Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #26 27/01/2017 12h22 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   

Un changement de président de la République.
Fillon ou Macron suivant les derniers sondages (qu’il faut prendre avec précaution). Ces deux là privatiseront à tout va, j’en suis persuadé. Et la privatisation de la Francaise des Jeux jettera la lumière sur la sous valorisation d’Idsud.

Attention : Je suis actionnaire d’Idsud

Hors ligne

 

#27 24/03/2017 15h58 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   

Très gros échanges sur Idsud depuis nos derniers posts.
Un gros semble ramasser pas mal de papier.

Hors ligne

 

#28 13/05/2017 11h53 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   

C’est Franklin finance qui a ramasse pres de 10%

Hors ligne

 

#29 02/06/2017 21h19 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   

Retour au dessus de 50 euros. Le carnet vendeur se vide. Il faut dire que Franklin a bien ramasse. Peut etre de la speculation sur la FDJ apres les elections ? A suivre

Hors ligne

 

#30 12/06/2017 19h00 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   

Quelqu’un va a l’AG ? Franklin sera sans doute present.

Hors ligne

 

#31 04/09/2017 23h30 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

Je me permets d’ouvrir ce fil suite aux rumeurs de privatisation de la Française des Jeux en ce moment.

Je vous renvoie à une bonne analyse de la société faites par un membre du site Boursematch : Analyse

Hors ligne

 

#32 04/09/2017 23h57 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   379 

Bonsoir,

La société avait déjà été abordé ici il y a déjà près de 2 ans (avec un peu de repompe de l’un à l’autre des intervenants peut-être !).
La rumeur de ce WE a effectivement procuré +12% au titre ce jour.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#33 05/09/2017 11h04 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   285 

Hello,
attention le dossier n’est pas facile. Même si la Française des jeux est privatisée, il faudra voir ce que la famille fera du cash reçu. Or, malheureusement, l’historique d’allocation de capital n’est pas parfait.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions Idsud.

Hors ligne

 

#34 05/09/2017 11h42 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   45 

Je suis d’accord avec Jeyfox, étant donné la gestion "atypique" de la famille Luciani, on peut facilement appliquer une décote de 50 à 60% sur l’ANR.

Ce qui fait que pour moi la société est proche d’être à son prix, même en intégrant une introduction de la FDJ.

Effectivement peu après l’éventuelle privatisation de la FDJ on aura un peu de spéculation court terme qui pourrait amener le titre bien plus haut.
Mais si ce scénario n’a pas lieu l’action continuera à végéter vers 30€ jusqu’à la prochaine présidentielle…

Mise à jour à 14h30:
La privatisation semble de plus en plus probable d’après challenges:
La Française des jeux bientôt privatisée ?

Dernière modification par tigrou (05/09/2017 14h30)

Hors ligne

 

[+1]    #35 10/11/2017 19h19 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   76 

Pour information : http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise … 99228.html

http://bfmbusiness.bfmtv.com a écrit :

L’État vise avant tout une transaction financière de grande ampleur. Il table sur une valorisation de la FDJ supérieure à 3 milliards d’euros dont il souhaite récupérer entre 1 et 1,5 milliard d’euros. Ces montants sont des ordres de grandeur mais ils illustrent bien les ambitions de l’État, qui détient 72% de la FDJ. La fiscalité et le cadre réglementaire devront être fixés à long terme pour rassurer les investisseurs et maximiser la valeur de l’entreprise. Le scénario central étudié par l’administration de Bercy vise donc une véritable privatisation qui verrait l’État descendre sous la barre symbolique de 50% du capital.
[…] S’il descend sous le seuil symbolique de 50% du capital, l’État français devra justifier auprès de Bruxelles qu’il garde la main sur la gouvernance de la FDJ. Sinon, le monopole de la loterie saute et devra être ouvert à des concurrents étrangers. Un scénario inenvisageable qui provoquerait un effondrement de la valeur de la FDJ et empêcherait sa privatisation. "L’État gardera d’une façon ou d’une autre la main sur la gouvernance" reconnaît un proche de l’entreprise.

Si on table sur une valorisation à 3 milliards, IDSUD détient 2,626% soit 78,78 millions ou 87 euro/action.
Il faut toutefois tenir compte d’une décote pour la gestion calamiteuse du PDG de IDSUD et de la possibilité d’une valorisation inférieure.
Je n’ai pas d’actions IDSUD.

Dernière modification par gilgamesh (10/11/2017 19h39)

Hors ligne

 

#36 10/11/2017 22h33 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   45 

3 milliards de valorisation pour la FDJ, ça ne me parait vraiment pas cher, pour une entreprise qui a réalisé
176M de résultat net, dispose de plus de 500M de trésorerie nette, croit de + de 10%/an et qui évolue sur un secteur protégé.

Ce qui est sûr c’est que si l’intro se faisait dans une fourchette 3 à 4 milliards € à fin 2018, idsud est largement à son prix…

Hors ligne

 

[+1 / -1]    #37 11/11/2017 12h51 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   67 

Si la Française de Jeux est valorisée à 3 milliards, il faudra vraiment en profiter pour remplir son fonds de PEA. En tout cas, ce serait mieux que des petits actionnaires qui ne sont pas des pros de la bourse en profitent plutôt que Partouche ou Barrière.

Concernant IDSud, je mettrais une décote maximale genre 70-75% tellement la gestion est calamiteuse. L’historique des dividendes est d’une grande médiocrité. Sympathique pour spéculer sur la privatisation mais guère plus.

Hors ligne

 

#38 12/11/2017 17h19 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   33 

Privatiser une entreprise rentable alors que l’état Français emprunte à 1% sur 12 ans et 2 % sur 50 ans est au mieux une aberration économique et plus sérieusement de la prévarication.

Hors ligne

 

#39 12/11/2017 17h29 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   365 

Elle sera peut-être/sûrement plus rentable une fois privatisée et ouverte à la concurrence (deuxième étape). Et prélever un impôt spécial (jeu de hasard) sur ses bénéfices sera alors plus rémunérateur que de gérer une participation publique et tous les gaspillages qui l’accompagnent?

1- je vends un monopole d’état et je me gave
2- j’ouvre à la concurrence (groupe Barrière et autres) et profite de l’efficacité d’une gestion privée tout en continuant de prélever ma dîme (le petit actionnaire qui pensait faire une excellente affaire en sera pour ses frais).

Je trouve plutôt intelligent la démarche du gouvernement.
Et pour une fois on ne peut pas mettre en avant l’intérêt général de service public de cette société…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#40 01/01/2018 16h43 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   461 

Bonsoir !

@Jef56, je suis globalement d’accord avec, à un (gros) détail près : une société privatisée pourrait très bien décider de baisser fortement le dividende…


M07

Hors ligne

 

#41 01/01/2018 18h13 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Banni
Réputation :   280 

yihk a écrit :

Privatiser une entreprise rentable alors que l’état Français emprunte à 1% sur 12 ans et 2 % sur 50 ans est au mieux une aberration économique et plus sérieusement de la prévarication.

C’est pourtant toujours comme cela que procède l’Etat  : privatiser les profits (sociétés d’autoroutes) et nationaliser les pertes (Alstom, sidérurgie,…).

Hors ligne

 

#42 01/01/2018 18h31 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   133 

De toute façon vu la qualité du management d’IDSUD le but est de revendre l’action quand elle se sera appréciée en fonction de la valorisation de FDJ pour réinvestir ailleurs (peut être même dans FDJ directement, a voir.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne

 

#43 08/03/2018 19h17 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   76 

Quelques nouvelles sur une éventuelle privatisation de la Française des jeux :

https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/la-fdj-gardera-son-monopole-meme-en-cas-de-privatisation-darmanin-1747541.php#4row64pBRHj2IaLe.99 a écrit :

Nous réfléchissons à l’ouverture du capital de la Française des Jeux tout en gardant le monopole de la Française des Jeux", a dit Gérald Darmanin sur Sud Radio sans donner davantage de précisions sur les intentions du gouvernement.

"Il appartient au ministre de l’Economie et des Finances (Bruno Le Maire, NDLR) de faire dans la loi Pacte une ouverture de capital", a-t-il rappelé.

[…]Gérald Darmanin a précisé mercredi lors d’une audition par la commission des Finances du Sénat que dans le cadre de la réflexion sur l’évolution du capital de la FDJ, il était prévu que l’Etat "garde la possibilité d’avoir la main sur l’entreprise", qu’il s’agisse des questions de régulation ou de politique de santé publique, avec notamment les problèmes de dépendance.

Je me demande si les particuliers pourront acheter des actions de la FDJ.Au moins une introduction en bourse permettrait aux français d’en profiter, plutôt que de laisser cette cash machine pour des fonds d’investissements.
Personnellement, je ne pense pas que ce soit une décision judicieuse, c’est une entreprise avec des gains pérennes et un monopole et l’argent de l’Etat pourrait fructifier facilement avec très peu de risque.Je ne pense pas que l’argent récolté sera investi dans des projets ou des entreprises ayant un rapport rendement/risque aussi intéressant (monopole, pas de risque d’obsolescence, d’innovation ou de compétition dans ce domaine).

Dernière modification par gilgamesh (08/03/2018 19h32)

Hors ligne

 

[+1]    #44 09/03/2018 00h23 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   573 

Comme vous j’ai le poil hérissé à l’idée que les gains de la FDJ profitent au privé. En plus des arguments cités (cash machine à monopole et qui doit avoir une rentabilité diabolique), il y a le fait que les jeux c’est un peu profiter de la crédulité et de la pauvreté des classes populaires (qui rêvent de devenir riches). Et actuellement les bénéfices de cette quasi arnaque servent au moins à la collectivité, et sont en partie redistribués au milieu sportif associatif. Que tout ça devienne des dividendes pour nous les nantis heurte mon sentiment de justice. Désolé pour ce couplet semi politique ; pour une fois…


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#45 09/03/2018 10h06 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   461 

Bonjour !

Cher JeromeLeivrek, je ne puis qu’exprimer un point de vue différent. Certains termes que vous utilisez heurtent le cynisme que j’ai développé au cours de dizaines d’années de vécu. Je ne suis pas sûr d’avoir entièrement raison, mais je suis certain de ne pas avoir entièrement tort.

Ainsi :

JeromeLeivrek a écrit :

Comme vous j’ai le poil hérissé à l’idée que les gains de la FDJ profitent au privé

Si le "privé" fait partie du pays, ses salariés sont des citoyens comme les autres. Vouloir opposer privé et public revient à tenter de réveiller une guerre interne, préjudiciable à tout le monde.

JeromeLeivrek a écrit :

il y a le fait que les jeux c’est un peu profiter de la crédulité et de la pauvreté des classes populaires (qui rêvent de devenir riches).

Sur ce point, je suis entièrement d’accord avec vous. Les jeux d’argent devraient être purement et simplement interdits. Pourtant AUCUN parti politique ne propose même d’y réfléchir. Cela en dit long sur la morale de ceux qui nous gouvernent.

JeromeLeivrek a écrit :

Et actuellement les bénéfices de cette quasi arnaque servent au moins à la collectivité, et sont en partie redistribués au milieu sportif associatif.

C’est une erreur : ça ne sert pas la communauté, mais ça finance une (très) petite partie des dépenses de l’État.
Quant à la redistribution au milieu sportif, elle a, dans les faits, remplacé d’autres subventions, sans s’y ajouter. De plus, elle a été, et est encore, largement ponctionnée pour financer des équipements qui seraient autrement à la charge de l’État (grands stades, équipements olympiques, etc.)

JeromeLeivrek a écrit :

Que tout ça devienne des dividendes pour nous les nantis heurte mon sentiment de justice.

L’État y gagnera beaucoup. En plus des 33 % prélevés sur le montant des paris et mises, la société paiera des impôts. Impôts qui sont d’ailleurs prélevés sur les bénéfices AVANT leur distribution comme dividendes. De plus ces dividendes seront eux-mêmes soumis au PFU. Au final, il y aura une double imposition.


M07

Hors ligne

 

#46 09/03/2018 11h03 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Réputation :   71 

Les pauvres qui sont moins intelligents/informés jouent davantage au loto, fument plus, s’alimentent moins bien, ont moins accès aux soins de qualité.

Rien n’est 100% juste dans cette vie mais, à mon sens, tout désengagement de l’état est une bonne chose.

Hors ligne

 

#47 09/03/2018 14h34 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   573 

M07 a écrit :

Ainsi :

JeromeLeivrek a écrit :

Comme vous j’ai le poil hérissé à l’idée que les gains de la FDJ profitent au privé

Si le "privé" fait partie du pays, ses salariés sont des citoyens comme les autres. Vouloir opposer privé et public revient à tenter de réveiller une guerre interne, préjudiciable à tout le monde.

Si à chaque fois qu’on prononce les mots "public" ou "privé" cela revient à réveiller une guerre, alors ça va être dur de parler de politique. Sans déclencher de guerre, je pense que tout le monde comprend ce que je voulais dire dans cette phrase : distribuer des dividendes à l’Etat ou à moi ce n’est pas la même chose.

M07 a écrit :

JeromeLeivrek a écrit :

Et actuellement les bénéfices de cette quasi arnaque servent au moins à la collectivité, et sont en partie redistribués au milieu sportif associatif.

C’est une erreur : ça ne sert pas la communauté, mais ça finance une (très) petite partie des dépenses de l’État. Quant à la redistribution au milieu sportif, elle a, dans les faits, remplacé d’autres subventions, sans s’y ajouter. De plus, elle a été, et est encore, largement ponctionnée pour financer des équipements qui seraient autrement à la charge de l’État (grands stades, équipements olympiques, etc.)

Pour moi "collectivité" ça voulait dire "Etat".

M07 a écrit :

JeromeLeivrek a écrit :

Que tout ça devienne des dividendes pour nous les nantis heurte mon sentiment de justice.

L’État y gagnera beaucoup. En plus des 33 % prélevés sur le montant des paris et mises, la société paiera des impôts. Impôts qui sont d’ailleurs prélevés sur les bénéfices AVANT leur distribution comme dividendes. De plus ces dividendes seront eux-mêmes soumis au PFU. Au final, il y aura une double imposition.

En moyenne sur le temps, l’Etat ne peut pas récupérer en taxes et impôts une somme supérieure aux bénéfices.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#48 09/03/2018 14h39 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184 

Les taxes peuvent tout à fait être supérieures aux bénéfices, car assises sur le chiffre d’affaire. Regardez l’exemple du carburant.

Dernière modification par Trahcoh (09/03/2018 14h41)

Hors ligne

 

#49 09/03/2018 15h08 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   573 

Je ne parlais pas du bénéfice net bien sûr. M07 semble dire que l’Etat peut prélever plus d’argent en étant non actionnaire qu’en étant actionnaire. Je pensais qu’il était évident que ce n’est pas possible (en moyenne sur le temps), mais comme je sens qu’au contraire ça peut continuer en débat qui s’enlise… je n’irai pas plus loin.


Investisseur value et deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#50 09/03/2018 15h26 → IDSUD : devenir actionnaire de la Française des Jeux (française des jeux, idsud, privatisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   184 

Je suis assez d’accord avec M07, les taxes sont un élément très important à prendre en compte pour investir dans les jeux.

Quand ont voit en France comment la rentabilité du beau business des casinos est étouffée par les taxes, la question d’y investir ou non se pose.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech