Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 29/09/2012 18h27

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Voilà mon reporting Q3 (c’est cliquable pour avoir plus lisible). Finalement je compte faire un suivis par trimestre et non par semestre comme indiqué précédemment. je suis content du trimestre en tout cas, Bouyues s’enfonce mais cela me permet de renforcer peu à peu, d’autant qu’un impact d’une crise immobilière devrait aussi se sentir sur Bouygues.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 02/01/2013 20h15

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

J’utilise uniquement Excel (2010 ici, mais 2007 serait suffisant aussi me semble). J’ai pour projet 2013 de monter une compta titre (à base d’excel toujours) pour gérer le backend plus proprement, on verra.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 29/07/2014 23h15

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Je vous remercie de vos remarques. Je fais en effet parti des rares (seul?) qui affichent des performances de crises avec du -50%. Je trouve que ça manque sensiblement, ça ne donne pas une vision juste des risques en bourse.

P chg est la variation de prix corrigé du dividende sur le trimestre. J’évite de regarder la PV/MV sur PRU. L’idée ici est de ne pas rater une variation. Si le prix change beaucoup sur un trimestre, il est temps de réfléchir à la valeur. Il m’est déjà arrivé de "rater" un + ou - 15% sur un de mes valeurs.

Sur Wendel, j’apprécie qu’ils se rendent compte de leur limite. Je cherche à être global mais sous-pondéré en USA et Chine. Après si je n’ai que de l’Asie, c’est que c’est là que j’ai trouvé des valeurs. J’ai cherché aux USA, au Canada dans les pays nordiques sans réel succès, trop cher, pas utile, trop risqué … . Il n’y a pas rien, mais déjà 4 valeurs qui font 13% c’est beaucoup donc la place est chère.

First Pacific c’est des Philippines et de l’Indonésie. Jardines Strategic c’est aussi 33% d’Indonésie. Donc je trouve cela assez frontière tout de même. Beaucoup plus que mes fonds "émergents" qui ont Samsung et consort bien en haut, bref du mondial plus que de l’émergent.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 31/12/2015 16h32

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Reporting du 4e trimestre 2014

Au global

L’année se clôture en dernier de mes comparables. Il y a eu un rebond sur le trimestre sur la majorité des valeurs, mais c’est moins bien que les comparables.

Sur la stratégie globale, les écarts de variation m’ont permit de renforcer ce qui tombait le plus avec ce qui tombait le moins (ou qui montait). Après 8 ans d’investissements, clairement je gère mieux l’aspect psychologique des grosses chutes.

La transition des fonds émergents sur l’assurance vie vers des investissement direct dans les émergents via Interactive Broker continue son chemin. Comme depuis longtemps, la thématique émergente est majeure dans mon portefeuille.

La mise en place d’une poche techno commence à prendre sérieusement forme. Cela représente à présent 10% du portefeuille net.

Après plus d’un an, un premier investissement dans le private equity que je ne citerais pas a été fait ce trimestre.

Actualité des sociétés

Casino, Rallye et CNova, bref la galaxie Casino, continuent à sous-performer sur craintes de la dettes, du brésil et de fraudes d’inventaires sur la dernière. Malgré la chute abyssale sur l’année, la position a été renforcée en poids relatif dans le portefeuille. Il y a donc eu un renforcement très très fort. Est-ce que cela va décoller en 2016? Pas sur du tout, mais cela reste ma valeur favorite actuellement.

Scor a été allégé après une super performance. Il y a à présent une surcote sur l’ANR qui rend la valeur moins attractive dans l’environnement actuel. Cela reste néanmoins une bonne défensive. Position qui a été construite principalement en 2012 et sera peut-être supprimée en 2016 selon les opportunités.

Rocket Internet a été renforcé au fil de sa chute et il n’est pas impossible que je renforce encore en 2016.

Parrot est revenu dans le portefeuille suite à sa chute et a été renforcé encore avec la chute de l’augmentation de capital.

Stratégie 2016

A priori, je vais continuer à sur-pondérer les émergents (asie et amérique latine) et continuer à construire une poche technologique (en secondaire). Je garde une sous-pondération complète sur les USA. Pas d’immobilier et pas d’obligataire non plus.

Dernière modification par JesterInvest (31/12/2015 16h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 26/01/2016 15h37

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Pour Rocket Internet, ce n’est pas accessible chez Boursorama tout simplement (on ne peut investir que dans les valeurs de l’indice du pays).

Pour les ETF, le cas s’est posé ce matin, et finalement j’ai augmenté des lignes existantes. Dans tous les cas, c’est prévu comme position d’attente donc le cœur du portefeuille reste l’investissement en direct dans des sociétés. Le risque est faible mais bien sur existe et toute régulation dans le domaine est toujours bon à prendre.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 03/04/2016 13h51

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Merci de vos questions. Dans l’ordre :

1. Le new benchmark est la moyenne des 4 fonds au-dessus (R Valor, Carmignac Invest, DNCA Evolutif et Rouvier Valeurs). Il est actuellement proche du MSCI World en effet, mais c’est variable année après années. On voit d’ailleurs que l’écart sur les composantes du benchmark avec le MSCI World est encore plus important.

2. Je suis sensiblement contrariant, d’où la sous-exposition US et la sur-exposition Asie. Mais en approche bottom-up ça se retrouve aussi.

3. Les technos au sens large, c’est une façon de rechercher à faire de la prospective pour trouver des valeurs qui structurellement devraient croître.

4. Les holdings permettent une diversification en une valeur, du levier et de profiter des décotes. Actuellement, il y a peu de décotes sensibles non justifiées donc je n’ai que Wendel. Casino, c’est surtout de la distrib diversifiée géographiquement (avec un effet dette important dans les holdings).

5. La dette provient du compte IB, elle n’est pas consolidée. Je peux être cash sur le PEA ou, ici, dans la société qui détient le private equity mais je ne le prend pas en compte car je n’y ai de toute façon pas le contrôle.

6. Les fonds émergents sont sur une assurance vie (chez Linxea), il n’y a pas de bon trackers émergents de mémoire. D’ailleurs sur les pays émergents, il y a souvent un tracking error important (surtout sur les frontiers). Après l’AV servira peut-être aussi à avoir du fonds en € ou des obligations un jour.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #7 31/12/2017 14h37

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Reporting du 4e trimestre 2017

11 ans de reporting !

L’année se termine bien vu que je suis devant mes comparables. Il faut être honnête, c’est Overstock et la frénésie autour des cryptomonnaies qui en est pas mal responsable.

En tout cas, sur 2016 et 2017, mon compte Interactive Broker aura été le moteur de la performance (+38% l’an dernier, +40% cette année). Il est d’ailleurs passé d’un levier important début 2016 à une situation relativement défensive (un peu de cash, des covered call, des put sur le SPY et 2/3 shorts). L’exposition résiduelle est difficile à déterminer, mais d’environ 50%.

Sur le PEA, la Société Générale et Casino sont bien sûr les poids morts de cette année ce qui compense leur performance de l’an dernier. Ils restent cependant peu cher.

Stratégie à venir

Sur la stratégie, je reste majoritairement equity, value, sur-exposée sur l’asie/émergent, sous-exposé USA, avec une poche techno en construction et une poche type hedge fund.

Cette poche hedge fund consiste tant à générer du résultat sans une exposition significative au marchés que de définir des stratégies de couvertures de risques.

Clairement, je cherche à éviter un autre 2008.

Par exemple, une de mes stratégies et d’acheter des call très hors de la monnaie sur le SPY quand la volatilité est très basse. Ils ne coûtent quasi rien disons 0,2% à 1 an. Mon anticipation est que le SPY aura un pic vers le haut avant de crasher. Donc une fois le strike atteint, je vendrais le SPY (couvert par le call).

Dernière modification par JesterInvest (01/01/2018 11h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 01/01/2018 13h23

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Merci de votre message Miguel, je peux rentrer plus en détail sur les opérations sur options, mais cela reste encore à un stade assez "jeune".

1. Le short SPY (ETF sur le S&P500) amélioré

J’avais historiquement une position short sur le SPY en 2016/2017 pour réduire le beta de mon portefeuille leveragé aux environs de 1. Comme je l’avais indiqué le 05/08, le cash reçu en contrepartie de mon prêt de titre ne venais pas améliorer ma situation de cash (IB ne rémunère qu’à partir de 100k€ et c’est un compte séparé de celui de la marge). Ceci n’était pas optimum.

En allant sur le marché des options, je peux profiter du cash que ces shorts devraient me rendre (car sinon des markets markers feraient un arbitrage).

Le 04/10/2017, j’ai par exemple ouvert une position d’achat de PUT échéance 21/12/2018 avec un strike de 300 pour un prix de 48,03. Le SPY était à 252 et le VIX était bas vers 9,5. C’est donc comme un short sur le SPY pour un coût de 0,03 sur 1 an auquel il faut déduire les dividendes (2% annuel).

L’opération est donc environ 2% plus rentable que de faire un short SPY dans mon cas (le gain du collatéral qu’IB ne me partageait pas). La solution demande de mettre du cash cependant (20% du notionnel, mais actuellement j’en ai qui ne me rapporte rien non plus).

2. Le call / short SPY

Le problème de la solution 1, c’est bien sur que si le SPY monte, on se prend une perte. Donc l’idée du trade que je présente vient de cet article. En gros dans une phase de bulle, on finit souvent par une courbe exponentielle.

Sauf que le marché optionnel lui est bien parti pour rester en mode linéaire sans trop de bosses.

J’ai donc acheté par exemple un CALL 270 échéance 16/02/2018 le 31/10/2017 (le SPY était à 257,4) pour un coût de 0,53 (0,2% du notionnel, mais pas en annuel). On y est presque vu que l’on finit à 266, mais atteint 269 en intraday. Le call vaut à présent 2,31.

Mon idée n’est pas de chercher un gain spéculatif sur la hausse, mais de shorter le SPY (possiblement avec la version 1 précédente) quand le cours aura atteint 270. Ainsi je serais protégé de toute hausse tant que le call restera en vie, tout en gagnant l’intégralité de la baisse. Je pourrais aussi vendre le call et acheter un put au même strike selon les prix.

L’idée, c’est d’avoir un PUT à la monnaie mais sans payer cher. Bien sur pour que cela fonctionne, il faut que les conditions soient réunies (une période de volatilité basse pour faire les achats avant une exponentielle bullesque).

3. Les covered call sur sous-jacent volatiles

Comme tout le monde, je vends quand ça semble cher. Les options permettent de placer l’ordre avant que le cours de vente soit atteint et d’être rémunéré pour ça.

Sur Overstock par exemple, à un cours de 60$, j’ai pus vendre des call à 80$ échéance janvier 2020 pour 20$ soit 15% annuels. Il y a bien sur le risque que les fondamentaux change entre temps (là c’est quand même 2 ans) et bien sur, si le cours dépasse le 80$, on n’y participe plus.

Sur la même valeur, j’ai aussi mis vendu un PUT strike 30 à échéance janvier 2020 pour 10$ (pas le même jour).

Bien sur, la monde n’est pas parfait, j’avais mis pas mal de covered call à un strike de 22,5$. Je crois que ça me faisait gagner 2$ (échéance courte à mars 2018), le cours actuel étant de 60$ vous voyez le coût d’opportunité (mais j’aurais peut-être vendu de toute façon à un moment).

4. Les tentative call sur sous-jacent peu volatiles

Dernière stratégie, acheter des calls sur un titre d’apparence (enfin dans le prix des options) peu volatile pour spéculer à la hausse. Je l’avais fait sur Intel en achetant un call strike 42 quand la valeur était à 36. Cela ne coûtait pratiquement rien. J’ai du vendre à 45.

C’était aussi une couverture sur un short de l’action NVIDIA (qui était trop volatile pour le faire par les options). Acheter un PUT sur NVIDIA aurait été bien trop coûteux. Donc shorter nvidia et un call sur Intel n’est pas parfait, mais bien moins cher (d’ailleurs je n’ai plus le call Intel, mais j’ai encore le short NVIDIA)

En conclusion, j’essaie de profiter de la sophistication et de la liquidité des marchés US pour exprimer très précisément ce que je veux faire. J’espère que c’est plus clair.

Sur mon exposition, il faudrait que je convertisse les options en notionnel pondéré par leur delta (j’ai beaucoup d’options hors de la monnaies donc avec un delta < 1). Une variation de prix entraînant un changement significatif des delta, l’exposition pourrait très bien passer de 50% aux cours actuels à 60% si le SPY varie de 5%. Delta qui varient aussi avec le passage du temps.

Dernière modification par JesterInvest (01/01/2018 13h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 31/03/2020 23h45

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Reporting du 1e trimestre 2020

Après une année 2019 mauvaise, 2020 commence par une forte baisse. Cela aurait pu être pire, j’avais quand même 15% de cash et un put sur le SPY qui a un peu amorti la chute (acheté 325$ vendu à 250$). Les 12-15% de private equity amortissement aussi vu que ce n’est pas revalorisé sauf changement significatif.

Je noterais que la position Bouygues s’est agrandie sur une faiblesse. Après avoir attendu des années, je suis passé à l’achat sur Covivio à 40€ et ai renforcé URW à 50€. Ces derniers achats sont sur le CTO car Linxea Spirit n’a plus les actions en direct sur ces titres (enfin URW si, je bougerais probablement la position dans le futur).

J’ai cédé Casino qui n’est pas en bonne situation (marge faiblarde, dettes, …). Le marché ne semble pas d’accord.

J’ai fait un aller (55€)-retour(72€) rapide sur Wendel sur une faiblesse que je n’explique pas.

Initiation d’une ligne en EMQQ un etf sur les sociétés internet dans les pays émergents (Alibaba et Tencent en premier). Il remplace AAS.

Il y a eu de la lenteur, les liquidités étant en augmentation alors qu’elles devraient décroitre ou être constantes. Une des raisons est que je crains les problématiques des fonds de pension américain (et autres). On est dans un monde sans rendement, comment gérer les retraites par capitalisation qui sont en déficit? Ceci et la démographie sont synthétisé dans ce post (plutôt sur la France celui-ci). On a un problème un peu plus important que baisse temporaire du PIB à cause du shutdown.

Enfin, les crypto, le bitcoin principalement, reviennent dans mon portefeuille (c’était hors portefeuille avant). C’est appelé à grossir dans les prochains temps. Le unlimited QE et l’application de la Modern Monetary Theory est fortement inflationniste. Mes recherchent montre que le bitcoin et les crypto peuvent avoir une carte à jouer dans le futur.

Dans un ordre d’idée connexe, j’ai ajouté du Square (fintech + légèrement crypto).

Enfin (enfin), j’ai exploité une faille sur ERNA (ultra short bonds corporate bonds). A ce stade, cela se déroule comme prévu. Bon ça ne changera pas grand chose.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 01/07/2020 23h09

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Reporting du 2e trimestre 2020

(je m’excuse pour l’éventuel lecteur, c’est assez décousu ce trimestre)

Lors de mon précédent reporting des % dans la section holding étaient faux. Je n’ai donc pas regardé pourtant c’est dans cette section qu’est toute l’histoire.

Mon PEA avec ses belles valeurs values Europe et ses bancaires est le canard boiteux depuis des années. Heureusement qu’il y a 1/3 de trésorerie pour amortir la baisse. Je viens d’ailleurs ce soir de sortir du cash de mon PEA-PME. Un réel fiasco, heureusement trop petit pour que je m’en inquiète.

La mauvaise performance de l’assurance vie est en bonne partie Unibail + Mercialys compensé par un investissement opportuniste dans Unibail et Covivio lors de la crise dans mon CTO Boursorama.

Globalement, sur cette partie, le value devient encore plus value.

D’un autre côté, le CTO chez Interactive Brokers a été plutôt bien géré. Le "coup" du put sur le SPY était très bon (+5% de contribution YTD). Scottish Mortage Trust est en mode parabolique (+6.69% de contribution). J’ai renforcé Square lors de la chute et j’affiche un +125% (contribution de +3% pour cette petite ligne). Très content aussi de mon "coup" sur le fonds monétaire ERNA (+0.86% en quelques jours avec du monétaire !). Je regrette de ne pas y être allé sérieusement. Même le put sur Nikola pour exploiter la volatilité j’en suis content.

Des ratés aussi comme une ligne sur l’Uranium (tracker U) acheté avant la chute en vendu pour faire de la trésorerie avant une remontée de 40%.

On est clairement dans une bulle, donc mes protections sur les valeurs technos du moment coûtent cher. Ma théorie est que le revenu disponible des américains va enfin baisser dans les mois à venir et la réduction de la consommation se retrouver dans les bénéfices des entreprises.

Je vendrais bien certaines positions, mais aucune envie de payer la plus value sur des positions où finalement j’ai un affect. La volatilité est trop forte pour acheter un PUT. Donc je vends des CALL hors de la monnaie sur des titres à la volatilité délirante. Ca a marché sur Nikola, c’est un drame sur Wayfair. Le titre était tombé à $25, je vends un PUT prix d’exercice $160 quand le titre est à $100. On est ce soir à $219 ! Valorisé plus de 2x les ventes pour une boite qui a un talent pour faire des pertes toujours plus grosses. On verra.

Enfin, même si cela reste faible, j’ai bien avancé dans ma poche crypto/blockchain (dont Square, ou Overstock avant, étaient des précurseurs actions). La frénésie est là aussi présence avec le farming des nouveaux protocoles Ethereum. Mon immersion est loin d’être finie et c’est génial. Je pense que le secteur va se normaliser un peu, on est vraiment sur l’excitation du moment.



Ci-dessous un petit zoom sur les contributions sur mon CTO Interactive Brokers depuis le début de l’année. Il est intéressant de noter que la performance du PUT sur le S&P500 est mangée par mes shorts actuels sur Tesla et Wayfair.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 31/07/2020 22h08

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

N’ayant jamais ouvert de file sur Jumia, je mets cela ici. Outre la valeur en elle même, cela a un intérêt. Vous pouvez acheter une valeur qui n’est pas très chère après un -50%, qui chute encore de 75-85% (j’ai acheté en plusieurs fois) Et finir avec un +58% (enfin je n’ai pas vendu). Le tout la même année. Le tout sans que les fondamentaux ne changent significativement.

Bienvenue en 2020.

Dernière modification par JesterInvest (01/08/2020 00h11)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 03/10/2020 15h53

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Reporting du 3e trimestre 2020

Dans la poursuite du 2e trimestre, les valeurs Européenne et "value" restent les boulets du portefeuille avec Société Générale qu’Unibail en pointe.

D’un autre côté, Le compte titre chez Interactive Broker, axé plus tech, se comporte très bien et j’ai bien allégé. On notera le short catastrophique sur Tesla et Rocket Internet qui quitte la bourse, bien sur pas à son ANR. Dans l’ensemble, ça reste une très bonne année avec un +15% (le +15% tient compte de la tréso représentant en fin de période 30% du compte titre). Comme pointé dans mon post précédent, Jumia est bien descendu sur terre, j’ai réussi à vendre une bonne partie en haut.

L’intégralité de l’attention a été porté à la partie Crypto qui a très bien performé mais n’avait pas la taille suffisante pour rattraper le reste du portefeuille sur l’année. Notons sans ordre particulier les liquidités Uniswap, l’épisode SushiSwap, l’airdrop Uniswap, un joli short à levier sur le DAI. Enfin le bitcoin et l’ether ont aussi gagné de la valeur sur la période. Un seul investissement en échec pour l’instant, le dollar protocol qui a eu une mise à jour ratée. L’écosystème DeFi marque une pose actuellement donc sauf variation des crypto-monnaies, je ne pense pas que Q4 sera génial. En même temps, je remarque que je disais cela au dernier trimestre aussi (mais là c’est pas possible).

Je crois que je n’ai jamais eu un portefeuille aussi diversifié (au sens des thèmes sous-jacents) et autant liquide.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 01/07/2021 20h38

Membre (2010)
Top 150 Réputation
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Oui c’est via RealtT.

A la souscription, il y a bien un document, avec les papiers d’achat et tout (qui me semblent OK). Ils ont un CSV toute les semaine pour les flux de sortie . Mais l’on a pas accès aux flux d’entrée ou aux compte du SPV. Certaines propriétés ont un Warranty Deed (en bas de la page).

Il y a eu une propriété où il y a eu un problème, mais je ne l’avais pas. Donc je n’en sais pas plus. Je ne sais plas non plus si l’on reçoit des comptes des SPV à un moment.

C’est encore très early.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur