Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 11/10/2019 14h59 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,
Je continue ma lancée sur les investissements mensuels de 1500 euros.
Voici les 3 heureux élus du mois :
33 Actions M6 à 15,47 €  soit -512,41 € (Rdt : 6,46 %)
8 Actions BIC à 61,05 €  soit -489,39 € (Rdt 5,65 %)
10 Actions Total à 47,995 soit -480,94 € (Rdt : 5,52 %)

Hors ligne

 

#102 18/10/2019 11h09 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,
Je poursuis cette semaine mes réflexions sur mon screener et mes indicateurs de prise de décision.
Et je me penche cette semaine sur le chiffre d’affaire.
Il semblerait pertinent de penser qu’une entreprise saine est une entreprise qui augmente chaque année son chiffre d’affaire.

Augmenter son chiffre d’affaire démontre que l’entreprise tire son épingle du jeu vis à vis de la concurrence, qu’elle acquiert de nouveaux clients et qu’elle trouve des relais de croissance pour péréniser son activité.
Alors oui, le chiffre d’affaire semble être un bon indicateur de suivi de performance et son inflexion doit être un signal d’alerte.

Toutefois, et une fois n’est pas coutume, cet élément ne me parait pas à lui seul justifier l’élimination du titre.
En effet, si le chiffre d’affaire diminue sur 1 ou 2 ans car le marché a changé et que le contexte n’est pas propice à la croissance de cette entreprise, il se peut que cette dernière trouve une stratégie pour diminuer ces frais et « faire le dos rond » le temps de trouver un moyen de reconquérir le marché.

Modifier sa stratégie, concevoir de nouveaux produits ou absorber d’autres entreprises pour faire à terme augmenter le chiffre d’affaire prends du temps et il serait sans doute prématuré de jeter le bébé avec l’eau du bain dès le premier signe de faiblesse.
Mais il faut quand même rester réaliste, un chiffre d’affaire qui baisse ou qui stagne n’est quand même pas un très bon signe.
Je vais donc intégrer cette notion dans le screener en essayant de prendre en compte ces éléments sur les 3 dernières années.
Feu vert : En 3 ans, le CA n’a pas diminué
Feu orange : Le CA a diminué 1 fois
Feu rouge : Le CA a diminué 2 fois.

Dernière modification par Navy (18/10/2019 11h11)

Hors ligne

 

#103 03/11/2019 17h38 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,

Le portefeuille n’a pas beaucoup bougé ce mois ci.

La performance globale passe de 15,92 % à  15,67 % ce qui correspond à peu près à l’évolution annuelle.
Le CW8 affiche quant à lui une performance de 23,56 % et le CAC 40 21,80 %
Le portefeuille continue donc à bien tenir la route sachant que seulement la moitié du portefeuille est investi directement en actions.

La répartition actuelle est la suivante

https://www.aristocrates-du-dividende.fr/wp-content/uploads/2019/11/Image001-1.png

Tableau de bord :

https://www.aristocrates-du-dividende.fr/wp-content/uploads/2019/11/Image002.png

Les coupons du mois
Dividendes du mois : 60,94 euros.
C’est un peu mieux que le mois précédent mais ce n’est toujours pas les grandes récoltes.
En revanche, notons l’attribution d’une action gratuite Air Liquide d’une valeur d’environ 117 euros qui est loin d’être négligeable même si elle n’est pas arrivée directement en Cash.

https://www.aristocrates-du-dividende.fr/wp-content/uploads/2019/11/Image019.png



Portefeuille aristocrates PEA :
Plus que 4 lignes au dessus de 20 % (17%) contre 6 le mois dernier (23%)
2 lignes en dessous de -20 % (8,70 %) contre 1 le mois dernier (4,34 %)

https://www.aristocrates-du-dividende.fr/wp-content/uploads/2019/11/Image003.png



Portefeuille aristocrates CT
11 lignes sur 18 au dessus de 20 % (61 %) inchangé par rapport au mois dernier
1 ligne en dessous de -20 % (5,55%) inchangé également

https://www.aristocrates-du-dividende.fr/wp-content/uploads/2019/11/Image004.png

Portefeuille Lazy
Le gain sur la ligne CW8 passe de +4,96% à 4,91 % donc pas de gros changements.

L’assurance vie et sa répartition

https://www.aristocrates-du-dividende.fr/wp-content/uploads/2019/11/Image005.png

L’assurance vie progresse de 0,15% ce mois ci et gagne 87 euros.

Hors ligne

 

#104 10/11/2019 22h04 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,
Dernier mois d’investissement mensuel à 1500 euros.
J’ouvre 3 nouvelles lignes sur mon portefeuille.

14 Saint Gobain à 37,20 (Rdt PRU = 3,57%)
4 actions 3M à 154,80 (Rdt PRU = 3,18%)
4 Actions GECINA à 153,33 (Rdt PRU = 3,59%)

Hors ligne

 

#105 15/11/2019 08h46 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,
Je fais une petite pause dans ma réflexion sur le screener pour vous parler d’un changement que je vais faire dans mon allocation d’actif.

Vous avez peut être remarqué que mon investissement progressif du mois a été réalisé sur 3 nouvelles lignes. J’ai en effet changé mes règles et au lieu de faire des lignes de 1,5 % du portefeuille, j’ai décidé d’abaisser cette allocation à 1,25%

En effet, j’ai de plus en plus la conviction que la diversification du portefeuille est une composante clé de ma stratégie.
Etant donné que mon portefeuille est permanent, je ne vendrai pas mes lignes sauf en « cas de force majeure » (coupure du dividende ou dégradation importante de la situation financière).
A partir de cette règle, je réorganise mon portefeuille pour que chaque ligne ne représente pas plus de 1,5 % du portefeuille.

En ayant une répartition 60 % action dont 3 % d’ETF je pouvais donc prendre 38 lignes d’action à 1,5 % (57/1,5).

Dans ma stratégie, lorsque l’action monte à plus de 50 % de son allocation cible, alors je l’allège.

A l’inverse, si le cours baisse, je renforce pour atteindre à nouveau mon niveau cible.
Je jongle donc sur les différentes lignes en ajoutant ou en enlevant du cash suivant le niveau de valorisation de l’action.

Mais pour que ce système d’arbitrage fonctionne, il faut que le nombre de lignes soit suffisant pour permettre à mes actions d’être dans des phases différentes à un instant donné.

En passant mon allocation à 57,5 % action et 2,5 % ETF (40 % Obligation inchangé) et en fixant une allocation par ligne à 1,25%, cela me permet d’ouvrir 46 lignes soit 8 lignes supplémentaires (Un peu plus de 21 % de lignes en plus dans le portefeuille action).

Je vois un autre avantage à cette modification : En ayant davantage de lignes, je réduis mon risque car sauf crise majeure, toutes les actions ne devraient pas baisser en même temps.

Comme toujours, j’avance dans ma réflexion sans avoir de certitudes et l’avenir seul nous dira si ces choix de stratégie sont pertinents ou non …

Dernière modification par Navy (15/11/2019 08h48)

Hors ligne

 

#106 15/11/2019 14h36 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   88  

Pas mal d’études montrent qu’au-delà d’une vingtaine de lignes, le gain de diversification est faible :
- on possède déjà tous les secteurs d’activités ou quasi
- on risque de prendre des deuxièmes ou troisièmes choix dans un secteur d’activité pas toujours pertinents comparés au 1er choix
- on a du mal à suivre et analyser bcp de sociétés correctement
- plus le nombre de titres augmente, plus on augmente la probabilité de faire un mauvais choix car le gain d’un indice est réalisé par un nombre de titres assez faible

Evolution du nombre de lignes dans une ptf actions

Hors ligne

 

#107 15/11/2019 16h10 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   48  

Entièrement d’accord avec vous Skarklash mais dans le cadre d’une stratégie orientée rendement (dividende), il y a une autre composante à prendre en compte.
Si le nombre de lignes est plus important, la coupe d’un dividende est moins impactante par rapport au revenu global.
Sur un PF de 20 lignes égales, si un dividende est coupé cela représente 5% de perte de revenu, ce qui est important, alors que sur un PF de 40 lignes, par exemple, cela ne fait "que" 2,5%.

Dernière modification par Ribeiro (15/11/2019 16h11)

Hors ligne

 

#108 15/11/2019 16h51 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Bonjour Ribeiro, Bonjour Skarklash.
Merci pour vos remarques.

Ribero, c’est effectivement ma façon de voir les choses, tant au niveau du dividende que de la valorisation des titres.

Si mon portefeuille fait 10 lignes et que mon capital est de 150000 euros
Un titre qui perdrait 50 % me ferait perdre 7500 euros soit 5 % de mon portefeuille.

La même situation avec mon portefeuille diversifié ou une ligne représente 1,25 % me fera perdre 937.5 euros soit … 0,625 % de mon portefeuille.

je préfère donc diversifier au risque de sous-performer plutôt que de concentrer mon portefeuille et perdre un pourcentage qui me serait inconfortable psychologiquement.

Cordialement

Hors ligne

 

#109 15/11/2019 17h14 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   22  

Skarklash a écrit :

Pas mal d’études montrent qu’au-delà d’une vingtaine de lignes, le gain de diversification est faible :
- on possède déjà tous les secteurs d’activités ou quasi
- on risque de prendre des deuxièmes ou troisièmes choix dans un secteur d’activité pas toujours pertinents comparés au 1er choix
- on a du mal à suivre et analyser bcp de sociétés correctement
- plus le nombre de titres augmente, plus on augmente la probabilité de faire un mauvais choix car le gain d’un indice est réalisé par un nombre de titres assez faible

De plus, dans le cas d’un portefeuille de +-20 lignes on suppose que l’investisseur sélectionne à chaque fois "la meilleure" société par secteur. Or, ce n’est pas toujours évident de sélectionner le meilleur élément, surtout quand on débute. smile

Navy a écrit :

je préfère donc diversifier au risque de sous-performer plutôt que de concentrer mon portefeuille et perdre un pourcentage qui me serait inconfortable psychologiquement.

C’est en effet un des éléments que je trouve le plus important. L’impact est non négligeable sur la psychologie de l’investisseur smile

Hors ligne

 

#110 15/11/2019 18h05 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   172  

Skarklash a écrit :

Pas mal d’études montrent qu’au-delà d’une vingtaine de lignes, le gain de diversification est faible :
- on possède déjà tous les secteurs d’activités ou quasi
- on risque de prendre des deuxièmes ou troisièmes choix dans un secteur d’activité pas toujours pertinents comparés au 1er choix
- on a du mal à suivre et analyser bcp de sociétés correctement
- plus le nombre de titres augmente, plus on augmente la probabilité de faire un mauvais choix car le gain d’un indice est réalisé par un nombre de titres assez faible

Evolution du nombre de lignes dans une ptf actions

Dans un monde idéal vous avez raison…
- si on possède vraiment tous les secteurs et si cette diversification est pertinente… mais pourquoi pas pays, devise, taille… ?
- si on est sûr de posséder un premier choix c’est à dire un qui performera mieux que la moyenne… et cela pour les 20 titres en portefeuille
- si on est vraiment en capacité d’analyser vraiment des sociétés ; et si on peut alors en analyser 20 je crois que le gap n’est pas si important pour passer à plus… car je ne pense pas que les fondamentaux changent tous les mois
- mais plus le nombre de titres augmente plus on risque aussi de faire un bon choix smile (qui rapportera certes moins) et les mauvais choix coûtent moins.

Dernière modification par bajb (15/11/2019 18h06)


Parasite assumé, reconnaissant et partageur (un peu moins)

Hors ligne

 

#111 15/11/2019 18h42 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   244  

Navy a écrit :

Etant donné que mon portefeuille est permanent, je ne vendrai pas mes lignes sauf en « cas de force majeure »

Navy a écrit :

Dans ma stratégie, lorsque l’action monte à plus de 50 % de son allocation cible, alors je l’allège.

Est-ce à dire qu’une action qui monte de 50% par rapport à votre PRU (donnée arbitraire par définition) constitue un "cas de force majeure" ?

Navy a écrit :

A l’inverse, si le cours baisse, je renforce pour atteindre à nouveau mon niveau cible.
Je jongle donc sur les différentes lignes en ajoutant ou en enlevant du cash suivant le niveau de valorisation de l’action.

Si vous vendez pour réinvestir sur d’autres lignes, à long terme cela revient à déshabiller Pierre pour habiller Paul. Au passage, tenir compte de l’impact dû aux frais de passage d’ordre et éventuellement de la fiscalité. À propos faites-vous le suivi de vos frais de transaction et avez-vous calculé combien ils représentent par mois en % de votre portefeuille ?

Navy a écrit :

Je vois un autre avantage à cette modification : En ayant davantage de lignes, je réduis mon risque car sauf crise majeure, toutes les actions ne devraient pas baisser en même temps.

C’est le principe de la diversification sauf que, comme indiqué par Skarklash, au delà d’un certain nombre de lignes la réduction du risque devient négligeable, a fortiori si on se limite à un même type de valeurs / même marché.

Hors ligne

 

#112 15/11/2019 23h29 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Bonjour DanGarcia,

Navy a écrit :
Etant donné que mon portefeuille est permanent, je ne vendrai pas mes lignes sauf en « cas de force majeure »

Navy a écrit :
Dans ma stratégie, lorsque l’action monte à plus de 50 % de son allocation cible, alors je l’allège.

DanGarcia a écrit :
Est-ce à dire qu’une action qui monte de 50% par rapport à votre PRU (donnée arbitraire par définition) constitue un "cas de force majeure" ?

Je ne sais pas si j’utilise les bons termes mais pour moi alléger ne signifie pas vendre. Je pense que le terme re-équilibrage serait plus approprié.
Si je vends pour cas de "force majeure", je vends tout.
J’ai par exemple fait la vente de Casino Guichard (je ne l’ai donc plus en portefeuille).

Navy a écrit :
A l’inverse, si le cours baisse, je renforce pour atteindre à nouveau mon niveau cible.
Je jongle donc sur les différentes lignes en ajoutant ou en enlevant du cash suivant le niveau de valorisation de l’action.

DanGarcia a écrit :
Si vous vendez pour réinvestir sur d’autres lignes, à long terme cela revient à déshabiller Pierre pour habiller Paul. Au passage, tenir compte de l’impact dû aux frais de passage d’ordre et éventuellement de la fiscalité. À propos faites-vous le suivi de vos frais de transaction et avez-vous calculé combien ils représentent par mois en % de votre portefeuille ?

Oui, mais je vais déshabiller un Pierre riche au profit d’un pauvre Paul (l’achat se fera sur le titre de mon portefeuille offrant le meilleur rendement du moment) et les frais seront en partie absorbés par le gain de la ligne allégée.
De plus, les arbitrages ne sont pas si fréquents que cela pour la simple raison qu’une action qui sur-performe de 50 % son allocation est quelque chose d’assez rare dans mon portefeuille.
Je vais en faire peut-être 4 ou 5 dans l’année.
Je ne calcule pas le % de frais précisément. J’essaye de me concentrer sur le profit global sur l’année car c’est ce qui va m’intéresser au final.

Hors ligne

 

#113 16/11/2019 11h05 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   33  

Je dirais que tout a le monde a raison ! 15-20-35-100 lignes dans le portefeuille.
Effectivement, il est prouvé que, pour un portefeuille "actif" ou semi actif (ou semi lazy au choix),15-20 lignes sont suffisantes pour diversifier correctement sans avoir à souffrir d’un ou deux canards boiteux.
Et c’est d’autant plus vrai avec l’apparition des ETF.
C’est mon choix personnel depuis deux décennies et je n’ai aucun regret.

Mais Navy, lui, a une approche  quasi "buy and hold" et dans ce cas précis , la seule limitation au nombre de lignes devient la capacité de suivi de toutes ces lignes (cf portefeuille de Scipion que je serai incapable de suivre ) puisque la multitude de lignes crée la diversification. Donc 30-40-….100 lignes c’est valide dans son approche.

Hors ligne

 

#114 16/11/2019 14h42 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   244  

Navy a écrit :

Je ne calcule pas le % de frais précisément. J’essaye de me concentrer sur le profit global sur l’année car c’est ce qui va m’intéresser au final.

Justement, les frais impactent directement le profit global sur l’année : 1€ de frais en plus, c’est 1€ de profit en moins.

Hors ligne

 

#115 16/11/2019 16h22 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   47  

Navy a écrit :

Oui, mais je vais déshabiller un Pierre riche au profit d’un pauvre Paul (l’achat se fera sur le titre de mon portefeuille offrant le meilleur rendement du moment) et les frais seront en partie absorbés par le gain de la ligne allégée.

Bonjour,
J’aime beaucoup votre portefeuille, que je suis de près. Je suis novice et je profite de vos réflexions et expériences pour apprendre. Je réfléchis sur cette idée de déshabiller Pierre riche pour habiller Paul pauvre.

Mettons que la 1ere année vous déshabillez Pierre pour habiller Paul, avec x€ de frais… Mais comme vous choisissez des entreprises qui sont costauds, il y a des fortes chances pour que Paul se reprenne quelques temps après. Et si c’est alors à Pierre d’être pauvre, est-ce que vous allez rééquilibrer de Paul vers Pierre avec x€ de frais ? Car dans ce cas, vous seriez revenu à la situation initiale, moins 2x€ de frais.

Bon, là c’est un exemple fictif à 2 temps…. Sur 10-20 lignes, je ne sais pas comment ça peut réagir réellement. Mais ça me pose question.

🍁🍂🍁🍂

Hors ligne

 

[+1]    #116 16/11/2019 17h26 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   498  

Flower a écrit :

Mettons que la 1ere année vous déshabillez Pierre pour habiller Paul, avec x€ de frais… Mais comme vous choisissez des entreprises qui sont costauds, il y a des fortes chances pour que Paul se reprenne quelques temps après. Et si c’est alors à Pierre d’être pauvre, est-ce que vous allez rééquilibrer de Paul vers Pierre avec x€ de frais ?

Comme vous le mentionnez, ce sont sensé être de grosses entreprise, solides.
Ici, on parle de +50% sur une allocation (donc probablement davantage que +50% par rapport au prix d’achat, puisqu’il y a des apports réguliers et la valeur globale est sensée progresser)

Ce n’est pas sensé se produire souvent. Et si ça se produit, l’entreprise étant sensée être "grosse et solide", une telle progression peut sembler exagérée… vendre a alors peut-être un sens.

@Navy: votre fonctionnement ressemble fortement à un ETF Equal Weight. Si vous envisagez de vous simplifier la vie, vous pourriez viser un tel ETF, sur un indice bien choisi (mais ce sera moins amusant…)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#117 16/11/2019 21h55 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Flower a écrit :

Navy a écrit :

Oui, mais je vais déshabiller un Pierre riche au profit d’un pauvre Paul (l’achat se fera sur le titre de mon portefeuille offrant le meilleur rendement du moment) et les frais seront en partie absorbés par le gain de la ligne allégée.

Bonjour,
J’aime beaucoup votre portefeuille, que je suis de près. Je suis novice et je profite de vos réflexions et expériences pour apprendre. Je réfléchis sur cette idée de déshabiller Pierre riche pour habiller Paul pauvre.

Mettons que la 1ere année vous déshabillez Pierre pour habiller Paul, avec x€ de frais… Mais comme vous choisissez des entreprises qui sont costauds, il y a des fortes chances pour que Paul se reprenne quelques temps après. Et si c’est alors à Pierre d’être pauvre, est-ce que vous allez rééquilibrer de Paul vers Pierre avec x€ de frais ? Car dans ce cas, vous seriez revenu à la situation initiale, moins 2x€ de frais.

Bon, là c’est un exemple fictif à 2 temps…. Sur 10-20 lignes, je ne sais pas comment ça peut réagir réellement. Mais ça me pose question.

🍁🍂🍁🍂

Bonjour Flower,
Merci de votre intérêt pour mon portefeuille.
La réponse de Faith résume très bien le sens de ma logique.
Pour compléter, je dirais que mon optique est d’une manière générale la sécurisation de mes gains.
Donc effectivement un Pierre qui monte amasse des gains et à un certain niveau de hausse je vais considérer que l’action risque de descendre et qu’il faut faire attention aux chutes de Pierre wink
Je "sécurise" donc ma ligne en allégeant pour redescendre à mon allocation cible.
Si Pierre continue de monter, parfait, elle va peut être à terme représenter une seconde fois +50% de son allocation cible et dans ce cas j’allégerai une seconde fois.
Mais si Pierre chute, une partie des gains sera sauvée car j’en aurai mis une partie de côté.
Ces gains seront sans doute investi sur un Paul qui lui sera dans un creux à ce moment là (donc avec un potentiel de hausse plus élevé).
Evidemment, le scénario optimal serait de garder Pierre et que ce dernier continue de monter mais compte tenu de la hausse déjà constatée, on peut raisonnablement penser que le risque est plus élevé.
Lorsque Paul va remonter, il y a de forte chance que je l’allège pour renforcer un titre autre que Pierre justement parce j’aurai beaucoup de lignes dans mon portefeuille et donc plus de possibilités.
Mais Il n’est pas exclu non plus que ce soit Pierre qu’il faille renforcer à ce moment la donc effectivement coup nul moins les frais.
Je ne pense pas qu’on puisse trouver la solution miracle…
En revanche, j’aime bien l’idée ne ne pas perdre tout les gains amassés sur une ligne lorsqu’elle devient trop importante et cela correspond bien à ma personnalité.

dangarcia a écrit :

Navy a écrit :

Je ne calcule pas le % de frais précisément. J’essaye de me concentrer sur le profit global sur l’année car c’est ce qui va m’intéresser au final.

Justement, les frais impactent directement le profit global sur l’année : 1€ de frais en plus, c’est 1€ de profit en moins.

Vous avez raison, mais comme je l’expliquais dans mon précédent message, le nombre de re-équilibrage sera relativement faible.
Un arbitrage de 2000 euros sur boursedirect correspond à 4 euros de frais (allègement + renforcement de la seconde ligne compris).
Si j’en fait 5 par an, j’aurais donc 20 euros de frais pour avoir sécurisé mes gains.
Je ne trouve pas ce montant excessif en regard de ce que pourrait représenter une perte sur chacune de ces lignes.

Faith a écrit :


@Navy: votre fonctionnement ressemble fortement à un ETF Equal Weight. Si vous envisagez de vous simplifier la vie, vous pourriez viser un tel ETF, sur un indice bien choisi (mais ce sera moins amusant…)

Vous avez tout dit wink

Dernière modification par Navy (16/11/2019 22h14)

Hors ligne

 

#118 16/11/2019 22h13 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   244  

Navy a écrit :

Si Pierre continue de monter, parfait, elle va peut être à terme représenter une seconde fois +50% de son allocation cible et dans ce cas j’allégerai une seconde fois.
Mais si Pierre chute, une partie des gains sera sauvée car j’en aurai mis une partie de côté.
Ces gains seront sans doute investi sur un Paul qui lui sera dans un creux à ce moment là (donc avec un potentiel de hausse plus élevé).
[…] Lorsque Paul va remonter

Ok je comprends, vous basez cette stratégie sur l’hypothèse qu’aucun de vos valeurs ne peut rester durablement dans un creux, c’est à dire stagner ou continuer à baisser (et dans une moindre mesure, vous supposez aussi qu’une valeur qui a augmenté de 50% a plus de chances de baisser que de continuer à monter).
Ces deux hypothèses sont à mon avis fausses.
Dans le pire des cas vous pouvez vous retrouver à vendre une valeur qui ne cesse de monter pour renforcer à la baisse une valeur qui continue de chuter… Je ne dis pas que c’est ce qui va se passer et je ne vous le souhaite pas, je pointe juste le risque induit par cette stratégie.

edit : nos messages se sont croisés, je complète ma réponses

Navy a écrit :

dangarcia a écrit :

Navy a écrit :

Je ne calcule pas le % de frais précisément. J’essaye de me concentrer sur le profit global sur l’année car c’est ce qui va m’intéresser au final.

Justement, les frais impactent directement le profit global sur l’année : 1€ de frais en plus, c’est 1€ de profit en moins.

Vous avez raison, mais comme je l’expliquais dans mon précédent message, le nombre de re-équilibrage sera relativement faible.
Un arbitrage de 2000 euros sur boursedirect correspond à 4 euros de frais (allègement + renforcement de la seconde ligne compris).
Si j’en fait 5 par an, j’aurais donc 20 euros de frais pour avoir sécurisé mes gains.

Ok. Notez cependant que 1/ sur des valeurs de la cote française vous payez aussi la TTF sur chaque achat et que 2/ étant donné que vous réinvestissez vos gains sur une autre valeur ils ne sont en aucun cas sécurisés. La seule façon de sécuriser des gains c’est de les garder sur un support sans risque ou de les dépenser.

Dernière modification par dangarcia (16/11/2019 22h18)

Hors ligne

 

#119 16/11/2019 22h44 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Dangarcia,
Merci pour vos commentaires, ils me font avancer.

Pour votre premier point, effectivement je pars sur des hypothèses qui peuvent sembler optimistes mais j’essaye tout de même de choisir des titres de qualité donc une baisse devrait être (en théorie) temporaire.

Votre scénario peut tout à fait se produire tout comme le scénario inverse.
"Dans le meilleur des cas le titre que je viens d’alléger chute et le titre que j’achète monte en flèche"
Je ne sais pas lequel de nos deux scénarios a le plus de chance de se produire mais en choisissant des aristocrates du dividende et des actions avec de bons fondamentaux, j’espère que ce sera mon scénario qui se réalisera et je vous accorde sans problème que je n’en sais absolument rien !

Concernant le second point, hormis le fait que je peux re-investir sur un autre titre, il y a un moment ou mon re-équilibrage se fera sur des fonds euros car cela représente 40 % de mon portefeuille cible.
Donc si les actions représentent plus de 60%, automatiquement mes allègements partiront sur mon assurance vie.

Hors ligne

 

#120 17/11/2019 00h52 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   475  

Bonsoir Navy,

Je pense qu’il faut quand même rester prudent lors d’un renforcement à la baisse. Je veux dire par là que ce n’est pas parce qu’un titre baisse qu’il faut automatiquement le renforcer. Il est important, avant toutes choses, de comprendre les raisons principales de la baisse en question.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne

 

[+1]    #121 17/11/2019 08h04 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Bonjour Neo45,
Effectivement, ce système de renforcement n’a de sens que si les actions présentes dans le portefeuille sont solides.
C’est pour cela que j’essaye de filtrer l’ensemble des actions de ma liste par rapport à des critères fondamentaux comme la progression du CA, le ROE, FCF, le taux d’endettement, le taux de distribution et je cherche à sélectionner principalement des aristocrates qui ont fait leur preuve dans ce domaine.
En parallèle, je suis l’actualité de ces sociétés pour comprendre les raisons de la baisses et vérifier qu’il ne s’agit pas d’un problème de fond.
En ayant une liste "saine", j’espère ainsi avoir éliminé les titres à risque de ma liste avant d’avoir à les renforcer.
Mais même en restant rigoureux et vigilant sur cette sélection, je reste conscient que ça ne marchera pas à tous les coups.
Il restera toujours un risque de se tromper mais finalement cela est un peu la même chose quelque soit le domaine de la vie dès que l’on doit faire un choix.
Ce qu’il faut, c’est ne pas se tromper à chaque fois et même s’il me reste encore beaucoup de chemin à faire, l’exercice "d’écrémage" des titres est une activité passionnante.
Pour suivre ces derniers, je suis en train de créer un "screener maison" qui m’aidera à surveiller l’ensemble de ma watch-liste.

J’en reparlerai certainement dans mes prochains posts.

Hors ligne

 

#122 17/11/2019 13h41 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   47  

Bonjour, je me pose un peu les mêmes questions …

En théorie, dans une démarche de gestion active du portefeuille, il est tout à fait logique de vendre A pour acheter B, si vous pensez que A est significativement surévaluée et B significativement sous évaluée (en fait, c’est appliquer les concepts de marge de sécurité, à l’achat comme à la vente). On pourrait même argumenter que ne pas le faire serait de la mauvaise gestion. Par contre, vous avez intérêt à ne pas vous planter dans votre analyse, autrement vous avez payé des frais pour vous débarrasser d’un étalon et acheter une vieille carne, donc vous avez la double peine ! Après comme vous le dîtes, on ne peut jamais être sûr de rien, donc si vous avez une forte conviction il faut y aller…

Peut être qu’il faut se prévoir des gardes fous pour se restreindre d’être trop activiste dans la gestion: par exemple "une ligne ne peut pas représenter moins de X % du portefeuille et plus de Y%" (exemple:  2 et 10 ?, ou 5 et 20 si on est plus concentré). De cette manière, un mauvais arbitrage n’aura pas de conséquences trop catastrophiques sur l’ensemble du portefeuille ?

Bonne journée

Hors ligne

 

#123 17/11/2019 13h56 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   244  

Nemesis a écrit :

Peut être qu’il faut se prévoir des gardes fous pour se restreindre d’être trop activiste dans la gestion: par exemple "une ligne ne peut pas représenter moins de X % du portefeuille et plus de Y%" (exemple:  2 et 10 ?, ou 5 et 20 si on est plus concentré). De cette manière, un mauvais arbitrage n’aura pas de conséquences trop catastrophiques sur l’ensemble du portefeuille ?

Pour se restreindre d’être trop activiste rien de tel que de se prendre une bonne déculottée (si vous me permettez l’expression), ce qui n’est arrivé à personne depuis un moment.

De fait sur les années récentes n’importe quel portefeuille actions bien diversifié prend facilement 10% par an voire plus, et ce peu importe que vous ayez passé 3 ordres par mois ou 3 par an. Quand tout monte, vous pouvez arbitrer tout ce que vous voulez, vous serez toujours gagnant. Je dis juste attention à ne pas s’enflammer en attribuant de bons résultats à une stratégie, aussi élaborée soit-elle.

Hors ligne

 

#124 22/11/2019 12h24 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Réputation :   18  

Bonjour,
Je vous présente aujourd’hui l’état d’avancement de mon screener maison.

Au début, j’avais commencé à imaginer « un super outil capable de récupérer automatiquement à partir d’internet tous les chiffres en appelant les pages des sites de finances » et ainsi détecter la moindre opportunité sur des milliers d’actions

Puis j’ai commencé à me casser les dents sur la récupération des pages. Les limites de mon langage de programmation et/ou la structure des pages que je veux récupérer ne me permettent pas d’extraire simplement les données sad.
Puis j’ai cru comprendre sur le forum de devenir rentier que c’était une vrai galère et que les meilleures solutions étaient payantes

Et pour rejoindre les propos de Dangarcia concernant l’importance des frais, un abonnement de 50 euros par mois par rapport à mon portefeuille aurait cette fois tendance à bien plomber mes résultats

Du coup, je suis parti sur « un petit outil capable de récupérer manuellement à partir d’internet quelques chiffres en copiant/collant les pages des sites de finances sur une liste restreinte d’actions»
Il faut savoir réviser ses objectifs à la baisse 🙂

Mais finalement, cela ne me gène pas tant que ça.
J’ai tendance à choisir les titres à partir de mes lectures sur des forums ou sur des sites dédiés aux aristocrates du dividende.
A mon avis, scanner des milliers d’entreprise n’a pas de sens d’autant plus que je n’irai jamais investir dans une entreprise que je connais ni d’Adam ni d’Eve et qu’en général, je prends position sur un titre que si « je ne serais pas contre travailler dedans ».

Il y a donc un côté un peu affectif et subjectif dans mes choix.

Je récupère donc les données à partir de Zonebourse et de Yahoo finance sur une liste restreinte d’action qui constitue ma Watchliste.

J’essaie ensuite d’analyser les chiffres récupérés et j’ajuste manuellement les données si elle ne me paraissent pas cohérentes.

Voici ce que cela donne en résultat et pour le moment, ce n’est qu’une simple collecte d’information.
Je vais donc travailler par la suite sur la création d’un scoring qui se rapprochera le plus possible de ma stratégie.
Je décrirai ce scoring dans mes prochains posts.

https://www.aristocrates-du-dividende.fr/wp-content/uploads/2019/11/Image084.png

Hors ligne

 

[+1]    #125 22/11/2019 14h42 → Portefeuille d'actions de Navy (aristocrates, dividende, portefeuille)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

Vous pouvez récupérer les données comptables des 5 dernières années y compris d’entreprises européennes sur le Wall Street Journal

par exemple pour Solvay: SOLB.BE | Solvay S.A. Annual Balance Sheet - WSJ

Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Faites un don
Apprendre le bonheur