Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Votre score au test "Êtes-vous un(e) bourgeois(e) ?"


0 ou 1 réponse positive

20% - 64
2 réponses positives

23% - 74
3 réponses positives

14% - 47
4 réponses positives

18% - 57
5 réponses positives

7% - 24
6 réponses positives

5% - 18
7 réponses positives

3% - 12
8 réponses positives

1% - 6
9 réponses positives

1% - 4
10 réponses positives

0% - 1
11 réponses positives

1% - 4
12 réponses positives

0% - 0
13 réponses positives

0% - 0
14 réponses positives

0% - 1
15 réponses positives

0% - 1
16 réponses positives

0% - 0
17 réponses positives

0% - 0
18 réponses positives

0% - 0
19 réponses positives

0% - 0
20 réponses positives

0% - 2
Nombre de votants : 315

[+1]    #51 30/07/2018 15h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   378  

Iqce, citer du Théophile Gautier, ça mérite une bonification de 1 point de bourgeoisie !
En tout cas, les vers sont fort beaux et je vais les noter soigneusement.

Dernière modification par Isild (30/07/2018 15h27)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #52 30/07/2018 15h22

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   528  

@Scipion8 : c’est une belle analyse, mais si vos citations fonctionnent comme fil rouge je ne pense pas qu’elles permettent d’expliquer ce phénomène. Si nos "bobos" locaux avaient leurs propres idées et esthétique, ils ne me seraient pas aussi insupportables.

Il s’agit, avec quelques années de retard, d’une transposition littérale des idées des milieux de gauche US. L’orthographe inclusive, les meetings réservés personnes racisées, le veganisme, l’intersectionalité des luttes (d’où le fameux mâle blanc), les droits des trans*, l’UBI (universal basic income), etc…

La mode des micro-brew pour les bières, du café extrait à froid, des barbiers, des jardins urbains, etc… : idem.

J’ai du mal à trouver une quelconque exception Française là dedans.

Ce manque d’esprit critique et de réflexion est assez tragique car les sociétés Américaines et Françaises sont extrêmement différentes à la base (d’un côté idéaux de rugged individualism et nations d’immigrés unis par un capitalisme libéral et la foi en Dieu, une histoire courte, de l’autre un peuple de paysan moqueurs mais solidaires, une histoire longue, le Colbertisme) et la greffe risque fort d’engendrer un rejet massif.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #53 30/07/2018 15h23

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   252  

@GoodbyeLenine, c’est un raccourci bien peu flatteur du travail des Pinçon-Charlot, qui est très intéressant, même si l’idéologie de base transparait effectivement dans certains livres.

Ce qui rend leur ouvrages exceptionnels est qu’ils ont réalisé de véritables  études ethnologiques en immersion, ayant été introduits par les Rothschilds entre autres, à la fois dans les cercles haut bourgeois mais aussi ceux de la vieille noblesse.

On peut être en désaccord, au moins partiel, avec leur conclusions sur l’oligarchie, mais au minimum leur description des réseaux est fascinante. Si la France d’avant guerre était de façon flagrante aux mains des 100 familles, et qu’aujourd’hui c’est moins visible, ces mêmes 100 familles, après moultes vicissitudes et cooptation de nouveaux entrants "méritants", sont toujours très près de tous les leviers du pouvoir et de l’économie. Les maître de forge des années 30 sont devenus les dirigeants du patronat Français de façon presque naturelle.

Cela dit, le questionnaire est forcément contestable, mais pas inintéressant.

4 pts pour moi

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #54 30/07/2018 16h39

Membre
Réputation :   11  

Bravo scipion,
Par contre avez-vous remarqué pour quelqu’un qui n’est pas issu du monde paysan comme c’est dur de le devenir de nos jours !

Hors ligne Hors ligne

 

#55 30/07/2018 17h07

Membre
Réputation :   0  

un solide 2 points.

Pour répondre à sharnik, devenir paysan est sans doute difficile mais le rester en fonction de la taille de l’exploitation l’est probablement autant!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #56 30/07/2018 17h07

Membre
Réputation :   93  

Bonjour,

Je trouve ces questions non pertinentes et je vais prendre deux exemples pour illustrer mes propos.

Oui, j’ai quelqu’un de ma famille qui a donné son nom à des rues, et même à un village au Québec (abandonné depuis). Cette personne à d’ailleurs donné lieu à nombre de gravures, peintures, bustes et statues. Et ceci pratiquement partout dans le monde. Chaque année, environ 500 000 personnes viennent lui rendre hommage.
Il ne s’agit pas d’un homme d’État, d’un grand militaire ou d’un artiste reconnu.
C’est un saint de l’église catholique, saint Jean Marie Vianney, du côté de ma grand mère maternelle. C’est par ailleurs le saint patron de tous les curés du monde, ce qui explique sa renommée internationale.
Suis je pour autant un bourgeois, sachant que Jean Marie est plus connu pour ses miracles et ses exorcismes que par sa fortune…

Oui, j’emploie une ménagère à temps complet quand je suis dans ma maison au Sénégal. Cette dame s’occupe des courses, de la cuisine, du ménage et de la lessive. Elle perçoit normalement 3 000 FCFA par jour, soit 4,50€ et ceci par jour. Somme que je double à peu près en fin de séjour via un pourboire.
Suis je pour autant un bourgeois, sachant qu’il est de tradition qu’un toubab ( un blanc) emploie du personnel de maison..

Je pense que la bourgeoisie ne peut que difficilement se définir par des signes de soit disante richesse, mais plutôt par un système de pensée, un comportement social ( ou asocial) ou des croyances….

Mafo

PS: par ailleurs, mon nom de famille est le nom d’un dieu scandinave renommé…ce qui pourrait m’autoriser un certain dédain pour les pauvres mortels que vous êtes…;-)

Hors ligne Hors ligne

 

#57 18/08/2018 12h39

Membre
Réputation :   86  

2 points.

1. J’ai des valeurs mobilières
2. J’ai des valeurs mobilières à l’étranger.

Je n’ai peut être pas bien compris la question sur les biens mobiliers à l’étranger, car d’autres intervenants qui ont des actions étrangères n’ont pas comptabilisé ce critère.

Dernière modification par Ours (18/08/2018 13h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#58 18/08/2018 12h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   528  

@Ours : AMHA, je ne suis pas sûr que "biens mobiliers à l’étranger" désigne des actions/bonds étrangers, car ils sont détenus en France (si vous êtes résident) malgré tout. Ca me semble plutôt recouvrir un spectre allant du simple compte bancaire à l’étranger, en passant par le coffre avec un peu d’or/cash, pour finir avec des objets d’arts dans une propriété située à l’étranger ou un yacht immatriculé hors de France.

Dernière modification par doubletrouble (18/08/2018 13h01)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#59 18/08/2018 13h09

Membre
Réputation :   86  

Vous confirmez ce que je subodorais, Doubletrouble.

On notera ainsi que les actions étrangères deviennent françaises lorsqu’elles sont détenues dans les portefeuilles des ressortissants de l’hexagone.

En tout cas, ce test remet les pendules à l’heure quant à l’identité des vrais bourgeois.

Les classes moyennes n’ont qu’à bien se tenir. Il leur restait pourtant encore un peu d’illusions…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #60 18/08/2018 13h22

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2164  

Lorsqu’on valide quelques critères, on trouve que c’est disparate et on met en doute la pertinence du questionnaire.

Pourtant, quand on prend ensemble tous les critères, la définition de la bourgeoisie me semble excellente. Quelqu’un qui a plus de 10 réponses positives peut difficilement nier être un bourgeois. Quelqu’un qui a 15 réponses positives ou plus va très probablement faire partie de la grande bourgeoisie.

Il y a d’autres critères potentiels ; plusieurs ont déjà été cités dans le fil.

Un critère que j’ai remarqué, en cotoyant professionnellement certaines "élites", c’est la proximité avec la noblesse. Les grands bourgeois cherchent à s’allier avec la noblesse, par le mariage, ou en fréquentant les mêmes cercles. D’autant que la noblesse, si elle n’est pas désargentée, est grand-bourgeoise de facto, puisque de nos jours, il faut bien gagner sa vie !
Un copain, qui a fréquenté les rallies à l’époque du lycée, m’a rapporté cette anecdote : une fille, dès les premiers mots échangés dans un rallye, lui demande "quel est votre patronyme ?". Lorsqu’il lui a dit son nom, elle lui a tourné le dos ! Elle n’était intéressée que si le nom comportait une particule !

Un autre bon critère, c’est d’être propriétaire terrien (au sens de forêt et/ou terres agricoles), terres que l’on n’exploite pas soi-même. Pas juste quelques hectares, mais une "bonne" surface (disons plus de 20 hectares). C’est un marqueur social, car :
- on l’a souvent hérité, donc les ancêtres étaient déjà propriétaires ;
- ni les ancêtres ni nous ne l’avons revendu, donc ça veut dire, sauf cas particuliers, qu’on a une certaine aisance, qu’on n’a jamais été acculé à vendre ou à ce que ces terres soient saisies par la banque ;
- ça rapporte peu, donc il faut pouvoir se permettre cette "coquetterie" ;
- grâce à l’amendement Monichon, c’est fiscalement avantageux pour les successions et pour l’ISF ; or pour avoir un problème d’ISF ou de succession fortement taxée, il faut déjà être aisé.

Une assemblée de syndicat de propriétaires forestiers, par exemple, est un bon endroit pour rencontrer des bourgeois, grands bourgeois et nobles. On entend pas mal de noms à particules, et on y entend des remarques, des histoires et des soucis qui ne sont pas ceux du commun des mortels.

Allez, je cite un dernier critère, mais très sélectif celui-là : votre nom ne se prononce pas de façon évidente (exemple de Broglie qui se prononce de Breuil). Là on est presque forcément dans la haute bourgeoisie ou la noblesse. wink

Un roman intéressant et amusant pour découvrir la grande bourgeoisie et ses codes, tels qu’ils existent aujourd’hui, est : Les prétendants de Cécile David-Weill.

Dernière modification par Bernard2K (18/08/2018 13h43)


Mes deux formations : "rentier immobilier en un clin d'œil" et "marchand de biens en claquant des doigts".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #61 18/08/2018 15h29

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   726  

mafo a écrit :

Je trouve ces questions non pertinentes et je vais prendre deux exemples pour illustrer mes propos.

1. Personne n’a jamais prétendu que chaque question était binairement déterminante de façon certaine.
2. Le test fonctionne de façon statistique.
et, découlant, des deux premiers principes :
3. Il ne suffit pas de répondre oui à une, ni même deux, ni même trois, questions pour être qualifié.
D’ailleurs nous sommes beaucoup à dire que nous avons des valeurs mobilières sans être bourgeois.

Le fait qu’il existe des contre-exemples à chacune des questions ne remet donc pas en cause la validité du test (*).

JL

(*) et là, faut-il le préciser, je ne dis pas qu’il est valide, ni qu’il ne l’est pas, je dis juste que deux exemples ne remettent pas en cause sa validité.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #62 18/08/2018 17h28

Membre
Réputation :   21  

1 pt pour les valeurs mobilières et je crois que la trés grande majorité des membres de ce forum ont ce point également.
Pour le reste, cette discussion est amusante mais me concerne peu. Je suis trés classe moyenne, râleur moyen essayant simplement d’optimiser ses ressources pour apprécier la vie. Et ça marche, ce matin j’ai pris mon Paddle pour faire un tour sur la Ria d’Etel, c’était juste magnifique pour un coût modique.
A+
Yg75


B.Graham "Le principal problème de l’investisseur - et même son pire ennemi - est probablement lui-même".

Hors ligne Hors ligne

 

#63 19/08/2018 11h37

Membre
Réputation :   8  

8 pour moi.

J’ai des rues qui portent les noms de mes grands parents paternels et maternels.

C’est une pression considérable. Pour moi. Et je ne m’en vante surtout pas autour de mon entourage.

Je ne me considère pas comme un bourgeois. Plutôt classe moyenne.

Dernière modification par miguelmantes (19/08/2018 11h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #64 19/08/2018 15h29

Membre
Réputation :   11  

Je pense qu’il faudrait aussi prendre en compte la répartition des réponses dans les différentes catégories du questionnaire.
Car quelqu’un qui coche toutes les cases sur le patrimoine culturel / familial / symbolique peut très bien être fauché et ne cocher aucune case du patrimoine économique. Un bourgeois sans argent est-il encore un bourgeois ?

Pour ma part, je coche :
- capital économique : 1/5
- capital culturel : 2/5
- capital familial et social : 3/5
- capital symbolique : 3/5

On peut en déduire que je suis issu d’une famille "bourgeoise", que j’ai une culture liée à cet héritage familial, mais pas que je suis un bourgeois moi-même.
Je considère que quelqu’un qui cocherait 4 critères sur le seul capital économique serait plus bourgeois que moi.

Hors ligne Hors ligne

 

#65 20/08/2018 13h28

Membre
Réputation :   8  

Je suis d’accord avec vous, je n’ai qu’une seule réponse positive dans le capital économique.

Par contre nous avons des traditions et un savoir vivre que n’ont pas les nouveaux riches/bourgeois.
Et cela n’a pas de prix…

Dernière modification par miguelmantes (20/08/2018 13h29)

Hors ligne Hors ligne

 

#66 20/08/2018 19h50

Banni
Réputation :   19  

So frenchy … Tout le monde se félicite de ne pas en être …

La bourgeoisie … Bonnes manières & mauvaises moeurs … A tout prendre cela vaut "bien pensant" & pisse vinaigre …

Dernière modification par maxcorporis (20/08/2018 19h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#67 31/12/2018 12h51

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   528  

Ce matin j’ai lu un essay qui a le mérite d’illustrer de manière très concrète l’influence de la culture économique et/ou sociale sur notre qualité de vie :

siderea | [econ, couture, class, Patreon] The Vimes Boots Theory: Further Reflections


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#68 31/12/2018 17h41

Membre
Réputation :   99  

Ce test me fait sourire… Tellement d’items sont comme des madeleines de Proust pour moi.

Étonnamment, je connais bien des personnes qui donneraient cher (mettons une fille) pour rentrer dans ces cases, alors que pour beaucoup de personnes qui cochent un max de cases, ils ne doivent même pas y penser.

D’après moi, plutôt que dans le Bottin Mondain, qui est plus, à mon sens, teinté noblesse et Paris, les bourgeois ancienne génération se retrouvent plus dans les Annuaires des familles de Lyon, Bordeaux et du Nord. Ces annuaires sont édités par le Bottin. Les bourgeois nouvelle génération ont d’autres réseaux que vous avez tous bien décrits.

Mon score : 10. Score dans le capital économique : 0 (allez, dans 1 an, il sera monté à 1 ! 😋)  Score de mes parents : 15 (faut-il y voir un signe…? 🤔)

Clairement, mon capital bourgeois est culturel et social. De toutes façons, c’est là que je suis le plus à l’aise.

Soyez conscients et confiants dans ce que vous êtes. Toute personne est riche.

Édit pour citation :

alpha2 a écrit :

Car quelqu’un qui coche toutes les cases sur le patrimoine culturel / familial / symbolique peut très bien être fauché et ne cocher aucune case du patrimoine économique. Un bourgeois sans argent est-il encore un bourgeois ?.

Euh, moi, je ne coche aucune case du patrimoine économique, mais je ne suis pas sans argent ! Tout va bien pour moi de ce côté-là !

🌲🌸🌲🌸

Dernière modification par Flower (31/12/2018 17h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#69 31/12/2018 17h50

Banni
Réputation :   286  

Amusant ce questionnaire et j’aime bien les Pinçon-Charlot qui ont comme moi des attaches en Lozère : le papa de Monique a étét procureur de Mende pendant de longues années.

Je me suis trouvé 6,5 points de bourgeoisie :
- portefeuille
- résidence secondaire et tertiaire
- visites de musées avec mes grands-parents
- biens mobiliers à l’étranger
- "grand" corps d’état de sortie d’X très catho, ce qui me fait doucement rigoler, car ce corps n’a plus aucun ministre depuis près de 60 ans
- 2 langues étrangères
- décoré du mérite, enfin çà c’est juste un demi-point, même si cet ordre est géré par la société de la légion d’honneur.

Après cela, peut-être que le fait de militer au PCF permet d’obtenir des points négatifs.

Au-delà du cliché amusant, il est essentiel d’appréhender la dualité des 2 composantes de la bourgeoisie :

- la bourgeoisie nationale, fraction la moins fortunée, les "petits riches" en quelque sorte, dont les intérêts se confondent peu ou prou avec ceux de notre nation républicaine,

- la bourgeoisie compradore, dont le périmètre se limite aux 0,1% de ménages les plus riches et encore. Cette bourgeoisie là existait bien avant la mondialisation même si elle en a largement profité ; ces gens-là ne connaissent que leurs intérêts de classe et n’ont pas de patrie. Déjà pendant les années 30 ils ont préparé la défaite de 1940 et la mise en place d’un régime de droite autoritaire, cf les forts documentés ouvrages d’Annie Lacroix-Riz sur le sujet, en particulier "Le choix de la défaite". Il est de l’intérêt supérieur du pays que cette composante de la bourgeoisie soit éliminée en tant que classe sociale, le moyen le plus simple d’y parvenir étant la réquisition de sa fortune par la puissance publique.

Dernière modification par stokes (31/12/2018 18h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#70 31/12/2018 18h04

Membre
Réputation :   36  

Annie Lacoix-Riz

Ce nom donne plutôt à sourire dans la communauté universitaire des contemporanéistes… Je m’abstiens de commenter le reste (je regrette d’ailleurs la simple ligne que je viens d’écrire, vous cherchez systématiquement à provoquer).

Hors ligne Hors ligne

 

#71 31/12/2018 18h06

Membre
Réputation :   44  

Portefeuille modeste, et un certain intérêt pour la culture (musique surtout) me valent 2 points.
A part cela, nous n’en Pinçon pas plus que Stokes pour les Charlot qui sont, sauf erreur, des habitués du très populaire France Culture. :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#72 31/12/2018 18h17

Membre
Réputation :   1  

Je viens de découvrir ce questionnaire assez rapide et me contente d’un score de 4 points dont le résultat sera difficile à "améliorer".

Hors ligne Hors ligne

 

#73 31/12/2018 19h10

Membre
Réputation :   3  

Score de 4. Pas étonnant étant donné que je suis issu du monde paysan. J’ai bien passé mes vacances d’enfance dans une maison de famille, avec mes cousins et cousines, mais c’etait une ferme et il fallait bosser.

Et dire que ma soeur pense que je suis un “bourge”…

Hors ligne Hors ligne

 

#74 31/12/2018 19h39

Membre
Réputation :   75  

En bon "paysan" (petit-fils d’immigré Italien fuyant les chemises noires et la misère à 16 ans) je pointe  un seul point .
Passez un bon réveillon !

Hors ligne Hors ligne

 

#75 06/01/2019 12h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   162  

Gog a écrit :

Michel Pinçon Monique Pinçon-Charlot dans "Sociologie de la bourgeoisie" a écrit :

Êtes-vous un(e) bourgeois(e) ?
1. Capital économique
— Possédez-vous un portefeuille de valeurs mobilières (actions, Sicav, FCP) ?

2. Capital culturel

— Enfant, vos parents vous emmenaient-ils dans les musées de façon régulière ?

— Achetez-vous des œuvres d’art ou des antiquités ?
— Parlez-vous au moins deux langues étrangères ?
3. Capital familial et social
— Connaissez-vous les prénoms de vos arrière-grands-parents ?
— Pendant l’enfance, avez-vous passé des vacances en compagnie de cousins et cousines dans des maisons de famille ?

— Avez-vous des membres de votre famille qui soient de nationalité étrangère ?
4. Capital symbolique

— Votre famille dispose-t-elle d’une maison de maître dans un village ?

Chaque réponse positive vous apporte un point.

Les travaux du couple Pinçon-Charlot sont présentés de façon plus légère et drôle dans la BD Riche, pourquoi pas toi.

Ouille, je me découvre "petit bourgeois" avec 8 points :-)

Mais je nuance :

ce sont mes grand parents qui m’emmenaient au musée, c’est mon épouse qui est étrangère, j’achète des tableaux lors de petites expo, mais les peintres sont inconnus :-)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur