Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 29/06/2018 15h29 → Revenu modeste avec un certain patrimoine : quelles optimisations possibles ? (chômage, héritage, optimisation, smic)

Membre
Réputation :   

J’ai une amie (allergique à l’informatique/internet, c’est donc moi qui  m’y colle…) qui m’a demandée de lui donner quelques idées/conseille, vu sa situation atypique je sollicite donc vos lumières:

âge: 56 ans en octobre, possibilité de partir en retraite à 60 ans
Célibataire, plus d’enfants à charge
Zéro crédit, maison payée
Zéro impôt sur le revenu
PEL: 44.900 €, abondement de 150€ /mois (ouverture en mai 2012)
Livret A: 23.300 €
LDD: 12.900 €
LEP: 7.700 €
CEL: 4.300 €
PEA Binck: 10.000€ (ouverture en octobre 2017)
AV Boursorama: 16.000€ abondement de 100€ /mois (ouverture en mars 2011)
Participation au bénéfice de l’entreprise: 7.500 €

Depuis peu un héritage vient de tomber:
61.400€ en liquide et 1/2 part d’un appartement évalué à 100-110.000 €

Encore plus récemment:
cette personne va tomber au chômage fin août et recevoir 15.000 € d’indemnité mais du coup ses 1350€ de paie mensuelle vont devenir quelque chose comme 940€ de chômage sur 3 ans max.
La prise de risque devra donc être modeste au vu des besoins possible de "renflouer la caisse"

Coté dépenses incompressibles (gaz, eau, électricité, taxe foncière, voiture etc.) elles se montent à environ 800€/mois.

J’ai aussi vu les assurances voiture/maison ne sont pas du tout compétitives, cela ferait aussi des économies.

En s’attaquant aux rendements médiocres, je vois la participation aux bénéfices (quasi 0%) je pense qu’il faut en profiter pour sortir de là sans pénalités/impôts suite au licenciement pour le mettre sur le PEL.
De même, le CEL n’est pas top (0.5%), je verrais plus la somme sur le PEL (2.5% brut).
Le LEP n’est pas à toucher pour en faire son «matelas de protection», le LDD/livret A étant plein c’est peut-être beaucoup ?

Il reste donc en liquide 76.4 K€ (15 K€ d’indemnité+61.4 K€ d’héritage), peut-être à placer sur le fond euro de l’assurance-vie Boursorama d’autant plus que d’ici 9 mois il atteint les 8 ans et que l’on pourra puiser sans soucis s’il y a besoin de trésorerie.

Pour ce qui concerne l’appartement, ou du moins la demi part de l’appartement. Il est envisagé de le vendre pour récupérer dans la foulée 50-55 K€, mais que faire de l’argent ainsi dégagé ? ou alors racheter la part manquante pour faire de la location (après avoir rajouté pour travaux environ 25 k€).
Il sera sans doute impossible d’avoir un crédit de la banque, à moins d’utiliser le crédit avance sur titre (crédit lombard) de 0.95% de Boursorama sur trois ans grâce à l’assurance-vie donnée en gage ? mais bon avec zéro impôts à payer, la location n’est peut-être pas si approprié tout comme les SCPI d’ailleurs ?

Si vous avez d’autres idées, je suis preneur.

Mots-clés : chômage, héritage, optimisation, smic

Hors ligne

 

#2 29/06/2018 15h40 → Revenu modeste avec un certain patrimoine : quelles optimisations possibles ? (chômage, héritage, optimisation, smic)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   116 

Rapidement : salaire 1350€ devienne 940€/mois. Les 15000€ répartis sur 4 ans font 312€/mois de plus. Déjà, on est presque au même niveau de revenu. Donc tenir jusqu’à la retraite : facile. Pendant 4 ans, normalement les 940€ vont même couvrir les dépenses donc normalement, pas trop à taper dans les 15k€.

La retraite permettra-t-elle de couvrir ces frais ? Et de combien, elle aurait besoin pour retrouver son salaire de 1350€ en tenant compte des 4 ans de chomage.

Le locatif et les SCPI au comptant sont idéals quand on a pas d’imposition qui ampute fortement le rendement. Personnellement, vu que cela va être "juste", je privilégierais les SCPI sauf si elle veut gérer des locataires. Le rendement est moindre mais pas de soucis de loyer impayé ou de remise en état du logement.

Cela n’empêche pas de réduire les dépenses forcées par ailleurs : téléphonie, banque, énergie, etc…

Dernière modification par Kabal (29/06/2018 15h48)

Hors ligne

 

#3 29/06/2018 16h22 → Revenu modeste avec un certain patrimoine : quelles optimisations possibles ? (chômage, héritage, optimisation, smic)

Membre
Réputation :   24 

La priorité est de réduire les dépenses qui peuvent l’être et que vous évoquez. Pour le reste, je suggère la vente de l’appartement hérité, combiné aux €60k, on arrive à un peu plus de €100k à placer. Placés en SCPI (diversifiées) à 5%, on a un revenu complémentaire de 400€/mois, ce qui permet, avec le chômage, de garder grosso modo le même salaire que précédemment.

Vu le profil et l’âge de la personne, pas la peine de chercher à emprunter ou à prendre des risques particuliers. Si elle souhaite néanmoins développer son patrimoine, on peut faire grossir (un peu) le PEA. €85k de liquidités (j’inclus le PEL et les €15k à venir), c’est confortable, €60k le seraient probablement tout autant.

Après, cela dépend aussi du niveau attendu de retraite.

Dernière modification par Sheeplooser (29/06/2018 16h31)

Hors ligne

 

#4 29/06/2018 16h51 → Revenu modeste avec un certain patrimoine : quelles optimisations possibles ? (chômage, héritage, optimisation, smic)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   430 

Bonjour Tof68,

Le patrimoine actuel de votre amie (sans prendre en compte sa RP) est donc de l’ordre de 253k€. Dont  203k€ de financier.

Dans un premier temps il serait peut-être possible d’ajuster le patrimoine financier (ce n’est qu’un exemple de ce que je ferais) :

. conserver le LEP à 1,25% et le LDD à 0,75% /20,6k€ d’épargne de secours immédiatement disponible
. conserver le PEL et monter sa valeur à 54k€, afin de prendre en compte les 4 années de versement mensuels à effectuer. Cela permet de faire du 2,5% brut/an sans aucun risque.

Cela permettrait de conserver quasiment 75k€ d’épargne immédiatement (ou très rapidement) mobilisable. Au vu du salaire actuel de votre amie, je pense que c’est une somme plutôt sécurisante si on considère qu’elle ne vie pas au dessus de ses moyens.

. conserver l’AV si rendement d’au moins 2%/an, sinon en prendre une avec un meilleure performance chez un autre assureur vie. Y mettre quelque chose comme 100k€. Ou en ouvrir une seconde, avec 50k€ sur chaque. En fond euros afin de sécuriser un maximum.
. conservez le PEA chez Binck, et le monter à 50k€, investis sur des aristocrates. Le tout avec un rendement moyen (assez conservateur) de 3%/an
. ouvrir un CTO et "copier" les investissements du PEA avec 25k€. La fiscalité sera moins intéressante que celle du PEA, mais ce dernier étant tout récent, le CTO permettra de faire des retraits à tout moment si besoin. De plus, n’étant pas soumise à l’IR, votre amie ne subira "que" 17,2% de prélèvements.
Cela permet une exposition mesurée aux fonds euros de 60k€ et aux marchés financiers de 75k€, ce qui offre théoriquement un rendement plus important que le reste du patrimoine.

Cette répartition ferait grosso modo :
. 2000€ de rendement annuel brut sur la/les AV (en supposant un rendement brut de 2% par an)
. 750€ de rendement brut (dividendes) sur le CTO (en supposant un rendement brut de 3%)
Soit 2750€ brut par an qui pourraient venir compléter ses 940€ de chômage.

. dans 7 ans et demi s’y ajouteraient environ 1850€ annuels brut issus du PEA, avec la possibilité de faire des retraits uniquement des dividendes sans pour autant clore le compte.
; dans 9 ans (15 ans du PEL), votre amie aurait quelque chose comme 75k€ de liquidités qui tomberaient (clôture automatique du compte). Elle pourrait alors en replacer 54k€ sur livrets afin de conserver ses 75k€ d’épargne de secours. Le solde (21k€) pourrait être soit reversé sur AV (par exemple), soit utilisé pour se faire plaisir, soit utilisé en rente…

Tout ce ceci nécessiterait par contre :
. la clôture du livret A (rendement inférieur au LEP et doublon avec le LDD déjà rempli)
. la clôture du CEL (rendement ridicule)
. la revente de la 1/2 part du bien immobilier (je ne sais pas si se lancer dans l’immobilier à cet âge, et au chômage, soit la meilleure des choses à envisager)

Voila ce que je ferais au jour d’aujourd’hui si j’étais dans cette situation.
Je trouve que c’est un bon compromis entre la sécurité (ça na pas de prix), l’investissement (offre une petite rente non négligeable) et le fait de léguer quelque chose à ses enfants dans un avenir encore plus lointain.

Autre solution plus radicale
Utiliser ces 253k€ de liquidités (cela suppose la vente de la 1/2 part immobilière) ainsi :
. 53k€ d’épargne de sécurité
. 200k€ (sur par exemple 30 années) utilisés en rente afin de faire bien compléter la retraite et de pouvoir continuer à profiter un peu de la vie… à raison d’un peu plus de 500€ de rente mensuelle.

Edit : Je n’y avais pas pensé (j’ai mis très longtemps à réfléchir / rédiger / corriger mon commentaire), mais comme évoqué par Kabal et Sleeplooser, les SCPI pourraient être une bonne alternative au PEA et au CTO. Il faut quand même prendre en compte le fait qu’il est plus compliqué de sortir d’une SCPI plutôt que d’un PEA/CTO. Mais aussi que le prix de l’immobilier peut, tout comme la bourse, baisser et entraîner des pertes.

Dernière modification par Neo45 (29/06/2018 16h56)


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

#5 29/06/2018 20h40 → Revenu modeste avec un certain patrimoine : quelles optimisations possibles ? (chômage, héritage, optimisation, smic)

Membre
Réputation :   

Finalement les SCPI c’est pas mal mais cela dépendra sans doute si l’appartement se vends facilement car si il faut le brader sans doute elle rachètera la part à sa sœur.
Je note pour le reste, petite info pour la retraite: elle ne dépassera sans doute pas ce qu’elle gagnera au SMIC

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech