Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#476 01/01/2017 23h16 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   129 

Bonjour à tous,
eh oui je suis alive.
J’ai arrêté de maintenir mon site, qui me demandait beaucoup de temps à un moment où mon job m’en prenait vraiment trop. Par ailleurs, je ne retirais pas grand chose de ce site monologuiste. Désolé de ne pas avoir donné de nouvelles, j’avais un peu délaissé le suivi des files de ce forum. Merci à ceux qui se sont inquiétés !
Pour me joindre, l’envoi de message via le forum doit marcher.

S’agissant de mon portefeuille, je le gère toujours dans la lignée de tout ce qui est écrit ici. Après une belle hausse, j’ai lâché DLTA de sorte que je ne suis plus positionné que sur CNIM, BELI, MGIC et PSB.
La performance 2016 est très satisfaisante, avec un joli +29,2% net de tout (essentiellement investi en PEA).
Après avoir quitté DLTA, je n’ai pas trouvé de titre qui remplit mes critères et cote à un prix attractif, de sorte que j’ai une poche de liquidités sur les bras. J’ai donc décidé de recueillir quelques fruits de ces affaires en procédant à un (petit) retrait et je vais solder un crédit auto avec.
Je n’en suis pas encore à pouvoir vivre sous les bananiers mais j’observe que j’aurai récolté des gains nets ces trois dernières années correspondant au prix de ma maison (j’en avais payé la moitié en liquidant mon portefeuille de foncières fin 2014).

Cette gestion, qui a évolué (cf cette longue file) mais est restée fidèle au principe d’une présélection puis d’une optimisation de la répartition sur les lignes les plus décotées, tient un +23,3% l’an net de tout depuis presque 8 ans (février 2009) de sorte que la valeur de la part a maintenant dépassé les X5.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/220_capture_decran_2017-01-01_a_231112.png

Voilà pour ces quelques nouvelles. Désolé d’être peu présent mais je concentre le peu de temps que me laisse mon boulot à la gestion de mes lignes.
Bonne continuation à tous, que 2017 nous apporte plein de satisfactions. Ya pas que le business dans la vie !


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#477 01/01/2017 23h20 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   312 

Voilà une première bonne nouvelle de 2017 ! Pas mal de forumeurs étaient inquiets…

Dernière modification par Geronimo (01/01/2017 23h21)

Hors ligne

 

#478 01/01/2017 23h56 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   55 

Ravi de voir que tout se porte bien pour vous et félicitations pour votre performance 2016 mais surtout pour sa RÉGULARITÉ!
J’espère que vous continuerez à partager avec nous un suivi détaillé de vos activités boursières.

Hors ligne

 

#479 02/01/2017 21h09 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   115 

Bonsoir Jean Marc,

votre post fait plaisir à lire, le problème d’internet est que sans post récent on est vite enterré smile

Plus sérieusement et pour ma part, je trouve tout de même dommage que toutes vos contributions pédagogiques aient disparu, notamment les fiches méthodologiques qui figuraient sur votre site. On pourra bien sur dire que cela revient en gros à une approche par l’optimisation des cash flows pour un investissement donné, mais c’est vraiment sous considérer le contenu du site : j’avais apprécié l’approche très concrète en plusieurs leçons de la méthode par les flux, l’analyse financière pour les débutants, les analyses de valeurs, les critères de sélection ou d’élimination, etc…

Je me souviens avoir découvert un jour votre site Condi Harazée sur ma tablette sur une terrasse face à la mer pendant des congés et j’avais passé un bon moment ! Vous devriez faire un livret qui reprenne tout cela, un peu comme Fructif, car votre approche très formatrice et contrairement à beaucoup de site vous ne jouez pas sur l’envie de rêve ou de gagner, de faire des coups, mais bien sur des fondamentaux réels.

Enfin, pour la petite histoire, que voulait dire Condi Harazée (désolé si c’est expliqué ailleurs) ?

Hors ligne

 

#480 02/01/2017 22h44 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   129 

je vous remercie pour les compliments. La partie pédagogique était totalement incomplète, publier le peu d’articles serait assez inutile.
J’avais choisi "condi-harazée" parce que "etre-plus-riche-que-beau.fr", "de-la-tune-en-veux-tu-en-voila.com" et autres étaient tous pris.


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#481 15/03/2017 09h38 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   105 

Bon vent à vous et merci pour vos partages smile
(L’olibrius baveur qui un temps fit sourire quelques membres du forum en raison de sa prose n’a rien trouvé de mieux que de dévoyer et critiquer votre méthode.)
Encore un rémora qui est venu s’alimenter ici.

IH : j’ai supprimé le lien vers le site de "raskolportfolios". Inutile de faire la publicité, même indirecte, de ce pitoyable individu qui ne sait que répandre son venin sur les autres.

Bien vu, bien dit  ! smile

Dernière modification par bajb (15/03/2017 16h20)


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

Hors ligne

 

#482 03/04/2017 14h31 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   129 

bajb a écrit :

IH : j’ai supprimé le lien vers le site de "raskolportfolios".

Je n’ai personnellement pas de différend avec Raskol.

Je vous remercie toutefois d’avoir nettoyé la référence à cet "article" qui constatait que la sélection d’origine (il y a 8 ans) n’avait pas performé. Tandis que j’explique que l’essence de la démarche est de faire tourner les positions. Par exemple sur ce post, on voit bien l’intérêt de changer de monture de temps à autres (rubrique "opérations sans risques"). Et ça fait bien longtemps que je n’ai plus les titres d’origine.


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#483 15/05/2017 23h14 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   129 

Petite mise à jour : vente de CNIM dont le flux s’est effondré; je sors en PV de 80%.
À la place, je rentre ce jour sur Actia dont le flux croissant se vend pas cher (le moins cher de mon portefeuille).
J’étais rentré il y a déjà quelques temps sur Réalités, autre flux pas cher. Je suis donc sur ALREA, ATI, MGIC, PSB et BELI. Environ +15% depuis le début de l’année.
A plus.


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#484 16/05/2017 00h24 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   11 

Mgic, ati et beli : ça faut basucoup de boites dans le même secteur non ? J’ai le même "problème".

En ligne

 

#485 16/05/2017 10h17 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   129 

De toutes façons avec 5 lignes, je suis totalement en violation de toutes les règles prudentielles de diversification. Alors 3 lignes dans le même secteur…
Disons que MGIC est bien positionné sur les émissions de carbone et c’est tendance; et ATI fait de l’électronique et ce domaine, avec les voitures sans chauffeur, les connexions aux smartphones, le wifi embarqué etc., ne devrait pas mollir.
Ca fait plus de 8 ans que j’ai un portefeuille déséquilibré, je suis toujours alive. Pourvu que ça dure.


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#486 16/05/2017 11h30 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   433 

Je suis aussi rentré sur ATI dernièrement. Par contre je regarde Mgic s’envoler depuis les 33 euros (j’avais hésité à revenir après la minime correction du CA T1) …


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#487 08/06/2017 22h28 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   129 

Sorti de BELI ce jour, la hausse actuelle ne s’appuie manifestement pas sur des perspectives prometteuses à court terme (et à long terme on n’y voit rien).
J’achète sur des excès, je vends sur des excès. Fin de l’aventure sur BELI qui m’aura permis d’empocher 28 500 € net, correct (mais loin derrière MGIC que je détiens toujours avec des prises de bénéfice de 31 000 € et une plus-value latente de 51 500 €, soit un total de 86 500 €).
ALREA décole bien ces derniers temps mais il y a encore du chemin avant d’atteindre les excès…

AMF : actionnaire de MGIC, ALREA.


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#488 09/06/2017 05h32 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   84 

Bonjour Jean-Marc,

Bravo pour votre plus value concernant MGIC.
Cela fait trois mois que je lui tourne autour et j’ai enfin sauté le pas. J’en ai pris une petite ligne. J’espère que ce n’est pas trop tard et qu’elle a encore un beau potentiel de hausse.

Puis-je vous demander ce que vous entendez par : "j’achète sur des excès" ?

Hors ligne

 

#489 09/06/2017 07h35 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   129 

Eh bien lorsque le cours est très bas. Lisez la file, vous verrez que j’achète du flux lorsqu’il est pas cher (excès à la baisse) et je sors lorsqu’il se vend cher (excès à la hausse). Grosse modo je rentre lorsque je peux acheter 10€ de flux avec 100€. Et je sors lorsque 100€ permettent d’acheter environ 7€ de flux.

À une époque, on pouvait acheter facilement 12€ de flux MGIC tandis que la valeur était en forte croissance, c’était manifestement une situation d’un cours excessivement bas.


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#490 16/06/2017 12h36 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   433 

Quelques jours après Le Bélier redescend vers les 44 euros, j’avais également allégé ma ligne vers les 46 pour prendre quelques MGIC à 36.65 et j’ai fait le mouvement inverse aujourd’hui (vente à 37.25 pour rachat à 44.3).

Bilan de l’opération, environ +230€ frais de courtage inclus sur 5kE de mobilisé en 48h. La magie de la méthode des flux.

Dernière modification par simouss (16/06/2017 12h37)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#491 16/06/2017 13h09 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   34 

Où peut-on maintenant trouver une explication concernant cette méthode des flux.
Le site externe n’est plus disponible. Y a til quelques stratégies équivalentes sous un nom anglais ?

Hors ligne

 

#492 16/06/2017 13h17 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   39 

La stratégie est abordée de nombreuses fois sur cette file, assez pour avoir une idée précise du process wink

Footeure a aussi expliqué le principe dans sa file portefeuille action !

Hors ligne

 

#493 16/06/2017 15h45 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

niceday a écrit :

Où peut-on maintenant trouver une explication concernant cette méthode des flux.
Le site externe n’est plus disponible.

Le site condi-harazee.fr n’est plus accessible mais voilà ce qu’on pouvait y voir il y a quelques temps:

condi-harazee.fr a écrit :

Pourquoi s’intéresser à un flux libre ?
Le fonctionnement courant de l’entreprise consiste à acheter et vendre, payer ses charges et son personnel. Par différence, il reste un flux qui peut servir à plusieurs usages :
— rembourser ses dettes, et atténuer à terme le coût de celle-ci + augmenter sa capacité d’investissement par l’emprunt.
— investir,    un investissement permet de générer une activité nouvelle et d’augmenter le flux, ce qui est bénéfique.
— rémunérer l’actionnaire (dividendes).
Dans les trois cas, l’actionnaire s’y retrouve, d’où l’intérêt d’évaluer correctement ce flux et de tenter de le maximiser.
C’est pourquoi toute la méthode repose sur l’évaluation des flux de l’activité en tant que flux libre, disponible, pour que l’entreprise en fasse un usage qui nous profite.
Ce flux n’est ni un cash-flow opérationnel, ni un free cash-flow dans les sens communs de la comptabilité.

Jean-Marc a écrit :

Je rappelle que je vise des entreprises qui dégagent un fort cash-flow, qui se vend pas cher, en misant sur le fait que le cash-flow est intéressant pour l’actionnaire, et donc que de telles entreprises devraient produire de bonnes nouvelles.

condi-harazee.fr a écrit :

Le lecteur fidèle aura bien noté que nous ne nous préoccupons pas du cours de l’action, seule la progression du flux nous intéresse. Toutefois, lorsqu’une entreprise voit son flux
diminuer fortement, le cours s’ajuste à la baisse en général, de sorte que le titre, qui a été renforcé dans la phase de baisse, se retrouve offrir un flux relativement abordable
tellement le cours s’est effondré. Conclusion : c’est une « bonne affaire » permanente avec un cours toujours plus bas.
Notre présélection ne vise pas à recommander tel ou tel titre mais bien à débusquer des supports adaptés à une permutation d’actions, une part sensible de la méthode reposant
sur l’augmentation du flux par permutations permises par des variations relatives des cours.
Nous recherchons donc des titres dont le chiffre d’affaires progresse, les flux progressent, le bilan est sain, les perspectives sont au vert.
En l’absence de bémol, nous classons dorénavant un titre dans la catégorie 1 repérée par son pictogramme dans la section consacrée aux analyses.
Si nous avons quelques doutes, une faiblesse identifiée dans le business, un facteur à surveiller etc., nous rangeons le titre en catégorie 2, ce qui en fait malgré tout
une action intéressante mais sur laquelle nous allons par exemple limiter l’ampleur de notre investissement ou être plus exigeant sur le prix du flux.
Le classement en catégories n’est absolument pas une recommandation d’achat, simplement nous pensons que ce titre peut servir de vecteur stable à nos permutations et devrait
nous éviter la descente de l’escalier.

condi-harazee.fr a écrit :

Quand bien même un flux se payerait particulièrement peu cher, s’il ne représente qu’une toute petite part du chiffre d’affaires, ceci revient à considérer une entreprise dont la capitalisation boursière est très inférieure au chiffre d’affaires,
ce qui en soit ne présente aucun avantage ni même de perspective de progression du cours à terme.

condi-harazee.fr a écrit :

Non, nous mettons en oeuvre une méthode d’investissement qui consiste en une présélection de titres puis des permutations entre titres détenus pour en augmenter le nombre. Notre seul espoir, qui légitime ces analyses « d’amateur », est de nous retrouver
au final avec un portefeuille de nombreux titres qui « valent » quelque chose. En tant qu’investisseurs, disons pour faire simple que ce quelque chose est idéalement un cours de bourse élevé in fine.
Les médailles que nous distribuons reflètent uniquement la conformité des comptes d’une entreprise à nos quelques critères de présélection.
Ensuite, pour les titres retenus, nous calculons le prix du cash-flow et nous cherchons à acheter du cash-flow pas cher.
Ainsi, parmi les titres analysés, nous ne nous positionnons que sur les meilleures opportunités au sens du prix du cash-flow, puis, au gré des fluctuations de cours, nous procédons à des arbitrages entre titres. Et c’est tout.

Il me semble que c’est à peu près la méthode de l’IF et de Serge, celle de Simouss aussi ou de Geronimo, avec des différences peut-être dans le calcul des cash flows, flux, free cash flow, ebitda, enfin ce que vous voulez ou presque le tout étant de payer ça pas top cher (x10 ou moins, ou voir les comparables).
C’est une méthode value basée sur la rentabilité de l’entreprise plus que sur la décote sur actif, et ç’est probablement cette méthode qui a le mieux marchée ces dernières années depuis la crise de 2008.
Une autre différence importante étant aussi l’univers d’investissement (monde ou seulement PEA), et la répartition du portefeuille, diversification ou grande concentration sur certains titres qui amènera très probablement un jour les partisans de la concentration à se casser la gueule.


L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres

Hors ligne

 

#494 16/06/2017 17h38 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   433 

Serge calculait l’EY mais sa "méthode" n’avait strictement rien à voir avec celle de JM (arbitrage quasi automatisé selon l’EY de différentes actions en portefeuille).


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#495 16/06/2017 20h28 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   115 

Ma compréhension de la méthode Jean Marc (avec le moins de mots possibles, il me corrigera je l’espère) :
- sélectionner des entreprises à activité compréhensible et ayant au moins 10% de résultat d’exploitation sur chiffre d’affaires, idéalement en croissance
- déterminer leur flux normatif opérationnel net d’impôt, s’assurer qu’il progresse régulièrement ou au moins en moyenne sur les 4 ou 5 dernières années,
- s’assurer que la dette financière ne représente pas plus de 5 à 8 ans de flux opérationnel net d’impôt (ce qui met à peu près à l’abri des plongeons de cours pour incertitude de financement demain ou après demain)
- et puis après (peut être la phase la plus complexe) un jeu d’arbitrage dans le portefeuille pour rééquilibrer en faveur de l’action pour laquelle le cours est le plus bas pour 100 € de flux opérationnel net d’impot (règle de trois sur le cours VS flux).
Je retiens aussi que la méthode vise principalement les entreprises dont le PER est inférieur à 10 (cf screener consensus boursorama par exemple on retrouve certaines sélections de JM dans un mouchoir de poche, ce qui pourrait tendre à montrer que la méthode est à la fois efficace et relativement simple d’accès pour qqn qui a le courage de mettre se sous dessus pour un moment).
désolé si je caricature un peu mais c’est ce que j’en ai retenu après de multiples lectures de l’excellent site que je regrette de temps à autre.
bon we

Hors ligne

 

#496 16/06/2017 21h17 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   322 

La méthode était performante, en tout cas sur les dernières années. Si elle n’a pas eu plus de succès que celui qu’elle a déjà eu auprès de la communauté (ce dont je me suis étonné) c’est probablement parce qu’elle nécessitait un vrai travail d’analyse.

Ce travail n’est pas donné à tout le monde loin de là et ce n’est donc pas étonnant que des gens comme Simouss l’appliquent et pas beaucoup d’autres investisseurs (dont moi).

J’espère que Jean Marc est devenu indépendant avec cette méthode. Il a dit qu’il prenait sa retraite du forum et arrêtait son site mais on ne sait pas si c’est une happy end?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#497 16/06/2017 23h11 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   

Le site est encore accessible via Web archive :

La méthode | Condi?Harazée | Condi-Harazée

Hors ligne

 

#498 20/06/2017 10h30 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   129 

Jef56 a écrit :

[…]Si elle n’a pas eu plus de succès que celui qu’elle a déjà eu auprès de la communauté (ce dont je me suis étonné) c’est probablement parce qu’elle nécessitait un vrai travail d’analyse.[…]

Fichtre ! il serait possible de gagner sans rien faire ?

Jef56 a écrit :

La méthode était performante, en tout cas sur les dernières années.

"Les dernières années" commencent début 2009, soit maintenant 8 ans 1/2. La moyenne est de 24,8% par an sur cette période, certes sans krach, mais le CAC40GR tourne à 12,8% par an sur la même période.

Jef56 a écrit :

J’espère que Jean Marc est devenu indépendant avec cette méthode. Il a dit qu’il prenait sa retraite du forum et arrêtait son site mais on ne sait pas si c’est une happy end?

Hélas c’est surtout parce que j’ai un coup de chauffe professionnel et n’ai plus le temps de décanter l’aventure sur les différents sites. Mais les gains dégagés m’ont permis d’autofinancer plusieurs acquisitions substantielles comme la moitié de ma résidence principale, quelques travaux, 2 voitures etc. Prochain projet : une extension de la maison avec pièce jacuzzi…
L’intérêt est clairement de dégager de l’argent pour en faire quelque chose, après avoir gagné plusieurs centaines de k€, il me serait très désagréable d’essuyer un gros revers (toujours possible) et perdre sans avoir pu en profiter.
Et donc pour revenir à votre propos, il faut consacrer certes un peu de temps à tout ça, mais finalement assez peu (comparativement à une activité professionnelle) et ça rapporte beaucoup.


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

#499 20/06/2017 17h26 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   123 

Bonjour

Votre méthode, que j’ai bien lue, est très intéressante, et plutôt rentable, ce qui n’est pas un défaut.

Cependant, je me pose quelques questions.

1) Que se passe-t-il quand les marchés baissent, en particulier si la baisse dure 1 à 2 ans ?
Plus précisément, que s’est-il passé au 2e semestre 2011, seule baisse réelle depuis l’ouverture du compte ? La corrélation hausse du flux global / hausse de la valeur du portefeuille ne m’apparaît pas évidente. Il y a probablement un impact sur les permutations ?

2) Votre méthode ne pourrait-elle pas être simplifiée en se basant uniquement sur Marge Brute, EBITDA et EBIT, le tout par action ? Bien sûr, ce serait moins précis que vos calculs, mais comme on trouve facilement ces données, cela permettrait d’aller beaucoup plus vite, pour un différentiel de résultat faible, du moins à priori ? Avez vous fait des essais ?

3) Pour certaines activités, la Marge Brute est très variable. Par exemple, beaucoup de sociétés minières ont des marges qui explosent quand la demande est forte, car les coûts d’extraction ne s’accroissent pas autant que la demande, d’où un effet de ciseaux très favorable. Or vous semblez avoir écarté ces entreprises. Pour quelle raison ?

En tout cas, votre méthode est le fruit d’une réelle réflexion. Bravo.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#500 20/06/2017 17h53 → Portefeuille d'actions de Jean-Marc

Membre
Réputation :   129 

Lorsque les marchés baissent, il est probable que mon portefeuille suive cette tendance. Disons que la performance résulte d’une moyenne des cours de N valeurs détenues. Quelle que soit la tendance, certains montent et d’autres baissent, lorsque les écarts se creusent à moyen terme, il s’ensuit un rééquilibrage.
En cas de baisse très rapide du marché, les titres détenus baissent fortement mais pas toujours exactement au même moment. Dans les quelques séances d’abdication que j’ai connues, j’ai souvent pu vendre des titres qui n’avaient pas encore plongé pour ramasser des titres qui étaient déjà au tapis. Ainsi, j’accompagne la baisse et profite mieux du rebond.
Quoi qu’il en soit, et ça répond aussi à votre 2e question, la marge brute est bien sympa mais il s’ensuit, au compte de résultats, quelques lignes additionnelles dont certaines ont un véritable intérêt. Tout repose sur l’idée que si une entreprise dégage du cash, c’est une très bonne nouvelle pour l’actionnaire. Encore faut-il qu’il y ait génération de cash. La marge brute peut être amputée de tout un tas de dépenses qui peuvent limiter sensiblement le cash disponible. Tout mon travail repose sur l’objectif d’identifier précisément le cash disponible qui rentre, hors éléments exceptionnels (cessions d’actifs, provisions etc.)
Enfin, lorsque je balaye la cote à la recherche de quelques bonnes affaires, je regarde la tendance sur les 5 derniers exercices. Un chiffre d’affaires en yoyo, un résultat net aléatoire etc. ne sont pas très bon signe. La récurrence du cash est évidemment un facteur important. Concrètement, je choisis des titres dont le cash est plutôt en augmentation, ce qui signifie que le processus vertueux bénéfique à l’actionnaire est en place : le cash disponible sert soit à se désendetter, soit à investir (donc pour générer demain encore plus de cash), soit à verser des dividendes (alors c’est moi qui réinvestis).
Le top est de dénicher des valeurs qui sont en passe de générer du cash mais pour lesquelles ça ne se voit pas encore (trop). Réalités (ALREA) est le meilleur exemple de ce premier semestre. Le cash généré jusqu’en 2016 est assez faible mais tous les paramètres sont au vert (CA en hausse, marge en hausse, joli carnet de commande etc.). Du coup l’exercice 2017 ne peut être que bon. Je suis rentré en janvier sur ces perspectives, je suis toujours dessus avec déjà +60% de plus-value latente.
Dernièrement, je viens de tenter une ligne sur Genoway (ALGEN) jeune entreprise qui semble aussi avoir installé un processus de génération de cash et n’a déjà plus de dettes. J’attends que le titre entre dans le faisceau des radars.
Ayant pratiquement tout mon portefeuille en PEA, et ne souhaitant pas gérer un risque de change, je suis plutôt sur du franco-français. Du coup je ne ferai pas d’analyse des minières !

Je complète avec l’exemple de CNIM. L’exercice 2015 présentait des ratios classiques assez peu flatteurs car une énorme provision avait été passée. Le cours était bas (et j’ai chargé car le cash généré était environ deux fois le RN).
En 2016 c’était le contraire : le RN était stratosphérique car il intégrait une cession d’une grosse filiale. Mais le cash généré par les filiales restantes s’était complètement effondré. Il était temps de sortir, avec une jolie plus-value puisque le RN (et le dividende somptueux qui l’accompagnait) avait propulsé le cours sur les plus hauts.

AMF : actionnaire de ALREA et ALGEN.

Dernière modification par Jean-Marc (20/06/2017 17h59)


En pré-retraite du forum…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech