Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+4]    #1 02/07/2018 20h06

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

J’ai un portefeuille (cf ma présentation) qui contient PEA, SCPI NP et FP avec Prêt in fine, Reits Eur, US, Can, Avies, Contrats capitalisation, Immo locatif, valeurs au nominatif pur, PEE et PEA PME, c’est ce dernier que je me propose de détailler afin de le suivre ici.

Ceci dans un but de partage et de challenge, car je ne suis pas encore complétement clair sur mon process et mes routines sur cette enveloppe.

Voici mon portefeuille PEA PME (Mr et Mme avec maximum de versements) basé sur 3 poches qui quelquefois peuvent se recouper:
Je donnerai un suivi de la perf sur un prochain post.

. Value Momentum (VM) avec score Stockopedia pour aider ceux qui ne l’ont pas  (95 signifie dans les  5% meilleurs, 82% dans les  18% les meilleurs)
. Buy & Hold (B.H)
. Contrarian (C)

Par ordre d’importance :

1. IDI,  VM 99  & BH, > +14% de TRI annuel depuis création

2. Tessi, VM 89 + 2 digits growth

3. Kaufmann et Broad, VM 97

4. AST, VM 94

5. Graines Voltz, VM 96

6. LNC, VM 85, (Je garde même si momentum baisse, car croissance, bien gérée et value)

7. Prodware, VM 96

8. Moulinvest, VM 100

9. Excel Industries, une anomalie dans mon portfeuille (attachement personnel…) et une erreur que je poursuis…

10. TRIGANO, B.H., Structurellement performante sur un secteur durablement à 2 digits de croissance (mais chère)

11. PSB Industries, VM 93

12. Guillin, Contrarian (croissance régulière, leadership européen, finira par retomber sur ses pattes)

13. Keyrus, VM 82 (je garde pour le 2 digits croissance avec bon couple valeur qualité)

14. Hopscotche, VM 99

15. PVL, Contrarian (très bien gérée, croissance, mais secteur difficile)

16. BE Semiconductors, Contrarian (croissance, qualité, rendement énorme, mais secteur spéculatif)

17. Eurogerm, B.H (Belle PME qui s’internationnalise avec croissance structurelle à 2 digits, très bien gérée, super solide, notée 98 en qualité par Stocko)

18. Jacquet Metal, VM 82 (J’ai allégé mais garde car croissance tranquille mais solide et bonne valorisation soutenue par un solide rendement)

19. Manutan, Contrarian (Croissance tranquille mais régulière, une profitabilité qui s’améliore, une présence européenne, un rendement croissant)

20. Antevenio, VM 92

21. Encres Dubuit, VM 85  (presque plus rien sur cette ligne)

A suivre

Mots-clés : buy and hold, contrarian, pea pme, value momentum

Hors ligne Hors ligne

 

#2 02/07/2018 20h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   145  

Intéressant, je vais suivre.

Pouvez-vous détailler les critères quantitatifs utilisés pour les 3 poches, il est vrai qu’on pourra trouver des informations sur le forum mais je pense que ce serait utile (je ne sans pas ce que vous mettez concrètement derrière "contrarian").

Hors ligne Hors ligne

 

#3 02/07/2018 21h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   572  

J’ai un peu de mal à comprendre que le "VM" de Hopscotch qui évolue dans un range 6.50/8.50 depuis 5 ans puisse être à 99.
C’est une valeur peu connue que j’aime bien mais je ne la trouve pas spécialement value (les résultats sont assez irréguliers) et encore moins momentum…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne Hors ligne

 

#4 02/07/2018 21h16

Membre
Réputation :   4  

Ah, un adepte du quantitatif Stockopedia..!
Si je peux me permettre quelques questions:
1/ Qu’est-ce qui vous fait ignorer (d’après votre post, puisque vous n’en parlez pas, je me trompe peut-être) le score Q? Est-ce la littérature, si abondante sur la surperformance du couple Value Momentum?
2/ Quelle est votre règle de rotation des titres? Est-ce la chute du score VM en dessous d’un certain seuil? Ou bien de reconsidérer le score au bout d’une certaine durée de détention, par exemple 1 an ?

Hors ligne Hors ligne

 

#5 02/07/2018 22h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Voici quelques réponses aux questions ci dessus :

Cog : . Critères quantitatifs entre les 3 poches, il n’y en a pas. L’idée est d’avoir une prépondérance de Value Momemtum, et de compléter par du Buy & Hold ou du contrarian au gré des opportunités. J’utilise des critères quantitatifs de répartition d’assets, mais sur l’ensemble de mes portefeuilles et je rebalance tous les 18 mois à peu près (Asie, Emergents, Europe, World wide, Small Europe, Small US, Small Emergents, small Asie, Or, Immo papier Europe, Immo Reits US et CA, quasiment pas d’obligation).

Le contrarian ayant vocation à rester minoritaire.

Contrarian est pour moi quand on va à l’inverse du momemtum, j’achête qd la majorité vend, sur des valeurs solides.

Bifidus :  Hopscotche, Value est à 96 (EV/EBITDA, PER, Price to sale, Price to Free Cashflow l’année dernière sont dans le top 10), et Momemtum bien qu’en baisse reste à 88 (ce sont notamment les earnings estimate upgrade factors qui sauvent le momemtum), d’où un VM qui reste exceptionnel scoré par Stockopedia. Mais vous avez raison, le momemtum baisse.

OscarNimo :
. Je n’ignore pas le critère Qualité, mais ce n’est pas mon critère premier de choix. En effet les entreprises de qualité sont souvent surévaluées. Je l’utilise pour le contrarian et le regarde pour le Buy & Hold, et quelquefois me sert pour éliminer un value momentum si qualité trop faible.
Le value momentum est pour moi beaucoup plus efficace comme critère d’achat.
. Le critère de vente n’est pas après 1 an ou quelconque période, puisque le momemtum signifie que l’asset qui a le plus monté dans les 12 mois passés (ou mix de 12,10,6 ou 3 mois) est celui qui a la probabilité la plus forte de monter le mois qui suit (mais pas l’année qui suit…), donc normalement à intervalle régulier (idéalement pas supérieur au mois) je revois l’état du Value momemtum et ajuste en fonction du résultat (allègement, vente, renforcement). C’est sur cet ajustement que je dois affiner mon process. C’est à mon avis le point clé de cette stratégie qui n’a pas vocation à être passive malheureusement.

Dernière modification par heureuxquicommeulysse (02/07/2018 23h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 05/07/2018 16h40

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Ai renforcé ce jour

. PVL à 15,34 (suite au plogeon de l’automobile, alors que les résultats annuels sont confirmés et bons, valorisation faible alors que croissance organique proche des 2 digits, et historiquement solide) :
Ranking Stocko pour ceux que cela intéresse : Quality 89, Value 77 (qui monte forcément suite à la chute du cours), et Stock rank honorable mais seulement 78 du fait du momemtum "négatif". De surcroit fait partie des rares actions elligibles au PEA PME que Indépendance et Expansion a mis dans son nouveau fonds Value Européen (et ce avant le dernier plongeon à 2 digits).

--> PVL remonte au  15éme au 9éme rang dans mon portefeuille
 
. Moulinvest à 7,06, pour le Value Momentum, un des meileurs couple Value Momemtum du PEA PME du moment. de surcroit valeur de croissance.
Ranking Stocko : Qty 87 qui monte, Value 96, Momemtum 99, Stock: 99

--> Moulinvest remonte à la 4 ème place

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #7 12/07/2018 19h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Pourquoi ITESOFT ?


Voici les opérations de ce jour avec renforcement poche value momentum et ma démarche de prise de décision :

Vente de ma ligne Exel : car ni value momentum (value dans les 40% les plus chers selon Stockopedia) et pas de momentum, ne rentre pas dans mon enveloppe contrarian, ni dans celle buy and hold, de surcroit croissance 2018 attendue en berne par opposition aux années précédentes;

Pour l’achat, je croise plusieurs tables :
. PEA PME bien sur
. Dans les 16 premières notations de Stockopedia en stock rank
. Dans les 16 premières notations en Value Momentum

J’obtiens dans l’ordre : IDI, Moulinvest, Hopscotch, Itesoft, Graines Voltz, Kaufman, Prodware, Lacroix, PSB industries, AST et Antevenio;

Je ne retiens que celles qui sont avec un ranking growth dans les 25% les meilleures (toute la cote, pas seulement le PEA PME ou la liste), restent : IDI, Moulinvest, Itesoft, Kaufman, Lacroix, AST, Antevenio

Je choisis une que je n’ai pas encore : ITESOFT ou LACROIX

Et finalement retiens ITESOFT car : Value & Qualité (perf financières) s’améliorent (comme LACROIX cependant), opérating margin bien meilleure dans ce business que dans celui de LACROIX, Piotroski meilleur à 8, secteur info qui devrait surfer sur la vague structurellement en croissance de la digitalisation, rendement attendu de l’ordre de 4%, meilleur second semestre attendu, et un stock rank excellent à 99, configuration graphique qui nous approche d’un support, contre stock rank de 95, piot à 7 et operating margin structurellement autour des 2% pour LACROIX;

L’inconvénient de ITESOFT, c’est la faiblesse du flottant < 20%, et la faible liquidité,mais je prends le risque, à la vue des perspectives de croissance du secteur et de l’historique de la performance de l’action (13,5% annuel sur les 10 dernières années, alors que la perf des 12 derniers mois est de l’ordre de -10%)

Je salue au passage l’excellente perf du jour da Kaufman, avec plus de 10% aujourd’hui qui garde tous ses scorings dans le haut du vert (croissance, value, qualité, piot, Beta, rendement autour des 5%), elle se bat maintenannt la deuxième place du portefeuille avec TESSI.

A suivre,

Hors ligne Hors ligne

 

#8 16/07/2018 12h51

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Pourquoi Jacques Bogart et Groupe Partouche

Derniers mouvements :

. Revente de ma petite ligne Encres Dubuit, car VM trop faible, et ne rentre ni en contrarian ni en buy and Hold, j’estime qu’il y a mieux ailleurs; Marché difficile, marges plutôt en baisse avec croissance du chiffre d’affaires pas au rendez vous; Piot à 5, pourtant positionnement à l’international intéressant (peut revenir dans le portefeuille)

. Allègement de TESSI d’un tiers, bien que toujours valeur intéressante avec potentiel, ne justifie pas de représenter 7% du portefeuille, Momentum descend, passe donc de la 3éme place à la huitième place du portefeuille;

Ayant renforcé précédemment la poche VM, je renforce maintenant la poche Contrarian :

Jacques Bogart : 77% de son CA à l’export, entreprise familiale, une stratégie verticale intéressante dans un secteur inexistant dans mon portefeuille; Pas loin de -40% dans les 12 derniers mois, avec une marge opérationnelle systématiquement à 2 chiffres, un ratio free cashflow sur valeur >13%, un piot à 7, rendement à 2,3% largement couvert (3,5), et des scorings Stocko qui montent  (Qty :95, Value 76, Stock ranking dans les 5% les meilleures); Graphiquement sur un support LG terme.
--> Passe en rang 19 dans mon portefeuille.

Groupe PARTOUCHE : Pure value, business de casinos peu sexy en compétition avec jeux en ligne qui eux ont le vent en poupe, valeur grosso modo qui valorise son parc immobilier mais pas son business, qui bénéficie pourtant d’un moat par les régulations sur les casinos (jeux en ligne exceptés) et qui dégage une marge opérationnelle à 2 chiffres, un coef piot à 6, un CA qui a chuté jusqu’en 2015, mais qui croit légèrement depuis, un score Value qui monte et se situe à 92, une trésorerie pléthorique qui fait matelas de sécurité à 100M€, et un renforcement récent de la famille Partouche. Un configuration graphique qui pourrait laisser présager un rebond sur un support long terme;
--> Passe en rang 17 dans le portefeuille

A suivre,

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #9 31/07/2018 11h36

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Introduction de SOFT COMPUTING

Ce jour : Alléger 2k de PSB Industries à 50,20€ et 3k de Prodware à 13,41€, pour ramener chaque valeur entre 2,5 et 3% du portefeuille en rentrant SOFT Computing à 14,8€ pour 5k

Pourquoi SOFT Computing :

. Rentre dans la poche Value Momemtum (VM: 88)
. Couplé à un très bon ensemble growth (premier semestre à +20%), value (EV/Ebitda =8), qualité (Operating Margin =8%, ROCE 18,8, ROE = 14,3, ranking Qualité Stocko 89), Stock Rank : 96
. Revenus récurrents garantis à 40%
. Position de leadership dans son activité (travaille avec 80% du CAC40)
. Secteur numérique avec croissance presque "garantie"
. De surcroit verse un dividende de 3,3%
. Très faible endettement

Faiblesse : Presqu’exclusivement dépendant du marché français

A suivre

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 27/08/2018 18h04

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Vente de TESSI à 178€

Car, momentum en baisse, score Stocko Value/Momentum en baisse et descendu à 81, sur le plan business je crains un essoufflement de la croissance avec une première partie de l’année en ralentissement, score value à 65; Je ne vois pas le catalyseur à court ou moyen terme; Action que je ne vois pas en buy and hold (ai du mal à être confortable avec leur business à long terme); et souhaite faire des liquidités pour profiter de titres qui ont fortement baissé et peuvent rentrer soit en buy and hold, soit en VM avec moins de risque de mon point de vue.

J’ai en watch list : PVL (renforcement), Le Belier, Microwave Vision, Trigano (renforcement)

PVL : Valeur en pleine glissade, valorisation qui ne cesse de baisser avec une marge de sécurité qui monte (une des rares valeurs qui décotent avec la plupart des méthodes de valorisation) et un business qui ne donne pas de signe de baisse, avec un management qui ne démérite pas, juste l’appartenance au mauvais secteur au mauvais moment; EV/EBITDA = 4,65 avec PEG de 1,38
Le Belier : moins décoté que PVL mais structurellement comparable, EV/EBITDA = 5,94 mais meilleur PEG à 0,7
Microwave Vision : Belle PME française, Leader mondial dans son domaine, croissance régulière à 9%, score qualité à 95 bien que ROCE relativement faible, Piot à 9, PEG<0,5, rentre dans ma stratégie Buy and Hold, mais j’attends que la valorisation baisse encore; pas de dividende, politique de croissance;
Trigano : La baisse des 3 derniers mois la rend plus accessible, alors qu’elle n’a rien perdu de son potentiel business, PEG de 0,93, PER de 11,5 alors que la croissance annuelle est régulièrement supérieure à 15%, un ROCE et ROE >20%, marge opérationnelle proche des 10%;

A suivre

Hors ligne Hors ligne

 

#11 27/08/2018 23h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   260  

De mémoire la croissance de trigano est de zéro sur les derniers résultats, hors croissance externe, d’où la chute brutale du titre.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 28/08/2018 10h13

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Il est juste que les derniers résultats de Trigano ont déçu par rapport aux estimations des analystes;

Ceci étant, le marché global reste sur une croissance de l’ordre 15%, et ces résultats ne remettent pas en cause les perspectives futures de croissance de Trigano selon l’entreprise;

Ci joint un communiqué publié sur Binck début Juillet

Julien Marion & François Schott a écrit :

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le constructeur français de camping-cars et de caravanes Trigano a vu ses ventes stagner au troisième trimestre de son exercice 2017-18, en raison d’un ralentissement du marché britannique et de décalage de livraisons, mais il prévoit un nouvel exercice de croissance de ses résultats en 2018-2019.

Les ventes du trimestre clos fin mai sont établies à 699,4 millions d’euros, en hausse de 24% en données publiées mais en léger recul à périmètre et taux de change constants (-1,2%).

Les analystes interrogés par FactSet tablaient en moyenne sur un chiffre d’affaires de 787 millions d’euros.

Les ventes de la division camping-cars, principale contributrice au chiffre d’affaires, ont reculé de 0,8% en comparable, à 635,8 millions d’euros. "Le fonctionnement à pleine capacité de la plupart des sites de production depuis le début de l’exercice a permis une répartition des livraisons de camping-cars et de résidences mobiles plus en phase avec la demande et donc moins concentrée sur le troisième trimestre", a précisé Trigano dans un communiqué.

"L’activité commerciale a par ailleurs été pénalisée par une baisse des ventes en Grande Bretagne (camping-cars et caravanes) ainsi que par le décalage de la livraison des derniers modèles des gammes 2018 de camping-cars pour plusieurs business units en raison de difficultés d’approvisionnement de certains composants et de problèmes de disponibilité de moyens de transport des véhicules", a ajouté le groupe.

Les ventes d’équipements de loisirs ont reculé 4,4% à 63,6 millions en raison de mauvaises conditions climatiques.

Sur les neufs premiers mois de son exercice décalé, le chiffre d’affaires de Trigano a progressé de 36,8%, à 1,8 milliard d’euros, grâce notamment au rachat du fabricant slovène Adria en septembre 2017. A taux de change et périmètre constants, la croissance s’est élevée à 10,7%.

Le carnet de commandes a quant à lui stagné par rapport à la même période de l’an dernier. "Les nouveaux modèles des caravanes et de camping-cars présentés aux réseaux de distribution au cours des dernières semaines ont reçu un accueil favorable qui s’est traduit par une progression des commandes de mise en gamme. Toutefois, contrairement à l’an dernier, les engagements en réassort n’ont pas bénéficié de la crainte d’une pénurie de produits", a expliqué Trigano.

Alors qu’il ne fournit pas de perspectives annuelles, le groupe a cependant indiqué que la bonne orientation du marché du camping-car en Europe, avec des immatriculations en hausse de 14,4% sur 9 mois à fin mai, devrait lui permettre de poursuivre la croissance de son activité et de ses résultats en 2018/2019 malgré les incertitudes sur le niveau de la consommation en Grande Bretagne et la persistance de difficultés de recrutement de personnel sur plusieurs sites de production.

"Cette récente déception", pour moi, ne remet pas en cause les fondamentaux assis sur une croissance "durable", de surcroît avec des marges qui ne manqueront pas de s’améliorer avec le temps, du fait des synergies qui suivent les importantes acquisitions externes réalisées (assomption il est vrai,  assise partiellement sur la confiance à priori que je porte au management de l’entreprise);
 
A suivre,

Dernière modification par heureuxquicommeulysse (28/08/2018 10h18)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 28/08/2018 10h55

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   227  

Beaucoup de petites sociétés dans des secteurs cycliques voire très cycliques.
Ce portefeuille va vous donner des sueurs froides si/quand les marchés se retournent. 
Bon courage

Hors ligne Hors ligne

 

#14 02/09/2018 19h56

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Voici une synthèse après 2 mois que j’ai initié cette file de suivi.

Beaucoup de petites capitalisations, c’est exact, mais c’est la volonté au sein de cette enveloppe, c’est un risque assumé au regard de mon patrimoine global.

50% du portefeuille concentré sur 2 secteurs : Finance 23% avec 1 ligne et immobilier 27%avec 4 lignes, et 50 % du portefeuille réparti sur une quinzaine de lignes.

Rendement du portefeuille à 3,6% avec une couverture moyenne de rendement de 2,4 légérement supérieur au marché européen  (2,17).

J’indique si c’est Buy and Hold ou Contrarian, ou Value Momemtum

En fait, en plaçant l’ensemble des lignes sur une matrice à 2 axes Qualité / Value, toutes se retrouvent dans un triangle en haut à droite (fort qualité avec faible value en utilsant les critères Stockopédia), sauf 2 valeurs : Trigano et Eurogerm dont la value est trop haute.
Ceci n’est pas un effet recherché, c’est juste une constatation à postériori, mais qui reste un élément supplémentaire de sérennité (pour autant que cela puisse exister…) face à l’avenir.

A suivre

NB : a été tronqué dans la liste ci dessous :
Guillin : Contrarian et Momentum qui semble reprendre
Jacquet : a perdu le VM, mais je garde car très bon Niveau : Qualité, Croissance et Value, peut rentrer dans la poche Contrarian
Keyrus :  Idem Jacquet, n’est plus VM, mais excellent Niveau Qualité, croissance, Value + aspect speculatif sur possibilité de ramener les marges au niveau du secteur.
LNC : VM +  et très bon ensemble qualité, value, croissance + rendement (accessoirement je suis Indépendance et expansion qui a récemment renforcé)

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 01/09/2018

~Consommation discrétionnaire (10,5%) :
    40 Trigano SA_________________________________3,1%  B&H
   600 Hopscotch Groupe SA________________________2,8%  VM +++
   162 Groupe Partouche SA________________________2,5%   Contrarian
   410 Antevenio SA_______________________________2,0%  VM ++

~Consommation de base (10,7%) :
   232 Graines Voltz SA___________________________6,0%   VM +
   114 Eurogerm SA________________________________2,6% B&H
   540 Jacques Bogart SA__________________________2,2%   Contrarian

~Energie :
n/a

~Services financiers (22,7%) :
   830 IDI SCA___________________________________22,7% B&H et VM +++

~Santé :
n/a

~Industrie (13,4%) :
   505 Plastiques du Val de Loire SA______________4,5% Contrarian
   190 Groupe Guillin SA__________________________3,7% Contrarian et Momemtum qui semble reprendre
    55 Manutan International SA___________________2,6% Contrarian
    82 PSB Industries SA__________________________2,6% VM +++

~Matériaux de base (2,4%) :
   157 Jacquet Metal Service SA___________________2,4% a perdu le VM, mais je garde car très bon Niveau : Qualité, Croissance et Value, peut rentrer dans la poche Contrarian

~Technologie de l'information (13,7%) :
   356 Soft Computing SA__________________________3,3% VM +
   377 Prodware SA________________________________2,9% VM ++
   700 Keyrus SA__________________________________2,7%  Idem Jacquet, n'est plus VM, mais excellent Niveau Qualité, croissance, Value + aspect speculatif sur possibilité de ramener les marges au niveau du secteur.
  1000 Itesoft SA_________________________________2,4% VM +++
   200 BE Semiconductor Industries NV_____________2,3% Pure contrarian

~Services de télécommunication :
n/a

~Services aux collectivités :
n/a

~Immobilier (26,5%) :
   270 Kaufman & Broad SA_________________________7,6% VM +++
 1550 Moulinvest SA______________________________6,6% VM +++
   205 Les Nouveaux Constructeurs SA______________6,3%    VM +  et très bon ensemble qualité, value, croissance + rendement (accessoirement je suis Indépendance et expansion qui a récemment renforcé)
   932 AST Groupe SA______________________________6,1% VM+++

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________4,9%

Fait avec XlsPortfolio

Dernière modification par heureuxquicommeulysse (02/09/2018 20h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 28/01/2019 19h31

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Mise à jour du portefeuille PEA PME,

Il s’avère que je manque de discipline pour appliquer avec rigueur le value momentum, toujours des difficultés à sortir lorsque le momentum baisse;

Ceci étant voici les changements depuis la dernière mise à jour :

Consommation de base : achat de 112 Le Belier à 35,8€, contrarian avec excellent ranking Quality 87 et Value 83 par Stockopedia, momentum plombé par le secteur auto, mais fondamentaux et position sur son marché excellents

Industrie : . Vente de PSB industrie, malgré l’excellent score Value Momentum, suite à repositionnement stratégique de l’entreprise, (à revoir dans 2 ans)
                . Renforcement de PVL, 300 à 10,04€, contrarian, très largement sous cotée, une value en croissance

Technologie de l’information : Allégement de Soft Computing 140 à 24,4€ après un +60% lié à l’offre PUBLICIS

Services aux collectivités : Achat de 1690 Global Ecopower à 2,35€, Value Momemntum par excellence, tous les indicateurs stockopédia au vert > 80

TRI annuel de -14,94% sur 12 mois glissants

Hors ligne Hors ligne

 

#16 22/02/2019 22h02

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Achat ce jour de 5500 ADOMOS à 0,81€,

Pur contrarian (SCORE momentum Stockopedia de 9/100), entreprise en retournement prouvée depuis plus de 5 ans, en croissance depuis 2012, donc valeur de croissance (score Growth Stockopédia de 90), avec CA 2018 + 9% VS 2017, 2019 sur une tendance meilleure; Marge opérationnelle > 25% en constante progression, donc effet volume attendu encore plus important.
Ha d’insider à un cours supérieur au cours actuel, PER < 9, EV/Ebitda <=5,6.
Coûts salariaux et fixes maitrisés, sur les 6 dernières années, malgré la croissance.
Micro Cap,

Un pari spéculatif, avec risques limités; confiant pour retournement boursier en 2019/2020 si tendance business suit la tendance des 6 dernières années…
Une attente du retournement du momentum était également une option;

Pas de rendement;

Hors ligne Hors ligne

 

#17 17/05/2019 13h53

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   103  

Bonjour heureuxquicommeulysse.
J’ai regardé Stockopedia pour voir ce qu’ils disent sur mes titres dans la version gratuite. Je suis souvent surpris de leur note sur la partie Momentum : des actions avec Momentum jugé globalement positif ou négatif (dans le top 40% ou pire 40% si j’ai bien compris l’info disponible gratuitement), j’ai l’impression qu’ils ont souvent plusieurs semaines ou mois de retard dans leur jugement.

Comment estimez-vous leur notation Momentum par rapport à votre propre jugé ? Et sur les autres critères (Value et Quality) ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 01/06/2019 17h14

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Bonjour Korben,

Le momentum calculé par Stockopedia peut paraître effectivement surprenant quelquefois. En fait c’est un agrégat d’une dizaine de paramètres, (proximité du plus haut à 52 semaines, positions relatives des moyennes 50 et 200 jours, momentum sur révision des résultats, etc…). Ce n’est donc pas le momentum classique comme on l’entend habituellement, et quoiqu’il en soit ne reflète pas l’évolution de court terme (1mois).
Il m’est difficile de donner un jugement, je ne suis pas assez assidu dans le suivi. Mais dans l’ensemble, il est intéressant de voir l’évolution positive ou négative de leur momentum.

Sur les autres critères, je n’ai pas rencontré de situation où je pouvais être en désaccord, ou dubitatif.

Suivi du portefeuille :
Vente des 216 Soft Computing à 25€ (sortie de quote avec confortable Plus-value), pour achat de 209 AUBAY @ 31,90€.

En fait, je choisis un aristocrate du dividende dans le même secteur, avec un momentum faible mais des fondamentaux toujours aussi solides (score qualité : 95, croissance toujours dynamique, Piot à 7, un pay out ratio élevé et stable depuis des années malgré un dividende en constante augmentation).
Ce sera une action de fonds de portefeuille, surtout en cette période dépressionnaire qui a démarré sur les marchés européens, et qui a de bonnes chances de se poursuivre;

A suivre

Hors ligne Hors ligne

 

#19 24/06/2019 16h04

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Allocation des rendements du portefeuille pour renforcement ce jour de Hopscotche, pour une ligne totale maintenant de 730 actions.

Tous les indicateurs Stockopedia sont au vert:
Meilleur Value momentum du PEA PME actuellement (IDI second, Jacques Bogart et CBO territoria 4ème),
meilleure note globale STOCK RANK 99 / 100, arrive en 7 ème position en value, piotroski de 7, rendement de 5,7%, un score en croissance dans les 25% les meilleurs, un score qualité dans les 30% les meilleurs;

A suivre

Hors ligne Hors ligne

 

#20 25/06/2019 14h15

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   103  

Bonjour HeureuxUlysse.
J’avais également du Hopscotch en portefeuille, et à votre inverse je viens de le vendre.
J’ai remarqué que depuis 10 ans le cours est dans un range entre 6 et 9 €, or on vient d’atteindre le haut de ce range, d’où ma vente. J’ai l’impression que cette évolution de cours est due au fait que la société est en panne de croissance. Qu’en pensez-vous ?

Hors ligne Hors ligne

 

#21 25/06/2019 20h09

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Bonjour Korben,

Votre position se défend et vous pourriez bien avoir raison;

Ceci étant, mon approche est assez mécanique, je suis la combinaison de différents scoring, en partant des 15 valeurs du PEA PME avec le meilleur Value momentum, quand la combinaison des scorings (qualité, growth, value, piot,…) est bonne, j’achète (en fait la valeur avec les meilleurs scores relatifs du moment).

Partant du principe que l’accélération du momentum couplée à la value peut révéler un changement positif que je ne connais/comprends pas encore.

D’ailleurs, Hopscotch vient d’annoncer ce soir son renforcement au capital de SOPEXA à hauteur de 66%, valeur déficitaire en retournement, ce qui confirme que le range à l’intérieur duquel le cours de la société évoluait peut changer.

A suivre,

Hors ligne Hors ligne

 

#22 27/06/2019 11h47

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   500  

Boursier.com a écrit :

Hopscotch Groupe : la cerise sur le gâteau

Initiative.
Nos précédents conseils positifs sur Hopscotch trouvent aujourd’hui leur (juste) récompense : engagé dans un rallye boursier, le groupe de communication gravite en cette fin de mois de juin sur des niveaux inconnus depuis le début de la décennie, en hausse de près de 40% depuis le premier janvier. Qu’est ce qui a changé ? Essentiellement la perception des investisseurs à l’égard de la firme fondée par Lionel Chouchan. Evoluant dans un marché hexagonal mature, Hoscotch fait preuve d’une belle résilience, avec des équipes toujours animées par un esprit start-up. Le management ne s’endort non plus sur ses lauriers et prépare activement l’avenir avec une internationalisation à marche forcée. Un pas de plus vient d’ailleurs être franchi en ce sens avec l’acquisition de 35,5% de Sopexa. Avec cette initiative, Hopscotch monte à 66% du capital de cette agence de communication internationale spécialisée dans les segments Food, Drink et Lifestyle. Ce rapprochement doit permettre d’approfondir les synergies commerciales déjà existantes entre les deux sociétés et d’optimiser la rentabilité. Avec cette emplette, Hopscotch bâtit d’ores et déjà un acteur intégré et de poids, rayonnant dans plus de 60 pays, riche d’un chiffre d’affaires de 210 ME et d’une marge brute de 78 ME.

Contrat. Le tour d’horizon de l’actualité d’Hopscotch ne serait pas complet sans mentionner les contrats glanés ces derniers temps par le groupe dans son métier historique de l’événementiel. On mentionnera en particulier l’appel d’offres remporté pour accompagner l’organisation du Mondial de l’Automobile 2020. Un morceau de choix qui renforce un peu plus la visibilité pour l’activité et les résultats de l’an prochain. Pour le reste, Hospcotch se caractérise par des fondamentaux sains avec une trésorerie nette largement positive avant le rachat des parts supplémentaires de Sopexa, une rentabilité confortable (marge opérationnelle courante de 6%), une bonne récurrence de l’activité… Parmi les autres atouts d’Hospcotch, on soulignera l’importance de son hub parisien, au travers lequel il concentre les savoir-faire avec des approches artistiques, numériques, média et économiques… Avec une capitalisation boursière de 24 ME soit un PE 2019 de 8, Hopscotch n’est pas précisément une valeur chère. D’autant que le dividende procure un rendement attractif de 5,6%. Toutefois, dans une logique de prudence et d’arbitrage vers d’autres dossiers, nous pensons que le temps est venu de commencer à engranger des gains sur cette action. [b]On commence à empocher des profits.[/b

Non actionnaire car pas étudié le dossier.
La prise de contrôle de Sopexa est peut-être un game changer pour la société. Pour l’instant, difficile d’évaluer l’impact. La société est pas chère en lien avec le manque de croissance et la rentabilité limitée.
Attention également au retournement de cycle. J’imagine que les organisateurs d’événementiels sont en première ligne lorsque les sociétés coupent leurs coûts !
S’il y a des achats d’insiders importants, alors on pourrait les suivre en spéculation.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #23 11/11/2019 19h16

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   109  

Voici un update de mon portefeuille value momentum dans son enveloppe PEA PME.

Ma grosse difficulté reste la même depuis que j’ai commencé cette stratégie, à savoir, la discipline et de trouver le bon signal pour savoir qand vendre.
Plusieurs fois, j’ai vendu trop tard, voire pas vendu et me susi retrouvé scotché avec une valeur qui chute. J’ai besoin d’une stratégie plus lazy ou de définir le bon signal de vente.

Par suite, je réoriente ma stratégie vers des valeurs avec des historiques de progressions récurrentes sur une quinzaine d’années (résultats et dividendes), avec un versement de dividende minimum (pas forcément très élevé), si possible suite à un désamour que j’espère conjoncturel.
Le type d’actions qu’on peut oublier de suivre sans grand risque…

Derniers achats : AUBAY, Devoteam, Thermador

Voici le détail du portefeuille avec les scores Stockopédia du VM sur les valeurs encore en VM, ou les autres éléments que me font garder la valeur.  (Qté = score Qualité, Growth = Score croissance, Value =score valorisation, le plus haut le meilleur, par exemple 90 signifie dans les 10% les meilleurs de la cote Européenne)

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 11/11/2019

~Consommation discrétionnaire (17,1%) :
   232 Graines Voltz SA___________________________9,0%   VM 96
   890 Hopscotch Groupe SA________________________5,3%   VM 98
   162 Groupe Partouche SA________________________2,8%    VM 96

~Consommation de base (29,5%) :
   270 Kaufman & Broad SA_________________________6,8%     VM 95
   205 Les Nouveaux Constructeurs SA______________6,5%      VM 95
   934 Jacques Bogart SA__________________________5,4%      VM 83
   143 Hexaom SA__________________________________3,3%    VM 82
   187 Focus Home Interactive SA__________3,1%    Qté : 97 Growth : 96
    40 Trigano SA_______________________2,4%  Qté : 94  Growth : 94
   932 AST Groupe SA___________2,0% Value : 90 (pas vendu assez tôt)
    
~Services financiers (25,1%) :
   830 IDI SCA_________________________25,1% VM : 85 Buy & Hold 


~Industrie (12,2%) :
  1388 Plastiques du Val de Loire SA__6,7%  Val92, Growth94 contrarian
    89 Thermador Groupe SA_________3,3%   VM 82  & Buy & Hold
   112 Le Belier SA____________2,2%   Qté : 83  Value : 75 contrarian

~Matériaux de base (3,3%) :
   157 Jacquet Metal Service SA__1,7%   Value 79 (pas vendu assez tot)
   600 Moulinvest SA___________1,6%  Value 97  (pas vendu assez tôt)

~Technologie de l'information (12,8%) :
   437 Aubay SA__________9,4%  Qté 91   Growth 90 Buy & Hold
    63 Devoteam S__3,4%   Qté 97  Growth 89 Buy & Hold et contrarian

~Liquidité :
__________________________________________________4,3%

Fait avec XlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 11/11/2019 (immobilier uniquement)

Fait avec XlsPortfolio

Pour info le top 10 du Value momentum de l’ensemble des entreprises accessibles en PEA PME selon STOCKOPEDIA à ce jour, et dans l’ordre décroissant :
. HOPSCOTCH  du plus haut VM à 98
. IT LINK
. Graines Voltz
. Partouche
. Herige
. ITs
. Kaufman et Broad
. Les Nouveaux Constructeurs
. Lacroix
. Cbo Territoria   au dixième plus haut VM à 92

A croiser avec le top 10 du meilleur ranking global (mix croissance, value, qualité, momentum) de l’ensemble des entreprises accessibles en PEA PME selon STOCKOPEDIA à ce jour, et dans l’ordre décroissant :
. Graines Voltz au score le plus élevé : 98
. ITs
. Kaufman et Broad
. Herige
. Lacroix
. Partouche
. IT Link
. Cbo Territoria
. QWamplify
. Gerard Perrier au 10ème scrore le plus élevé : 94

Dernière modification par HeureuxUlysse (12/11/2019 10h20)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur