Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 22/08/2017 09h01

Membre
Réputation :   40  

Bonjour,

Dans le même esprit que la discussion au sujet de l’automobile du rentier, je lance un petit sujet sur les téléphones. Aujourd’hui le choix en matière de téléphone est très large et les prix vont de 5€ à plus de 1 000€.

Même si je m’attends à voir pas mal de réponses du style "j’ai un vieux truc, tant qu’il téléphone ça me va", je pense qu’un smartphone reste intéressant en matière de productivité, ne serait-ce que pour l’accès à internet, les mails, la bourse… surtout vu le prix des abonnements téléphoniques all-inclusive, quasiment gratuits avec les promotions qu’on peut trouver sur internet.

Pour ma part, lorsque j’étais étudiant, je profitais de mes jobs d’été pour m’offrir chaque année le dernier smartphone (à la pomme). Au final, l’opération me revenait à +/- 200€ par an, car je revendais le modèle précédent avant l’achat du nouveau. Aujourd’hui, j’ai arrêté cette folie depuis l’iPhone 5C, plus d’achat depuis donc bientôt 4 ans.

En supposant que je le change cette année (ce qui peut être le cas) et que je revende mon téléphone à 100€, mon smartphone me serait revenu à 500€-100€/4 = 100 euros par an. Changer de téléphone tous les ans, et donc toujours avoir le dernier cri du smartphone coûterait donc grosso-modo deux fois plus cher que de le changer tous les 4 ans.

C’est donc un choix à faire… quel est le votre ?

Dernière modification par Dicci (22/08/2017 09h01)

Mots-clés : lifestyle, rentier, téléphone

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 22/08/2017 10h14

Membre
Réputation :   45  

Bonjour,

Passionné par les nouvelles technos, j’ai toujours cherché à avoir un smartphone avec le meilleur couple technologie/prix.

Les Google Nexus (appareils conçus par Google, fabriqués par des tiers) ont longtemps eu la palme du meilleur rapport qualité/prix jusqu’à la sortie des Nexus 5C et 6P qui étaient de bons appareils, mais sans un rapport qualité/prix exceptionnel.

Comprenant qu’il y avait là une opportunité, le chinois One Plus a lancé son smartphone pour concurrencer les Google Nexus sur leur terrains, à savoir:
- Une experience Android sans surcouche grossière, sans fioriture, et sans autres app préinstallés qui consomment mémoire & batterie (coucou Samsung & Co)
- Du bon hardware
- Un circuit de distribution le plus court possible
- Pas de gamme compliquée: un seul modèle par an (grosso modo)

J’ai changé à l’époque mon Nexus 5 contre un OnePlus 2, c’était un appareil en bêta. Il y avait quelques bugs, mais pour le prix ça faisait largement le job.
Je viens de changer mon OnePlus 2 contre le dernier OnePlus 5, et là, c’est le jour et la nuit.

Le OnePlus 5 est le meilleur smartphone que j’ai eu, pour un prix très maîtrisé.
- Appareil photo hors pair. (le meilleur appareil photo étant celui que l’on a toujours sur soi)
- Rapide
- Pas de bug
- Pas cher par rapport à d’autres smartphones équivalents ( Samsung, Huawei, LG …).

Je ne parle pas d’Apple car l’écosystème Mac ne m’a jamais intéressé. Le hardware est bon, mais le logiciel est contraignant (je branche un Android sur mon PC, je n’ai pas besoin de logiciel, il est reconnu comme une clé USB), et le prix est élevé. Donc c’est hors de mon spectre d’intérêt.
Et sur les fonctionnalités, Mac / Android c’est assez kif kif.

Aussi, le meilleur SAV que j’ai testé était celui de Google.
J’ai eu un problème avec la batterie de mon Nexus, Google m’a envoyé un nouveau téléphone et le bon de retour pour que je puisse renvoyer l’ancien.
Comme ça on ne se retrouve pas sans téléphone.

OnePlus est plus traditionnel: il vous envoie UPS pour venir chercher votre téléphone et vous le recevez une semaine plus tard réparé. Du coup si vous en avez pas un de secours, c’est un peu galère.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 23/08/2017 11h35

Membre
Réputation :   26  

Surin a écrit :

bnose a écrit :

Sauf que 95% des gens qui achètent un compact numérique à 150/200 euros utilisent quasi-exclusivement le mode automatique, autant vous dire que la différence de qualité des photos avec un smartphone n’est pas flagrante…

Une source pour ces chiffres?

Je n’ai pas trouvé d’étude sur cette question précise donc cela est plus proche du ressenti via mon entourage.
Néanmoins Sony a fait un sondage sur 1000 non professionnels utilisateurs de reflex numérique (donc on parle de personnes "très" intéressées par les belles photos) et il s’avère que 2/3 utilisent quasi exclusivement le mode automatique sur leur reflex… Je n’ai aucun doute que ces chiffres sont beaucoup plus élevés pour les compacts.

Source : iTWire - Does camera snobbery focus on looks not results?

Dernière modification par bnose (23/08/2017 14h51)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 31/03/2018 10h37

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Cela fait bien longtemps que je milite contre les smartphones, mais nous sommes de moins en moins nombreux ma compagne et moi a en être restés aux dumbphones.

J’ai longtemps eu l’intuition que le smartphone contrairement à ce que laisse entendre les publicités, inhibe en fait la créativité, en supprimant les temps morts où notre esprit peut vagabonder et en réduisant nos aptitudes à la concentration.

Une étude récente vient de montrer que même si vous ne consultez pas votre smartphone, le simple fait qu’il se trouve à côté de vous réduit vos aptitudes cognitives (car malgré tout il occupe une partie de votre attention) : Having Your Smartphone Nearby Takes a Toll on Your Thinking (Even When It?s Silent and Facedown)

Harvard Business Review a écrit :

The results were striking: individuals who completed these tasks while their phones were in another room performed the best, followed by those who left their phones in their pockets. In last place were those whose phones were on their desks. We saw similar results when participants’ phones were turned off: people performed worst when their phones were nearby, and best when they were away in a separate room. Thus, merely having their smartphones out on the desk led to a small but statistically significant impairment of individuals’ cognitive capacity — on par with effects of lacking sleep.

CQFD

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 31/03/2018 11h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

InvestisseurHeureux a écrit :

CQFD

Disons que les auteurs de l’étude tirent les conclusions qui les arrangent en omettant de mentionner certains facteurs.

J’allais faire un commentaire sur la mise en place de l’étude, mais après lecture du papier lui même et non de l’article, mon objection est levée.

Cependant, je n’ai pas vu mentionner le fait que la demande de placer le portable hors du local, ou hors de portée rapproche l’étude d’un examen scolaire, et que par réflexe, les sujets se conditionnent à faire de leur mieux, tandis que ceux qui ont leur portable à portée ne se sente pas dans ce contexte.
Il conviendrait de tester l’influence du cadre scolaire avant de tirer des conclusions sur le portable lui-même (cadre scolaire qui a déjà largement fait ses preuves dans beaucoup d’autres expériences)

Chartreuse a écrit :

Pour ma part, j’ai pris l’habitude d’avoir toujours un livre avec moi et quand je suis dans les transports ou dans une salle d’attente, je sors mon bouquin.
Je pense qu’un smartphone évite l’ennui, mais finalement s’ennuyer c’est bien. On peut réfléchir ou tout simplement ouvrir les yeux et regarder un peu mieux ce qui nous entoure.

J’ai du mal à comprendre cet enchainement de phrases.
Si vous prenez votre livre, je suppose que vous ne vous ennuyez pas en le lisant. Du coup, est-ce que les livres sont aussi négatifs que les smartphones ?

Chartreuse a écrit :

Finalement, tout le défi consiste à servir du smartphone et non à en devenir esclave. Tout un programme.

C’est exact.
Et il est également tout à fait exact que le smartphone est très propice à l’amusement facile et peu utile. Moi-même passe des heures à jouer à des jeux sans grand intérêt objectif. Mais c’est le cas de tellement d’autres loisirs.
Ma bibliothèque est bien fournie, et je passe aussi des heures à lire, mais est-ce que ça m’apporte réellement grand chose de plus que de jouer sur mon portable ?

Dernière modification par Faith (31/03/2018 11h41)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #6 20/04/2019 10h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   649  

J’ai un Horror Dumb phone Nokia depuis 7 ans et en suis pleinement satisfait, la batterie tient une semaine sans problème en utilisation classique. L’avantage de ce téléphone, c’est qu’il téléphone, la mémoire en dehors de quelques numéros et sms c’est moi qui l’ai, c’est mieux que celle d’un appareil.

Mon conseil serait de ne pas dépasser le coût des 28€ qu’il m’a occasionné il y a 7 ans, cela aide à devenir rentier et à dégager du temps pour faire tout un tas de choses. Vu son fonctionnement il devrait encore durer quelques années.
Quand je le sors, il interpelle plus aujourd’hui que le dernier modèle hors de prix, c’est un objet qui devient culte. Il a en plus le bon goût de pouvoir tomber de haut sans mal, d’avoir un abonnement illimité gratuit grâce à mon opérateur de box et d’être tout petit pour aller par exemple dans une poche de jean wink

NB : c’est de l’humour @Tibo ne le prenez pas contre vos choix, tous les chemins sont possible…


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #7 01/05/2019 12h17

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   159  

InvestisseurHeureux a écrit :

Je ne fais plus de prosélytisme sur le sujet, puisqu’au final nous [adeptes du téléphone portable normal] sommes devenus marginaux

Moi aussi, je voudrais bien m’abstenir de faire du prosélytisme mais malheureusement, je n’ai pas le choix. C’est le reste du monde qui n’arrête pas d’essayer de me pousser à faire des "choix" qui ne sont pas les miens (donc pas des choix en fait…). J’ai réussi à esquiver d’installer toute application propriétaire mais plus ça va, plus l’étau se resserre.

Je viens de me connecter ce matin sur le site de ma banque : un message m’indique que désormais, il ne sera plus possible de confirmer par SMS mais que cela se fera via l’application mobile qu’on me "conseille" d’installer au plus vite : j’ai eu le choix entre "Valider" et "Lire plus tard". Je n’ai rien coché, ni opté pour quoi que ça soit donc j’espère que ça se passera toujours via SMS mais j’ai de gros doutes.

On évoque également la dématérialisation de la carte vitale pour passer sur une application mobile. Évidemment, on évoque rien d’obligatoire, qu’il sera toujours possible d’avoir une carte vitale physique mais, souvent, ce sont des annonces pour faire passer la pilule et un fois le système en place, on rend l’ancien système de plus en plus cher ou pénible à utiliser pour imposer sournoisement ce qui ne l’est pas légalement.

Je passe souvent pour un faisan à la caisse parce que je n’ai pas le paiement sans contact sur ma CB et je vois bien que ça agace le commerçant.

Bref… cette injonction permanente à opter pour des solutions moins fiables et qui ne correspondent pas à mon besoin et aux standards minimum de sécurité est de plus en plus difficile à supporter et résister devient de plus en plus contraignant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 01/05/2019 13h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonjour !

Gog a écrit :

ma banque : un message m’indique que désormais, il ne sera plus possible de confirmer par SMS mais que cela se fera via l’application mobile qu’on me "conseille" d’installer au plus vite : j’ai eu le choix entre "Valider" et "Lire plus tard". Je n’ai rien coché, ni opté pour quoi que ça soit donc j’espère que ça se passera toujours via SMS mais j’ai de gros doutes.

Vous avez raison d’avoir des doutes. J’ai été obligé d’installer l’application de ma banque, pour pouvoir valider certains paiements.
MAIS… entre les plantages (nombreux) de l’application, les indisponibilités du service ("retentez plus tard"), les zones sans Internet mobile (50 % de la surface du territoire), etc.  Cela devient pénible. J’ai même dû, parfois, abandonner l’achat.
Le SMS, c’était simple, efficace, mature. Je ne vois pas l’intérêt de cette évolution, sauf à associer à cette installation un plus grand contrôle de l’usager/client.
J’ai ainsi refusé la dématérialisation d’une carte SNCF, parce que l’application à installer voulait avoir accès à ma géolocalisation, à la liste de mes contacts, au journal des appels, à Internet ; sans possibilité de choix, c’était tout ou rien.
Mais qui vérifie les (demandes d’) accès au moment d’installer tous ces trucs ?

Gog a écrit :

On évoque également la dématérialisation de la carte vitale

Il y a quelque temps, ma carte Vitale a cessé de fonctionner. Il a fallu deux mois et demi pour qu’on m’en fasse une nouvelle.  Durant cette période, plusieurs professionnels de santé ne savaient plus quoi faire ("où sont les feuilles maladie ?" ; "je ne peux pas vous fournir les médicaments" ; etc.). À tel point que certain(s) ont préféré ne pas me faire payer la consultation, plutôt que risquer la phobie administrative.
La dématérialisation ce sera bien lorsque les infrastructures seront vraiment au point et en place. Mais, actuellement, ce n’est le cas que dans les bureaux où l’on étudie cette évolution, de manière théorique et abstraite.

Gog a écrit :

Bref… cette injonction permanente à opter pour des solutions moins fiables et qui ne correspondent pas à mon besoin et aux standards minimum de sécurité est de plus en plus difficile à supporter et résister devient de plus en plus contraignant.

+1


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 01/05/2019 16h08

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1031  

majipoor a écrit :

Lorsqu’on parle de comptes bancaires en particulier, l’abandon du SMS doit être considéré comme un vrai plus pour l’utilisateur.

A ce compte là abandonnons la carte bancaire, technologie basique et trop facile à exploiter pour les faussaires.
Ce n’est pas parce qu’une technologie connait certaines failles qu’on l’abandonne, du coup on peut se poser la question des vraies raisons qui font que l’on veut migrer du sms basique et accessible à (presque) tout le monde à une application logicielle d’origine privée, non infaillible loin de là et qui surtout est la porte ouverte à bien d’autres dérives comme on l’a vu (spam, publicité etc…).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 03/05/2019 10h22

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Gog a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Je ne fais plus de prosélytisme sur le sujet, puisqu’au final nous [adeptes du téléphone portable normal] sommes devenus marginaux

Moi aussi, je voudrais bien m’abstenir de faire du prosélytisme mais malheureusement, je n’ai pas le choix. C’est le reste du monde qui n’arrête pas d’essayer de me pousser à faire des "choix" qui ne sont pas les miens (donc pas des choix en fait…). J’ai réussi à esquiver d’installer toute application propriétaire mais plus ça va, plus l’étau se resserre.

Je viens de me connecter ce matin sur le site de ma banque : un message m’indique que désormais, il ne sera plus possible de confirmer par SMS mais que cela se fera via l’application mobile qu’on me "conseille" d’installer au plus vite : j’ai eu le choix entre "Valider" et "Lire plus tard". Je n’ai rien coché, ni opté pour quoi que ça soit donc j’espère que ça se passera toujours via SMS mais j’ai de gros doutes.

On évoque également la dématérialisation de la carte vitale pour passer sur une application mobile. Évidemment, on évoque rien d’obligatoire, qu’il sera toujours possible d’avoir une carte vitale physique mais, souvent, ce sont des annonces pour faire passer la pilule et un fois le système en place, on rend l’ancien système de plus en plus cher ou pénible à utiliser pour imposer sournoisement ce qui ne l’est pas légalement.

Je passe souvent pour un faisan à la caisse parce que je n’ai pas le paiement sans contact sur ma CB et je vois bien que ça agace le commerçant.

Bref… cette injonction permanente à opter pour des solutions moins fiables et qui ne correspondent pas à mon besoin et aux standards minimum de sécurité est de plus en plus difficile à supporter et résister devient de plus en plus contraignant.

Je vis la même et je vois comme vous que l’étau se resserre.

Au passage, je trouve ça fou que petit à petit, tout dépende du smartphone, un appareil avec une batterie très limitée et des problèmes de connexion Wifi dès que vous êtes dans la campagne, pas si profonde… Sans compter les risques de vol.

Bonjour la résilience…

Pour la carte vitale, cela fait des années que la mienne ne fonctionne plus et ma tentative de renouvellement n’a jamais abouti. J’ai laissé tomber, ce n’est pas à moi de perdre du temps avec ces conneri##. Chez le dentiste, on me donne des feuilles de sécu papier, je les envoie comme "dans le temps", et le remboursement se fait très bien.

Quand je vois déjà à quel point cette "digitalisation" forcée me "gonfle", je n’ose imaginer pour les personnes les plus âgées.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 03/05/2019 10h45

Membre
Réputation :   69  

Je partage tout à fait vos propos concernant cette digitalisation forcée via smartphone et sur tous les problèmes de sécurité que cela engendre;

Le pire dans tout cela, c’est que lorsque je l’évoque aux personnes que je côtoie, non seulement je passe pour un vilain réac mais personne ne comprends mes inquiétudes par rapport à ces potentiels problèmes de sécurités ! Quand je vois que la plupart ont tous leurs comptes GMAIL/OUTLOOK/et autres mails ouverts, leurs mots de passes sauvegardés dans les API,…etc sur leur smartphone sans autre sécurité qu’un simple schéma de base pour débloquer, je suis effaré ! L’inconscience collective est simplement impressionnante…

Et pour l’absence de paiement sans contact chez les commerçants, les réactions sont assez croustillantes…entre ceux qui veulent m’expliquer comment faire pour souscrire à cette option, ceux qui râlent parce qu’il faut utiliser le terminal à la place et ceux qui ne comprennent pas qu’on puisse avoir une carte gold et pas le paiement sans contact, c’est assez fort ! Enfin parfois, je tombe sur un commerçant compréhensif qui ne comprend pas lui même qu’on puisse utiliser ce genre de paiement wink

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 03/05/2019 11h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

franck71 a écrit :

L’inconscience collective est simplement impressionnante…

Ou alors la "collectivité" est simplement pragmatique: quelque soit votre opinion sur le danger potentiel de cette situation, force est de constater que ce risque n’est pas exploité (ou extrêmement rarement)

Du coup, est-ce de l’inconscience de prendre en compte la réalité, plutôt que le scénario du pire, pour faire son choix ?

InvestisseurHeureux a écrit :

Quand je vois déjà à quel point cette "digitalisation" forcée me "gonfle"

Il est vrai qu’on peut regretter de se voir tordre le bras par moment… maintenant nous savons tous ici que c’est le seul moyen de faire changer les choses. Et les intervenants de ce forums doivent particulièrement le savoir: PFU, disparition de l’ISF, etc… tout cela arrive parce qu’on tord le bras à certains.

je n’ose imaginer pour les personnes les plus âgées.

Les réactions sont diverses.
J’ai la chance d’être entouré de vieux ayant décidé de se prendre en main: mon père de 70 ans est très satisfait de son smartphone (dont il n’a jamais voulu, mais qu’il a hérité de sa défunte femme) et feu mon grand-père de 94 ans, était toujours très positif devant les évolutions du monde et de l’informatique (même s’il ne pouvait/voulait pas en profiter directement: par ex pour la déclaration de revenus, il en comprenait le but et même si ça l’embêtait, il trouvait ça bien et s’attristait de voir tant de gens s’y opposer)

Maintenant, nous sommes tous consommateurs: si cela vous embête, manifestez vous auprès du service client. Et si rien ne change, changez de banque.
Dans la banque où je travaille, les clients avaient signalé leur mécontentement face à une surcouche de sécurité ajoutée au site: en peu de temps, la banque a fait un retour arrière.
Le pouvoir est dans les mains des clients, saisissez le.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 03/05/2019 22h17

Membre
Réputation :   25  

Cela n’a rien à voir avec le sujet initial, mais des applications comme strava ou garmin connect proposent de vous géolocaliser et d’envoyer une alarme en cas d’accident. Ce sont des applications qui s’adressent avant tout aux cyclistes et aux coureurs à pieds, mais ca sert.

Par exemple  : lien vers strava beacon

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 15/05/2019 08h14

Membre
Réputation :   5  

Bonjour,
je suis également passé d’Apple à Android il y a deux mois désormais.
J’ai utilisé des Iphone depuis l’Iphone 4. J’ai choisi un Android Pur sans surcouche (Android One) et je dois dire que j’ai vraiment été bluffé par la qualité de l’expérience utilisateur chez Android. Après rien n’est parfait, je développe les quelques points qui m’ont plus ou non lors de cette transition:

Points négatifs:
- la vie privée, je n’apprécie pas la gestion des données relatives à la vie privée par Google aussi j’essaie d’avoir un paramétrage assez fin des options de façon à profiter des services sans offrir toutes mes données à Google. Le paramétrage par défaut c’est la porte ouverte à la collecte massive des données personnelles
- la perte des SMS, du journal d’appels,… il existe bien des applications ou des services permettant de les récupérer sur Android mais, à la réflexion, un nettoyage de printemps n’a pas fait de mal
- j’ai perdu Facetime et Imessage (les services de communication Visio et de tchat de Apple). Ça ne serait normalement pas un drame mais plusieurs membres de ma famille sont encore chez Apple aussi j’ai du changer un peu mes habitudes pour communiquer avec eux.
- la qualité du haut parleur. Bon, c’est spécifique à mon nouveau téléphone. Mais c’était un dérangement imprévu. Néanmoins, je commence à m’habituer, au bout de 2 mois, à un son un peu moins clair en écoute.
- j’ai du transférer à la main mes mots de passe depuis le trousseau Apple. Ça, c’est long à réaliser et un peu pénible…

Points positifs:
- l’expérience utilisateur Android pur. Sur Android One, on a la possibilité de customiser le bureau (en dossier, pas en dossier, en tiroir d’application,…). Ios ne permettait pas autant d’adaptation à la volonté de l’utilisateur. Certains menus n’apparaissent que suite à certaines actions de l’utilisateur, Ios est moins dynamique, plus statique dans son expérience utilisateur.
- les applications que j’utilise (banque, courtier, réseaux sociaux,…) sont toutes présentes et sont aussi bien développées.
- le rapport qualité-prix. La concurrence a du bon. Sur Android (et chez Nokia-HMD pour ma part) j’ai retrouvé un bonne qualité de fabrication, une conception et un assemblage tout en un. Bref, ce qui me plaisait chez Apple. De plus, on peut choisir le mobile qui correspond réellement à ses besoins. Par exemple, le lecteur d’empreintes me suffit, je n’ai pas besoin du déverrouillage par caméra frontale.
- La création d’un compte Google permet le transfert facile des contacts. Selon moi, c’est l’essentiel à transférer.

Points essentiels pour la transition:
-  ne pas être dépendant des services offerts par Apple, notamment Imessage et Facetime
- si on veut changer de gamme, être près à faire des concessions. Les téléphones haut de gamme évitent aux acheteurs de choisir ce qui est utile pour eux ou non, ainsi sur ce type de téléphone on se retrouve toujours avec des options inutiles (super appareil photo, déblocage d’écran par caméra, chargeur sans fils,…). Est-on réellement près à payer pour des services ou des bonus dont on sait qu’on ne les utilisera pas?

Bref, une transition réussie pour ma part et je me félicite chaque (ou presque) d’avoir changé et diminué d’autant mes coûts.

Bonne continuation à tous, au plaisir de vous lire.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #15 19/10/2019 11h10

Membre
Réputation :   17  

Surin a écrit :

Rarement vu un message aussi orienté.

JeanMarc a écrit :

Les lecteurs d’empreinte c’est une sécurité de 1/50 000 alors que la reco faciale c’est 1/ 1 000 000)

Quelle est votre source ?

————————
Je ne sais pas ce que vous voulez dire par "orienté", voici mes sources, je vous laisse décider.

• Si vous lisez À propos de la technologie de sécurité avancée Touch ID:

@apple a écrit :

Chaque empreinte étant unique, il est peu probable que deux d’entre elles soient assez similaires, même en partie, pour que Touch ID les confonde. La probabilité d’une telle situation est de 1 sur 50 000 pour chaque empreinte enregistrée. En outre, Touch ID n’autorise que cinq tentatives d’identification par empreinte digitale avant de demander la saisie d’un code d’accès. En comparaison, la probabilité qu’un utilisateur devine votre code d’accès à 4 chiffres est de 1 sur 10 000. De plus, il arrive que certains codes à quatre chiffres, comme « 1234 », soient faciles à deviner. Les empreintes digitales, en revanche, vous protègent contre ce type de risques.

• Si vous lisez À propos de la technologie avancée Face ID:

@apple a écrit :

La technologie sur laquelle repose Face ID se compose du matériel et des logiciels les plus évolués que nous ayons créés à ce jour. La caméra TrueDepth capture des données faciales précises en projetant et en analysant plus de 30 000 points invisibles, afin de créer une carte de profondeur et de capturer une image infrarouge de votre visage. Une partie du moteur neural de la puce A11, A12 Bionic, A12X Bionic et A13 Bionic (protégée au sein de la Secure Enclave) transforme la carte de profondeur et l’image infrarouge en une représentation mathématique et compare cette dernière aux données faciales enregistrées.


@apple a écrit :

Nous accordons tous une grande importance à la protection des informations stockées sur nos appareils. Nous avons donc pris des mesures importantes pour protéger les vôtres, tout comme nous l’avions fait avec Touch ID. Face ID constitue une solution d’authentification sécurisée exploitant la caméra TrueDepth et l’apprentissage automatique. Les données de Face ID, y compris les représentations mathématiques de votre visage, sont chiffrées et protégées à l’aide d’une clé uniquement disponible dans la Secure Enclave.
La probabilité qu’une personne choisie au hasard dans la population puisse regarder votre iPhone ou iPad Pro et le déverrouiller avec Face ID est d’environ 1 pour 1 000 000 avec une seule apparence enregistrée. Afin d’offrir un niveau de protection supplémentaire, Face ID autorise uniquement cinq tentatives infructueuses de reconnaissance avant de demander un code d’accès. La probabilité statistique est différente pour les jumeaux et les frères et sœurs qui se ressemblent, ainsi que chez les enfants de moins de 13 ans, les traits de leur visage pouvant ne pas être encore totalement développés. Si vous êtes dans l’un de ces cas, nous vous recommandons de vous authentifier à l’aide d’un code d’accès.
Face ID compare des informations de profondeur, absentes des photographies numériques en 2D ou imprimées. Cette fonctionnalité fait appel à des réseaux neuronaux sophistiqués pour empêcher tout individu portant un masque ou employant d’autres techniques d’usurper votre identité. La technologie Face ID est même sensible à l’attention. Elle reconnaît si vos yeux sont ouverts et si vous portez votre attention sur l’appareil. Dès lors, un tiers éprouvera davantage de difficultés pour déverrouiller votre appareil à votre insu (comme lorsque vous dormez).

Concernant la position d’Apple sur le respect de la vie privée, ils le documentent ici et l’ont prouvé nombre de fois (en refusant d’intégrer une porte dérobée pour le FBI, en bloquant sciemment les suiveurs de publicité (programme de protection contre le pistage "Intelligent Tracking Prevention")

Leurs services dans le nuage ont reçu la certification ISO 27001 et ISO 27018 pour le Système de gestion de la sécurité de l’information pour l’infrastructure (plus de détails ici)

Bref, je pense que  ce que j’ai rapporté ci dessus est documenté, repris dans leurs livres blancs sur la sécurité, il y a nombre de certifications externes sur ce sujet et c’est corroboré par leurs actes dans des situations sensibles.

Pour moi, ça me suffit et répond à mes attentes de respect de la vie privée. Vous avez bien sûr le droit de trouver cela "orienté" et d’exprimer votre désaccord.

Dernière modification par JeanMarc (21/10/2019 08h44)


---- Jean-Marc ----

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 19/10/2019 11h39

Membre
Réputation :   17  

La source d’information en informatique est quasiment toujours le vendeur du système puisqu’ils intégrent du matériel avec du logiciel. Ce sont les seuls à pouvoir avancer cette information.

Suivant les affirmations et les normes à suivre (programme CMVP ou critères communs par exemple), les organismes de certifications indépendants (BSI) ou gouvernementaux (BSI allemand, ANSSI, CESG, NCSC,…) valident ces affirmations à un certain niveau de confiance.

Les bugs sont bien sûr toujours possibles et la sécurité informatique un jeu de chat et souris entre les constructeurs et les hackers. Rester à jour de sa version logicielle et utiliser les dernières techniques matérielles (meilleure crypto) sont un gage généralement de meilleure sécurité (les constructeurs Google, Samsung, Apple, …. annoncent les failles corrigées dans les Systèmes d’exploitations et c’est bien sûr une source d’information privilégiée pour ces hackers puisque ça leur donne une piste d’attaque contre les appareils qui ne sont pas à jour).

Bonne journée.

PS/ j’ai retrouvé un article qui montre le projecteur de points 3D en action

Dernière modification par JeanMarc (19/10/2019 11h48)


---- Jean-Marc ----

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 20/10/2019 18h40

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   122  

Oui bien sûr…

Mais combien le font, notamment parmi ceux qui sont tout fiers de montrer leur jolie machine dernier cri ?


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 24/10/2019 14h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonjour !

Faith a écrit :

l’ingénieur informatique que je suis, estiment que les risques évoqués sont actuellement fantasmés

Cela me rappelle un de mes derniers contrats avant la retraite : la mise en place de techniques destinées à sécuriser un ensemble de données concernant une sorte de concours. Cette mise en oeuvre était imposée par le ministère de tutelle. Et c’était très contraignant : pour pouvoir se connecter, il fallait :
- Utiliser un mot de passe d’ouverture de session très complexe (au moins 12 caractères, avec majuscules, minuscules, chiffres, caractères spéciaux…). Ce mot de passe était fourni par le ministère et vérifié par un domaine distant (Active-Directory).
- Avoir installé un certificat numérique, qui demandait son propre mot de passe à chaque utilisation.
- Utiliser une carte à puce, avec un adaptateur USB, et son code PIN.
- Avoir configuré le pare-feu pour utiliser un port spécifique.

Evidemment, tout cela était d’une validité temporaire, avec obligation de renouvellement tous les ans.

Cette paranoïa était en partie liée à une attaque qu’avait subi le ministère en question.

Mais…

Les données à protéger étaient, en fait, des données publiques, faisant par la suite l’objet de publication dans des journaux.

En pratique, c’était devenu tellement difficile à utiliser que les utilisateurs préféraient se servir de tableaux Excel sur un portable.

Ce qui prouve qu’il faut réfléchir non seulement à la praticité des éléments mis en place, mais aussi à leur adéquation.

Dernière modification par M07 (24/10/2019 15h18)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 15/01/2020 13h26

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Faith a écrit :

Un smartphone bien maîtrisé est assurément plus utile qu’un smartphone qu’on traîne comme un boulet.

Je me demande tout de même combien de personnes l’utilisent correctement.

Je vois tous ces jeunes, de plus en plus jeunes d’ailleurs, assis l’un à côté de l’autre, le nez dans leur machin au lieu de se parler ou de jouer.

Cela génère des problèmes posturaux, des problèmes de concentration… L’ennui créatif n’existe plus non plus, dès qu’on a un temps mort, hop, le nez dans le smartphone.

Je pense que c’est une invention diabolique : sous couvert de productivité, elle vous enchaîne.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 17/01/2020 20h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   159  

Fennec60 a écrit :

Mais malheureusement je pense que ce n’est que la partie visible de l’iceberg de Big Brother

L’application Exodus vous permet de savoir quelles sont les applications qui captent le plus vos données parmi vos applications installées :

Exodus Privacy - Apps on Google Play

Les personnes que je connais qui l’ont installée m’ont dit que ça leur avait fait désinstaller une ou plusieurs applications.

On peut aussi consulter en ligne, par exemple l’appli BFM

Dernière modification par Gog (17/01/2020 20h26)

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur