Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 06/12/2017 12h44 → Portefeuille d'actions de PeterParker (actions, portefeuille, reits)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour à tous,

Voilà maintenant pas mal de temps depuis ma dernière contribution sérieuse au forum avec la présentation de Dufry AG.

Il faut dire que si je suis resté un lecteur assidu, je n’ai pas vraiment eu le temps de réitérer l’exercice de la même façon, du fait de nouvelles contraintes perso/pro.
Du coup, au lieu de m’entêter à reporter constamment, je vais plutôt présenter mes recherches sous un format simplifié, quitte à approfondir plus tard les analyses au cours des échanges sur la file.

Quelques informations à prendre en compte pour la lecture de cette file :

-Ceci n’est pas une file « portefeuille » à proprement parler, dans la mesure où je traiterais de sociétés figurant dans plusieurs portefeuilles différents.
De même, je ne traiterai pas certaines sociétés « too big » (BRK, Nestlé,KMI…), n’ayant pas la prétention d’apporter plus à la communauté que tous les analystes qui les suivent…
Il s’agira donc de « blocs de lego » combinés de plusieurs façons différentes.

-Pour cette raison, à aucun moment ne serons abordés à proprement parler les critères d’allocation sectorielle, d’allocation d’actifs ou encore de gestion de devise et de fiscalité.

-Le but de la file est d’une part ouvrir le débat avec les membres du forum sur les sociétés traitées, et d’autre part de me permettre d’ordonner mes idées et de maintenir de la rigueur dans ma méthodologie.

-Mes excuses d’avance pour les anglicismes à venir, l’anglais étant ma langue de travail par défaut.

Philosophie d’investissement :

Des principes de diversification saine et une méthodologie de sélection rationnelle.
Du Buy & Manage et un peu de bon sens paysan, voilà tout.

Méthodologie d’évaluation d’un titre :

1/ Le business – Lecture page Wiki & rapports/présentations (Activités, segments en %, répartition géographique, marges..)
2/Capitalisation
3/Actionnariat
4/Endettement/Levier (Dette vs EBITDA, vs Actifs)
5/Indicateurs de valorisation/croissance (P/B, FCF, ROIC)
6/Lecture du newsflow de l’entreprise et du secteur
7/Stratégie de constitution de la position / Objectifs de rendement ou trading range

Le départage des Blue chips se fait ensuite sur la résilience de l’activité, les rachats d’action, le niveau des distributions.
Le départage des small/mid caps se fait sur un actionnariat significatif des dirigeants (mais non majoritaire, idéalement), la présence d’un intérêt spéculatif et/ou les perspectives de croissance.

Axes thématiques majeurs :

1/ Un toit au-dessus de sa tête et des mets dans son assiette : Entreprises intervenant sur un ou plusieurs des maillons des chaînes de valeur qui répondent aux besoins primaires de notre espèce.
Si possible ayant une avance technologique ou des marques fortes.

2/Technologie : Pas nécessairement des entreprises technologiques, mais des entreprises qui accompagnent et matérialisent la digitalisation de la société.

De manière globale, la philosophie a vocation à s’inspirer de Peter Lynch :

http://www.azquotes.com/picture-quotes/quote-during-the-gold-rush-most-would-be-miners-lost-money-but-people-who-sold-them-picks-peter-lynch-72-28-53.jpg

A présent, trêve de préambules :

Solutions30 (ALS30 :FP)
Entreprise française, spécialisée dans l’installation de la technologie (Réseaux internet, compteurs intelligents…) et la maintenance. Leader régional du secteur, 622M de capi. 192M de CA à ce jour, contre 77M en 2012.

-La France représente 60% du CA, l’Europe/Benelux environ 40%.
-Croissance à 2 chiffres, à la fois organique et à travers des acquisitions. Arrive systématiquement à obtenir des parts de marché conséquentes des appels d’offres publics d’installation de réseaux.
-Communication claire et transparente, avec un bon split entre la croissance organique et celle due aux acquisitions.
-Gearing un peu élevée, avec un ratio Debt/Fonds propres à 67%. Toutefois, un bon track record des acquisitions réalisées par le passé.
-Le management est actionnaire à environ 10% du capital.

Rationale : L’entreprise change de dimension en diversifiant son CA en Europe, elle apparaît également sur les radars des fonds en prenant de l’ampleur.
En dehors de la partie non récurrente du business, la société dispose de pistes de cashflow récurrents à venir avec les contrats de maintenance.
Marché porteur, avec la tendance aux « Smart cities » en Europe.

Stratégie d’achat : 1/3 entre 25-26 EUR /  2/3  autour de 22-25 EUR. Tant que la croissance ne faiblit pas.

CD Projekt Red SA (CDR:PW)
Studio polonais éditeur de jeux vidéos, à l’origine notamment de la fameuse série  «The Witcher ».
2.2 MD EUR de capitalisation.

-Parmi les plus gros studios de développement indépendants. Se différencie par une approche du secteur différente : CDR produit des jeux de qualité, avec une richesse incroyable de contenu additionnel gratuit.
Par opposition à des acteurs comme EA qui s’est récemment mis les joueurs de Star Wars à dos en abusant des micro-transactions, à tel point que Bruxelles en arrive à considérer la requalification de celles-ci en « pari et jeu de hasard ».
-Management actionnaire à environ 34%, pas intéressé par la revente à un plus gros acteur (pour protéger leur vision du jeu vidéo) et se projette à long terme.
-Communication exemplaire et proximité avec la communauté des joueurs.
-Pas de dettes (-2,13 Net Debt/Ebitda ratio), 54% de marge d’EBITDA.

Rationale : Prochain blockbuster (Cyberpunk 2077) à venir, monetization de la série des Witchers à travers d’autres supports (jeux dérrivé sur mobile, série à venir sur Netflix…). Diversification du business avec une plateforme de distribution de jeux (Gog.com) qui affiche tout de même 33millions de visiteurs par mois.

Stratégie d’achat: 1/3 around 95 PLN  /  1/3  around 85PLN  /    1/3 around 70PLN. Seuils relatifs à des niveaux de PER.

Ontex Group (ONTEX :BB)
Producteur belges de produits d’hygiène pour le corps, pour les femmes, les bébés et pour le troisième âge. Fabrique à la fois pour les distributeurs et sous ses propres marques.
2.3MD EUR de capi, 2,11% de rendement sur div 2017.

-Ontex était détenue par des investisseurs privés, IPO en juin 2014 pour désendetter un peu l’entreprise.
-Endettement et valorisation raisonnables (2,53 Dette nette/EBITDA, PER a 17 contre 23-24 pour le secteur).
-Facteur à la fois de risque et d’opportunité : Exposition forte aux marchés émergents (Brésil en particulier) et au risque de change.

Rationale: Enterprise avec de bons indicateurs financiers et pas trop chère en terme de valorisation, dispose de belles marges de croissance et de marques en propre fortes sur les marchés émergents.
Le chiffre d’affaires et la production sont bien diversifiés géographiquement.
Interêt spéculatif avec le Groupe Bruxelles Lambert (GBL) qui est monté progressivement au capital jusqu’à détenir 19,8%.

Stratégie d’achat : 2/3 around 25-26 EUR / 1/3 around 27-28 EUR. Ce serait chèrement valorisé à l’équivalent d’un PER 25-27.

VAT Group (VACN:SW)
Producteur Suisse de systèmes de valves de pointe. Les clients incluent (mais ne se limitent pas) à l’industrie des semi-conducteurs et des énergies renouvelables. 4MD CHF de capi, 2,8% de rendement sur div 2017.

-IPO en 2016, exit d’investisseurs en PE et notamment l’un des premiers de la classe, à savoir le Suisse “Partners Group”.
-Partners Group a progressivement réduit sa participation a 3,74%.
-Le milliardaire Suisse Rudolf Maag est quant à lui progressivement monté au capital et détiens 11% de l’entreprise.
-VAT est le N°1 sur le marché, avec des niveaux de croissance à 2 chiffres, des niveaux de marges à deux chiffres et un faible endettement (0,8 Net Debt / EBITDA).
-99% du chiffre d’affaires est généré à l’étranger, 50% du staff est employé en Suisse : exposition marquée aux variations du CHF.

Rationale: Une entreprise de qualité avec une situation financière saine et en croissance, de surcroit avec une position de leader sur un marché résilient.
La croissance est toutefois bien pricée compte tenu d’un PER élevé (33), je vois toutefois cette entreprise comme de celles qui sont « toujours trop chères » (Air Liquide, Essilor…) mais qui ne déçoivent pas. Intérêt spéculatif avec la montée de Rudolf Maag au capital.

Stratégie d’achat :  1/3 around 130-134CHF / 2/3 around 125-127CHF .

Bloc “REITS” et autres sociétés immobilières :

Le bloc REITs est un « Work in progress », avec certaines REITs choisies sur la base d’analyses rapides voir superficielles.
Coup d’œil sur wiki, sur les cartes des biens des sociétés, le LTV et les rendements/fréquence du div.

Pour l’instant donc : 

Realty Income (O:US) : Monthly payer, 4,58% yield, 15,7 bn market cap.
RioCan (REI-U:CN): Monthly payer,  5,67% yield, 8.11 bn market cap.
Canadian REIT (REF-U:CN) : 4,09% yield, 3.3 bn market cap.
Swiss Prime Site (SPSN:SW): 4,32% yield, 6.1bn market cap.

Pour les REITs, voici mon mode opératoire à venir:

-Consulter REIT.COM pour avoir une idée des pays où des REITS existent.
-Consulter REITINFO.COM pour identifier les REITS en question.

Ensuite, deux cas :

1/ S’il existe peu de REITs, recherche rapide sur google pour avoir une idée des capis/rendement pour voir si le marché justifie de s’y intéresser. Si oui, analyser quelques unes ou chercher des analyses existantes (devenir rentier, blogs…).

2/S’il existe beaucoup trop de REITs, chercher les Top5 diversifiées ou prendre un ETF physique thématique (à identifier aussi, pour le coup…).

Démarche à améliorer éventuellement.

Prochaines étapes :

-Ajouter sur la file « Shimano Inc» (En cours de rédaction)
-Ajouter sur la file « COTY » (En cours également)

-Analyser GEA (Leader mondial des machines pour l’agroalimentaire)
-Analyser Amadeus IT (Système IT mondial pour les réservations de vols)
-Analyser une société informatique polonaise (liquidité réduite)

Il y a également des thématiques que je souhaiterais étudier en particulier et sur lesquelles je suis preneur si les membres de la communauté ont des suggestions :

-REITS Asiatiques
-Entreprises industrielles d’Europe du Nord
-Développeurs immobilier Allemands
-UK : Des acteurs bénéficiant d’un affaiblissement du GBP

Merci pour votre attention et au Plaisir d’échanger avec vous ! :)

Disclaimer : Tout élément de cette file n’est aucunement une recommandation d’achat et/ou de vente, chacun est maître de son opinion et de ses sous.
Les propos ne reflètent que l’opinion de leur auteur et ne sont partagés qu’au titre d’éléments de discussion.

Mots-clés : actions, portefeuille, reits

Hors ligne

 

#2 06/12/2017 15h41 → Portefeuille d'actions de PeterParker (actions, portefeuille, reits)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Juste pour ajouter potentiellement un site pouvant vous renseigner sur les REIt canadienne, il y a également  brookfieldfinancial.com  qui je trouve permet de se faire une idée générale chiffrée.

En tout cas je vous suivrai avec attention.

Bonne journée à tous

Hors ligne

 

#3 06/12/2017 15h43 → Portefeuille d'actions de PeterParker (actions, portefeuille, reits)

Membre
Réputation :   47 

Je compte vous suivre avec attention. Vous m’avez fait découvrir de belles valeurs dont je vais étudier l’achat.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne

 

#4 06/12/2017 16h46 → Portefeuille d'actions de PeterParker (actions, portefeuille, reits)

Membre
Réputation :   14 

Très belle file à suivre!


Parrainage LINXEA, n'hésitez pas à me contacter.

Hors ligne

 

#5 08/12/2017 18h59 → Portefeuille d'actions de PeterParker (actions, portefeuille, reits)

Membre
Réputation :   11 

Merci à tous pour vos retours encourageants !

Je vais tacher de maintenir le cap annoncé, ci-après quelques élèments sur Shimano Inc :

Shimano Inc (7309:JP)
Entreprise basée au Japon, leader dans la fabrication de pièces de vélos. Shimano fabrique également de l’équipement de pêche, de snowboard et d’aviron. 1,44 Md de capitalisation.

-Shimano occupe à elle seule 50% du marché des pièces de vélos dans le monde.
-Comme beaucoup d’entreprises japonaises, très peu de dettes au bilan et des réserves de cash confortables  (-2,56 Net Debt / EBITDA).
- Valorisation : La société se paye près de 3,4 le P/B et cote à plus de 30 fois les bénéfices.

Rationale :
Utilisation croissante du vélo comme moyen de transport en milieux urbains (Smart cities en Europe etc…), bilan solide.

Stratégie d’achat : Pas pour le moment.
Marché cyclique (sans mauvais jeu de mots :p), pas encore à l’aise avec l’accès à l’information sur le marché japonais et une valorisation qui anticipe une forte croissance.

Site de l’entreprise : SHIMANO - IR

Hors ligne

 

#6 13/12/2017 16h53 → Portefeuille d'actions de PeterParker (actions, portefeuille, reits)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour à tous !

Petite MàJ : Dans le cadre de l’axe thématique #1, je me suis intéressé dernièrement au secteur des arômes.
C’est un marché d’une taille importante (quelques millards USD), car en effet les fabricants d’arômes s’adressent à plusieurs acteurs de l’économie -tout particulièrement la grande conso (agroalimentaire, cosmétique, pharmacie…).

Une poignée d’une dizaine d’entreprises se partage le gros du marché, avec le leader Givaudan qui capte 20% du marché à lui seul…

2012 - 2016 Flavor & Fragrance Industry Leaders

Affaire à suivre, donc !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech