Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Si ce message s'affiche, le changement de serveur qui a eu lieu mercredi 14 avril au matin a réussi !

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#1626 07/08/2019 23h27

Membre
Réputation :   2  

Bonsoir,

Je constate (car je suis à la recherche d’un crédit pour financer l’acquisition de parts de SCPI, disons 100 k€), que c’est un parcours du combattant pour avoir un taux intéressant.
Mes banques (Banque postale, BfORbANK, ing)ne sont clairement pas dans ce type de financement…

Taux de 2.6% proposé aujourd’hui sur 15 ans - je considère que c’est se moquer du monde, en tous cas de moi !)
J’attends une proposition d’une autre société, mais je suis preneur de conseils (j’ai déjà fait appel à un courtier sans succès, aussi, si vous avez des astuces (ou références), je suis preneur par MP, pour ne pas polluer trop le forum.
Le contexte me semble de plus en plus dur au regard des messages écrits il y a quelques mois par les membres… alors peut-être que le robinet est désormais fermé ?

Merci par avance,
Bonne soirée.
Reremi38

Hors ligne Hors ligne

 

#1627 16/08/2019 12h15

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

Trouver un financement pour investissement SCPI en tant que non-résident fiscal français n’est vraiment pas aisé (taux majoré, conditions rédhibitoires,…), est-ce que quelqu’un a déjà eu recours à un montage SCI pour faciliter le financement?

A vous lire

Dernière modification par MiniBN (16/08/2019 12h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#1628 16/08/2019 12h27

Membre
Réputation :   0  

Bonjour

Effectivement depuis la fin du crédit foncier, les financements SCPI se sont compliqués.

être salarié et pas indépendant, propriétaire de sa résidence principale et non locataire sans même de l’immobilier locatif, endettement, reste à vivre … tout le monde ne rentre pas dans ce moule.

Si on respecte toutes les conditions on peut (en théorie) obtenir sur 20 ans un taux correct mais toujours légèrement mois bon que l’immobilier en direct cela va de soit.

En septembre je pars en quête d’un petit financement de 100.000 € moi aussi mais cela ne va pas être aisé (indépendant avec 1 seul bilan)

En ce qui concerne les SCI à ce jour elles ont plutôt été un obstacle qu’autre chose pour un financement.


Conseiller en gestion de Patrimoine - N° ORIAS : 18005317

Hors ligne Hors ligne

 

#1629 17/08/2019 11h59

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

salarié sous contrat de travail français mais détaché dans un pays de l’EU, le financement auprès de banques françaises est un parcours du combattant. Du fait de mon statut de non-résident fiscal français, elles sont plus que frileuses ou imposent des conditions rédhibitoires.
Dans le pays de l’EU dans lequel je travaille et réside, les banques considèrent le statut de détaché sous contrat de travail d’un pays tier comme temporaire et à se titre n’accordent pas de crédit.
Je suis dans un entre deux qui m’empêche de profiter de ma capacité d’emprunt pour des investissements à effet levier dans l’immobilier (papier ou pierre).

Un bonne leçon pour moi qui ait tardé à ficeler ce projet d’investissement SCPI avant mon détachement --> la procrastination est néfaste.

Je vais voir ce que les différents courtiers me répondent quant au financement via une SCI, mais comme vous l’indiquez, j’ai peu d’espoir.

Si quelqu’un a une suggestion d’angle d’attaque pour corriger le tir, c’est toujours bon à entendre.

Bon courage pour votre recherche.

Hors ligne Hors ligne

 

#1630 18/08/2019 10h50

Membre
Réputation :   55  

Le fonctionnement des banques obéit à une logique de distribution de masse, ce qui suppose que que si elles sont bien armées pour traiter les cas standard, elles ne le sont pas du tout pour gérer les exceptions et/ou les situations complexes.

Il faut alors faire appel à une décision au cas par cas et c’est alors bien souvent le décideur le moins disant (j’entends par là celui qui prend le moins de risque) qui l’emporte.
Comme le disait, tout content de lui, un responsable de l’octroi de crédits que j’ai bien connu (à propos d’un dossier qui, justement, aurait nécessité de mouiller le maillot pour accompagner le client) : « On va prendre le risque de le voir réussir sans nous. »

Ce que bien des gens ont du mal à comprendre, c’est que "la banque" est en réalité une entité qui n’existe pas en tant que telle. La seule chose qui importe en réalité, c’est uniquement l’intérêt personnel et immédiat de l’individu qui la représente et qui est en face de vous à l’instant T.

J’ai par exemple bénéficié de conditions de prêt très avantageuses via un jeune et ambitieux directeur qui venait d’inaugurer une nouvelle agence et qui avait besoin avant tout de faire du chiffre, quel qu’en soit le prix.

Mieux encore : j’ai pu renégocier l’extourne de pénalités de remboursement anticipé (1 600 € à l’époque) en contrepartie de l’ouverture de quatre livrets A de 10 € ! Belle contrepartie… Il faut dire qu’à l’époque, les banques étaient en pleine bagarre pour les parts de marché dans le cadre de l’ouverture de la distribution du livret A (jusqu’alors chasse gardée de Caisse d’Épargne, Poste et Crédit Mutuel) et qu’il était essentiel pour mon conseiller - qui devait rendre des comptes presque quotidiennement à sa direction - d’ouvrir le plus de livrets A possible et ce quelles qu’en soient les conditions…

Mon conseil est donc d’essayer de trouver la faille, ou plutôt "la" contrepartie, probablement dérisoire à vos yeux, mais qui aura une importante toute particulière à ceux du conseiller qui défendra votre dossier. Je ne dis pas que ça suffira, mais ça aide…

Bonne chance !


Je suis responsable de ce que j'ai écrit. Pas de ce que vous avez compris.  :)

Hors ligne Hors ligne

 

#1631 20/08/2019 15h37

Membre
Réputation :   0  

Bonjour à tous,

J’avance doucement sur un emprunt de SCPI via une SCI à l’IS, pour un montant de 500k en PP, sur 25 ans.
Je partais sur la répartition suivante :
- Efimmo1 : 20%
- Immorente : 16%
- Epargne Pierre : 16%
- Interpierre : 16%
- Pierval : 16%
- Corum Origin : 16%

À force de faire des tableaux je finis par me noyer dans les chiffres. Je sollicite donc humblement votre avis sur cette répartition.
Est-ce qu’elle vous parait cohérente/pertinente/diversifiée/optimisée ? Avec un niveau de risque "correct" ?
Auriez-vous ciblé d’autres SCPI ?

Une discussion est d’autre part en cours avec la banque, qui me forcerait potentiellement à descendre à 400k d’emprunt.
Si cela devait se produire, je devrai me contenter de 5 lignes de SCPI au lieu de 6.
Auriez-vous une recommandation sur la SCPI à enlever parmi les 6 précédentes ? (ou revoir complètement ma copie…)

Merci pour votre aide.

Hors ligne Hors ligne

 

#1632 20/08/2019 15h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Bonjour,
Sur la répartition, c’est pas mal, par contre c’est 100% de SCPI à capital variable, pensez à diversifier aussi sur ce critère.
Pourquoi retirer une SCPI si 100k de moins, cela restera des lignes conséquentes, je trouve cela dommage.

Hors ligne Hors ligne

 

#1633 21/08/2019 09h39

Membre
Réputation :   55  

david111 a écrit :

Une discussion est d’autre part en cours avec la banque, qui me forcerait potentiellement à descendre à 400k d’emprunt.
Si cela devait se produire, je devrai me contenter de 5 lignes de SCPI au lieu de 6.

Bonjour David,

Sur la forme, rien ne vous oblige à supprimer complètement une ligne : vous pouvez tout à fait conserver les mêmes proportions sur 400 K€ au lieu de 500 K€ (si ce n’est que les coûts fixes liés à chacun des six nantissements pèseront plus lourd que cinq, en effet).

Sur la question de souscrire une SCPI à capital fixe, pourquoi pas, car dans ce cas il n’y aurait pas de délai de jouissance. Mais le problème est que, contrairement à une SCPI à capital variable, il est beaucoup moins facile d’être sûr d’obtenir rapidement la quantité souhaitée (au prix demandé) sur le marché secondaire, ce qui peut compliquer les choses au niveau du déblocage du crédit.

Sur le fond, si cela avait été pour moi, j’aurais davantage concentré mes investissements sur deux voire trois lignes maximum.

NB : J’ai bien conscience que cette position est vue comme iconoclaste par beaucoup d’investisseurs (les œufs, le panier… tout ça), mais je rappelle que la SCPI est par définition un patrimoine très largement diversifié, et j’observe que personne ne pousse de hauts cris lorsqu’un investisseur - convaincu de réaliser "la" bonne affaire et persuadé de maîtriser tous les paramètres - achète un seul appartement locatif pour le budget que vous évoquez. Cette contradiction m’a toujours amusé…

Enfin, pour terminer en répondant strictement à la question posée, si je devais en éliminer une, ce serait Pierval Santé.

Bonne journée !


Je suis responsable de ce que j'ai écrit. Pas de ce que vous avez compris.  :)

Hors ligne Hors ligne

 

#1634 21/08/2019 23h18

Membre
Réputation :   0  

Bonsoir,

Merci pour vos réponses !

@Surin, je n’avais pas du tout pris ce critère en compte, je regarde.

@OxxiGen : effectivement je souhaiterais rester sur 6 lignes, c’est au niveau CGP/banque/paperasse qu’il pourrait y avoir un problème.
Je fais le forcing pour que cela passe.
Pour la concentration des lignes, votre point de vue est effectivement différent de ce que j’ai l’habitude de lire/entendre smile Cela n’en reste pas moins pertinent.
Je suis de manière classique un adepte de la diversification. Passer par plusieurs sociétés de gestion a tendance à me rassurer, ce que j’estime être quasiment le plus important dans ma logique d’investissement long terme.

Pour votre avis sur Pierval Santé, est-ce à cause du secteur santé, ou un paramètre spécifique qui vous ferait sortir cette SCPI ?

Bonne soirée !

Hors ligne Hors ligne

 

#1635 22/08/2019 10h08

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   162  

Bonjour,

Si je devais sortir une ligne ce serait EPARGNE PIERRE.
Bonne SCPI sur le papier mais intérêt limité à mon avis car vous achetez environ 50% de locaux commerciaux avec cette SCPI
autant prendre de l’action unibail wesfield qui rapporte actuellement 9% de rendement avec une décote de 41% sur l’ANR avec des actifs premiums, qui est complètement liquide, ne supporte pas 10% de frais d’entrée. Un seul inconvénient difficile à financer à crédit mais avec un compte de marge chez un broker US ca passe. J’arrete la car il y a une file dédiée sur ce sujet de choix entre SCPI et foncières cotées.


Parrainage utile ; Paypal; Yomoni; parrain IB via MP, parrain revolut via MP

Hors ligne Hors ligne

 

#1636 23/08/2019 10h04

Membre
Réputation :   55  

david111 a écrit :

Pour votre avis sur Pierval Santé, est-ce à cause du secteur santé, ou un paramètre spécifique qui vous ferait sortir cette SCPI ?

Je n’ai absolument rien contre Pierval Santé en particulier, mais disons que je suis pas trop fan des SCPI thématiques, d’une façon générale.

J’ai bien conscience que le « story telling » est essentiel dans la réussite de la commercialisation d’une SCPI. Les investisseurs ayant soif de diversification ont en effet besoin qu’on leur raconte de (belles) histoires, faciles à comprendre et auxquelles ils vont volontiers adhérer, du style : « les besoins sont de plus en plus importants dans le secteur de la santé (vieillissement, etc). donc le secteur est porteur et mon investissement sera forcément judicieux. »

Le problème, c’est qu’on a un peu tendance à oublier que si ce discours est probablement une vérité objective pour les exploitants du secteur, il ne l’est pas forcément pour les propriétaires des locaux occupés par ces derniers. Il ne faut pas tout confondre !

Quand vous investissez dans un bien immobilier spécifiquement dédié à une activité (difficile de transformer un EHPAD en résidence de vacances, quand bien même il serait situé au bord de la mer), vous courez le risque d’être à terme en position difficile lors d’une renégociation locative future, face à des locataires / exploitants qui sont la plupart du temps de très grands groupes (NB : la problématique est sensiblement la même avec les investissements en LMNP). Dans la mesure où l’investissement en SCPI est pour le (très) long terme, il n’est pas inintéressant de réfléchir à ces questions dès maintenant.

Ceci dit, si l’investissement en murs d’EHPAD, de crèches ou de cliniques est si intéressant, rien n’empêche le gérant d’une SCPI généraliste d’y investir une fraction de son patrimoine, après tout.

En revanche, n’oubliez pas qu’investir dans un thème revient de facto à s’interdire d’investir dans tous les autres, et que ce que vous gagnez en lisibilité, vous le perdez en souplesse (et c’est exactement la même chose avec une SICAV thématique).

Et du coup au final, on en revient à la (bonne) question de la diversification : si vous êtes rassuré par le fait de mettre plein de thèmes et de sociétés différentes dans votre allocation, alors faites-le sans hésiter ! Vous avez compris que ce n’était pas forcément ma façon de penser.  :-)


Je suis responsable de ce que j'ai écrit. Pas de ce que vous avez compris.  :)

Hors ligne Hors ligne

 

#1637 25/08/2019 22h07

Membre
Réputation :   -1  

Bonjour,

La semaine dernière je suis passé voir mon banquier pour demander un crédit immobilier pour l’achat de part en SCPI, vue les taux proposé par les banques…

Je m’attendais à avoir des taux de prêt immobilier à 0.9% voir 1% sur 25ans ( comme ceux pratiqué pour l’achat d’une Résidence Principale ).

Ce dernier m’a expliqué que les taux pour investissement immobilier sont différents des taux pour l’achat d’une résidence principale. et que les taux pour l’investissement immobilier sont plus autour de 1.85% sur 25 ans.

1 - Est-ce qu’il y a vraiment une différence de taux en fonction du projet ?
2 - Avez-vous une idée sur les banques qui offres les meilleurs taux pour investissement ( en l’occurrence pour achat de part en SCPI )

Hors ligne Hors ligne

 

#1638 26/08/2019 09h21

Membre
Réputation :   55  

tazim a écrit :

Est-ce qu’il y a vraiment une différence de taux en fonction du projet ?

Bonjour,

Oui, c’est ce qu’on appelle une pratique de place. Rien nulle part ne stipule que telle ou telle forme de crédit doive être commercialisée à un niveau de taux spécifique, mais force est de constater que c’est pourtant le cas.

Cela dit, si on veut positiver, on peut toujours dire que ce ne sont pas les taux des prêts pour investir qui sont chers mais plutôt les prêts destinés à financer les biens d’usage (résidence principale voire secondaire) qui sont excessivement bas.

C’est principalement dû au fait que le client sera potentiellement lié à la banque prêteuse pendant toute la durée du prêt, ne serait-ce que parce qu’elle sera obligatoirement (du moins en principe) sa banque principale, ce qui laisse au banquier tout le temps de marger sur la commercialisation de produits et services annexes.

A l’inverse, un client qui recherche un prêteur spécifiquement pour financer des SCPI ne générera pas forcément beaucoup de rentabilité pour la banque en dehors de l’opération de prêt elle-même.

Bien entendu, il y a toujours des exceptions ici ou là…


Je suis responsable de ce que j'ai écrit. Pas de ce que vous avez compris.  :)

Hors ligne Hors ligne

 

#1639 26/08/2019 12h30

Membre
Réputation :   -1  

super, m erci c’est très clair,  du coup, je peux très bien négocier d’acheter plusieurs produits de la banque en contre partie d’un taux RP.

Hors ligne Hors ligne

 

#1640 26/08/2019 16h40

Membre
Réputation :   55  

Ce n’est pas gagné d’avance pour l’octroi d’un taux RP mais c’est en effet la bonne tactique à adopter : montrer au banquier que vous êtes désireux de "jouer le jeu" avec lui.


Je suis responsable de ce que j'ai écrit. Pas de ce que vous avez compris.  :)

Hors ligne Hors ligne

 

#1641 27/08/2019 20h48

Membre
Réputation :   3  

Quelques petits progrès côté obtention de financement (profil non-résident). 3 propositions en cours de discussion.

Proposition 1:

Jusqu’à 120k€
15 ans
1.8%
Nantissement des parts
30k€ d’épargne à loger dans la banque
3k€ de frais (courtage, nantissement, dossier)

Proposition 2:

Jusqu’à 110k€
20 ans
2.5%
Nantissement des parts
1.6k€ de frais (courtage, nantissement, dossier)

Proposition 3:

Jusqu’à 150k€
25 ans
2.7%
Nantissement des parts
1.6k€ de frais (courtage, nantissement, dossier)

D’un point de vue purement mathématique, les 3 propositions se valent plus ou moins. J’arrive à des projections de TRI de 4-5%. Ce n’est pas mirobolant, mais toujours mieux qu’une AV et permet de profiter du levier crédit.
Les propositions 2 et 3 permettent un effort d’épargne mensuel moyen plus faible.
Par contre les SCPI accessibles sont très limités (3-4) contre >30 pour la proposition 1.

To be continued.

Dernière modification par MiniBN (27/08/2019 20h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#1642 01/09/2019 17h13

Membre
Réputation :   -1  

Bonjour,

Je viens vous faire un petit retour pour partager avec vous mon éxperience et en faire profiter tout le monde.

J’ai demandé a rencontrer le directeur de l’agence de ma banque pro, je lui est présenter mon projet, la rentabilité de mon entreprise constante, ainsi que tout mes projets d’investissement personel.

Apres la fin de notre entretient et malgré que je n’ai uniquement qu’un seul bilan, ce dernier a accépté de m’accorder un credit pour l’achat de part en SCPI pour 150k de ( 1.5% sur 25ans et de 1.25% sur 20 ans )

Hors ligne Hors ligne

 

#1643 01/09/2019 21h04

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Merci pour ce retour, il faudrait toutefois nous en dire davantage sur les contreparties exigées par la banque :
_Avez-vous des produits à souscrire en dehors des SCPI ?
_Quel est le choix des SCPI ?
_Assurance, garantie ? A quel taux ?

Hors ligne Hors ligne

 

#1644 06/09/2019 05h21

Membre
Réputation :   12  

Bonjour
Pourriez vous me dire quelles banques vous ont fait des propositions car je n’arrive pas à me faire financer à part pour des scpi maison type Rivoli donc moins rentables
Obtenir un crédit pour de la scpi ayant des actifs à l’étranger comme Corum est mon objectif mais aucun courtier ne m’a donné suite.

MiniBN a écrit :

Quelques petits progrès côté obtention de financement (profil non-résident). 3 propositions en cours de discussion.

Proposition 1:

Jusqu’à 120k€
15 ans
1.8%
Nantissement des parts
30k€ d’épargne à loger dans la banque
3k€ de frais (courtage, nantissement, dossier)

Proposition 2:

Jusqu’à 110k€
20 ans
2.5%
Nantissement des parts
1.6k€ de frais (courtage, nantissement, dossier)

Proposition 3:

Jusqu’à 150k€
25 ans
2.7%
Nantissement des parts
1.6k€ de frais (courtage, nantissement, dossier)

D’un point de vue purement mathématique, les 3 propositions se valent plus ou moins. J’arrive à des projections de TRI de 4-5%. Ce n’est pas mirobolant, mais toujours mieux qu’une AV et permet de profiter du levier crédit.
Les propositions 2 et 3 permettent un effort d’épargne mensuel moyen plus faible.
Par contre les SCPI accessibles sont très limités (3-4) contre >30 pour la proposition 1.

To be continued.

Dernière modification par Stephanejudd (06/09/2019 05h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#1645 06/09/2019 07h24

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

Mon agence LCL en Essonne, où j’ai mon compte depuis longtemps, me propose les conditions suivantes pour financer 100k de Efimmo et 75k de Immorente : crédit 1,21% sur 25 ans, assurance taux 0,50%, frais dossier 700 euros par emprunt, pas d’indemnité de remboursement anticipé, caution Crédit Logement..
Ou bien 1,05% sur 20 ans.
Possible 1,05% sur 25 ans si je souscris mes assurances voitures et habitation chez eux, ce qui me chiffonne.
Je vais tenter d’imposer une délégation d’assurance à 0,15% hors ITT.

L’agence société Générale juste en face, où je suis un parfait inconnu, m’a proposé un taux de 0,80% sur 20 ans ! En contrepartie d’un investissement one shot de 50k sur leur contrat d’assurance vie Sequoia avec 0,18% de droits d’entrée.

Je trouve que les banques ne répercutent pas entièrement la chute actuelle des taux de refinancement, et toutes celles que j’ai visitées ont voulu m’imposer des produits à marge en sus.Alors que cela ne leur avait pas encore posé problème il y a encore 1 an pour une autre discussion.

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#1646 06/09/2019 09h39

Membre
Réputation :   68  

Ca parait pas mal du tout , voire même très bon.
Les contreparties ne sont pas délirantes, hormis l’AV proposée par la société générale.
Pour l’assurance proposée par la banque, il doit etre possible de la changer dans la première année grâce à la loi Hamon, même si c’est semble-t-il plus compliqué pour des emprunts SCPI.
Il est difficile de pouvoir obtenir des financements sur 20 ans, encore plus sur 25 ans.
On doit se rapprocher d’un CF neutre avec de tels taux et durée, en tout cas, effort d’épargne minime.


Parrainage Yomoni  -  Linxea - MesPlacements - Fortuneo - Bourse Direct - Boursorama - Contact MP

Hors ligne Hors ligne

 

#1647 06/09/2019 12h02

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   120  

Stephanejudd a écrit :

Bonjour
Pourriez vous me dire quelles banques vous ont fait des propositions car je n’arrive pas à me faire financer à part pour des scpi maison type Rivoli donc moins rentables

Bonjour,

Nous sommes quelques uns à être passés par la CMB pour obtenir des financements, Brest et Quimper notamment.

Hors ligne Hors ligne

 

#1648 08/09/2019 18h10

Membre
Réputation :   3  

Stephanejudd a écrit :

Bonjour
Pourriez vous me dire quelles banques vous ont fait des propositions car je n’arrive pas à me faire financer à part pour des scpi maison type Rivoli donc moins rentables
Obtenir un crédit pour de la scpi ayant des actifs à l’étranger comme Corum est mon objectif mais aucun courtier ne m’a donné suite.

MiniBN a écrit :

Quelques petits progrès côté obtention de financement (profil non-résident). 3 propositions en cours de discussion. (…)

Ayant un profil non-résident, beaucoup de courtier/établissement bancaire m’ont répondu très rapidement qu’ils pouvaient me financer avant de faire marche arrière une fois les documents du dossier obtenus.
A ce jour, le seul contact qui a l’air de tenir la route pour les financements cités est via un courtier spécialisé dans les non-résidents (Google le trouve très vite).

Hors ligne Hors ligne

 

#1649 10/09/2019 10h26

Membre
Réputation :   12  

Effectivement les banquiers bretons semblent être plus ouverts à la SCPI. Malheureusement le CMB n’existe que localement.

Pour revenir sur la rentabilité du projet, IMMORENTE distribue 4.80% par an ce qui revient à 3.30% net d’impots pour ma part (14% + PS) ce qui n’est pas mirobolant.
Votre taux de crédit à 1.05% est en revanche très bien placé pour de la pierre papier car ma banque le CA me proposait du 2% ce qui rendait impossible un autofinancement.

Je ne trouve pas de banque qui accepte de financer des SCPI avec du patrimoine à l’étranger (permettant de diminuer l’imposition globale) car ce sont pour moi les plus intéressantes niveau rendement même si il faut rester vigilant sur le gestionnaire et sa capacité à gérer à distance.

Pour les non résidents fiscaux la fiscalité n’est evidemment plus un critère

Skarklash a écrit :

Stephanejudd a écrit :

Bonjour
Pourriez vous me dire quelles banques vous ont fait des propositions car je n’arrive pas à me faire financer à part pour des scpi maison type Rivoli donc moins rentables

Bonjour,

Nous sommes quelques uns à être passés par la CMB pour obtenir des financements, Brest et Quimper notamment.

Dernière modification par Stephanejudd (10/09/2019 10h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#1650 10/09/2019 21h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   238  

Je me permets de faire un point sur ma situation.

A l’instant T, je n’ai toujours pas trouvé de partenaire pour me financer un projet de SCPI dans structure IS avec soit :

Un mixte PP / Usufruit ( 2 tiers / 1 tiers), tel que Malo l’as obtenu

(66/66) SCPI à crédit : est-ce devenu mission impossible pour trouver un financement ? 

OU

Un projet en PP mais avec un prêt à 25 ans avec un taux raisonnable dans le marché actuel (en dessous de 1.4% idéalement), tel que David ou Guitou le présente ici :

(65/66) SCPI à crédit : est-ce devenu mission impossible pour trouver un financement ?  / (66/66) SCPI à crédit : est-ce devenu mission impossible pour trouver un financement ?

(j’avoue que c’est toujours un peu frustrant de constaté que d’autres y sont parvenu ! smile )

Je précise que je suis prêt à accepter un nantissement des parts +/- garantie (CL ou Saccef) +/- assurance DC PTIA et de me porter caution perso du prêt de la structure IS.

Je souhaite un montant minimum de 500k

J’ai un dossier plutôt intéressant je pense, avec une capacité d’épargne nette nette supérieure à 10k par mois et des revenus stables.

Je suis joignable en MP idéalement sur ce forum pour un premier contact.

Désolé d’utiliser le forum comme moyen d’intermédiation, mais j’en ai besoin smile En contre partie, je m’engage à vous tenir au courant de l’avancée de mes démarches.

Comme SCPI je suis ouvert pour un mix comprenant :  Pierval Santé, les CORUM, les Sofidy, épargne pierre et les Parefs.

Dernière modification par AleaJactaEst (10/09/2019 21h08)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur