Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 29/03/2018 00h58 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

Merci à tous pour la contribution à ce fil. Il est très généraliste et peut devenir rapidement clivant… mais les différents échanges permettent de confronter de nombreux points de vue enrichissant !

Je vais citer 2 exemples très concrets :

- Un ami militaire sous-officier dans l’armée de terre :
Ce dernier vient de me raconter, qu’au début des années 2000, la plupart des candidats militaires du rang qui s’engageaient dans l’armée restaient en général la durée de leur 1er contrat (5 années) mais ne re-signaient pas ensuite et quittaient donc l’armée au bout de 5 ans…
Depuis 7-8 ans, il voit que la majorité des nouveaux candidats ne reste même pas durant la durée du contrat de 5 ans et part au bout de 2-3 ans…
Je ne connais pas "les raisons du pourquoi", mais cela doit être compliqué pour maintenir une compétence et un bon fonctionnement global de l’institution…

- Ma situation actuel de fonctionnaire territorial dans une collectivité locale :

1/ Suite à la remise en place du jour de carence dans la fonction publique, je vois que les arrêts maladies du personnel sont devenus plus long… Par exemple, les anciens arrêts de 2-3 jours sont devenus des arrêts de 7 jours et ceux d’une semaine sont passés à deux semaines… (rappel : 3 jours de carence dans le privé mais souvent payés par l’employeur).

2/ Chez des collègues proches, un clivage se développe sur la façon de vivre ces changements.
D’un côté, certains collègues lâchent en diminuant l’effort de travail (à la soviétique mais tendance complètement opposée au stakhanovisme : "le salaire traitement tombe, que le coeur batte à 80 p/m ou 150 p/m").
D’un autre côté, une partie des collègues qui sont encore motivés commencent à se poser la question de partir travailler dans le privée (les jeunes beaucoup plus que les âgées par contre).

Ma vision personnelle est que la notion de service public s’effrite même si elle est toujours très présente chez les fonctionnaires.
Quand le gouvernement imagine un fonctionnement avec une hausse spectaculaire des embauches en CDD qui vont donc travailler avec des collègues sous statut, l’ambiance va être superbe…
Ou bien encore des politiques essayer de proposer des départs volontaires contre des sommes d’argent en disant que les fonctionnaires seraient intéressés d’aller travailler dans le privé… Mais il existe déjà une possibilité appelée "disponibilité" qui permet de créer son entreprise, ou élever un enfant de moins de 8 ans, ou encore convenance personnelle allant jusqu’à 10 ans (pour aller pêcher en Argentine, retaper des logements, faire une formation…). Et le fonctionnaire peut ensuite retrouver son poste ou en tout cas un poste correspondant à son grade dont il est titulaire à vie !
Disponibilité

Donc oui ces possibilités offertes peuvent choquer mais toutes les personnes peuvent venir y travailler ! Les concours sont ouverts à tous.

Les salariés du privée devraient s’unir et demander des prestations par le haut en s’alignant le plus possible sur le fonctionnariat (et non par le bas en voulant aligner les fonctionnaires sur les salariés du secteur privé).

Dernière modification par HakunaMatata (29/03/2018 01h20)

Hors ligne

 

#52 29/03/2018 08h19 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   221 

C’est tout de même dommage de constater l’opposition qu’il y a entre salariés dès que l’on veut changer quelque chose en France. En plus vous en profitez pour donnez des bâtons pour vous faire battre.

Vous indiquez que les arrêts maladie sont plus longs à cause du jour de carence? Et alors? Quelle est votre opinion là dessus sur le comportement du malade (puisqu’il faut être malade pour être en arrêt maladie)? Personnellement, je demanderai plutôt quel est le nombre de jours d’arrêt maladie au global. Les épiphénomènes ne servent qu’à faire passer un message orienté.

Oui c’est un sujet clivant qu’il faut aborder avec détachement et pragmatisme. Mais comme c’est très compliqué de changer les choses en interne, on attend que la toise passe en criant des cris d’orfraie.


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne

 

#53 29/03/2018 09h44 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

il faudrait plutôt reprendre le problème à la base, le statut de fonctionnaire ayant été amélioré après la deuxième guerre mondiale, où de Gaulle devait redresser le pays et donc mettre les syndicats de son côté, et éviter que les fonctions régaliennes soient soumises à des critères de rentabilité.
Aujourd’hui on a dévoyé le système où la bête (pour ne pas dire Mammouth) s’auto-entretient et croit de façon divergente au détriment du secteur privé qui lutte pour sa survie avec des prélèvements obligatoires proches du record mondial.

Les anglais ont eux bien séparé ce qui est "mission de service public" et "fonctionnaire".
Autant les fonctions régaliennes ne peuvent être confiées au privé, mais on peut par exemple avoir un cuisinier de l’armée qui n’est pas militaire; autant les missions de service publique peuvent être mises en concurrence avec un cahier des charges.
A Londres, le service des transports publics met en concurrence les bus où une compagnie privée sera choisie pour faire la ligne 257 avec une fréquence, une ponctualité donnée et son taux de subvention sera déterminé en fonction du remplissage. La ligne 28 sera confiée à une autre compagnie.

Même en France on avait vu que la Corsica Ferries avait environ deux fois moins d’employés que la SNCM par passager transporté, et la Corsica Ferries avait aussi ses subventions pour la mission de service publique consistant à garder de nombreuses rotations hors saison, même si ce n’était pas rentable.

Vu sous un autre angle, comment la SNCF peut elle être autre chose qu’une gabegie avec des conducteurs sensés faire 35 heures, mais en fait beaucoup moins avec les récupérations de soirs ou weekend, et encore moins en heures de conduite. Avec un départ en retraite à 52 ans, là où un conducteur de camion fait des horaires à rallonge avec un salaire moindre et une retraite à 65/67 ans. D’où l’explosion du nombre de camions sur nos autoroutes.

Il y a eu il y a quelques mois une émission Capital sur M6 qui a montré les privilèges exorbitants des employés de l’Assemblée Nationale, c’est au delà des avantages des députés, et les privilèges de la noblesse supprimés post-révolution sont réapparus sous d’autres formes plus pernicieuses.

Fran606

Hors ligne

 

#54 29/03/2018 11h05 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   57 

Notez quand même que ni les employés de la ci-devant SNCM, ni les employés de SNCF, ni les parlementaires ne sont fonctionnaires. Attention à ne pas trop faire déraper ce sujet sur des thèmes élargis (organisation des services publics par exemple).

Hors ligne

 

#55 29/03/2018 11h15 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

@ lachignolecorse

Mon opinion personnel là dessus est que, comme vous dites, il faut être malade pour être en arrêt maladie. Ce sont donc les médecins qui prennent la responsabilité de donner les arrêts. Toutes personnes qui abuseraient et donc qui iraient chez le médecin sans être malade ne devraient recevoir aucun arrêt maladie.

Arrêt maladie : moins nombreux dans le privée
L’absentéisme est-il vraiment plus élevé dans le public que dans le privé ?

@ fran606

En effet, vos arguments sont indiscutables.
Mais si nous prenons un autre exemple avec la privatisation des chemins de fer anglais (puis la renationalisation!) du réseau ferré suite à un entretien déplorable du secteur privé qui a occasionné un nombre important d’accident…

Je pense que le système est ingérable car en caricaturant à l’extrême :

- D’un côté, un secteur privé concurrentiel avec des chauffeurs routiers comme vous dites avec retraite 65/67 ans qui se font encore voler concurrencer par des chauffeurs des pays de l’est.

- D’un autre côté, un secteur public sans recherche de rentabilité et un traitement mensuel qui rentre que le travail soit fait (un peu, normalement, bien, très bien).
Même le fonctionnaire totalement dévoué qui travaille très bien verra que son collègue qui travaille peu gagnera autant que lui. Cela peut générer du renoncement et une démotivation.
Un système de primes pourrait être mise en place mais alors une émergence de lèche-c.l se créerait instantanément et il n’est pas dit que ce soit les agents les plus méritants qui toucheraient ces primes…

Bref, en conclusion, chacun à son idée et je souhaite bon courage aux gouvernements qui vont se succéder pour "manager" tout ça !
C’est d’ailleurs ces "politiques" qui disent vouloir dégraisser le mammouth et qui ont créer les régions, les communautés de communes,… Sous Napoléon : état - départements - communes.

PS : Pourquoi, si les emplois publics (y compris SNCF) sont tellement si intéressants, tout le monde ne passe pas les concours ou examens d’entrée ?
Les cheminots avec les avantages entendus à la TV ne devraient pas avoir les problèmes de recrutement et manque de personnel qu’ils ont actuellement ?

Dernière modification par HakunaMatata (29/03/2018 11h31)

Hors ligne

 

#56 29/03/2018 11h19 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   274 

HakunaMatata, relisez le message de GillesDeNantes, les cheminots ne sont pas des fonctionnaires.

fran606 a écrit :

Les anglais ont eux bien séparé ce qui est "mission de service public" et "fonctionnaire".

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire : quel est le rapport entre ces deux termes?

En France, des missions de services publics sont également effectués par des entreprises privées. Néanmoins quel est le rapport de tout cela avec le statut des fonctionnaires?

Dernière modification par cat (29/03/2018 11h25)

En ligne

 

#57 29/03/2018 11h32 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

@ cat

Certes, ceux qui travaillent à la SNCF, ils ne sont pas fonctionnaires, mais ils perçoivent des "privilèges" (comme disent certains) qui n’existent pas dans le privé.

Si on entre là-dedans :
- il y a des policiers non-fonctionnaire (ADS) qui, dans la rue, portent exactement le même uniforme que les policiers fonctionnaires.
- il y a des gendarmes non-fonctionnaire (GAV) qui, dans la rue, portent exactement le même uniforme que les gendarmes fonctionnaires.
- dans les fonctions publiques il y a un grand nombre de travailleurs en CDD non-fonctionnaire…

Hors ligne

 

#58 29/03/2018 11h40 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   114 

Sauf que les policiers et les gendarmes non fonctionnaires travaillent pour l’état. Alors qu’un cheminot travaille pour la SNCF qui n’est pas l’état. C’est une société privée.

Hakunamatata a écrit :

Bref, en conclusion, chacun à son idée et je souhaite bon courage aux gouvernements qui vont se succéder pour "manager" tout ça !
C’est d’ailleurs ces "politiques" qui disent vouloir dégraisser le mammouth et qui ont créer les régions, les communautés de communes,… Sous Napoléon : état - départements - communes.

Franchement, les entreprises le font tout le temps. Je ne vois pas en quoi c’est courageux ou difficile. Des personnes sont spécialisés dans ce domaine. Les nettoyeurs sont remarquablement efficace et sans état d’âme :
1) Définition des postes stratégiques et non-stratégiques puis on met en marche la machine.
2) Abolition du statut à vie, on supprime les disponibilités, on gèle les recrutements, les augmentations, les primes (voire on en vire des primes) des secteurs non-stratégiques et on rend très attractif les secteurs stratégiques (plus de prime, plus de recrutement). Par exemple : pour les policiers : on paie les heures supp, on recrute de l’administratif pour les soutenir, on accroît le soutien psy, on leur permet de partir plus tot à la retraite pour pénibilité si dans zone tendu, etc…
3) Appel à candidature pour formation et/ou mutation des secteurs non-stratégiques vers du stratégiques. => c’est le point clé (à mon sens) !
4) Après, on joue aux déplacements des masses des non-stratégiques : on fait la fusion des régions (par exemple). Tout le monde au même endroit. Ceux qui ne veulent pas bouger sont remerciés avec un chèque. On fait cela 3 à 4 fois en bougeant les gens hors de leur région pour les inciter à démissionner d’eux même. A ce moment, on rend les choses difficiles pour les rapprochements géographiques, etc…
4 bis) on vire les mecs pour faute grave aussi en passant (contrôle de tous les arrêts maladies, etc…)
5) A la fin, pour les plus récalcitrants, on fait un chèque plus gros avec un plan de départ volontaire.

C’est rude et les fonctionnaires souffriraient pendant un temps mais je ne pense pas que le contribuable pleurera sur ça.

Dernière modification par Kabal (29/03/2018 12h02)

Hors ligne

 

#59 29/03/2018 11h54 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   12 

HakunaMatata a écrit :

@ lachignolecorse
Mon opinion personnel là dessus est que, comme vous dites, il faut être malade pour être en arrêt maladie. Ce sont donc les médecins qui prennent la responsabilité de donner les arrêts. Toutes personnes qui abuseraient et donc qui iraient chez le médecin sans être malade ne devraient recevoir aucun arrêt maladie.

Très juste, s’il y a des arrêts de travail abusifs c’est qu’il y a des médecins permissifs…
Sinon, s’il y a un statut de fonctionnaire c’est aussi pour garantir l’indépendance des agents par rapport au pouvoir politique.
Une des préoccupations de beaucoup d’élus locaux après leur élection c’est de voir où ils vont pouvoir embaucher des "copains". Ce qui donne des contractuels très bien payés qui parfois ne se distinguent pas par leur zèle au travail.
Supprimez le statut de fonctionnaire et vous aurez plus d’agents embauchés par copinage car ils auront la "bonne carte" politique ou syndicale ou pire car ils auront un lien familial avec un élu. Est-ce vraiment souhaitable ?
Merci.
Yg

Hors ligne

 

#60 29/03/2018 11h58 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

@ Kabal

La SNCF n’est pas une société privée mais un EPIC (établissements publics à caractère industriel et commercial).
Cet EPIC est une personne morale de droit public ayant pour but la gestion d’une activité de service public.
SNCF aujourd’hui
EPIC

Et ma tante qui est fonctionnaire et qui ne travaille pourtant pas pour l’état mais pour une société privée, Orange…

Vous avez rajouté du texte avec votre commentaire, j’en fait de même :
Si votre argumentaire est si simple, alors pourquoi cela n’est-il pas encore fait ? Pourquoi au contraire ce sont les postes administratifs qui augmentent davantage que les postes de policiers, infirmières ?

@ Yg75

Et le vivant dans ma collectivité, je peux vous dire encore pire ! :

Il y a des personnes qui se font embaucher 6 mois en CDD (du 01.10 au 31.03) puis chômage durant 6 mois et réembauchés en CDD 6 mois puis re-chômage 6 mois…etc…
Ces personnes sont mieux payées que les fonctionnaires sous statut et en plus elles ne travaillent que 6 mois en étant payées 12 mois !

Dernière modification par HakunaMatata (29/03/2018 12h15)

Hors ligne

 

#61 29/03/2018 12h12 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   221 

HakunaMatata a écrit :

Mon opinion personnel là dessus est que, comme vous dites, il faut être malade pour être en arrêt maladie. Ce sont donc les médecins qui prennent la responsabilité de donner les arrêts. Toutes personnes qui abuseraient et donc qui iraient chez le médecin sans être malade ne devraient recevoir aucun arrêt maladie.

Vous ne vous defausserez pas ainsi.vous avez indiqué que le jour de carence engendrait un allongement des arrêts maladie chez les fonctionnaires. Vous savez très bien comment cela fonctionne chez le médecin. Ne transférez pas la responsabilité.


Pour vivre heureux, vivons cachés

Hors ligne

 

#62 29/03/2018 12h16 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   443 

Je me permets d’intervenir pour rappeler un point: en opposant privé/public, fonctionnaire/CDI/CDD, on fait beaucoup de généralisations incorrectes.

Un exemple: certains vont parler des fameux "billets gratuits" pour le personnel SNCF et leur famille.
Ceci n’a rien d’un avantage indu. Dans toutes les grosses entreprises, les employés bénéficient d’avantages comparables, voir supérieurs (dans le domaine bancaire, le taux de crédit réduit pour le personnel permet de bénéficier de plusieurs dizaines de milliers d’euros d’avantage)
Presque idem pour les jours de carence: on tourne autour d’un symbole, et il est vrai que de nombreuses grosses entreprises les payent, donc pourquoi pas l’état ?

Bref, il y a les petits détails qui font beaucoup parler, et puis il y a le coeur du sujet.
Le statut de fonctionnaire date essentiellement des années 1940/50, où nous étions dans une situations d’emploi bien différente de la situation actuelle. A l’époque, faire tout sa carrière dans une entreprise était normal, alors garantir l’embauche à vie était un cadeau "gratuit" que l’on pouvait se permettre d’offrir largement.
De nos jours, c’est un cadeau qui a une valeur beaucoup plus importante. Il ne parait pas absurde de réfléchir (en tant que citoyen, c’est à dire employeur des fonctionnaires) à quelles catégories de personnel seront plus efficaces en étant fonctionnaire et quelles autres non.

Il ne parait pas non plus absurde de se poser la question du mode de recrutement de ces fonctionnaires (un concours généraliste est-il toujours pertinent ?)

Mais il ne faut pas systématiquement associer un avantage au statut de fonctionnaire: le privé confère également beaucoup d’avantages, en particulier dans les (très) grosses entreprises.

Pourquoi, si les emplois publics (y compris SNCF) sont tellement si intéressants, tout le monde ne passe pas les concours ou examens d’entrée ?

C’est un argument fréquent.
J’ai fais quelques recherches et voici ce que je trouve:
"Par ailleurs, hors enseignants, la sélectivité est de 18,3 en 2014 après 22,2 en 2013"
Ce qui veut dire de pour 18 candidats, 1 seul est admis.

Ca fait quand même un nombre de candidats complètement disproportionné par rapport au nombre de postes.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#63 29/03/2018 12h29 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

lachignolecorse a écrit :

HakunaMatata a écrit :

Mon opinion personnel là dessus est que, comme vous dites, il faut être malade pour être en arrêt maladie. Ce sont donc les médecins qui prennent la responsabilité de donner les arrêts. Toutes personnes qui abuseraient et donc qui iraient chez le médecin sans être malade ne devraient recevoir aucun arrêt maladie.

Vous ne vous defausserez pas ainsi.vous avez indiqué que le jour de carence engendrait un allongement des arrêts maladie chez les fonctionnaires. Vous savez très bien comment cela fonctionne chez le médecin. Ne transférez pas la responsabilité.

Je suis désolé mais c’est le médecin qui prend la décision de donner un arrêt maladie ou non.
Le malade va voir son médecin en disant : "j’ai ceci… j’ai cela… j’ai mal là…" et c’est le médecin qui juge apte ou non à travailler.

Oui depuis la mise en place du jour de carence, on note une augmentation de la durée des arrêts. Les coïncidences sont mystérieuses… Pourquoi le médecin décidait d’arrêter moins avant et davantage maintenant ? Je n’ai pas la réponse n’étant pas médecin.

@ Faith
+1

Mais juste un détail, comparez le ratio 18 candidats pour 1 poste avec les concours pour entrer dans la fonction publique territoriale… Aux concours d’adjoints administratifs, je pense que vous pouvez ajouter un 0 au nombre de candidats pour 1 poste…

Inversement, le nombre de candidats pour 1 poste de prof de mathématique… Là on sera à moins de 1 candidat reçu par poste donc en manque de candidat valable.

Dernière modification par HakunaMatata (29/03/2018 12h32)

Hors ligne

 

#64 29/03/2018 12h30 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   10 

C’est un débat sans fin… Chacun d’entre nous a un avis biaisé par notre expérience et notre vécu.

Avant que ma conjointe devienne professeur, j’avais l’impression qu’un professeur ne travaille pas tant que ça… Maintenant que je vois la charge de travail que ça représente pour un jeune professeur passionné qui s’investit pour ses élèves… Mon point de vue a changé.

Mon avis est maintenant que le problème est plutôt le fait d’être employé a vie… car on voit certaines personnes qui se démotivent, qui ne se renouvelle pas et qui n’ont aucun intérêt pour leur travail autre que leur salaire.
Pour être honnête j’ai déjà vu la même chose dans les grande entreprises, mais souvent ce sont des entreprises qui peuvent se le permettre et surtout qui ont la possibilité de se séparer d’un employé. Même si même pour les entreprises dans le privé, ça coûte cher, et souvent ils préfèrent garder un employé inefficace et non productif…

Quand on regarde la qualité de la plupart des services publics et le coût qu’ils ont, c’est la qu’on voit un réel problème, en étant aussi chargé que je le suis ici j’aurais d’autres attentes, sans pour autant qu’on exploite le personnel pour avoir ces services.

Mais il me semble que quelque part nous avons un réel problème, si l’on analyse nos dépenses publiques comment peut on avoir des services aussi chers pour des résultats aussi inefficace. L’exemple parfait est la route, regardez le prix d’un dos d’âne ou d’un rond point…
Le problème semble être profond, avant même de s’attaquer a un système qui me semble effectivement dépasser, il faudrait dépenser un peu "mieux".

Hors ligne

 

#65 29/03/2018 13h04 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   114 

HakunaMatata a écrit :

@ Kabal
Si votre argumentaire est si simple, alors pourquoi cela n’est-il pas encore fait ? Pourquoi au contraire ce sont les postes administratifs qui augmentent davantage que les postes de policiers, infirmières ?

Oui, c’est simple et cela pourrait être fait par un président qui ne serait pas réélu car ce sera très impopulaire auprès des fonctionnaires.
De plus, il y a la question du financement. Il faut transvaser un secteur non-stratégique vers un stratégique. Or quand on ne licencie pas et qu’on ne promeut pas la reconversion interministerielle, c’est compliqué. Dire à une secrétaire qui fait l’état civil d’aller en poste de police pour la saisie de document, ben, si elle refuse, on ne fait rien. Alors qu’on a tout pour la contraindre à le faire.

HakunaMatata a écrit :

Oui depuis la mise en place du jour de carence, on note une augmentation de la durée des arrêts. Les coïncidences sont mystérieuses… Pourquoi le médecin décidait d’arrêter moins avant et davantage maintenant ? Je n’ai pas la réponse n’étant pas médecin.

C’est à la limite de la mauvaise foi. Si l’Etat effectué des contrôles chez les personnes malades (comme la loi le permet), on verrait bien quel arrêt est de complaisance et lesquels non.

Dernière modification par Kabal (29/03/2018 13h06)

Hors ligne

 

#66 29/03/2018 13h30 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

HakunaMatata a écrit :

(rappel : 3 jours de carence dans le privé mais souvent payés par l’employeur).

Juste une précision : le délai de carence n’est pas payé par l’employeur mais par la mutuelle qui elle même est payée par l’employeur ET le salarié. Et je ne verrrai donc aucun inconvénient à ce que les fonctionnaires décident de cotiser plus pour se payer les jours de carences comme c’est le cas dans le privé.

Hors ligne

 

#67 29/03/2018 13h32 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

@ Kabal

Au niveau organisationnel, tout est faisable ! Il faut juste de la volonté politique !

Regardez l’exemple de ma tante actuellement fonctionnaire dans l’entreprise privée Orange. Elle a passé le concours des PTT (poste et télécom) et elle entrée chez France Telecom, puis énorme changement en interne et aujourd’hui elle est toujours sous statut fonctionnaire dans une entreprise privée.

Donc tout peut changer et être changé.

Après je vais être assez "rentre-dedans" mais si on n’est pas bien dans une entreprise, on peut la quitter en démissionnant. Et si on n’est pas bien dans un pays, on peut le quitter en s’expatriant !

Concernant l’arrêt maladie, non ce n’est pas de la mauvaise fois.

L’Etat peut effectuer tous les contrôles qu’il souhaite :

- Si une personne a des problèmes de dos et que le médecin décide d’un arrêt, alors cette personne pourra se faire contrôler en train de se soigner à la piscine ou dans des bains thermaux (soins pouvant être pris en charge par le sécurité sociale).

- Si une personne a des problèmes de dépression et que le médecin décide d’un arrêt, alors cette personne pourra se faire contrôler en train de visionner un film dans un cinéma (non-pris en charge par la sécurité sociale mais fortement conseillé par le médecin pour se distraire et moins subir la dépression en restant enfermé chez soi).

- etc…

@ Bandini

Je suis tout à fait d’accord avec vous.

Dernière modification par HakunaMatata (29/03/2018 13h38)

Hors ligne

 

#68 29/03/2018 13h54 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   714 

les parlementaires ne sont fonctionnaires

Mais leur statut leur offre des "privilèges" bien plus importants que ceux des fonctionnaires :

1/ une aide financière pour leur retour à la "vie normale"

Versée pendant 3 ans, de 5600 € / mois le premier semestre à 1100 € brut (le sixième et dernier semestre).

2/ une retraite à taux plein au bout de 31 ans, liée à une possible sur-cotisation.

Concrètement, un seul mandat de 5 ans = une retraite de 1200 € / mois

--

Et je ne verrrai donc aucun inconvénient à ce que les fonctionnaires décident de cotiser plus pour se payer les jours de carences comme c’est le cas dans le privé.

Donnez moi le prix de votre mutuelle qu’on la compare avec celle d’un fonctionnaire lambda.
Personnellement, enseignant, la MGEN me coûte :
- pour moi : 1398 € / an
- pour mes 2 enfants : 378 € /an
- ma femme paye un peu moins que moi : 1200 € environ

Total pour une famille de 4 : 3000 € / an ou 250 € / mois

La votre coûte aussi cher ?

--

Avant que ma conjointe devienne professeur, j’avais l’impression qu’un professeur ne travaille pas tant que ça… Maintenant que je vois la charge de travail que ça représente pour un jeune professeur passionné qui s’investit pour ses élèves… Mon point de vue a changé.

On dit souvent que seuls ceux qui ont connu ce métier peuvent le comprendre.
Mais les préjugés ont souvent la côte dans ce domaine (des profs toujours en vacances, des profs sui font 18h00 par semaine, des profs qui ne savent pas travailler en équipe, des profs toujours malades, etc).

--

C’est un débat sans fin… Chacun d’entre nous a un avis biaisé par notre expérience et notre vécu.

C’est bien vrai ! ;-)

Dernière modification par maxicool (29/03/2018 14h08)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne

 

#69 29/03/2018 14h19 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

maxicool a écrit :

Et je ne verrrai donc aucun inconvénient à ce que les fonctionnaires décident de cotiser plus pour se payer les jours de carences comme c’est le cas dans le privé.
Donnez moi le prix de votre mutuelle qu’on la compare avec celle d’un fonctionnaire lambda.
Personnellement, enseignant, la MGEN me coûte :
- pour moi : 1398 € / an
- pour mes 2 enfants : 378 € /an
- ma femme paye un peu moins que moi : 1200 € environ

Total pour une famille de 4 : 3000 € / an ou 250 € / mois

La votre coûte aussi cher ?

Mon propos n’est pas de comparer le prix des mutuelles (débat sans fin parce qu’il faudrait mettre en face du cout les taux et plafonds de remboursement) mais juste de dire que le paiement des jours de carence ne doit pas être vu comme un "avantage" puisque c’est l’ensemble des salariés de la société qui le paye un peu tous les mois dans sa cotisation mutuelle.

Et si la MGEN prenait en charge le(s) jour(s) de carence comme dans le privé, elle serait mécaniquement (encore) plus chère …

Hors ligne

 

#70 29/03/2018 14h23 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   714 

Bien entendu qu’il faut comparer les taux de remboursement.
Mais je vous assure que la MGEN est (très) loin de bien rembourser !

Vous n’avez pas donné d’ailleurs le prix de la vôtre "juste pour comparer".
Ca aurait été intéressant

Votre message "les fonctionnaires n’ont qu’à payer pour ne pas avoir de carence" peut prêter à équivoque.

Dernière modification par maxicool (29/03/2018 14h24)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne

 

#71 29/03/2018 14h24 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   114 

Maxicool a écrit :

On dit souvent que seuls ceux qui ont connu ce métier peuvent le comprendre.
Mais les préjugés ont souvent la côte dans ce domaine (des profs toujours en vacances, des profs sui font 18h00 par semaine, des profs qui ne savent pas travailler en équipe, des profs toujours malades, etc).

C’est le cas de plein de métier. Le mien est souvent dans le top 5 des métiers qui font rêver et je peux vous dire que tous ceux que je connais, qui le pratique, ne le recommanderait pas à leur enfant (moi y compris).

@ Hakunamatata : concernant les arrêts maladies, je ne poursuivrais pas avec vous. Vous êtes de mauvaise foi sur le sujet et faites semblant de ne pas comprendre le problème des arrêts de complaisance vs les vrais arrêts.

Dernière modification par Kabal (29/03/2018 14h29)

Hors ligne

 

#72 29/03/2018 14h34 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   10 

Pour les arrêts je pense que ce qu’il veut dire c’est que le contrôle n’est pas si facile qu’il n’y parait. L’exemple le plus parlant est la dépression… Qui est une maladie de plus en plus présente dans notre société ou beaucoup de gens sont en recherche de sens dans ce qu’ils font. Comment voulez vous juger de ça? Beaucoup de gens qui sont en dépression paraissent en apparence aller très bien… et ce n’est pourtant pas toujours le cas.

P.S : Kabal, quel est votre métier?

Dernière modification par arkamoon (29/03/2018 14h36)

Hors ligne

 

#73 29/03/2018 14h34 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   714 

Je suis bien d’accord avec vous, Kabal.
Toutefois, l’opinion publique, globalement, ne porte pas les fonctionnaires "dans leur coeur" et ils sont souvent une cible facile.


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne

 

#74 29/03/2018 14h45 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

Je persiste et signe en disant que certaines personnes peuvent faire "semblant" d’être malades, mais c’est bel et bien un médecin qui délivre ou non un certificat médical d’inaptitude au travail.

Vous dites "arrêts de complaisance" mais sur quelle base juger cela ?

Le malade ne se sent "pas bien" et va consulter un médecin. Ce dernier prend une responsabilité en délivrant un arrêt.

La seule solution est une contre-expertise (l’employeur fait passer une visite médicale chez un médecin du travail pour confirmer ou non la décision du 1er médecin).

J’ai une question juridique suite à nos échanges :

- Si le malade n’est pas réellement malade (comme vous le pensez) alors c’est surtout le médecin qui devrait avoir des problèmes à délivrer un arrêt maladie sans maladie réelle… ?

- Si le malade est bien malade mais que le médecin du travail va contre l’avis du médecin traitant et ordonne au malade de reprendre le travail, comment cela se passe-t’il si la personne reprend son travail et commet une faute professionnelle liée à sa maladie (par exemple un accident de circulation pour un chauffeur de bus toujours en dépression après avoir été obligé de reprendre son travail) ?

Dernière modification par HakunaMatata (29/03/2018 14h48)

Hors ligne

 

#75 29/03/2018 14h49 → Réforme de la Fonction Publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ? (fonction publique, fonctionnaire, réforme)

Membre
Réputation :   

maxicool a écrit :

Vous n’avez pas donné d’ailleurs le prix de la vôtre "juste pour comparer".
Ca aurait été intéressant

Je ne l’ai pas donné parce que très franchement je ne le sais pas … hmm

Hors ligne

 

Discussions similaires à "réforme de la fonction publique (et le statut de fonctionnaire) : votre opinion ?"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech