Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 29/03/2018 18h39

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   254  

J’ai été démarché , comme beaucoup de CGP , par la société Thomas Lloyd pour distribuer leurs produits qui sont des fonds d’investissements dans des projets de centrales électriques par biomasse ou photovoltaïque…

Mots-clés : fonds spéculatifs, infrastructures, thomaslloyd


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#2 01/04/2018 17h31

Membre
Réputation :   111  

Bonjour,

L’article évoque un directeur commercial ex président de Fairvesta France…

Pour info il y a aussi une file sur Fairvesta : Fairvesta Mercatus : votre avis sur la société immobilière Fairvesta ?

Cordialement,

Eric

Dernière modification par EricB (02/04/2018 14h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 18/04/2018 12h21

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

J’ai moi-même reçu une invitation pour une réunion de présentation à LYON le 25 Avril.

Je ne sais pas non plus quoi penser de cette société.

J’irai surement à la présentation par curiosité.
Si quelqu’un de ce forum s’y rend aussi on pourrait s’y rencontrer ?


Conseiller en gestion de Patrimoine - N° ORIAS : 18005317

Hors ligne Hors ligne

 

#4 27/04/2018 09h39

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

Un CGP m’a conseillé cet onvestissment. Mon inquiétude c’est que je ne trouve aucune info chiffré sur cette société allemande autre que celle présentée sur le site.
J’ai pensé à postuler pour savoir si la société existe vraiment lol

Dernière modification par newlifeimmo (27/04/2018 09h40)

Hors ligne Hors ligne

 

[-5]    #5 22/05/2018 16h29

Banni
Réputation :   -5  

bonjour je suis investisseur chez Lloyd depuis un an. À ceux qui ont des doutes ce qui est habituel en France… c’est une multinational qui participe à des projets qui se compte en milliards. avec les gouvernements et a pignon sur rue ! ils sont joignables au tel sans problème. (quand vous êtes investisseuse) évidemment votre banque ne vous proposera pas ce type de placement, ce qui les gènes beaucoup. Elles ont demandé à Lloyd qui a refusé ! les fonds de pension et les banques sont eux-mêmes investisseurs.
l’Amf n’est qu’une contrainte qui se paye et ne vous garantit aucunement les résultats ou faillites éventuelles. c’est un organisme purement Français…(étonnant non ! ) ce n’est pas une assurance !
bref, tous les mois virement de mes 11% annuel /12 . et en + mon capital travail… net d’impôt et de prélèvement en tous genres. (vive la franxe). je n’ai pas trouvé mieux à mon niveau. la gestion est en suisse et Allemagne.
vous avez aussi une possibilité non bloquée à 4% net toujours sans prélèvements.
Voilà vous avez une info précise réelle, pas comme certains… l’adhésion ne peut se faire que par des conseillers en patrimoine professionnels. personnellement je connais le mien depuis 20 ans.
le ticket d’entrée est à 10000 euros frais 5 % soit 10500 après vous pouvez en rajouter à votre convenance.
Voilà pour ceux qui se posent des questions, si ça peut aider.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 22/05/2018 16h41

Membre
Réputation :   14  

Je crois que si certains avaient encore des doutes le message ci-dessus n’en laisse plus ! Inscription le jour meme pour vanter les 11% de rendements, l’AMF qui ne sert à rien….

Décidemment les méthodes ne changent pas.

Dernière modification par Biapi (22/05/2018 16h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 22/05/2018 18h11

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   178  

Un truc assez intéressant à mon sens : regardez la liste des "senior professionals" ici Senior Professionals - ThomasLloyd Group Ils sont quasiment tous directeur marketing ou distribution.
Du coup, on peut se demander, dans cette boîte, qui travaille à produire les résultats ?
Même dans une banque d’affaire, il y a en général bien plus de bankers et traders que de sales.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 19/06/2018 11h28

Membre
Réputation :   0  

carpediem a écrit :

J’ai été démarché , comme beaucoup de CGP , par la société Thomas Lloyd pour distribuer leurs produits qui sont des fonds d’investissements dans des projets de centrales électriques par biomasse ou photovoltaïque…

Méfiance pour ce dir com Jeandupeux.. mais aussi pour Lecocq, tous deux anciens haut gradés de la secte de Rael ( tout comme d’ailleurs compagnes et enfants..)
Aucune compétence ni agrément pour commercialiser ou conseiller des produits financiers, et en tous cas pas ceux de MIF 2 dont ils se foutent éperdument

IH : pouvez-vous étayer votre message avec des éléments factuels svp. Sinon cela s’appelle du dénigrement et de la diffamation et n’a pas à être sur nos forums, sauf si vous signez votre message avec votre vrai prénom et nom et vous vous engagez à assumer la responsabilité des conséquences juridiques de vos propos.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 21/06/2018 15h06

Membre
Réputation :   111  

Bonjour,

glloyd a écrit :

l’Amf n’est qu’une contrainte qui se paye et ne vous garantit aucunement les résultats ou faillites éventuelles. c’est un organisme purement Français…(étonnant non ! ) ce n’est pas une assurance !

Oui l’Amf n’est pas une compagnie d’assurance, on s’en serait douté… Mais pouvez sans problème contacter l’Amf, et cela gratuitement, pour leur demander si les propositions d’investissements émanant de Thomas Lloyd respectent bien la règlementation française : n° d’agrément, méthodes de démarchage commercial, documents mis à disposition du public, contenus de leur site web, etc.

voir les ressources : Investissements douteux ou très risqués : ressources utiles

Cordialement,

Eric

Dernière modification par EricB (21/06/2018 18h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 05/11/2018 18h04

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   254  

Du concret pour l’avocat de Thomas Lloyd qui a menacé ce forum et obligé le retrait des post mettant en cause la société citée. Enfin………

AGEFI Actif a écrit :

L’Autorité des marchés financiers AMF met en garde contre les produits financiers du groupe Thomas Lloyd, dans un courrier relayé par la Chambre nationale des coneils en gestion de patrimoine (CNGP).

L’autorité vise en premier lieu un FIA de droit luxembourgeois, Thomas Lloyd Sicav, qu’il est interdit de commercialiser auprès d’investisseurs de détail, même fortunés, y compris s’ils sont en capacité d’investir plus de 100.000 euros selon l’AMF. Conséquence, un CIF qui souhaiterait commercialiser ce produit « doit s’assurer qu’il a été catégorisé par un prestataire de services d’investissement (PSI) en tant que client professionnel au sens des articles L.533-16, D.533-11, D.533-12 et D.533-12-1 du Code monétaire et financier (CMF) » selon l’AMF.

Plusieurs autres véhicules sont aussi visés : « CTI 5 D », « CTI 9 D », « CTI Vario D », « DB02/2016A » et « DB02/2016D ». De droit allemand, ils n’ont pas fait l’objet d’une autorisation de commercialisation en France. En conséquence, « aucun acte de commercialisation, offre ou recommandation personnalisée concernant l’un de ces véhicules ne doit être effectué en France auprès de clients professionnels ou investisseurs de détail », avertit l’autorité. Dans ces conditions, la seule possibilité de proposer la souscription de parts de l’un de ces FIA est de répondre à la demande d’un investisseur, sans qu’il fasse suite à une sollicitation, portant sur un FIA précisément désigné par lui.

Enfin, trois autres véhicules sont ciblés : les obligations subordonnées « CTI 1 D SP », « CTI 1 D » et « CTI 2 D », émises par une société du groupe Thomas Lloyd, Cleantech Infrastruktur GMBH. Ne bénéficiant là encore d’aucune autorisation de commercialisation en France, ils ne peuvent être présentés en France qu’auprès d’un cercle restreint d’investisseurs, soit 150 personnes maximum agissant pour compte propre. Tout CIF qui envisagerait de présenter à ses clients l’un de ces produits doit s’assurer au préalable auprès de l’ensemble des autres distributeurs qu’ils n’ont pas approché au total plus de 150 personnes.

« Pour mettre en cause les pratiques commerciales d’acteurs non régulés, l’expérience nous a montré que nous devions avancer de manière volontaire mais réfléchie et discrète. C’est par cette voie que nous parviendrons à discipliner certains des acteurs les plus agressifs présents sur le marché de la distribution. Aujourd’hui, nous sommes pleinement en accord avec la position prise par l’AMF et que nous avions d’ailleurs appelée de nos vœux », se félicite Benoist Lombard, le président de la CNCGP.


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#11 05/11/2018 18h21

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2829  

carpediem a écrit :

Du concret pour l’avocat de Thomas Lloyd qui a menacé ce forum et obligé le retrait des post mettant en cause la société citée.

Pour une fois, je ne trouve plus trace du courrier que j’avais reçu, sinon je l’aurais mis en ligne comme je fais habituellement quand on peut se le permettre.

Carpediem avait été contraint d’éditer ses messages à ma demande, puisque nous étions en risque juridique tous les deux à cause de ceux-ci.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 07/11/2018 13h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   418  

Les lettres de menace par avocat sont généralement un bon signe pour détecter une arnaque  un investissement douteux smile

Investissement douteux : ThomasLloyd, «une restriction salutaire de l?AMF» selon la CNCGP - Gestion de Fortune

Pas facile pour la profession et pour nous, organe de presse, de mettre en garde nos lecteurs contre une offre douteuse avant que l’AMF se décide à réagir. L’avocat de cette société allemande nous a ainsi mis en demeure en mars 2018 et menacé d’une action en diffamation si nous maintenions notre mise en garde publiée sur notre site. Notre article, selon lui, aurait causé « un préjudice considérable » à son client.

La Compagnie des CGPI a également reçu une assignation à la suite d’un communiqué interne diffusé par Jean-Pierre Rondeau, alors président de la Compagnie (1). D’autres blogs ou médias ont subi des pressions similaires.

Dernière modification par ZeBonder (07/11/2018 15h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 27/04/2019 11h57

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,
Je me suis inscrit sur ce forum pour pouvoir répondre à ces échanges concernant ThomasLloyd.
Je suis en effet extrêmement surpris de constater que toutes les critiques concernant les investissements proposés par cette société ne sont que des critiques sur la commercialisation des produits. En effet, la mise en garde de l’AMF si souvent commentée et servant de référence pour la mise en garde contre les investissements proposés par ThomasLloyd, ne porte QUE sur ce problème technique et administratif.
En tant que petit investisseur particulier, j’aurais aimé trouver des analyses sur le fond, la solidité de la société, sa structure, la réputation de ses dirigeants, son état patrimonial, la sûreté de ses projets, la sécurité de ses avoirs dans les pays où elle investit, etc… Bref, tout ce qui peut permettre à un investisseur de faire confiance ou non à cette société. Certes, un rendement aussi attractif (11 %) fait peur. Mais j’aimerais des arguments financier pour me mettre en garde. Et non pas des arguments fumeux, comme de prétendre que le fait que leur Avocat veille à la réputation de la société est un signe d’une arnaque sous-jacente ! C’est d’un ridicule abouti et n’a rien à faire dans un forum où l’on recherche des renseignements sur la meilleure façon de placer ses économies : "heureux, investir et s’enrichir", mais sans tout perdre…
Comme le dit un intervenant, les banques ne proposent pas ce type d’investissement. Alors même que par ailleurs ils ont des liens avec cette société. Lorsque j’ai voulu faire le virement de la somme que j’investissais, mon banquier (Crédit Agricole) m’a fait signer une décharge, après avoir refusé d’effectuer le virement dans un premier temps, et m’a viré comme un malpropre en clôturant tous mes comptes chez eux, ouverts depuis plus de 20 ans, dont des comptes professionnels !
Je précise que je n’ai aucun lien avec ThomasLloyd, si ce n’est que j’ai souscrit une "commandite", que j’ai mis plusieurs mois pour me décider, interpellé moi aussi par le rendement particulièrement élevé. Cela fait maintenant un an que j’ai souscrit et les versements sont fait avec une totale ponctualité, au montant prévu, les documents fiscaux envoyés selon les normes en vigueur en France, et que je presse mon conseiller financier de surveiller régulièrement la sûreté de mes avoirs, comme il se doit. Il faut bien savoir faire confiance tout de même, à un moment ou à un autre…
J’attends vos réactions avec impatience.
Cordialement

IH : suite à quelques échanges mails, l’auteur de ce message n’a pas de lien avec TL et le message semble donc honnête.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 27/04/2019 12h04

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   260  

Prenez soin de nous dire dans 3/4 ans où vous en êtes…
Et nous communiquer vos chiffres.


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#15 27/04/2019 12h30

Membre
Réputation :   0  

Bien entendu, ce sera avec plaisir.
A savoir que ThomasLloyd existe depuis 2003 et que, à ma connaissance, ces placements sont proposés depuis plus de 10 ans. Ce qui fait que celui qui a souscrit il y a 9 ans a gagné son challenge en doublant la mise.. Pourvu que ça dure, comme disait la Mère de Bonaparte à son fils… LOL

Hors ligne Hors ligne

 

#16 27/04/2019 12h48

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2829  

Il y avait des arguments, mais ils ont du être supprimés suite à un mail peu avenant qui m’avait été envoyé peu après l’initiation de cette file de discussion.

J’en profite pour fermer le topic, ce type de sujet n’est pas très intéressant, et est trop pénible à modérer.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 28/04/2019 14h09

Membre
Réputation :   111  

Bonjour,

Une simple recherche sur google permet de retrouver en 5 minutes quelques articles et informations intéressantes en rapport avec le sujet.

La Compagnie des CGPI relaie un courrier de l’AMF du 30/10/2018 visant à alerter les CIF à propos de 9 produits financiers du groupe Thomas Lloyd. Compagnie des CGPI.
- Thomas Lloyd : alerte AMF - La Compagnie des CGPI

Produits financiers THOMAS LLOYD – « Une restriction salutaire de l’AMF », selon Benoist Lombard. Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine (CNCGP).
- Produits financiers THOMAS LLOYD - « Une restriction salutaire de l?AMF », selon Benoist Lombard

ThomasLloyd : la réaction de la société au communiqué de la CNCGP. Site gestion de fortune.
- ThomasLloyd : la réaction de la société au communiqué de la CNCGP - Gestion de Fortune

Cordialement,

Eric

Dernière modification par EricB (28/04/2019 14h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 28/04/2019 18h45

Membre
Réputation :   0  

Un grand merci EricB pour l’intérêt que vous portez à mon commentaire.
Bien entendu je connaissais parfaitement ces 3 articles. Je les ai lus et relus, mais je n’y ai trouvé aucun argument concernant la qualité des investissements. C’est d’ailleurs ce que souligne la Société dans son droit de réponse
https://www.cncgp.fr/wp-content/uploads … Lloyd.pdf.
Il ne s’agit pour l’AMF que des conditions légales de commercialisation. Encore une fois je n’ai aucun lien avec ThomasLloyd, si ce n’est que j’ai souscrit à ce que m’a proposé mon Conseiller, qui est un professionnel de renom avec pignon sur rue depuis de très nombreuses années. Mon intervention sur ce forum était tout simplement de chercher des informations sur la solidité de la société ThomasLloyd, si quelqu’un connaissait un problème dans la gestion ou dans les investissements qu’ils font dans des pays plus ou moins stables, etc… En un mot si j’avais plus de risque pour ce placement que si j’investissais dans des strat-up ou autre "capital risque" qui rapportent presque autant que ThomasLloyd. J’ai bien entendu été légalement et très largement averti du risque de mon placement. Mais que faire si on a besoin de booster ses revenus et compenser une retraite minable ? Je n’y connais pas grand-chose et je fais confiance aux professionnels. J’ai mis plusieurs mois de recherches avant de signer et tous les arguments que vous exposez je les connaissais. Mais encore une fois, ça n’éclaire EN RIEN sur la solidité de la société et la confiance dans son évolution, donc à ma rentabilité. Je suis surpris et déçu par l’analyse très partielle et partiale du communiqué de l’AMF qu’en font aussi bien la Compagnie des CGP et Gestion de Fortunes. Il me semble y voir poindre en filigrane une jalousie contre des produits, qu’ils qualifient eux-mêmes d’agressifs, qu’ils ne peuvent commercialiser eux-mêmes comme ils le souhaiteraient. Y a-t-il des intérêts commerciaux ? Je ne sais pas, et à vrai dire je m’en moque !
Cordialement, et encore merci pour votre post.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #19 28/04/2019 20h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2289  

Cricri77, Thomas Lloyd a ses racines en Allemagne. Si vous aviez vraiment mené cette recherche de façon consciencieuse, vous auriez facilement trouvé maints témoignages et plaintes d’investisseurs allemands, qui ont porté leurs conflits avec cette société devant la justice allemande. Plusieurs cabinets d’avocats recensent les plaintes des investisseurs, afin d’obtenir réparation.

Par exemple ici : selon ce cabinet d’avocats, les conflits entre investisseurs et Thomas Lloyd semblent concerner :

- la transformation forcée et inopinée (l’alternative étant apparemment la résiliation sans compensation) du statut des investisseurs, de titulaires de droits ou de certificats de participation aux bénéfices à actionnaires.

KAP Rechtsanwälte a écrit :

München, den 20.02.2019 – Anleger der Thomas Lloyd1) erhalten im Februar 2019 Post von ihrer Anlagegesellschaft ThomasLloyd Global Asset Management (Schweiz) AG. Für viele Anleger mit überraschendem Inhalt:durch "Restrukturierung" der Gesellschaften sollen Anleger, die bislang als Genussrechts- bzw. Genussschein-Inhaber beteiligt waren, nun plötzlich zu Aktionären werden.

ThomasLloyd Anleger, die bereits gekündigt hatten und mit einer Rückzahlung ihrer angelegten Gelder rechneten, wird nun die sprichwörtliche Pistole auf die Brust gesetzt. Diese Anleger sollen bis zum 28.02.2019 erklären, ob sie an der Kündigung festhalten oder die Kündigung zurücknehmen und damit Aktionär werden. Wer an der Kündigung festhält wird hierbei jedoch "leider" leer ausgehen, da das Auseinandersetzungsguthaben zum 31.12.2017 Null Euro betragen soll. Oft wird zugleich aber eine Aufstellung der Werte zum 31.12.2018 überlassen, die das gar nicht zeigt, sondern vielmehr Werte oberhalb der Einzahlung ausweist.

Ein Widerspruch, der wohl nur so zu erklären ist, dass dem Anleger ein Verhalten abverlangt wird, das nie richtig ist: nimmt er die Kündigung zurück, wird er Aktionär wider Willen und erhält erst einmal keine Rückzahlung seiner Anlage. Besteht der Anleger auf die Kündigung, wird sich der Fonds dann darauf berufen, der Rückzahlungswert liege bei 0 Euro.

- une présentation incorrecte des risques, évidemment très élevés s’agissant d’investissements en infrastructures dans des pays émergents

KAP Rechtsanwälte a écrit :

KAP Rechtsanwälte haben Anfang 2018 vor dem Landgericht Frankfurt am Main Klage gegen die Vierte Cleantech Infrastrukturgesellschaft mbH, als Rechtsnachfolgrein der Thomaslloyd Private Wealth GmbH, sowie die Vermittlungsgesellschaft European Financial Advisors Services GmbH eingereicht.

Die Anlegerin hatte im Jahr 2010 in die angeblich sichere und zukunftsfähige Anlage in Genussrechte der Thomas Lloyd Absolute Return Growth 2009 investiert. Nach der Entwicklung 2018 dürfte diese Anlage zwischenzeitlich massiv an Wert verloren haben.

Die KAP Rechtsanwaltsgesellschaft mbH stützt die Klage für ihre Mandantin vor allem darauf, dass diese bei Zeichnung nicht über alle Risiken von Genussrechtsbeteiligungen richtig aufgeklärt wurde.

KAP Rechtsanwälte a écrit :

München, den 30.11.2017 - Derzeit werden vermehrt Thomas Lloyd Fonds beworben. Im Zentrum stehen dabei der Fonds CTI 5 D, herausgegeben von der Emittentin Dritte Cleantech Infrastrukturgesellschaft mbH & Co. KG und der Fonds CTI 9 D, herausgegeben von der Emittentin Fünfte Cleantech Infrastrukturgesellschaft mbH & Co. KG.

Bei beiden Investitionen handelt es sich um Kommanditbeteiligungen entweder als Direktkommanditist oder über eine Treuhandbeteiligung. Investiert werden soll die Beteiligung in eine Zielgesellschaft, welche wiederum in „Infrastrukturprojekte im Bereich der nachhaltigen Energieerzeugung aus Erneuerbaren Energien (Power Generation) sowie der zugehörigen effizienten Energieübertragung (Power Transmission) und –verteilung (Power Distribution) in Asien“ investieren soll. Es soll sich um eine sichere Anlage handeln, unter anderem, weil Asiens Wirtschaft doppelt so stark wachse wie die der restlichen Welt. Dies wird mit der Prognose belegt, dass Asien im Jahr 2050 fast 55% der weltweiten Wirtschaftsleistung erwirtschaften werde. Interessanterweise sollen beide Fonds in die identische Zielgesellschaft investieren – in die ThomasLloyd Cleantech Infrastructure Fund GmbH.

Die Mindestbeteiligungsdauer beträgt bei dem Fonds CTI 5 D fünf Jahre, bei dem Fonds CTI 9 D neun Jahre. Geworben wird für die Beteiligung an dem Fonds CTI 5 D mit monatlichen Nettozahlungen in Höhe von 5 % der Beteiligungssumme, für die Beteiligung an dem Fonds CTI 9 D sogar mit 11 %.

Die Risiken lesen sich in den Prospekten zu beiden Beteiligungen zunächst einmal moderat. Eine Haftungsbegrenzung auf 0,1% der Pflichteinlage scheint auf den ersten Blick nicht so gravierend. Tatsächlich aber gehören Kommanditbeteiligungen mit zu den riskantesten Anlageformen überhaupt, da Kommanditisten bis zur Höhe der übernommenen Einlage persönlich haften – bis hin zum Totalverlustrisiko. Zudem sind sie unmittelbar nicht nur am Gewinn, sondern auch am Verlust der Beteiligungsgesellschaft beteiligt.

Ein weitere großes Risiko birgt der Blind Pool Charakter der beiden Anlagen. Der Anleger weiß nicht, in welche Projekte die Zielgesellschaft investieren wird – aus den Prospekten ergibt sich lediglich, dass bisher in Biomasse- und Solarkraftwerke investiert wurde. Dies ist aber für die Anlageentscheidung enorm wichtig, da der Erfolg der Anlage unmittelbar vom Erfolg der durch die Zielgesellschaft eingegangenen Investitionen abhängt.

La presse économique allemande s’est fait l’écho des risques des investissements proposés par Thomas Lloyd, par exemple ici.

Vous pouvez aussi trouver des retours d’expérience d’investisseurs allemands sur les forums, par exemple ici.

Hallo, mein Vertrag endete 2015. Registerauszug 2016 (zeigt den Rückzahlungs-betrag an). Rückzahlung sollte nach Erstellung einer "Neubewertung" Ende März2017 erfolgen. Ich habe im Januar vorgegeben, aufgrund der Verzögerung bei der Tilgung eines Kredites in Schwierigkeiten zu geraten. Daraufhin hat man eineTeilrückzahlung getätigt. Nach schriftlicher Anfrage über die Auszahlung des Restbetrages (Ende April) wurde innerhalb weniger Tage der Restbetrag überwiesen. Meine Empfehlung: Finanzielle Probleme durch die Verschleppung/Verzögerung der Rückzahlung angeben. Drohen mit Anwalt oder ähnliches bringt nichts.Also freundlich und etwas "bückeln" hilft vielleicht weiter. Ansonsten ist dieseForm der Anlage bei Thomas Lloyd zinsloser Schrott. Ich mache mir keinen Vorwurf, da ich die Verträge geerbt habe. Unterm Strich Gott sei Dank kein Verlust, aber null Gewinn durch Nullzinsen.seit 2010 !

Bref, le meilleur conseil s’agissant de ces investissements est donné par la société Thomas Lloyd elle-même, par exemple ici :

Thomas Lloyd a écrit :

Il est recommandé aux investisseurs intéressés de procéder à un examen personnel des conséquences juridiques, fiscales, économiques et autres d’une participation dans la société émettrice et, le cas échéant, de consulter un conseiller personnel.

Les forums dédiés à l’investissement, comme celui-ci, sont des plateformes très utiles pour faciliter ces indispensables efforts de recherche. Espérons que Thomas Lloyd le comprenne, désormais.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 28/04/2019 22h23

Membre
Réputation :   10  

Cricri77 a écrit :

Bonjour,
Je me suis inscrit sur ce forum pour pouvoir répondre à ces échanges concernant ThomasLloyd.
Je suis en effet extrêmement surpris de constater que toutes les critiques concernant les investissements proposés par cette société ne sont que des critiques sur la commercialisation des produits. En effet, la mise en garde de l’AMF si souvent commentée et servant de référence pour la mise en garde contre les investissements proposés par ThomasLloyd, ne porte QUE sur ce problème technique et administratif.
En tant que petit investisseur particulier, j’aurais aimé trouver des analyses sur le fond, la solidité de la société, sa structure, la réputation de ses dirigeants, son état patrimonial, la sûreté de ses projets, la sécurité de ses avoirs dans les pays où elle investit, etc… Bref, tout ce qui peut permettre à un investisseur de faire confiance ou non à cette société. Certes, un rendement aussi attractif (11 %) fait peur. Mais j’aimerais des arguments financier pour me mettre en garde. Et non pas des arguments fumeux, comme de prétendre que le fait que leur Avocat veille à la réputation de la société est un signe d’une arnaque sous-jacente ! C’est d’un ridicule abouti et n’a rien à faire dans un forum où l’on recherche des renseignements sur la meilleure façon de placer ses économies : "heureux, investir et s’enrichir", mais sans tout perdre…
Comme le dit un intervenant, les banques ne proposent pas ce type d’investissement. Alors même que par ailleurs ils ont des liens avec cette société. Lorsque j’ai voulu faire le virement de la somme que j’investissais, mon banquier (Crédit Agricole) m’a fait signer une décharge, après avoir refusé d’effectuer le virement dans un premier temps, et m’a viré comme un malpropre en clôturant tous mes comptes chez eux, ouverts depuis plus de 20 ans, dont des comptes professionnels !
Je précise que je n’ai aucun lien avec ThomasLloyd, si ce n’est que j’ai souscrit une "commandite", que j’ai mis plusieurs mois pour me décider, interpellé moi aussi par le rendement particulièrement élevé. Cela fait maintenant un an que j’ai souscrit et les versements sont fait avec une totale ponctualité, au montant prévu, les documents fiscaux envoyés selon les normes en vigueur en France, et que je presse mon conseiller financier de surveiller régulièrement la sûreté de mes avoirs, comme il se doit. Il faut bien savoir faire confiance tout de même, à un moment ou à un autre…
J’attends vos réactions avec impatience.
Cordialement

IH : suite à quelques échanges mails, l’auteur de ce message n’a pas de lien avec TL et le message semble donc honnête.

Bah justement, la question que je me pose moi est pourquoi n’arrive t’on pas a trouver des renseignements utiles a notre bonne connaissance de cette société et des investissements qu’elle propose. La première chose a faire pour cette société, c’est de montrer aux investisseurs son track record, les boites dans lesquels elle a investi et a "gagné" et celles ou elle a "perdu"…ça me rappelle une boite qui vendait de l’arnaque en France avec pignon sur rue et existante depuis un peu déjà: Legendre

saubek a écrit :

Bonjour,

J’ai moi-même reçu une invitation pour une réunion de présentation à LYON le 25 Avril.

Je ne sais pas non plus quoi penser de cette société.

J’irai surement à la présentation par curiosité.
Si quelqu’un de ce forum s’y rend aussi on pourrait s’y rencontrer ?

Y êtes vous allé?

Dernière modification par frcclair (28/04/2019 22h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#21 29/04/2019 11h21

Membre
Réputation :   0  

Merci à tous les intervenants sur ce sujet, et notamment au modérateur (IH) pour sa note de confiance.
Pour FRCCLAIR, je dirai que j’ai déjà participé à une réunion de présentation de TL, et que je me rendrai à une seconde fin Mai à AIX. La présentation de la société est très claire concernant leurs réalisations et le fonctionnement. Paradoxalement, il n’a que peu été question des investissements, et je n’étais pas encore suffisamment affûté pour poser les bonnes questions. Je vais essayer de me rattraper cette fois !Il n’y a pas eu beaucoup de questions (une trentaine de personnes).Si ça vous intéresse, je vous tiendrai informés.
Pour Scipion8, enfin une réponse complète, argumentée et documentée. C’est bien ainsi que je conçois ce type de discussion. N’étant pas germanophile, je n’avais effectivement pas quitté les forums hexagonaux. Vos liens sont particulièrement intéressants et j’ai pu (je crois) à peu près comprendre grâce à la traduction automatique (merci Google, même si ce n’est pas parfait). Deux types de problèmes se dégagent de ces forums : le premier concernant l’information des risques par TL. Pour cela, je dois avouer que aussi bien mon conseiller que TL m’ont parfaitement informé des risques encourus, conformes à tout ce qui est écrit. Les risques en perte totale du capital investi n’ont pas été éludés. Pas plus que les incidences fiscales, en Allemagne et en France. Mais mis en corrélation avec le type d’investissement en infrastructures dans des pays à très forte croissance qui implique une forte rentabilité. Et le fait qu’ils construisent, mettent en route et ensuite cèdent leur "bébé", n’en assurant pas la gestion à plus long terme que le démarrage.
Le second point, un peu plus inquiétant car à long terme, est le remboursement du capital à la fin du contrat d’investissement. Là, bien entendu, je ne peux pas me prononcer. Mais il semble que ce soit plus un problème de délai pour le remboursement que l’impossibilité de recouvrer ses avoirs.
Encore merci pour vos avis. Même s’il m’arrive de mal dormir en pensant aux risques, il y a des moments dans la vie où l’on est obligé de faire des choix difficiles. 11% (9% net) de rentabilité pour un engagement de 9 ans est à la fois attractif et inquiétant. D’où mes recherches et mon questionnement.Pour l’instant je ne regrette pas. Lorsque ma banque m’a créé des ennuis en refusant le virement vers TL (pour raison de sécurité !), j’ai pu les mettre en relation directe avec un représentant de haut niveau de TL qui a pris le temps de discuter avec eux. Il est donc inexact de dire que l’on ne peut pas avoir de contact ou d’informations de la part de TL. Ou alors je suis privilégié. Il est pas contre exact qu’ils sont très "réactifs", car ils ont menacé le Crédit Agricole de mettre leur avocat sur le coup ! Ce qui les a d’ailleurs calmés ! Mais ma banque m’a viré, après 25 ans de coopération professionnelle ! LOL
Vous voudrez bien m’excuser pour la longueur de ce post, mais j’ai voulu être complet et bien vous expliquer que je ne suis pas un "suppôt" de TL mais un simple particulier qui cherche à vivre sa retraite au moins mal…
Cordialement à tous

Hors ligne Hors ligne

 

#22 29/04/2019 11h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   501  

Cricri77 a écrit :

Même s’il m’arrive de mal dormir en pensant aux risques, il y a des moments dans la vie où l’on est obligé de faire des choix difficiles.

C’est à dire ? Dans quelles circonstances peut-on se retrouver "obligé" d’investir dans un placement sur lequel on a soi même de gros doutes ?

Cricri77 a écrit :

Mais ma banque m’a viré, après 25 ans de coopération professionnelle ! LOL

Votre banque, à qui vous faites confiance depuis 25 ans, vous a viré juste parce que vous vouliez investir dans cette société ? Et ça ne vous alerte pas ? Etonnant…

Hors ligne Hors ligne

 

#23 29/04/2019 11h38

Membre
Réputation :   0  

J’ai oublié de dire à Scipion8 que, en réponse à

Bref, le meilleur conseil s’agissant de ces investissements est donné par la société Thomas Lloyd elle-même, par exemple ici

j’avais bien reçu le document se rapportant à son lien avant la signature, et que j’étais donc parfaitement informé des risques.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 29/04/2019 12h49

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2407  

dangarcia a écrit :

Cricri77 a écrit :

Mais ma banque m’a viré, après 25 ans de coopération professionnelle ! LOL

Votre banque, à qui vous faites confiance depuis 25 ans, vous a viré juste parce que vous vouliez investir dans cette société ? Et ça ne vous alerte pas ? Etonnant…

Pour ma part, ma banque (une de mes banques) m’avait alerté une fois (c’était il y a 10 ans) sur la situation, d’après elle fragilisée, d’un cabinet montant une opération dans laquelle je comptais investir, et avec qui j’avais déjà investi quelques années auparavant dans quelque chose dont j’étais très satisfait.
J’avais pris en compte cet avertissement, et renoncé à l’opération.
Je ne pense pas (je suis sûr) que la banque m’aurait "viré" si j’avais quand même investi dans cette opération (j’aurais sans doute même pu obtenir un financement, même avec leurs "réserves").
J’ajoute qu’à l’époque, je savais qu’une autre caisse locale de ma banque avait participé au financement d’opérations de ce cabinet, donc qu’ils pouvaient/devaient bien le connaître.

A posteriori, je ne peux que me féliciter d’avoir fait ce choix : Le cabinet a été mis en liquidation judiciaire quelques années après, son gérant interdit de gestion pour des années, et j’ai compris (en creusant) pourquoi…  Mon premier investissement avec ce cabinet a alors généré depuis mal de soucis, mais j’ai eu de la chance, car il reste raisonnablement rentable. L’autre investissement auquel j’avais renoncé aurait été un fiasco.

Vous pouvez croire que les banques sont parfois frileuses. Vous pouvez choisir de prendre vos risques. Mais, pour ma part, je pense que leurs conseils sont aussi à prendre en compte (ils ont des compétences, et des informations, dont vous ne disposez pas), et que le plus important est d’éviter les investissements calamiteux, quitte parfois à louper une éventuelle bonne affaire… Quand un intermédiaire ne fait pas les efforts requis pour avoir le droit de commercialiser son produit en respectant les contraintes de l’AMF (dont les filets sont quand même assez larges, et laissent parfois passer des pratiques que je considère comme innapropriées, même pour des acteurs très réglementés, comme par exemple les sociétés de gestion de SCPI), c’est pour moi un signal d’alarme très fort, quasiment éliminatoire.

Vous considérez que "pour l’instant tout va bien" (comme celui qui tombe d’un gratte-ciel avant d’être trop proche du sol), cricri77, mais vous avez déjà de nombreux signaux d’alarme, et d’après votre présentation pas forcément la surface financière pour encaisser sans conséquences un "sinistre". Pour votre investissement TL, vous n’avez plus guère de choix (on ne change pas le passé), et il ne vous reste plus qu’à croiser les doigts…
Je comprend que vous ayez besoin de vous rassurer en venant argumenter en faveur de TL, ici ou ailleurs. Mais ne serait-il pas plus "productif" pour vous d’essayer d’identifier des possibilités de modérer votre risque sur cet investissement (j’ignore s’il y en a…) ?
Je vous suggère aussi d’au moins limiter les risques sur le reste de votre patrimoine (= plutôt investir dans des actifs peu risqués qu’en rajouter sur TL, ou d’autres opérations similaires).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 29/04/2019 13h00

Membre
Réputation :   0  

Merci pour vos conseils pleins de bon sens. Concernant les banques, en 40 ans de métier j’ai appris à ne pas leur faire confiance. Bien que certains "hommes" soient de parfaits professionnels, malheureusement en général tout va bien au début, et ensuite ils fuient dès que vous avez vraiment besoin d’eux. Pour TL, je ne les défends en aucune manière. Comme vous dites, je croise les doigts et j’essaye de me tenir informé. Et éventuellement de partager avec d’autres, car ça peut être utile, dans un sens comme dans l’autre. Mais toujours ce fichu pavé mosaïque ! Rien n’est tout blanc, rien n’est tout noir….

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "thomas lloyd : projet d'infrastructures en asie"

Discussion Réponses Vues Dernier message
18 3 425 25/03/2021 14h17 par Oblible

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur