Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 24/08/2017 08h57 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   11 

Bonjour,

En lien avec mon allocation, je vais verser au PEA une partie de notre epargne (70%) et arriver au plafond.
La conjoncture actuelle suggère que le marché est haut et une partie des invesstisseurs, et j’en fait partie, craignent un retournement. Mais comme je ne fais pas de market timing je reste investit.

Si mon PEA à atteint le plafond de ses versements et que je suis quasi investit à 100%, quelle solution pour profiter d’une baisse significative et renforcer ses valeurs?

Je ne vois que la solution de vendre à perte pour racheter encore plus bas, mais je ne suis pas du tout à l’aise avec ce schéma.

Autre solution qui consisterai à regarder son PEA accuser des pertes et investir sa poche liquidité sur un CTO ou PEA-PME pour profiter de la baisse.
Mais Les pertes du PEA annuleraient les nouveaux gains.

Quelle stratégie avez vous adoptez?

Mots-clés : krach, liquidités, pea, renforcer

Hors ligne

 

#2 24/08/2017 09h16 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   65 

Bonjour Frame.

je vois 2 solutions:
   - attendre une baisse des marchés pour investir. Ou investir progressivement. mais vous précisez vouloir être investi à 100%.
   - Si vous n’avez pas besoin de vous verser des dividendes (ou si vous n’avez pas encore atteint les 5, voir 8 années de PEA), vous pourrez renforcer avec les dividendes que vous recevrez de vos valeurs dans ke PEA.


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#3 24/08/2017 09h43 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   239 

frame a écrit :

Je ne vois que la solution de vendre à perte pour racheter encore plus bas, mais je ne suis pas du tout à l’aise avec ce schéma.

Et vous avez raison de ne pas être à l’aise. Il y a des chances que vous vendiez au plus bas, ce n’est pas à négliger donc que faites-vous ensuite, vous rachetez plus haut?
Plus probable: vous vendez bas, rachetez encore plus bas mais ça continue de baisser. Vous pourrez vous rassurer en vous disant que la baisse pendant laquelle vous étiez sorti vous a fait moins perdre que si vous étiez resté (il faut que ce soit net de frais) mais cela reste inconfortable.
Il y a de fortes chances que dans ce genre de situation vous agissiez de manière impulsive et un peu dans la panique, ce n’est pas bon.

Hors ligne

 

#4 24/08/2017 10h04 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   11 

Jeff33, je souhaite etre investit à 100%, enfin c’est la,conclusion après de nombreux mois de le tire pour affiner ma stratégie!
Je vais en effet constituer une poche aristocrate dividends au sein du PEA et réinvestir les dividendes.
En cas de retournement je pourrai compter sur les dividendes à moins qu’ils soient coupés. Mais cela représentera une somme maudique par rapport au besoin de cash pour profiter des soldes.

kc44, c’est exactement ce que je ne veux pas….avoir à réagir avec les trippes car je me planterai, c’est couru d’avance.

Hors ligne

 

#5 24/08/2017 11h07 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   

Bonjour frame,

Je pense à un autre type de solution:

Rester investi a 100% mais en partie sur des sociétés défensives / contra-cycliques. Vous ferez une rotation vers des actifs plus cycliques en période de marché baissier. Pour limiter l’effet de timing, il faudrait avoir le minimum de temps entre la vente d’une société et l’achat d’une autre.

Pourriez vous partager les éléments qui vous ont permis de conclure qu’il faut être investi à 100% ? Je le pense aussi, mais je cherche à être plus confiant sur cette hypothèse.

Hors ligne

 

#6 24/08/2017 11h42 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   16 

Il est clair qu’il est difficile de rester non-investi, j’ai toujours en tête l’expression "l’argent brule les doigts". Mais il faut savoir l’être parfois et attendre patiemment que certaines valorisations redescendent à des niveaux plus raisonnables. C’est ce que savent très bien faire certains gérants stars, mais ils n’ont pas le mental de Mr tout le monde.


Parrainage Yomoni  - Parrainage Linxea - MesPlacements - Fortuneo - Bourse Direct - Contact par MP

Hors ligne

 

#7 24/08/2017 12h28 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   135 

Bonjour Frame,

Si vous souhaitez être investi à 100% et pour autant ne pas (trop) subir une chute des marchés, pourquoi ne pas prendre des produits dérivés sur un CTO, en complément de vos positions sur PEA ?

. Vous avez les bonus cappés, qui permettent de gagner encas des hausse des marchés, mais aussi en cas de baisse modérée (20 à 30% pour des positions plutôt bien sécurisées).

. Vous avez également l’option des turbos put. Soit sur un indice directement, soit sur des sous-jacents en particuliers (c’est ainsi que je me couvre).
En prenant un turbo avec un levier de 4 ou 5 vous serez en mesure de couvrir 40 à 50% de votre portefeuille avec "seulement" 10% du montant de celui-ci utilisé en tant que couverture. Ce levier de 4 ou 5 votre offre environ 20 à 25% de marge avant la barrière désactivante. C’est à dire qu’il faudrait que le sous-jacent grimpe de 20 / 25% pour que vous couverture soit désactivée et vale 0€. Cela entraînerait la perte irrémédiable de 10% de votre portefeuille (le montant investi en tant que couverture), mais dans le même temps on peut supposer que les 90% restant auront augmenté de la même façon que le marché, ce qui ferait plus que compenser la perte des 10% de couverture.
D’ailleurs cette perte de 10% sur CTO vous permettrait d’avoir une réserve de MV.

L’imposition sera clairement moins avantageuse sur le CTO en cas de chute, mais dans ce cas vous n’aurez alors subit qu’une partie de celle-ci (voir pas du tout selon votre niveau de couverture).


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#8 24/08/2017 12h53 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   80 

yademo a écrit :

[…] "l’argent brule les doigts" […]

D’accord avec vous sur le principe mais il faut tout de même admettre que l’argent sur le PEA est quand même largement moins disponible que du cash sur votre compte en banque. C’est ce qu’on appelle de l’épargne solide.
Personnellement, je n’ai pas d’appréhension par rapport à ceci; dès que j’ai fait mon virement de cash sur le PEA je suis tranquille que cet argent sera dans l’enveloppe pendant une décennie au moins !
Par contre psychologiquement, je constate bien ce phénomène lorsque je reçois mon salaire, il faut vite que je reventile tout comme prévu dans mon plan. Le simple fait d’être prélevé en milieu de mois pour les impôts m’embête presque (je préfèrerait pouvoir régler ma dime dès que possible, à reception du salaire).

Par rapport au sujet, si 150 k€ ont été investit, sur une base de 5% de rendement sur dividendes, ça fait tout de même 7 500 € à réinvestir par année soit un peu plus de 600 € par mois, c’est correct.

Bien à vous,

Dernière modification par Dooffy (24/08/2017 12h54)


Dooffy

Hors ligne

 

#9 24/08/2017 19h12 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   11 

Charles a écrit :

Bonjour frame,

Je pense à un autre type de solution:

Rester investi a 100% mais en partie sur des sociétés défensives / contra-cycliques. Vous ferez une rotation vers des actifs plus cycliques en période de marché baissier. Pour limiter l’effet de timing, il faudrait avoir le minimum de temps entre la vente d’une société et l’achat d’une autre.

Pourriez vous partager les éléments qui vous ont permis de conclure qu’il faut être investi à 100% ? Je le pense aussi, mais je cherche à être plus confiant sur cette hypothèse.

Je crois que meme des contra cycliques ne résisteront pas dans le cas d’un gros retournement. Et le problème principal est bien celui soulevé par kc44, celui du timing et de la réaction à chaud.

Certaines lectures comme eprgnant 3.0, style gagnant style perdant, actions ordinaires et profits extraordinaires, prônent l’investissement 100%, et je suis d’accord avec CA, cela évite le market timing et permet de faire travailler toute son epargne tout le temps et évite de louper les rebonds.

Neo45 a écrit :

Bonjour Frame,

Si vous souhaitez être investi à 100% et pour autant ne pas (trop) subir une chute des marchés, pourquoi ne pas prendre des produits dérivés sur un CTO, en complément de vos positions sur PEA ?

. Vous avez les bonus cappés, qui permettent de gagner encas des hausse des marchés, mais aussi en cas de baisse modérée (20 à 30% pour des positions plutôt bien sécurisées).

. Vous avez également l’option des turbos put. Soit sur un indice directement, soit sur des sous-jacents en particuliers (c’est ainsi que je me couvre).
En prenant un turbo avec un levier de 4 ou 5 vous serez en mesure de couvrir 40 à 50% de votre portefeuille avec "seulement" 10% du montant de celui-ci utilisé en tant que couverture. Ce levier de 4 ou 5 votre offre environ 20 à 25% de marge avant la barrière désactivante. C’est à dire qu’il faudrait que le sous-jacent grimpe de 20 / 25% pour que vous couverture soit désactivée et vale 0€. Cela entraînerait la perte irrémédiable de 10% de votre portefeuille (le montant investi en tant que couverture), mais dans le même temps on peut supposer que les 90% restant auront augmenté de la même façon que le marché, ce qui ferait plus que compenser la perte des 10% de couverture.
D’ailleurs cette perte de 10% sur CTO vous permettrait d’avoir une réserve de MV.

L’imposition sera clairement moins avantageuse sur le CTO en cas de chute, mais dans ce cas vous n’aurez alors subit qu’une partie de celle-ci (voir pas du tout selon votre niveau de couverture).

Je lis avec énormément d’intérêt vos interventions sur les dérivés. Je vais prendre le temps de bien appréhender tout ça et me lancer, je pense en effet que votre stratégie de couverture est excellente.
J’ai hate d’acheter mes premiers bonus cappé egalement.

Dooffy a écrit :

Par rapport au sujet, si 150 k€ ont été investit, sur une base de 5% de rendement sur dividendes, ça fait tout de même 7 500 € à réinvestir par année soit un peu plus de 600 € par mois, c’est correct.

Bien à vous,

Cela suggère que 100% du PF soit investit sur des valeurs de rendements, ce qui ne sera forcement pas le cas.

Dernière modification par frame (24/08/2017 19h30)

Hors ligne

 

#10 24/08/2017 22h21 → PEA au plafond : comment renforcer les sociétés européennes ? (krach, liquidités, pea, renforcer)

Membre
Réputation :   135 

"Excellente" je ne sais pas. Elle a aussi des inconvénients, en particulier en cas de hausse des marchés. Néanmoins il est clair que désormais les marchés peuvent baisser, cela  ne me pose aucun problème, bien au contraire.
Je suis même presque plus satisfait lorsque je vois que ça baisse plutôt que lorsque ça monte.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech