Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 22/10/2017 19h18

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2164  

Bonjour à tous,

je vais me mettre à la recherche d’un emploi suite au départ du précédent. Sachant que mon profil est cadre sup (ex-fonctions de direction d’une petite asso), 44 ans, et de formation technique à l’origine (ingénieur).
Je ne cherche pas forcément à faire la même chose (directeur d’association) ; je suis assez ouvert ; en fait, pourvu que le poste soit intéressant (me permettre d’apprendre des choses et de progresser), que j’y corresponde à peu près, et que ça soit payé au moins 2 k€ nets par mois (bon si c’est le double je serai encore plus content) ; je suis prêt à relever un challenge et même à changer de secteur et de type de fonctions.
Dernier point important : je cherche dans un département rural où ce genre de postes ne court pas les rues.

Du coup, je pense que je vais devoir faire des candidatures spontanées et espérer tomber sur un besoin d’encadrement ou de développement qui n’aurait pas encore été exprimé, plutôt que de répondre à des offres d’emploi déjà structurées. Même si, évidemment, je vais regarder les petites annonces.

Je sais bien faire un CV et une lettre de motivation, pas de souci de côté-là. J’ai moi-même déjà recruté des collaborateurs et des stagiaires (mais rarement, à 4 personnes il n’y a pas beaucoup de turnover !). Vu que ça fait 7 ans que je n’ai pas candidaté à un emploi, je me pose plutôt la question des techniques de recherche d’emploi adaptées à notre belle époque moderne :
- aujourd’hui je n’ai quasiment pas de "présence internet" (ni Facebook ni tweeter ni rien ; je suis assez protecteur de ma vie privée et n’aime pas beaucoup cette exposition internet ; la chanson "trompettes de la renommée" me correspond bien…). Faut-il que je fasse un profil Viadeo, un profil LinkedIn ? Et quoi d’autre ? Faut-il se faire repérer par des "chasseurs de tête" et comment ?
- que penser des sites type monster, régionsjobs, etc ? J’ai l’impression que c’est surtout des postes dans les grandes villes, et surtout sur des profils bien carrés, alors que j’ai un parcours un peu atypique et que je suis plutôt adaptable. Je suis plus généraliste et touche-à-tout que pointu.
- postuler par mail, c’est bien, mais comment trouver le mail du recruteur/dirigeant, surtout pour des candidatures spontanées ? Les candidatures sur le mail de contact de l’entreprise ont sûrement beaucoup moins de chances d’aboutir.
- le réseau, c’est toujours aussi important ? Mon frère avait bénéficié d’un coaching haut de gamme il y a quelques années, et on lui avait conseillé d’aller rencontrer des personnes bien placées (personnes issues de la même école d’ingénieur, notamment), non pas pour dire qu’on cherche un emploi mais pour se "renseigner sur le dynamisme du secteur et du marché" ou autre formule du même type. En gros, un échange entre cadres sup sur le dynamisme du secteur et du marché, et non pas "avez-vous un job pour moi ?". C’est toujours valable ?

Bref, je suis preneur de tous vos bons conseils, sur le forum ou par MP. Je me dis que vu la nature du forum, il doit y avoir un certain nombre de chefs d’entreprise, de DRH, et de personnes ayant cherché récemment un emploi de cadre sup ; donc j’espère profiter de votre expérience. Merci !

Dernière modification par Bernard2K (22/10/2017 19h24)

Mots-clés : cadre, cv, recherche d'emploi, réseau


Mes deux formations : "rentier immobilier en un clin d'œil" et "marchand de biens en claquant des doigts".

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 22/10/2017 19h44

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   672  

Bien que n’étant ni chef d’entreprise, ni DRH, ni en recherche d’emploi (mission impossible à mon âge), je peux faire une petite réponse compte tenu d’une petite expérience de recrutement (sourcing de CV sur internet).

Oui, un profil LinkedIn est aujourd’hui indispensable.
Avec un CV complet, des contacts aussi nombreux que possible, des groupes sur des sujets liés à vos domaines de compétences qui vous permettront d’avoir de nouveaux contacts.
A partir de là vous pouvez faire du réseautage :  les contacts de vos contacts puis  les contacts des contacts de vos contacts.

Viadeo par contre est en déclin mais a encore une petite audience en France.

monster est le site de référence dans son domaine.
régionsjobs : pas grand chose en région parisienne, ailleurs je ne sais pas.

Ne pas oublier APEC (site et association).


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 22/10/2017 20h05

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   505  

J’ai moi-même occupé un poste de direction dans une structure gérée par une association durant cet été (emploi saisonnier).

Cela est très certainement à mille lieux de de votre domaine, mais je sais qu’à l’occasion de mon recrutement (entretient avec la présidente de la ramification locale de l’association et une personne employée par la fédération départementale de la dite association), un des point qui avait plu avait été ma capacité à savoir "sortir du moule :

- proposer un fonctionnement différent de ce qui se fait en général dans ce type de structure
- ne pas hésiter à insister sur mes passions sortant de l’ordinaire, qui, soit dit en passant, permettent d’insister sur deux ou trois choses "qui font bien".
  … j’aime l’astronomie => je peux donc insister sur le fait d’être patient
  … j’ai la qualification d’arbitre régional dans mon sport => je sais donc respecter et faire respecter des règles
  … j’aime écrire imaginer et écrire des histoires => je sais faire fonctionner mon imagination et suis capable de proposer des choses qui sortent de l’ordinaire

Il ne faut donc absolument pas hésiter à se démarquer des concurrents potentiels (autres candidats) afin de sortir du lot. Si à la sortie de l’entretien (ou à la lecture du CV) vous êtes parvenu à ce que le recruteur vous catégorise comme "différent" des autres, je pense que c’est déjà un bon point pour vous.

Voila pour ma contribution. Ce n’est certainement pas grand chose, mais si cela peut vous aider ne serait-ce qu’un petit peu… Bon courage pour vos recherches à venir !


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 22/10/2017 20h06

Banni
Réputation :   115  

ArnvaldIngofson a écrit :

Bien que n’étant ni chef d’entreprise, ni DRH, ni en recherche d’emploi (mission impossible à mon âge)
.

Etant un peu tout cela et ayant une bonne experience de cv et sourcing, mais dans un domaine precis it et ssii, je vais me permettre de répondre

1/ Bien se connaitre et savoir quel poste / métier on recherche.
Car on doit faire un cv par poste recherché
Comprendre ou maitriser comment fonctionne votre poste recherché.
D’apres ma compréhension vous recherchez plus un poste de management d’équipe peu importe le domaine

2/ facebook, viadeo, linkedin :
Le dernier site est le seul où des recruteurs me contactent. Mais je ne sais si c’est le cas de votre domaine.

3/ monster, sourcing board, job board.

Je pense que chaque domaine possede ces spécificités. Peut etre que le monde des assos c’est l’apec ou viadeo qui marchent.
D’où 1/ bien comprendre comment fonctionne le domaine recherché avec les compétences requises.

Il ne faut donc absolument pas hésiter à se démarquer des concurrents potentiels (autres candidats) afin de sortir du lot. Si à la sortie de l’entretien (ou à la lecture du CV) vous êtes parvenu à ce que le recruteur vous catégorise comme "différent" des autres, je pense que c’est déjà un bon point pour vous.

Oui pour certains domaines, non dans d’autre : d’où 1/ bien connaitre le domaine qu’on vise.
Dans le marketing faut etre different
Dans la compta ou grosses boites : faut etre dans le moule et montrer qu’on sera un bon executant et pas different donc ingerable

4/ recherche de contacts pour envoyer son cv :
Tous mes contacts utilisent linkedin,
Perso je me suis fait un fichier excel avec tous les noms de boites que j’ai pu trouver sur les jobs board avec les contacts en recherchant les annonces nouvelles et anciennes.

5/ reactiver votre reseau : vos anciens collegues, alumi, concurrents, contacts etc

Dernière modification par francoisolivier (22/10/2017 20h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 22/10/2017 20h33

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   213  

Bernard

Ne pas négliger le marché caché des cadres sup ou intermédiaires, cad les postes pourvus sans passer par une annonce. Il faut se faire connaître auprès des cabinets de recrutement en vogue dans votre région et dans le secteur qui vous concerne. A défaut d’avoir des contacts en amont directement dans les entreprises qui recrutent dans votre secteur, avoir un réseau de recruteurs qui vous connaissent est une bonne manière d’accéder à ces postes. Ils sont sollicités par les entreprises qui réfléchissent à préparer un départ à la retraite ou une réorganisation et peuvent directement proposer un échantillon de candidats sans passer d’annonce. Souvent les annonces ne sont publiées que pour confirmer que les 2 ou 3 candidats présélectionnés en amont, et déjà positivement reçus par l’entreprise, ne sont pas vraiment concurrencés par des candidats sortis de nulle part suite à la publication sur APEC ou Linkedin par exemple. Expérience vécue.

Dernière modification par skywalker31 (22/10/2017 20h35)


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#6 22/10/2017 21h08

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   170  

Bonjour
vous cherchez dans votre région ou éventuellement vous envisagez de vous délocalisez?
Je vous demande ça car je travaille dans une association qui cherche un directeur (environ 40 pers à gérer). Mais c’est dans l’ain: coté rural, vous serez servi mais sans doute un peu loin de votre région d’origine.
Contactez moi en MP si vous voulez plus d’info.
Bon courage pour vos démarches.


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne Hors ligne

 

#7 22/10/2017 22h05

Membre
Réputation :   55  

Bonjour Bernard,

Je confirme que LinkedIn est indispensable.
- Il vous permet d’etre au courant des opportunités proposées par votre réseau.
- Tous les recruteurs sont dessus
- Votre réseau peut vous appuyer en postant des recommandations.
-   Vous pouvez facilement contacter des personnes pour mieux connaître une entreprise.
- Vous êtes au courant du Mercato dans votre réseau.

Pour des postes de direction, Il peut être intéressant de rafraichir son profil Apec ou Cadremploi, car cela vous fait remonter dans les résultats de recherche.

Enfin, les cabinets de recrutement sont une etape obligée.
Il suffit de les demander en contact LinkedIn pour vous faire connaître, ou alors de solliciter les contacts de votre réseau.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 22/10/2017 22h27

Membre
Réputation :   94  

Le fait que vous cherchiez dans une zone rurale (laquelle?) change pas mal la donne selon moi.
Je doute un peu de l’efficacité de linkedin, cabinet de recrutement etc…
Suivant la région, le tissu économique ne sera pas forcément composé de grosses structures,
avec des DRH, ou des interlocuteurs qui passent par ces moyens pour recruter.
Par contre réseauter "local" me semble indispensable, en zone rural ça fonctionne souvent en vase clos…


Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 22/10/2017 23h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

Bernard, si je peux vous donner mon point de vue, qui vaut ce qui vaut.
Je pense que vous êtes un perfectionniste contrarié.
Dans le monde du travail, nul besoin de perfection. Il faut tenter et avancer. Les petits échecs sont tolérées, même pour les meilleurs wink

Hors ligne Hors ligne

 

#10 23/10/2017 06h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Quel emploi souhaitez vous exercer et dans quel département ?

Hors ligne Hors ligne

 

#11 23/10/2017 07h18

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2164  

Déjà un grand me.rci à tous pour vos conseils et informations. Je reste preneur de tous vos conseils et remarques.

Mi345 : s’agissant d’un forum public, je ne souhaite pas être plus précis que ce j’ai écrit dans le premier message, car cela conduirait à perdre mon anonymat.

Dernière modification par Bernard2K (23/10/2017 07h19)


Mes deux formations : "rentier immobilier en un clin d'œil" et "marchand de biens en claquant des doigts".

Hors ligne Hors ligne

 

#12 23/10/2017 09h55

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   649  

Si le type d’association dans laquelle vous souhaitez travailler à rapport avec la chose public, il semblerait efficace de "se frotter au politique" souvent financeur, influenceur ou décideur. J’ai dirigé une association et cela se passait souvent comme ça (à mon grand regret, mais c’est un autre sujet).

Le monde associatif travaillant souvent en coopération, côtoyer les directeurs d’assoc permet par le bouche à oreilles de pourvoir souvent les postes avant qu’il ne soient annoncés.

Les institutions (Conseils départementaux, Régional… ), avec les directions de services concernés par vos domaines peuvent être aussi une bonne piste. Si vous ne les connaissez pas, il faut les rencontrer pour un projet et repositionner adroitement la conversation…

Bon succès !


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 23/10/2017 11h04

Membre
Réputation :   13  

Le site de Pôle-Emploi est également bien fourni en annonces à presque tous les niveaux de salaires. Je trouve que les gens le sous-estime beaucoup !

Hors ligne Hors ligne

 

#14 23/10/2017 11h14

Banni
Réputation :   40  

Chercher un emploi c’est comme l’immobilier wink

En passant par pôle-emploi ou l’apec (équivalent leboncoin de l’immobilier), vous serez des milliers à voir la même annonce, des centaines à postuler, les chances de faire une bonne affaire sont minces.

Comment on fait en immobilier pour augmenter ses chances de trouver la perle rare ? On réseaute, on va voir les agences, on leur explique le projet, les notaires, les concierges ..et c’est comme ça qu’on est appelé en premier sur un bien même pas encore sur le marché !

Pour un job c’est pareil, c’est même encore plus accentué. De mémoire ~80% des emplois pourvus ne font jamais l’objet d’une annonce, le réseau est roi ! LinkedIn, Association Alumni, Afterwork, Conférence …

Pour trouver des contacts LinkedIn est super pour identifier qui est le RH, le manager…, vous pouvez ensuite envoyer des mails, ou pour trouver comment construire les adresses mails interne d’une entreprise j’utilise ce site : Find email addresses in seconds ? Hunter (Email Hunter)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 23/10/2017 20h28

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Comme dans tout projet, au départ, il faut définir le but : quel est le métier qui vous fera plaisir d’exercer au quotidien?

Dans le secteur de l’immobilier avec vos connaissances, vous pourriez être dans le service juridique chez un bailleur, dans le montage de projet chez un promoteur, dans le service technique en maintenance chez un gestionnaire de patrimoine ou gérer des locataires en immobilier d’entreprise : Property manager etc… Le choix est large.  Votre fibre est plus étude que l’action sur le terrain. 

Une fois cela clairement défini, il faut vérifier l’adéquation entre le métier et son propre parcours professionnel. Le CV n’est que le reflet de votre parcours passé, en cela il ne sera pas difficile à écrire. Faites un point personnel sur vos motivation, cela vous permettra de cibler et de lister les compétences que vous avez pour l’emploi visé et de préparer votre lettre en concordance.

Maintenant pour répondre à votre question : 
Épluchez les annonces sur indeed.fr qui est un agrégateur ou sur le moniteur.fr, spécialisé dans le BTP.
Vous pouvez aussi faire appel à un chasseur de tête qui connaîtra mieux le tissu de votre localité.
Renseignez-vous sur l’employeur, assurez-vous que vous partagez leur valeurs (vous avez une fibre associative avec un gout prononcé pour l’équité, le respect des lois et le travail)
Il faut savoir que la construction est en forte reprise depuis 9 mois - 1 an. les entreprises de recrutement peinent bien plus à trouver des profils qualifiés aujourd’hui qu’en 2015. Le rapport de force est en faveur du candidat. C’est visible au travers des dépots de permis de construires (statistiques nationales disponibles sur CGED) et de la lecture des documents de références de Kaufman et Nexity.

Voici quelques supports de formation à la recherche d’emploi, qui m’ont bien aidé, cela ne fait jamais de mal de réviser les bases :

reussir sa lettre de motivation

Préparation à l’entretien d’embauche

Dernière modification par Mi345 (23/10/2017 22h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 23/10/2017 20h44

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2164  

Mi345 : avis très utile et argumenté.

Le problème, c’est que je suis autodidacte sur l’immobilier. A part mes connaissances et mon expérience sur la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables et un peu les travaux de second oeuvre, tout le reste est appris par le forum, des bouquins, lecture de sources diverses, discussions avec des investisseurs, et un goût certain pour le juridique. Je n’ai jamais vraiment bossé sur l’immobilier et ça serait à coup sûr un virage à 90° dans ma carrière.

Quand j’y pensais, je pensais plutôt à une agence immobilière, mais les postes que vous indiquez me correspondent bien plus. Je vais y réfléchir un gros coup.


Mes deux formations : "rentier immobilier en un clin d'œil" et "marchand de biens en claquant des doigts".

Hors ligne Hors ligne

 

#17 23/10/2017 22h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   131  

Il n’est jamais trop tard pour faire ce qu’il vous plait.
Vous êtes un Wozniak de l’immobilier, il ne vous reste plus qu’à vous trouver votre Jobs.

(Puis faites nous signe ensuite, histoire qu’on investisse dans votre boite)

Dernière modification par Mi345 (23/10/2017 22h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 23/10/2017 22h32

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

Bonjour Bernard,

Concernant les activités de promoteur lotisseur aménageur ou même bailleur sociaux, soyez prudent. Il faut laisser ses convictions et ses valeurs morales assez souvent au vestiaire.
Or vous me semblez être quelqu’un de relativement droit et carré dans vos écrits, choix et décisions, ce qui est un peu normal à 44 ans. Pas sur donc que vous vous y feriez si bien.

Dernière modification par Iqce (23/10/2017 22h33)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#19 25/10/2017 01h15

Membre
Réputation :   5  

Bonsoir Bernard2K,

Tout d’abord, félicitations à vous de sortir de votre zone de confort, et de vous mettre en quête d’un nouveau challenge professionel. À 44 ans (même si c’est encore très jeune) il faut oser, chapeau !
Pour le reste, je n’ai pas grand chose à ajouter à ce qu’on dit nos camarades, si ce n’est que je ne saurai trop vous conseiller de jeter un œil au PLUS GROS job board français, qui n’est autre que…LeBonCoin.
Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est aujourd’hui le n°1, et j’y ai pour ma part trouvé (en 2014) l’emploi que j’occupe encore à ce jour.

Bonne recherche et encore bravo !

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur