Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 10/10/2019 10h03

Membre
Réputation :   53  

Un peu de bon sens: l’analyse et les objectifs de portzamparc qui datent de plusieurs mois sont complètement caduques suite au résultats du S1 2019.

Pour gagner de l’argent en bourse il faut être capable de faire sa propre opinion et ne pas suivre des analystes qui ont souvent 2 trains de retard.

La forte baisse du cours de 2CRSI est complètement logique.

Toute la valorisation reposait sur des taux de croissance annuels de 50% à 100% annoncés lors de l’IPO.
Bilan 18mois après l’introduction:
En 2018, ils ont loupé leur objectif de CA et au S1 2019 ils affichent déjà une décroissance.

Dans un scénario positif (à faible probabilité au vu du s1 2019) où ils tiendraient leur objectif de 200M€(!) de CA en 2020, le cours remontera fortement.

Enfin ils évoquaient dans leur dernier communiqué de la croissance externe qu’il faudra bien financer.

Dernière modification par tigrou (10/10/2019 10h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#52 11/10/2019 09h53

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Portzamparc explicite toujours son opinion pour les titres dans ses listes semestrielles ou mensuelles, il faut bien sûr lire cela et se faire sa propre idée, on est bien d’accord, ne pas de contenter de lire la liste des titres dans leurs sélections.

S’agissant de 2CRSI, il est sûr qu’investir sur un titre dont la valorisation est justifiée par une hyper croissance, c’est prendre un risque d’une très grosse déception et d’un violent retour de bâton. Dans ce cas, vous en tenez compte pour ajuster la taille de votre ligne, vous évitez de n’investir que dans ce genre de sociétés à moins de vouloir vous retrouver sur la paille, vous surveillez de très près les publications. Vous pouvez aussi attendre la gamelle, le retour à la réalité des analystes, et commencer à vous faire votre opinion à ce moment. Un classique des IPO récentes (celle de 2CRSI date de juin 2018).

Hors ligne Hors ligne

 

#53 14/10/2019 11h20

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   444  

Pour info, avis Boursier.Com sur 2CRSI

Boursier.com a écrit :

2CRSI : lourde déception

Enervement.
Au vu des chiffres semestriels délivrés par 2CRSI, on comprend l’énervement des opérateurs. Jusqu’alors, aucun élément de langage dans les propos du management n’était venu semer le doute quant au maintien d’une forte croissance. Fin avril 2019, le fondateur Alain Wilmouth évoquait une bonne dynamique commerciale. Début septembre, la nomination de Marie de Lauzon comme Directeur Général Délégué était censée accompagner le fort développement de l’entreprise. Or, il s’avère que le chiffre d’affaires à fin juin s’est contracté de 15%… Cette décrue est essentiellement imputable à la forte baisse des commandes passées par Blade. Les dirigeants de ce spécialiste des PC dématérialisés seraient mobilisés sur une levée de fonds ce qui expliquerait la situation.

Poids. La forte dépendance de 2CRSI vis-à-vis de Blade était source de danger car ce dernier représentait à lui seul la moitié des revenus du S1 2018. En dehors de Blade, l’évolution des facturations est d’ailleurs satisfaisante sur les derniers mois. L’ennui c’est que la problématique majeure de 2CRSI demeure inchangée, à savoir qu’un client dont l’identité n’est pas dévoilée, assure à lui seul 44% des revenus sur les six premiers mois de l’année… Le trou d’air dans le chiffre d’affaires semestriel n’est pas sans conséquence sur les marges alors que M. Wilmouth est en train de renforcer ses équipes. Sur la première partie de l’année, le résultat opérationnel courant ressort à -2,2 ME au lieu de 1,2 ME.

Consommation. Alors que la société a consommé du cash sur les derniers mois, la situation financière fait apparaître une dette nette d’une quinzaine de Millions d’Euros. Dans ces conditions, on peut penser que la firme va avoir besoin d’argent frais pour financer ses ambitions de moyen terme. L’hypothèse d’une levée de fonds à prix cassé est donc possible… 2CRSI maintient ses prévisions 2020 avec un chiffre d’affaires de 200 ME assorti d’une marge d’Ebitda de 10%. On se demande d’ailleurs quelle crédibilité on peut accorder à cette feuille de route après le dérapage connu sur le dernier semestre. Pour l’heure, on se montrera attentiste en ne cherchant pas à moyenner la position 2CRSI à la baisse… En l’état, nous sommes plus prudents sur 2CRSI. Les actionnaires resteront en position, les autres s’abstiendront…

avis perso : ne pas souscrire aux IPO ! Attendre une croissance affirmée avant de se positionner sur le titre.

@ Moderateur : peut-on déplacer une partie de la file dans une nouvelle file dédiée à 2CRSI ?


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#54 14/10/2019 16h19

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Outre Reworld Media et 2CRSI, je viens de voir un article qui parle d’une 3è valeur de la short list d’octobre (que je n’ai donc toujours pas trouvée en intégralité) : Ipsos.

Les risques semblent limités sur Ipsos

Investir / Portzamparc a écrit :

C’est le 24 octobre qu’Ipsos publiera son chiffre d’affaires du troisième trimestre. Pour les analystes de Portzamparc, qui viennent tout juste d’intégrer le titre dans leur « short list » de valeurs préférées du mois d’octobre, les risques semblent limités.

Au premier semestre, la performance commerciale du spécialiste des enquêtes, études et sondages d’opinion est avant tout jugée encourageante, dans la mesure où l’activité a accéléré, avec une croissance organique de 2,4% au premier trimestre, puis de 3,4% au deuxième. Toutes les zones géographiques ont par ailleurs renoué avec la croissance : +1,5%, toujours en organique, en Europe-Moyen Orient-Afrique, +2,6% aux Amériques et +7,2% en Asie-Pacifique.
Objectifs de marge confirmés

A fin juin, la marge opérationnelle est ressortie en hausse de 8%, à 49,3 millions d’euros, à la faveur de la hausse des facturations. Mais le taux de marge a reculé de 0,3 point, à 5,5%, en raison d’une moindre rentabilité des sociétés récemment acquises, comme GfK Research. Une contre-performance à relativiser également dans la mesure la marge opérationnelle du premier semestre ne représente en général qu’un quart de celle réalisée sur l’ensemble de l’année. Le groupe s’est cependant dit confiant dans sa capacité à présenter une marge de 10% sur l’ensemble de l’année, contre 9,9% au titre de 2018. Le profit net avait glissé, lui, de 24%, à 18,7 millions à cause des charges de financement (+39%) des dernières acquisitions.

Pour Portzamparc, les effets de base plus favorables sur les troisième et quatrième trimestres limitent les risques de déception et pourraient même conduire à un relèvement des prévisions (croissance organique de 2% à 4% sur l’année). Autre atout de ce dossier, souligne le cabinet, l’activité d’Ipsos dépend de plus en plus des sociétés technologiques (+11,4% pour 19% du chiffre d’affaires) : « La confiance de cette clientèle est intéressante selon nous car elle démontre la pertinence de l’offre du groupe même pour des clients qui possèdent leurs propres bases de données et outils d’analyse et car c’est une clientèle moins exposée aux fluctuations cycliques ».
Valorisation attractive

La valorisation est jugée attractive par les analystes nantais [Portzamparc], à 8,2 fois la valeur d’entreprise sur le résultat opérationnel à douze mois, un niveau faible à la fois en historique mais aussi en absolu. Le PER 2019 n’est, lui, que de 8,5 fois… On peut aussi rappeler que la valeur comptable ressortait, au 31 décembre, à 23,34 euros par action. A 25,60 euros mercredi soir, l’action n’en est pas très loin. Un niveau qui constitue un matelas de sécurité à la baisse.

Hors ligne Hors ligne

 

#55 15/10/2019 11h39

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
Voici la short list pour octobre. Je n’ai que les sociétés, pas les commentaires autres que ceux mentionnés ci-dessus.

Focus Home Interactive
Ipsos
ID Logistics
Maurel et Prom
Séché Environnement

Hors ligne Hors ligne

 

#56 05/12/2019 15h26

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
Voici les short lists pour novembre et décembre

Novembre
Infotel
Rubis
SES-Imagotag
LDC
SII

Décembre
Infotel
Rubis
SES-Imagotag
Séché Environnement
Compagnie des Alpes

Source, dont certains commentaires de Portzamparc : Le Revenu

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #57 16/12/2019 16h03

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
Ci-après la short list, non pas mensuelle mais semestrielle, pour le 1er semestre 2020 :

McPhy
GTT
Rubis
Hexaom
LDC
Reworld Media
Wavestone


La source avec les commentaires et objectifs de cours : Portzamparc 1er semestre 2020

Hors ligne Hors ligne

 

#58 17/12/2019 11h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   444  

Plutôt surpris par cette sélection qui ne m’a pas l’air si prometteuse :
McPhy : objectif à +35% sur une valeur spéculative … bof
GTT : déja confortablement valorisé / a déja fait un x4 depuis ses plus bas
Rubis : valorisé à 10x ebitda. attention à la structure en commandite.
Hexaom : piste intéressante, dans le secteur j’ai du AST groupe
LDC : piste intéressante meme si les objectifs annuels seront probablement revus à la baisse à cause d’un mauvais S1. Un retour sur les 90€ serait intéressant pour rentrer.
Reworld Media : spéculatif. La dernière croissance externe est un réel game changer mais il faudra veiller à l’exécution. Il y a un très grande partie des journalistes qui ont choisi de quitter la société avec de copieuses indemnités lors de la prise de contrôle ce qui va peser sur l’endettement
Wavestone : loin d’être un des meilleurs choix dans le secteur….


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #59 09/01/2020 11h26

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
La short list mensuelle pour janvier :
Focus Home Interactive
Fountaine Pajot
Infotel
Maurel & Prom
Solutions 30


Source, avec les commentaires : article Le Revenu

Hors ligne Hors ligne

 

#60 06/02/2020 11h16

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
La short list pour février :

Bastide Le Confort Medical
Objectif de cours à 45,5 euros

Lisi
Objectif de cours à 30 euros

SII
Objectif de cours à 30,4 euros

Thermador
Objectif de cours à 64 euros

Focus Home Interactive
Objectif de cours de 33,5 euros

Ariicle sur Le Revenu, avec plus d’infos

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #61 18/03/2020 20h24

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   137  

Bonsoir

La short list de mars :

Bastide la confort,    objectif 45,50€
Herige,       objectif 34€
Infotel,       objectif 44,40€
MGI Digital,    objectif 56,60€
Reworld Media,     objectif 4,20€

Les commentaires

Evidemment, une telle liste publiée en début de krach n’a plus guère d’intérêt.
Sans parler des objectifs. En 2 semaines ces valeurs ont perdu entre 14% et 37%


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#62 09/04/2020 15h00

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
Nouvelle short list pour avril : source avec commentaires

Infotel : renforcer avec un objectif de cours de 39,30 euros

LDC : acheter avec un objectif de cours à 154 euros

GTT : acheter avec un objectif de cours à 100 euros

CIS : acheter avec un objectif de cours à 11,80 euros

Vetoquinol : acheter avec un objectif de cours à 60 euros

Hors ligne Hors ligne

 

#63 08/05/2020 11h58

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
La sélection de mai : article avec commentaires

CBO Territoria : objectif de cours à 4,50 euros

Infotel : objectif de cours à 39,90 euros

LDC : objectif de cours à 154 euros

Mersen : objectif de cours à 25 euros

Spie : objectif de cours à 16,50 euros

Hors ligne Hors ligne

 

#64 19/06/2020 06h43

Membre
Réputation :   5  

Bonjour,

je re trouve plus aucun lien officiel vers la shortlist, comme c’etait le cas il y a un an (plus ou moins).

Savez-vous si elle est toujours publiee? Je vois que Boursorama publie les recommandations, mais il n’y a pas autant de details que dans la shortlist.

Merci!

Hors ligne Hors ligne

 

#65 19/06/2020 09h42

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
Les anciens liens ne fonctionnent plus depuis qu’ils ont changé les URL vers b-capital.
Il y a peut-être des nouvelles URLs depuis, mais je n’ai rien vu sur le forum.

Par contre vous avez des articles sur le sites boursiers qui reprennent la liste et quelques infos, c’est forcément moins détaillé.

Short list Portzamparc de juin

Focus Home Interactive
Objectif de cours : 27,50 euros, soit un potentiel de  progression de 16,5%

Fountaine Pajot
Objectif de cours : 86 euros, soit un potentiel de progression de 32%

LDC
Objectif de cours : 154 euros, , soit un potentiel de progression de 43%

Séché Environnement
Objectif de cours : 47 euros, , soit un potentiel de progression de 45%

Virbac
Objectif de cours : 215 euros, soit un potentiel de progression de 11%

Dernière modification par Korben (19/06/2020 09h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#66 19/06/2020 10h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   290  

Sur Fountaine Pajot, je comprends bien cette idée de décote. J’en ai acheté en avril mais ai tout revendu en juin.

A de nombreux égards, cette société est bien plus attirante que Catana (et encore plus que Beneteau) en termes de prix payé / croissance CA et de génération de cash.

Cela étant posé, il faut quand même avoir le cœur bien accroché pour investir dans le nautisme à l’aube d’une période de récession dont l’ampleur sera sans doute historique. Il y aura bien sûr des commandes mais je serais surpris que le marché du neuf ne se casse pas la figure et rapidement. Au profit du marché d’occasion et des salles de bain (c’est bien connu : se mettre sous la douche en ciré + bottes tout en déchirant des billets de 500€ donne les mêmes sensations que de s’acheter un voilier…smile.

Dernière modification par carignan99 (19/06/2020 10h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#67 19/06/2020 11h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   444  

Le pire n’est jamais sûr sur Fountaine Pajot. Dans le secteur des loisirs discrétionnaires, je pense que Trigano est un bon comparable hors du nautisme. Trigano vient d’effacer sa baise du covid et se paye beaucoup plus cher que Fountaine malgré une croissance plus faible. A noter que les 2 sociétés ont un bilan sain permettant de faire le dos rond si la crise s’accentuait …
Fountaine est clairement décôté à cause de son manque de notoriété et la taille encore faible de la société !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#68 19/06/2020 12h13

Membre
Réputation :   5  

@Korben C’est ce qu’il me semblait.

J’ai contacte Portzamparc il y a un mois une eventuelle gestion pilotee, mais leur seul produit est l’investissement dans des fonds proprietaires.

A aujourd’hui, il semble qu’on doive s’en tenir aux publications des sites d’information.

Hors ligne Hors ligne

 

#69 19/06/2020 14h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   290  

oliv21 a écrit :

Le pire n’est jamais sûr sur Fountaine Pajot. Dans le secteur des loisirs discrétionnaires, je pense que Trigano est un bon comparable hors du nautisme. Trigano vient d’effacer sa baise du covid et se paye beaucoup plus cher que Fountaine malgré une croissance plus faible. A noter que les 2 sociétés ont un bilan sain permettant de faire le dos rond si la crise s’accentuait …
Fountaine est clairement décôté à cause de son manque de notoriété et la taille encore faible de la société !

D’accord avec la situation de bilan des deux. Mais dans la rubrique des loisirs discrétionnaires, mon analyse est que Fountaine Pajot se positionne sur un marché qui va en prendre plein la figure, plus que les campings-cars.

Post 2008, les immatriculations de campings-cars neufs en France ont mis 8 ans environ pour retrouver des niveaux comparables à avant 2008, autour de 20000 unités annuelles (source : Uni vdl).
Dans le domaine de la plaisance, les nouvelles immatriculations ne sont jamais revenues aux mêmes niveaux (y compris pour les unités de 10 mètres+, où se positionne Fountaine Pajot). Toujours post 2008, le marché s’est de plus en plus orienté en faveur du marché de l’occasion (source : statistiques de la plaisance).

Mon analyse est brute et incomplète : les statistiques ne portent que sur la France et pas sur l’export (majoritaire pour le nautisme) + il existe d’autres facteurs pour expliquer ces tendances. Mais amha, ça donne une idée de la tendance et du choc qui pourraient affecter ces secteurs. Et sachant que 2008/2009 n’étaient sans doute qu’une aimable secousse économique à coté de celle qui arrive, pour moi ça donne : Trigano pourquoi pas, Fountaine Pajot non.

AMF : actionnaire de Trigano

Dernière modification par carignan99 (19/06/2020 15h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#70 19/06/2020 17h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   444  

1. Attention à ne pas assimiler une société à son secteur. Fountaine surperforme très largement le secteur du nautisme.
2. Si vous êtes vraiment pessimiste sur la recovery en 2021 (perso, je suis moyennement bearish), alors restez aussi à l’écart de Trigano… La valorisation est bien généreuse si la reprise ne se matérialise pas !
3. En terme de risk / reward, Fountaine me semble toujours mieux placée que Trigano : les 2 prendront le bouillon si grosse crise en 2021 mais si il y a recovery, le potentiel est bien plus important sur FPC !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #71 19/06/2020 19h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   290  

1. Je n’assimile pas - j’ai aussi regardé les fondamentaux. Mais j’aime bien aussi appliquer de temps en temps le principe de réalité.
Fountaine Pajot sur-performe sur un marché trèèèèès étroit (les unités de 10 mètres+, en neuf). Une méga récession sur un marché étroit, ça peut être d’une violence plus inouïe et plus douloureuse que sur un marché plus large.
En plus, ce marché s’orientait déjà tendanciellement vers celui de l’occasion, depuis une bonne dizaine d’années (bon, en France, ailleurs je sais pas). Cette crise pourrait bien accélérer la tendance.

Fountaine Pajot, tout performant qu’il soit, va subir des vents contraires qu’il n’a jamais vu (personne ne l’a jamais vu!). D’ailleurs, les gens de mer le savent : Qui pisse contre le vent se rince les dents.

Pour caricaturer, je le comparerai à Airbus : un marché qui va morfler comme jamais et où (malheureusement) chaque vente revêt une importance commerciale critique. Je ne met pas un pieds dans Airbus.

Trigano agit sur un marché plus large et en croissance (jusque-là). Et sur un secteur où la part de marché du neuf ne se fait pas bouffer depuis 10 ans par les occasions (enfin, beaucoup moins).

2. Oui je suis pessimiste sur la ’recovery’ en 2021 - j’ai vécu 2008/09 et ça a été sanglant pendant une grosse année. Là, on est dans une autre dimension…donc je suis pessimiste à 2-3 ans mini. Mais heureusement, je n’investis pas à 1 an ou 2. Donc la recovery en 2021 n’est pas mon sujet.

Par contre, le sujet est effectivement : quand l’activité reprendra, est-ce que les ventes de bateaux de plaisance neufs reprendront comme en 40? Rien de moins sûr. Est-ce que les ventes de camping-cars reprendront plus vite? Je suis plus à l’aise avec cette idée.

Après, peut être que je me goure hein.

3. Peut être, opinion respectable. Après, les valorisations ne sont pas non plus à des années lumière (ev/ebitda, per ; quoiqu’en termes de P/cash, Fountaine est effectivement mieux). Et puis entre les deux, je me conforte psychologiquement en prenant la moins endettée (Trigano).
(cela étant posé, je n’ai rien contre reprendre du Fountaine Pajot si elle se casse à nouveau la figure…parce qu’il s’agit là d’une bien belle société!).

EDIT POUR LA MODÉRATION : à la réflexion, j’aurais peut être du répondre sur la file de Trigano? Pas de soucis pour déplacer si mieux - désolé…

Dernière modification par carignan99 (19/06/2020 19h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#72 03/07/2020 16h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
Les convictions du 2nd semestre

Bassac : objectif de cours de 52,50 euros
Chargeurs : objectif de cours à 24,10 euros
LDC : objectif de cours à 150 euros
MGI Digital Graphic : objectif de cours à 49,50 euros
Oncodesign : objectif de cours à 17,20 euros
Rubis : objectif de cours à 52,3 euros
SQLI : objectif de cours à 28 euros
Vetoquinol  : objectif de cours à 73 euros

Hors ligne Hors ligne

 

#73 06/07/2020 10h02

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour.
La short list de juillet est sortie.
Article sur la short list de juillet

Delta Plus Group : objectif 46 euros (contre un cours actuel à 41 euros)
HighCo : potentiel de hausse du titre à 13% sur le cours actuel (3,64 € le 03/07)
Séché Environnement : objectif 47 euros (potentiel de 41%)
Thermador : objectif 61 euros (potentiel de 17%)
Virbac : objectif 215 euros (contre un cours actuel à 204 euros)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur