Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[-1]    #1 28/08/2018 12h13

Banni
Réputation :   -3  

Salut,

J’aimerais obtenir vos avis sur le cas pratique ci-dessous :
Car après recherches sur le Web rien n’est vraiment clair et net pour moi.

Mr X possède des actions de société YY valorisées à 5 000 000 €.
Il les détient via une société holding HH.
HH vend les actions de la sté YY, la société HH se trouve donc en possession d’un compte bancaire bien fourni.
Mr X décide d’employer les fonds en faisant acheter à HH des biens immobiliers pour les mettre en location.
Mr X se met salarié dans HH pour bénéficier d’une couverture sociale et des autres avantages à avoir un emploi (voiture de fonction, frais etc…).

Mr X touchant ses revenus uniquement par HH, est-il redevable de l’IFI ou pas ?

Mr X envisage cette solution pour vivre rentier à l’aide des loyers issus des biens de HH et également de continuer à faire fructifier son patrimoine via HH à travers cette solution.

Mots-clés : holding, ifi, locatif, location

Hors ligne Hors ligne

 

#2 28/08/2018 12h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   364  

Bonjour également,

Je ne connais pas la réponse ; mais il me semble que M X fait cela non pas seulement pour vivre rentier mais pour échapper à l’impôt. Donc avez vous la réponse au sujet de l’abus de droit éventuel qui pourrait en découler ?
Je crois que le sujet à été abordé sur le forum ?


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#3 28/08/2018 12h31

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   415  

Monsieur X a 5Me et vient chercher sa réponse sur un forum au lieu de consulter un fiscaliste ?

Hors ligne Hors ligne

 

#4 28/08/2018 12h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   560  

Bonjour !

(avis personnel)
Vu que la possession de parts de SCPI, d’OPCI ou de foncières cotées rentre en compte pour le calcul de l’IFI (au prorata de la valeur immobilère), je pense que la personne y est soumise.

Dernière modification par M07 (28/08/2018 12h35)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#5 28/08/2018 13h08

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2244  

Comme Mr X détient plus de 10% de HH, et que sa quote-part de l’immobilier détenu par HH (qui n’a guère de dette à coté), vaudrait plus de 1.3 M€, il serait redevable de l’IFI sur cette quote-part de l’immobilier de HH (et sur l’immobilier que Mr X détient par ailleurs).

Si Mr. X veut absolument échapper à l’IFI, il vaudrait mieux que HH acquiert par exemple des actions de SIIC (et jamais plus de 5 ou 10% d’une société), voire de REIT. Lire Investir dans l’immobilier depuis chez soi : le livre


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 28/08/2018 14h20

Membre
Réputation :   27  

Ca ne vaut même pas la peine de répondre…


Parrainage LINXEA, n'hésitez pas à me contacter.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 28/08/2018 14h29

Banni
Réputation :   -3  

Vous avez l’air de donner raison à mon collègue.
Et oui je ne suis pas MrX, simplement un gars qui discutait avec un collègue ce week-end et qui pensait avoir raison …
Il m’avait semblé lire que si quelqu’un exerçait son activité principale (du moins en tirait le principal de ses revenus) il y avait exonération.
Après je ne trouve pas que ce montage soit spécialement fait pour éviter l’IFI. MrX souhaite bénéficier d’une protection sociale, d’une hypothétique retraite un jour, et HH existait avant cette situation.
Ce n’est pas comme si HH avait été crée spécifiquement par MrX.
Donc que devrait faire le pauvre MrX avec tout son argent sur HH pour en vivre et être couvert comme n’importe quel salarié . Et surtout en faisant fructifier son capital sans "taper dedans".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 28/08/2018 14h39

Membre
Réputation :   49  

Bonjour,

Rentre dans l’assiette de l’IFI, les titres de sociétés (à prépondérance immobilière ou pas, IR ou IS, établies en France ou à l’étranger) à hauteur de la fraction de leur valeur représentative de biens immobiliers détenus directement ou indirectement - quel que soit le nombre de
niveaux d’interposition.

Sont exclues de l’assiette de l’IFI :
- Les participations de moins de 10 % dans des sociétés exerçant une activité
opérationnelle.
- Les actions de SIIC si le redevable détient seul ou conjointement avec son
foyer fiscal moins de 5 % du captal et des droits de vote.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur