Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#351 23/08/2022 15h49

Membre (2010)
Réputation :   34  

INTP

Pour ma part, diverses céréales, noix et fruits frais dans un bol de fromage blanc ainsi qu’un café…

Et le WE je me fais souvent un brunch sucré/salé mais comme ce jour là, je ne remange pas avant le soir, c’est sans remords 😉

Selon la médecine chinoise, notre système digestif est à son apogée entre 7 et 13h… Ce qui rejoint l’adage : petit déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et dîner comme un pauvre…

Mais comme cela a été dit, je crois qu’il faut avant tout s’écouter ! Il m’arrive désormais de sauter des repas quand je n’ai pas faim… Souvent les lendemains de fêtes ou repas lourds…


Apprenez à fabriquer vos propres meubles … même si vous avez 2 mains gauches !

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #352 23/08/2022 16h08

Membre (2021)
Top 20 Année 2022
Réputation :   99  

flosk22 a écrit :

J’avoue que je ne pensais pas avoir besoin de citer une source pour une évidence aussi fondamentale que celle-ci, mais puisqu’il vous en faut une:

Extrait d’un articler citer par un autre membre:

Selon l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (Onaps), le seul fait d’être assis plus de trois heures par jour est déjà responsable de 3,8 % des décès, toutes causes confondues et quel que soit le niveau d’activité physique en parallèle! Le problème est que ce seuil des trois heures assis est largement dépassé et ne cesse de croître: chez les quadragénaires, le temps passé sans bouger (dans les transports, au bureau, devant leur téléviseur, etc.) est estimé à douze heures lors d’une journée de travail et à neuf lors d’une journée de congé!

Maintenant si ça vous plait de croire que vos 3h/semaine de sport vous place dans la situation des actifs et vous exonère de toutes les pathologies liés à la sédentarité grand bien vous en fasse.

Le problème est que ces études ne veulent rien dire.

Rattacher la mortalité à la position assise >3h n’est pas recevable scientifiquement : quel est le mécanisme physio-pathologique ? Quelles sont les causes de mortalité ? Y a t’il eu des études multicentriques avec un groupe contrôle de bonne taille et sur une durée suffisante et des critères intermédiaires, centralisées dans des méta-analyses ? Non.

Bref, une étude observationnelle seule est considérée comme de très bas niveau de preuve, la conclusion étant … qu’on ne peut rien en conclure.

C’est un peu comme si on se rendait compte que tous les gens qui ont un briquet développement plus de cancer du poumon, et donc qu’on en concluait que "avoir un briquet sur soi = provoque des cancers du poumon". Or, nous savons très bien que ce n’est pas le fait de porter un briquet qui donne le cancer, mais bien de fumer…

Bref, il faut très attention à toutes ces fausse corrélations dans ces études observationnelles qui pullulent. Croire que faire 3h de sport le même impact sur votre santé que de ne pas en faire est erroné.

Dernière modification par MarcAurele (23/08/2022 16h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#353 23/08/2022 16h17

Membre (2015)
Top 20 Année 2021
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   536  

ENTJ

C’est très bien formulé (fausses corrélations) ; je pense qu’il peut y avoir le même biais dans la synthèse produite par science et avenir au sujet du lait entier ou non à partir de la méta étude, l’un étant "mauvais" et l’autre "bon".


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#354 23/08/2022 19h19

Membre (2021)
Réputation :   38  

Pour un petit déj top je suis passé depuis deux ans de :

Tartines beurre+confiture et miel,  cacao maigre+lait. Un verre de jus de pomme

à

Omelette deux oeufs, deux cuillères à café de sucre (roux voir cassonade brute) deux grosse cuillère à café de fruit à coque en poudre (noisettes, amandes, cacahuète, c’est selon) cuite dans huile d’olive
Ou en alternance avoine, chia, fruit à coque, isolat de proteine de pois, cacao maigre, lait de riz.
Tartine une beurre et une beurre et soit miel soit confiture (dose de sucre rapide equivalente )
Café sans sucre.

Tout est quasi bio (petit dej de roi)

Avant zéro protéines (hormis cacao maigre), deux heures après j’avais très faim, et grignottait des cochonneries tout en ayant tjs faim.

Désormais j’ai des fringales seulement en période de musculation,  et c’est une poignée de fruits à coque et/ou tranche de pain "spéciaux" (pas du blanc).

J’ai réduit au max les sucres rapide (sauf sur le vtt).

Pour info je suis ectomorphe= pas de gras,  pas de muscles. Je peux manger tout ce que je veux sans prendre de poids. Mais avant de me mettre au sport et muscu, trois marches d’escaliers m’essouflaient, douleurs lombaires quotidienne après seulement deux ans de "sédentarité" (jeune conducteur de semi remorque).

Désormais 25km 450m de D+ à 13km/h de moyenne, pas exceptionnel mais je me sent bien mieux. Passé aussi de 60/62   kg (fumeur) à 68/72 kg.

Pour l’anecdote, myope j’ai arrêté les lunettes il y a deux ans…


Chauffeur-Trader

Hors ligne Hors ligne

 

#355 23/08/2022 20h41

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   389  

Si vous voulez perdre du poids, une ou deux noisettes/amandes au petit dejeuner pour un petit huilage de la machine, et au bout de quelques jours vous n’aurez plus  du tout faim le matin.

d’accord avec Marcaurelle sur les correlations dont on ne peut isoler la causation necessairement.
@Roupettes Impressionant!

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #356 24/08/2022 00h36

Membre (2021)
Réputation :   11  

Pour répondre au message de MarcAurele sur les différentes études mettant en lien la sédentarité et la mortalité, les preuves scientifiques s’accumulent, sont bien menées et sont unanimes:
- article de vulgarisation:
La Sédentarité pire que l’Obésité ; Phénomene de Santé Publique | C’est Physio centrale : la centrale innovante de partages des kinés  !!!
- articles scientifiques en tapant "sedentary and mortality" (revues de bon impact factor):
sedentary and mortality - Search Results - PubMed

Chose intéressante, abandonner la sédentarité et pratiquer une AP diminue les risques de mortalité. Les méfaits sont donc réversibles! L’AP devient alors un traitement médical reconnu par la loi de 2016 modifiée en 2022 sur la prescription d’activité physique
Chapitre II : Prescription d’activité physique (Article L1172-1) - Légifrance

Ne plus être sédentaire et pratiquer une AP efficace pour sa santé (Activité Physique Adaptée) permet entre autre de diminuer de >40% le risque de récidive de plusieurs cancer! Elle permet également de prévenir la survenue de cancer. Et c’est prouvé scientifiquement!
Rapport de l’Institut du Cancer (INCa) (p6-7-8):
https://www.oncopacacorse.org/fr/actual … -de-cancer

Pour en revenir à cette file de discussion très intéressante qui aborde notamment la diététique et l’AP, je dirais que:
- avoir une mauvaise alimentation peut être compensé -au moins partiellement - par une pratique d’AP
- la sédentarité ne peut pas être compensée par une parfaite alimentation
- évidemment il faut associer les 2. Mais ceux qui mangent mal sont également souvent ceux qui sont sédentaires!

Dernière modification par ColombC (24/08/2022 00h41)


L'investissement, c'est ce que l'on fait de son temps et de son énergie

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #357 24/08/2022 12h53

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   654  

ENTJ

MarcAurele, le 23/08/2022 a écrit :

Bonjour,

je suis pratiquant de bodybuilding depuis 10 ans (en amateur, naturel) - médecin et diabétique de surcroit, ce qui m’a permis d’acquérir de bonnes connaissances en matière de diététique.

1) C’est ce que l’on met dans son assiette qui détermine 75% d’une  performance sportive et de l’état de santé. Bien manger, c’est la base indispensable pour vivre vieux et en bonne santé.

En France, plusieurs problématiques culturelles existent qui nuisent à l’état de santé :
- petit-déjeuner à la française (pâtisseries, jus, beurre, céréales, pâtes à tartiner) = bombe calorique glucidique, à proscrire
- consommation excessive de pain blanc (certes, qui est bon), mais qui est à considérer comme un sucre rapide = baisser drastiquement sa consommation de pain blanc et préférer les pains noirs
- l’alcool (bière dans nord, pastis dans le sud, vin partout ailleurs) = arrêter ou réduire au strict minimum
- consommation excessive de produits transformés liés au mode de vie occidental = faire l’effort de cuisiner soit même
- grignotage parasite à tout moment de la journée avec des produits sucrés transformés (Kinder, barres de céréales, sucreries) = préférer un fruit ou ne pas grignoter, tout simplement

Néanmoins, la nourriture est un plaisir dont il faut profiter. Une fois par semaine, je m’organise un "cheat meal" avec de la junk food, très calorique : cela permet de se faire plaisir tout en ayant un impact minime sur la santé.

2) Ne pas être extrémiste.
Il faut rester simple sur la diète et l’exercice physique, vous n’êtes pas un sportif professionnel.

Si vous avez trop de règles, trop de contraintes, trop d’exigences, vous ne tiendrez jamais dans la durée. Honnêtement, je ne lis plus toutes les études de diététique qui s’amusent à comparer un  régime à 1.1g/kg/j de protéines animales vs 1.2g/kg/j ou bienfait - malfait du lait… restez simple, appliquez les grands principes généraux (moins de gras, pas de sucre rapide, pas d’alcool, pas de grignotage), et tout ira bien.

Le même schéma s’applique au sport : au début toutes mes séances de musculation étaient réglées comme du papier à musique, désormais je bosse comme j’en ai envie, et les résultats sont identiques  pour plus de satisfaction.

3) Accepter que la vie est cyclique et non linéaire.
Certaines périodes, vous ferez du sport tous les jours, votre régime sera parfait - d’autres périodes, vous ferez moins de séances et elles seront de piètres qualités, et vous accepterez de faire trois fast-food par semaine. C’est comme ça, il faut l’accepter, il n’y a rien de grave.

4) Concernant le travail physique, il est très souvent corrélé aux problèmes de santé ostéoarticulaires - car ce sont pour la plupart des gestes répétitifs et traumatiques. Je ne recommanderai jamais à quelqu’un d’être maçon ou salarié dans un supermarché… l’association travail peu physique + sport est le meilleur compromis (et oui, 3h de sport par jour est bien mieux que rien).

Exactement.

Personnelement je mange des œufs et riz le matin , équilibré les repas sans pesé ma nourriture. Une collation l’après-midi avec fruit et pain complet.
Je ne mange JAMAIS de produits industriels et même mes desserts sont TOUJOURS des fruits.
Je bois de la bière juillet et août ensuite RIEN en alcool même à Noël et jour de l’an smile
Je me fais 1 ou 2 écarts par semaine voir plus juillet août.

De m’entraîner tout les jours me donne envie d’avoir des résultats.
J’ai un "petit" niveau france sur 10km en 33min mais cela demande de l’entraînement c’est sur.
Depuis 3 ans je bifurque sur de la musculation poid de corps / HIIT!

D’avoir été infirmier me donne envie d’être en bonne santé car c’est toujours les mêmes facteurs de risque qu’on retrouve à l’hôpital.

Étant STAPS également, je suis 100% en phase avec vous.

Je dirai en plus qu’en France, il manque encore de prévention car les gens sont de plus en plus en surpoids et obèses. Le travail peut être encore amélioré.
Il faut associer cela également au déni ( demain je peux traverser la route et me faire écraser ! Donc autant vivre… )
Bref et j’en passe. il y a encore du travail pour changer les mentalités.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#358 24/08/2022 23h07

Membre (2017)
Réputation :   60  

INTJ

Je suis du même avis que cricri77700 et MarcAurele concernant la diététique.

Je pratique même le jeune intermittent de 16h en complément.
Je dine à  20h, zappe le petit-déj 80% du temps et fait mon repas du midi "fait maison" avec un fruit en dessert.
Je pratique ce régime depuis plusieurs années et mon corps c’est facilement habitué.
Je n’ai même pas de sensation de faim le matin.

Ce manque de calories ne m’empêche pas de faire mon trajet en vélo de 20 minutes pour rejoindre mon travail de sédentaire. J’utilise peu mon standing-desk mais je devrais me forcer un peu plus de ce coté.
Au travail, je me force à ne pas utiliser les ascenseurs sur 3 étages et me déplacent pour voir mes collègues le plus souvent possible. En bonus, c’est plus écologique car les ascenseurs consomment bien.

Je ne suis pas inscrit à une salle de sport mais par contre, j’utilise les installations public dans un parc situé entre mon travail et la maison sur le retour. Je m’y arrête 2-3 fois par semaine pour 30 minutes.
Je travaille avec le poids de mon corps essentiellement.
Je n’arrivais pas à faire plus de 5 tractions en série de 3 mais en 4 semaines je vois déjà le résultat.

Il faut que je me motive un peu à courir 10km pour les courses de l’automne mais la chaleur a stoppé m’a lancé.

Je remarque que ce qui marche le mieux sont vraiment les conseils d’Atomic Habit en incorporant de petites actions dans mon quotidien.ment

Dernière modification par FunnyDjo (24/08/2022 23h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#359 24/08/2022 23h20

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   654  

ENTJ

La je suis pas d’accord avec vous sur le fait de sauter des repas 😉

Qui dit sport dit alimentation équilibrer et sans sauter de repas chef

Dernière modification par cricri77700 (24/08/2022 23h20)


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#360 25/08/2022 10h05

Membre (2016)
Réputation :   108  

Sinon il suffit de manger quand on a faim…

Je n’ai personnellement jamais manger le matin et ça ne m’a jamais posé le moindre problème, y compris pour courir 10k au réveil.

Les bénéfices du jeûne intermittent font débat mais il y a un grand nombre de partisans et d’études qui en vantent les bienfaits.

Par contre FunnyDjo pas sur que vous ingurgitiez moins de calories que si vous preniez un petit déjeuner, vous mangez probablement un peu plus aux autres repas.

Le corps a de toute façon besoin d’un certain nombre de calories et vous le fait savoir.

Hors ligne Hors ligne

 

#361 25/08/2022 10h25

Membre (2015)
Top 20 Année 2021
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   536  

ENTJ

Je doute (et je suis preneur d’avis contradictoire) qu’il y ait une manière de faire meilleure que d’autres.

Ce matin, 10K fractionné avec un bon repas hier soir (bon = glucides lents etc) ; boooof ; petit déj omellette, fromage, avoine, fruits secs et…J’ai toujours faim. Je fais un repas 1h00 avant le même entraînement : impeccable.
Ma conjointe avec le même entraînement na va pas petit déjeuner, elle tiendra sans soucis jusqu’à midi, mais si elle mange 1h00 avant de courir, cela va mal finir etc

La bonne méthode est sans doute celle qui nous convient et il faut parfois bien longtemps pour se connaître. C’est là qu’un coach est essentiel si l’on veut progresser (et quel que soit son niveau on peut avoir envie de faire de son mieux).

Pour le "fun" : Il a fumé comme un pompier, il engloutit 5 000 calories par jour et est une vedette de l’ultra-trail :  Alexandre Boucheix, un déjanté qui court vite - midilibre.fr


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#362 29/08/2022 07h24

Membre (2016)
Réputation :   108  

Un article des échos ce week end faisant écho à la conversation sportif / sédentaire

Extrait choisi:

Les Échos a écrit :

Pendant longtemps, on a utilisé le terme sédentaire pour décrire à la fois le temps passé assis et l’inactivité physique. On sait maintenant qu’il faut bien distinguer les deux, explique François Carré, cardiologue et médecin du sport. En d’autres termes, la sédentarité et l’inactivité physique ont chacune un effet négatif sur la santé indépendant l’un de l’autre. Il est possible d’être un sportif sédentaire en faisant 4 heures de sport par semaine et en restant assis 10 heures par jour. » Evidemment, si on cumule sédentarité et inactivité physique, c’est encore pire ! Et c’est malheureusement le cas de plus d’un tiers des adultes, d’après l’Anses.

Détail de l’article:
Santé : la sédentarité, mal du siècle | Les Echos

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #363 20/10/2022 11h22

Membre (2020)
Réputation :   4  

Lavie, le 22/10/2021 a écrit :

Je vais témoigner. Vexé par la médecine du travail qui m’a catégorisé en surpoids (77 kg pour 1,72 m soit un IMC de 26) alors que je savais que j’étais plutôt lourd mais parce que plutôt musclé, j’ai modifié mon hygiène de vie.

Au départ, je visais un IMC de 25. J’ai perdu 3 kilos rapidement (en 1 mois) alors je me suis dit que j’allais continuer. J’ai mis 10 mois à perdre les 7 kilos suivant. Aujourd’hui, je fais 67 kilos, IMC 22,3. Je suis passé de 25% à 15% de masse grasse (d’après une balance à impédance) et j’ai perdu 10 centimètres de tour de taille.

Entre le changement de boulot (totalement sédentaire, des déjeuners professionnels, moins de temps disponible pour le sport avec le nouveau travail et la famille qui s’est agrandie), les chocolats de Pâques et les vacances d’été, j’ai tout repris en un an…je suis un peu dégouté car ma perte de poids m’avait demandé un an d’effort et qu’au quotidien je mange équilibré ; j’ai honte aussi car je m’étais toujours demandé comment on pouvait prendre 10 kilos en un an sans réagir…

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur