Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/05/2018 21h36

Membre
Réputation :   1  

Bonjour à tous,

Je me lance dans la présentation de mon projet de portefeuille d’actions passif.

Alors tout d’abord, pour la partie CTO le choix s’est porté sur Binck et pour la partie PEA pour Bourse Direct.
Les comptes sont à ce jour en cours d’ouverture.

La stratégie adoptée sera très proche de celle du portefeuille d’actions passifs de la newsletter de l’IH.
Celle-ci à l’avantage de demander une investissement en temps presque on ne peut plus faible (quelques minutes seulement par mois).
En effet, il n’est pas prévu de gestion réelle des actions (achat/revente) car une fois acquises, elles devraient rester "éternellement" dans le portefeuille (tant qu’elles continuent de verser leurs dividendes croissants).

Le principe retenu est que chaque mois, la ligne qui aura le moins performée sera la ligne renforcée.
Sauf si celle-ci a déjà été renforcée un fois lors des 3 derniers mois.
Et sauf si elle représente à elle seule plus de 5% du portefeuille total.

Le portefeuille sera lui constitué de sociétés qui versent des dividendes tous les ans et autant que possible de manière croissante (ou au pire égale).

Il sera composé d’une bonne trentaine de lignes normalement.
C’est un nombre totalement assumé pour plusieurs raisons.
Même s’il est généralement conseillé de posséder une douzaine ou quinzaine de lignes, cela est généralement valable dans une véritable gestion de portefeuille avec suivi pointu de chacune des lignes. Ici aucune analyse détaillée de sociétés de nos lignes ne sera nécessaire du fait de la gestion passive du projet.
De plus, cela va permettre de bien diversifier le portefeuille autant en divises qu’en secteurs.
Enfin, je me sens plus serein dans le fait de posséder plus de lignes même avec moins de part que l’inverse.
D’autant plus que cette mise en place multiple ne sera pas plus couteuse en frais puisque les offres de parrainage vont totalement absorber les frais initiaux.

Voilà donc sur quoi je pense partir.

Les premiers ordres seront transmis normalement début juin.

Ensuite un point de situation régulier sera effectuer (notamment grâce à l’outil xlsPortfolio smile )

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

Dernière modification par Eowir (20/05/2018 21h41)

Mots-clés : action, portefeuille, présentation


L'union fait la force !

Hors ligne Hors ligne

 

#2 21/05/2018 06h38

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,

Quel montant comptez-vous investir tous les mois, ce afin d’avoir une idée du coût des passages d’ordre ?

Comment allez-vous arriver à 30 lignes? En investissant une somme conséquente au début ou sur plusieurs mois? Et le cas échéant comment choisirez-vous vos premières lignes?


"There is no way to Happiness, Happiness is the way.."

Hors ligne Hors ligne

 

#3 21/05/2018 13h02

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

Les renforcements ne se feront pas sous les 500 euros minimum.
Il n’est pas exclu de ne renforcer que tous les deux mois avec l’avantage de renforcer avec 1000 euros.

Pour le financement de la trentaine de ligne initiale c’est assez simple.

IL n’y aura surtout pas d’investissement conséquent au départ car je serai bien trop dépendant des cours actuels et il faudrait vraiment énormément de temps afin de faire baisser le PRU des parts.

Ainsi, je vais effectivement passer dès le départ la trentaine d’ordre mais pour un montant faible sur chacune des lignes.
Je vais même avoir des lignes avec une seule part au départ par exemple (merci les frais de courtage offerts…).

Et au travers de mes divers renforcements mensuels, dans moins de 1 an à peine j’aurai déjà réinvesti plus que le montant investit initialement (environ 6000 euros au départ).

De ce fait, j’ai immédiatement un visuel sur l’ensemble des lignes que je compte détenir à terme et je ne devrai pas être trop dépendant des cours actuels car ils seront "rapidement" lissés.

C’est globalement la même stratégie que le portefeuille passif de la newsletter d’IH à la différence prêt que je prends date immédiatement sur la constitution finale du portefeuille (sans frais) alors que lui commence de 0, et surtout sans trop d’incidence pour le futur vu le très faible montant investi pour cela (qui sera très vite couvert par les renforcements réguliers et ainsi oublié).


L'union fait la force !

Hors ligne Hors ligne

 

#4 21/05/2018 15h37

Membre
Réputation :   18  

C’est compris, il ne reste plus qu’à trouver les titres qui respectent vos criteres.

Bonne continuation :)


"There is no way to Happiness, Happiness is the way.."

Hors ligne Hors ligne

 

#5 21/05/2018 16h39

Membre
Réputation :   34  

Bravo pour votre démarche. Comme vous je débute et comme vous mon approche s’apparente à la vôtre et à celle de notre hôte.

Je m’interroge sur votre volonté d’acheter dès à présent toutes les valeurs qui composeront votre portefeuille pour "avoir un visuel sur l’ensemble des lignes". Certes si vous achetez une seule action d’une entreprise "chère" cela n’est pas très couteux, mais il me semble qu’il y a des moyens plus simples d’avoir un visuel sans avoir à acheter une action, ce qui est heureux.

Ce qui est amusant c’est que j’ai la même envie que vous (d’acheter mes 45 lignes prévues, en petites quantités) mais je me refrène justement en me disant qu’elles seront peut-être moins chères dans six mois. Les frais de courtage gratuits sont un demi-argument : vous verrez que cela baisse vite… !
J’ai une liste de valeurs qui m’intéresse, une somme à investir, et j’achète dans ma liste la valeur qui a le plus baissé. Je constitue mon portefeuille (théoriquement) d’une façon similaire à celle qui prévaudra pour les renforcements ultérieurs.

J’ai en tous cas très envie de voir votre portefeuille lorsque vous l’aurez (rapidement, donc) délimité. smile

Dernière modification par Attercap (21/05/2018 16h41)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 21/05/2018 16h51

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156  

L’avantage de commencer avec des petites lignes en profitant des frais de courtages est que l’on a un portefeuille diversifié et "équilibré" dès le début.
Pour rester dans cette idée, il faudrait s’assurer que les versements futurs ne viennent pas le sur-pondérer sur une valeur ou l’autre : si l’on n’a que des lignes de 200€, le moindre renforcement de 1000€ représentera le montant de 5 lignes, ou un sixième du portefeuille dans mon exemple. (avec 30 lignes)

Dernière modification par wulfram (21/05/2018 16h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 21/05/2018 18h53

Membre
Réputation :   1  

Je vous remercie pour vos premiers retours.

@Attercap : concernant le fait d’acheter toutes les valeurs dès le départ, étant donné qu’une partie ne sera présente qu’en une seule unité (et pour les autres à peine en 2 ou 3 parts généralement), on peut presque considérer en soit que l’on débute de 0 et faire comme si les achats futurs étaient tout simplement les achats initiaux (mais limités à la liste pré-achetée).
Si je partais réellement de 0, au final, rien ne dit que le renforcement du premier mois ne soit pas au final acheté trop cher et ainsi de suite.
Donc tout cela sera très rapidement lissé selon moi au final pour devenir même nul à long terme.

@wulfram : je suis bien d’accord avec vous, au moins les bases sont posées.
Ensuite concernant l’équilibre du portefeuille, il y aura forcément au moins au départ des éventuels légers déséquilibres, c’est difficilement évitable si on regarde l’ensemble du portefeuille.
Néanmoins, selon moi, en partant réellement de 0 et une achetant une ligne par mois, au final on a exactement le même résultat (si on compare avec l’objectif final).
Et avec la limite de présence d’une ligne dans le portefeuille (5%), dans tous les cas, la plupart des lignes seront globalement renforcées une fois avant que l’on en renforce une réellement significativement.

Cela revient finalement à avoir une tout petit portefeuille presque nul en place au départ, et à la constituer réellement seulement via les renforcements, en renforçant chaque mois la ligne la moins bonne de l’ensemble.
Ce n’est clairement pas parfait et j’en suis parfaitement convaincu, mais je pense que l’incidence est presque nulle sans aller regarder très loin dans le futur, peut-être que je me trompe ?

Dans tous les cas vos premiers retours sont vraiment très intéressants, je vous remercie car cela permet de se poser des questions afin de valider ou infirmer certaines positions smile


L'union fait la force !

Hors ligne Hors ligne

 

#8 21/05/2018 19h07

Membre
Réputation :   34  

Je suis de votre avis pour le PRU, mais je pensais aux ordres. Je ne connais pas Bourse Direct, mais chez Binck les ordres ont un coût incompressible. Plein de petites lignes cela reste au final plein de petits coûts d’achat incompressibles, et certes les premiers ordres seront remboursés (100 euros je suppose ?) mais à moyen terme vous payerez des ordres que vous n’auriez pas payés si vous les aviez précédemment économisés. Cela coûte donc.

Mais cela ne vous mènera pas à la banqueroute de toute façon donc ça n’a pas une grande importance. Tenez-nous au courant de vos progrès. smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 21/05/2018 19h14

Membre
Réputation :   1  

Je ne pensais pas aux ordres effectivement et je suis assez d’accord à vous.
Après si je n’avais pas été parrainé, j’aurai tout simplement tout payé.
Et effectivement on parle bien d’une centaine d’euros donc un cout global qui très va vite devenir ridicule.
Mais la question méritée bien d’être posée car ca peut avoir une valeur en fonctiond es diverses stratégies.


L'union fait la force !

Hors ligne Hors ligne

 

#10 27/05/2018 16h20

Membre
Réputation :   1  

Bonjour à tous,

Mes recherches sur la constitution finale désirée de mon futur portefeuille avancent bien.

Si tout va bien, sa constitution finale devrait être plus claire le weekend prochain.

A ce jour j’ai plusieurs valeurs britanniques envisagées et je ne m’étais spécialement posé de questions, elles devaient être logées dans mon PEA…

Or, avec le Brexit et l’échéance de Mars 2019, je suis en train de me demander s’il ne serait pas plus simple (voir avantageux même ?) de les posséder directement dans mon CTO ?

Autrement dit, y a t’il un éventuel intérêt à acheter en juin 2018 des valeurs britanniques dans un nouveau PEA si c’est pour devoir arbitrer dessus à peine quelques mois après ?

EN vous remerciant par avance pour vos réponses.

Dernière modification par Eowir (27/05/2018 16h21)


L'union fait la force !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 27/05/2018 19h55

Membre
Réputation :   34  

C’est une question que beaucoup de monde se pose sur ce forum et vous trouverez des réponses dispersées dans différents fils, notamment ceux des entreprises concernées.

Il y a effectivement possibilité que l’on soit forcé de vendre toutes les actions.
Mais il y a également possibilité que le RU négocie avec l’État de manière à ce que ces actions demeurent éligibles au PEA, comme cela existe avec d’autres états (Norvège par exemple).

Cela ne m’empêche pas d’acheter pour le moment.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 27/05/2018 20h31

Membre
Réputation :   4  

bonjour

Je suis exactement dans la même démarche, mais j’ai préféré acquérir des actions en baisse avec un PRU faible. J’ai aussi une "démarche personnalisée" où j’essaye d’éviter d’acheter des actions de groupes pétroliers, ou d’entreprises dénigrées par des associations de protection sociale / écologique. Cela est bien sur assez utopique car je ne passe pas beaucoup de temps à ces vérifications. Et comme je travaille dans la santé, je me vois mal favoriser les entreprises pourvoyeuses de maladies chroniques…
Par exemple, je n’achèterai jamais Mc Donald, Coca, Total, les fabricants de tabac etc…

J’ai acquis Carrefour, Casino, Air France, Sanofi, Sodexo, Axa, Véolia au cours du dernier mois.

Je mettrai dans les prochains mois mon portefeuille dans la section adaptée.

Donc ce message est juste pour vous encourager et vous signaler que je le suivrai de prêt (tout comme ceux de Prune - ArnvaldIngofson

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#13 28/05/2018 17h10

Membre
Réputation :   1  

Je vous remercie tous les deux pour vos messages.

Après réflexion, et notamment surtout pour rester dans l’esprit du projet à savoir gérer un portefeuille passif, voici comment je pense procéder :

- Les valeurs britanniques seraient directement logées dans le CTO.
Cela évitera d’avoir à arbitrer plus tard et optimise ainsi le côté passif de mon projet (enfin, une fois lancé ^^).
Je suis bien conscient par contre que cela n’optimise pas forcément la fiscalité, mais on parle certainement de seulement quelques mois (en rapport aux nombreuses décennies de vie du portefeuille).
De plus, étant non imposable (ou au pire dans la tranche à 14%), il semble qu’il n’y ait pas une si grande différence au final au niveau de la fiscalité.

- Les valeurs non européennes seront elles forcément également sur ce CTO.

- Enfin concernant les valeurs européennes (françaises, plus une néerlandaise, une espagnole et une belge à priori), celles-ci seraient donc sur le PEA.


L'union fait la force !

Hors ligne Hors ligne

 

#14 30/05/2018 12h35

Membre
Réputation :   1  

Bonjour à tous,

Le projet avance toujours (lentement mais surement comme on dit !).

Je pense commencer à approcher de la constitution finale de mon portefeuille.

Même si rien n’est encore figé, je devrais être assez proche de cela :

RÉPARTITION ENVISAGÉE DU PORTEFEUILLE

~Consommation discrétionnaire (16,5%) :
      LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton SE________4,6%
      Walt Disney Co/The (USD)___________________2,7%
      Societe BIC SA_____________________________2,6%
      Genuine Parts Co (USD)_____________________2,4%
      VF Corp (USD)______________________________2,1%
      McDonald's Corp (USD)______________________2,1%

~Consommation de base (21,9%) :
      L'Oreal SA_________________________________3,1%
      Kimberly-Clark Corp (USD)__________________2,7%
      PepsiCo Inc (USD)__________________________2,6%
      Unilever PLC (GBP)_________________________2,2%
      Danone SA__________________________________2,0%
      British American Tobacco PLC (GBP)_________2,0%
      Procter & Gamble Co/The (USD)______________1,9%
      Diageo PLC (GBP)___________________________1,9%
      General Mills Inc (USD)____________________1,7%
      Coca-Cola Co/The (USD)_____________________1,7%

~Energie (7,0%) :
      Exxon Mobil Corp (USD)_____________________2,1%
      Royal Dutch Shell PLC______________________1,8%
      Chevron Corp (USD)_________________________1,6%
      TOTAL SA___________________________________1,6%

~Services financiers (4,6%) :
      Groupe Bruxelles Lambert SA________________2,8%
      Cincinnati Financial Corp (USD)____________1,8%

~Santé (8,8%) :
      Sanofi_____________________________________2,0%
      Pfizer Inc (USD)___________________________1,9%
      Essilor International Cie Generale d'Opt___1,8%
      Johnson & Johnson (USD)____________________1,6%
      GlaxoSmithKline PLC (GBP)__________________1,6%

~Industrie (19,4%) :
      Boeing Co/The (USD)________________________4,7%
      Lockheed Martin Corp (USD)_________________4,2%
      WW Grainger Inc (USD)______________________4,0%
      Vinci SA___________________________________2,6%
      Caterpillar Inc (USD)______________________2,0%
      Emerson Electric Co (USD)__________________1,9%

~Matériaux de base (4,3%) :
      3M Co (USD)________________________________2,6%
      Air Liquide SA_____________________________1,7%

~Technologie de l'information (7,7%) :
      Microsoft Corp (USD)_______________________2,6%
      International Business Machines Corp_______1,9%
      Automatic Data Processing Inc (USD)________1,7%
      Sage Group PLC/The (GBP)___________________1,5%

~Services de télécommunication (3,2%) :
      AT&T Inc (USD)_____________________________1,7%
      Vodafone Group PLC (GBP)___________________1,5%

~Services aux collectivités (3,2%) :
      SSE PLC (GBP)______________________________1,7%
      Red Electrica Corp SA______________________1,5%

~Immobilier (3,2%) :
      H&R Real Estate Investment Trust (CAD)_____1,6%
      Omega Healthcare Investors Inc (USD)_______1,6%

~Fonds/Trackers :
n/a

~Liquidité :
__________________________________________________0,0%

Fait avec XlsPortfolio

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12939_allocation_capitalisation.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12939_allocation_devise.png

N’hésitez pas à me donner vos avis/conseils/remarques, j’y répondrai avec le plus grand plaisir (même si très peu disponible ce jour).


L'union fait la force !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 30/05/2018 18h10

Membre
Réputation :   34  

Bonjour,

Merci pour cette publication !

Quelques petits commentaires, en passant, dans une optique "passive-défensive" ;
1/ Dans une optique de gestion passive pensez-vous que Bic fasse un bon candidat ? Ses marchés historiques sont en décroissance et la société peine pour le moment à retrouver un relais de croissance. Je ne saurai vous conseiller ou déconseiller l’achat, je souligne simplement le fait que ce ne sera peut-être pas un long fleuve tranquille.
2/ Dans une moindre mesure, on peut dire la même chose de General Mills, des industriels du tabac, d’IBM.
3/ Quelques petites redondances dans vos choix. Par exemple PepsiCo et Coca, tous les deux sur le marché des softs drinks, Pepsi étant en plus sur le marché des snacks donc mieux diversifié. KMB, Unilever et P&G sont dans des secteurs d’activité proches également. Je remarque aussi que dans le milieu de la conso de base, vous n’avez pas de "mass merchant" ou de "food & drug store" ; est-ce un choix ?
4/ Votre secteur industriel est très important avec presque 20% du portefeuille. Boeing et Lockheed Martin font tout les deux de l’avion militaire. Peut-être pouvez-vous remplacer Lockeed Martin par une autre entreprise dans un secteur différent.
5/ Dans l’immobilier santé aux USA, on doit pouvoir trouver plus sûr qu’OHI.
6/ Peu de services aux collectivités également, est-ce un choix ?

Vous avez choisi beaucoup de valeurs (ce qui moyenne la performance du portefeuille et la rapproche des ETF).

Hors ligne Hors ligne

 

#16 30/05/2018 19h01

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

Une petite réponse rapide car peu de temps immédiatement.

Tout d’abord je vous remercie pour votre message car cela va me permettre de revoir un peu en détails les points évoqués.

Néanmoins concernant mes choix, ceux-ci ont été choisis essentiellement parmi des "dividend aristocrats" ou très proches.

Mon but n’étant pas de viser des plus-values sur les parts elles-mêmes mais d’obtenir des dividendes réguliers et si possible croissants (je ne pense jamais vendre de lignes sauf si changements à ce niveau là justement).

Normalement à ce jour toutes ces sociétés répondent aux critères.

Ensuite j’ai tenté de diversifier dans les secteurs (au moins 2 titres par secteurs) et dans les devises.

Avec un si grand nombre, effectivement on est plus dans l’esprit ETF que des actions mais je vois plus cela comme une très grande diversification pour ma part sachant que je n’ai aucun doute sur le fait que les ETF sont certainement plus performants, mais j’avoue avoir envie de détenir des parts de "grands noms".

Je tenterai néanmoins tout de même de regarder vos remarques car celles-ci sont parfaitement pertinentes.


L'union fait la force !

Hors ligne Hors ligne

 

#17 30/05/2018 19h48

Membre
Réputation :   34  

D’accord ! Nos approches sont donc peu ou prou similaires. smile

Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite à lire l’intégralité du fil du portefeuille de Kohaï. Il (elle ?) y expose sa méthode de sélection des entreprises dont le dividende devrait être maintenu, au moins à moyen terme. C’est très intéressant.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur