Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 01/08/2018 17h46 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

Bonjour,

Je n’ai pas trouvé de file de discussion concernant Daimler (Mercedes-Benz). Pourtant je trouve cette valeur très intéressante au cours actuel.

Mes critères principaux :

(+)
VE/EBITDA = 6.65 (moins de 12 est je trouve déjà intéressant pour une société solide).
CA et Résultat brut sont en croissance de 8%-9% en moyenne sur les 5 dernières années.
ROE est entre 15%-17% (ce qu’est très solide) mais le ROIC n’est que de 5%-6% que je trouve un peu faible.
Current ratio est de 1.24 que je considère confortable.
PRINCIPAL : le dividende de 6% au cours actuel avec Payout Ratio de moins de 6%.

(-)
Fort endettement de presque 200% et, vu le ROIC, pas très efficace.
FCF est systématiquement négatif. Est surtout le Flux de trésorerie opérationnel est négatif également.

Généralement je n’aime pas les secteurs cycliques et automobile est cyclique par excellence. Mais les marques allemandes apportent un volet luxe offrant une belle synergie rendement + croissance + (dans certaine mesure) protection contre le retournement du cycle.
L’action a été évidemment impactée par la guerre commerciale entre l’Europe et les USA. Bien sûr chacun a son avis sur l’impact/suite de cette guerre (et ce n’est pas le sujet de cette file de discussion) mais je suis prêt d’ouvrir une ligne dans mon portefeuille en la classifiant comme une « Valeur de Rendement ».

Mots-clés : automobile, daimler, mercedes, rendement

Hors ligne

 

[+1]    #2 01/08/2018 20h05 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   69 

Bonjour

Si celà peut aider

daimler.pdf

Hors ligne

 

#3 01/08/2018 21h22 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

Attention à la partie finance.
Haut de cycle combiné avec remontée des taux et la proportion importante de leasing risque de faire mal dans les prochains trimestres.

Hors ligne

 

#4 01/08/2018 21h43 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

Dans le documents il s’agit des facteurs "largement non-récurrents" qui doivent se résoudre au T4. Le PW est lié au trade war US-Chine.

Daimler issues profit warning on back of US-China trade dispute | Business | The Guardian

S’il s’agit de la même chose je doute sur la "non-récurrence".

Dans tout les cas (je veux éviter le débat politique) il me parait que l’ouverture de la première position à long terme laisse une marge de progression.

kiwijuice a écrit :

Haut de cycle combiné avec remontée des taux et la proportion importante de leasing risque de faire mal dans les prochains trimestres.

C’est juste mais (hors remontée des taux brutale=crise économique majeure) on peut compter sur le Pricing Power de Daimler. Si le leasing concerne Mercedes j’ai du mal à imaginer que l’acheteur renoncerait au leasing à cause de 0.5% de plus. En plus cela concerne les marques concurrentes également.

Dernière modification par PavelK (01/08/2018 21h44)

Hors ligne

 

#5 10/08/2018 15h56 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

L’information complémentaire sur Daimler.

Le business est divisé en 5 branches :

Mercedes-Benz
CA : Croissance en augmentation de 6% sur 3 dernières années soit 5-6 milliard par an environ.
Résultat opérationnel en hausse également.
Paramètre que je prends également en compte c’est la croissance des effectifs qui en augmentation de 3000 personnes par an sur 3 dernières années.

Daimler Trucks
CA : Il y a eu une baisse de 11% en 2016 mais reparti à la hausse à nouveau en 2017.
Pareil pour Résultat et les effectifs. 2016 était moins bon que 2015 et 2017.

Mercedes Vans
Les performances sont égales à la branche principale – Mercedes-Benz. Le business rentable, en croissance et générateur des emplois.

Daimler Buses
L’activité globalement stable avec les rentabilités historiques proches de Trucks.

Daimler Financial Services
L’objectif est de proposer les services financiers afin d’accélérer les ventes.
En croissance solide sur tous les critères : CA, résultat volume des contrats et les employées.

Daimler propose des nouvelles gammes de produits allant des voitures électriques au nouveau premium pickup Class X. Selon le rapport 2017 aucune des 5 branches n’a subi des difficultés opérationnelles.

Risks :
Exposition en Chine : La guerre commercial accompagnée d’un ralentissement en Chine est un risque majeur pour les marques automobiles de luxe en général. Ce risque n’est pas spécifique à Daimler.
Protectionnisme américain : dans le rapport 2017 il est clairement mentionné que malgré ce risque Daimler bat les records aux USA. Ce risque est donc à prendre en compte mais pas un moindre dégât au jour actuel.
L’humeur des marchés : secteur automobile est sensible au marché général et une valeur cyclique par excellence. Daimler a un Pricing Power qui doit permettre de préserver les ventes en cas de légère dégradation de la conjoncture. Si cette dernière est accompagnée par la remontée des taux – ça sera plus difficile car beaucoup de ventes se font à crédit, mais encore une fois en cas d’un scénario « soft » le Pricing Power doit permettre à résister.

Dividende a été augmentée régulièrement depuis 2013.

Dette importante mais la grande partie de cette dette est utilisée pour le financement/refinancement de la filière Financial Services (banque au seins de Daimler).

Premier semestre a battu le record des ventes de Daimler (+2.3).

CONCLUSION :
Je trouve qu’il s’agit d’une opportunité de mettre dans le portefeuille une valeur semi luxe semi cyclique payant un énorme dividende au cours actuel. Payout Ratio étant entre 35% et 41% sur 5 dernières années.
Les risques ne sont pas spécifique à Daimler. L’endettement élevé est lié au financement effectué par Daimler lui-même.
J’aime toujours pas le cashflow opérationnel négatif sur 2 exercices (2014 et 2017), cette instabilité du cashflow la seule raison qui ne me permet pas de passer à l’achat agressif.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#6 05/09/2018 08h25 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

Je vais certainement renforcer la ligne Daimler dans mon portefeuille.
En effet les entreprises de cette qualité, même passant une période de turbulences, qui versent un dividende de plus de 6% sont rares. En plus il y a un potentiel non-réalisé dans le segment des voitures électriques haut de gamme occupé quasi exclusivement par Tesla. A mon avis cela ne va pas durer. L’avantage concurrentiel de Tesla n’est pas suffisant pour résister à l’entrée des marques allemandes.
Par ailleurs les risques de la guerre commerciale et la remontée des taux ne sont pas spécifiques à Daimler et vont impacter la concurrence également.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#7 05/09/2018 10h51 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367 

PavelK a écrit :

En plus il y a un potentiel non-réalisé dans le segment des voitures électriques haut de gamme occupé quasi exclusivement par Tesla.

Peut-on vraiment parler de potentiel non réalisé ?
Les véhicules haut de gamme thermiques vont être en partie remplacés par des véhicules haut de gamme électrique (ou hydrogène ou ce que l’avenir décidera), c’est une évolution/mutation du marché, les ventes perdues d’un côté seront -peut-être- gagné d’un autre.


"Cesse de croire, instruis toi"- André Gide

En ligne

 

#8 06/09/2018 16h53 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

PavelK a écrit :

Je vais certainement renforcer la ligne Daimler dans mon portefeuille.
En effet les entreprises de cette qualité, même passant une période de turbulences, qui versent un dividende de plus de 6% sont rares. En plus il y a un potentiel non-réalisé dans le segment des voitures électriques haut de gamme occupé quasi exclusivement par Tesla. A mon avis cela ne va pas durer. L’avantage concurrentiel de Tesla n’est pas suffisant pour résister à l’entrée des marques allemandes.
Par ailleurs les risques de la guerre commerciale et la remontée des taux ne sont pas spécifiques à Daimler et vont impacter la concurrence également.

Je peux faire l’avocat du diable.

1) Ce n’est pas du luxe. Du premium oui mais loin des metrics de Ferrari par exemple. Ca c’est du luxe. 20% de marge brute chez Daimler contre 33% de marge d’Ebitda chez Ferrari. Voyez la différence.
2) Daimler a une autre partie tres cyclique: les camions. Ca peut perdre de l’argent en bas de cycle.
3) Vous omettez de faire une analyse de la partie financing. Quid des pertes potentielles sur tous ces leasings quand le cycle se retournera? Le loan book de cette division est de 50bn d’euros. C’est donc une petite banque attachée à un constructeur auto / camion.
4) Le dividende est juste couvert par le cash-flow donc les 6% pourraient ne pas être pérenne.

Hors ligne

 

#9 06/09/2018 17h55 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

kiwijuice a écrit :

1) Ce n’est pas du luxe. Du premium oui mais loin des metrics de Ferrari par exemple. Ca c’est du luxe. 20% de marge brute chez Daimler contre 33% de marge d’Ebitda chez Ferrari. Voyez la différence.

J’ai du mal à m’aligne sur ce point. Daimler a plusieurs branches, celle de Mercedes est clairement du luxe pour moi. Après il y a toujours encore plus luxe, mais cela ne remet pas en cause son positionnement.
Après je ne suis pas expert en voitures mais les modèles de sport de Mercedes haut de gamme ne sont pas loin de Ferrari en termes de prix (et des marges je suppose). Pour le ultra-luxe il ne faut pas non plus oublier le Maybach. Il y a effectivement des modèles « abordables » mais toujours au prix « luxe » dans leur gamme.

kiwijuice a écrit :

2) Daimler a une autre partie tres cyclique: les camions. Ca peut perdre de l’argent en bas de cycle.

Je suis d’accord, comme j’ai dit c’est une valeur cyclique, mais avec un volet luxe.

kiwijuice a écrit :

3) Vous omettez de faire une analyse de la partie financing. Quid des pertes potentielles sur tous ces leasings quand le cycle se retournera? Le loan book de cette division est de 50bn d’euros. C’est donc une petite banque attachée à un constructeur auto / camion.

J’ai du mal à estimer le risque sur cette branche financière. Il est difficile de comparer avec des banques « généralistes » car le financement se fait par rapport aux véhicules à la clientèle majoritairement aisée.
Vous parlez des pertes ou baisse de la rentabilité ?

kiwijuice a écrit :

4) Le dividende est juste couvert par le cash-flow donc les 6% pourraient ne pas être pérenne.

Oui, mais la couverture par ne résultat est largement confortable. Je connais peu d’entreprises avec la couverture abondante des dividendes par le cashflow. Elles existent mais ce sont généralement des cas assez uniques.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par PavelK (06/09/2018 18h00)

Hors ligne

 

[-1]    #10 06/09/2018 22h06 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

Vous êtes obstinés je trouve.
1) Maybach c’est au max 100 ventes par an quand Ferrari en fait 8000.
La classe A c’est du luxe? C’est pour les classes moyennes.

3) pertes. Comme en 2008-9.

4) Faites vos devoirs en toute urgence alors. Le marché regorge d’entreprises dont le FCF couvre amplement le dividende. La couverture par le résultat net ne veut rien dire.

Bonne chance à vous, vous pourriez tirer peofit de votre investiisement mais pas pour les raisons que vous évoquiez.

Hors ligne

 

#11 06/09/2018 22h42 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

Je propose de clore le débât luxe/pas luxe

Wikipedia a écrit :

Mercedes-Benz (German: [mɛʁˈtseːdəsˌbɛnts]) is a global automobile marque and a division of the German company Daimler AG. The brand is known for luxury vehicles, buses, coaches, and lorries. The headquarters is in Stuttgart, Baden-Württemberg. The name first appeared in 1926 under Daimler-Benz.

Maybach j’ai dit "un plus" aux autres modèles de ultra-luxe.

Je n’ai pas dit que FCF qui couvre le dividende n’existe pas mais ce n’est pas assuré par la majorité des entreprises. Cela ne peut pas servir d’un critère suffisant pour éliminer l’entreprise de la sélection.

Mes critères sont la exagération du problème de la guerre commerciale, fondamentaux forts, dividende pérenne et un fort potentiel dans l’électrique. On verra si cela va jouer.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par PavelK (06/09/2018 22h46)

Hors ligne

 

[+1]    #12 07/09/2018 00h28 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

Merci pour le -1 alors que j’essaye de vous aiguiller sur la différence entre le luxe et le premium en vous fournissant des données objectives: les marges de ces constructeurs.

Je suis actionnaire de Ferrari et la raison principale est que c’est la seule valeur de luxe de la côte.

Ajoutons les valorisations comme données “subjectives”.
Ferrari se paye 7x les ventes quand Daimler se paye 1x les ventes.

Mais non, le marché se trompe d’un facteur de 7x sur Daimler à vous lire. Merci pour ce tuyau.

Hors ligne

 

#13 07/09/2018 07h55 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

Je ne comprends pas le comparaison entre le Ferrari et Daimler.
Daimler a tout un tas de lignes de produits ou qu’une petite partie du business peut être comparer au Ferrari (si vous voulez le faire). Mais quoi qu’il arrive cela ne faisait jamais partie des points l’essentiels pourquoi j’achète Daimler.
Ferrari est quasi dans un secteur de niche des voitures de sport ou il bénéficie certainement (je ne connais pas le dossier) d’un avantage concurrentiel qui justifie les marges plus importantes.
Gros poisson dans une petite rivière tandis que Daimler est un gros poisson dans une grande rivière. Mais encore une fois pour moi ces dossiers ne sont pas comparables et je n’ai jamais tenté de le faire.

Plus généralement la catégorisation luxe/pas luxe ne peut pas se faire uniquement en regardant les marges. N’importe quelle entreprise, ayant un avantage concurrentiel fort et durable, peut avoir des marges plus importantes que ces concurrents quel que soit son segment.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#14 25/09/2018 08h46 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

Nouveau partenariat de Daimler avec Proterra souligne l’engagement à l’électrification des véhicules utilitaires/buses.

Daimler a écrit :

In conjunction with the investment, Proterra and Daimler have entered into an agreement to
explore the electrification of select Daimler heavy-duty vehicles. The first of these efforts will
be to explore potential synergies with Daimler’s Thomas Built Buses division by bringing
Proterra’s proven battery and drive train technologies to the North American school bus
market, the next frontier for zero-emission, commercial fleets. Similar to public transit
vehicles, school buses provide mission-critical community infrastructure and offer an
excellent use case for vehicle electrification, as most school buses travel a predictable
distance per day that is well within the capability of Proterra’s EV technology. With this
collaboration on an electric vehicle for the school bus market, Daimler and Proterra have the
September 19, 2018
Daimler Investor Relations, daimler.com/investors
Page 2
potential to provide reliable, affordable transportation options with environmentally
sustainable, zero-emission EV technology.

Proterra | Company Overview

Par ailleurs Mercedes-Benz a défendu dans les 8 premiers mois de l’année sa position de la marque premium la plus vendue au Monde en vendant 1.5 million de véhicules. Par contre les données sont mitigées entre les régions.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/13221_sales.jpg

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par PavelK (25/09/2018 13h23)

Hors ligne

 

#15 25/10/2018 09h30 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

2e warning de Daimler cette année mais c’était attendu et le titre monte ce matin.
Est-ce un signe positif pour tout le secteur?
Je crains que la maturation du marché chinois ne continue à peser sur les allemandes.

Hors ligne

 

#16 16/12/2018 15h30 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2076 

Pour la curiosité, Daimler est l’unique action européenne citée par le Barron’s dans son top 10 2019. Le titre est aussi noté 5 étoiles par Morningstar, avec une valorisation intrinsèque à 98 €, sans avantage concurrentiel et avec une incertitude élevée.

Hors ligne

 

#17 16/12/2018 17h08 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

Quelles sont les incertitudes spécifiques à Daimler, selon vous?
La valorisation de Daimler et son dividende sont très attractifs. La baisse du dividende est probable, mais ne sera pas forcément dramatique. Daimler peut se permettre un dividende de 3 euros compte tenu les chiffres actuels. Cela reste énorme.

Je ne serais pas aussi affirmatif concernant les avantages concurrentiels pour 2 raisons:
1. Certes Mercedes ne coute pas plus cher que Audi et BMW, mais le trio fait face aux mêmes risques macro-économiques et politiques. Pricing Power des 3 ensemble est très comfortable.
2. Avantages concurrentiels peuvent se faire sur les coûts également (marketing dans ce cas). Sur ce terrain le champs de bataille est plus large et Daimler est présent dans plus de segments que ces concurrents.

Je ne dis pas qu’il y a un énorme avantage concurrentiel, mais il ne faut pas le retirer aussi rapidement à mon avis.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#18 09/01/2019 17h50 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

Mercedes claims luxury car crown as analysts eye challenger Tesla By Reuters

Reuters a écrit :

Mercedes-Benz sold 2.31 million passenger cars last year, likely enough to make it the top-selling premium automotive brand in 2018, although some analysts are questioning how much longer German manufacturers can dominate the luxury car industry.
In 2018 Mercedes-Benz was at the top of the premium segment in the automotive industry for the third year in a row
Analysts said the Stuttgart-based company remained ahead of BMW and Volkswagen-owned (DE:VOWG_p) Audi thanks to increased production capacity in China. "Mercedes currently has a significant lead over BMW and it is a two horse race for now. Audi will be behind for a number of years," Nord LB analyst Frank Schwope said.

-20% sur l’année pour BMW et Volkswagen contre -36% pour Daimler ! Pourtant les entreprises font face aux défis comparables. Les profits warning de Daimler peuvent justifier une décote mais les raisons de ces PW ne sont pas dramatiques. Donc la domination de Mercedes n’est pas reflétée dans les cours de Bourse.

Reuters a écrit :

"The question is whether Tesla is the Apple (O:AAPL) of the auto industry and the established premium brands will become the Nokias and Blackberries," UBS analyst Patrick Hummel said, referring to Apple’s successful disruption of the mobile phone market, where Nokia (HE:NOKIA) and Blackberry (TO:BB) once dominated.

A mon avis Tesla ne peut pas être comparé à Apple pourtant cette comparaison fait souvent surface dans les médias.
Apple a transformé la façon comment on utilise le téléphone en créant un nouveau besoin tandis que Tesla a rempli un besoin existant d’une autre manière. On ne peut pas parler de la « révolution » Tesla.
La filière automobiles allemande (3 marques premium ensemble) est un « moat » tandis que aucun concurrent d’Apple de l’époque n’était pas un « moat ».
Voiture électrique est un marché à la mode mais on ne peut pas parler d’un « boom » pour le moment en tout cas. % des voitures en partie électriques devrait atteindre seulement 50% que en 2030! Oui « seulement » parce que la période est longue et il s’agit des hybrides et les électriques à la fois.

L’inverse a plus de chances de se produire - les allemandes vont rattraper leur retard dans la voiture électrique ayant le savoir-faire, la force des marques et surtout les revenus. Pendant que Tesla devra à un moment ou un autre faire fac  à sa situation financière catastrophique plutôt que gonfler le Capex.
A mon avis le vrai risque - c’est la Chine (=risque systémique) et pas la « révolution Tesla » et ce risque n’est pas spécifique à Daimler.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#19 10/01/2019 17h31 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,
@PavelK

Tesla n’est à mon sens que l’arbre qui cache la forêt, on la compare sans doute à tort à Apple mais elle représente un facteur de changement majeur.
La voiture (i.e moteur châssis roues) devient une commodité et la proposition de valeur se déplace vers l’immatériel, autopilote, gestion de l’énergie (et tout l’écosystème qui va avec) pour de l’électrique

En fait, la question n’est pas de savoir si les allemands (et tous les constructeurs en fait) vont continuer à vendre les mêmes quantités, c’est plus de savoir si ceux-ci vont arriver à conserver la valeur ajoutée chez eux face aux entrants qui proposent les softwares et le matériel qui va avec

Qualcomm avec le C-V2X
Nvidia avec les gpu
Google avec les données de cartographie
etc…

Je ne pense pas que ces innovations seront répercutées dans le prix, en fait si je prends une classe S ou une série 7, l’innovation techno permet de maintenir le prix au fil des modèles (on néglige l’inflation) pas de l’augmenter.

Par contre je vous rejoins sur la conclusion, la révolution Tesla présente un risque pour tous les constructeurs et pas pour Daimler en particulier.

Cdlt,
S

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#20 10/01/2019 22h24 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   97 

PavelK a écrit :

A mon avis le vrai risque - c’est la Chine (=risque systémique) et pas la « révolution Tesla » et ce risque n’est pas spécifique à Daimler.

latitude a écrit :

Par contre je vous rejoins sur la conclusion, la révolution Tesla présente un risque pour tous les constructeurs et pas pour Daimler en particulier.

J’ai eu un petit bug en lisant smile

Dernière modification par Mestra (10/01/2019 22h28)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#21 12/01/2019 13h38 → Daimler (Mercedes-Benz) : luxe et rendement (automobile, daimler, mercedes, rendement)

Membre
Réputation :   27 

Je vais essayer de contre-argumenter sans trop s’éloigner du sujet principal.

latitude a écrit :

La voiture (i.e moteur châssis roues) devient une commodité et la proposition de valeur se déplace vers l’immatériel, autopilote, gestion de l’énergie (et tout l’écosystème qui va avec) pour de l’électrique

La valeur pour l’automobile est déterminée premièrement par la sécurité et la fiabilité. Et cela ne risque pas de changer malgré tous les gadgets qu’on puisse y rajouter. Donc l’usage primaire de la voiture ne changera jamais. Contrairement au téléphone, ou je parie que votre usage « pour téléphoner » est assez limité. Par ailleurs les allemandes ont une réputation/cliché de « fiabilité » et non seulement du « premium ». Un pari que le consommateur échangera ce premier cliché contre un autre qui s’appelle « iPhone on the Wheels », n’est pas gagné. Au même temps la réparation d’une voiture n’est pas le même niveau d’ennui que la réparation d’un smartphone. Donc changement majeur, même si le terme est subjectif, est loin d’être assuré.

Voiture autonome pourrait jouer le rôle de ce changement, mais les concurrents des allemandes n’ont guère progressé pour l’instant, n’est-ce pas ? Les défis non seulement techniques mais aussi réglementaires sont nombreux.
Effectivement l’écosystème lié aux équipements des voitures style-Tesla pourrait donner un avantage concurrentiel (moat). Mais c’est quoi l’écosystème de Tesla au juste ? Est-ce que ce système incite à consommer d’avantage et difficile à dupliquer ?

Pour résumer les companies auto allemandes, dont Daimler est la plus sous-évaluée, ayant des revenus, des technologies dans la constructions des automobiles fiables et luxueuses, auront plus de chances de rattraper leur retard technologique (à mon sens largement surestimé), que ces nouveaux concurrents en galère financière rattraperaient des nombreuses et couteuses technologies spécifiques à la construction des automobiles afin d’obtenir les mêmes clichés de fiablilités.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech