Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Si ce message s'affiche, le changement de serveur qui a eu lieu mercredi 14 avril au matin a réussi !

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#2001 15/03/2020 10h52

Membre
Réputation :   22  

Soutien aux pme des banques lors d’une crise comme celle-ci?
Je n’y crois pas une seconde.

Dernière modification par coriace (15/03/2020 10h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#2002 16/03/2020 14h36

Membre
Réputation :   48  

Rentavix a écrit :

En tout état cause, je doute que les financements de SCPI soient la priorité des banques dans les semaines qui viennent.
Les salariés des services administratifs et de risques qui ne sont pas en arrêt vont déjà avoir fort à faire pour le traitement des dossiers professionnels de soutien aux PME.
Je suis impatient de voir ça demain en arrivant au bureau…

En ce qui me concerne, l’attente concerne la validation de l’organisme de caution pour 30% du montant emprunté.

J’ai mis des mois à monter le dossier (en béton armé) mais si demain la banque arrive avec une bonne nouvelle et me dit comme F.Pignon "On a les droits", je ne sais même pas comment réagir pour deux des trois SCPI (Corum & Epargne Pierre)=> Pierval Santé me parait dans le contexte sacrément intéressant.

J’avais prévu de rembourser par anticipation 17 000 € de CRD d’un prêt 1% logement pour réduire mon taux d’endettement. La chute des marchés me pousse à revoir le scenario. A savoir laisser courir le prêt / garder des liquidités pour revenir sur le CAC en force sous 3500.

Hors ligne Hors ligne

 

#2003 16/03/2020 22h52

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,

Votre retour m’intéresse, aller vous donc continuer votre investissement?

Vous n’avez pas peur pour votre investissement en SCPI si les entreprises ne peuvent plus payer les loyers/ ou si les loyers baissent et donc la rentabilité également..?

J’allais partir sur épargne pierre aussi mais je sais pas quoi penser de la période actuelle..

Merci d’avance de votre retour

En ligne En ligne

 

[+1]    #2004 17/03/2020 09h43

Banni
Réputation :   5  

Bonjour,

Attendre 1 mois pour avoir un peu plus de visibilité ne peut faire de mal à personne (à part au CGP).

Par contre, restez positifs et objectifs sur son investissement, qui est long terme (8 à 10 ans minimum) et ne pas paniquer pour quelques semaines compliquées.

Hors ligne Hors ligne

 

#2005 17/03/2020 13h25

Membre
Réputation :   2  

Je dirais qu’il faudra attendre plus d’un mois. La lenteur des publications exigées aux SCPI permet de miser gros (merci l’effet de levier…) sans bénéficier de beaucoup de visibilité. Une telle inertie permet de s’engager et de voir aussitôt que l’effet de levier, si prometteur, ne fonctionne qu’en cas de scénario optimiste.

Il suffit de voir le massacre des foncières cotées pour se rendre déjà compte de l’impact de la crise : faillites en série, loyers revus à la baisse, commerces fermés, loyers suspendus, …

Cela prendra quelques bulletins trimestriels pour être visible mais je doute que les SDG aient des scrupules à baisser le prix de parts dès l’an prochain pour compenser un rendement moindre et attirer la collecte, si large en 2019.
Certaines ont une bonne marge… à la baisse….

Ruez vous sur Epargne Foncière, la mal aimée du forum, elle est sous-cotée…
(je plaisante)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2006 17/03/2020 13h31

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Je confirme. Le gros problème c’est s’il y a décollecte. Si les prix des expertises baissent ce qui est probable, ça suivra la tendance des loyers à la baisse + augmentation de la vacance.
Il convient dans ces conditions d’être prudent avant tout achat. On saura rapidement si des confrontations ont toujours lieu sur les SCPI à capital fixe, ce dont je doute bien que les carnets d’ordres soient garnis.

Ca ne sera pas quelques semaines compliquées mais quelques années, vous allez voir les VEFA, vous parlez de Epargne Foncière ? Dernièrement elle en a eu pas mal. Ca n’est pas prêt de rapporter des loyers.

Dernière modification par Surin (17/03/2020 14h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#2007 31/03/2020 07h10

Membre
Réputation :   1  

Petit retour d’un entretien avec mon CGP, à toutes fins utiles :

Sur un scénario envisagé par son cabinet, d’un confinement de 2 à 3 mois maximum et redémarrage activité juin-juillet :
- Une baisse de rendement de 0,5%
- Les SCPI ont quelques moyens pour limiter la baisse/suspension des loyers (dépôt de garantie, allongement des baux..)
- Les gestionnaires envisagent une baisse de collecte mais pas nulle notamment car mouvement de transfert de fonds euros vers SCPI envisagé via assurance-vie
- La collecte est resté positive en mars
- La baisse des valeurs des parts devrait être modérée
- Une baisse des valeurs des actifs peut aussi être positif pour les SCPI qui rachèteront des immeubles décotés

Je précise que mon allocation est pour le moment très orienté bureaux.

Je reste convaincu que tout va dépendre de la durée/profondeur de la crise mais aujourd’hui, difficile de savoir quel va être le scénario.
Que le rendement ne soit pas au rendez-vous pendant quelques mois ne me dérange pas vu que cet investissement est long terme. Cependant si la reprise d’activité se fait trop tarder les conséquences économiques vont être désastreuses pendant un long moment..

Mon dossier est encore en "standby" mais je dois donner une réponse rapidement.
Pour rappel :
- 225k€
- SCI IS
- 1,05% sur 20 ans
- Assurance groupe (que je changerai rapidement!)
- Domiciliation salaire + compte SCI
- Différé de 9 mois (possible de le changer)

Je pense donc continuer le projet en espérant avoir une meilleure vision de l’évolution de la crise le temps que l’offre de prêt soit éditée.
Le timing est très mauvais, j’aurais souhaité prendre quelques semaines/mois de plus de réflexion mais le risque est de ne plus trouver un financement avec ces conditions.
J’aurais jusqu’à la signature de l’offre pour éventuellement changer d’avis.

Hors ligne Hors ligne

 

#2008 09/04/2020 11h46

Membre
Réputation :   1  

Bonjour à tous,

En préambule je vous rem*ercie de votre indulgence, ainsi que pour les éléments déjà apportés ci-dessus et sur d’autres files.

Mon post a pour but de rassembler des éléments objectifs nous permettant de peser le pour et le contre en ce qui concerne la concrétisation de notre projet.

Voir Ma présentation pour les détails de notre situation.

Nous avons créé une SCI à l’IS en fin d’année 2019.

Projet d’investissement 250 k€ SCPI en PP, entièrement à crédit.
5 lignes de 40 k€ : Immorente, Atream, PFO, Interpierre, Efimmo
2 lignes de 25 k€ : Novapierre 2, Corum Origin
Conditions de crédit obtenues : 1,21% sur 20 ans, pas de domiciliation, différé de 6 mois. Garantie Saccef pour 200 k€, nantissement sur 50 k€. Frais totaux (nantissement, caution, dossier, courtage etc) : 3,5 k€.

Les offres vont être éditées dans les jours qui viennent, et nous devons donc prendre une décision dans ce contexte particulier où de nombreuses inconnues sont apparues.

Contre le projet :
- Les rendements vont être moindre, les taux d’occupation vont vraisemblablement baisser, nous conduisant à un effort d’épargne plus important que prévu. Dans quelle mesure, sur quelle durée, ça dépend de l’exposition des SCPI et de l’ampleur de la crise…
Sans évolution du prix des des parts sur 20 ans, l’effort d’épargne passe de 600€ mensuel (hypothèse de rendement 4,5%) à 780 € (hypothèse de rendement à 3,5%)
- En cas de décollecte importante des SCPI (les français vont avoir besoin d’argent, et hésiteront moins à revendre s’ils voient leur rendement baisser), conduisant à une vente des murs de SCPI sur un marché avec peu d’acheteurs (ni les foncières ni les SCPI…) nous risquons de voir le prix des parts (fortement ?) baisser. C’est toujours un peu gênant de se dire qu’on a investi (en plus à crédit) juste avant une correction.
- Quid en cas de 2e confinement, 3e etc… Nous ne sommes peut-être qu’au début de l’histoire…

Pour le projet :
- Les conditions de financement obtenues nous semblent correctes. Il nous semble peu probable de pouvoir retrouver ce type de taux sans domiciliation, avec cette garantie dans un futur proche. Il était déjà difficile de se financer dans de bonnes conditions avant la crise. Avec la baisse des rendements et un collatéral avec une valeur potentiellement en baisse les organismes bancaires et de cautionnement risquent de fermer les vannes un peu plus.
- Nous sommes sur un projet de long terme qui ne doit pas être pollué par des aléas ponctuels.

M*erci à vous d’alimenter notre réflexion !
A+

Ravana

Dernière modification par Ravana (09/04/2020 11h50)


Parrain Boursorama Poulpeo iGraal Binck Mes-placements

Hors ligne Hors ligne

 

#2009 09/04/2020 12h05

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

Bonjour Ravana,

il va y avoir un impact sur les revenus à court/moyen terme mais cela remet-il en cause pour autant un projet sur le long terme? En effet, l’effort d’épargne sera sans doute plus important à court terme mais cet effort supplémentaire ne va très probablement pas durer 20 ans.

Concernant le prix des parts sur les SCPI à capital variable, peut-être vont-ils baisser ou rester stable pendant une "assez" longue période mais personne ne le sait avec certitude. Je ne ferai donc pas de prédictions à ce sujet.

Pourquoi ne pas également acheter quelques parts d’une SCPI plutôt orienté santé / seniors (Primovie ou Pierval)? Cela diversifierait un peu plus votre portefeuille et ces SCPI sont probablement moins sensibles à la crise actuelle (en tout cas, concernant les revenus de location).

A mon avis, si vous pouvez gérer un effort d’épargne supplémentaire les premières années, vous devriez poursuivre votre projet. Si les prix des parts baissent, vous pourrez en outre avantageusement compléter votre investissement à moyen terme.

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2010 09/04/2020 12h14

Membre
Réputation :   22  

Bonjour Ravana,

Comme je l’ai suggéré à plusieurs reprises la philosophie d’un placement immobilier à effet de levier est la capacité de l’actif à générer des revenus de façons pérenne afin que les loyers remboursent la mensualité (intérêt + capital) de façon à minimiser votre effort d’épargne.
Il n’en reste pas moins que le TRI prend aussi la valeur de revente à la sortie. Cette valeur de revente dépend bien entendu des CF générés par l’actif… 
Hélas à la lecture du forum les conditions de financement sont souvent privilégiées au détriment du choix des SCPI imposés par votre CGP/banque. Votre placement est davantage sensible à une variation du DVM qu’à une variation de taux.
Dans le contexte actuel et probablement à venir : 
-    Il me semble prématurer d’investir sur une SCPI comme IMMORENTE. Cette SCPI est investie à hauteur de 67% sur le commerce. Le DVM sera nécessairement impacté et je crains que l’augmentation du commerce en ligne augmente dans le temps. Je vous invite à vérifier la valo des foncières de type Unibail…
-    ATREAM Hotel annonce a DVM à 3% cette année d’après la lettre envoyée aux associés. Je ne pense pas que le secteur de l’hôtellerie va redémarrer rapidement même en cas de sortie du confinement au mois de mai. Ce secteur va être sinistré sur la durée selon moi.
-    NA 2 va être aussi impacté d’après mon CGP le DVM au titre de l’année 2020 est de 3.70%
-    Corum Origin a 30% de commerce et 14% d’hotel…. je n’ai jamais été convaincu par les SCPI de Corum cela n’engage que moi bien évidement. 
Au final, les conditions de financement ne sont pas la priorité, il ne s’agit pas de vous tromper d’objectif alors même que le placement vous engage pour une durée de 20 ans…
Bonne reflexion

Dernière modification par Adrien55 (09/04/2020 12h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#2011 09/04/2020 12h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Sans me prononcer sur la pertinence de l’opération car j’en suis incapable et vous êtes le plus à même d’en juger, je vous conseille de revoir votre allocation notamment l’achat de Atream Hôtels car les SCPI choisies ont déjà pas mal d’hôtels dans leur patrimoine :

_Immorente à hauteur de 6,7% pour les "activités, logistique, campings, hôtels…"
_PFO à hauteur de 22% pour les "Hôtels, Santé, Restauration…"
_Corum Origin à hauteur de 14% pour les "hôtels"

Source : derniers bulletins.

Atream a d’ores et déjà annoncé que le taux de fermeture des établissements de sa SCPI est de 93%.
(source)

Idem pour la proportion de commerce comme signalé précédemment.

Hors ligne Hors ligne

 

#2012 09/04/2020 18h58

Membre
Réputation :   75  

Adrien55 a écrit :

Hélas à la lecture du forum les conditions de financement sont souvent privilégiées au détriment du choix des SCPI imposés par votre CGP/banque. Votre placement est davantage sensible à une variation du DVM qu’à une variation de taux.

Le financement est en effet le moyen de financer un actif rien de plus.
De manière provocatrice je dirais :"qu’est-ce que vous souhaitez acheter ? un crédit ou des parts de SCPI ?"
Dans cette logique j’ai évidement refusé l’an dernier une offre de taux canon de la SG car uniquement sur Génepierre sans possibilité de déroger (moins de 1% sur 18 ans)

Dernière modification par cedREIM (09/04/2020 18h58)


Parrain ING : ASMYFZA

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #2013 09/04/2020 19h02

Membre
Réputation :   18  

En effet, et il faut penser à bien s’entendre avec sa banque et qu’ils aient confiance.

Je suis assez jeune et c’était mon premier crédit le mois dernier.

J’ai eu 1.01% sur 15 ans avec les SCPI au choix alors que j’achetais que pour 30k.

Bien à vous.

En ligne En ligne

 

[+1]    #2014 13/04/2020 17h09

Membre
Réputation :   3  

Mon projet vient d’aboutir il y a 15 jours, après l’avoir débuté mi décembre.

CF : projet financement zorg

Je suis passé par une CGP qui m’a trouvé un banquier à la Banque Populaire pour une série de prêts sur 15 ans :

- 34 k€ pour PFO 2
- 33 k€ pour Pierval Santé
- 33 k€ pour Novapierre Allemagne 2

Le tout pour 600€ de frais de dossiers ( 3x 200€ ) et un nantissement des parts via la Casden qui m’impute quelques centaines d’€ sur le temps du prêt. J’ai possibilité de les récupérer ensuite, donc c’est transparent.  J’ai du domicilier mes comptes chez eux par contre.

Cela me donne pour le moment des remboursements de 611 € par mois. Il faut encore que je quitte leur assurance, mais cela ne devrait changer que de quelques €.
Mes calculs sur 2019 pour le rendement donne 392€ de loyer. ( je suis parti sur 4.5% pour Nov All 2 ).
Donc je sors de ma poche 219€/mois dans le meilleur des cas.

Les délais de jouissance devrait me permettre de passer au dessus du Coranavirus, je l’espère … ( faut bien rêver un peu ! smile )

J’ai bien conscience que c’est peut être l’ultime investissement avant la chute de valeur des parts, mais je me dis aussi que c’est pour 15 ans et qu’il faut bien rentrer à un moment donné.

Hors ligne Hors ligne

 

#2015 14/04/2020 19h26

Membre
Réputation :   1  

Surin a écrit :

je vous conseille de revoir votre allocation notamment l’achat de Atream Hôtels car les SCPI choisies ont déjà pas mal d’hôtels dans leur patrimoine

Idem pour la proportion de commerce comme signalé précédemment.

cat a écrit :

Pourquoi ne pas également acheter quelques parts d’une SCPI plutôt orienté santé / seniors (Primovie ou Pierval)?

Adrien55 a écrit :

Au final, les conditions de financement ne sont pas la priorité, il ne s’agit pas de vous tromper d’objectif alors même que le placement vous engage pour une durée de 20 ans…

cedREIM a écrit :

De manière provocatrice je dirais :"qu’est-ce que vous souhaitez acheter ? un crédit ou des parts de SCPI ?"

Sages conseils que ceux-ci. C’est ce qui est appréciable avec le forum.

Décision prise : Nous ne donnerons pas suite et modifierons l’allocation si nous poursuivons in fine.

A ce stade nous observons la situation, qui présente encore à nos yeux de nombreuses incertitudes potentiellement lourdes de conséquences (pas de vaccin à court terme, durée d’immunité individuelle non connue, quid si ’n’ vagues successives de plus en plus douloureuses sur les plans sanitaire et économique). Wait and see.

A+

Ravana


Parrain Boursorama Poulpeo iGraal Binck Mes-placements

Hors ligne Hors ligne

 

#2016 23/04/2020 11h30

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Un CGP m’a fait une simulation pour un projet de SCI à l’IS, sur la globalité, le projet me va bien. (je vois le projet comme une solution d’épargne intéressante en bon complément des AV et du PEA, plutôt que comme un investissement, bon outil de transmission de patrimoine dans le futur, et bon outil de complément de revenu à long terme, utilisation de l’effet de levier intéressant, limitation de l’imposition avec la SCI)

Le projet :
300k€ - apport 20k€ - crédit sur 25 ans , pas de contreparties demandées, bon dossier
Répartition entre 5 SCPI
-> ce qui donne un effort d’épargne mensuel entre 150 et 200€

Le taux de la simulation est de 2.5%, ce qui me semble beaucoup… il s’agit d’une première approche

Ma question : le taux est-il excessif et dans ce cas je ferai mieux d’aller voir ailleurs ?

quand je vois Narama avec un projet sur 20ans, 225k€, avec un taux de 1.05% , il y a des contreparties,
ou Ravana avec un taux à 1.21% sur 20ans pour 250k€

… je me dis que j’ai sûrement mieux à faire et chercher un meilleur financement et/ou de réduire la durée à 20 ans

Hors ligne Hors ligne

 

#2017 23/04/2020 12h03

Membre
Réputation :   18  

bratou a écrit :

Bonjour,

Un CGP m’a fait une simulation pour un projet de SCI à l’IS, sur la globalité, le projet me va bien. (je vois le projet comme une solution d’épargne intéressante en bon complément des AV et du PEA, plutôt que comme un investissement, bon outil de transmission de patrimoine dans le futur, et bon outil de complément de revenu à long terme, utilisation de l’effet de levier intéressant, limitation de l’imposition avec la SCI)

Le projet :
300k€ - apport 20k€ - crédit sur 25 ans , pas de contreparties demandées, bon dossier
Répartition entre 5 SCPI
-> ce qui donne un effort d’épargne mensuel entre 150 et 200€

Le taux de la simulation est de 2.5%, ce qui me semble beaucoup… il s’agit d’une première approche

Ma question : le taux est-il excessif et dans ce cas je ferai mieux d’aller voir ailleurs ?

quand je vois Narama avec un projet sur 20ans, 225k€, avec un taux de 1.05% , il y a des contreparties,
ou Ravana avec un taux à 1.21% sur 20ans pour 250k€

… je me dis que j’ai sûrement mieux à faire et chercher un meilleur financement et/ou de réduire la durée à 20 ans

Bonjour,

Effectivement, en cherchant bien et en allant voir des banquiers vous pourriez avoir un largement meilleur prix pour votre investissement assez gros qui plus est.

Par exemple, il y a un mois j’ai obtenu un crédit sur 15 ans ( je ne voulais pas plus) de 30 000€ avec les SCPI en libre choix au taux de 1.05%..
-> Offre dans mon crédit agricole.

Donc pour 300 000 vous ne devriez pas avoir trop de soucis pour dégotter un meilleur crédit que 2.5%..

Bien à vous.

En ligne En ligne

 

[+2]    #2018 23/04/2020 13h50

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   163  

Bonjour,

J’ai de mon côté réussi à faire un montage intéressant en début d’année (cf. Mon portefeuille).

Les personnes intéressées peuvent me contacter en MP.

Cordialement
Yvan

Hors ligne Hors ligne

 

#2019 21/05/2020 09h09

Membre
Réputation :   0  

Bonjour à tous,

Je me suis moi aussi lancé dans la création d’une SCI en fin 2019 avec pour objectif de réaliser un investissement en SCPI via un apport en capital et en crédit.

Bon, inutile de vous préciser que la recherche de crédit ne tombe pas au meilleur moment au vu de la condition économique actuelle mais que voulez-vous, on doit faire avec j’imagine.

Voici la proposition qu’on m’a faite, elle n’est pas incroyable, je le sais mais si je demande votre avis sur la question c’est pour déterminer si elle est prohibitive ahah.

Voici les conditions :

Montant du Crédit : 110 000 Euros
Durée : 20 ans
Taux : 1.65% (hors assurance)
Assurance : 0.15%
Différé du prêt : Trois mois
Frais de dossier : 1100 Euros 
Garantie caution SACCEF (j’aimerais négocier un nantissement des parts uniquement)

SCPI Exclues : Corum, Corum XL, Vendôme régions, Foncia cap hebergimmo, Novapierre Allemagne 2, Kyanéos , Altixia, Atream Hotels, cœur de régions, eurovalys

Le dernier critère n’est pas dérangeant, ces noms n’étaient pas prévus dans mon financement à crédit.

Voilà pour cette offre. Merci d’avoir pris le temps de lire ce message.

Maintenant qu’en pensez vous ?

Dernière modification par Fustigo (21/05/2020 09h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#2020 21/05/2020 09h19

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

Avez-vous prévu de faire d’autres opérations ou de l’usufruit ? Parce que si non au deux réponses vaut mieux éviter la SCI. Ça n’aura que peu d’intérêt entre les frais et la paperasse.

Hors ligne Hors ligne

 

#2021 21/05/2020 11h58

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   163  

Les taux ne me semblent pas déconnants.

Le différé du prêt est toutefois très court : avez-vous pris en compte les délais de jouissance dans vos simulations ? C’est la raison pour laquelle vous parlez d’ apporten capital ?

Toutefois, comme le souligne Laval, sans usufruit, et avec un montant si petit, pour qu’elle raison partez vous sur la création d’une SCI?

Yvan

Hors ligne Hors ligne

 

#2022 21/05/2020 12h12

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   158  

De plus vous éliminez une composante importante : les revenus étrangers. Il vous reste peu d’option dans ce domaine.

Après sur les conditions elles sont meilleurs que ma dernière opération et doit être dans la moyenne de mes opérations.
Comme dit Yvan, 6 mois de différé est mieux.
Mon premier emprunt a été cautionné par Crédit Logement équivalent de SACCEF. Donc pas dramatique non plus.

Vous avez planifié d’investir dans quelles SCPI ?

Hors ligne Hors ligne

 

#2023 21/05/2020 19h36

Membre
Réputation :   15  

Yvan, le 23/04/2020 a écrit :

Bonjour,


Les personnes intéressées peuvent me contacter en MP.

Cordialement
Yvan

Je me permets de citer Yvan qui communique son contact à la CMB.
En début d’année, ce conseiller de la CMB m’a fait un très bon accueil et était réactif par email et par téléphone.
Par contre, depuis fin février, c’est le silence total et cette personne n’est plus joignable du tout, même après le déconfinement partiel.
Est-ce que d’autres personnes qui ont eu ce contact ont eu un retour récemment?
Les taux d’intérêt sont en augmentation et je ne sais pas si la CMB continue à financer ce montage à crédit de SCI IS avec des SCPI en PP et US.


"I never lose. I either win or learn" - Nelson Mandela.

Hors ligne Hors ligne

 

#2024 21/05/2020 19h49

Membre
Réputation :   0  

narama, le 31/03/2020 a écrit :

Petit retour d’un entretien avec mon CGP, à toutes fins utiles :

Sur un scénario envisagé par son cabinet, d’un confinement de 2 à 3 mois maximum et redémarrage activité juin-juillet :
- Une baisse de rendement de 0,5%
- Les SCPI ont quelques moyens pour limiter la baisse/suspension des loyers (dépôt de garantie, allongement des baux..)
- Les gestionnaires envisagent une baisse de collecte mais pas nulle notamment car mouvement de transfert de fonds euros vers SCPI envisagé via assurance-vie
- La collecte est resté positive en mars
- La baisse des valeurs des parts devrait être modérée
- Une baisse des valeurs des actifs peut aussi être positif pour les SCPI qui rachèteront des immeubles décotés

Je précise que mon allocation est pour le moment très orienté bureaux.

Je reste convaincu que tout va dépendre de la durée/profondeur de la crise mais aujourd’hui, difficile de savoir quel va être le scénario.
Que le rendement ne soit pas au rendez-vous pendant quelques mois ne me dérange pas vu que cet investissement est long terme. Cependant si la reprise d’activité se fait trop tarder les conséquences économiques vont être désastreuses pendant un long moment..

Mon dossier est encore en "standby" mais je dois donner une réponse rapidement.
Pour rappel :
- 225k€
- SCI IS
- 1,05% sur 20 ans
- Assurance groupe (que je changerai rapidement!)
- Domiciliation salaire + compte SCI
- Différé de 9 mois (possible de le changer)

Je pense donc continuer le projet en espérant avoir une meilleure vision de l’évolution de la crise le temps que l’offre de prêt soit éditée.
Le timing est très mauvais, j’aurais souhaité prendre quelques semaines/mois de plus de réflexion mais le risque est de ne plus trouver un financement avec ces conditions.
J’aurais jusqu’à la signature de l’offre pour éventuellement changer d’avis.

L’offre de crédit me semble très compétitive, surtout dans le contexte actuel. La proposition a -t-elle aboutie de votre côté ? Est-ce une banque mutualiste?
Je suis à la recherche d’une solution similaire mais je n’ai pas de retours positif pour l’instant avec mon banquier…

Hors ligne Hors ligne

 

#2025 22/05/2020 10h21

Membre
Réputation :   1  

Bonjour Htc33,

Le dossier est en traitement en back-office depuis 1 bonne semaine.
Je vous dirais quel est le résultat.
La banque est la CdE.

A noter que le dossier a commencé a être constitué en novembre dernier ! Pas certain que les conditions puissent encore être les mêmes aujourd’hui.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur