Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+2]    #1 29/09/2018 11h04

Membre
Réputation :   2  

Bonjour, (soyez tolérant).

Je vais aujourd’hui faire une présentation de mon portefeuille, les titres sont basés sur un CTO.
Je n’investis que dans des entreprises pour laquelle je peux appréhender la nature et où la finalité du produit. Attention, à ce stade, je ne peux pas développer d’analyse financière approfondie. Cependant, mes connaissances me permettent de comprendre pourquoi le produit développé est intéressant/indispensable et/ou pourquoi l’entreprise pourrait-elle capter de nouveaux marchés.

GILEAD SCIENCES : 90 actions/11% du portefeuille.
Cette entreprise développe principalement des antirétroviraux selon plusieurs branches :
Les traitements anti VHC :
Antiviraux d’action directe : le plus connu, le Sovaldi, l’ancienne poule aux œufs d’or de l’entreprise, mais dont les bénéfices, devant la concurrence, déclinent, semestre après semestre.
Cependant le caractère révolutionnaire de ces traitements, c’est l’aspect « guérison » (pas de traitement à vie).
Le réservoir de patient va mécaniquement décroître, cependant ce dernier reste encore largement sous-estimé (Les pouvoirs publiques pourraient décider « l’éradication de l’hépatite C » et faire connaître à cette pathologie le sort de la poliomyélite.

Les traitements contre le VIH
Un ancien traitement, très connu, le Truvada, maintenant utilisable en « préventif » et un petit « nouveau », le Stribild, qui à ma connaissance, est, en terme de diminution de charge virale, extrêmement efficace et surtout parfaitement toléré.
Les bénéfices de cette branche augmentent régulièrement.
Le traitement contre l’hépatite B
Le Viread a obtenu l’AMM dans cette indication, cependant, ce dernier ne participe pas de façon substantiel aux bénéfices.

Traitements issus de l’absorption de Kite Pharma
Il s’agit d’un traitement d’immuno-oncologie, le YESCARTA, à base de cellule « cellule CAR-T ». Ce traitement à reçu une autorisation de la FDA, dans l’indication d’un lymphome à cellule B (pas en première intention).
C’est un changement de paradigme dans le traitement de cancers très agressifs, en effet avant cela, on retrouve à peine 10% de rémission avec des chimiothérapies conventionnelles.
Avec ce genre de thérapie, il peut y avoir jusqu’à 80 % de rémission.
Cependant, au niveau industriel, c’est une autre paire de manche, car même s’ils sont lourdement facturés, la fabrication de ces traitements ne pourra pas être réalisée « à grande échelle », car reposant sur les cellules immunitaires du patient, qu’il faudra reprogrammer.
Le mode de production ne se fera donc pas dans une usine du Pakistan, dans la chaine de production d’un générique du Smecta…Je vais renforcer régulièrement cette position

Lumentun Holdings : 64 actions (7% du portefeuille)
Lumentun est un spécialiste du laser, qui fabrique des produits utilisables pour trois catégories de marché.

Le stockage et la transmission de données
Les technologies laser et optoélectronique de Lumentun, sont indispensable à la performance de centres de données, du « Cloud », et de tous les services nécessitant des capacités de stockages importants. Ces compétences dans ces domaines vont être renforcées depuis le rachat récent d’OCLARO. La croissance de ces secteurs bénéficie à la croissance des revenus de cette entreprise.

Les lasers industrielles (par exemple : de découpe »)

Les lasers pour système de détection tridimensionnelle :
Mes connaissances dans ce domaine sont limitées, mais après documentation, la technologie « LIDAR (télédétection par laser) » qui accompagne les voitures « autonomes » va engendrer une utilisation croissante de technologie laser, segment sur lequel Lumentun semble très bien positionné.
Je vais augmenter régulièrement ma position sur cette valeur.

Eurofins Scientifics : 15 actions (12% du portefeuille)
Alors pour cette entreprise, ma conviction repose sur ma lecture annuelle (depuis 2013) des « 500 fortunes » de France. J’ai été intrigué, car je connaissais le nom de cette boite, mais je ne connaissais pas le nom des deux frères (Gilles et Jean-Yves Martin) possédant 36.4% du capital. Et bien, à chaque lecture, ils gagnent des places ! En 2013, leur « fortune » était de 990M d’euros, et en 2018, ils en sont à 2.7B d’euros ! Pourquoi la magie prendrait fin ? Je renforce régulièrement ma position et je suis confiant pour les frères Martin soient un jour dans le top 10.

Tessi : 35 actions (9% du portefeuille)
J’ai eu des contacts réguliers avec cette entreprise dans un domaine où manifestement, c’est un acteur important, l’archivage numérisé. Une de leur branche, transforme un gros tas d’archive poussiéreuse occupant de nombreux m2 et de nombreux ETP, en quelque chose de très exploitable, peu volumineux, et rapidement consultable sans procédure fastidieuse.
C’est pourquoi, je me dis que la dématérialisation des archives des administrations et autres va probablement engendrer des recettes pour cette entreprise ?

Sinon j’ai aussi, et j’essaierai de détailler ma thèse d’investissement dans un prochain message
Simon Property Group : 35 actions (11% du portefeuille)
Vivendi : 250 actions (9% du portefeuille)

Le reste c’est du cash, et dans mon viseur j’ai les trois sociétés suivante : Ferrari, UPS et Symantec.

Mots-clés : gilead, lumentum, presentation

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur