Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 02/07/2018 00h24

Membre
Réputation :   3  

Bonsoir,

ayant déjà plusieurs contrats internet que j’avais sélectionnés notamment pour la qualité des UCs et les frais au plancher, je cherche à replacer une somme sur un fonds euros uniquement, en diversifiant également vers un autre assureur.

Du coup, souscrire un contrat d’association d’épargnant (AFER, ASAC FAPES, Gaipare, etc.) me semble être une alternative intéressante à une nouvelle souscription d’un autre contrat sur Internet.

Les principaux points positifs me semblent être:
- des performances du fonds euros qui tiennent la comparaison avec les meilleurs contrats internet (2,58% pour ASAC-Fapes, 2,65% pour Gaipare, 2,40% pour l’AFER)
- Des frais de gestion annuel du fonds euros corrects voire très bons (0,35% pour ASAC-FAPES, 0,6% pour Gaipare, 0,475% pour l’AFER)
- Un actif cantonné pour ces contrats, qui garantirait donc que la PPB ne serait pas utilisé sur d’autres contrats.

Les principaux points négatifs:
- De loin, les frais de versements d’au moins 2%, voire proche de 4% pour certains
- Ce sont des contrats groupe (néanmoins, c’est l’association d’Epargnant qui défend alors les intérêts des souscripteurs me semble-t-il)

Quels sont vos avis sur ces contrats?
A priori, les frais sur versements sont plus faibles au-delà de certains palliers. Certains ont-ils plus de précisions sur la dégressivité des frais?
Egalement, quelqu’un a-t-il des informations sur les réserves de rendement de ces contrats (PPB, etc.)?

Scrat

Dernière modification par Scrat (02/07/2018 00h25)

Mots-clés : afer, asac fapes, fonds euros, gaipare

Hors ligne Hors ligne

 

#2 02/07/2018 08h01

Membre
Réputation :   72  

Déjà, concernant la ppb qui ne serait pas utilisée sur d’autres contrats, chez AFER ils ont commencé à récupérer une partie des bénéfices du fond euro pour les  balancer sur le fond euro croissance.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 02/07/2018 12h33

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2110  

Pouvez-vous, tikitoi, citer votre source (cf charte : "10. Vos sources, toujours, vous préciserez"), ainsi que préciser les sommes concernées, et les circonstances précises qui permettent de transférer ainsi quelque-chose vers un fond euro-croissance (sachant que c’est très précisément encadré par la loi) ?
Parce que tel que vous le présentez dans votre message, ça me semble présenté de manière à dénigrer quelque chose qui me semble tout à fait logique et légitime.

EDIT : Je vais vous aider, en indiquant des sources possibles (transfert au titre de 2016 et transfert au titre de 2017), qui rappellent que ces transferts sont possible jusqu’au 31/12/2018 (donc, s’il y en aura sans doute encore un au titre de 2018, ce sera le dernier) et que les montants concernés représentent 0.11% et 0.07% (en 2016 et 2017) des réserves de plus-values sur l’actif cantonné servant au fond euros AFER (passé de 3 884 à 3 880 M€ en 2016 et de 4 200 à 4 197 M€ en 2017, du fait de ce transfert), moins de 0.01% de l’encours. Donc un transfert qui n’a en réalité aucun impact significatif sur les réserves de plus-values du fond euro. Ce point est donc, à mon avis, une tempête dans un verre d’eau, alors qu’il existe pas mal d’enjeux qui méritent vraiment qu’on s’en indigne au niveau des fonds euros (à commencer par des rémunérations très différentes de fonds euros assis sur le même actif par pas mal d’assureurs, juste pour des raisons de choix commerciaux).

Pour moi, détenteur d’une contrat AFER de longue date, l’existence de frais sur versements (2% en versant uniquement sur le fond euros) est un point très positif de ce contrat, car ça évite une dilution des réserves de plus-values par de nouveaux souscripteurs qui utiliseraient le fond euros de ce contrat comme un simple fond monétaire court terme sans risque et bonifié par cette réserve de plus-values. Ça devrait aussi être un aspect positif pour tout nouveau détenteur d’un contrat AFER envisageant de l’utiliser avec un horizon à long terme. Par contre, pour celui qui compte retirer ses fonds à relativement court terme, ce sera rédhibitoire.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 02/07/2018 13h03

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

merci pour ces précisions.

Si le point de tikitoi n’est pas en effet étayé, il pointe un doute que j’ai potentiellement relevé. Si le fonds euros semble cantonné pour chaque association d’épargnant, j’ai été surpris par le fait que, chez Gaipare par exemple, sur les 7 contrats qu’ils présentent sur leur sites, 5 sont fermés à la souscription. A priori, souvent car c’étaient des dispositifs ciblant une opportunité fiscale (Transfert Fourgous, etc.) mais je n’en suis pas certain.

Ainsi, a-t-on le même risque que sur un actif général, ils privilégient des contrats récents au détriment d’anciens, ce qui enlèveraient l’avantage de l’actif cantonné? Ou y a-t-il des subtilités sur le cantonnement que je n’ai pas saisies? Pour ceux qui sont clients de ces contrats, constatez-vous que la rémunération du fonds euros est identique sur tous les contrats ou pas forcément?

@GBL: avez-vous des précisions sur les niveaux de réserves de rendement des contrats d’associations? Sont-ils bien dotés en PPB ou pas forcément comparativement aux fonds des contrats en ligne?

Scrat

Hors ligne Hors ligne

 

#5 02/07/2018 15h05

Membre
Réputation :   72  

gbl, merci pour l’ajout de la source. Je n’avais pas le temps de rechercher le document lorsque j’ai répondu.
Il ne s’agissait pas de dénigrer, mais simplement d’informer Scrat qui énonçait dans ses points positifs le fait que la PPB ne soit pas utilisée dans d’autres contrat lorsqu’on en possédait un associatif.
Etant chez AFER, je pouvais lui répondre qu’il faisait erreur "dèjà" sur ce point là. ;-)

Ceci étant, à titre personnel je n’approuve pas ces transferts , même minimes.  L’épargnant qui a placé ses économies sur un fond qui obtient une certaine performance ne devrait pas voir les bénéfices réduits parce qu’un assureur veut privilégier un autre. 

Quand on place sur un livret A à 0,75%, on ne trouve pas normal que du jour au lendemain on nous annonce que  finalement notre livret  n’en rapportera que 0,74% car on a décidé de transférer une partie sur le nouveau LDD à la mode qu’on ne possède pas.  C’est a nous de choisir si l’on trouve tel ou tel fond performant, avec du potentiel, et de placer notre argent dessus ou de pratiquer des arbitrages, ce n’est pas à l’assureur d’arbitrer les plus values à notre place.

Mais tout ça est un autre sujet.

L’autre intérêt des associations, c’est que les souscripteurs votent en AG sur ces résolutions. Donc les épargnants s’ils ont accepté la résolution visant à transférer une partie des bénéfices du fond euro vers l’euro croissance, sont responsables.  Même si je ne suis pas certain que beaucoup lisent les résolutions et votent. J’ai par exemple noté pour la dernière AG que l’association indépendante avait proposé l’ajout de tracker dans les choix possibles chez AFER. Pourtant, le conseil dirigeant recommandant de voter contre il ne fait nul doute que cette résolution ne sera pas adoptée.

(Pour scrat:  l’AFER est une association qui œuvre pour ses assurés, et à côté de ça une association de défense des épargants à l’AFER (sos afer) s’est constituée il y a quelques années pour peser sur les décisions de l’instance dirigeante et à l’époque réclamer le retour aux épargants de sommes indument perçues. Maintenant elle fait un peu office de contre pouvoir ou de force de proposition, selon comment on les considère. )

Hors ligne Hors ligne

 

#6 20/08/2018 11h56

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   202  

Bonjour,

"vieil adhérent" afer (depuis 1995), je peux répondre au post initial que les frais sur versement sont révisables à la baisse via le courtier (de moitié pour mon cas personnel).

Comme écrit dans leurs conditions, les entrées dans le fonds euros donnent lieu à frais de versement doublés par rapport à sfer et autres valeurs.

L’idée pour les optimiser serait de recourir à l’arbitrage annuel gratuit qu’ils proposent : je précise n’avoir jamais usité de manière très rapprochée ces deux points, donc je ne garantis pas que cela passe chez eux…

Pour ma part, je viens de basculer 2300 parts de sfer sur le fonds euros par crainte d’un retournement durable (7% sur second semestre 2016 et idem pour l’année entière 2017) j’ai arbitré après +1% à mi 2018.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 20/08/2018 18h46

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   168  

Scrat a écrit :

Bonsoir,

ayant déjà plusieurs contrats internet que j’avais sélectionnés notamment pour la qualité des UCs et les frais au plancher, je cherche à replacer une somme sur un fonds euros uniquement, en diversifiant également vers un autre assureur.

Du coup, souscrire un contrat d’association d’épargnant (AFER, ASAC FAPES, Gaipare, etc.) me semble être une alternative intéressante à une nouvelle souscription d’un autre contrat sur Internet.

Les principaux points positifs me semblent être:
- des performances du fonds euros qui tiennent la comparaison avec les meilleurs contrats internet (2,58% pour ASAC-Fapes, 2,65% pour Gaipare, 2,40% pour l’AFER)
- Des frais de gestion annuel du fonds euros corrects voire très bons (0,35% pour ASAC-FAPES, 0,6% pour Gaipare, 0,475% pour l’AFER)
- Un actif cantonné pour ces contrats, qui garantirait donc que la PPB ne serait pas utilisé sur d’autres contrats.

Les principaux points négatifs:
- De loin, les frais de versements d’au moins 2%, voire proche de 4% pour certains
- Ce sont des contrats groupe (néanmoins, c’est l’association d’Epargnant qui défend alors les intérêts des souscripteurs me semble-t-il)

Quels sont vos avis sur ces contrats?
A priori, les frais sur versements sont plus faibles au-delà de certains palliers. Certains ont-ils plus de précisions sur la dégressivité des frais?
Egalement, quelqu’un a-t-il des informations sur les réserves de rendement de ces contrats (PPB, etc.)?

Scrat

J’ai EMRG2 chez Asac Fapes, très content. Je recommande.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 04/06/2019 14h50

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

J’avais déjà présenté mon questionnement il y quelques mois mais les lenteurs des notaires et de la justice ……..

Je dois placer pour mes 2 petits-enfants mineurs 180.000€ suite au décès de leur maman.
Ce sera forcément sur un fonds en euros car la tutelle n’accepte que cela.

Mon choix  s’est porté sur ASAC Fapes ou AFER du fait de leur faible frais de gestion. Concernant les frais d’entrée, on arrive à négocier du 0.5%

En terme purement comptable, l’avantage va à ASAC Fapes.

Auriez-vous un avis sur les autres éléments à prendre e compte, à savoir les rendements futurs espérés et la solidité du fonds?

Merci d’avance pour votre aide.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 04/06/2019 14h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   359  

Ne serait-ce pas possible que vous imaginiez en mettre un peu chez chacun de ces 2 assureurs?

Hors ligne Hors ligne

 

#10 04/06/2019 15h23

Membre
Réputation :   1  

Oui, mais dans ce cas, les frais d’entrée ne vont plus être les mêmes, car les frais appliqués sont liés au montant.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 04/06/2019 16h42

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   916  

Pour se faire un avis sur les "rendements futurs espérés et la solidité du fonds", vous pouvez comparer le rendement en réserve. Vous devriez trouver les données sur Good Value For Money.


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#12 04/06/2019 17h01

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1780  

Bonjour Pasquetou,

Mes placements en assurance vie sont essentiellement sur le fonds € de l’AFER et j’en suis satisfait.

Un paramètre à prendre en compte éventuellement en sus des rendements passés (pas évident d’exprimer un jugement sur les rendements futurs des différents fonds € - je ne peux qu’exprimer une opinion générale sur le fait qu’ils devraient rester bas, voire plus bas qu’actuellement, compte tenu des perspectives de la politique monétaire et des très faibles rendements obligataires souverains en France) :

- l’AFER revendique 746 000 adhérents
- l’ASAC-FAPES revendique 100 000 adhérents

Donc a priori le caractère "systémique" et l’influence "politique" de l’AFER sont plus grands.

En ligne En ligne

 

#13 04/06/2019 17h10

Membre
Réputation :   1  

oui vous avez raison; la juge des tutelles ne connaissait qu’AFER et en avait entendu du bien :)!

Dernière modification par pasquetou (04/06/2019 17h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 04/06/2019 17h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   916  

Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#15 04/06/2019 18h10

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   202  

Allez lire la file AFER du forum, le 21 mai dernier, un membre annonçait une baisse des frais.

Si vous avez un projet de gros versement, revenez vers nous afin de nous dire s’ils sont toujours ouverts à une négociation des frais officiels (j’en ai bénéficié aussi comme vous, mais je ne sais pas dans le nouveau contexte si toujours faisable )

Mes excuses à tous : peu au fait des manip informatiques, je ne sais pas insérer un lien proprement sur la discussion dont je parle…

Hors ligne Hors ligne

 

#16 04/06/2019 18h34

Membre
Réputation :   65  

Quelqu’un pourrait-il expliquer quel est l’intérêt de soucrire un contrat euro garanti chez Afer avec frais de versement quand le rendement de celui-ci n’est plus capable de faire mieux qu’un linxea spirit ou un linxea avenir qui eux sont sans frais de versement ?
Il y a là quelque chose qui m’échappe…

Hors ligne Hors ligne

 

#17 04/06/2019 23h21

Membre
Réputation :   1  

chez AFER on peut ou on pourra après l’AG négocier les frais d’entrée (sans doute à 0,5% pour des très gros montants)

Ce qu’il faut prendre en compte aussi ce sont les frais de gestion qui sont de 0,36% chez ASAC et 0,475% chez AFER alors qu’ils sont de 0,6% chez les contrats on line de type linxea.

Dans mon cas, je ne peux pas prendre le fond Suravenir opportunités car il faut investir aussi en UC, ce que je ne peux pas faire..

Et le fond en euros Suravenir rendement n’a fait que 2% en 2018 alors que AFER fait 2,25% et ASAC 2,48%

Donc sauf erreur de ma part, à l’arrivée ce sont ASAC et AFER qui sont gagnants si l’on investit tout en fonds en euros.

Question pour Maxicool:

Je ne comprends pas l’impact du remboursement des 50.000 adhérents spoliés puisque ce montant est remboursé par l’Etat?

Dernière modification par pasquetou (04/06/2019 23h46)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #18 05/06/2019 00h26

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2110  

La nouvelle structure de frais AFER (à partir du 01/09/2019) est détaillée sur Fonds euros Afer : 46 milliards d’actifs gérés !

Franck059 a écrit :

Quelqu’un pourrait-il expliquer quel est l’intérêt de soucrire un contrat euro garanti chez Afer avec frais de versement quand le rendement de celui-ci n’est plus capable de faire mieux qu’un linxea spirit ou un linxea avenir qui eux sont sans frais de versement ?
Il y a là quelque chose qui m’échappe…

Je n’irais pas déconseiller les contrats de Linxea, qui présentent pas mal de caractéristiques attractives. Cependant il me semble que ce qui vous échappe peut-être, ce sont quelques arguments en faveur du contrat AFER :
   - la taille du fond AFER (et le poids que ça implique, par ex en terme de lobbying à l’égard des pouvoirs publics)
   - l’ancienneté du fond euros AFER (et le fait qu’il ait toujours performé sur cette longue période)
      (pour investir pour une durée longue, la performance des 2 ou 3 dernières années n’est pas le meilleur critère);
   - la nature de l’AFER (une association, à priori pérenne) vs celle de Linxea (un courtier à but lucratif, qu’une grosse banque pourrait racheter demain);
   - la différence de rapport de force qu’il y a entre AFER et l’assureur (AVIVA) qui gère le fond euros AFER (où c’est plutôt AFER qui a le contrôle, car ce contrat représente la majeure partie des actifs de ce type gérés par AVIVA) et entre LINXEA et l’assureur gérant son (ses) fonds euros (où LINXEA ne représente qu’une fraction limitée des actifs de ce type gérés par ces assureurs, et donc est assez dépendant de ces assureurs, même si en faisant jouer la concurrence il ré-équilibre un peu)

En résumé, avec AFER on a la sécurité d’un paquebot qui a fait ses peuves depuis très longtemps, avec LINXEA on a un bateau plus léger et qui a récemment fait preuve d’agilité pour bien se comporter.
Dans la situation de pasquetou, il n’est pas évident que privilégier le bateau léger soit préférable. En tout cas, ce n’est assurément pas des frais sur versement de 0.5% qui doivent emporter la décision, quand on investi avec une telle perspective à long terme.

PS : Le  remboursement des 50.000 adhérents (dont je suis 1) spoliés n’est pas plus un critère, car il compense une partie des frais (à l’époque pas plus élevés que ceux des autres contrats, et même plutôt plus faibles) que ces adhérents ont payé il y a fort longtemps (au siècle dernier), et que l’assureur rétrocédait alors (discrètement) de manière opaque, et jugée depuis trompeuse pour les adhérents, aux fondateurs de l’AFER (lesquels n’ont plus rien à faire dans l’association depuis de très nombreuses années), et ne coutera pas 1 cents au contrat AFER (c’est les intérêts sur la part de l’argent revenant aux adhérents, que les fondateurs ont du payer à l’Etat suite aux premiers jugements, et c’est effectivement l’Etat qui a été condamné à les restituer).
(lire ceci par exemple, même si ce n’est plus tout à fait à jour).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 03/07/2019 00h06

Membre
Réputation :   0  

Avec Easybourse, de la Banque Postale, on peut maintenir avoir un contrat en ligne, sans frais de versement, auprès de l’assureur CNP.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 03/07/2019 02h19

Membre
Réputation :   5  

Je prendrais l’Afer également mais peut être en gardant un tiers pour un autre contrat sur un autre assureur et avec des UC.
Les frais à 0,5 doivent pouvoir s’obtenir quand même ou à 0,75. Je ne pense pas que le juge puisse obliger à avoir uniquement un fond euro.
Depuis 2016 (et avant)
Il doit y avoir une raison qui m’échappe à faire intervenir un juge des tutelles et c’est certainement cette raison qui doit dicter le choix des supports (bonne entente avec le juge, gros encours, risque faible, paperasse pour sortir de l’argent (15 jours pour réagir)) l’Afer réuni ces critères.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 01/11/2019 10h21

Membre
Réputation :   1  

Hello,

J’avoue que je suis très surpris du nombre de membres qui semblent préférer Linxea à Afer, surtout si c’est pour n’utiliser que le fond en Euro.

En utilisant les infos des comparatifs QueChoisir (QueChoisir rendement 2018 je ne sais pas si c’est accessible aux non-membres de l’asso), on trouve que sur les 3 dernières années Linxea a eu un rendement de 2.253% contre 2.433% pour l’AFER (ce sont les taux net de frais de gestion bien sûr).

En plus les frais d’entrée sont passés à 0.5% sur le fond en Euro Afer (au printemps 2019 il me semble), ce qui fait que concrètement à la fin de la 3ème année le rendement supérieur de l’Afer a gommé les frais d’entrés de 0.5% qui n’existent pas chez Linxea.

Bref malgré les 0.5% de frais d’entrée il semblerait que l’Afer soit plus intéressante dés la 4ème année.

https://dropshare-files.s3-eu-west-1.amazonaws.com/Screen-Shot-2019-11-01-10-18-49.23.png

Après oui si le but c’est d’investir dans les fonds ou ETFs là c’est sûr que sur Linxea il y a tout de suite un interêt car les frais sont plus faibles.

Ou alors j’ai manqué quelque-chose?

Ciao,

Dernière modification par BadNevada (01/11/2019 10h24)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 01/11/2019 10h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   916  

Bonjour,

de quel "fonds euros Linxea" parlez-vous ?
Linxea ne possède aucun fond euros, il commercialise plusieurs contrats en tant que courtier, assurés par plusieurs assureurs proposant eux des fonds euros.

- Fonds euros Suravenir Opportunités sur Avenir : 2,80%
- Fonds euros Suravenir Rendement sur Avenir : 2,00%

- Fonds euros Spirica ALT2 sur Spirit : 2,90%
- Fonds euros Spirica Actif général sur Spirit : 1,90%

- Fonds euros Générali Netissima sur Vie : 2,25%
- Fonds euros Générali Eurossima sur Vie : 1,65%

- Fonds euros Apicil Euroflex sur Zen : 2,35%
- Fonds euros Apicil Euro Garanti : 2,16%

Rendement 2018

---

EDIT :

Rendement 2013 / 2014 / 2015 / 2016 / 2017 / 2018

AFER : 3,36% / 3,20% / 3,05% / 2,65% / 2,40% / 2,25%

Opportunités : 4,05% / 3,85% / 3,60% / 3,10% / 2,80% / 2,80%
Rendement : 3,45% / 3,22% / 2,90% / 2,30% / 2,00% / 2,00%

Spirica ALT2 : 4,01% / 3,82% / 3,51% / 3,04% / 3,00% / 2,90%
Spirica Actif général : 3,30% / 3,00% / 2,55% / 2,01% / 2,00% / 1,90%

QueChoisir a utilisé les fonds euros classiques dans sa "comparaison" et non les fonds dynamiques.
Je vous conseille de parcourir ces topics - rendement 2018 - choix d’un contrat - meilleurs contrats - pour avoir une vision plus complète

Cordialement

Dernière modification par maxicool (01/11/2019 10h45)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 01/11/2019 10h31

Membre
Réputation :   65  

Non seulement les frais sont plus faibles mais, à l’heure où les "assureurs"* vie sont en train de redéfinir les conditions de versements en incitant, voire pour certains en contraignant, à l’acquisition d’unités de compte, il est souhaitable de se tourner vers les courtiers qui proposent une liste d’ETF conséquente et variée.
En tête selon moi, le contrat Puissance Sélection d’assurancevie.com et le contrat Avenir de Linxea.
Si l’on est intéressé par l’acquisition de titres vifs ou de SCPI, le contrat Spirit de Linxea est intéressant (100 % des loyers reversés et 0,5 % de frais sur les UC)

* J’estime que le terme d’assureur est désormais galvaudé quand l’investissement en UC est rendu obligatoire (pour les versements et les arbitrages)

Dernière modification par Franck059 (01/11/2019 10h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 01/11/2019 11h36

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2110  

On attend toujours une source fiable, qui confirmerait une éventuelle (il y a eu qqs rumeurs, ou interprétations suite à une récente annonce d’Aviva, qui ne comportait pas le mot ’AFER’) obligation d’investir un certain % dans des UC pour pouvoir investir dans le fond €euros AFER.

A défaut, il faut comparer le rendement du fond €uro AFER avec ce qui est (et était) comparable, c’est à dire sans contrainte d’investir sur des UC.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 01/11/2019 12h28

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   916  

Dans ce cas, le véritable comparable, pour Suravenir par exemple, c’est 60% Opportunités + 40% Rendement, car un simple arbitrage en ligne permet de passer de l’UC utilisée lors du versement initial au fonds euros de l’actif général.
Il faudrait être "bête" de mettre 100% de son capital sur Rendement alors que l’on peut avoir accès à un mix des 2 fonds euros.

Rendement 2013 / 2014 / 2015 / 2016 / 2017 / 2018

Opportunités : 4,05% / 3,85% / 3,60% / 3,10% / 2,80% / 2,80%
Rendement : 3,45% / 3,22% / 2,90% / 2,30% / 2,00% / 2,00%

Mix OPP / RDT : 3,80% / 3,60% / 3,32% / 2,78% / 2,48% / 2,48%

AFER : 3,36% / 3,20% / 3,05% / 2,65% / 2,40% / 2,25%
 
Sur les 6 années écoulées, avantage à Suravenir.

Et si je compte le fait que le fonds Opportunités était accessible avec seulement 30% (et même 25%) d’UC il y a peu, cela creuse encore davantage l’écart avec AFER.

- 25% d’UC à partir de 2014 (il me semble, pas certain)
- 30% d’UC à partir du 01.02.2016
- 40% d’UC à partir du 01.02.2018

Dans ce cas…

Mix OPP / RDT : 3,80%  / 3,69% / 3,42 % / 2,86% / 2,56% / 2,48%

--

EDIT :

50K€ placés sur le fonds euros AFER (avec frais de versement 0,50%) début 2013 seraient devenus 58 775 euros fin 2018.

50K€ placés sur un mix Opportunités / Suravenir (sans frais de versement) début 2013 seraient devenus 60 169 euros fin 2018.

Savoir de quoi sera fait l’avenir, personne ne peut savoir.
Mais ces chiffres sur les années passées sont, eux, une réalité.

Vous remarquerez que j’ai mis des frais de versement de 0.50% sur l’AFER (ce qui n’était pas le cas durant les 6 années passées).

Dernière modification par maxicool (01/11/2019 12h52)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur