Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1001 03/05/2017 13h20 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   174 

A titre de parallèle avec la bourse et les différentes méthodes de valorisation d’entreprise, ce serait intéressant si vous pouviez précisiez la méthode de valorisation que vous avez retenu. Même sans entrer dans le détail, simplement pour savoir si les multiples divers et variés utilisés sur le coté, peuvent être utilisés pour une TPE.


Parrain Ing Direct Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - ASV.com (MP) - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#1002 03/05/2017 14h42 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1749 

Multiple de CA, multiple d’EBITDA pour du non-côté.

Mais cela reste très théorique pour une TPE, car il n’y a pas de marché ou même des engagements qui imposent les cessions entre associés.

Ainsi, dans mon cas, pour avoir une idée de l’allocation d’actifs, le plus cohérent serait d’utiliser un Dividend Discount Model (DDM) avec taux d’actualisation très élevé de 20-25%, pour tenir compte du niveau d’incertitude de l’activité.

Ainsi, 30 000 € de dividendes (par exemple !) donnerait une "valorisation" de 120-150 000 €. Mais encore une fois, c’est complètement théorique (puisqu’il n’y a pas d’acheteurs), mais cela permettrait à ceux qui me lisent d’avoir une meilleure idée de l’allocation d’actifs "effective".

Hors ligne

 

#1003 03/05/2017 15h02 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   140 

A mon sens IH, tout dépends du travail que vous fournissez (ou pas) dans votre TPE.

Si votre travail est très spécifique et non substituable facilement et que vous y passer 40h/sem, c’est différent d’un travail automatisable, facilement délégable à un salarié.

Hors ligne

 

#1004 15/05/2017 22h09 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   194 

Bonjour IH ,

Je suis un peu votre portefeuille , surtout sur les foncières côtés …

J’ai cru comprendre que si vous faites à ce jour une sorte de bilan , vous vous serez plus diversifié et n’aurait pas concentré vos foncière sur vereit et cominar .

Cela est vrai que malgré tout , les rendements sont attractifs . Sur votre portefeuille , on peut constater que vous êtes en moins value sur vereit et cominar par exemple mais cela n’intègre pas les dividendes perçu et investis ailleurs si j’ai bien compris ?

Après les quelques années à avoir exploité cette piste d’investissement , avez vous des regrets ? Des choses qui ont conforté vos idées ?

Peut être que je me trompe sur ce que je vais dire , mais pour ma part , je me pose une question : j’ai l’impression que d’acheter une foncière décoté est moins risqué que l’achat d’une partie de l’entreprise sur le marché des actions  … Je m’explique .. l’immobilier est présent et généré des loyers , oui je sais que cela coûte de l’argent par moment car il faut entretenir le parc ect ect … mais l’actif immobilier sera toujours là … Une entreprise peut plus facilement faire faillite … j’essaie d’être général , il faut retirer l’idée principal tout simplement  …

Dans mon peu de connaissance sur les foncières , j’ai l’impression qu’à se jour , il y a pas mal de décote sur certaine foncière .

Merci d’avance pour votre retour .

A bientôt


Bye bye la rat race :)

Hors ligne

 

#1005 15/05/2017 22h52 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   174 

Peut-être à tort, mais je ne serai pas si serein sur les foncières et l’immobilier en général.

L’immobilier comme toute chose, n’a de valeur que ce qu’on veut bien lui en attribuer.

Il n’est déjà pas simple d’attribuer une valeur à une maison d’habitation (il n’y a qu’à voir les aberrations sur leboncoin) alors de l’immobilier d’entreprise…

Certes il y a des méthodes, le taux d’actualisation, les transactions comparables, la valeur de reconstruction mais ce ne sont pas des sciences exactes.

S’il n’y a pas d’acheteur, il n’y a pas de valeur.

Je suis persuadé que nombre de ventes d’immobilier sous-jacent de foncières cotées, se sont faites en deçà des évaluations, faute d’acheteurs, de conjoncture défavorable, d’urgence opérationnelle, d’évolution du crédit ou pour n’importe quelle autre raison.

Cela me fait penser à Sears et à son patrimoine immobilier évalué à $XXXMds qui en faisait une entreprise décotée.

Puis finalement $XXMds puis peut-être $XMds… Ce n’est vraiment pas simple d’attribuer une juste valeur!

Et en ce qui concerne les décotes, elles ont souvent (mais pas toujours certes) une origine, un mauvais management / externalisé (intérêts différent des actionnaires minoritaires), une rentabilité et des revenus en baisse, de mauvaises acquisitions, une baisse du taux d’occupation, une trop forte dépendance à un locataire, un endettement démesuré etc…

Bref ce n’est jamais simple, (surtout vu de ma fenêtre), mais il y a souvent une raison à la décote, pourvu que l’avidité ne nous empêche de la voir. smile

Dernière modification par bibike (15/05/2017 22h53)


Parrain Ing Direct Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - ASV.com (MP) - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#1006 16/05/2017 14h43 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1749 

cricri77700 a écrit :

l’immobilier est présent et généré des loyers , oui je sais que cela coûte de l’argent par moment car il faut entretenir le parc ect ect … mais l’actif immobilier sera toujours là … Une entreprise peut plus facilement faire faillite …

Comme l’a bien expliqué bibike, les foncières comportent aussi des risques.

En réalité, le risque de faillite pour une moyenne ou grosse entreprise cotée (foncière ou non) est quasi-nul. Cela n’arrive jamais sauf en cas de fraude (Enron).

En général, une entreprise qui va très mal va se restructurer et vous "perdez" l’essentiel de votre capital car vous êtes dilués de manière excessive (voir récemment le cas de CGG).

Vous ne le retrouvez jamais car il y a tellement de "parts de gâteaux" nouvelles que jamais elles ne pourront redevenir aussi grosses qu’elles étaient avant restructuration.

cricri77700 a écrit :

Après les quelques années à avoir exploité cette piste d’investissement , avez vous des regrets ? Des choses qui ont conforté vos idées ?

Le terme de regrets est excessif, par contre, les leçons sont biens claires (pour moi en tout cas) :

-

1. Diversifier

Jamais je n’aurais du m’éloigner de mes propres conseils en me pensant plus malin que ceux pour lesquels ils étaient destinés.

Il y a trop d’aléas (fraudes, management irrationnel, changement de paradigmes) en dehors du business opérationnel "normal", complètement imprévisibles qui font que c’est une folie de concentrer son portefeuille et de le justifier en pensant qu’on le surveille de près. Même des stars comme Bill Ackman se sont pris les pieds dans le tapis (cf. Valeant).

-

2. Qualité

Mieux vaut une société extraordinaire légèrement décotée qu’une société de moindre qualité très décotée.

Si je fais l’historique de mes "bonnes" opérations : Walmart, Boeing, Digital Realty Trust, American Campus Properties, etc. ce sont des supers entreprises, que j’ai achetées avec une petite décote sans trop réfléchir.

Par contre, si on fait l’historique de mes "mauvaises" opérations : Cominar, VEREIT, Tesco, Standard Chartered, etc. ce sont des entreprises "correctes", que j’ai achetées avec une "grosse" décote, et appuyant ma réflexion soit par le fait que des initiées achetaient, soit qu’il y avait une restructuration, soit que le management était bon, ou que sais-je.

Mais quand vous avez le vent de face, quoiqu’il se passe, la vie est plus difficile que quand vous avez le vent dans le dos.

Ainsi, à l’heure actuelle je n’achèterai plus DDR Corp (même si des initiés achètent, même s’il y a une grosse décote) par exemple. Mieux vaut acheter Simon Properties Group, se "contenter" de 20% de décote et avoir un super business.

De toutes façons, les "super boîtes", quand elles décotent, elles rachètent des actions et vous êtes gagnant. Les autres, trop endettées, ou en restructuration, ne peuvent qu’attendre.

-

3. Fiscalité

J’ai négligé le PEA, mais si c’était à refaire, j’achèterais plus d’entreprises françaises. Il y a d’excellentes multi-nationales en France : L’oréal, Essilor, Dassault Systemes, Legrand, Thales, Bureau Veritas, etc.

Les dividendes annuels sont moins funs, mais, pendant toute la phase de constitution patrimoniale, cela importe peu.

Hors ligne

 

#1007 16/05/2017 14h54 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   285 

Si le risque de faillite est quasi nul, le risque de perdre 90% ou plus sur une action en bourse est existant et loin d’être rare. C’est bien ce qui intéresse l’investisseur.

Hors ligne

 

#1008 16/05/2017 15h16 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   194 

Merci pour ce retour .

Pour le PEA , pourquoi ne pas en ouvrir un ? Il n’est pas trop tard …

Pour les foncières , avec du recul , auriez vous pris un ETF ? si vous calculez votre performance foncière côté vs un etf , auriez vous mieux fait dividende réinvestis ?


Bye bye la rat race :)

Hors ligne

 

#1009 16/05/2017 16h00 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1749 

Soyons honnêtes, les ETFs sont quasi-toujours gagnants en terme de rendement/risque, mais en ce qui me concerne, ce sont des "boîtes noires" et je préfère avoir des actions en direct.

Hors ligne

 

#1010 16/05/2017 16h03 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   157 

En plus sur les ETF le risque de contrepartie (et de liquidité) est sur l’emetteur de l’etf, sur les actions il n’y en a pas vous avez le droit de propriété en direct.

Hors ligne

 

#1011 16/05/2017 16h08 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   160 

Avec un émetteur comme iShares (BlackRock), Vanguard ou Amundi, + les nombreux garde-fous et les armées d’auditeurs, le risque paraît tout de même relativement "dilué"…

Hors ligne

 

#1012 16/05/2017 16h12 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   157 

pas forcément car les volumes des ETF on beaucoup augmenté et nous ne savons pas ce que "donne" une crise type 2008 dessus.

Il faut se méfier, un ETF c’est un fonds, et chaque fonds comporte un risque de liquidité et d’asymétrie actif/passif.

Hors ligne

 

#1013 16/05/2017 16h16 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   196 

cricri77700 a écrit :

Pour le PEA , pourquoi ne pas en ouvrir un ? Il n’est pas trop tard …

Comme précisé par IH, il y a une phase de capitalisation et une phase de distribution.

Pendant la phase de capitalisation, peu importe finalement les dividendes, et ce qui compte c’est la valorisation du capital. Payer peu d’impôts aide beaucoup. Vous placez et laisser fructifier.

Pendant la phase de distribution, vous retirez de l’argent, a minima les revenus de ce capital. Mais dans une enveloppe comme le PEA, il n’y a pas de différence. Vous retirez une fraction du montant total du PEA. Or vous devez être attentif à la date d’ouverture du PEA sinon vous risquez de payer plus d’impôt que sur un compte titre. De plus un retrait empêche de nouveaux versements, ce qui n’est pas très flexible.

Si le PEA est adapté à la phase de capitalisation, il ne l’est pas spécialement à la phase de distribution, en tout cas pas un PEA fraichement ouvert.

Hors ligne

 

#1014 16/05/2017 17h29 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   91 

Rien n’empêcherait cependant de créer un PEA avec 1000€ puis d’attendre 8 ans pour pour acquérir l’exonération fiscale (hors CSG). Il sera toujours temps dans 8 ans de faire un versement unique à la somme maximale du PEA.

D’ici 8 ans, le PEA n’existera peut-être plus et n’aura peut-être plus les mêmes avantages, mais çà vaut le coup je pense de prendre date. Le fait que les versement de dividende soit majoritairement annuel sur la côte européenne versus trimestriel est principalement un effet de trésorerie j’ai l’impression.

En mode "distribution" après 8 ans, les retraits sont imposés à la csg a propotion de la plus value retirée. Je ne sais pas si on peut faire beaucoup mieux fiscalement (à part peut-être avec l’AV mais il y a des frais bcp plus important sur l’encours)

Dernière modification par tikou (16/05/2017 17h32)

Hors ligne

 

#1015 23/05/2017 18h45 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1749 

OPERATIONS MENSUELLES - MOIS DE MAI 2017 (1/2)

+ Reçu (après prélèvements divers) environ 0,5 k€ de dividendes ce mois-ci
+ Liquidation Cominar pour $52 k canadiens
+ Achat General Electric pour $16,9 k
+ Achat UPS pour $13,5 k
+ Renforcement de Gap pour $4,7 k
+ Renforcement de CBL & Associates pour $2,9 k
+ Renforcement de Macerich pour $1,2 k

PORTEFEUILLE AU 23/05/2017

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ih-20170523.gif

CALENDRIER DES DIVIDENDES

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ih-20170523bis.gif

COMMENTAIRES

Je jette donc l’éponge sur le reste de ma position sur Cominar.

Une décision douloureuse à de nombreux titres :
1) J’étais investi dans la société + la suivait scrupuleusement depuis plus de trois ans et l’ai plusieurs fois défendue,
2) L’investissement dans Cominar a coïncidé avec ma retraite précoce, avec une forte connotation émotionnelle,
3) Plusieurs personnes de mon entourage physique ont investi et sont toujours actionnaires de Cominar,
4) Cominar cote sous sa valeur intrinsèque patrimoniale,
5) Le timing est pas terrible (cours au plus bas), alors que cela faisait des mois que j’envisageais de vendre,
6) Ma "rente" mensuelle diminue fortement suite à cette opération.

La raison de la vente est que je n’ai plus confiance dans le management et surtout les choix d’allocation du capital qui sont réalisés, comme expliqué dans la file de Cominar.

La somme débloquée + les dividendes mensuels ont été investis dans :

+ General Electric, un géant industriel qui cote à un prix raisonnable eu égard de son leadership. L’IH Score n’est pas représentatif, car la société a cédé son importante filiale financière GE Capital l’année dernière pour redevenir une pure société industrielle.

+ UPS, le n°1 mondial des livraisons de colis, qui devrait capitaliser sur la hausse du eCommerce et qui cote autour de sa valeur. IH Score de 7,8 + Stable.

+ des renforcements dans Gap, CBL & Associates et Macerich.

Le choix du cœur aurait été de tout réinvestir dans CBL & Associates, ce qui en plus aurait fait monter la rente mensuelle vu le rendement sur dividendes.

DDR Corp, je le sens moins, ce sont surtout les achats d’initiés qui sont intéressants, mais nous avons vu où cela peut mener (CYS, VEREIT, Sears, Kinder Morgan)…

Pas grand chose à dire de plus…

Hors ligne

 

#1016 23/05/2017 19h16 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Banni
Réputation :   576 

InvestisseurHeureux a écrit :

Je jette donc l’éponge sur le reste de ma position sur Cominar.

Une décision douloureuse à de nombreux titres :


6) Ma "rente" mensuelle diminue fortement suite à cette opération.

Bravo d’attacher moins d’importance  à cette notion de "rente" mensuelle, qui vous a fait perdre énormément d’argent :

- vous n’aviez pas besoin de cette rente, puisque vous vivez des revenus de votre site d’e-commerce

- cette rente est lourdement imposée: au minimum 15,5% de prélèvements sociaux + 15% de retenue  à la source dans le pays du siège social de ces sociétés cotées, soit 30,5% en tout + éventuellement l’IR français (même si je pense que vous devez être pour le moment peu ou pas imposé à l’IR en France). D’autant que vous n’avez rien mis sur un PEA (autre erreur). A l’inverse, la hausse de valeur d’une action, autrement dit la plus-value latente, ne génère pas d’impôt  tant qu’on ne vend pas.

- votre désir d’afficher une rente d’au moins deux SMIC depuis la cessation de votre activité professionnelle (hors site e-commerce), alors que cet affichage ne servait à rien, vous a incité/forcé à investir dans des sociétés US et candiennes à dividendes très élevés (rendement 8 à 13%).
C’était une double erreur : risque forcément élevé vu ces rendements extravagants + frottement fiscal élevé. Et ce risque s’est matérialisé à plusieurs reprises, vu votre incroyable malchance depuis début 2015, ce qui fait qu’après avoir superformé jusque cette date, vous sous-performez massivement depuis.

Je vais me risquer à une prévision: avec votre grande lucidité désormais, vous allez progressivement connaitre un nouveau cycle de surperformance.

Dernière modification par parisien (23/05/2017 19h28)

Hors ligne

 

#1017 24/05/2017 00h03 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   194 

Je jette donc l’éponge sur le reste de ma position sur Cominar.

Une décision douloureuse à de nombreux titres :
1) J’étais investi dans la société + la suivait scrupuleusement depuis plus de trois ans et l’ai plusieurs fois défendue,
2) L’investissement dans Cominar a coïncidé avec ma retraite précoce, avec une forte connotation émotionnelle,
3) Plusieurs personnes de mon entourage physique ont investi et sont toujours actionnaires de Cominar,
4) Cominar cote sous sa valeur intrinsèque patrimoniale,
5) Le timing est pas terrible (cours au plus bas), alors que cela faisait des mois que j’envisageais de vendre,
6) Ma "rente" mensuelle diminue fortement suite à cette opération.

Vous avez réussi à avancer et laisser l’émotionnelle de côté … Pour le rationnel : vous en sortirez plus fort.

On apprend plus de nos échecs que nos victoire… et nous apprenons également des échecs des autres donc merci …


Bye bye la rat race :)

Hors ligne

 

#1018 24/05/2017 07h05 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Réputation :   12 

J’interviens assez peu sur le forum, mais sans vouloir défendre béatement IH, je vous trouve bien dur dans l’analyse.

S’il n’est pas résident fiscal français, le PEA ne peut pas être ouvert. On peut critiquer les moyens d’y arriver, mais la méthode mise en place n’est pas dénuée de sens. Pour moi le sujet est effectivement une trop forte concentration sur quelques lignes bien spécifiques pour viser un rendement largement au-dessus de la moyenne, mais qui aurait pu savoir ce qui allait se passer ? Pourquoi Cominar et pas CBL ou Intu ?

Je ne comprends pas non plus l’histoire du frottement fiscal : si je suis le raisonnement il faudrait des actions values en plus values latentes. Et après ? Il va bien falloir revendre un jour, vous ne ferez que décaler l’imposition. Faut-il en déduire qu’il ne faille qu’un PEA ? Vous vous coupez de la majorité des actions hors EU … sans compter que les actions allemandes ou belges seraient d’aucune utilité dans un PEA (retenue à la source perdue).

Pour moi la seule erreur est la trop forte concentration sur quelques lignes, et un rapport trop personnel avec Cominar. Il sera toujours possible d’y revenir plus tard lorsque le board aura retrouvé un éclat de lucidité au lieu de détruire structurellement cette valeur.

Quant à la méthode, même s’il apparait peu probable de vivre de ses rentes en bourse sans héritage et par le seul biais de son épargne, il est tout de même intéressant d’avoir un complément de revenu non négligeable chaque mois pour un petit effet boule de neige. C’est visiblement ce que je recherche beaucoup de personne ici.
Quitte à alterner avec une autre méthode lorsque le résultat est probant, type momentum.

En résumé je ne retiendrai que l’erreur émotionnelle avec Cominar, et un manque de diversification vu la taille du portefeuille. Les erreurs de management/fiscales et autres peuvent rapidement prendre le pas, il faut donc diversifier d’avantage (une dizaine de ligne supplémentaire ?).

Hors ligne

 

#1019 24/05/2017 08h06 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   285 

Lorsque je suis arrivé sur le forum fin 2015, j’avais remarqué que beaucoup de jeunes forumeurs construisaient leur portefeuille en y mettant du Cominar et Dream Office. Cela me surprenait car pour moi ces sociétés sont parfaitement inconnues et prendre qui plus est un risque de change sur une monnaie (certes au plus bas) me semblait inadapté, toujours pour des novices.
Je ne saurais dire si j’en ai lu 3 ou 4 ou plus mais cela apparaissait souvent dans les présentations. Ces même investisseurs ont d’ailleurs certainement eu le nez fin en suivant d’autres de vos conseils mais j’avoue ne pas en avoir en tête.

Vous vous êtes expliqué et ceux qui vous ont suivi l’ont fait en pleine connaissance de cause, chacun sait que même en suivant les meilleurs, le risque de perte est prépondérant et personne ne peut être épargné.

Aujourd’hui vous avez réalloué tous ces dollars canadiens (CAD) sur des valeurs en USD. Est-ce que le critère de la monnaie a eu une importance dans le choix ou sont-ce seulement ces sociétés qui vous intéressaient?
L’avenir dira si le CAD a touché son point bas de 0,7USD début 2016, qu’il n’avait pas atteint depuis mi-2004 mais en ce moment c’est le dollar qui semble avoir touché ses sommets, n’y a-t-il pas encore un risque de change?
Quand je vois que sur Dream Office vos 32% de pertes sont à 100% dus à la devise, je me dis que le risque de change est peut-être sous-estimé par certains.

Autre question qui me turlupine et qui ne va pas être agréable (encore) mais le but n’est pas de retourner le couteau dans la plaie, juste d’avoir des éléments de compréhension.
Je me souviens d’une discussion dans laquelle vous évoquiez la possibilité d’acquérir des parts de la SCPI Elysées Pierre à crédit. Vous n’aviez pas donné suite en estimant que se faire imposer la SCPI par la banque faisant le prêt (HSBC) qui plus est à des conditions moyennes faisait trop (pour eux).

Aujourd’hui y avez-vous repensé lorsqu’on voit l’évolution qu’a eu cette SCPI en prix de parts?
Je me permets de vous poser cette question car vous déconseillez souvent l’achat de SCPI en pleine-propriété et sans crédit mais est-ce vraiment plus risqué que d’aller chercher des Reits dans une devise secondaire et dans laquelle vous n’aurez jamais de dépenses à réaliser?

Hors ligne

 

#1020 24/05/2017 09h04 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   57 

Zigarov a écrit :

S’il n’est pas résident fiscal français, le PEA ne peut pas être ouvert.

Qu’est-ce qui vous fait penser qu’il n’est plus résident fiscal français ? Pour pouvoir rester chez Binck il faut être résident fiscal français, je l’ai appris récemment.
Sinon, si il est résident fiscal français, il pourrait ouvrir un PEA et faire transférer ses titres sur ce PEA, au vu de son approche, cela a du sens.
D’autant plus que sur le net on peut lire la chose suivante :
"Depuis le 20 mars 2012, les candidats à l’expatriation  n’ont plus l’obligation de clôturer leur PEA (sauf si le pays de résidence fiscale est un état non coopératif).
Les non-résidents peuvent donc désormais conserver leur plan d’épargne en actions et, selon le traitement fiscal dans le nouveau état de résidence, continuer de bénéficier d’une fiscalité favorable (plus-values et dividendes exonérés)."
Donc même si il devenait non résident, cela pourrait être intéressant.

Dernière modification par zetrader (24/05/2017 09h10)

Hors ligne

 

#1021 24/05/2017 09h12 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   272 

Absolument d’accord sur la notion de risque de change.

Si on regarde l’évolution de ce portefeuille, la baisse depuis le 19/04 est significative : -7%. Alors que les marchés actions sont stables.
Mais on oublie pas non plus la bonne performance de +20,7 % en 2016.

AMHA, si on achète des actifs dans une devise autre que sa devise de consommation (en général celle du pays de résidence), on doit soit :
. se couvrir contre les variations des devises, mais cette couverture a un coût
. intégrer la dimension taux de change et plus des cours dans ses achats et ventes.

Par exemple, quand on voit EUR/USD s’approcher de la parité, c’est certainement le moment de vendre  ses USD, ou d’investir dans une couverture une partie de ses gains sur le change.
Actuellement à un niveau intermédiaire de 1,12 : c’est trop tard pour vendre USD et trop tôt pour acheter (pas avant 1,20-1,25).

Par contre, EUR/CAD à 1,51 : on serait plutôt acheteur si on considère que son cours moyen historique est vers 1,40-1,45.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (24/05/2017 09h22)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#1022 24/05/2017 09h31 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   157 

Exact. Je suis plutôt acheteur de CAD en ce moment sachant que le CAD n’étant pas une monnaie pourrie se balade historiquement entre 1.25/3 et 1.6 on est proche des 1.6.

L’économie Canadienne est assez dynamique. Le seul risque est le glissement de la paire EUR/USD vers 1.3 et ses conséquences

Hors ligne

 

#1023 24/05/2017 10h38 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   194 

Oui mais après il a raison de vendre s’il n’à plus de conviction dans cette entreprise .. et de ne pas vendre uniquement car le taux de change n’est pas optimiser est à mon sens une mauvaise décision …


Bye bye la rat race :)

Hors ligne

 

#1024 24/05/2017 12h42 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   160 

zetrader a écrit :

Sinon, si il est résident fiscal français, il pourrait ouvrir un PEA et faire transférer ses titres sur ce PEA, au vu de son approche, cela a du sens.=

Malheureusement non Pierre, les apports sur PEA ne peuvent se faire qu’en liquidités, ce qui impliquerait la vente des titres et l’imposition de la plus-value latente (merci la France).

roudoudou a écrit :

Exact. Je suis plutôt acheteur de CAD en ce moment sachant que le CAD n’étant pas une monnaie pourrie se balade historiquement entre 1.25/3 et 1.6 on est proche des 1.6.

L’économie Canadienne est assez dynamique. Le seul risque est le glissement de la paire EUR/USD vers 1.3 et ses conséquences

D’où l’intérêt des établissements bancaires non-low cost qui vous permettent d’avoir sans frais un compte courant en devises afin d’éviter ce genre de dilemme.

Sinon, il y a aussi la possibilité de réinvestir immédiatement le produit de la cession sur d’autres actifs cotés en CAD.

Hors ligne

 

#1025 24/05/2017 16h39 → Portefeuille d'actions d'InvestisseurHeureux (action, investisseurheureux, portefeuille)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1749 

parisien a écrit :

- vous n’aviez pas besoin de cette rente, puisque vous vivez des revenus de votre site d’e-commerce

Certes, mais ce n’était pas si évident à l’époque, ni ne l’est encore à moyen terme.

parisien a écrit :

C’était une double erreur : risque forcément élevé vu ces rendements extravagants + frottement fiscal élevé.

En fait, en 2014, aussi bien que Cominar, ARCP ou Tesco cotaient à des prix très raisonnables. J’ai fait l’erreur de passer outre mes critères de diversification, car je pensais que des dirigeants-actionnaires garantissaient une gouvernance parfaite. On a vu la suite : manipulation comptable sur ARCP qui a failli ruiner la société ; et le management de Cominar, dont l’allocation du capital depuis 2016 n’a aucun sens (rachat d’actions puis émission de titres, arrêt du DRIP puis reprise du DRIP). Dans les deux cas, une destruction de valeur pour les actionnaires historiques. Quant à Tesco, la société avait la caution de Buffett et de son patrimoine immobilier. Au final, Buffett est parti, une manipulation comptable également et une absence complète de monétisation de l’immobilier alors qu’il atteignait des niveaux stratosphériques au UK. Et maintenant, le Brexit, mais j’ai rendu mon tablier avant…

Kc44 a écrit :

Je me permets de vous poser cette question car vous déconseillez souvent l’achat de SCPI en pleine-propriété et sans crédit mais est-ce vraiment plus risqué que d’aller chercher des Reits dans une devise secondaire et dans laquelle vous n’aurez jamais de dépenses à réaliser?

S’agissant du CAD ou de l’USD je ne m’inquiète pas trop. Leur évolution est relativement marginale par rapport à la performance de l’entreprise.

-

Sinon, la suite logique de la cession du solde de Cominar et des -Values fiscales générées et la possibilité d’alléger VEREIT qui était en légère +Values fiscales.

D’où :

MOUVEMENT DU 24/05/2017

- Allègement de 1580 VEREIT pour $12,7 k
+ Renforcement de 74 Macerich pour $4,3 k
+ Renforcement de 600 CBL & Associates pour $4,7 k
+ Renforcement de 405 DDR Corp pour $3,7 k

Toutes les sociétés ont baissé en bourse, mais les décotes sur les trois dernières sont plus substantielles. A la louche, le patrimoine net par action de VEREIT vaut dans les $10-11, CBL & Associates dans les $18-20, Macerich $90-100 et DDR Corp $16-18. Bien sûr, je ne peux affirmer que la valeur du patrimoine des foncières de centres commerciaux ne va pas baisser prochainement, spécialement pour DDR Corp et ses parcs d’activité. Mais après réflexion, je me dis que la marge de sécurité est élevée et vaut l’arbitrage.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ih-20170524.gif

D’autre part, dans le futur, je continuerai à partager tous mes mouvements, mais serais moins diligent dans les réponses aux éventuels commentaires, qui in fine, m’empêchent de garder la tête froide sur mes investissements, en me faisant me justifier x fois quand je n’en ai pas spécialement envie et renforçant ainsi un biais d’engagement.

Merci de votre compréhension !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech