Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1051 03/06/2017 20h34 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

Je me suis fait la même réflexion que Durun en regardant les actions Samsung en Corée hier soir. Même si l’affaire me paraît très intéressante (PE à 11 pour un leader mondial en belle croissance), je m’abstiens d’acheter car l’euro a rarement été aussi faible.

Hors ligne

 

#1052 03/06/2017 21h32 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Banni
Réputation :   578 

Jef56 a écrit :

Ce qui m’interpelle ce sont les forumeurs qui donnent des conseils mais ne publient pas leur portefeuille.

Encore une reflexion peu intelligente, à mon avis, à laquelle il faudrait tordre le cou une bonne fois pour toutes.
Peu importe qu’un forumeur ne publie pas son portefeuille (peut-être aussi que son portefeuille a des performances épouvantables, ou n’existe même pas - aucune importance).
L’important est la qualité de l’avis donné par ce forumeur et la pertinence des questions qu’il soulève.

Disqualifie-t-on un critique littéraire s’il n’est pas lui-même non seulement écrivain, mais aussi écrivain de grand talent?
Refuse-t-on de laisser un critique de film  s’exprimer, sauf à avoir lui-même déjà produit des cheufs d’oeuvre cinématographiques?

Celui qui est critiqué sur ce forum devrait en fait s’en réjouir, car c’est lui le gagnant:
- si la critique est infondée, il n’en tient pas compte
- et si elle est pertinente, cela lui permettra d’améliorer son processus d’investissement, donc de gagner plus à risque égal.

Hors ligne

 

#1053 03/06/2017 21h53 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

La pertinence n’est pas suffisante pour que la critique soit acceptée. Une bienveillance est également indispensable.

Hors ligne

 

#1054 03/06/2017 21h53 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   375 

Je ne suis pas d’accord avec vous et le fait est qu’on vous a reproché la même chose que j’ai reprochée à Durun.
La comparaison avec d’autres domaines comme la culture ou la science n’est pas pertinente car sur le domaine de l’investissement boursier 90% des professionnels sous-performent le marché.

On est en droit donc d’attendre un peu plus de garanties comme l’expérience prouvée que du bon sens et un esprit critique.

J’oserais ma propre comparaison sans chercher à agiter un chiffon rouge sous vos yeux mais les interventions de sergio de l’IF qui avait plus de points de réputation que vous étaient supportées par un tracking record qui apportait un poids supplémentaire à ses interventions.
En ce qui vous concerne, ce ne sont que des déclamations souvent répétées sans aucune preuve.

Je vous rejoins toutefois, les commentaires sont source d’amélioration, j’en ai d’ailleurs souvent profité moi-même.

Le message de Durun était aussi peut-être un peu léger, en terme d’arguments et sur la forme: "je n’ai pas lu la file mais je vais vous dire ce qu’il faut faire" alors que IH publie son portefeuille depuis 7 ans lui et que ses résultats sont probants.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#1055 03/06/2017 22h15 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Banni
Réputation :   578 

@Jef56: je persiste dansce que j’ai dit et suis donc en désaccord avec vos trois premiers paragraphes ci-dessus (mais daccord bien sûr avec les deux derniers).

On va s’arrêter là. Chaque lecteur se fera sa propre opinion.

Hors ligne

 

#1056 03/06/2017 22h33 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   69 

Oui s’il vous plait.

Hors ligne

 

#1057 04/06/2017 06h34 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Réputation :   27 

parisien a écrit :

On va s’arrêter là.

OUI de grâce ! MERCI d’avance

Dernière modification par hertell (04/06/2017 06h42)

Hors ligne

 

#1058 04/06/2017 08h25 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   430 

Jef et Parisien, personnellement, j’ai la sensation que les 2 arguments sont recevables (même s’ils paraissent radicalement opposés). Là n’est peut-être même pas le problème principal. Ca a peut-être plus à voir avec la (perception de la) prétention de dire à l’autre ce qu’il devrait faire ou non, et comment il devrait le faire ou non. Les arguments qui permettent d’avancer, je crois que c’est toujours appréciable (ou ceux qui permettent de se poser des questions, même s’il est vrai que ceux-là, H ne les apprécie peut-être pas toujours (rarement ?), enfin, ça n’est là que mon sentiment).

Durun, sur ce coup là, je dois donner raison à Jef: Ca n’est pas comme si IH n’était pas clair sur sa philosophie d’investissement, s’il n’avait pas été clair là-dessus dans le temps, et si nous ne la connaissions pas. La votre également d’ailleurs. Et encore pareil pour la relative incompatibilité entre les 2.

Maintenant, il est clair que chacun est bien libre de faire ce qu’il veut, comme il le veut avec son propre compte.

Concernant cette philosophie, nous en avions déjà parlé sous différentes formes à plusieurs reprises, mais une chose me surprend souvent pour les actions: Basiquement, il y a d’un coté les gens qui voient plus le prix sur le marché et son évolution, et de l’autre ceux qui voient plus l’entreprise derrière avec son business. Les premiers ont d’ailleurs souvent tendance à croire qu’ils savent ce que ce prix va faire dans le futur, alors que les seconds ont tendance à penser qu’ils n’en savent pas grand chose (du moins pas à court terme).

En observant, j’avais eu l’impression (peut-être erronée, mais ça me paraissait sensé) que les (ex-) chefs d’entreprise dans la "vraie" vie faisaient en général plutôt parti de la seconde catégorie. Ils comprenaient mieux ce qu’était une entreprise et le fait d’être actionnaire, et n’allaient pas par exemple avoir l’idée de revendre leur participation uniquement parce qu’on leur disait que ça allait supposément valoir moins (sans rapport avec ce qui se passe dans la boite) et qu’ils allaient peut-être pouvoir racheter leurs parts moins cher un peu plus tard, tout en étant certains qu’ils ne toucheraient plus de dividendes pendant ce temps.

Or je crois que j’avais lu que vous étiez ou aviez été chef d’entreprise, non ? Pourtant vous semblez être l’exception à ce que je crois observer autrement.

Dernière modification par Mevo (04/06/2017 08h30)

Hors ligne

 

#1059 04/06/2017 09h41 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   110 

Pour moi c’est un débat qui touche à notre culture.

D’un côté la crédibilité est à gagner à chaque fois, de l’autre elle est acquise quasiment "une fois pour toute".
On dit à Parisien que sans publication ses conseils sont moins légitimes. On dit que Sergio8000 a gagné de la crédibilité grâce à son track record. C’est bien beau mais on ne s’occupe plus beaucoup du conseil, de la recommandation, de l’analyse. Et sans revenir sans Sears, beaucoup ont agi en fonction de la personne et de sa prétendue légitimité…

On retrouve cela dans la vie de tous les jours :
Il est crédible puisqu’il a fait des études, telle école, tel parcours…

Je comprends le besoin de se rassurer, mais chaque situation est un nouveau challenge et les spécialistes de la spécialité profitent plus ou moins consciemment de notre envie de jouer en milieu sécure.


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

Hors ligne

 

#1060 04/06/2017 14h21 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   149 

Bonjour

Le moins que je puisse dire, c’est que je suis particulièrement surpris de la réaction que suscite mon message, en particulier celle de Jef56.

D’abord je précise un point. Je n’ai rien contre Philippe qui dirige ce forum et fait du bon travail, même si parfois surgissent quelques bisbilles (c’est inévitable, je le sais, j’ai eu un forum pendant 3 ans). J’ai acheté son logiciel de valorisation, ainsi que ces deux livres que j’ai recommandé et fait acheter par d’autres personnes. Je n’aurais pas fait de suggestions si je ne voulais pas l’aider. Donc c’est clair, je ne règle pas de compte avec lui.

Je ne cherche pas non plus à lui nuire, d’autant plus que nos approches de la bourse n’ont rien en commun.
1 – Il investit à long terme, moi à court terme.
2 – Il recherche des valeurs distribuant des dividendes, désirant maximiser l’encaissement de dividendes, en n’accordant que peu d’importance à la croissance du portefeuille. Moi, je ne veux pas de dividendes, seulement des plus values, et je cherche à maximise la croissance du portefeuille.
3 – Il vit des dividendes encaissés, moi j’accumule les plus values sans rien retirer.
4 – Ses sélections sont basées uniquement sur l’analyse financière des valeurs, moi sur l’analyse technique ET sur l’analyse financière des actions et des marchés.
5 – Il investit sur tous les marchés, dont l’Amérique du Nord, moi sur l’Europe uniquement (et encore, pas toute).
6 – Il est actuellement quasiment à 100 % investi, je suis 100 % liquide.
7 – Il gère un portefeuille de 500 K€ environ, moi de 22 K€.

Nous n’avons donc rien en commun.

Alors, quand je lis « je n’ai pas lu la file mais je vais vous dire ce qu’il faut faire », je tombe des nues.
D’une part parce que n’appliquant pas la même méthode que lui, je ne vois pas comment je pourrais lui dire ce qu’il faut faire, encore moins lui donner des conseils puisque nos critères de sélection sont différents. D’autre part parce que, effectivement, je n’ai pas lu la file complète, puisque je souhaite commenter la dernière version du portefeuille, et non ce qu’il était il y a 6 mois, un an ou plus.

Quant à « alors que IH publie son portefeuille depuis 7 ans lui et que ses résultats sont probants. », c’est possible, mais c’est vous qui en parlez, pas moi. Comme je n’ai pas comparé avec le passé, je serais bien incapable de traiter ce sujet.

J’ai eu l’idée de regarder de plus près le portefeuille de IH parce que j’ai le sentiment que les nuages noirs approchent. Dépréciation insidieuse du dollar, remontée des taux d’intérêt de la FED (en tout cas, 25 points de base minimum), diminution puis suppression en fin d’année du Quantitative Easing de la BCE, manipulation par la Chine de sa devise et de ses réserves de dollars, etc … Sans compter qu’il devient de plus en plus difficile de trouver de bonnes valeurs à des prix raisonnables.

Je connais à peu près la méthode de Philippe et ne l’ai pas remis en cause, ni les sélections qu’il a réalisé. C’est du passé, et elles étaient probablement justifiées alors. Pour moi, la question était de savoir comment ses actions pourraient se comporter si les marchés piquaient du nez, et de mon point de vue, qu’elles étaient les plus risquées pour son portefeuille. Je voulais connaître son sentiment.
Les remarques que j’ai fais n’ont rien d’extraordinaires, et ne sont pas inquiétantes non plus, en tout cas pour le moment.

Sur ce, arrive pour je ne sais quelle raison, « Ce qui m’interpelle ce sont les forumeurs qui donnent des conseils mais ne publient pas leur portefeuille. » Là, venant de vous, Jef56, c’est le top.

D’abord, je ne donne pas des conseils d’achat, mais des suggestions sur Twitter qui, si vous lisez bien les tweets, sont très souvent accompagnés de la phrase suivante : « Rappel 2: faire ses propres analyses ». Je peux aussi me tromper, donc les lecteurs doivent faire leurs propres analyses et non simplement se fier aux miennes. Différence majeure d’avec les conseils que l’on suit les yeux fermés.

Ensuite, et c’est le plus important, il s’agit des opérations que je fais en réel sur mon propre compte. L’information d’ouverture ou de clôture d’une position est donnée dans l’heure qui suit sur Twitter (et quasi idem sur Facebook). A la date d’aujourd’hui, cette liste comprend 8 opérations (j’en ai personnellement fais 7), toutes gagnantes,  ayant généré environ 150 % de plus values en cumulé sur 6 mois, soit une moyenne de 18 % par trade. Et c’est gratuit.

Je rappelle qu’avant de publier cette liste sur Twitter avec explications complémentaires sur Facebook, j’ai proposé de la publier sur ce forum, dans la rubrique Actions :
- Actions – Pêche aux plus-values : les opportunités du moment (décembre 2016).
Ma proposition a déclenché toute une polémique animée principalement par vous Jef56, qui exigiez qu’elle soit déplacée dans la section « Portefeuilles financiers et immobiliers », alors qu’il s’agissait d’opportunités et non d’un portefeuille. Je proposais la rubrique Actions parce qu’il y avait eu des discussions similaires dans le passé (de mémoire, au moins 3). J’en ai eu marre et ai mis fin à la discussion.
Donc si ma liste est sur Twitter aujourd’hui et non ici, c’est en grande partie de votre fait.

Mais c’est vrai, vous publiez votre portefeuille sur ce forum, et ça change tout pour les membres. Enfin, en théorie. Dans vos propos, le mot « Pari » revient souvent, et vos opérations ressemblent davantage à de la spéculation qu’à de l’investissement. Vous avez un portefeuille important, des résultats annuels positifs, intervenez sur le forex, les options, et même sur le VIX qui est un support hautement spéculatif principalement travaillé à court terme par des traders professionnels ou très expérimentés. Vous accumulez des positions spéculatives quelquefois avec de sérieux découverts ou pertes latentes, voire bien réelles comme en mars sur le VIX.
Mais le membre lambda de ce forum peut-il reproduire vos opérations ? Le souhaite-t-il ? J’en doute.
Cette histoire de portefeuille publié est une ânerie. L’important, c’est que les membres puissent comprendre ce que vous faites, pourquoi vous investissez là et pas là, et faire les mêmes investissements que vous si vous acceptez de les divulguer.
Comme je n’utilise pas de marge, pas d’effet de levier, que je fais peu de trades mais immédiatement publiés, mes opérations sont reproductibles par tout un chacun, en instantané.
Et vous, Jef56 qui publiez votre portefeuille, vous pouvez en dire autant ?

Lire aussi ce genre de phrase « mais les interventions de sergio de l’IF qui avait plus de points de réputation que vous étaient supportées par un tracking record qui apportait un poids supplémentaire à ses interventions « me laisse perplexe.
Je suppose que le tracking record dont vous parlez était antérieur à mon arrivée. Je n’ai connu que deux investissements défendus par IF. Le premier SEARS est pour moi une erreur, pour ne pas dire plus, car beaucoup de membres sur ce forum y ont laissé des plumes. Et très tôt, j’avais exprimé mon désaccord. Le second est Groupe ERA (investissement qui n’avait pas de sens pour moi), pas fameux non plus. Alors, tracking record …
Mais vous semblez avoir beaucoup d’admiration. Souhaitez-vous qu’ils reviennent ?

Les points de réputation font-ils de vous un meilleur investisseur ? J’en doute.  C’est une manière de dire « merci ». Mais là, on compte les points, ça flatte l’égo. Et ça crée des stars. Dangereux pour un forum.

Comme je l’ai dit, j’ai été surpris par les réactions suscitées par mon message. Si dans sa forme il a blessé Philippe, je m’en excuse auprès de lui car je ne le souhaitais pas.
Et si, comme il l’a indiqué dans le point de réputation attribué à Jef56, il ne souhaite pas répondre quand les questions émanent de personnes ne publiant pas leur portefeuille sur le site, qu’il l’indique clairement dans la file.
Je n’éprouve aucun plaisir à rédiger de tels messages qui n’apportent rien ou pas grand-chose et me font perdre mon temps.

Comme je n’aime pas embêter les gens et que je ne vois pas bien comment une discussion sereine pourrait se développer dans un tel climat, je désire qu’on en reste là.

Je souhaite bonne chance à Philippe pour son portefeuille.


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#1061 04/06/2017 15h04 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1936 

Pour faire suite à votre courtoisie, quelques réponses à votre message, mais nous n’évoluons pas dans les mêmes paradigmes, et comme je n’entends pas en changer, mes réponses n’auront probablement guère d’intérêt.

-

1) Tendances graphiques sur les actions


Je ne m’en préoccupe pas du tout.

A long terme, seuls comptent les profits des entreprises. Comme j’achète souvent des entreprises "temporairement" (?) mal-aimées, elles sont ont un momentum négatif et un graphique horrible.

Par contre, j’ai effectivement en portefeuille quelques entreprises "douteuses" en terme de croissance des profits futurs : les pétrolières, Centrica et quelques autres.

Mon optimisme naturel me laisse à penser que cela se finira bien.

Après, on peut débattre sur le fait de mixer analyse "fondamentale" et analyse "graphique" ou momentum, mais, à tort ou raison, ces questions m’intéressent peu.

-

2) Evolution des devises


Je ne m’en préoccupe pas du tout, d’autant que c’est complètement imprévisible. Il n’y a pas longtemps par exemple, le $ devait aller vers $1 pour 1 €, c’était aussi sûr que le pétrole à $20 ou l’or à $2000.

Je ne m’inquiète pas trop pour le $, attendu que les USA sont la première puissance économique et militaire mondial.

Le différentiel de coût de la vie entre l’Espagne/Portugal et la France est bien plus impactant dans ma vie quotidienne que la parité EUR/USD.

Enfin, même si elles cotent en USD ou GBP, de nombreuses sociétés en portefeuille sont complètement internationales.

-

3) Vente/Rachat d’actions avant le versement du dividende


Les cessions/rachats ont aussi un coût. Elles génèrent des +Values imposables et des coûts directs et indirects de transaction (spread sur le carnet d’ordre).

Et je ne parle même pas du temps passé…

-

4) Serge et les forums de l’IH


En ce qui me concerne, je regrette que Serge ne participe plus à nos forums. Il était courtois, bienveillant et a partagé moult idées d’investissements gagnantes, de manière très étayée. Ce sont malheureusement sur les idées perdantes que le souvenir semblent se focaliser.

-

Bref, pour faire simple, l’idée est d’avoir un portefeuille diversifié d’actions solides qui vont générer une rente croissance sans rien faire. Cette rente étant réinvestie tant que je le peux (car pour l’heure je vis des dividendes provenant d’une TPE française dont je suis co-actionnaire) et j’espère bien que cela sera le cas le plus longtemps possible.

Je mets une légère touche de stock-picking dans la composition du portefeuille, avec un biais pour les entreprises anglo-saxonnes (Vive les entreprises anglo-saxonnes).

En pondéré, depuis 2014, ce stock-picking a été destructeur de valeur, les quelques jolis coups (Gagfah, Digital Realty Trust…) ayant été compensés par les mauvais (Tesco, VEREIT, Cominar, Dream Office…).

Manque de diversification, mauvaise analyse, malchance en sont peut-être les raisons.

Nous verrons ce qu’il en sera pour mes derniers investissements "dans la valeur" : CBL & Associates, DDR Corp et Macerich.

Les autres investissements type General Electric, UPS, Exxon Mobil, Boeing, Wal-mart, etc. sont plutôt dans le style "GARP" qui m’avait mieux réussi jusqu’en 2014 : j’achète des leaders à un prix raisonnable quand ils sont sur un creux et ne me préoccupe de rien du tout en suite.

J’ai déjà expliqué tout ceci de nombreuses fois, mais puisque vous avez pris la peine d’une longue réponse, je fais de même.

Hors ligne

 

#1062 04/06/2017 16h38 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   149 

Re

@InvestisseurHeureux

Je vous remercie d’avoir pris la peine et le temps de cette réponse.
N’étant pas un lecteur assidu de cette file de discussion, votre message précise pour moi certains points que j’ignorais, même si vous les aviez déjà expliqués par ailleurs.

Je n’avais aucune intention de vous convaincre de quoi que ce soit, connaissant déjà votre position sur l’analyse technique. Concernant l’évolution des profits, les pétrolières m’inquiètent beaucoup moins que les valeurs cycliques, surtout quand le secteur est en pleine redistribution des cartes.

Vos explications étant claires, cette discussion est close pour moi.
Bonne chance pour la suite.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#1063 04/06/2017 16h42 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   375 

Pour ne pas polluer la file j’ai répondu sur votre présentation Durun.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#1064 05/06/2017 14h05 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   221 

InvestisseurHeureux a écrit :

Bref, pour faire simple, l’idée est d’avoir un portefeuille diversifié d’actions solides qui vont générer une rente croissance sans rien faire. Cette rente étant réinvestie tant que je le peux (car pour l’heure je vis des dividendes provenant d’une TPE française dont je suis co-actionnaire) et j’espère bien que cela sera le cas le plus longtemps possible.

En fait, le souci c’est que le portefeuille ne génère absolument pas une rente ni stable ni en croissance.

Fin 2013, vous arrêtez votre activité, très en avance par rapport à l’objectif.

Pour cela, vous arbitrez tous vos supports autres qu’actions sur des valeurs qui versent entre 5% et 14% de dividendes : voir les mouvements Mouvements du portefeuille Patrimoine - L’investisseur heureux
CYS, ARCP, CUF, TSCO (qui était à>5% avant coupure du dividende), CNA, HCP, BHP (7% avant coupure).
Pire vous avez arbitré pendant cette période toutes les valeurs "bon père de famille" aka dividendes 2%<<5% en croissance, pour mettre encore plus sur ces valeurs.
Résultat, votre portefeuille est hyper risqué, absolument plus diversifié, et a un rdt spot qui dépasse largement les 7%.
Vous continuez toute l’année 2014 à renforcer les valeurs citées plus haut.

Pendant ce temps, malgré la hausse du dollar, l’absence de consommation des dividendes et leur réinvestissement, la rente baisse.

Idem en 2015 et 2016.

Entre fin 2016 et maintenant, la rente continue de baisser du fait de la hausse de l’euro et du rééquilibrage du portefeuille.

En gros, sur la période, c’est pas loin de 130 K€ de dividendes détachés et pas loin de 100 K€ de dividendes réinvestis, pour une rente en baisse de 20% par rapport à votre passage au statut de rentier.

En prenant en compte la consommation des dividendes, on serait plutôt entre -40% et -50% avec certainement un effet "boule de neige" inverse car obligation de vendre au pire moment certaines valeurs.

Les 3,5 dernières années de vie de votre portefeuille, en conditions réelles, c’est simplement un rentier qui va retourner bosser s’il veut continuer à manger.

Donc je vais être un peu méchant, mais dire que l’on ne se préoccupe que des dividendes et pas du cours de bourse quand on ne vend pas ni ne consomme les dividendes pour vivre, ça n’a pas de sens.

Tout cela n’enlève rien à la valeur de vos interventions, aux échanges sur ce forum et à la méthode défendue, mais la valeur d’exemple de votre portefeuille, elle, a complètement disparu.

La valeur d’exemple, nous pouvons plutôt la retrouver sur le portefeuille virtuel maintenu par Shagrath. (ce que vous ne démentez d’ailleurs pas).

La critique sur le momentum négatif (acheter des valeurs qui vont encore faire -20% dans les 3 mois qui suivent, voire couper leur dividende en prime) ne me semble pas infondée et ne doit pas être évacuée d’un revers de main.
Il y a bien un biais dans vos choix, qui font que des valeurs qui vont sousperformer à court terme sont surreprésentées dans votre portefeuille. Ça vaut le coup d’essayer de corriger cela si dans un futur proche, vous consommez vos dividendes : il ne vous sera plus possible de subir baisse des cours + baisse du dividende dans l’année qui suit votre investissement sur la moitié de vos lignes.

Je vais rajouter une dernière couche, sur l’investissement en zone dollar. Là aussi, la critique me semble fondée. Au delà du fait que vous consommez en € (et utilisez pour l’instant vos revenus en € pour y faire face), un de vos arguments est d’y trouver les meilleures entreprises du monde.

Alors pourquoi, alors que vous n’aviez pas réellement besoin des dividendes, ne pas avoir acheté des technos US ? Amazon, google, msft, facebook, netflix, apple => la performance entre fin 2013 et maintenant est monstrueuse.
C’est un peu facile à dire a posteriori j’en conviens, mais on ne trouve presque pas non plus de leaders mondiaux d’autres secteurs (UPS, GE, WMT, XOM, IBM et BA pèsent pour 15% de votre portefeuille).

Tout cela, ces remarques ou critiques, je ne les écris ni pour ressasser le passé, ni pour vous voir échouer, ni pour me sentir supérieur. Vous avez récemment ouvert une file sur les biais que le fait de publier votre portefeuille et défendre une méthode apportent à votre façon de gérer votre portefeuille. J’ai l’impression que votre position sur votre portefeuille (présent et choix à venir) est aussi touchée par ces biais.
Alors que je suis sûr qu’au fond, vous savez qu’il y a encore des choses à améliorer.

Hors ligne

 

#1065 05/06/2017 14h57 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Réputation :   16 

Irgogonzola a écrit :

pourquoi, alors que vous n’aviez pas réellement besoin des dividendes, ne pas avoir acheté des technos US ? Amazon, google, msft, facebook, netflix, apple => la performance entre fin 2013 et maintenant est monstrueuse.

Cette remarque est vraie pour beaucoup de portefeuilles présents sur le forum. Peu voire pas de valeurs technologiques. Motif souvent invoqué : survalorisation de ces titres. Ils ont pourtant largement surperformés et constituent maintenant les plus grosses capitalisations mondiales (je crois que les GAFA avec envriron 2 000 milliards de capi représentent à eux 4 quasiment maintenant le PIB de la France).

Dernière modification par Franc23 (05/06/2017 15h00)

Hors ligne

 

#1066 05/06/2017 15h18 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   265 

Bonjour,

IH fait ce qu’il peut, comme tout le monde ici : parfois il peut bien, d’autres fois il peut moins bien. Ceux qui boursicotent depuis longtemps savent bien que toutes les lignes d’un portefeuille ne peuvent être gagnantes ; prétendre le contraire, c’est déjà abuser un peu de la crédulité des néophytes.

Si je regarde un peu dans le détail le portefeuille et la situation d’IH, je me vois 2 points communs avec lui :

- une aversion pour les financières, banques et assurances,
- pas besoin des dividendes pour vivre car je "mange" ma retraite.

En revanche, je n’ai  pas de biais "pro-américain", bien au contraire : je ne détiens aucune action de sociétés ayant leur siège au sein de l’empire…..du mal.

Si on regarde l’évolution du portefeuille sur longue période, elle semble tout à fait honorable, même si certains choix se sont révélés ex-post malheureux. Là où le bât blesse c’est en 2017, année pour laquelle le portefeuille d’IH a quand même une trajectoire assez décevante, la surexposition aux valeurs américaines n’y étant peut-être pas étrangère.

Bon, quand on a écrit cela, on  n’est guère plus avancé : pourquoi donc, au motif de 5 ou 6 mois pas bien terribles, IH remettrait-il en cause une gestion qui a jusqu’ici globalement donné de bons résultats ?

Si j’avais un conseil désintéressé à lui donner, ce serait sans doute de réduire l’exposition au $ en agissant sur le compartiment foncières déjà bien fourni : alléger quelques foncières nord-américaines pour renforcer les européennes. Il en coûtera sans doute quelques dividendes, mais le portefeuille sera mieux protégé dans l’éventualité d’un choc asymétrique frappant l’immobilier aux USA et Canada.

Hors ligne

 

#1067 05/06/2017 15h57 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Banni
Réputation :   578 

@stokes: la sous-performance n’est pas juste sur les quelques mois de 2017, mais globalement sur une période de presque 3 ans (octobre 2014 à aujourd’hui), ce qui est autrement plus significatif.

Et même sur les 9 mois antérieurs, ie les 9 premiers mois de 2014, le portefeuille IH n’avait alors été en très forte hausse que grâce à la hausse alors du dollar, supérieure à +20% et exceptionnelle par son ampleur.

Comme dit ci-dessus, si le détenteur de ce portefeuille n’avait pas une autre source de revenu (son entreprise d’e-commerce) qui couvrait et couvre encore la totalité de ses besoins, il aurait été probablement obligé de retourner au travail.

Comme ce genre de mésaventure pourrait arriver à d’autres (même si IH a augmenté la probabilité que cela lui arrive en concentrant son portefeuille et en étant investi à 100%), un futur rentier a intérêt à  majorer allègrement le résultat de son calcul quand il va estimer le capital qui lui sera nécessaire pour bien vivre.

Hors ligne

 

#1068 05/06/2017 16h19 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Réputation :   23 

parisien a écrit :

un futur rentier a intérêt à  majorer allègrement le résultat de son calcul quand il va estimer le capital qui lui sera nécessaire pour bien vivre.

C’est un point fondamental que vous avez déjà évoqué plusieurs fois, mais vous avez raison d’insister.
Tout aspirant rentier devrait se focaliser sur l’estimation (même si ce n’est pas un exercice simple, loin de là) d’une marge suffisante pour s’éviter de retourner travailler 5-10-15 ans après avoir cesser son activité professionnelle.
Que ce soit pour se prémunir d’une mauvaise performance (durable) de son portefeuille, mais également d’accident de la vie, ou autre.

Hors ligne

 

#1069 05/06/2017 16h35 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   375 

En même temps si on n’essaie pas on fait jamais rien et on se retrouve à avoir le capital parfait a l’âge …. de la retraite….
Quand bien même il faudrait retravailler en tant que salarié au bout de 10 ans, ça fait déjà de belles vacances à un âge où l’on peut en profiter à 100%.
Sans oublier toutes les capacités/compétences que l’on a pu développer pendant cette mini retraite pour rebondir dans x ou y business….


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#1070 05/06/2017 16h48 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Banni
Réputation :   578 

bibike a écrit :

En même temps si on n’essaie pas on fait jamais rien et on se retrouve à avoir le capital parfait a l’âge …. de la retraite….

C’est vrai, mais il y a sans doute un juste milieu:
si au lieu de s’arrêter à 34 ans comme IH, on s’arrête à 47 ans comme je l’ai fait, on aura peut-être perdu 13 ans - encore que dans mon cas et de bien d’autres personnes, c’étaient des années stimulantes intellectuellement et rétrospectivement bien agréables -  mais on reste loin de l’âge d’une retraite désormais normale à  62 ou 65 ans.

Hors ligne

 

#1071 05/06/2017 18h14 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   516 

Comme IH j’ai beaucoup de positions en USD et me pose donc la question de l’impact des devises et reflechis a  ma stratégie avec un euro a 1.13 qui pourrait monter plus haut …

On a "l’effet Macron" comme on eu "l’effet Trump" mais cela va-t-il durer??
Europe Markets Outpace US Stocks in May | Morningstar

Si certains posts ont été de la critique constructive , d’autres le sont moins
Or chacun d’entre nous a eu des flops ou des périodes moins faciles … je suppose?
IH a deja commence a rectifier son portefeuille -

Avec un petit peu de levier disons 20% il est possible de re-equilibrer assez vite en ajoutant des positions en euro… avec 5 ou 6% de dividendes. Pas facile mais possible.

Mais chacun fait bien comme il veut ou comme il peut…

Hors ligne

 

#1072 05/06/2017 18h57 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   62 

Le money management est une des parties les plus importantes, quand acheter ou vendre et quel pourcentage,  aller vers quel secteur et dans quelle monnaie.

Un des problèmes etant qu’on administre pas un portefeuille de 20 000€ comme un de 500 000€
.
De mon coté généralement j’entre en deux ou trois fois  (300 , 300 puis 400 actions) , dans certains cas si je suis plus sur c’est en deux coups soit 500 et 500 actions a part les chères , disons 100$ et plus ou c’est a coup de 100 ou 200 actions , même système pour la sortie à moins que ça presse et tous les mouvements sont uniquement technique

J’aime bien la partie de fonctionner avec les dividendes comme investisseur Heureux sauf que je trade les titres sur les lignes de support resistances sur 50% de ma position (l’autre 50% etant conservé en core position) et limite cette partie a 30% de mon portefeuille tout en me concentrant beaucoup moins sur les Reits (je suis plus sur les financières et assurances pour la partie dividende).

Un des gros avantages du système de IH est que ça fonctionne seul a part le reinvestissement mensuel des dividendes , mon système demandant beaucoup plus de suivi  (rotation de secteur assez rapide) et ayant des rendements pour le moins irréguliers  (que ceux qui ne font que des trades gagnants me jettent la première pierre).

Dernière modification par Silicon (05/06/2017 18h57)


La fidélité est souhaitable en amour , mais elle est une tare sur les marchés.

Hors ligne

 

#1073 05/06/2017 19h01 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1936 

Igorgonzola a écrit :

Le portefeuille que vous partagez est tout à fait dans la philosophie que je préconisais et à laquelle je reviens (comme celui de Ledep ou encore le portefeuille passif animé par Shagrath issu de ma newsletter #10), et peux comprendre votre message, spécialement sur l’exemplarité.

Mais l’essentiel des sujets évoqués me semblent avoir déjà été abordés.

Oui les choix de VEREIT et Cominar se sont révélés coûteux en terme d’opportunité. Mais rappelons qu’ils étaient gagnants au départ.

Sans cette manipulation comptable du management de VEREIT, la société aurait suivi une trajectoire proche de Realty Income, car mes anticipations sur les taux longs et la qualité de son patrimoine immobilier étaient bonnes. J’aurais donc bien eu l’appréciation du capital comme des dividendes, comme il était prévu.

Ressasser ces faits a posteriori n’apporte pas grand chose, d’autant qu’il y a déjà des files de discussion sur les dites-sociétés, qui sont également plus appropriées pour discuter de mes choix actuels (notamment sur Macerich, CBL & Associates ou DDR Corp).

A priori, ce que l’on peut discuter, c’est effectivement la prépondérance en $. Mais j’ai donné mon point de vue là-dessus et je rappelle que je perçois aussi des dividendes en € via la TPE, donc la sur-pondération est toute relative.

Quant aux sociétés technologiques, oui après coup il aurait fallait investir dessus. Mais il y a une file sur Facebook, et je me souviens qu’au moment de l’introduction, on trouvait cela cher… J’avais par contre en portefeuille Cisco, Microsoft et HP, qui correspondaient parfaitement à la logique du portefeuille, mais les ai revendu en 2013/2014, pour réinvestir ailleurs, à tort.

Au final, la "malchance" que j’ai eu dans mon stock-picking très concentré a été compensée par la chance que la participation de la TPE française a sur-performé mes attentes pendant cette période.

En terme d’exemplarité (mais y-ais-je prétendu ?), c’est effectivement décevant, puisque seule la mauvaise partie a fait l’objet d’un divulgation publique exhaustive. Aussi, il semble que je doive boire le calice jusqu’à la lie…

Mais au final, mon capital est quand même plus important maintenant qu’il ne l’était quand j’ai pris ma retraite précoce, et cela fait trois ans et demi que je me "promène" entre la France et l’Espagne et autres pays. Convenez qu’il y a pire situation…

Hors ligne

 

#1074 05/06/2017 19h19 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   283 

parisien a écrit :

bibike a écrit :

En même temps si on n’essaie pas on fait jamais rien et on se retrouve à avoir le capital parfait a l’âge …. de la retraite….

C’est vrai, mais il y a sans doute un juste milieu:
si au lieu de s’arrêter à 34 ans comme IH, on s’arrête à 47 ans comme je l’ai fait, on aura peut-être perdu 13 ans - encore que dans mon cas et de bien d’autres personnes, c’étaient des années stimulantes intellectuellement et rétrospectivement bien agréables -  mais on reste loin de l’âge d’une retraite désormais normale à  62 ou 65 ans.

Parisien a bien raison de parler de juste milieu, c’est une position responsable. Et il est probablement plus pertinent de se référer à des tables de mortalité plutôt que de partir d’exemples singuliers qui ne peuvent prétendre à une portée universelle. Il n’empêche que chacun finira par appréhender la notion de juste milieu à l’aune de son vécu : dans mon cas, un de mes parents qui meurt fauché par un cancer à 50 ans. D’autres sur ce forum pourront témoigner de coups du sort similaires, si ce n’est du fait de la maladie, alors à cause d’accidents etc. Le temps de vie dont nous disposons est, de loin, notre ressource la plus précieuse et il s’agit de le garder à l’esprit quand nous travaillons : c’est à dire quand nous monnayons une ressource irremplaçable et finie (notre temps) pour quelque chose certes d’important mais aussi de profondément subjectif : l’argent.

Il en suit qu’il n’y a pas de réponse universelle : certains préféreront partir de projections statistiques et considéreront que partir en retraite anticipée à 55 ans est satisfaisant au vu des années de vie restantes, l’espérance de vie s’allongeant. D’autres que cesser une carrière professionnelle stressante avant 40 ans est un maximum car les priorités sont ailleurs. Ces priorités n’excluant pas, par ailleurs, d’avoir tout un tas d’activités qui peuvent pour certaines d’entre elles fournir un revenu, aussi minime soit-il en comparaison avec les meilleures années de travail.

J’ai beaucoup de sympathie pour la démarche de Philippe, sans doute aussi parce que nos parcours se ressemblent fortement. A part quelques erreurs de gestion bien identifiées, mais nous en faisons tous, le tout dégage une forte cohérence. Certains considèrent que le capital de Philippe était insuffisant mais je ne serais pas surpris que le profil de ces intervenants, dont l’avis est tout à fait respectable par ailleurs, soit celui de salariés ou anciens salariés. Si vous avez toujours été indépendant, ou gérant d’une structure, je pense que la lecture sera différente : à minima, elle devrait être plus souple pour une multitude de raisons, la plus importante d’entre elles étant que vous avez toujours eu l’habitude de compter sur vous même, et non sur (le cadre fourni par) un employeur, pour générer des revenus.

Vous l’aurez compris : pour moi, le vrai risque réside dans une exagération excessive du capital nécessaire à sauter le pas car je « surpondère » le risque de mortalité dans mon analyse (sans tomber dans l’excès inverse de minimalisme extrême, encore une fois, il s’agit de viser un juste milieu !).

Et, pour terminer sur une note plus gaie, les choses les plus belles dans la vie, comme l’ascension d’un 3000 dans les Pyrénées ou une randonnée dans les blés au coucher du soleil en compagnie de nos proches, ça n’a pas de prix !

(mauvaises photos avec un vieux smartphone…)

https://img15.hostingpics.net/pics/7085993000.jpg

https://img15.hostingpics.net/pics/797448bls.jpg

Hors ligne

 

#1075 05/06/2017 20h09 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   284 

Kapitall a écrit :

les choses les plus belles dans la vie, comme l’ascension d’un 3000 dans les Pyrénées ou une randonnée dans les blés au coucher du soleil en compagnie de nos proches, ça n’a pas de prix !

Encore mieux pour Les grippe-sous que nous sommes, c’est gratuit !

Félicitations pour ce message dans lequel je me retrouve complètement, et qui, pour moi, reflète parfaitement l’esprit de ce forum.

Nous recherchons la LIBERTE PHYSIQUE, INTELLECTUELLE ET LA MAÎTRISE DE NÔTRE TEMPS, et non pas l’oisiveté ou le luxe ostentatoire auxquels le terme de rentier est associé.

Bravo Kapitall, et bravo IH pour votre accomplissement personnel et votre partage.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech