Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 25/02/2018 21h04

Membre (2015)
Réputation :   40  

Bonjour à tous,

Comme le sujet l’indique, je suis à la recherche d’entreprises profitables, bien sûr, mais aussi profitable pour la planète.

J’entends par la toute entreprise qui puisse avoir un impact positif sur l’environnement, dans n’importe quel secteur, et qui soit côté en bourse, si possible éligible PEA.

Le but n’est pas de suivre une mode, ou de se dire que ces entreprises iront forcément bien des conséquences de l’Homme sur la planète, mais plutôt de donner du sens à ses investissements et d’être l’heureux propriétaire d’une entreprise pour sa qualité économique et son impact positif sur l’environnement.

Le secteur de l’énergie est le plus facile:
- Albioma, Voltalia, Siemens Gamesa

Services aux collectivités:
- Véolia, Suez, Séché

Industrie:
- Environnement SA

Pour le reste, j’ai énormément de mal à trouver, d’où ce post.
Je pense au recyclage, des produits qui durent ? (en opposition à l’obsolescence programmée), production et stockage d’énergie propre, isolation des logements, mesurer pour moins consommer, etc, etc.

Si vous en connaissez, je serai ravi de les découvrir.

Mots-clés : environnement, planète, vert, écologie

Hors ligne Hors ligne

 

#2 25/02/2018 21h10

Membre (2017)
Réputation :   12  

Bonsoir,

Vous avez par exemple la société SEB qui s’engage a garder en stock toutes les pièces de rechange de ses appareils pour les 10 années suivant la sortie du produit. Si la pièce n’est pas disponible ou n’est plus produite, les plans sont récupérables gratuitement pour la produire sur une imprimante 3D.

D’autres entreprises ici : article les échos


Zenatitude

Hors ligne Hors ligne

 

#3 25/02/2018 21h19

Modérateur (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Invest. Exotiques
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 10 SIIC/REIT
Réputation :   637  

Bonsoir,

Vous pouvez essayer de piocher dans les fonds dit ISR ou vertueux, il doit y avoir de quoi faire par rapport à vos critères.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#4 25/02/2018 21h52

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1287  

Pour avoir des idées, allez lire les reportings des ce OPCVM :

- Agipi monde durable
- Lazard Equity SRI
- Parvest Global Environnement
- Ecofi enjeux futurs
- Sycomore Selection Responsable

Ce sont des fonds dit ESG (Environnement / Social / Gouvernance).

Vous y trouverez sans doute des titres rentrant dans vos critères.


Parrain LINXEA. Boursorama (FRVE9093). Fortuneo (12662218). Zen'Up. Vattenfall. Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 25/02/2018 22h08

Membre (2017)
Réputation :   15  

Bonsoir,

Vous pouvez peut-être aller toquer a la porte des fabricants de réacteur nucléaire…euh pardon…d’éoliennes! (Humour, me mettez pas des -1 pour mon mauvais goût wink )
J’ai pas creusé le sujet mais il y a notamment Vestas (Danois), Senvion (pas sur qu’elle soit cotée) et sûrement d’autres…

A bientôt,
Bourru.

Dernière modification par Bourru (25/02/2018 22h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 25/02/2018 22h11

Membre (2013)
Réputation :   13  

Bonduelle indirectement. L’elevage animal est la source principale de pollution, alors mangez des legumes smile

Hors ligne Hors ligne

 

#7 25/02/2018 22h34

Membre (2017)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 5 Crypto-actifs
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   2514  

Bonsoir Rastapopoulos,

Outre les valeurs déjà citées :

- services aux collectivités / traitement des déchets / recyclage : Pizzorno Environnement, Derichebourg, Recyclex
- efficacité énergétique : Spie
- énergies renouvelables : PNE Wind, SunPower
- traitement écologique de l’eau : Amoeba
- ingrédients naturels : Naturex, Olmix
- aliments bio : Wessanen (magnifique parcours boursier, bien chère : PER 29, VE/EBITDA 17,6 sur la base du consensus 2018)

Je pense qu’il faut bien faire attention aux profils de risques très différents parmi toutes ces entreprises :
1) parier sur les entreprises actives dans les énergies renouvelables et autres technologies innovantes est très aléatoire (jetez un oeil aux douloureux parcours boursiers d’Amoeba et SunPower, par exemple, pour en mesurer les risques) ;
2) les services aux collectivités sont moins risqués et offrent généralement des niveaux (relativement) attractifs, mais c’est en général le signe d’un potentiel de croissance limitée ;
3) les entreprises qui sont directement en relation avec la demande des consommateurs pour des produits écologiques (par exemple aliments bio) sont en général très chères (valorisation justifiée par une demande structurellement croissante ?)

Perso, entre les 3 catégories, je suis très prudent sur la 1ère, j’investis sans enthousiasme sur la 2e, et je vais sans doute me résigner à investir sur la 3e malgré les valorisations élevées, car je crois à une croissance à long-terme de la demande pour des produits écolos.

S’agissant des fonds ISR, je regarde régulièrement ceux de Sycomore, mais globalement j’ai l’impression qu’ils mettent un peu de tout dans ces fonds ISR, et qu’il y a une bonne dose de marketing dans ce label. Je serais davantage intéressé par un fonds vraiment spécialisé sur les thématiques environnementales, avec uniquement des pure players de l’environnement.

AMF : Actionnaire d’Albioma, Séché Environnement, Veolia, Environnement SA. Intéressé par Wessanen

Dernière modification par Scipion8 (25/02/2018 22h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 25/02/2018 22h55

Membre (2012)
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   711  

Zaalman a écrit :

Bonduelle indirectement. L’elevage animal est la source principale de pollution, alors mangez des legumes smile

Des légumes en boites pour promouvoir l’écologie !?
Détrompez-moi : j’ai peur que ce ne soit pas du second degré.

Pourquoi mettre du métal autour des légumes ? On peut acheter des légumes sans boite autour, sans film plastique, et même sans sac fourni avec ! Mieux encore, produits localement.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 26/02/2018 08h17

Membre (2013)
Réputation :   168  

Bonjour,
Vous trouverez dans cette file une liste non exhaustive d’entreprises travaillant dans l’éolien : Investir dans l’éolien "industriel" : un investissement responsable ?
Sylvain


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 26/02/2018 08h38

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   483  

toutes ces boites de recyclages sont de mauvais business. Très gourmand en capitaux, marges très fines, grosse corrélation avec le PIB, dépendance aux réglementations.
Des cocktails pour être rincés.

Une boite qui marche bien dans le secteur est Tomra en Norvège.


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#11 26/02/2018 09h12

Membre (2015)
Réputation :   40  

zaalman a écrit :

Bonduelle indirectement. L’elevage animal est la source principale de pollution, alors mangez des legumes

100% d’accord avec vous pour manger plus de légumes et moins de viande. Mais l’industrie alimentaire qui détruit la vie de la terre en labourant et a coup de pesticides puis remet des produits chimiques (engrais), c’est horrible.

Pour ce qui est des fonds, je préfère avoir directement des actions, car on suit "ses" entreprises. De plus on y trouve un peu de tout. Mais c’est une très bonne source d’inspiration merci.

Quand on regarde la mission de Tomra, c’est exactement le genre de boire que je recherche, mais que je n’aurai pas su trouver.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 26/02/2018 09h13

Membre (2017)
Réputation :   3  

Bonjour,

Une entreprise qui semble répondre au critère de l’impact positif sur l’environnement : Global Bioenergies.

La discussion sur le forum :
Global Bioenergies

Je n’ai pour l’instant pas investi sur cette entreprise, mais je la garde dans mon viseur.

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#13 26/02/2018 09h55

Membre (2017)
Réputation :   17  

Bonjour,

Le site de novethic peut vous intéresser.

Le DJSI également.

En raison de valeurs personnelles fortes, j’ai longtemps envisagé l’investissement uniquement par le biais de fonds labellisés ISR. Mais à regarder la composition de ces fonds, j’ai souvent été déçu.

Au final, je ne crois pas qu’une seule société ait un impact positif sur l’environnement. Mais peut-être faudrait-il se mettre d’accord sur ce qu’est un impact positif sur l’environnement?
Après, il y a des sociétés sur lesquelles je n’investirais jamais (certaines financières, armement, …)

Le monde économique s’adaptera très vite si la société exige un tel changement.
Les actions recherchées sont certainement plus à trouver dans nos actes que nos investissements. Et, c’est aussi grâce à mes actes et mes valeurs que j’arrive à dégager mon taux d’épargne

Hors ligne Hors ligne

 

#14 26/02/2018 10h07

Membre (2015)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   123  

Bonjour

On peut rajouter les groupes EUROPLASMA et ECOSLOPS toutes deux cotées sur EURONEXT


Prenez soin de vous, soyez prudent(e)s et sortez masqué(e)s

Hors ligne Hors ligne

 

#15 26/02/2018 12h02

Membre (2010)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   230  

Umicore: spécialiste des métaux High-Tech et durable est repris dans pas mal de fond durable.

Recyclage d’une cinquantaine de métaux non ferreux
Pots catalytique pour diesel et essence.
Batterie, spécialiste de la cathode

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 06/05/2020 09h50

Membre (2019)
Réputation :   49  

A voir gratuitement sur Youtube la charge de Michael Moore contre les énergies vertes

The planet of humans

Limité aux Etats Unis le film démonte les intérêts peu vertueux qui se cachent derrière l’intérêt pour les énergies vertes (panneaux , éoliennes et désormais biomasse ) . Les méthodes et leur rentabilité en bilan carbone sont plus que douteuses (une journée d’énergie US en biomasse correspond à l’ensemble de la forêt US !) ce qui n’empêche pas des milliardaires de renom, censés être des chantres de l’écologie (Al Gore, Richard Branson), d’apporter leur soutien. En cause des liens financiers qu’ils reconnaissent du bout des lèvres.

A voir absolument, sauf si le coronavirus vous a déjà mis le moral dans les chaussettes.

A l’attention de la modération: Ne pas hésiter à déplacer dans une file plus appropriée si nécessaire

Hors ligne Hors ligne

 

#17 06/05/2020 10h19

Membre (2014)
Réputation :   23  

En Europe c’est pas parfait non plus : voir les polémiques sur les conversions biomasse de la centrale de Drax au UK qui était la plus grande centrale au charbon d’Europe de l’Ouest, mais aussi chez nous de celle de Gardanne ou encore Galion 2 en Martinique.
Concrètement ça veut dire que, sur des projets comme ceux-là, la sortie du charbon en Europe s’accompagne de déforestation sur d’autres territoires, en l’occurrence beaucoup les Appalaches aux USA. On parle alors de déforestation importée.

Après attention, ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire d’EnR.
Ca veut seulement dire qu’il faut faire des EnR de manière intelligente
Par exple, la biomasse, il faut l’utiliser en quantité adaptée aux ressources locales -et on a un beau potentiel en Europe-, et qu’il ne faut pas s’en servir pour des turbines à vapeur mais faire de la cogénération qui a un bien meilleur rendement.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 06/05/2020 12h16

Membre (2019)
Réputation :   45  

La centrale cogeneratrice a la même turbine à vapeur. C’est juste qu’elle est reliée au réseau de chauffage urbain par ex, pour exploiter la chaleur résiduelle de la combustion.

Sinon le film confirme pour grande partie ce qu’on savait déjà sur l’intermittence, le non remplacement des centrales thermiques et le greenwashing abondant des industriels du secteur.
Dommage quand même qu’il n’y ai pas de vrai débat. Le film présente sa thèse de façon parfois exagérée sans interlocuteur pour donner le contre-pied quand c’est nécessaire.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 07/05/2020 09h32

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Réputation :   599  

Il est salutaire de critiquer les excès du greenwashing et la contre-productivité de certaines orientations à courte vue car ils risquent de déconsidérer à terme l’ensemble des initiatives pour empêcher la crise écologique encore à venir.
Mais faire cela avec des arguments biaisés, des sources obsolètes et avec une conclusion radicale prônant comme seule solution possible la décroissance immédiate et le contrôle des naissances est tout autant contre-productif en encourageant les climato-sceptiques (particulièrement pour un public américain) tout en plongeant les autres dans le doute.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#20 07/05/2020 11h49

Membre (2019)
Réputation :   49  

Je suis globalement d’accord avec vous et je vous remercie pour les liens .
Michael Moore est à mon sens un lanceur d’alertes mais rarement un pourvoyeur de solutions. On aime ou on aime pas, l’essentiel est que les discussions puissent se faire.
En l’occurence sa charge vise une fois encore le monde de la finance américaine, et le détournement fait à son profit du concept (et des subventions) d’énergie verte. La conclusion que je vois serait plutôt que la croissance verte aurait beaucoup (tout?) à perdre dans un asservissement inconsidéré à la finance (no work with the devil).
Au regard de ses engagements et de ses interventions suspecter Michael Moore de climatosceptisme serait  stupide. L’ éventualité d’une autocensure au motif que précisément des extrémistes quels qu’ils soient  puissent détourner ses  idées ( car c’est bien d’un détournement qu’il s’agirait) et se les approprier m’inquiète un peu.
Enfin je ne fais pas la même lecture que vous de l’interview de HillTV. J’ai plutôt l’impression que les intervenants soulignent que considérer que croissance verte est synonyme de croissance éternelle serait une erreur, et que l’explosion démographique (je n’ai pas entendu le contrôle des naissances, mais mon américain n’est pas parfait) est effectivement une composante à prendre en compte. A priori ils ne sont pas les seuls Surpopulation mondiale
L’essentiel, une fois encore, c’est que la discussion soit ouverte et productive notamment en ces temps troublés, et puisqu’il paraît que rien ne sera plus comme avant .
Bien à vous

Dernière modification par philthevet (07/05/2020 13h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#21 09/05/2020 09h22

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Réputation :   599  

Je suis tout à fait favorable à ce que la discussion soit ouverte et productive.
Aussi, loin de moi l’idée de préconiser la moindre censure que ce soit, fut-elle auto.
Près de moi par contre l’idée (certes utopiste) de prôner l’honnêteté intellectuelle dans le débat public.
Moore n’est pas un lanceur d’alerte, qui par définition dévoile des faits qui étaient cachés. C’est un agitateur, qui n’hésite pas à déformer les faits quand cela sert son propos.
Pourquoi pas, il faut de tout, même si en ces temps de fake news et de relativisme cette catégorie me semble un peu sur-représentée.

Mais quand, pour appeler à empêcher le détournement de la croissance verte au profit de la finance sans âme (objectif que je partage), il déforme la réalité en dénigrant les outils de la transition énergétique au lieu de dénoncer la façon dont ils sont mal utilisés par des profiteurs, il devient un agitateur stupide !

Stupide extrinsèquement en donnant aux climato-sceptiques (qu’il n’est certes pas) des arguments en reprenant (pas même besoin de les détourner) les fait déformés qu’il présente, et qu’ils ont beau jeu de prétendre objectifs puisque issus justement du camp d’en face !

Stupide intrinsèquement aussi à mon avis (mais là c’est seulement mon avis), car il dessert son propre propos en laissant penser qu’il n’y a pas de solution humainement (ou plutôt "humanistement") viable au problème. Car si Moore - il ne s’en cache pas - est un radical anti-capitaliste et défenseur d’une décroissance brutale - c’est une opinion politique estimable comme une autre - sa façon d’insister au final sur la surpopulation comme une des causes principales de la crise écologique sans suggérer jamais de solution à ce problème (en quoi la décroissance économique pourrait-elle le résoudre ?) laisse la voie ouverte à une interprétation tout aussi radicale. Je m’y suis certes un peu hâtivement engouffré, mais comment faire autrement ? Ces deux positions radicales sont à coup sur des repoussoirs pour beaucoup et, combinées à l’urgence climatique, conduisent (encore une fois, ce n’est ici que mon avis) à abandonner l’espoir d’une réforme de la civilisation actuelle - par un virage à 180° inévitablement lent - pour une révolution violente, amplifiant encore l’effet repoussoir vis à vis des idées qu’il prétend vouloir faire passer.

Je crois moi en la possibilité d’un virage à 90°, certes urgent, mais réalisable sans flinguer la direction ! Et oui, nous serons 10 milliards, mais des réformes dans nos façons de consommer sont possibles pour rendre cette démographie suportable, tout comme la réforme énergétique est réalisable, et pas seulement en Suisse

PS : Comme nous nous éloignons un peu du sujet de la discussion originelle, je renvoie sur mon portefeuille pour mes suggestions d’actions environnementalement responsables ;-)

Dernière modification par CroissanceVerte (09/05/2020 09h39)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#22 09/05/2020 10h43

Membre (2012)
Réputation :   27  

Pourquoi ne pas choisir des sociétés qui, sans appartenir au secteur de l’environnement, cherchent à s’améliorer et parviennent à le faire peu à peu ?
N’est-ce pas plus simple et plus… rentable ?

Le géant L’Oréal bénéficie une nouvelle fois d’une notation maximale dans toutes les catégories à la suite de l’évaluation réalisée par l’organisme indépendant CDP (Carbon Disclosure Project).

L’Oréal à nouveau reconnu pour ses efforts environnementaux - Actualité : industrie (#1060403)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 09/05/2020 11h26

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Réputation :   599  

J’apprécie tous les efforts environnementaux des entreprises quelles qu’elles soient et particulièrement si elles ont aussi une belle croissance comme L’Oreal. J’apprécie même la face lumineuse de Total avec ses multiples investissements dans le renouvelable !
Mais j’ai choisi de miser sur des entreprises et activités représentant le plus complètement possible le monde écologique que je souhaite pour demain tout en le préparant.
Pour ce qui est de la rentabilité, et à mon propre étonnement, le portefeuille Croissance Verte ainsi constitué n’a rien à envier aux entreprises hybrides, bien au contraire !


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#24 15/05/2020 14h37

Membre (2019)
Réputation :   45  

J’ai l’impression que le stockage reste le point faible technique de cette transition énergetique.
Pourtant certains business models semblent particulièrement rentables en Australie par exemple la batterie d’Hornsdale :

Rendement sympatique au vu du cout de construction d’environ 91 millions USD smile
Par contre c’est sur un marché de régulation, pas de gros. La batterie de 30MW a obtenu près de 10% de ces contrats en 2018 donc la taille du gateau est limitée:

Et la part dans la production journalière reste anecdotique, normal vu sa capacité. C’est efficace et rentable pour lisser les problemes ponctuels (quelques minutes) mais n’est pas une solution à l’échelle journalière et encore moins saisonnière.
J’ai du mal à trouver si cela aurait un sens économique sur le marché de gros ou si produire à l’excès serait moins cher (ce qu’on fait déjà). J’aurai tendance à penser que si les industriels ne s’y lancent pas c’est qu’il ne s’y retrouvent pas.

Vous évoquez des obstacles politiques et non techniques pour les EnR. La facture électrique des francais n’a cessé d’augmenter pour permettre l’achat de l’électricité verte à plusieurs multiples du prix de marché.
Si les EnR ne sont pas compétitives sans subventions, c’est pour moi un problème technique. On peux vouloir le contourner par des mesures politiques mais encore faut-il avoir l’accord des électeurs - qui est loin d’etre acquis cf gilets jaunes..

A propos de Hornsdale, le constructeur de l’installation est Tesla et son propriétaire exploitant Neoen.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 04/06/2020 22h10

Membre (2019)
Réputation :   7  

Bonsoir à tous,
Je vous invite également à visionner The planet of humans…pour ceux qui pensent que l’on peut faire de l’investissement responsable vous allez vite comprendre…

En ligne En ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur