Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#726 10/04/2015 13h45

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3087  

parisien a écrit :

Vraiment, je n’arrive toujours pas à comprendre vos préjugés anti-PEA.

C’est pourtant simple.

1) Si je touche des dividendes d’actions européennes, je veux pouvoir les investir dans des actions hors UE.

2) Si je vends des actions européennes (arbitrage), je veux pouvoir réinvestir dans des actions hors UE.

3) Si pour x raisons j’ai besoin de consommer des dividendes, je veux pouvoir le faire sans clôturer mon PEA et m’embarrasser de paperasses.

En gros j’ai juste envie d’être libre ! On m’impose la sécurité sociale/RSI, la retraite par répartition, le médecin traitant, les horaires restrictifs des parcs publics, etc., je n’ai pas envie qu’on m’impose encore comme je dois investir.

D’autre part, les avantages du PEA restent du détail dans ma situation. Un gros impact serait l’application correcte de l’abattement (ou plutôt du non abattement) sur les foncières US/canadiennes.

Quand à l’imposition élevée si je devais solder la totalité de mon portefeuille, ça n’arrivera pas, j’en ferai plutôt don à une association le moment venu.


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds | Rapport Foncières : les foncières les plus solides

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #727 10/04/2015 17h31

Membre (2010)
Top 50 Réputation
Top 10 Expatriation
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Réputation :   585  

@IH: je vais pour la dernière fois aborder le sujet du PEA ici, non pour vous convaincre (votre décision ne changera pas et tant pis pour vous - et c’est bien dommage - si vous avez tort), mais pour les autres lecteurs de ce fil.

Le PEA non seulement ne crée pas de paperasserie, mais au contraire en supprime:
- pas de déclarations fiscales de dividendes et de plus-value à faire chaque année, pendant la vie du PEA, contrairement à un CTO. Aucun revenu à déclarer, aucun impôt à payer.

Le PEA permet parfaitement de retirer les dividendes obtenus pour les consommer ou pour les réinvestir par ex. en actions US, non éligibles au PEA. Rien n’est bloqué à l’intérieur, contrairement à ce que vous dites:
Il suffit en effet que le PEA ait 8 ans au moins (quitte à l’avoir laissé "mûrir" pendant ces 8 ans avec juste 1€ à l’intérieur) pour que les retraits soient possibles, sans entraîner la clôture du PEA, donc en conservant tous les avantages fiscaux pour les titres restant dans le PEA.

Que feriez-vous si vous aviez besoin subitement de 250.000€ par ex. (grosse dépense, investissement non boursier, etc.)? Si vous revendez des titres de votre CTO, vous aurez une énorme facture d’IR et CS sur les plus-values. Avec un PEA ouvert il y a plus de 8 ans, le frottement fiscal sera bien plus léger …

Et pour rappel, pour ceux qui ne veulent pas se limiter à des actions françaises, le PEA convient parfaitement pour abriter des actions (non foncières) britanniques, car pas de retenue à la source en UK sur les dividendes de ces actions.

Hors ligne Hors ligne

 

#728 10/04/2015 17h44

Membre (2011)
Réputation :   32  

Par contre pour compléter, avec le PEA si l’on commence à récupérer des liquidités après 8 ans, il n’est plus possible d’alimenter le PEA.

Hors ligne Hors ligne

 

#729 10/04/2015 17h51

Membre (2011)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   574  

J’avoue aussi ne pas comprendre l’aversion d’IH pour le PEA. La seule raison que je peux y voir est philosophique : cette niche fiscale est proprement scandaleuse.

Par contre elle évite effectivement pas mal de paperasse comme déclarer chaque mois les dividendes perçus sur IB ainsi que les multiples erreurs fiscales des brokers.

D’un côté une liberté philosophique, de l’autre une liberté pratique, c’est un choix.

Meme si on apprécie pas les actions européenne ont peut y consacrer une petite partie de son patrimoine sur des actions de fond de portefeuille et capitaliser les dividendes.
On peut aussi y acheter des tracker US ou réinvestir ses dividendes dessus. La deuxième ligne de mon PEA est une action US…

Il y a aussi des arbitrages que je ne fait pas sur mon CTO pour ne pas générer de PV alors que sur le PEA je n’hésite pas.

Avec un dollar à 1.50 et des fonds monétaires  qui rapportaient du 4% on pouvait effectivement se passer de PEA, mais avec un dollar à 1.05 et des AV à 2.5% purquoi se passer de mettre 20% de ses actifs sur des actions qui rapportent 5% à 6% défiscalisé ?


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne Hors ligne

 

#730 10/04/2015 17h56

Membre (2010)
Top 100 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   240  

InvestisseurHeureux a écrit :

En gros j’ai juste envie d’être libre ! On m’impose la sécurité sociale/RSI, la retraite par répartition, le médecin traitant, les horaires restrictifs des parcs publics, etc., je n’ai pas envie qu’on m’impose encore comme je dois investir.

Hello cher IH,

Mais le PEA n’est pas obligatoire, donc ou est le problème ?

Pour ma part j’ai supprimé mes CTO pour justement ne plus me soucier de toutes ces paperasses, réglementations à géométrie variable (même si le PEA n’est à l’abris de rien) etc …

Mais oui, cela limite grandement le champ des possibles.

Donc je dirai que commencer à bien se faire la main sur un PEA, et ensuite, se lancer sur un univers plus large à travers le CTO et ses possibilités quasis infinies me parait pertinent. Mais il ne faut pas oublier que vous IH, comme certains contributeurs de ce forum êtes des OVNI par rapport au commun des mortels.

Bref, le PEA est un choix, avec ses avantages et ses inconvénients, mais n’est pas une obligation.

Et encore bravo pour tout ce que vous faites cher IH.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (10/04/2015 18h11)


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#731 10/04/2015 18h16

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Réputation :   141  

Bon sang, mais laissez notre ami IH gérer son portefeuille comme bon lui semble . J’imagine aisément qu’il connait parfaitement les avantages / inconvénients du PEA. Donc s’il ne veut pas l’utiliser, c’est son droit le plus strict, et c’est une décision surement murement réfléchie.
Comme l’a très bien résumé AntiT : "Certain préfèreront l’avantage fiscal, d’autres une plus grande souplesse de gestion."

Pour être parfaitement honnête, je pratique de la même manière, préférant la souplesse de gestion à l’avantage fiscal, mais mon portefeuille, comme celui d’IH est très international.

Hors ligne Hors ligne

 

#732 10/04/2015 20h04

Membre (2012)
Top 150 Réputation
Top 20 Entreprendre
Réputation :   168  

Bonjour

Je trouve le choix de Philippe pas si mauvais que ça. C’est vrai que le PEA offre des avantages fiscaux, mais la souplesse de gestion a beaucoup d’avantages. En fonction des conditions économiques et monétaires, il peut investir principalement en Europe ou au contraire, se centrer sur les USA et Canada. D’ici quelques années, il deviendra probablement normal d’investir en Asie qui, compte tenu de la croissance affichée, offrira de nombreuses opportunités très rentables.
Il ne faut pas oublier aussi que nous vivons une tendance haussière depuis 2009. Mais quid si nous avons une baisse prolongée de 50 % ou plus comme en 2000-2003 ou 2007-2009 ? Les détenteurs d’un CTO auront des opportunités sur d’autres marchés que n’aurons pas ceux qui ont un PEA.
Enfin, il faut le rappeler même si le sujet n’est jamais abordé sur ce forum et si Philippe ne les pratique pas, le CTO autorise les ventes à découvert.

Il y a aussi un dernier argument de poids.
Si j’ai bien compris, Philippe envisage de s’installer en Espagne. Or, si mes souvenirs sont bons, l’impôt sur les plus values devrait, ou a déjà changé, pour revenir à 21 %. Comme la CSG et comparses devraient augmenter en France, l’écart devient peanuts.
Enfin, cerise sur le gâteau, il me semble qu’il est possible d’ouvrir en Espagne une petite structure pour un portefeuille qui permet de reporter le paiement de l’impôt et de ne le liquider que lorsque le portefeuille (ou une partie de celui-c)i est vendu. On peut donc reporter plusieurs années. C’est très avantageux, et à ma connaissance, ça n’existe pas en France. A fouiller.

Le PEA n’est qu’une aberration fiscale bien française. D’abord on taxe, on fait fuir tout le monde, puis quand on se rend compte que les français délaissent la bourse, on invente un machin pour les faire revenir, mais avec des tas de règles. ça crée de l’emploi.

A mon avis, si on se place dans une optique long terme en intégrant la possibilité de quitter la France, le CTO est probablement la meilleure formule.


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #733 10/04/2015 20h29

Membre (2010)
Top 50 Réputation
Top 10 Expatriation
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Réputation :   585  

Durun a écrit :

A mon avis, si on se place dans une optique long terme en intégrant la possibilité de quitter la France, le CTO est probablement la meilleure formule.

En fait, vous vous trompez lourdement. Le PEA devient encore plus intéressant si on intègre la possibilité de quitter plus tard la France. Cf. PEA et expatriation : optimiser son PEA en cas d’expatriation… que j’avais initié l’été 2014 et qui avait convaincu quasiment tous ceux qui avaient alors réagi, vu les textes de leur réaction.

Mais bon, si vous persistez à n’utilisez que le CTO, vous verserez tous les ans de l’IR et de la CSG contrairement au PEA, permettant ainsi à l’Etat de nous solliciter un tout petit peu moins. De tout coeur, merci!

Hors ligne Hors ligne

 

#734 10/04/2015 20h53

Membre (2012)
Top 150 Réputation
Top 20 Entreprendre
Réputation :   168  

Re

Parisien a écrit :

Mais bon, si vous persistez à n’utilisez que le CTO, vous verserez tous les ans de l’IR et de la CSG contrairement au PEA, permettant ainsi à l’Etat de nous solliciter un tout petit peu moins. De tout coeur, merci!

Si ça peut aider, c’est avec plaisir que je le fais…

Mais c’est bien dans l’optique décrite dans mon post que je me place.
1) parce que je fais des ventes à découvert,
2) parce que je devrais m’installer en Espagne dans le courant 2016.

Profitez bien de vos avantages fiscaux, car ils risquent de ne pas durer.


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne Hors ligne

 

#735 10/04/2015 21h01

Membre (2011)
Top 100 Réputation
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   234  

En plus des ventes à découvert, il existe aussi la possibilité d’utiliser un levier sur certain CTO.
Par exemple sur IB, le levier est simle d’utilisation et assez facile à utiliser. En margin T reg la formule peut convenir à des non professionels.

Sans faire l’apologie du levier, emprunter à environ 1% par an, peut dans certains cas avoir un intérêt.

Lorsque le PEA n’a pas encore 8 ans, on peut comprendre les réticences, au delà de ce terme, il n’y a plus aucun avantage qui tienne pour le CTO.

Helas le PEA est limité en capital initial déposable.

A mon sens, il n’y a aucun argument qui tienne pour ne pas en avoir quitte à le faire dormir pendant 8 ans avec 100€ dessus.

Pour les fan du levier, il existe des offres d’avance sur titre pour le PEA.

Hors ligne Hors ligne

 

#736 10/04/2015 22h18

Membre (2012)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   99  

parisien a écrit :

Et pour rappel, pour ceux qui ne veulent pas se limiter à des actions françaises, le PEA convient parfaitement pour abriter des actions (non foncières) britanniques, car pas de retenue à la source en UK sur les dividendes de ces actions.

?
Quid du prélèvement de 10% que j’ai sur mes actions UK au sein de mon PEA ?.


Parrain SCPI IROKO ZEN ou code JG-ONJ67D

Hors ligne Hors ligne

 

#737 10/04/2015 22h20

Modérateur (2014)
Top 20 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   654  

Bonsoir,

Bien que la file a largement dérivé, un propos m’a interloqué et me donne envie de le contester.

@parisien

Lorsque vous dites:

parisien a écrit :

le PEA convient parfaitement pour abriter des actions (non foncières) britanniques, car pas de retenue à la source en UK sur les dividendes de ces actions.

Je vous renvoie et tout ceux qui vous remercie pour votre brief sur le pea vers un commentaire que j’avais fait dans la file idoine et qui indique bien qu’il y a une retenue à la source sur les dividendes UK mais qu’ils sont transparents.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#738 14/04/2015 13h20

Membre (2015)
Réputation :   2  

Le PEA n’est rien d’autre qu’un fond de pension individuel

en bref :

Vous le montez au maximum d’investissement autorisé en 7 / max 8 ans.

Si max d’investissement pas atteint…on casse le PEA et on en ouvre un nouveau et on recommence jusqu’au max d’investissement.

Le max d’investissement atteint vous gérez votre PEA en franchise d’impôts …ce n’est rien d’autre qu’un fond de pension individuel qui viendra compléter votre retraite

Le mieux est donc de commencer tôt pour atteindre max d’investissement en faisant le nombre rotation nécessaire. De même, mieux vaut le gérer soit même avec des taux de courtage et de garde avantageux

Le moment venu, transférer son PEA de votre courtier vers un PEA assurance car la sortie est meilleure

Enfin, cerise sur le gâteau : vous pouvez y loger des actions non cotées dont vous êtes propriétaire à la suite d’une création de société ou après augmentation capital…..le tout valorisé  au nominal…..qui en cas de revente donne une plus value non imposable 10/20ans après.

Enfin, le montant de la valorisation des titres du PEA n’a pas de limite (1,2 …. millions € par ex) je vous laisse imaginer un créteur d’entreprise qui a logé son affaire dans son PEA à la valeur nominale et qui s’introduit en bourse par exemple

Bref, je ne vois que des avantages (sauf inéligibilité de certains marchés actions, les BSA …

Hors ligne Hors ligne

 

#739 14/04/2015 13h36

Membre (2012)
Top 50 Réputation
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   548  

Demangel a écrit :

Enfin, cerise sur le gâteau : vous pouvez y loger des actions non cotées dont vous êtes propriétaire à la suite d’une création de société ou après augmentation capital…..le tout valorisé  au nominal…..qui en cas de revente donne une plus value non imposable 10/20ans après.

Enfin, le montant de la valorisation des titres du PEA n’a pas de limite (1,2 …. millions € par ex) je vous laisse imaginer un créteur d’entreprise qui a logé son affaire dans son PEA à la valeur nominale et qui s’introduit en bourse par exemple

Il y a quand même des conditions de détentions pour les sociétés non côtées (ne pas détenir plus de 25% des parts en direct et en indirect via votre famille, etc.)


Team Pfizer 2+1.

Hors ligne Hors ligne

 

#740 15/04/2015 18h30

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3087  

Toujours dans l’optique d’une rediversification progressive et d’une sécurisation de la rente mensuelle :

Allègement de 1050 titres (environ 9000 €) de la foncière American Realty Capital Properties au profit de 335 titres (environ 10 000 €) l’opérateur de téléphone américain AT&T.

Les 1000 € d’écart viennent des dividendes trimestriels de CYS et GlaxoSmithKline :


En passant, in fine, l’investissement sur CYS n’aura pas été si mal, puisque j’ai touché des milliers d’Euros de dividendes depuis mon achat en 2013.

AT&T cote proche de son plus bas à 52 semaines et a une valorisation raisonnable de mon point de vue, considérant l’acquisition en 2014 de Direct TV qui modifie le profil du groupe.

AT&T est également un aristocrate des dividendes, avec 31 années de croissance de celui-ci. Toutefois le payout-ratio sur Free Cash Flow est élevé (cf infra).

Comme récemment pour Royal Dutsh Shell et BG, AT&T a peut-être légèrement surpayé Direct TV, mais 70% du deal était en actions et seulement 30% en cash (même chose pour RDS et BG), donc…

Portefeuille d’actions le 15/04/2015

Proche des 550 k€ :



Rente estimée* via les dividendes au 15/04/2015


Sources : xlsPortfolio et Bloomberg

*le dividende d’ARCP est mon estimé prévisionnel

--

Multiples de valorisation d’AT&T :





Taux de distribution d’AT&T :


Sources : xlsValorisation et Bloomberg


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds | Rapport Foncières : les foncières les plus solides

Hors ligne Hors ligne

 

#741 15/07/2015 14h25

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3087  

Finalement, plutôt que m’échiner à chercher une action sur laquelle investir actuellement, j’ai simplement réinvesti hier les quelques milliers de dividendes perçus depuis avril sur Royal Dutch Shell.

Renforcement de 150 titres (environ 4 k€) de Royal Dutch Shell le 14/07/2015

Je sais que le cours du pétrole est bas, je sais que le paradigme pétrolier est peut-être en train de changer avec le pétrole de schiste, je sais que les grosses compagnies pétrolières ont de plus en plus de mal à renouveler leur réserve (car les gouvernements nationaux des pays riches en pétrole privilégient maintenant leur compagnie pétrolière), je sais que le rendement sur dividendes de plus de 6% de RDS n’est pas couvert par le FCF si le pétrole reste bas…

MAIS…

Cela reste une position modeste de mon portefeuille, je ne peux oublier que les grosses et puissantes sociétés pétrolières ont participé à l’histoire du XXe siècle et que l’influence des grosses compagnies pétrolières intégrées reste tentaculaire (amont, aval, transport, retail…), nous ne sommes pas près de nous passer de pétrole…

Même s’il n’est peut-être pas pérenne, ce n’est quand même pas tous les jours que nous pouvons acheter un leader mondial avec un rendement sur dividende supérieur à 6% (cela vaut aussi pour BP et BHP).

J’ai également soldé ma position sur South32, spin-off de BHP. Timing incroyablement mauvais puisque le titre a perdu 35% depuis le spin-off, mais cela ne concernait que quelques centaines d’Euros.

Portefeuille

Encore très largement dominés par ARCP et Cominar, la rediversification prendra du temps :



Calendrier des dividendes

* le dividende de la foncière ARCP est suspendu, celui indiqué dans le calendrier est une prévision :



Sources : xlsPortfolio et Bloomberg.


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds | Rapport Foncières : les foncières les plus solides

Hors ligne Hors ligne

 

#742 17/07/2015 09h45

Membre (2011)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   273  

InvestisseurHeureux a écrit :

J’ai également soldé ma position sur South32, spin-off de BHP.

Je suppose que votre PRU chez Binck comme le mien était à 0 sur South32. La vente sera donc intégralement en PV fiscalement  ?

Dernière modification par Shagrath (17/07/2015 09h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#743 17/07/2015 10h29

Membre (2010)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   290  

Je signale que l’achat de BG Group permet d’acquérir Royal Dutch Shell avec une décote de 10% environ.


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #744 17/07/2015 12h37

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3087  

Shagrath a écrit :

Je suppose que votre PRU chez Binck comme le mien était à 0 sur South32. La vente sera donc intégralement en PV fiscalement  ?

Oui, la totalité de la vente passe en +Value. Comme j’ai externalisé des dizaines de milliers d’Euros de moins-value avec l’affaire American Realty Capital Properties, ce n’est pas gênant.

D’ailleurs, en "contrepartie", le PRU de BHP Billiton n’a pas bougé malgré le spinoff.

La logique fiscale aurait peut-être voulu que le PRU de BHP diminue et que celui de South32 soit initié a prorata. Mais je ne vais pas me donner mal au crâne pour quelques Euros…

Renforcement de 80 titres (environ 2 k€) de Royal Dutch Shell le 17/07/2015 :

J’ai simplement réinvesti la vente de South32 + les dividendes de Cominar + CYS Investments + Dream Office REIT perçus ces 3 derniers jours :




Sources : xlsPortfolio et Bloomberg


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds | Rapport Foncières : les foncières les plus solides

Hors ligne Hors ligne

 

#745 26/08/2015 14h41

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3087  

J’ai soldé ma position historique de 16,5 k€ sur la foncière britannique British Land, qui "tient" relativement bien la volatilité actuelle, pour renforcer d’autres valeurs en portefeuille, qui elles ont fortement baissé :
- la pétrolière BP
- les banques HSBC et Standard Chartered
- la minière BHP Billiton
- le producteur d’électricité Centrica
- le pharmacien GlaxoSmithKline

J’avoue ne m’être guère inquiété du contre-choc pétrolier, de la déflation des matières premières, de la crise chinoise, ou que sais-je. Si ces sociétés n’arrivent pas à faire face à ces turbulences (temporaires ?), je me demande qui pourra…

Je me suis interdit de renforcer Dream Office ou Cominar, pour ne pas déséquilibrer plus le portefeuille, où les foncières canadiennes et américaines sont surreprésentées. Mais Dream Office au cours actuel, c’est franchement cadeaux !


Source : Binck


Sources : xlsPortfolio et Bloomberg


Sources : xlsPortfolio et Bloomberg


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds | Rapport Foncières : les foncières les plus solides

Hors ligne Hors ligne

 

#746 26/08/2015 15h04

Membre (2014)
Top 50 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Crypto-actifs
Réputation :   413  

75000€ envolés en 1 mois. Même si ce n’est que temporaire et que ce n’est pas perdu tant que ce n’est pas vendu, ce qui heureusement nous permet de continuer à dormir, ça me fait en tout cas relativiser les quelques dépenses que j’estime je ne devrais pas faire…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne Hors ligne

 

#747 26/08/2015 15h20

Membre (2012)
Réputation :   110  

Certes le ptf d’IH a baissé de x K€ (tout comme beaucoup de monde)
mais celà permet d’acheter des titres moins cher smile


Vf = Vi . (1+ρ)α. But cash is king !

Hors ligne Hors ligne

 

#748 26/08/2015 15h38

Membre (2013)
Top 20 Réputation
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1239  

Il était aussi passé de 423K€ à 544 K€, de début novembre 2014 à début avril 2015…
Soit +29 % en 5 mois.

Il faut donc relativiser ! Ca serait trop beau de croire que nos portefeuilles vont toujours faire +29% en 5 mois, sans connaître de correction ;-)


Parrain Boursorama (FRVE9093) . Fortuneo (12662218) . Zen'Up (assu prêt) . Yomoni . Linxea . Vattenfall . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#749 26/08/2015 16h25

Membre (2015)
Réputation :   3  

Je ne peux ni prendre du Cominar ni du Dream Office car ING Direct ne veux pas se transformer en Papa Noël pour moi sad

C’est un des défauts d’être chez eux: ils ne couvrent pas assez de pays.

Dernière modification par Amin (26/08/2015 16h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#750 26/08/2015 16h37

Membre (2013)
Top 150 Réputation
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   179  

C’est surtout 4000€ de dividendes qui se sont envolés en 1 mois…

Soit près de 300 nets par mois, ce qui n’est tout de même pas rien en phase rentier.
Soit, autrement dit, environ 1/8ème des revenus.

Et cela tout en échangeant le dividende de British Land Co contre ceux de CNA, GSK, BHP, BP… Plus risqués et moins pérennes.

Dernière modification par Igorgonzola (26/08/2015 16h40)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions d'investisseurheureux"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur