Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+2]    #1 28/09/2018 18h47

Banni
Réputation :   81  

Mon portefeuille réel au 26 Septembre 2018

5299_reel_au_26_septembre_2018.ods

A ce jour :

moyenne par trade (hors dividendes) : + 28,99
prime sur indices correspondants (index nationaux de la valeur) : + 21,79

Mes convictions du moment.

La sortie du range 5000 - 5550 est attendu par tout le monde depuis … 18 mois. Je fais partie du lot. Actuellement je lorgne plusieurs secteurs dont les auto-parts françaises et possiblement les agences d’intérim européennes. Pour arbitrage. J’aurais l’occasion de revenir sur la façon d’arbitrer, mais pour l’heure je suis très très liquide. Pas de direction, pas d’action.

Dernière modification par raskolnikobimbo (28/09/2018 19h01)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 29/09/2018 12h50

Banni
Réputation :   81  

Bonjour à tous,

sur la demande effective de Michel (ça brûle, ça sort du four) et possible d’autres intervenants (là c’est repas froid ou surgelé), quelques prises de vue de mes portefeuilles boursiers… avec digressions en tout genre (Raskol, marque de fabrique).

Par où commencer ? Vaste, voire infini chantier.

A l’âge où on commence à faire le point quand on a envie de le faire (ce qui n’est pas vraiment mon cas), on se dit possiblement : "T.u as fait quoi de t.a vie ?".

Pas mal de trucs sans intérêts pour ce forum, mais accessoirement des palanquées de portefeuilles boursiers. Et ceci depuis avril-mai 1981, avec un départ effectif que je situe (ce qu’il me reste d’archives) à Juillet 1981. J’aurai l’occasion d’y revenir en envoyant des documents de l’époque.

Comme dit dans ma présentation, je suis quelqu’un de peu classable et quand on me demande ce que je fais dans la vie, je suis embarrassé. "Branleur" est sans doute ce qui me vient spontanément à l’esprit, mais "branleur" ça passe mal. "Gérant de Portefeuille en valeurs mobilières", ce fut vrai, ça ne l’est plus, et puis pour alimenter une conversation avec des profs (quelques amis dans cette profession) ou des plombiers (une partie de ma famille), ça va faire maigrichon, au mieux on va me dire "Il faut de tout pour faire un monde" ou on ne va rien me dire du tout. Quand je ne sais pas et quand je n’ai pas envie de m’ennuyer à parler de ce qui est une passion qu’on ne partage souvent qu’avec soi-même, je dis "en pré-retraite" et "ex-taxi parisien". Comme ça je ne mens pas, je passe éventuellement pour un truand (taxi, le sketch de Patrick Timsit, la ligne droite chemin le plus court, le taxi chemin le plus long) et si on me relance sur le thème, j’ai - au bas mot - une bonne vingtaine d’historiettes à caser, ça mange pas de pain et quand je sens que l’auditoire s’essouffle, je place un "et vous" et je refile la patate chaude.

Une passion

La Bourse est une pure passion intellectuelle, mais également une façon de mener une vie de bohème, sans plan de carrière, en tapant dans les plus-values quand le besoin se faisait sentir, en claquant des portes au nez d’ employeurs sporadiques, parce que je n’attendais pas après eux pour vivre.

Je suis devenu "rentier" très vite, j’expliquerai comment, mais je n’avais pas spécialement envie d’être rentier. Je n’avais d’ailleurs pas l’objectif de devenir rentier, j’avais l’objectif de vivre comme bon me semblait, ce qui est finalement un peu l’idée de beaucoup ici.

En regardant dans le rétro, si j’avais été arriviste ou franchement intéressé par le dieu Pognon, je pense que je serais devenu très riche, alors que j’étais sans doute voué… à très mal tourner (un caractère impulsif sans être vraiment violent).

Comment en arrive-t-on à créer un portefeuille boursier à partir de rien ? Premier épisode.

Mes parents n’étaient rien socialement. Vraiment rien au sens commun où on l’entend. En fait, c’est tout le contraire, ils étaient tout et je vais développer. Mais on n’échappe pas au regard social des autres et quand vous n’avez aucun revenu (le cas de mon père) et que vous travaillez à mi-temps en temps que couturière (mother file), et bien, vu par la société, vous n’êtes pas grand chose.

Une page de pub (Jockey, c’est pas mauvais) et vous aurez la suite plus tard. Uniquement si vous êtes sage…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 29/09/2018 12h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   614  

Bonjour

J’étais curieuse… mais je n’arrive pas a ouvrir votre lien
Pourriez vous me faire la grande faveur de le mettre sous pdf ou autre ?
Merci!

Hors ligne Hors ligne

 

#4 29/09/2018 13h06

Banni
Réputation :   81  

Ou plutôt, je vous l’envoie. Cela ira sans doute plus vite ! Promis je vais bosser l’envoi de fichier, visiblement j’ai des progrès à faire dans ce domaine.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 29/09/2018 13h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260  

C’est du format open office, c’est pas accessible à tout le monde.

Vous avez très peu de lignes en ce moment. Comment déterminez-vous votre part d’exposition aux actions? C’est quoi votre trouillomètre après tant d’années svp?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 29/09/2018 13h22

Banni
Réputation :   81  

Mon trouillomètre ?

Que tout ce bel édifice finisse en château de carte un jour de vent force 10. Je suis optimiste parce qu’un peu niais, mais quand j’essaie d’être intelligent, je me dis qu’on est à la fin de tout. Dehors, ça pue, quand on nage on tombe sur un sac plastique, les bestiaux de mon enfance n’existe plus (qui a vu un lucane récemment ?) et je vois mal comment on peut continuer à saccager notre ex-belle planète bleue en continuant la croissance et tout le tra-la-la. Et dire que je ne suis même pas écolo…

Plus trivialement parlant, ce que je perçois de la situation économique de l’Europe est très mitigé. Ce que je perçois du parcours boursier de l’ensemble de la cote est à bout de souffle. Ce que j’imagine de la marge de progression de trucs qui sont montés très haut : mince.

Du coup j’ai bazardé plus de la moitié de mes portefeuilles, et n’ai gardé que trois lignes dont l’une est triple (Solutions 30). Le tout doit représenter 15 % de mes avoirs globaux.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 29/09/2018 13h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156  

Il y a encore des lucanus cervus en Bretagne, ou alors j’ai des hallucinations. Mais c’est vrai qu’ils sont bien moins nombreux qu’il y a quelques années !
Je ne pense pas que cela remette en cause votre théorie d’investissements pour autant…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 29/09/2018 13h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   907  

Moi !
D’ailleurs 5 minutes après j’ai entendu mon fils pleurer, ce nigaud n’avait pu s’empêcher de mettre le doigt là où il ne fallait pas.
Enfin où que l’on soit, les lucanes sont rares.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 29/09/2018 13h53

Banni
Réputation :   81  

wulfram a écrit :

Il y a encore des lucanus cervus en Bretagne, ou alors j’ai des hallucinations. Mais c’est vrai qu’ils sont bien moins nombreux qu’il y a quelques années !
Je ne pense pas que cela remette en cause votre théorie d’investissements pour autant…

Ma théorie d’investissement est effectivement en total contradiction avec ce que je pense de notre monde actuel. J’ai acheté de l’Airbus alors que je suis pour la marche à pied. Mais qui n’a pas ses petites contradictions.

Comme dit par ailleurs, j’attends la sortie du range. Si on sort par le haut (je parle du CAC et du DAX), je pense qu’il faudra viser les valeurs qui ont mangé chaud (auto-parts, ressources humaines) et mettre en soute pour largage express les rares beaux dossiers que j’ai notés (Wirecard, Griegseafood, Vifor Pharma, Ubisoft).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 29/09/2018 17h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   935  

Pour ceux qui ne parviennent pas à ouvrir le fichier de Raskol.
Le voilà en JPG.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/4246_raskol-portif-ok.jpg

LIEN

Maxicool

Dernière modification par maxicool (29/09/2018 17h31)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#11 29/09/2018 19h04

Banni
Réputation :   81  

Merci beaucoup, Frédéric.

Quelques précisions s’agissant de ce fichier. Il recense l’intégralité de mes mouvements sur les deux dernières années et 3 mois. Au départ, il y a donc deux ans et 3 mois, j’étais très confiant dans le marché et j’avais une dizaine de lignes dont il ne reste que Solutions30. Toutes ces lignes étaient d’égale taille ou somme. Pourquoi ?

Je ne suis pas du tout un investisseur de conviction. Je ne cherche surtout à me persuader que j’ai raison sur un dossier, j’essaie de travailler autour d’un modèle que je ne peux pas décrire dans le détail (sous peine de tomber hors-charte). Cependant il n’est pas très compliqué de comprendre que je ne suis pas un investisseur value.

Quand je rentre sur un titre, c’est ou c’était pour du B&H, moyen terme (un an minimum). Bien évidemment quand j’ai le sentiment de m’être trompé, je vends et ne moyenne jamais en baisse. C’est une règle sur laquelle je ne reviens jamais.

J’ai utilisé l’imparfait (temps qui porte bien son nom pour parler de bourse) parce que, pour moi, les conditions de marché ont changé, il y a environ 9 mois. J’ai commencé à vendre, à ne plus détenir 10 ou 12 titres. La statistique dont je suis le plus fier n’est pas tant les + 21 % de prime sur indices de moyenne sur 2 ans et 3 mois, mais les + 34,6 de prime sur indices sur titres vendus durant ces 9 derniers mois. Le calcul, certes fictif ou théorique, étant de mesurer l’évolution des titres vendus toujours en les mariant avec l’évolution des indices. Nexans est la vente la mieux réussie, ainsi que le secteur des auto-parts.

Dans les trois valeurs qui me restent, j’ai un PRU à zéro : Solutions 30. J’en ai vendu un quart à 45 (vente ne figurant pas sur le fichier). Je suis modérément confiant sur le reliquat. Les semestriels viennent de tomber, ils sont excellents.

Sinon j’ai une liste de surveillance où figurent deux fois plus de titres à vader que de titres à acheter. Je pense que je détaillerai prochainement… surtout si le marché sort de ce range interminable (jamais vu un range aussi long en 37 ans de bourse).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 29/09/2018 20h28

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour à tout le monde
Et à Raskolnicobimbo

    Désolée , mais je ne comprends rien à votre PTF…..
Plus précisément sur les 3 lignes que je connais , je n’ai pas été plus loin.

A quoi correspondent vos 2 1ères colonnes, notamment celle en jaune ? ("26/09/2018")
D’où sortent vos chiffres ? 

  - Il y a 2 lignes Métal Jacquet , avec des chiffres différents
    PRU et Cours différents ?
    Le 26/09/2018 , son cours a été entre 21,80€ vers 21,45€

  - PLV : Le 26/09/2018 , le cours a été entre  13,55€ vers 13,10€

  - Guillin : Le 26/09/2018 , le cours a été entre 27,80€ vers 25,75€

Merci pour vos éclaircissements sur la lecture de votre PTF , et à bientôt

Mimizoé1

Il n’y a pas la case "je suis actionnaire…etc , mais je le suis des 2 dernières citées"


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 29/09/2018 20h48

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   935  

La date du 26.09.18 doit être la "date d’édition" ou d’actualisation du tableau.
Elle ne correspond pas aux cours des titres.

Si j’ai bien compris (en prenant l’exemple de Guerbet) :

- achat de la ligne le 01.08.2016 à 59,77 / titre
- vente de la ligne le 29.03.2017 à 79,28 / titre

79,28/ 59,77 = 1.3264 soit + 32,64%

Les chiffres des colonnes de droite correspondent sans doute au capital investi par ligne (en noir) puis à la valeur de revente (en rouge). Mais je n’en suis pas sûr et je ne comprends pas les calculs.

J’aurais aussi une question sur le calcul des performances annuelles.

Faut-il lire les résultats de la sorte :

- Au 29.12.2017 : gain brut : 1,2404
- Au 26.09.2018 : gain brut : 1,2899
Soit + 3.99% sur 2018.

--

Par contre, se comparer au CAC40 en ayant possédé depuis 2016 uniquement 3 sociétés du CAC40 (Saint-Gobain, Valeo, Airbus), c’est pas très logique.

Il est peut-être préférable de se comparer au CAC Mid. Par exemple :
- le tracker Lyxor CAC Mid (CACM) qui a fait 25,10% en 2017 et 0,50% en 2018
- voir un OPCVM comme ID France Smid Caps qui a fait 27,59% en 2016 et 27,98% en 2017.

Dernière modification par maxicool (29/09/2018 21h15)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#14 29/09/2018 20h52

Membre
Réputation :   43  

Moi c’est la dernière que je ne comprend pas (POM)
L’évolution sur ces dates donnerait plutôt achat à 35 et vente à 32 que l’inverse.
Du coup si tout est pris en "valeur absolue" je fais aussi bien ;)

Dernière modification par Philref92 (29/09/2018 20h54)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #15 29/09/2018 21h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1855  

Colonnes :
1ere : nom des valeurs
2e : cours d’achat
3e : cours de vente
4e : rapport entre cours de vente et cours d’achat
5e : date d’achat
6e : date de vente
7e : nombre de jours de détention
8e : niveau CAC40 à la date d’achat
9e : niveau CAC40 à la date de vente
10e : rapport entre les niveaux CAC40 à la date de vente et à la date d’achat

La dernière ligne POM correspond à une vente à découvert, comme expliqué par Raskol ici.

Raskol, vous n’êtes peut-être pas value et je comprends que vous utilisez l’analyse technique, mais la plupart de vos valeurs sont "de bonne qualité", c’est-à-dire qu’elles ressortent en haut de mes screeners et j’en ai beaucoup en portefeuille. Donc apparemment vous ne faites pas de l’analyse technique sur des valeurs très spéculatives (et vous avez raison, à mon avis). Vous confirmez que vous utilisez en partie une approche fondamentale ? (ou de réplication d’investisseurs ayant une approche fondamentale ?)

En ligne En ligne

 

#16 29/09/2018 21h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   935  

A mon avis, Raskol vise les "titres à la mode où un certain engouement est présent" et utilise ensuite une sorte de "critère Momentum" pour passer à l’achat.


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#17 29/09/2018 21h51

Banni
Réputation :   81  

Scipion8 a écrit :

Colonnes :
1ere : nom des valeurs
2e : cours d’achat
3e : cours de vente
4e : rapport entre cours de vente et cours d’achat
5e : date d’achat
6e : date de vente
7e : nombre de jours de détention
8e : niveau CAC40 à la date d’achat
9e : niveau CAC40 à la date de vente
10e : rapport entre les niveaux CAC40 à la date de vente et à la date d’achat

La dernière ligne POM correspond à une vente à découvert, comme expliqué par Raskol ici.

Raskol, vous n’êtes peut-être pas value et je comprends que vous utilisez l’analyse technique, mais la plupart de vos valeurs sont "de bonne qualité", c’est-à-dire qu’elles ressortent en haut de mes screeners et j’en ai beaucoup en portefeuille. Donc apparemment vous ne faites pas de l’analyse technique sur des valeurs très spéculatives (et vous avez raison, à mon avis). Vous confirmez que vous utilisez en partie une approche fondamentale ? (ou de réplication d’investisseurs ayant une approche fondamentale ?)

Vous avez tout compris de A à Z. Qu’ai-je d’autre à rajouter ?

@Maxicool. Ce sont possiblement des valeurs à la mode, encore que je ne sache pas ce que cela veut dire. Ce sont des valeurs liquides que tout un chacun aurait pu acheter et vendre à ce prix, ce qui n’est pas vrai de certains portefeuilles de micro-caps ou de titres "value" à très faible marché.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 29/09/2018 21h55

Membre
Réputation :   43  

Si!
Pouvez-vous expliquer ce qui vous a fait conserver IPSEN et AIRBUS?

Hors ligne Hors ligne

 

#19 29/09/2018 22h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   935  

Par "valeurs à la mode", j’entends des valeurs de croissance, discutées sur des forums, présentées par des revues comme Investir.
Après, je peux me tromper vu que vous ne précisez pas votre méthode de sélection.


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#20 29/09/2018 23h46

Banni
Réputation :   81  

Philref92 a écrit :

Si!
Pouvez-vous expliquer ce qui vous a fait conserver IPSEN et AIRBUS?

Si j’explique trop, je contreviens à mes engagements et si je parle de mes engagements je contreviens à la charte du forum.

Pour Airbus je dirais que c’est une société d’avenir, vu que nous filons à la catastrophe à grande vitesse.
La corollaire Ipsen. Pour faire digérer la pilule de cette catastrophe programmée il faudra avaler force médicaments. 
J’ai Ubisoft dans mes cartons, parce que pour la plupart des gens, leur vie se résume à un jeu vidéo.
Grieg Seafood parce qu’on mange n’importe quoi dès lors que l’emballage est joli.

J’achète ce que je comprends. Je laisse ce que je ne comprends pas : les biotechs, les banques, les minerais. J’évite les valeurs de rendement, elles n’ont pas de frein à la baisse, elles ont un frein à l’investissement.

@Maxicool. Je comprends mieux.

Si on parle de ces valeurs dans les forums, ce n’est pas sur celui-là, ce ne sont donc pas des valeurs "à la mode d’ici".

Je n’ai plus ouvert le journal "Investir" depuis un bon quart de siècle. Je ne sais donc pas ce qu’il s’y dit.

Il n’y a pas de biotechs, par conséquent, on n’en parle pas plus sur le forum Boursorama sur lequel je vais peu, encore qu’on y trouve certainement de très bons intervenants.

Une seule de toutes ces valeurs (Plastivaloire) figure dans le top 20 des titres les plus cités sur le forum d’où je viens et qui n’est pas un forum très disert.

Par conséquent je ne dirais pas que ce sont des valeurs "à la mode", je dirais que ce sont des valeurs "banales", "ordinaires", "connues" sans plus, qui ne sont ni des penny-stocks, ni des recoverys, ni des daubasses, ni des biotechs, ni des values.

J’ajouterai que tous mes portefeuilles ont toujours été composées de valeurs banales, ou pas originales pour deux sous, vu qu’il fallait les payer bien plus (rarement en dessous de 10). Elles sont souvent achetées chères, voire très chères. Il y a évidemment quelques très rares exceptions (Bilendi récemment).

Comme j’expliquais sur un autre post, je ne cherche pas les gros coups, même s’ils arrivent parfois (Solutions30, Lumibird).

Si vous retirez les 10 % de l’ensemble ayant les meilleurs scores (donc Solutions 30 et Lumibird sur celui-ci), vous obtenez un gain brut à deux chiffres - auquel on peut toujours ajouter les dividendes - et une prime sur indice de + 7.

Cela vaut aussi pour mon tracking-record sur 15 ans et sur 296 trades. Une fois les 10 % d’écrémage, c’est + 11 de brut et + 6 de prime.

Sans la "taxe d’écrémage", ça donne +21 de brut et + 16 de prime.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 30/09/2018 00h35

Membre
Réputation :   66  

raskolnikobimbo a écrit :

Philref92 a écrit :

Si!
Pouvez-vous expliquer ce qui vous a fait conserver IPSEN et AIRBUS?

Si j’explique trop, je contreviens à mes engagements et si je parle de mes engagements je contreviens à la charte du forum.

Bonsoir, je trouve cela étonnant, pouvez-vous expliquer pourquoi ?


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 30/09/2018 01h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   907  

Il a répondu non ?

raskolnikobimbo a écrit :

Pour Airbus je dirais que c’est une société d’avenir, vu que nous filons à la catastrophe à grande vitesse.
La corollaire Ipsen. Pour faire digérer la pilule de cette catastrophe programmée il faudra avaler force médicaments. 
J’ai Ubisoft dans mes cartons, parce que pour la plupart des gens, leur vie se résume à un jeu vidéo.
Grieg Seafood parce qu’on mange n’importe quoi dès lors que l’emballage est joli.

Je ne sais pas si c’est à prendre au premier degré mais je trouve cela amusant, à voir si cela suffit à en faire un critère d’achat.
Cette forme d’irone/condescendance pourrait contredire la charte bien qu’on ne puisse clairement classer le propos, reste l’analyse technique très présente aussi. Pas le meilleur ami du forum Raskol mais il faut diversifier dit-on alors il nous divertit.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 30/09/2018 11h56

Membre
Réputation :   35  

Trahcoh a écrit :

C’est du format open office, c’est pas accessible à tout le monde.

C’est, au contraire, la suite bureautique qui est la plus "universelle", elle est disponible gratuitement pour plusieurs systèmes d’exploitation (windows, mac, linux …).

Il n’y a qu’avec mon chromebook que je ne dois bricoler un peu pour convertir vers googlecalc.

ps : Openoffice = libreoffice : logiciel à installer sur vos ordinateurs pour lire ce type de document. Il permet aussi de lire les fichiers excel simples. Ca peut remplacer partiellement la suite microsoft pour une utilisation simple, pas pour les outils sophistiqués proposés par IH (XLsportfolio et xlsValorisation)

Excusez moi pour le HS


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 30/09/2018 12h14

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   194  

Vous pouvez lire un fichier ODS avec une version récente d’Excel (2013 notamment).
Sinon avec LibreOffice ou OpenOffice vous pouvez convertir un fichier ODS en un fichier Excel.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 30/09/2018 16h03

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Cela fait environ trois ans que je suis abonné aux conseils de Raskol. Je pourrais dire "client" mais le terme ne me plaît pas beaucoup car j’ai appris beaucoup en suivant ses conseils et avis.
Le principe était d’avoir à disposition tous les trimestres un portefeuilles de 10 valeurs qu’il est conseillé de conserver un an, ni plus, ni moins. J’en parle au passé car actuellement, il n’y a plus de portefeuilles puisque comme il le dit, le marché n’est pas inspirant en ce moment.
J’ai reproduit fidèlement ces portefeuilles depuis ce temps, et je n’avais jamais gagné autant d’argent.
D’abord parce que je suis mauvais pour choisir des valeurs : je ne sais pas analyser une société et je n’ai ni le temps ni l’envie de m’y mettre.
J’avais tendance à acheter des entreprises sur donc des considérations pifométriques et surtout acheter des couteaux qui tombe car quand on ne sais pas faire, c’est plus rassurant.

J’ai choisi de suivre ces portefeuilles car le track-record de Raskol sur la durée du jeu The Bull est très bon dans la durée et résilient dans les mauvaises années. C’est en plus une personne d’expérience, ce qui est important dans ce domaine et j’ai bien le ton du bonhomme.

De plus, il suit quelques règles simples mais de bon sens pour la constitution de ses portefeuilles, à savoir investir sur des valeurs grosses ou moyennes, jamais petites, et diversifier sur 5 secteurs au moins sur les 10 valeurs choisies.
Jouant le jeu des 12 mois de conservation, cela m’a forcé à ne pas vendre au bout de quelques 10% de gain comme à tendance à le faire le débutant. Jamais je n’aurai imaginer ne pas vendre après des gains de plus de 100%, le record étant de 350% sur Solution30. Et cela m’a forcé aussi à me séparer d’entreprises en perte alors que je les aurai conservé sinon.
Et cela m’a aussi permis d’oser investir sur des valeurs ayant déjà fortement progresser, le fameux momentum.
Bref à acquérir des réflexes qui sont contre intuitifs lorsque l’on débute.

Voilà, c’est juste un petit témoignage, absolument pas de la promotion.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur