Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+13]    #1 04/04/2018 15h59 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631 

Bonjour,

Je me permets d’ouvrir une file sur Poulaillon pour ceux qui suivent cette petite entreprise familiale en pleine croissance.

Présentation des produits par la répartition du Chiffre d’Affaires par gamme (semestriels du 31 mars 2017)


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_alpou-ca-gamme.jpg

Gamme détaillée page 5 du SFAF semestriel mars 2017

dates clés


Entreprise créee en 73 avec l’ouverture d’une première boulangerie par Paul Poulaillon et son épouse Marie-France (Dornach 68). Aujourd’hui leurs deux enfants, Magali et Fabien ont repris l’entreprise.

L’entreprise est fière de sa création, la Moricette : pain à base de pâte à bretzel garnit de charcuterie.

En 2003 acquisition du site de production de Saint-Loup-sur-Semouse : fabrication de surgelés (traiteur et panification)

En 2004 achat de la source de l’eau minérale de Velleminfroy (Vosges) pour 60 K€ ! Une eau pure, sans nitrate. Une eau "de luxe" : entre 5 et 8 € la bouteille en verre.
Premiers embouteillages seulement en juillet 2016. 10M€ investis entre 2004 et 2016 d’où la levée de fonds par IPO en 2015.
Distribution en GMS et dans les boutiques du Groupe.

Objectif exportation notamment en Asie dès 2018, ainsi qu’au Moyen Orient.
Ventes du Pôle Eau : 327 kE au 28 février 2018 (261 kE à fin février 2017) +25%.

2012 Construction de l’usine de production Les ateliers gourmands (Mulhouse)

2017 : rachat de la boulangerie industrielle "365 Matins" à Saint-Vit, 1 an après la surface de production doit être doublée pour produire en masse le produit phare de l’enseigne

Quelques chiffres


754 salariés
67M€ de CA
7.6M€ d’EBITDA soit 11%

45 points de ventes (fin sept 2017) dont 5 en franchise répartis ainsi :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_alpou-repartition-pdv.jpg

49 points de vente au 02/03/2018 dont :
1 magasin à Strasbourg, 1 boulangerie drive à Hochstatt, 1 Atelier de cuisson et Kiosque à Metz, 1 atelier de cuisson à Reims.

Croissance du CA


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_alpou-growth2.jpg

13.5% de croissance annuelle depuis 7 ans

Objectif : +6 points de vente par an

Répartition du CA


Par entité du Groupe

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_alpou-ca-entite.jpg

Le CA de la SA est composé :
- des prestations de services auprès de ses filiales,
- des redevances d’utilisation de marque,
- des redevances de franchises,
- des revenus de SCI.

Par zone géographique


https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_alpou-ca-zone.jpg

Par clients


Grand public : 61% du CA
Professionnels et BtoB : 38% du CA
dont :
- 18% GMS
- 11% Restauration (Brioche Dorée, Disneyland, La Pataterie, Accor Hotels etc…)
- 9% Grossistes et collectivités (Sodexo, Maximo, Tourpagel…)
Autres 1 %

Actionnariat


76% fondateurs / 24% de flottant

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_actionnariat.jpg

Dividende


Anecdotique, mais proposé à l’AG du 27 mars pour 4 centimes par action, je ne sais pas si cela a été validé.

Cash-flow


Marge brute d’autofinancement 7.4M€ pour 2017 contre 5.4M€ en 2016 (+38%)

Tout est investi dans les acquisitions d’immobilisations (outil industriel).

Flux de financement de +2.8M€ en 2017 (emprunt).

Endettement


Echéancier (rien d’effrayant mais les annuités sont importantes vu la MBA)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_alou-echeancier-dettes.jpg

Gearing 116% (élevé mais installations industrielles capitalistiques)

Couverture des frais financiers par l’EBITDA : 7.6 / 0.659 = 11.5x (correct, note A)
Dette nette / EBITDA : 25 / 7.6 = 3.3 (élevée sans être dramatique selon moi)

Engagements hors bilan : 14M€ cautions bancaires, nantissements fonds de commerces, hypothèques sur murs de SCI…

Valorisations


Sur la base des comptes annuels au 30 septembre 2017

Avec une capitalisation de 5 111 119 x 8.24 € = 42.1M€ de capitalisation.

Capitaux propres PDG : 21.4M€ soit un P/B de 1.97
Endettement net : 25M€
Soit VE 67.1M€

CA 2017 : 67.4M€ soit P/S de 0.6 ou une VE/CA de 1

EBITDA 7.6M€ soit VE/EBITDA de 8.8x pas trop cher pour une entreprise de croissance.
EBIT 2.9M€ soit VE/EBIT 23.1x (cher, mais politique d’investissements et d’amortissements massifs…)

Nota : Le goodwill est amorti sur 20 ans (comptes CRC et pas IFRS).

Avis personnel


Les comptes ne sont pas extraordinaires, loin de là, mais j’aime bien le principe d’investir dans cette boulangerie familiale, les perspectives à l’international sont relativement récentes et tout reste à faire. La politique de croissance est raisonnable, l’endettement assez élevé à mon goût mais sa croissance semble maitrisée pour le moment.

Actionnaire gourmand d’une petite ligne de 60 titres pour forcer le suivi.

Désolé pour la qualité des images, les sources ne sont pas super qualitatives.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par bibike (04/04/2018 17h02)

Mots-clés : boulangerie, pain, poulaillon, restauration


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#2 04/04/2018 20h24 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   198 

J’ai vendu, j’ai peur que l’activité eau ne plombe l’entreprise.
Je ne suis pas certains que cette activité devienne rentable un jour.

Hors ligne

 

[+1]    #3 04/04/2018 21h22 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631 

Bonjour Alea,

C’est un risque effectivement :

EBIT 2017 -1.583M€ versus -0.245M€ en 2016.

Actuellement les ventes ont lieu exclusivement en France (GMS et PdV).
Fin 2017 : "contacts constructifs" en Chine et au Japon d’après le rapport de gestion. "Les obtentions de référencement se poursuivent en France et en Chine."

En France, 4 enseignes de GMS en 2017 + une chaine de distribution bio.

Egalement :

Rapport de Gestion a écrit :

Un appel d’offre a été gagné auprès d’une chaîne de restauration rapide, et plusieurs actions sont entreprises en GMS au niveau régional. L’effort commercial est ciblé sur certaines régions afin de
gagner en compétitivité. La gamme eau plate et pétillante en version bouteilles de verre sera
commercialisée courant premier semestre 2018 auprès des Collectivités, Hôtels & Restaurants – CHR,
et aussi auprès de la clientèle GMS. L’export devrait contribuer à la progression des ventes au cours
de l’exercice.

Comme je l’évoquais dans le 1er message, tout reste à faire, mais le pire (les investissements massifs de plus de 10M€) sont derrière nous (à mon humble avis).

1er embouteillages mis 2016, rappelons le, il a fallu 12 ans d’investissements et de procédures pour atteindre ce stade !

Je ne m’inquiète pas outre mesure car la marge d’EBITDA du Groupe est en hausse sur les 4 dernières années : 8.8% / 9.8% / 10.8% / 11.3% de 2014 à 2017.

Les investissements du Pole Eau étaient au stade "finalisation" fin 2017 (page 20 du rapport des CAC sur les comptes consolidés). C’est aussi ce qui plombe l’EBIT.

Espérons que des contrats internationaux soient signés rapidement en Asie et que la marque rencontre son public en France.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

[+1]    #4 04/04/2018 23h28 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   91 

Etant donné qu’il y a plusieurs activités (3 formats de ventes grand public + grands comptes + secteur eau minéral) , il serait intéressant d’avoir une comptabilité analytique pour effectuer la méthode des coûts complets…

Dans l’ensemble:

- Un ratio personnel/CA a plus de 37,5% me semble élevé (p28: compte de résultat simplifié 2015, 2016 et 6 mois 2017). En restauration, on vise général les 30%

- Le ratio matière est conforme au secteur d’activité.

- Il serait intéressant de savoir si le groupe est propriétaire de tout ou partie des murs commerciaux qu’ils exploitent.

Par ailleurs, je n’ai pas compris leur stratégie en matière de franchise. Est ce un axe de développement ou pas (cette année: nouveau franchisé à Dijon et point de vente de Beauvais repris à un franchisé)?

Hors ligne

 

#5 05/04/2018 07h27 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   150 

www.poulaillon.fr/wp-content/uploads/20 … projet.pdf

Encore 5-6 millions d’investissement cette année pour fortement augmenter la capacité de production pour les années a venir.

Poulaillon a écrit :

Le 4 décembre 2017 a été mise en fonctionnement la nouvelle ligne de fabrication à Saint-Vit après
travaux d’automatisation, soit un doublement des capacités en produits de Boulangerie (notamment
pains bio, baguettes et demi-baguettes nature et pains spéciaux) en grandes séries afin de répondre
à la forte croissance du chiffre d’affaires. Un agrandissement du site de Saint-Vit est prévu pour
l’installation d’une deuxième ligne de production qui devrait être opérationnelle début 2019.

Ensuite, l’argent devrait couler a flot pour repayer la dette, ou bien ouvrir plus de magasins, ou augmenter le dividende.

Pour l’eau, je fais confiance au groupe qui a toujours su developer son commerce et planifier à long terme.

Le groupe a donc de belles perspectives. Le territoire national est a peine entamé.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#6 05/04/2018 10h10 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108 

C’est une entreprise intéressante. Mais l’endettement est élevé et le prix semble élevé.

De plus, le flottant trés réduit, ne laisse aucune place à de la spéculation liée a une opération M&A. L’intérêt d’investissement semble faible, en regard du risque pris.


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne

 

#7 06/04/2018 09h15 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631 

Bonjour à tous et merci de votre intérêt,

@Pierrot : d’où proviennent vos ratios du secteur restauration ? Tenez vous compte du fait que Poulaillon est intégrée (producteur & distributeur) ?

Où voulez vous en venir sur le fait d’être propriétaire ou locataire des murs commerciaux ? De mémoire il y a un montage avec une SCI détenue qui possède les murs et qui les loue à la SA, mais je ne sais plus si ce sont les murs commerciaux ou les usines. Il y a de toute façon des points de vente à l’intérieur de grands magasins, comme Leroy Merlin donc là il est fort probable qu’il s’agisse d’un loyer externe.

@Bullebier & WhiteTiger : oui la famille semble orientée long terme et passion, ce ne sont pas des financiers qui privilégient le court terme. Ils ne sont pas pressés et le revendiquent (cela a ses avantages et ses inconvénients..).

Par contre effectivement l’endettement me titille vraiment, je me demande s’il n’y a pas un risque d’AK pour refinancer tout ça si les cash-flows mettent trop de temps à croître…

Niveau bon point : les emprunts ne sont pas soumis à des covenants bancaires (page 24 du Rapport de Gestion)

Poulaillon a écrit :

La Société a procédé à une revue de son risque de liquidité et considère être en mesure de faire face à ses échéances à venir.

Ce sont eux qui ont le détail de leur plan de trésorerie prévisionnel. Difficile de juger avec exactitude vu de l’extérieur à part en calculant les ratios de liquidités habituels :

Liquidité générale actif courant / passif courant : 18 594 / (40 633 - 28 151 + 7 146) = 18 594 / 19 628 = 0.95 ce n’est pas bon car cela signifie que même en monétisant 100% de l’actif courant à sa valeur comptable, on ne rembourse pas l’intégralité des dettes à moins d’un an. Bon ce ratio ne tient pas compte du cycle d’encaisse (clients payant comptant / fournisseurs à crédit) mais cela donne une idée !

Le ratio de liquidité réduite (excluant les stocks) doit être encore pire mais je ne pense pas qu’il soit adapté à une entreprise comme Poulaillon sachant que ce sont des matières premières périssables et de l’alimentaire, ce sont des stocks plutôt liquides, il y a pas de risque d’obsolescence technologique (aucune dépréciation d’ailleurs, même s’il doit forcément y avoir des pertes du fait du caractère périssable).

Les comptes ne sont pas IFRS donc la notion de courant / non courant n’est pas obligatoire et les notes ne permettent pas de bien distinguer (surtout sur le passif). J’ai tenu compte en non courant uniquement des dettes financières à plus d’un an alors que dans les dettes fiscales et sociales de 5.8M€ il doit y avoir des impôts différés et peut-être des provisions pour indemnités de fin de carrière par exemple donc mon calcul de ratio est probablement plus pessimiste que la réalité.

Edit : les stocks c’est 35% de matières premières pour 65% de produits finis
rotation des stocks 2017 : 3 815 / 17 497 x 365 = 79 jours
rotation 2016 : 3 047 / 16 693 x 365 = 66 jours

Un bon ralentissement quand même, j’aurais pensé qu’ils tournaient plus vite.
L’eau doit être à rotation très lente, et le surgelé aussi.

Dernière modification par bibike (06/04/2018 09h21)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

[+1]    #8 06/04/2018 10h38 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   353 

Merci beaucoup Bibike pour le partage de vos recherches et travaux…

J’ai étudié le dossier à l’intro et suis régulièrement les publications et pour cause, le domaine de la boulangerie / pâtisserie est un de mes secteurs de prédilection ; les transactions sont normées…via l’EBTIDAR d’où l’importance -comme indiqué justement par Pierrot- de connaître le montant des loyers (combien et à qui) ; faut étudier au passage les conventions réglementées…

Je connais plusieurs des leaders nationaux et régionaux du secteur que j’ai benchmarkés  pendant des années (voir la file EUROGERM).

L’originalité du dossier, c’est la Moricette ; j’ai gouté une fois mais mon avis ne fait pas loi ! ; j’attends des retours…

Pour l’eau, suis comme AleaJactaEst, tout aussi dubitatif sur le ROI…: pour l’heure dans tous les cas un puits sans fond et là aussi je sais de quoi je parle, un ami ayant visité le site il y a peu !

@suivre…
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (06/04/2018 10h55)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

[+1]    #9 06/04/2018 17h10 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Réputation :   54 

La moricette c’est juste un truc surgelé infame.

Je ne comprends pas comment au pays de la bonne bouffe et du bon pain une telle entreprise peut se développer.

Nos concitoyens sont devenues fou ou feignant…

Hors ligne

 

#10 06/04/2018 20h14 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   91 

Bibike a écrit :

@Pierrot : d’où proviennent vos ratios du secteur restauration ? Tenez vous compte du fait que Poulaillon est intégrée (producteur & distributeur) ?

Où voulez vous en venir sur le fait d’être propriétaire ou locataire des murs commerciaux ? De mémoire il y a un montage avec une SCI détenue qui possède les murs et qui les loue à la SA, mais je ne sais plus si ce sont les murs commerciaux ou les usines. Il y a de toute façon des points de vente à l’intérieur de grands magasins, comme Leroy Merlin donc là il est fort probable qu’il s’agisse d’un loyer externe.

Première question:
Mes ratios proviennent d’une étude des réseaux de Franchises en restauration via les données accessibles gratuitement sur societe.com par exemple. De manière empirique, le ratio personnel d’un réseau qui marche est sous les 30%. Par exemple, les franchisés courtepaille ou buffalo Grill font, bon an mal an, du 27%. Question subsidiaire: quelle est la rémunération de la gérance dans ce groupe?

Seconde question:
Dans mon post, j’ai indiqué qu’il faudrait une comptabilité analytique pour étudier plus finement cette affaire.

Troisième question:
La possession des murs commerciaux est l’un des facteurs (mais pas le seul) qui expliquent le succès de Mac Do vs Quick.

Dernière modification par Pierrot31 (06/04/2018 20h58)

Hors ligne

 

[+1]    #11 19/04/2018 00h24 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   145 

Vic a écrit :

La moricette c’est juste un truc surgelé infame.

Je ne comprends pas comment au pays de la bonne bouffe et du bon pain une telle entreprise peut se développer.

Nos concitoyens sont devenues fou ou feignant…

C’est un marché mondial !

https://pbs.twimg.com/media/DbGH5_mVwAAEjAn.jpg:large

Hors ligne

 

#12 23/04/2018 18h00 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   353 

Le Groupe POULAILLON a été étudié en octobre 2016 par le Cabinet OLLIER

Ci-dessous le flash boursier gratuit (format réduit de l’analyse qui peut-être achetée sur le site du bureau de recherches)

www.olier-etudes-recherche.fr/wp-conten … re2016.pdf

Bonne lecture
@suivre
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#13 14/07/2018 16h47 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631 

Un peu de suivi.

Boursier a écrit :

Poulaillon : CA en croissance de 9% au 1er semestre
(Boursier.com) - Poulaillon, groupe familial de boulangerie et de restauration
rapide et distributeur des eaux minérales de Velleminfroy, a dévoilé une
progression de 9% du chiffre d’affaires consolidé au 1er semestre, à 37,4 ME.
Le Pôle boulangerie progresse également de 9% à 36,7 ME. Le groupe évoque un
renforcement des positions commerciales existantes, ainsi que sa confiance dans
les perspectives de croissance.

Le groupe s’est vu décerner le 17 mai le Prix de la croissance dans la
catégorie Agroalimentaire des entreprises de 20 à 100 ME de chiffre d’affaires
lors de la cinquième édition du ’Grand prix des entreprises de croissance’
organisé par Leaders League en collaboration avec le ministère de l’Economie et
des Finances. Ce Prix récompense les entreprises françaises et francophones
frontalières ayant connu une forte progression de leur chiffre d’affaires au
cours de ces dernières années. Ce Prix prend en compte différents critères tels
que stratégie, innovation, création d’emplois, management collaboratif et
responsabilité sociale, sociétale et environnementale.

Communiqué officiel

+30% sur l’eau minérale.

Communiqué officiel a écrit :

L’eau minérale de VELLEMINFROY s’est vue décerner le 20 mars 2018 à Paris la médaille d’argent en catégorie "Eaux Plates de Caractère" par le jury du 2ème concours international des Eaux Gourmet, organisé par l’Agence pour la Promotion des Produits Agricoles (AVPA). Les producteurs provenaient de 19 pays et présentaient 75 eaux réparties en six catégories.
Le Groupe POULAILLON s’est vu décerner le 17 mai 2018 le Prix de la croissance dans la catégorie Agroalimentaire des entreprises de 20 à 100 M€ de chiffre d’affaires lors de la cinquième édition du « Grand prix des entreprises de croissance » organisé par Leaders League en collaboration avec le ministère de l’Economie et des Finances.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#14 01/08/2018 08h50 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   353 

Comme anticipé, l’eau plombe bien les comptes… :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_s1_2018.jpg

Le communiqué complet : www.poulaillon.fr/wp-content/uploads/20 … s_2018.pdf

@suivre…
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#15 12/09/2018 23h59 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   631 

Poulaillon publie un chiffre d’affaires consolidé à fin août (sur onze mois), de 67 millions d’euros, en hausse de 8,5%.
Le chiffre d’affaires consolidé prévu au 30 septembre 2018 sera en progression de 8%.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11791_poulaillon-ca-11_mois.jpg


Points de vente
 : L’ouverture du 49ème point de vente aura lieu le 21 septembre à Epinal, (franchise).

Professionnels :
- bonnes perspectives pour l’eau minérale et les sandwichs
- Référencement national d’une gamme de produits traiteurs à forte rotation auprès d’une chaîne de distribution nationale (1200 magasins).
- Référencement de produits de Boulangerie auprès de deux chaînes de restauration rapide (150 points de vente).

Poulaillon SAINT VIT fabriquera le premier pain brioché hyperprotéique et hyper énergétique destiné aux personnes âgées et/ou dénutries.
Cette brioche rejoint la liste des produits remboursables par la sécurité sociale.
…/…
Ce pain brioché – Pain G-Nutrition® - est le fruit d’une collaboration entre CERELAB®, Groupe
DIJON CEREALES, et EUROGERM. Le produit est fabriqué par POULAILLON SAINT-VIT et est déjà mis en marché par NUTRISENS®, dans les établissements de santé. Il sera disponible en officines dès le mois d’octobre. »

Eau minérale : un contrat d’approvisionnement a été signé avec COLUMBUS CAFE (200 points de vente) à compter du mois d’octobre 2018.

Perspectives :
- Ouverture de 6 magasins sur le prochain exercice.
- en octobre 1 point de vente sur un site PSA
- nouveaux produits orientés bio et circuits courts

Prochaine publication le 31.01.2019 au plus tard, après bourse. Résultats annuels consolidés.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#16 19/09/2018 17h10 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Réputation :   33 

Bonjour,
J’ai un peu de Poulaillon achetée @8.46e qui traine dans mon PEAPME. Une petite ligne heureusement. J’hesite a renforcer @5.66e.
Je n’y connais quasi rien en analyse de bilan (je sais il faut s’y mettre mais ce n’est vraiment pas mon truc), je survole les données, essaye de reperer les trous d’air, un peu de feeling et roulez jeunesse. Je suis en perte sur la plupart de mes lignes petites capitalisations malgrés de multiples renforcerments a la baisse.
Je n’ai pas grand chose a dire sur la strategie de la société mais elle semble ambitieuse. En tt cas, je crois a l’artisanal de qualité si c’est vraiment le cas(ce n’est pas forcement lié) couplé a une production industrielle, je trouve d’ailleurs que ce genre de produits n’est pas assez present dans les grandes surfaces.
Du haut de mes -34% , je ne suis pas pressé, et je suis trés tenté de renforcer… est-ce un pari qui vous semble risqué? peut-on raisonnablement estimer que l’action retrouvera des couleurs "un jour ou l’autre", ou cela n’etonnerait personne qu’on vegete a ces niveaux, voir pire ? les ventes d’eau augmentent, il y a un (tout petit) dividende, mon but est de laisser trainer la valeur, j’ai le temps…je sais que personne n’est mme Irma, mais y-a t’il des IH qui ont des arguments pour renforcer a ces cours ?

Hors ligne

 

#17 19/09/2018 20h09 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   150 

Colia,
l’analyse de Bilan est importante au moins un minimum: estimer si l’entreprise est trop endettée.
Il faut trouver en soi même la conviction de renforcer ou pas. Vous me semblez ne pas savoir que faire, dans ce cas, ne faites rien.

Si vous ne comprenez pas bien l’entreprise ou n’êtes pas sur d’elle sur le long terme, ne renforcez pas.

Pour ma part je considère que c’est une excellente entreprise et peu chère. Le dernier CA est positif. Le CA a doublé depuis 2011. Poulaillon va continuer d’ouvrir des magasins, 5-10 par an durant des années, et le secteur est défensif. L’eau va continuer a être développée. A long terme le cours de bourse suivra la croissance du résultat d’exploitation. R.A.S

Hors ligne

 

#18 19/09/2018 21h21 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

J’ai pour ma part un avis plus mitigé sur cette société.

J’avais  un PRU de 8,53€ et j’avais acheté l’action sans regarder plus en détails les comptes. Le business et la stratégie sont simples à comprendre (en simplifiant : ouvrir des boulangeries et vendre du pain). Le secteur est défensif. L’entreprise est familiale. Par ailleurs je trouve que le nom est sans intérêt mais ça reste un avis personnel (inspiré par Lynch pour ce critère).

Cependant j’ai été refroidi en regardant plus en détails les comptes. L’endettement est important et la croissance ne compense pas encore cette augmentation. La dette représente 7,4X l’EBIDTA.  La Marge Brute d’Autofinancement augmente (+28%) mais les  investissements sont importants donc le FCF est faible… Les résultats du S1 sont en reculs sur la rentabilité  (ex : REX -7%). La nouvelle activité « Eau » masque les bons résultats des autres branches et je pense que la tendance va être similaire sur le S2. Cumulé à une chute généralisée depuis  le début d’année sur les smallcaps : on obtient une baisse de 38,94% depuis le 01 janvier 2018.

Par contre je me pose la question de l’impact de la valeurs des magasins sur la valorisation ( si quelqu’un peut donner un avis dessus je suis preneur)

J’ai donc vendu lors de la publication du S1 ( vers 6.80€). Cependant je  trouve aussi que Poulaillon est une belle boite (pour les qualités citées ci dessus). Ils connaissent peut-être un trou d’air le temps de rentabiliser leurs investissements. Je ne sais pas du tout ce que peut donner l’activité Eau donc je préfère me tenir à l’écart mais je garde un œil sur les prochains résultats.

L’hebdomadaire consacré à l’investissement à conseiller de vendre suite aux résultats du S1

Je regrette de ne pas avoir creuser les comptes car je n’aurais clairement pas acheté à un PRU 8,53€.
Cette acquisition est pour mon cas un bon exemple de ce que je ne dois plus faire.

Hors ligne

 

[+2]    #19 20/09/2018 07h19 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   566 

Je vais donner un l’avis extérieur d’un papillonneur qui a juste jeté un coup d’oeil sur le dossier.
On a au départ une boite sympathique qui développe une activité dans un secteur porteur la boulangerie. Je constate partout que le concept de grosses boulangeries qui fait petite restauration avec des places de parking fonctionne très bien.
La Moricette ! Voila un programme bien de chez nous ! Quand on voit le succès de Paul (Pas Paul Poulaillon, l’autre Paul) au prix où ils vendent leurs morceaux de pâte, c’est prometteur la Moricette. Aucun investissement, un peu de pub pour vendre le nom et pi c’est tout. On ouvre des boulangeries petit à petit, on grignote on s’étend sans prendre de risque. Ca a beau être alsacien, ca fleure bon le bon sens aveyronnais.
Et puis patatras, notre passionné de boulange s’entiche à 60 ans d’une danseuse : l’eau de Velleminfroy.
Investissements lourds (10 ans de résultats) pour vendre de l’eau à 2 euros la bouteille…
Sur une base de 30% de résultats distribué monsieur Poulaillon vient de mettre 30 ans de dividendes à l’eau !
Secteur ultra concurrentiel où il faut faire face à des géants disposants de moyens publicitaires sans commune mesure. J’avoue que mis à part quelques restaurants haut de gamme je vois mal qui va acheter le million de bouteilles mensuelles nécessaires à la rentabilité de l’affaire ?
Vous aurez compris que mon à priori est devenu assez négatif, mais je n’ai jamais compris les visionnaires, j’aime bien les gagne petits…

Dernière modification par bifidus (20/09/2018 07h22)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#20 20/09/2018 07h56 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   150 

Bonjour
-La dette calculée par Paladin est incorrecte puisqu’elle comprend le passif circulant donc la dette fournisseur (sans compter l’actif circulant), et la dette sociale, que je ne sais pas trop comment classifier. La dette financière nette est de 27 millions.
-les investissements actuels ne sont plus trop dans l’eau en terme de Capex. Le chiffre de l’EBITDA / CASH FLOW (8M par an) comprend déjà les pertes de l’eau. Meme si celles ci peuvent augmenter a mesure que des recrutements se font.
-Les investissements faits dans l’eau étaient surtout sur les années précédentes, et avant la cotation.
-les investissements sont sur l’activité traditionnelle de poulaillon, ou ils sont efficaces. Le Cash Flow etait de 3 502 et 2 383 en 2015 et 2014. On peut dire que les investissements passé on bien contribué a la generation de trésorerie depuis.
-L’impact des magasins sur la valorisation: Poulaillon ne va pas vendre des magasins, donc je pense que ce n’a aucun impact.
-Seule question: combien de temps pour que l’eau soit rentable? Je ne sais pas, mais le groupe reste bien rentable, même avec l’eau, et devrait augmenter sa generation de tresorerie d’operations.

Exercice precedent:

Poulaillon a écrit :

Les acquisitions d’immobilisations se répartissent à hauteur de :
5 205 k€ pour le Pôle Professionnels/GMS,
2 476 k€ pour le Pôle Réseau de points de vente,
87 k€ pour le pôle Eau.
33 k€ pour les activités non affectées

Dernier semestre:

Poulaillon a écrit :

Les opérations d’investissement ont porté sur 4,3 millions € et se sont réparties à hauteur de :
- 33% pour le pôle Professionnels,
- 51% pour le pôle Points de vente (densification du réseau de magasins par la création, l’acquisition
ou la rénovation de succursales),
- 16% pour le pôle Eau Minérale.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par BulleBier (20/09/2018 07h57)

Hors ligne

 

#21 20/09/2018 08h51 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Réputation :   44 

Je m’intéresse à Poulaillon depuis son introduction, bifidus a parfaitement résumé la situation :

Coté verre à moitié plein, on a un super business dans la boulangerie qui croit à 15%/an et a une capacité d’expansion énorme sur le territoire car l’essentiel des magasins est encore situé en Alsace.
D’ailleurs si on excluait les pertes de l’activité eau des comptes, on aurait une société valorisée moins de 10 fois les bénéfices (PEG=0.6)

Coté verre à moitié vide, on a une dette quasiment égale à la capitalisation (il faut croiser les doigts pour qu’il n’y ait pas d’AK dans les tuyaux)
Et surtout bien sûr que les investissements à fond perdu dans velleminfroy pour lesquels il n’y aura selon moi jamais de retour sur investissement…
En tout cas c’est l’opinion que je me suis faite quand j’ai vu ces bouteille de luxe en rayon chez centrakor ou désormais en vente dans certains magasins proche des 1€…

Hors ligne

 

#22 20/09/2018 09h33 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Réputation :   61 

Après une rapide consultation des comptes, j’ai la même impression que Poulaillon est une belle entreprise avec ses métiers de base en croissance. Deux défauts: la dette et l’eau qui reste un pari.

BulleBier a écrit :

-Les investissements faits dans l’eau étaient surtout sur les années précédentes, et avant la cotation

Il faut également capitaliser les pertes sur cette activité car il s’agit également d’un investissement pour lancer un produit.

L’eau en soi est une activité intéressante mais je m’interroge sur le positionnement "très luxe". Je ne connais pas trop l’environnement concurrentiel. J’espère qu’ils ont fait de bonnes études de marché avant de se lancer. Si je devais me lancer dans le secteur de l’eau aujourd’hui, je créerais une marque d’eau gazeuse aromatisée. Ce sont les fameuses "sparkling water" qui cartonnent aux USA, certains consommateurs de soda se tournant vers ce type de produit.
Exemple de ces "sparkling waters": | Cooking Light

Sinon plus classique, il y a le cas perrier qui est intéressant. Cette eau a une bonne part de marché aux USA avec son image un peu "classe" et français.

Est-ce que Velleminfroy trouvera son marché?

Dernière modification par Stouf (20/09/2018 09h40)

Hors ligne

 

#23 20/09/2018 10h59 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   566 

Dans le domaine des eaux de luxe il y a effectivement Perrier.
Mais en dehors du fait que la marque existe depuis 1863 combien coûte une campagne "Perrier c’est fou" ou "Perrier the champagne of poor" ?
Dans le domaine des petites marques il y a Orezza (que je recommande aux amateurs). Mais la aussi la marque existe depuis 1856 et a connu des problèmes dans les années 90. Et puis on est en Corse, c’est toujours particulier comme écosystème.
Ce sont des eaux gazeuses qui ont un petit côté champagne.
Au niveau eaux plates il y a Montroucous qui se vend hors de prix parce qu’elle n’est pas minéralisée (un comble) et qui joue sur le côté Bébé. Mais bon c’est Danone, ca fait partie de’une offre globale, il y a du répondant derrière.
Il y a aussi une marque que je n’ai trouvé que dans des restos haut de gamme dont je ne me souviens plus du nom.
Mais toutes ces eaux existent depuis de nombreuses années et n’ont pas eu à conquérir de marché et à partir de 0.

Dernière modification par bifidus (20/09/2018 10h59)


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#24 20/09/2018 11h02 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   150 

Oui Stouf les pertes sont inclues dans les 8M d’EBIDTA/cash flow.
Je pense qu’elles peuvent augmenter au maximum d1-2M (pas certain qu’elles augmentent beaucoup sauf grosses campagnes TV), pendant que les profits de la boulangerie augmentent.  Au final Poulaillon est très profitable.

Pour les perspectives de l’eau je fais confiance a mr Poulaillon qui a de l’expérience avec la distribution. Je ne suis pas professionnel sur le marketing de l’eau donc il y a une question de confiance aveugle à avoir.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#25 20/09/2018 11h21 → Poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée (boulangerie, pain, poulaillon, restauration)

Membre
Réputation :   61 

On peut également considérer Poulaillon sans l’activité eau puisque si dans quelques années il devient clair que l’eau ne sera jamais rentable, l’entreprise peut jeter l’éponge et quitter ce marché. On se retrouverait avec l’activité historique uniquement. Dans ce scénario, on valorise le segment boulangerie et on retranche un montant hypothétique pour l’argent perdu sur l’eau jusqu’à la fermeture.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "poulaillon : boulangerie et restauration rapide intégrée"

Discussion Réponses Vues Dernier message
16 3 133 24/04/2012 08h47 par inepsie
17 3 129 11/04/2019 12h23 par InvestisseurHeureux

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech