Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #201 08/10/2020 11h52

Membre
Réputation :   24  

De manière simple, si votre compte bancaire est mouvementé, une écriture est à faire dans le journal de Banque.

Si vous avez acheté vos parts à crédit, c’est la banque qui a réglé l’achat, il n’y a donc pas de mouvement sur votre compte ! Donc c’est plutôt une écriture 164 - 273 dans OD.

Pour la dépréciation, je l’avais déjà mentionné : OD

plus d’info sur les journaux :
Les journaux comptables

Hors ligne Hors ligne

 

#202 08/10/2020 15h48

Membre
Réputation :   1  

Bonjour Cyril,
Pour le déblocage de l’emprunt j’avais utilisé les comptes 512 au débit et 164 au crédit.
Et donc là pour l’acquisition je pensais utiliser le même montant sur les comptes 512 au crédit et 273 au débit.


Débutant extrêmement curieux et tenace

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #203 08/10/2020 16h22

Membre
Réputation :   24  

Avez-vous eu un mouvement sur votre compte bancaire de ce montant ? A mon avis non.
Vous ne devez donc pas faire d’écriture sur le 512.

Les écritures sur le 512 doivent correspondre à votre relevée bancaire, pour pouvoir faire un rapprochement.

Je vous conseille de revoir cela et de passer directement en journal OD du 164 au 273.

Hors ligne Hors ligne

 

#204 08/10/2020 16h55

Membre
Réputation :   1  

Vous avez entièrement raison,
Rien n’est passé par le compte bancaire,
Je vais donc faire directement comme vous le suggérez une seule écriture dans le journal des OD sur les comptes 164 et 273.
Bien à vous


Débutant extrêmement curieux et tenace

Hors ligne Hors ligne

 

#205 09/10/2020 16h53

Membre
Réputation :   1  

Bonjour Cyril,
De la même manière je pense avoir fait une erreur sur mes précédentes écritures :

Règlement frais d’annonces légales :
Débit 6231 crédit 512
et en plus comme avancé personnellement débit 512 et crédit 455 (compte courant)

Alors qu’en fait la transaction n’est jamais passée par la banque, c’est moi qui ai réglé directement.
J’aurais plutôt d^faire directement débit 6231 et crédit 455 ?

Et idem pour les frais d’acte en 6227…

Bien à vous


Débutant extrêmement curieux et tenace

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #206 09/10/2020 17h26

Membre
Réputation :   32  

Voici le blog d’un logiciel de comptabilité en ligne (ZEFYR) avec des tutoriels d’exemple assez bien expliqué avec à la fin un récap des écritures comptables générées.

comptabiliser-les-frais-de-creation-greffe

remboursement-dune-assurance-suite-a-un-sinistre

comptabilisation-achat-immobilier-frais-de-notaire

Il y a beaucoup d’exemples …

lien

Dernière modification par picsou83 (09/10/2020 17h28)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #207 09/10/2020 17h54

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   208  

Moreira a écrit :

J’aurais plutôt d^faire directement débit 6231 et crédit 455 ?

pour ma part je distinguerais en comptabilité:

- l’achat (dans un journal d’achat) :    la charge du 6xxx vers un compte tiers du fournisseur en question dès lors qu’il a facturé la société et non l’associé (même "fournisseurs divers" au pire si c’est vraiment du non récurrent)

- le paiement  : le fait de solder la dette fournisseur par le compte courant d’associé. (dans un journal d’OD ou vraiment mieux un journal réservé à tous les mouvements mettant en jeu le compte courant d’associé)

ainsi en regardant la balance fournisseurs vous verrez en fin d’année les volumes par fournisseurs, les principaux fournisseurs utilisés etc…
et en éditant le journal des mouvements du C/C d’associé vous verrez toutes les contreparties d’un seul coup d’oeil.

après, le 6 à 455 est probablement tolérable en soi, mais n’est pas très parlant pour un comptable, enfin en ce qui me concerne.


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #208 09/10/2020 18h59

Membre
Réputation :   22  

Les deux sont valables.

Hors ligne Hors ligne

 

#209 28/10/2020 10h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   431  

Cyril440, le 28/09/2020 a écrit :

Oui car les années précédentes, vous aurez minorez votre résultat et donc votre IS, par la provision pour dépréciation.

Mais la reprise ne pourra dépasser la provision. Si la valeur des parts > valeur d’acquisition, il faut apurer le compte de dépréciation, mais aucune écriture pour les PV "latente". Cela se fera lors de la vente.

Je pousse le raisonnement plus loin alors.

Le jeu des provisions est ok sur de petits mouvements boursiers.

Par contre si j’ai une ligne en forte moins value, est ce que je peux faire une opération de vente/rachat, comme l’externalisation des MV pour le particulier ?

Ainsi au lieu d’une provision, je vais passer une PERTE qui sera imputée sur ma base taxable à l’IS.
Quand ma ligne remontera j’aurais de la PV latente mais pas de provision à "rembourser" à l’IS.

Coût de l’opération : les frais financiers, déductibles en frais.

Bénéfice : Repousser le paiement de l’IS à la sortie effective de la position, mais bénéficier aujourd’hui de la baisse d’IS au titre de la perte en valeur de la ligne.

Est-ce que ce raisonnement est valable ?


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#210 28/10/2020 10h51

Membre
Réputation :   24  

Lors de la vente de votre ligne vous allez matérialiser la perte.

Apres si jamais  des provisions ont été passées sur les exercices précédents, il faudra les reprendre.

Hors ligne Hors ligne

 

#211 28/10/2020 11h19

Membre
Réputation :   1  

Cyril440, le 28/09/2020 a écrit :

Oui car les années précédentes, vous aurez minorez votre résultat et donc votre IS, par la provision pour dépréciation.

Mais la reprise ne pourra dépasser la provision. Si la valeur des parts > valeur d’acquisition, il faut apurer le compte de dépréciation, mais aucune écriture pour les PV "latente". Cela se fera lors de la vente.

C’est en cela que c’est différent que de passer en charge sur l’année N les frais de souscription. Votre valeur net comptable sera augmentée au fur et à mesure de l’appréciation des parts (jusqu’à atteindre la valeur d’achat). En contrepartie, lors de la vente, la PV sera ainsi réduite.

Les moins-values constatées par une dépréiciation en fin d’exercice sont à réintégrer au résultat fiscal pour le calcul d’IS. Cela ne diminue en rien à l’IS à payer.
En effet, elles sont imposées "à part" dans le régime des pv/mv long terme.

Hors ligne Hors ligne

 

#212 28/10/2020 11h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   431  

Cyril440 a écrit :

Lors de la vente de votre ligne vous allez matérialiser la perte.

Apres si jamais  des provisions ont été passées sur les exercices précédents, il faudra les reprendre.

Mais justement je matérialise la perte pour ne pas avoir à passer de provision (actions achetées en 2020).

Cette perte est elle bien imputée à ma base taxable à l’IS?

Et le rachat de ma lugne a l’identique est une nouvelle ligne qui portera à nouveau des MV/PV latentes selon les années.

Non?


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#213 16/11/2020 20h51

Membre
Réputation :   1  

Bonsoir,

Une question simple pour vous : je suis en train de saisir mon versement de dividende T3 avec la banque au débit (512) et au crédit le compte 762 (revenu des titres immobilisés) , mais dans quel Journal?

Merci d’avance pour votre réponse


Débutant extrêmement curieux et tenace

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #214 17/11/2020 12h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   112  

Celui que vous voulez : OD pour le journal "fourre-tout" ou un journal des ventes est possible car ce sera votre ressource de revenus principale

A voir selon les possibilités de votre logiciel

Personnellement, je saisis toute ma compta en OD vu la simplicité et le faible nombre d’opérations

Dernière modification par Skarklash (17/11/2020 12h07)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #215 17/11/2020 13h04

Membre
Réputation :   22  

Non du tout…on ne fait pas ce que l’on veut en compta.

Votre dividende doit être passer dans le journal de banque du compte 512 au 762

Hors ligne Hors ligne

 

#216 17/11/2020 16h41

Membre
Réputation :   1  

Bonjour et merci pour vos réponses même si elles sont contradictoires! J’espère que cela nous fera avancer tous!

De la même manière le versement du T4 en deux opérations (468vs762 puis 512vs468) se fait sur quel journal ? OD? Banque?

Merci d’avance,

Et au final, à partir du moment où ce sont les bons comptes qui sont saisis y a t-il un réel impact lors de la génération d’un bilan si on a utilisé le journal de des OD au lieu de celui de Banque pour générer la distribution des dividendes?

Je parle dans le cadre d’une SCI à l’IS… avec une seule ligne de détenue en direct (sans US) donc rien de très compliqué

Dernière modification par Moreira (17/11/2020 17h00)


Débutant extrêmement curieux et tenace

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #217 18/11/2020 10h37

Membre
Réputation :   22  

La première écriture se passera par une OD de bilan au 31/12 dans le journal OD donc.
La deuxième se passera dans le journal de banque  à la date du versement, ce qui soldera votre 468.

Hors ligne Hors ligne

 

#218 18/11/2020 10h59

Membre
Réputation :   1  

Bonjour Coriace,

Une dernière remarque pour le paiement du T4 : il est préconisé sur certains forum de passer par le compte 276 au lieu du 468.

Qu’en pensez-vous?

Bien à vous


Débutant extrêmement curieux et tenace

Hors ligne Hors ligne

 

#219 18/11/2020 11h11

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   190  

Auriez-vous un lien vers l’un de ces forums ? La démarche intellectuelle m’intéresserait fortement.
Il me semble que l’utilisation d’un tel compte est plus adaptée dans le cadre de la détention de titres donnant droit à des créances futures connues à l’avance, ce qui n’est pas le cas avec les dividendes… ? (source : PCG)

Dernière modification par wulfram (18/11/2020 12h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#220 18/11/2020 11h14

Membre
Réputation :   1  

Oui tout à fait car ils parlent d’ailleurs de créances immobilisées ce qui est peut être plus adapté qu’un compte de tiers.

Voilà la source :

Enregistrement des titres immobilisés [TIAP] - Memo Compta

Qu’en pensez vous? Le 276 semblerait plus judicieux que le 468 non?

Bien à vous

Dernière modification par Moreira (18/11/2020 11h42)


Débutant extrêmement curieux et tenace

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #221 18/11/2020 12h01

Membre
Réputation :   22  

Moreira a écrit :

Bonjour Coriace,

Une dernière remarque pour le paiement du T4 : il est préconisé sur certains forum de passer par le compte 276 au lieu du 468.

Qu’en pensez-vous?

Bien à vous

Oui vous pouvez, à y réfléchir  c’est même mieux

276800 SCPI intérêt courus

Hors ligne Hors ligne

 

#222 18/11/2020 12h03

Membre
Réputation :   1  

ça ne change rien pour les journaux? OD au 31/12 puis banque?


Débutant extrêmement curieux et tenace

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #223 18/11/2020 13h13

Membre
Réputation :   22  

Oui tout à fait.

Hors ligne Hors ligne

 

#224 20/12/2020 21h56

Membre
Réputation :   32  

Concernant les impayés de loyer et leurs comptabilisations dans une SCI à l’IS :

utilisez-vous le compte 416 => Clients douteux (D 416 et C 411) ou bien laissez-vous les dettes/créances sur le 411 ?

pratiquez-vous la provision pour dépréciation de créances clients (D 68174 et C 491) ?

Hors ligne Hors ligne

 

#225 15/01/2021 21h20

Membre
Réputation :   32  

Finalement pour information :

(MaCompta.fr)

Pour les entreprises qui ont adopté une comptabilité de trésorerie en cours d’année, il faut enregistrer les créances et les dettes en fin d’exercice. Cette régularisation en fin d’exercice permet ainsi d’avoir un résultat identique à une comptabilité d’engagement qui a pour but de comptabiliser toutes les opérations dès leur engagement, c’est-à-dire à la date de facturation.

Au dernier jour de l’exercice, on recense les factures clients non payées :
31/12/2020 Clients à encaisser selon inventaire
au crédit sur  le 708
au débit sur le 411

Après la clôture des comptes et au premier jour de l’exercice suivant, on annule ces écritures en passant une écriture de contre-passation. Il s’agit d’une écriture comprenant exactement les mêmes comptes et même montants que l’écriture à annuler, mais de sens inverse.
En reprenant l’exemple précédent, l’écriture de contrepassation pour les créances clients sera la suivante :
01/01/2021 Annul. Clients à encaisser selon inventaire
au débit  sur  le 708
au crédit sur le 411

Ces écritures de contrepassation permettront de reprendre l’enregistrement en comptabilité de trésorerie l’exercice suivant et d’éviter une double comptabilisation de ces opérations.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur