Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 20/08/2018 18h49

Membre
Réputation :   1  

BONJOUR, une idée me trotte dans la tete depuis un petit moment mais je compte pas la réaliser de suite pour diverses raisons (peut-être dans 4/5 ans) créer une entreprise de location d’engin de chantier ou autres (remorque frigo, chapiteau…) Cette petite activité en dehors de mon travail en complément de salaire et pour pouvoir me servir du matos à titre perso.

Cette activité paraît rentable (en général le prix de la location journalière x100/120 = le prix d’achat de l’engin neuf)
Quel statut avoir?
Les prix des assurances es-t-elle chere?
Faut-il que le loueur soit le CACES?
Pour commencer je pense partir avec une mini-pelle 2.5t est sa remorque et une nacelle d’environ 20 mètres sur chenilles avec sa remorque. (occasion de moins de 5 ans)
CORDIALEMENT

Mots-clés : location, mini pelle, nacelle

Hors ligne Hors ligne

 

#2 20/08/2018 21h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1156  

Bonjour,

Comment pensez-vous faire votre place face à des sociétés implantées comme Kiloutou ?

Comment pourrez-vous proposer de meilleurs tarifs ou qu’est-ce qui vous permettra de louer plus cher qu’eux ?

Comment allez-vous financer vos engins ? Les entretenir ? Les stocker ?

Posez-vous milles questions.

Bonnes réflexions.


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub RedSFR BSDirect

Hors ligne Hors ligne

 

#3 20/08/2018 23h21

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

Je me suis aussi assez souvent dis que le prix de location de ces engins semble élevé et souvent effectivement on peut trouver des engins qui s’achètent moins de 100 jours de location.

Un tractopelle d’occasion s’achète environ 30/50 jours de loyer… environ 100 pour un neuf.

Je suppose qu’il faut toutefois faire face au risque de : Casse, vol, usure, stockage et vacances. Aussi l’entretien doit être un budget conséquent.

Dernière modification par AleaJactaEst (20/08/2018 23h29)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 21/08/2018 00h01

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   252  

Une des raisons pour laquelle les réseaux ont un avantage important est que si l’engin voulu n’est pas disponible sur leur parc, il peuvent se dépanner sur une autre agence. Pour les pros, la disponibilité est primordiale, plus que le prix en fait. S’ils ont besoin de l’engin à 9H le lendemain, en ne le sachant qu’à 18H la veille, l’assurance que ce soit dispo est la clé, et les gros loueurs font tout pour l’assurer. Et ça arrive souvent (casse d’un autre engin, retard de chantier ou logistique). Pour la location aux particuliers c’est différent.

De plus, le prix neuf n’est pas le seul facteur, la maintenance est un gros centre de coûts et de temps. Un engin peut avoir plusieurs dizaines de points de graissage et il ne faut pas compter sur les clients pour le faire. Une broche sèche  par exemple qui grippe ça peut être quelques heures pour l’extraire, recharger en soudure et réaléser.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 21/08/2018 09h37

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2332  

Si l’idée vous trotte dans la tête depuis un moment, et que vous vous donnez 4 à 5 ans encore avant de le faire, vous avez le temps d’étudier le sujet par vous-même. Or votre message montre que vous n’avez pas du tout assez étudié votre projet.

Je tape "entreprendre location de matériel" dans google et je trouve déjà plein d’infos.

C’est votre idée, votre projet, faites vos recherches !

Personne ne gérera votre boîte à votre place, alors pourquoi vous reposez-vous sur les autres pour étudier votre projet ?

J’émets quelques remarques quand même :
- quels sont les besoins des clients ? Les professionnels ont besoin de matériels variés, souvent à la dernière minute. L’entreprise qui a besoin pour son chantier de 6 matériels différents va les prendre tous au même endroit. Même si vous avez une nacelle moins chère que chez K…, le pro ne viendra pas chez vous si vous n’avez pas l’ensemble des matériels disponibles. Il ne peut pas passer une demi-journée au téléphone pour trouver ses matériels, puis faire une journée d’aller-retours aux 4 coins de l’agglomération pour rassembler ses matériels.
Pour répondre à ce type de besoins, il faut un parc de matériels très varié. Les loueurs ont des parcs extérieurs, souvent bien visibles quand on passe, pour bien montrer la variété de ce qu’ils ont de disponible. En démarrant avec 1 ou 2 matériels à louer, vous ne répondrez donc jamais aux besoins des pros.
Notez aussi que cette disponibilité est l’inverse du taux d’occupation. Un loueur dont les matériels sont tout le temps dehors a certes un très beau taux d’occupation, donc une grosse rentabilité du matériel, mais il ne satisfait pas ses clients sur le critère de la disponibilité. Les loueurs pros sont donc obligés d’avoir "trop" de matériel pour assurer cette disponibilité.
De plus, les clients pros s’attendent à trouver du matériel récent et en bon état. Avec du matériel d’occasion, vous répondez encore moins à leurs attentes.
Au total, vous ne toucherez presque jamais les pros avec seulement quelques matériels d’occasion à proposer.
Le particulier recherche un matériel, très ponctuellement, pour un petit chantier (bétonnière, mini-pelle, tronçonneuse…). Celui-là, vous pouvez le toucher, mais ça fait peu de jours de location à la fois.

- il faut que les clients puissent vous trouver. Le pro a déjà son réseau de loueurs pros. Le particulier va rechercher sur internet ou par le bouche à oreille. Vous aurez un site internet bien construit et bien référencé ? Vous pourrez vous payer cela alors que vous débutez avec 2 matériels d’occasion ? Sinon, vous avez le Bon Coin, et quelques plateformes de matériels entre particuliers, mais ça va être dur d’arriver à un chiffre d’affaires conséquent en louant quelques jours, ponctuellement, à des particuliers qui auront déjà eu du mal à vous trouver.

- la concurrence. Combien de loueurs dans votre coin ? Par rapport à ces loueurs, quel va être votre avantage concurrentiel : uniquement le prix ? Louer pas cher des matériels d’occasion à des particuliers, ça va être vraiment difficile de développer un chiffre d’affaires significatif là-dessus.

Pour la location envers les particuliers, la concurrence, c’est aussi l’achat neuf ou d’occasion. Avec la baisse constante des prix des équipements grâce à la mondialisation, il devient chaque jour plus facile et plus rentable d’acheter plutôt que de louer. Par exemple, avec des premiers prix de bétonnière vers 130 €, il est tentant d’en acheter une et de la revendre à la fin du chantier. L’abondance de matériels pas cher, en neuf comme en occase, est donc une vraie concurrence pour le loueur. Certes, ces matériels pas chers sont souvent de très mauvaise qualité (pas fiables, faible efficacité), mais ça n’empêche que les gens se laissent tenter.

- sans parler des assurances, inspections périodiques, de l’entretien, etc.

Enocre une fois, c’est à vous d’approfondir votre projet si ça vous intéresse VRAIMENT.

Dernière modification par Bernard2K (21/08/2018 10h01)


L'inconvénient avec les signatures de forum c'est que c'est toujours trop cour

Hors ligne Hors ligne

 

#6 21/08/2018 10h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   317  

Qu’entendez-vous par "cette activité paraît rentable" Swissphone?

Soyez sérieux, posez nous vos chiffres de recettes/dépenses/investissement.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 25/08/2018 18h31

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,
La seule entreprise de location est à 20 minutes de route sinon c’est à 45 minutes.

La partie entretient et cout de ceci (comme l’assurance) est pour moi la plus grande inconnue. Par contre pas de petite location du genre betonniere, perfo…

Pour le financement à voir au moment voulu et pour le stockage ça peut rester dehors comme sur la plupart des parcs de location. (exemple: 15m2 a l’intérieur pour la nacelle et 15m2 pour la pelle de 2.5t dehors)

Je vise pas les grosses entreprises qui eux doivent avoir des contrats avec les gros loueurs mais les particuliers/agriculteur/micro et (très)petite entreprise du BTP.

Pas de matériel neuf mais de l’occasion plutôt récente .Par exemple vous devez faire paris Lyon on vous propose une Clio de 3 ans avec 50 0 00 km alors que la plupart des flottes de loueurs changent tous les 6 mois, est-ce vraiment handicapant ? le tarif va être un peu moindre en plus.

En effet l’idée n’est pas creusée sur le fond mais je voulais surtout demander si d’autre personne du forum font ce genre de location pour être guidé par des gens d’expérience.

CORDIALEMENT

Dernière modification par Swissphone (25/08/2018 18h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 25/08/2018 21h19

Membre
Réputation :   98  

Je pense que le budget assurance peut être conséquent en effet.
Dans la location de voiture c’est le cas, il n’y plus beaucoup de compagnie qui couvre ce risque, et c’est donc très peu concurrentiel d’où des primes très importantes.


Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 26/08/2018 23h40

Membre
Réputation :   1  

Pas de location de véhicule par contre car la concurence est plus présente.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 27/08/2018 05h48

Membre
Réputation :   5  

Bonjour,

Vous parlez d’acheter et de louer du matériel d’occasion.
Certes, cela peut être une bonne idée, mais il ne faut pas oublier que l’entretien est un gouffre.
Un matériel d’occasion à déjà du vécu. Vous ne savez pas comment l’engin à été traité par les utilisateurs précédents. Quelques heures par ci par là? Usage intensif? Cela fait déjà une énorme différence.
Ensuite pour l’entretien, il faut pouvoir dépanner le client très rapidement sur un chantier en cas de panne ou être capable de lui ramener un autre engin dans l’immediat.
De plus la moindre panne peut coûter horriblement cher.
Je travaille en logistique avec des engins élévateurs, et quand je vois les factures pour remplacer de simple pièces d’usure « normale », genre un galet, c’est tout de suite du 600/700€ ht sans la main d’oeuvre.
Un flexible hydraulique c’est tout autant.
Que se soit pour un particulier ou un professionnel, si vous n’etes Pas capable de dépanner le client dans l’immédiat, c’est votre crédibilité qui en prend un coup.

Ensuite se pose la question des caces. A voir si ce n’est pas obligatoire aussi pour les particuliers.
Et même si ce n’est pas obligatoire pour un particulier, il ne faut pas oublier que ce sont des personnes qui n’ont pas l’habitude d’utiliser de tels engins, donc un risque de casse et d’usure prématurée.
Un engin cassé ou usé, c’est aussi un engin immobilisé, et donc ne rapportant rien. Et un réparateur n’interviendra pas dans l’heure pour une petite entreprise alors qu’ils ne sont pas capable de le faire parfois dans des usines ayant un gros parc de véhicule. Et « prioritaire » compte tenu de l’importance de leur parc et de leur besoin immédiat.

Pour les assurances, j’ose même pas imaginer le coût. Quand on voit le coût pour un loueur de voiture, pour des véhicules qui coûtent neuf 25000€, imaginez le coût pour du matériel de chantier qui ont des prix neufs beaucoup plus élevés, et qui sont plus difficile à manier par des amateurs.
Les assureurs doivent être rare, et donc doivent se payer au prix fort, sûr de faire marcher la concurrence.

Commencez déjà à voir avec des réparateurs d’engins de chantier pour connaître leur tarifs, et ensuite trouver un assureurs ou assure ce genre de matériel, et demandez leur leur tarifs.

Il ne faut pas aussi oublier le coût de la vérification périodique obligatoire (tout les 6 mois environs) par un organisme comme veritas qui a aussi un coup, en sachant que le gars qui fera la vérification n’ira pas sur un chantier, et pour lequel le matériel devra encore une fois être immobilisé.

Ce sont des coûts important et une immobilisation qui peuvent faire perdre de l’argent, et des clients, qui si il n’ont pas immédiatement l’engin, iront voir ailleurs quitte à payer plus cher.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur