Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 11/04/2018 18h08

Membre
Réputation :   20  

Bonjour à tous,

Comme indiqué dans ma présentation, nous avons pour projet ma femme et moi de faire au cours de ces prochaines années (durée indéterminée !) plusieurs séjours de quelques mois à l’étranger, avec quelques retours réguliers en France (où nous n’aurons plus de domicile, mais des possibilités d’être hébergés par des parents ou amis). Nous serons accompagnés de notre fils d’un an. Nous ne savons pas encore si nous envisageons d’avoir un deuxième enfant à moyen terme.

Je travaille à domicile, donc il me faut simplement un ordinateur et une connexion internet. J’ai aussi la possibilité d’adapter mon temps de travail, je vais d’ailleurs le réduire ces prochains mois. Ma femme (fonctionnaire) est pour le moment en congé parental, et pourra demander une mise en disponibilité si nécessaire. Mes revenus nous suffisent pour vivre (nous sommes peu dépensiers) et nous avons une épargne relativement confortable si besoin. Nous souhaitons rester un certain temps dans chaque endroit, ne pas courir dans tous les sens ni essayer de tout visiter mais plutôt avoir la sensation de "vivre" dans le pays, avoir des interactions avec les locaux etc.

J’ouvre cette discussion pour échanger avec vous sur le choix de vivre à l’étranger avec un ou plusieurs enfants. Nous avons sur ce forum de nombreux profils différents, je sais que plusieurs ont vécu à l’étranger ou y vivent actuellement, certains ont peut-être connu cela étant enfant également.

Je serais heureux de recueillir vos témoignages et vos réflexions sur plusieurs thèmes :
- Quels critères sont à privilégier pour le choix de la destination ? Le fait d’avoir un enfant bouleverse-t-il ces critères ? (santé, sécurité, relations avec les locaux, langue, etc.) Certains pays vous ont-ils particulièrement plu ou déçu, ou il y a t-il certains pays dans lesquels vous vous êtes dit, au cours d’un court séjour, "je me verrais bien vivre ici" ?
- Quelle durée de séjour privilégier (dans la mesure du possible, sachant qu’il faudra dans certains cas un visa à durée limitée) ? Quels sont les meilleurs moyens de trouver un hébergement pour une durée moyenne ? (autres que l’évident AirBnB)
- Quels bénéfices pour l’enfant ? (ouverture au monde, capacité d’adaptation, expériences vécues, apprentissage d’autres langues etc.) A l’inverse, quels désagréments éventuels ? (changement de lieu régulier, perte de repères, difficultés à nouer des relations durables, éloignement des proches - éléments valables pour l’enfant comme pour les adultes d’ailleurs). Un âge à privilégier/éviter ?
- Comment gérer l’école ? Faire l’instruction à la maison ?
- Comment gérer l’absence de domicile fixe et les tracasseries administratives connexes ?
- Pour ceux qui ont finalement décidé de revenir en France, ou se sont installés définitivement à un endroit, qu’est-ce qui vous a poussé à prendre cette décision et comme s’est passé le retour "à la vie réelle" ?

Quelques discussions intéressantes plus ou moins liées qui peuvent apporter des éléments de réponse plus spécifiques :
Enfants bilingues : vos témoignages sur les enfants bilingues !
Expatriation du rentier : les meilleurs pays pour vivre rentier ?
Sur la réduction du temps de travail : Semi-rentier : une solution intermédiaire pour prendre une semi-retraite précoce ?
Sur le côté pratique : Expatriés, retraité nomades, grands voyageurs : comment gérer son courrier ?
Sur le décalage avec les proches : Pourquoi votre réussite va vous écarter de vos amis et de vos proches ?
Une section du forum de MMM sur les enfants: Mr Money Mustache

Au plaisir de vous lire !

Mots-clés : enfants, expatriation, voyages

Hors ligne Hors ligne

 

#2 11/04/2018 19h44

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   883  

Je n’ai pas bien compris si vous souhaitiez recueillir des témoignages pour étoffer ce qu’il y a déjà sur le forum ou des conseils pour votre situation.
Déjà pour le choix de destination avez-vous une idée du continent où partir ? En fonction de cela les histoires de visas limiteront la durée des séjours et cela peut avoir un coût. Il vous faut d’abord être en règle et pouvoir vous loger convenablement pour un prix supportable ou en phase avec votre budget. Ensuite vous verrez la compatibilité avec les enfants, risques de maladies, qualité des soins sur place etc…
Partir à l’étranger peut avoir un intérêt pour l’enfant s’il a l’occasion d’apprendre une nouvelle langue, pour cela il faut éviter les changements de pays car ce qu’il apprend à son tout jeune âge sera perdu s’il n’a pas l’occasion de pratiquer ensuite.
Globalement les enfants s’adaptent partout, à vous d’en prendre la responsabilité et de faire en sorte que cela ait un intérêt pour eux.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 12/04/2018 15h10

Membre
Réputation :   2  

Bonjour DarkGilmer,

De quel cote partez vous ?
Amerique ? Nord ou Sud ?
Asie ?
Afrique ?

Voici un mix de temoignage/reponses

Pour un enfant de cet age pas de soucis de scolarite. Si maman est la tout va bien.
Prendre une couverture sante internationale (April, MSH, Previnter).
Je penserai a l’asie, Thailande, Vietnam, Cambodge, Laos, Myanmar… de quoi passer quelques mois tres agreables avec peu de frais de vie sur place.

Pour apprendre la langue, il y a 2 options: la nounou ou l’ecole/garderie.
Les enfants apprennent tout tres vite. Il faut de l’immersion. Tres jeune avec une nounou c’est stupefiant. L’autre moyen c’est par le jeu avec les copains. il faut se faire comprendre et comprendre le jeu, ca ne traine pas.

Un peu plus grand si vous souhaitez qu’il apprennent l’anglais rien ne vaudra un pays anglophone, USA ou UK par exemple.

J’ai vu des enfants arriver a Londres a l’age du CP, sans parler un mot, et qui ont integre une ecole 100% anglais. Deux ans apres ils ont une bonne maitrise et un accent assez incroyable. Ce serait lie aux cordes vocales qui permettent a cet age de faire des frequences que l’on perd en vieillissant. Chaque langue ayant des frequences propres. Vous avez remarque des Francais dans la rue a l’etranger, sans comprendre ce qu’ils disaient ? Et bien c’est parcequ’ils utilisaient des frequences specifiques familiaires.
Pardon pour la digression.

Ma cousine n’a vecu en France qu’arpres son bac. A la fin de ses etudes elle parlait couramment Francais (papa), Indonesien (maman), Chinois (12 ans a Pekin), Anglais (universel avec les amis), Portugais (stage) et Espagnol (2eme langue ecole)…

Au plaisir d’echanger
CoolHandLuke

Hors ligne Hors ligne

 

#4 12/04/2018 15h37

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   895  

Bonjour,

pas évident de répondre à autant de questions d’un coup !

Personnellement, avec un enfant d’un an, mes critères de sélection serait dans l’ordre :
1/ la présence d’infrastructures de santé correctes
2/ un climat supportable
3/ des moyens de transport satisfaisants

Vous dites vouloir "rester un certain temps à chaque endroit" : X semaines ? X mois ? X jours ?

Pour l’hébergement, tout dépend de la durée des étapes envisagées.
Entre bouger tous les 2 mois et bouger chaque semaine, l’offre ne sera pas la même. 

Pour l’école, avec un enfant d’un an, ça n’est pas le critère le plus important !

Vous devez bien avoir penser à plusieurs pays en particulier, non ?
Etes-vous plutôt urbain, plutôt nature, plutôt vieilles pierres ?

FV

Dernière modification par maxicool (12/04/2018 15h46)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#5 17/04/2018 14h48

Membre
Réputation :   20  

Bonjour,

Merci à vous pour vos réponses.

Effectivement mon premier message était un peu fouillis, je recherche des témoignages mais il me paraissait important d’évoquer ma propre situation pour expliquer ma démarche, du coup je me retrouve un peu à raconter ma vie. Pour ne faire trop de hors sujet, je vais donner davantage de précisions personnelles sur le fil de ma présentation et recentrer les débats ici sur des questions plus générales, notamment celles que j’ai évoquées dans mon premier post (nombreuses mais qui servaient essentiellement à donner quelques pistes de réflexion).

Ainsi, sur un aspect assez général, peut-être que certains ici ont beaucoup changé de lieu de vie dans leur enfance en raison du travail d’un de leurs parents ? Leur témoignage m’intéresserait tout particulièrement, pour savoir le bilan qu’ils en tirent avec du recul. Comment ont-ils vécu le fait d’être "différents" des autres enfants ? Les bénéfices qu’ils en ont tiré étaient-ils nettement supérieurs aux désagréments ?

Ce qui l’intéresse aussi particulièrement ce sont des infos pratiques comme celles qui figurent sur le fil "Comment gérer son courrier" que j’ai indiqué, des services qui facilitent la vie des voyageurs. Si vous en avez d’autres à partager n’hésitez pas !

Pour répondre à la question concernant l’hébergement, nous pensons rester au moins un mois à chaque endroit, pourquoi pas 2 ou 3 si l’endroit nous plaît particulièrement. Outre l’aspect stabilité, cela permet d’obtenir des tarifs plus intéressants, sur AirBnB notamment, où l’on trouve régulièrement des réductions mensuelles de 20-30%, voire 50%. Un aspect auquel on ne pense pas forcément: le plafond de carte bancaire, ça monte vite quand on paie plusieurs mois de location d’un coup ! smile

Concernant les moyens de transport, est-ce que certains ont des bons plans/expériences à partager concernant la location de voiture longue durée ? (un mois et plus)

La couverture santé internationale est effectivement une question sur laquelle je dois me pencher plus en détail. Le sujet a peut-être déjà été évoqué sur le forum, je vais faire une recherche.

Au plaisir d’échanger !

Hors ligne Hors ligne

 

#6 28/04/2018 18h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   199  

Bonjour,

Un  enfant d’un an ne sait pas trop ou il est, donc bouger souvent ne pose pas de problème d’acclimatation.

Par compte ce qui peut poser problème c’est l’accès aux soins, les médicaments qui n’ont pas le même nom et le pharmacien qui parle une langue que l’on ne parle pas. Idem pour les couches et choses du genre.

Niveau logement pareil, plus vous déménagez plus vous risquez d’avoir un logement ou il manque un équipement bébé.

Les voyages sont inconfortables, le bébé peut avoir mal aux oreilles en avion.

Apprendre une langue ou connaitre un pays en 3 mois est illusoire, surtout lorsque l’on reste entre nous, vous pouvez oublier cela.

Il faut des années pour bien découvrir un pays.

Donc tout cela n’est pas dans l’intérêt du bébé. Vous faites ce que vous voulez mais c’est pour vous, ne vous mettez pas en tete de justifier des avantages pour l’enfant.

Pour ma situation j’ai fait plusieurs voyages de 15 heures en avion avec ma petite a 1 an et 2 ans, et a 2 ans et demi nous avons changé de pays. C’est pas le mieux pour un enfant. Une nouvelle langue est aussi un choc qui nécessite quelques mois d’adaptation. Au début ma fille rejettait l’espagnol et en avait marre. Alors parler de stabilité en évoquant une durée de 2-3 mois c’est déconnecté de la réalité. Il faut choisir entre des vacances ou on ne force pas une adaptation culturelle et une adaptation au pays mais en y prenant le temps.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 20/05/2018 23h00

Membre
Réputation :   20  

Merci pour votre réponse BulleBier,

Je prends note (tardivement) de vos remarques pertinentes.

Il est vrai que dans le cas d’un enfant très jeune les désagréments sont sans doute supérieurs aux bénéfices pour l’enfant. Mais au fur et à mesure qu’il grandit (et dans notre cas ce projet/mode de vie s’étalera sur plusieurs années, et les séjours seront sans doute plus longs), j’ai bon espoir que ce constat s’inverse.

Connaître tout un pays en 3 mois est évidemment illusoire, par contre je trouve qu’on peut se sentir assez vite à l’aise dans une ville, et bien la connaître, quand on y vit au quotidien, qu’on y prend ses habitudes, etc.

Merci pour votre témoignage en tout cas, vous avez raison d’insister sur l’importance de prendre le temps de bien faire les choses, et la notion de "stabilité" est effectivement toute relative.

J’en profite aussi pour mettre en avant une question connexe: certains d’entre vous ont-ils des expériences à partager concernant l’école à la maison, en tant qu’enfant ou en tant que parents ? C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup en ce moment. Et c’est évidemment un choix qui pourrait faciliter les voyages.
Un lien vers un post intéressant (ainsi que les quelque 400 commentaires qui l’accompagnent) de MrMoneyMustache: Homeschooling

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur