Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 21/06/2018 14h05 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   263 

Le but caché de ce nouveau CT serait-il donc de forcer le renouvellement du parc automobile français tous les 4/8 ans, sous couvert de sécurité routière ?

Nous avons déjà changé de voiture en début d’année, et notre deuxième (10 ans) doit passer le CT au mois d’août. J’ai déjà commencé à remettre certains équipement à neuf (plaquettes de frein, essuis glace, pneus…). Il nous serait tout bonnement impossible de nous en passer, et encore moins de faire un nouvel achat dans l’immédiat.

Par "chance" RENAULT est le principal sous-jacent  de mon portefeuille de bonus cappés. J’ai aussi un petite louche de sous-jacent PEUGEOT.


http://petit-actionnaire.fr - Stratégie d'investissement et éducation financière // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#52 21/06/2018 14h17 → Renault : constructeur automobile français

Banni
Réputation :   18 

Neo45 a écrit :

Le but caché de ce nouveau CT serait-il donc de forcer le renouvellement du parc automobile français tous les 4/8 ans, sous couvert de sécurité routière ?

Quand ce n’est pas la sécurité pour le CT ou nos très excitants 80km/h alors ce sera l’écologie ou tout autre bonne intention si louable que le législateur aura tôt fait de vous y soumettre !

L’Afrique entière nous remercie déjà de ce renforcement législatif ou ces mêmes véhicules continueront de polluer …

Si votre deuxième voiture soit passer le CT en août il aurait été judicieux de l’anticiper avant la nouvelle règlementation, ce qu’on fait de très nombreux usagers de la route et je les en félicite !

Dernière modification par maxcorporis (21/06/2018 14h18)

Hors ligne

 

#53 21/06/2018 14h24 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   263 

En effet, j’y avais pensé mais je ne n’avais pas saisi à quel point ce nouveau contrôle technique serait si stricte. Ma voiture n’ayant (à priori) pas de soucis particulier, je ne m’en suis pas inquiété plus que cela.


http://petit-actionnaire.fr - Stratégie d'investissement et éducation financière // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#54 21/06/2018 14h26 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   73 

kc44 a écrit :

les ventes de Zoé déclinent en France

Cela ne semble pas évident, vu les chiffres donnés par ce site :
Chiffres des ventes & immatriculations de voitures électriques en France

Hors ligne

 

#55 21/06/2018 14h59 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   588 

C’est certes le véhicule électrique le plus vendu en France et largement car il représente à lui seul plus de la moitié du volume mais il est actuellement sans réelle concurrence française.
Les ventes de Zoé baissent de 17% dans un marché haussier:
MARCHE AUTOMOBILE : LES IMMATRICULATIONS DE JANVIER A FIN MAI 2018
Le VE le plus vendu en France est… 33ème ! Ca fait beaucoup de paperasse dans la presse pour peu de résultats concrètement.
Chiffres qu’il conviendra de commenter en fin d’année car bien évidemment cela peut changer.

Dernière modification par kc44 (21/06/2018 15h04)

Hors ligne

 

#56 21/06/2018 15h29 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Réputation :   

kc44 a écrit :

Le VE le plus vendu en France est… 33ème ! Ca fait beaucoup de paperasse dans la presse pour peu de résultats concrètement.
Chiffres qu’il conviendra de commenter en fin d’année car bien évidemment cela peut changer.

Il est toutefois à noter que cela représente autant en nombre d’automobilistes supplémentaires qui "s’abonnent" à la location de batterie, et donc paye une location mensuelle auprès de Renault. Pensez-vous que cela peut avoir un impact ou ce chiffre est vraiment trop faible pour avoir une quelconque influence ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#57 21/06/2018 15h44 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   115 

Gaspode a écrit :

le problème principal semble être l’étanchéité moteur qui passe de à corriger plus tard au statut immobilisation du véhicule ainsi que l’état de la ligne d’échappement.

Mon véhicule est passé avec ces 2 problèmes à l’ancien contrôle, ne passera pas le nouveau et la réparation couterait plus que la valeur résiduelle. Donc dans 2 ans, j’ai pas le choix, je dois changer de véhicule.

D’après mon garagiste, plus de la moitié des véhicules de 8-10 ans ont ces 2 problèmes.

Dans 80% des cas, un defaut d’etancheité d’huile, c’est le joint de couvre culasse ou joint de carter
Facile à changer soi-même.. (fait plusieurs fois sur mes véhicules)

Idem pour échappement si c’est ligne intermédiaire, ou silencieux…
( j’ai toujours fait moi même.. )

Effectivement, si c’est FAP, ou Cata, la facture sera différente

Perso je jeterai un oeil avant.. et si c’est pas le/s cata/s, alors la facture piece pourrait être faible à comparer au 2000€ du véhicules, ou un pseudo neuf..

Hors ligne

 

#58 21/06/2018 15h56 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   588 

Pour répondre à Clowrid, un ami me disait que la location de batteries était un frein à l’acquisition notamment pour ceux qui envisageraient d’acheter en occasion. A voir si cela se confirme avec le temps mais toujours est-il que Renault propose dorénavant l’achat des batteries sur Zoé:
Renault Zoé - Les batteries disponibles à l?achat - Actualité - UFC-Que Choisir

Je ne suis pas du tout expert sur le sujet mais il me semble que les ventes de Zoé, anecdotiques par rapport à ce que vend Renault, font naître une grande attente chez l’actionnaire car la politique de Renault est clairement de communiquer là-dessus. Forcément si les ventes de l’électrique baissent, cela aura une influence sur le cours de Renault, la tendance sur le long terme restant tout de même les ventes de la gamme au global et le bénéfice qui en est tiré.

Hors ligne

 

#59 21/06/2018 17h49 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   198 

@bibike : à priori, soufflets de cardans et soufflets de rotules donc gérables à bas prix quand on le fait soit même, mais tout le monde ne met pas le signal d’achat au même niveau ; 500 euros de remise en état du train AV dans un garage sur un véhicule qui n’en vaut guère plus sur le marché de l’occasion : cela va raréfier l’offre et en cascade déclencher des ventes dans le neuf ; et pensez à la 2éme couche en Janvier avec l’anti pollution…

Contrôle technique : un nouveau tour de vis en janvier 2019

Un catalyseur, une vanne EGR, c’est parfois cher, une remise en état d’origine du calculateur suite à reprog’ également…

Dernière modification par Iqce (21/06/2018 17h50)

Hors ligne

 

#60 21/06/2018 17h58 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   77 

Ou alors ça peut aussi avoir l’effet inverse: cela peut avoir comme impact que des personnes qui se seraient vu refuser le contrôle technique de rouler quand même parce qu’elles n’auraient pas les moyens ou ne pourraient pas (r)acheter une autre voiture.


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

[+6]    #61 22/06/2018 02h20 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   73 

Mon analyse de Renault

Quand on achète l’action Renault,  on achète en gros sept choses différentes:
- Le business du Groupe Renault: Renault, Dacia et RCI Banque
- 80% de Renault Samsung Motors (non coté, consolidé)
- 50% de Dongfeng Renault Automotive Company (joint-venture consolidé)
- 74% de Avtovaz (valeur boursière 1 300 M€, consolidé)
- 43,7 % de Nissan (valeur boursière 15 800 M€)
- 1,54% de Daimler (valeur boursière 950 M€)
- 43,7 % des 15% de la participation de Nissan au capital de Renault
soit l’équivalent d’un autocontrôle de 6,55% (0,15 x 0,437 = 0,0655) (valeur boursière 1 500 M€)
auquel s’ajoute les 5 254 000 actions Renault détenues en propre soit 1,77% du capital (valeur boursière 400 M€)
Ce qui nous fait un autocontrôle total de 8,32%.

Total des participations cotées non consolidées (Nissan, Daimler) = 15800 + 950 = 16 750 M€
A comparer à la Capitalisation Boursière (CB) de Renault retraitée de l’autocontrôle = 22 650 M€ x 0,9168 = 20 750 M€

Le business consolidé (Renault, Dacia, RCI Banque, Dongfeng Renault, Avtovaz) est valorisé par le marché seulement 4 milliards d’euros. Il est sur qu’il vaut beaucoup plus.
Pour évaluer la valeur de Renault hors Nissan et Daimler, je retraite le bilan et les résultats de Renault en éliminant des capitaux propres et du résultat net les contributions de ces deux participations.

A partir des comptes consolidés 2017, j’obtiens les données financières suivantes:
Résultat Net Part du Groupe (RNPG) = 5114 – 2791 (Nissan) -51(Daimler) = 2 272 M€
Marge Brute d’Autofinancement (MBA) = RN + amortissements + provisions = 2272 + 3046 – 201 = 5 117 M€
Chiffre d’Affaire (CA) = 58 870 M€
Capitaux Propres Part du Groupe (CPPG) =  33148 – 19135(Nissan) -1165(Daimler) = 12848
Capitalisation Boursière (hors autocontrôle) = 273 245 000 x 76,62 € = 20 936 M€
Valeur d’Entreprise (VE) = CB + dette = 20 936 + 9286 = 30 222 M€

Notes:
Pour plus de précision, j’ai pris en compte dans la Capitalisation Boursière l’effet dilutif des options d’achat d’actions, des droits d’attribution d’actions de performance et des autres accords de paiements fondés sur des actions conformément à la note 9 des comptes consolidés.
J’ai pris pour estimation de la dette, non pas la dette financière qui est de 9 193 M€, mais conformément à mon habitude l’opposé de l’Actif Net Circulant (aussi appelé fonds de roulement net) soit 9 286  M€.  Dans le cas de Renault ça ne change d’ailleurs pas grand chose. 


Je calcule ensuite les quatre ratios suivants :
PER = CB / RNPG = 20 936 / 2272 = 9,2
CB / MBA = 20 936 / 5117 = 4,1
VE / CA = 30222 / 58870 = 0,51
CB / CPPG = 20936 / 12848 = 1,63

J’aime me donner les objectifs de vente suivants (en général, quel que soit le secteur de la valeur):
PER = 15
CB/MBA = 6
VE/CA = 0.75
CB/CPPG = 1

Cela nous donne les objectifs de cours suivant:
PER = 15   >> 76,62€ x 15 / 9,2 = 125€
CB/MBA = 6  >> 76,62€ x 6 / 4,1 = 112 €
VE/CA = 0.75  >> 76,62€ x 0,75 / 0,51 = 113€
CB/ANC = 1  >> 76,62€ x 1 / 1,63 = 47€
Moyenne de ces objectifs = (125 + 112 + 113 + 47) / 4 = 99 €
Voilà donc notre évaluation de la valeur de Renault hors participations dans Nissan et Daimler : 99€

Prise en compte du risque "dieselgate":
Renault comme Volkswagen, Fiat Chrysler et le Groupe PSA est toujours sous la menace d’une amende égale à 10% de la moyenne des chiffres d’affaire 2013, 2014 et 2015 soit 3.5 milliards d’euro dans le cas de Renault.
Suite à l’enquête de la DGCRF, le dossier a été transmis au parquet de Paris et l’instruction est toujours en cours.
Cette amende représente un risque de perte potentiel de 13€ par titre Renault, nous ajustons notre estimation de 99€ à 83€.
Ceci représente une valeur pour l’activité de Renault hors Nissan et Daimler de 26,8 milliards d’euros.

Il convient maintenant de rajouter la valeur de la participation de 43,7% dans Nissan.
Au cours de Nissan de 1079 JPY et pour un change de 1€=127.6 JPY, elle représente 57.5€ par titre Renault.
On rajoute maintenant la valeur de la petite participation de 1,54% dans Daimler.
Au cours de Daimler de 57.84€,  elle représente 3.5€ par titre Renault.

Mon objectif de cours ressort ainsi à 83€ (Renault) + 57.5€ (Nissan) + 3,5€ (Daimler) = 144€ soit une marge de progression de 88% sur le dernier cours.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Larbinator (11/09/2018 20h20)

Hors ligne

 

#62 22/06/2018 02h56 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   267 

coyote a écrit :

Gaspode a écrit :

le problème principal semble être l’étanchéité moteur qui passe de à corriger plus tard au statut immobilisation du véhicule ainsi que l’état de la ligne d’échappement.

Mon véhicule est passé avec ces 2 problèmes à l’ancien contrôle, ne passera pas le nouveau et la réparation couterait plus que la valeur résiduelle. Donc dans 2 ans, j’ai pas le choix, je dois changer de véhicule.

D’après mon garagiste, plus de la moitié des véhicules de 8-10 ans ont ces 2 problèmes.

Dans 80% des cas, un defaut d’etancheité d’huile, c’est le joint de couvre culasse ou joint de carter
Facile à changer soi-même.. (fait plusieurs fois sur mes véhicules)

Idem pour échappement si c’est ligne intermédiaire, ou silencieux…
( j’ai toujours fait moi même.. )

Effectivement, si c’est FAP, ou Cata, la facture sera différente

Perso je jeterai un oeil avant.. et si c’est pas le/s cata/s, alors la facture piece pourrait être faible à comparer au 2000€ du véhicules, ou un pseudo neuf..

le problème est une micro fêlure au niveau de la culasse. La fuite est infime mais claire. Le véhicule a bien plus de 10 ans et j’avais prévu de le mener au bout mais la limite a été ramenée à 2 ans.

Hors ligne

 

#63 22/06/2018 11h53 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   115 

OK c’est dans les 20% et c’est bien plus compliqué…
Réparation par garagiste.. c’est mort frais trop elevé.

Hors ligne

 

[+1]    #64 22/06/2018 14h27 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Bravo et merci pour analyse exhaustive et détaillée de la somme des parties. Bien vu d’inclure le risque sur le diesel gate !

Larbinator a écrit :

Mon analyse de Renault
J’aime me donner les objectifs de vente suivants (en général, quel que soit le secteur de la valeur):
PER = 15
CB/MBA = 6
VE/CA = 0.75
CB/CPPG = 1

Cela nous donne les objectifs de cours suivant:
PER = 15   >> 76,62€ x 15 / 9,2 = 125€
CB/MBA = 6  >> 76,62€ x 6 / 4,1 = 112 €
VE/CA = 0.75  >> 76,62€ x 0,75 / 0,51 = 113€
CB/ANC = 1  >> 76,62€ x 1 / 1,63 = 47€
Moyenne de ces objectifs = (125 + 112 + 113 + 47) / 4 = 99 €
Voilà donc notre évaluation de la valeur de Renault hors participations dans Nissan et Daimler : 99€

Concernant les multiples de valorisation, je serais plus à l’aise de prendre des multiples beaucoup plus faible car l’activité est très cyclique. Je n’ai pas d’idée précise mais je prendrais à la louche des multiples 2x fois plus bas ramenant la valeur pour l’ensemble des opérations core de Renault à 50€.
Ceci ramènerait l’objectif pour l’ensemble des filiales dans les environs des 100€, niveau encore bien supérieur au cours du jour dans les 77€.

Hors ligne

 

#65 22/06/2018 16h20 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   73 

Lancement d’une offre pour les salariés avec décote de 20% :
Le Groupe Renault lance le plan d’actionnariat salarié 2018 « Share the Future »

A noter une offre "à effet de levier" sans beaucoup plus de précision :

Renault.com a écrit :

L’offre comprendra, dans le cadre d’un plan d’épargne de groupe, une formule dite « classique » et, sous réserve de la réglementation locale, une formule dite « à effet de levier » avec garantie de l’apport personnel en euro.

Hors ligne

 

[+2]    #66 09/09/2018 09h30 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Réputation :   19 

Carlos Ghosn qui devait probablement s’ennuyer pendant ses vacances a acquis à la mi août pour plus de 7 millions d’euros de titres.

Une paille qui correspond à sa rémunération annuelle.

Les acquisitions ont été faites à un prix moyen de 71,5 €.

Le titre capitalise 4 fois ses bénéfices.

Certes il y a des incertitudes sur le futur et c’est une société cyclique. Mais je me dis qu’avec un PER de 4, la marge de sécurité est importante.

Dernière modification par Franc23 (09/09/2018 09h30)

Hors ligne

 

#67 09/09/2018 10h21 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   178 

La direction crains une OPA inamicale ? Mais avec 15% possédé par l’Etat et 15% par Nissan, que risquent ils ?
J’ai du mal à croire à une opération de bienfaisance pour les salariés ….. Si c’était pourtant le cas, alors tant mieux.

A+
Zeb

Hors ligne

 

#68 09/09/2018 11h54 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   376 

Franc23 a écrit :

Certes il y a des incertitudes sur le futur et c’est une société cyclique. Mais je me dis qu’avec un PER de 4, la marge de sécurité est importante.

D’accord ! Le meilleur PER du CAC40, un bon rendement, un plus bas sur un an et un potentiel jusqu’à 100 € : ça s’achète …
Le risque de "scandale du diesel" est dans le prix.
Par contre Carlos Ghosn est toujours trop bien payé !

Dernière modification par ArnvaldIngofson (09/09/2018 11h55)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#69 09/09/2018 16h54 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous, concernant l’offre pour les salariés, les modalités sont explicités sur cesite, on y trouve notamment le fonctionnement de l’offre à effet de levier "Share Plus" permettant de garantir un rendement de 3% par an. Le rendement peut être supérieur en fonction de la "hausse moyenne protégé" constatée pendant les 5 ans de blocage du fonds.

Il est à noter que l’investissement en actions classiques est limité à 25% du salaire annuel brut tandis que l’apport sur l’option est limité à 2,5% (soit 10 fois moins).

Actuellement salarié, et convaincu du potentiel de l’action (voir l’analyse par partie de Larbinator ou les achats passés du PDG), je me pose la question du support à choisir entre les actions classiques avec décote ou l’option à effet de levier.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#70 09/09/2018 17h20 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   376 

Un rendement garanti de 3 % c’est intéressant !
Placement idéal : sans risque et gros potentiel…


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#71 11/09/2018 17h43 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Réputation :   39 

J’étais en train de préparer un ordre d’achat sur Renault, et dans le carnet d’ordres juste avant la clôture, j’ai remarqué au moins 1 ligne de (très) gros vendeur. Je me suis donc empressé de vous faire une petite capture d’écran.

66,98€ x 20572 actions = 1 377 912€ (sachant que l’ordre est passé à plus de 70€, ça fait encore plus, en fait)

Je n’ai pas d’hypothèses pour expliquer un tel ordre de vente, mais ça fait un sacré chiffre, VAD peut-être ?

Du coup ça m’a fait douter, j’attendrais un peu pour acheter (sous les 70€).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1287_rno.jpeg

Dernière modification par philippe77 (11/09/2018 17h46)

Hors ligne

 

#72 11/09/2018 20h19 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Réputation :   19 

Pour moi votre carnet d’ordres est inversé et il s’agissait en fait d’un ordre d’achat.
Je suis comme vous, j’attends encore un peu. Ce sera peut être trop tard, mais tant pis !

Dernière modification par Franc23 (11/09/2018 20h21)

Hors ligne

 

#73 11/09/2018 20h49 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Réputation :   39 

Non, rien n’est inversé, ce sont des ordres de vente à des prix inférieurs au cours pour être sûrs qu’ils passent.

Et puis c’est une capture du carnet d’ordres de Fortuneo, comment voulez-vous que tout soit inversé ?

Pour le moment, j’ai fait 3 A/R sur Renault en 2016, tous gagnants, mais rien acheté depuis. Là, le cours retrouve presque le niveau de mes anciens achats, donc ça m’intéresse.

Hors ligne

 

[+2]    #74 16/10/2018 20h24 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   73 

Mise à jour de mon analyse de RNO par somme des parties (sur les résultats du 1er semestre 2018):

43.7 % dans Nissan = 53€
+ 1.55 % de Daimler = 3€
+ Core business de Renault = 105€
- provision maison Dieselgate = -13 €

Total = 53+3+105-13= 148€ arrondi à 150€

L’analyse du core business de Renault est faite avec les objectifs de cours suivants: PER=15, CB/MBA=4, VE/CA=0.75, CB/ANC=1

Ce sont mes objectifs de cours classiques que j’applique à presque toute valeur quel que soit le secteur (méthode des quatre ratios).

Ne voyant pas en quoi le métier de constructeur automobile serait plus pourri qu’un autre.

Mon conseil: Renforcer Renault jusqu’à 20% du portefeuille (maximum), objectif 150€ (+110%)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Larbinator (18/10/2018 17h27)

Hors ligne

 

#75 16/10/2018 20h43 → Renault : constructeur automobile français

Membre
Réputation :   

Pourquoi prendre un per de 15 dans vos calculs pour un constructeur généraliste?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech