Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+2]    #1 04/08/2017 20h32

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Overstock est le gérant d’un site de e-commerce dans le domaine de l’équipement de la maison (Ikea en ligne mais plus haut de gamme). Depuis quelques années, ils développement aussi des technologies Blockchain (ils ont des participations dans une dizaines de startups dont t0 qui travaille sur l’amélioration des bourses par blockchain).

Vous trouverez les derniers slides du Q2 ici.

Cette société mérite son attentions pour plusieurs raisons :
1. Elle est peu valorisée. 25% son CA N-1. Pour de l’e-commerce la norme est plus autour de 1x.
2. Elle se fait attaqué par un concurrent qui a fait une IPO en 2015, Wayfair. Lui cote 2x les ventes. Une analyse détaillée a été faite durant les résultats Q1 dispo ici.
3. La société n’est pas vraiment profitable, mais elle dépense beaucoup dans des options de croissances: la blockchain, une place de marché pour la voitures d’occasions (qui vient de sortir) et du streaming video pour l’an prochain. Il y avait aussi des développement à l’international qui ne sont pas super super pertinent pour l’instant.
4. Le CEO a indiqué réfléchir à quitter la cote pour la fin de l’année si le marché ne voit pas la valeur. J’ai comme un doute, mais cela peut être une option (il y a eu un lapsus sur Costco dans la call conf).
5. Le CEO est très remonté contre Wall Street, ce n’est pas un point positif. J’ai un peu de mal à le cerner.
6. Q2 était mauvais, a priori à cause de Google.

Enfin, le graphique post annonce de résultat (annoncés hier soir), montre que rien ne va plus, on passe de -8% à +8%.



Mon analyse personnelle, est que la société subit l’attaque de Wayfair. Les ratio de ce dernier atteignent la limite du possible donc je suis négatif sur eux (j’en shorte un peu). La société est une des rares à avoir un portefeuille de startups blockchain et une réelle légitimité même si pour l’instant ça ne donne pas grand chose. Bref, pour pas cher on a une machine à générer des cashflow (en temps normal) et qui les réinjecte dans des techno blockchain. A long terme, le e-commerce va faiblir face à Amazon ou autre (mais moins vite que Walmart et companie).

C’est pas cher, il y a des optionnalité.

Mots-clés : bitcoin, blockchain, e-commerce

Hors ligne Hors ligne

 

#2 17/10/2017 20h03

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Je me permet de remettre ce post en avant. La valeur a quasi doublée, mais c’est potentiellement toujours intéressant.

C’est la seule action sérieuse cotée en bourse (pas exotique) pour investir sur la blockchain. Il y en a d’autres (Riot, la biotech qui pivote sur de la blockchain, Hive, BTCS, Global Blockchain Tech) mais aucune qui me semble correcte pour ne serait-ce qu’en parler. Mais je regarderais de nouveau dans le futur pour faire une file dédiée.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 18/10/2017 06h47

Membre (2016)
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   151  

Bonjour JesterInvest,

Pour investir sur des entreprises relatives  aux technologies blockchains (plus particulièrement hors bitcoin, donc ethereum etc…) vous pouvez viser Nvidia et AMD qui sont les deux seuls fabricants de GPUs pour miner ces blockchains.

A noter que Nvidia (code NVDA) et AMD devraient être insensibles au bitcoin (qui ne se mine plus avec des GPU mais des ASICs).

Perso je suis short sur les 2.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Treffon (18/10/2017 06h47)


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne Hors ligne

 

#4 18/10/2017 08h57

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Il se trouve que je suis aussi short NVidia (en autre car Ethereum va passer en PoS).

J’en profite pour ajouter qu’Overstock va lancer une plateforme pour faire des ICO régulée (ce qui explique la hausse récente avec la conversion en bull d’un ancien short seller d’Overstock).

Hors ligne Hors ligne

 

#5 18/10/2017 10h54

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   218  

JesterInvest
Une raison pour shorter Nvidia et pas AMD ?
Concernant l’Ether, AMD profite plus de la bulle ponctuelle de mining de l’ether que Nvidia, ses GPU (cartes graphiques) étant plus spécialisés sur cette crypto que Nvidia (dont les GPU sont plus polyvalents).
Le PoS fera bien plus de mal à AMD qu’à Nvidia amha.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 18/10/2017 11h18

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

La valo principalement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 27/10/2017 11h09

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Petit update, ça monte, ça monte. Overstock, enfin sa filiale T0, va faire une ICO d’ici la fin de l’année pour créer une place de marché de trading des ICO (enfin les coin des ICO). C’est une ICO réglementé donc que pour les investisseurs accrédité. Je n’ai pas d’avis sur l’ICO elle-même.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 27/10/2017 14h06

Membre (2016)
Réputation :   27  

Membre clivantMembre clivant Membre clivant

On vous remer-cie pour ce suivi et cette belle opportunité que vous nous avez proposé!


Parrainage LINXEA, n'hésitez pas à me contacter.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 10/08/2018 15h24

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Petit suivi.

Le cours était monté jusqu’à 90$ sur la bulle des cryptomonnaies. Il est ensuite retombé jusqu’à 30$. On va retrouver à l’ouverture les 46$ de mon dernier message.

Sur le retail (qui est toujours potentiellement à vendre), début de l’année ils ont commencé à faire de la dépense marketing pour renouer avec la croissance et contrer Wayfair. Ils viennent de décider d’arrêter la dépense mais espèrent que ça n’impactera pas trop les ventes. Globalement, le problème c’est le SEO qui fonctionne mal depuis 2 années. Ils développent plein de services annexes, mais pour l’instant aucun n’a pris (vente de voiture, trading en bourse, …).

Sur la blockchain, leur ICO a été un demi-échec. Positif car ils ont levé 130M$, mais c’est moins que ce qu’ils vantaient. Ils expliquent que c’est encore trop moderne pour les comptables.

Ils vont cependant faire une augmentation de capital de T0 et de la maison mère Overstock pour 300M$. T0 est valorisé 1,5Md$ (Overstock n’est valorisé que 1,12Md$ et détient me semble plus de la moitié de T0).

L’actualité, c’est une joint venture avec Boston Options Exchange pour avoir une bourse token régulée (au lieu de systèmes alternatifs). On peut se demander pourquoi il n’ont pas commencé par là. Ils gardent une avance sur le domaine, mais ça n’avance pas bien vite (première cotation d’une "bourse" en blockchain en 2016, puis plus rien).

L’autre actu, c’est la sortie d’u produit de Bitsy en septembre (en beta) qui se veux concurrent à Coinbase mais avec une meilleur UX et où les gens ont vraiment une clé privé (et pas juste une contrepartie chez Coinbase). J’attends de voir.

Globalement donc, peu d’évolution, mais ça reste la meilleure/seule option en bourse pour miser sur la blockchain.

Dernière modification par JesterInvest (10/08/2018 15h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 29/08/2018 22h52

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Je poste juste ce graphique d’après les résultats H1 d’Overstock. En hausse de 20% sur les résultats, 2 jours plus tard en baisse de 15%. Aucune news entre. L’efficience des marchés à son comble. Il y a un podcast intéressant sur Overstock ici avec Marc Cohodes (l’ennemi juré de Byrne qui est devenu son ami l’an dernier). Ils sont tous un peu délirant les gens autour d’Overstock, charlatans ou Apple des années 80? on verra.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 09/11/2018 20h35

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Petite actu pour les résultats Q3. Vous trouverez les slides ici.

Une belle chute de 16% à 17$. En jeu, il ne reste plus qu’un mois pour le deal avec GSR et GSR semble vouloir pousser à son avantage. Le retail continue à souffrir mais semble avoir marqué un point d’inflexion, notamment sur le SEO qui se reprend un peu à la toute fin du trimestre.

De nouveaux investissement dans la blockchain et les projets actuels qui avancent … lentement. La vente de la partie retail c’est tout aussi lentement et à mon avis contingent à retourner le business avant de le vendre.

Je pense que le marché pense qu’Overstock va arriver à manquer de cash. Je dirais qu’il n’y a pas de dette, 180M$ de trésorerie et qu’ils ne tiret pas sur la dette fournisseurs comme Wayfair.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 29/12/2018 12h52

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Petit update rapide. Le cours est sous les $15.

L’augmentation de capital avec GSR est décalée malgré l’enthousiasme du CEO qui était super confiant.

Un de leur partenaire pour T0 (bourse blockchain) a été changé ce qui va rallonger le délai.

Pas d’activité significative dans leur portefeuille de startups blockchain.

Prochaine étape, la vente du retail qui a été annoncée pour février par le CEO. Plus personne n’y croit.

La société a cependant des réserves de trésorerie donc de quoi tenir, le temps qu’il se passe quelque chose dans la blockchain.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #13 01/08/2019 12h20

Membre (2012)
Réputation :   63  

Bonjour,

Une histoire passionnante sur Overstock ces derniers jours, et je partage. Elle ouvre des nouvelles  questions, dont les réponses m’intéressent.  En effet, je suis impliqué sur le titre via une position short ( vente à découvert).

Apparté pour les amateurs de ventes d’options  wink
Ma vente a découvert s’est concrétisée suite à l’assignation d’options CALL que j’avais vendu hors de la monnaie, et qui au final se sont retrouvés dans la monnaie. Le titre a fortement progréssé ces dernières semaines, alors que les résultats opérationnels réalisés, ne sont pas bons du tout, ainsi que les attentes futures (de mon point de vue … ). J’ai encore d’autre vente de CALL au strike de 30 en possession.

Mon contexte:
Le PRU de ma vente à découvert est de 18 USD.  OSTK est à 22 USD, je perds actuellement 4 USD par actions.

Le contexte sur le titre:
Le 30 juillet 2019, le CEO d’Overstock annonce le paiement d’un paiement de dividende en action digitale ( OSTKO), à raison d’une digital pour 10 action commune. Cette action digitale ne être livré que sur une place de marché digital "Pro Securities ATS".  ATS signifie "Alternative Trading Systems" ( voir plus ici, en anglais).
"Pro Securities ATS" est une filiale de Overstock. Pour gérer ses titres sur cette place de marché digitale, il n’y a qu’un courtier qui le permette, c’est "tZero" ( t0.com) . tZero est aussi une possession d’Overstock.

Pour le contenu original de l’annonce, voir le lien présent (en anglais, sur le site de SEC)

Je préviens que c’est assez difficile de lecture, et je ne suis pas du tout un avocat ou un ingénieur en finance.

Ce qu’on peut y lire  :

OVerstock Press release a écrit :

no secondary resales of such shares will occur until they become eligible for resales until they become eligible for resales under Rule 144 under the Securities Act)

=> Traduction :  ces actions digitale OSTKO, (ou digital share A-1) ne peuvent être revendues ou échangés tant qu’elles ne sont pas agrées par la règle 144.

le CEO d’Overstock a écrit :

I  might normally expect these blockchain-based A-1 shares to trade in rough approximation with OSTK […] I cannot predict what kind of trading parity, if any, will emerge between the two. Perhaps arbitrageurs will notice and explore such matters, and in the process, […] . I am going to be as interested as anyone else to see what the result of that will be

=> Traduction : le PDG n’a aucune idée de la relation de prix en cette action digitale, et la standard.

La nouvelle plateforme d’échange de token ou cryptomonnaie d’Overstock:
J’ai essayé d’aller voir sur leur plateforme tZero  pour avoir une idée du cours du cette action digitale :  Aucune donnée de marché affichée lien vers tZero



Bug de leur coté ? Action digitale pas encore existante ?

Mes opinions, et doutes:
Bref, tout ça est bien compliqué, innonvant peut-être. Ce dividende ressemble à un "coupon" de papier, inéchangeable.  Si j’avais été possesseur du titre, je ne comprendrais pas très bien le bénéfice de ce truc. Et puis tout gravite dans un micro-système,  dont le centre est Overstock ( Pro Security ATS, tZero). Ce dividende est donc coincé au sein d’Overstock => Valeur 0€ pour moi.

Et pourtant le cours de l’action n’a fait que grimper depuis le mois de Juillet, et l’annonce de la mise en place de la plateforme d’échange de cryptomonnaie … à l’arrivée très discrète, et incomplète quand on la consulte.

Je ne suis pas allé jusqu’à faire l’ouverture d’un compte de courtage… je me vois mal livrée des scanns de pièce d’identité à ce genre de structure plus que suspecte, de  mon point de vue.


Ma problèmatique : la  raison de la hausse du titre ?
Maintenant, j’expose ma problématique… Ma problématique est commune à tout ceux qui sont en vente à découvert sur le titre. Et pour cela, cette problématique pourrait être à l’origine de la hausse du titre.

En tant que vendeur à découvert, je dois livrer le dividende, le jour de sa livraison le 23 Septembre. D’habitude, il s’agit de $, €, de bons de souscriptions échangeables en actions (mais qui cote) etc… Mais là,  il va s’agir de titre qui côte sur un marché sur lequel je n’ai pas accès.

Bref, c’est compliqué. Le sujet est ouvert du coté d’autres investisseurs. Je ne suis pas seul quand je regarde les commentaire sur Seeking Alpha, et Stock Twit.

C’est tellement compliqué, autant pour moi autant que pour mon courtier. Il est probable que mon courtier va m’obliger à clôturer ma vente à découvert. Il le peut. Et la hausse récente, est peut être due à des clôtures de ventes à découvert…

Je n’ai trouvé qu’un seul article qui évoque cette difficulté à venir pour les vendeurs et brokers  :

Real Money a écrit :

Byrne appears to be hinting that the digital OSTK shares may actually be worth more than those listed on the Nasdaq. Well, when you control the exchange they are listed on and have set up the potential to influence the price by creating an artificial short-squeeze of shorts with 3.7 million long digital shares that can’t be sold from longs to the shorts who need to cover, you could create a digital squeeze that makes Beyond Meat’s (BYND) recent run a joke.

Or, you are essentially telling shorts they need to buy shares on the Nasdaq to either avoid paying out the digital dividend or as a hedge after they’ve paid the digital dividend. Heck, there might even be an arbitrage profit in there for them if you believe Byrne.

I have no idea how this one stays out of court. The two biggest issues I see are: trying to force a short on a traditional market to become short a security subject to Rule 144 and the conflict of interest in where the digital shares trade and how that exchange is controlled.

I would tread VERY cautiously on the long or the short side of Overstock having a little more concern being short in the near term as we wait for clarity on the issue.

Source : article de realmoney.com

Les issues possibles en ce qui me concerne:
- Attendre un peu, histoire de voire des avancées sur le sujet. La livraison du dividende est prévu pour le 23 Septembre.
- Racheter, et prendre ma perte.
- Un "Call" de mon courtier IB : mon courtier peut forcer le rachat des titres afin de clore ma position, s

Voilà, mon partage d’experience, un peu long - surement- , complexe hmm - c’est sûr- , enrichissant -intellectuellement seulement smile- .

Histoire à suivre …

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 01/08/2019 14h09

Membre (2015)
Réputation :   31  

En effet, très intéressant d’un point de vue intellectuel.

Est ce qu’un dividende qui n’est versé ni en numéraire, ni en titre exploitable là où est coté l’action, est réellement un dividende?
Je ne suis pas un spécialiste de la législation boursière, mais ça me parait être une porte ouverte pour provoquer des short squeeze à tout va.
Est ce que le NASDAQ autorise ce genre de chose?


Parrainage Boursorama, Mes placements, Bourse Direct & Binck sur demande [MP]

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 01/08/2019 18h30

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Outre ce point, le short vous coûte aussi un bras à maintenir (68% annuel actuellement sur ma console IB).

Je confirme que TZero ne semble plus bien marcher, nous avions accès publiquement aux transactions aux débuts.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 01/08/2019 18h55

Membre (2017)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 5 Crypto-actifs
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   2515  

Effectivement, ce cas est intéressant, intellectuellement mais aussi du point de vue juridique et du bon fonctionnement des marchés.

A mon sens, la distribution d’un dividende sous forme d’"action digitale" s’apparente partiellement à un spin-off (partiellement, parce que ces actions digitales, si j’ai bien compris, donnent à leurs détenteurs les mêmes droits de vote et sur les cash-flows d’Overstock que les actions "communes", alors que dans un spin-off, les nouvelles actions donnent des droits de vote et sur les cash-flows d’une nouvelle entité, clairement séparée de l’entité d’origine).

Lors du débouclage d’une vente à découvert d’une action ayant fait l’objet d’un spin-off, le vendeur à découvert doit fournir les 2 actions (l’action d’origine et celle issue du spin-off).

La difficulté ici étant l’extrême difficulté (ou l’impossibilité) d’acheter les nouvelles actions digitales.

Compte tenu (1) de l’importance de la vente à découvert sur Overstock, (2) des démêlés judiciaires passés entre Overstock et des brokers qu’elle accusait de faciliter du naked short selling (vente à découvert sans emprunt préalable des titres), et (3) des déclarations répétées du management d’Overstock accusant les vendeurs à découvert de biaiser le fonctionnement du marché, on doit se poser la question si ce versement de dividende sous forme d’action digitale n’est pas une stratégie délibérée pour décourager la vente à découvert.

Ce qui serait à mon sens une atteinte au bon fonctionnement du marché, justifiant une intervention de la SEC. (J’imagine, et je parie, que la SEC regarde ce dossier attentivement et interviendra, mais dans le doute je n’aimerais pas avoir une grosse position short pour le moment.)

Un facteur aggravant est que la plateforme sur laquelle pourraient (un jour ?) s’échanger ces actions digitales est contrôlée par Overstock, qui pourrait donc librement imposer des frais de transaction indus, toujours pour décourager la vente à découvert.

Une autre perspective serait de considérer que cette action digitale n’est ni un vrai dividende ni un simili spin-off, mais un avantage en nature conféré aux actionnaires d’Overstock. Dans ce cas, les vendeurs à découvert ont-ils réellement l’obligation de fournir cet avantage en nature au débouclage de la vente à découvert ? A mon sens, non - je ne pense pas que les vendeurs à découvert sur la Compagnie des Alpes doivent fournir des forfaits ski au débouclage ;-) Si cette interprétation est retenue, cela pourrait encourager la vente à découvert sur Overstock, à l’inverse de ce que visaient probablement ses dirigeants.

En tout cas, à plus ou moins court-terme, je parie sur une mauvaise surprise pour les dirigeants d’Overstock, a priori par la voix de la SEC.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 01/08/2019 20h13

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   536  

Scipion8 a écrit :

Lors du débouclage d’une vente à découvert d’une action ayant fait l’objet d’un spin-off, le vendeur à découvert doit fournir les 2 actions (l’action d’origine et celle issue du spin-off).

Non, ce n’est pas lors du débouclage, mais lors du détachement. Attention à ne pas induire les gens en erreur, fut-ce de bonne foi (surtout lorsqu’on se présente toujours comme "celui qui sait" [enfin, supposément], qu’on raconte ensuite des choses fausses, et qu’on ne supporte pas de se faire corriger. Piquer des crises allant de plus décourager un certain nombre de personnes de le faire, risquant encore davantage d’en induire d’autres en erreur. J’ai en plus régulièrement la crainte que le fait "d’écrire bien" donne une certaine illusion et en fasse tomber certains dans le panneau).

Que ce soit un "spin-off" ou un "dividende" ne change à mon sens pas la donne à quelque niveau que ce soit. Un "spin off" est en quelque sorte une forme de dividende. Je crains que la question (spin-off ou dividende ?) n’amène en fait rien dans la problématique.

stratégie délibérée pour décourager la vente à découvert.

Possible. Pas sûr que ce soit illégal du tout (je ne le pense pas, mais je peux avoir tort). Une société pourrait sans doute envoyer un objet physique comme dividende à ses actionnaires. Un objet qu’elle fabrique elle-meme en quantité limitée. Le problème éventuel ici me semblerait plutôt se trouver du coté de l’impossibilité de la vente (et donc que des transactions puissent intervenir librement) de ce qui est fourni en tant que dividende (ils jouent sur des restrictions de la SEC elle-meme sur ce coup là, ce qui est malin).

Mais à voir par contre: Ce qui est versé comme dividende ne devrait-il pas avoir un PRIX déclaré, et ce, dans la devise de cotation de l’action (donc des USD ici) ? Si la SEC veut faire quelque chose, il suffirait d’imposer la possible indemnisation en USD pour la valeur de ce qui est versé (sachant que cette valeur doit également être "juste", ca va de soit). Ca me parait l’issue la plus probable à cette situation: Obliger la société à fournir une valeur correcte de ce qui est versé et offrir une option d’indemnisation en cash pour les short-sellers. Subsiste tout de meme un risque à être short avant que ce ne soit clarifié.

Une autre perspective serait de considérer que cette action digitale n’est ni un vrai dividende ni un simili spin-off, mais un avantage en nature conféré aux actionnaires d’Overstock. Dans ce cas, les vendeurs à découvert ont-ils réellement l’obligation de fournir cet avantage en nature au débouclage de la vente à découvert ? A mon sens, non - je ne pense pas que les vendeurs à découvert sur la Compagnie des Alpes doivent fournir des forfaits ski au débouclage ;-)

Ceci serait un droit attaché à l’action, sans date de détachement. C’est comme le droit de vote. C’est d’ailleurs la raison d’être de la location d’actions pour les shorter: Ces droits sont fournis par la société directement et sont strictement limités en nombre au nombre de titres que la société a émis. Parce que celui qui prête ses titres perd ce droit (qui est transféré à celui qui emprunte, et ensuite généralement à celui auquel il vend; Le nouvel actionnaire).

Or dans les cas de dividendes et spin-offs, chaque action y donne le droit, y compris toutes les actions créées par le short selling. Et ce sont les shorts qui doivent fournir.

Ce sont deux choses différentes.

Dernière modification par Mevo (01/08/2019 20h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 01/08/2019 21h19

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   536  

Mais, juste en y pensant un instant: Admettons que ce supposé "dividende" soit requalifié en un droit attaché à l’action, que les shorts n’auraient donc pas à verser. Passons le pourquoi et le comment. Dans l’absolu, pourquoi pas, ca doit être possible, et même peut-être justifiable.

Dans ce cas; tous ceux qui ont loué leurs titres Overstock ne devraient alors logiquement pas toucher ce versement. Et si jamais ceci est avéré:

démêlés judiciaires passés entre Overstock et des brokers qu’elle accusait de faciliter du naked short selling (vente à découvert sans emprunt préalable des titres)

… les naked shorts sellers devront tout de même fournir. Parce que tous les longs sont en droit d’attendre ce dividende (un long ne sait pas "d’où vient" ses titres. Il ne sait pas s’ils proviennent de shorts ou pas et ca n’est pas son problème). Et la société n’en versera pas davantage qu’elle n’a émis d’actions….

Si les naked shorts existent et qu’ils n’ont pas moyen de fournir ce dividende, ils sont dans de beaux draps. Et là, la manœuvre serait brillante de la part d’Overstock ! (mais je ne vois pas trop pourquoi ce dividende serait requalifié de la sorte. Mais bon, full disclosure: Je n’en sais pas plus sur cette histoire que ce que j’en ai lu ici même).

Hors ligne Hors ligne

 

#19 01/08/2019 21h46

Membre (2017)
Réputation :   69  

Overstock.com: A New Kind Of Manipulative Game https://seekingalpha.com/article/4279718?source=ansh $OSTK

@galerien : Les commentaires à la suite de cet article peuvent peut être vous aider.

Quoiqu’il en soit méthode innovante pour contrer les short sellers…les obliger à délivrer quelque chose qu’ils sont dans l’incapacité d’acheter ou d’émettre…

Le PDG joue les naïfs, c’est frauduleux et c’est effrayant car si les shorts lèvent le pied en attendant une réponse de la SEC sur ce cas qui pourrait faire des émules il n’y a plus que des Bulls sur le marché.


Dear Optimist, Pessimist and Realist. While you were arguing about the glass of water. I drank it. -The opportunist

Hors ligne Hors ligne

 

#20 22/08/2019 20h56

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Le CEO démissionne suite à son implication dans l’affaire Clinton. Il est clair que ses dernières déclarations valent leur pesant de cacahuètes.

Overstock.com CEO Comments on Deep State, Withholds Further Comment

Patrick Byrne a écrit :

Starting in 2015 I (operating under the belief that I was helping legitimate law enforcement efforts) assisted in what are now known as the ‘Clinton Investigation’ and the ‘Russian Investigation’ (in fact, I am the notorious ‘missing Chapter 1’ of the Russian investigation). It was the third time in my life I helped the Men in Black: the first was when my friend Brian Williams was murdered, and the second was when I helped the M.I.B. shake up Wall Street a decade ago.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 19/09/2019 12h35

Membre (2012)
Réputation :   63  

Bonjour à tous,

La nouvelle du jour (de la veille) : le paiement du dividende en "token" est reporté !

Pour mémoire, ce dividende annoncé le 30 juillet, aurait dû être payé le 23 Septembre… et finalement décalé à une date ultérieure, au plus tard le 15 novembre. En pre-market, le cours est en chute de 10% par rapport à la veille (déjà en chute de 8% par rapport à l’avant veille).



Je suis toujours short sur cette valeur, et ça me coûte très cher. 

Overstock a écrit :

SALT LAKE CITY - Sept. 18, 2019 - Overstock.com, Inc. (NASDAQ:OSTK) announced on July 30, 2019 that its Board of Directors had declared a dividend (the “Dividend”) payable in shares of its Digital Voting Series A-1 Preferred Stock (OSTKO). […]

[…] we will seek to register the shares with the appropriate regulatory authorities. We expect the result will be that, immediately upon distribution, such dividend shares will be freely tradable without the six-month holding period requirement under Rule 144. We are already working closely with regulators to register the shares and achieve that result.

In light of this, we are postponing the previously-announced September 23, 2019 record date. We expect to announce a new record date for the dividend shares in as soon as approximately three to six weeks, as we work to conclude the registration process. Once we announce the new record date, we will also announce a new distribution date, which may be sooner or later than the previously announced November 15, 2019 distribution date.

EXHIBIT 99.1 du 18 Septembre 2019

PS: Je livre un petit conseil à tous les nouveaux :Le site de la S.E.C est un must ! ( Je conseille à tous les investisseurs débutants de lire les publications des entreprises dans lesquels ils investissent ( bilan, communications financières). C’est en anglais, c’est pénible à lire, mais au final ça paye. Il faut ajouter à ça les retranscriptions des "Earnings Call".

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 24/09/2019 12h21

Membre (2012)
Réputation :   63  

Bonjour,



Hier, Overstock s’est effondré en bourse avec une chute de -25%. Le titre a fini la séance sur ces plus bas, il est probable que la baisse continue. Mais comme je l’ai dit précédemment :

galerien a écrit :

Je suis toujours short sur cette valeur, et ça me coûte très cher.

J’ai bouclé ma position sur overstock hier en posant un ordre de rachat à 12.30$, en milieu de séance, puis je suis allé me coucher ( j’ai un décalage horaire important avec les US). Le titre a clôturé plus bas à 11.19$.

Il est temps de faire le bilan, et d’évaluer le coût total de cette position short.

J’ai sorti le tableau "Détails Frais d’Emprunt (hard to borrow) Non-Direct" provenant des relevé d’Interactive Broker pour les 3 derniers mois, et j’ai filtré dans Excel sur Overstock.

Ma position, en moyenne (par jour) se résumé à ça :
- Durée de la position : 69 jours ouvrés
- Quantité de titre : -1800
- Moyenne des cours sur la période : 20.29$
- Taux d’emprunt moyen par jour : 63% ! . Le taux a évolué dans l’intervalle 50%-91%.
J’indique la moyenne des cours sur la période car, c’est sur le cours de clôture que IB facture le taux ( et pas sur les PRU).

Bref, au final, j’ai déboursé 4338 USD en frais d’emprunt !. En moyenne, ça m’a coûté :62USD/jour.

L’opération m’a été profitable, je suis convaincu que la société va avoir du mal a s’en sortir… mais étant donné ces frais (63%!), il faut savoir être raisonnable et sortir.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 24/09/2019 18h23

Membre (2017)
Réputation :   132  

Bonjour galerien, pourquoi faites-vous du short au vu des frais exorbitants, d’un risque élevé (le marché peut rester irrationnel plus longtemps etc etc), et du faible reward?

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #24 25/09/2019 02h32

Membre (2012)
Réputation :   63  

Bonjour Capital,

capital a écrit :

pourquoi faites-vous du short au vu des frais exorbitants, d’un risque élevé, et du faible reward?

A la base, j’essaie d’accroite le rendement de mon portefeuille en encaissant du premium sur des ventes d’options. Je souhaite la plupart du temps ne pas être assigné.

J’essaie aussi d’avoir des strategies haissière et baissières. ( ventes de PUT ou de CALL ) .  C’est une motivation empirique : En 2018, je n’avais que des stratégies haussières, et ne vendais que des PUT. En fin d’année 2018, j’ai été assigné sur un grand nombre de position.

Overstock m’offrait une stratégie baissière, et le cours était volatile ( donc options chères). Par ailleurs, je n’avais pas connaissance du taux élevé sur frais d’emprunt, avant d’être assigné. Depuis, je fais attention.

C’est comme ça que je suis rentré sur le titre. Je suis resté aussi longtemps, car il y a eu des shorts squeeze, et cette annonce de dividende en token. Ce dividende était assez problématique pour les shorts dont je faisais parti.
Mais après des recherches, j’étais convaincu qu’il ne se ferait pas, en tout  cas, dans le délai annoncé. Je m’étais décidé de rester en position jusqu’à la date de détachement annoncé (23 sept.). Le dividende en token n’a pas eu lieu, je stoppe ma position pour arrêter les frais. Peut être que je reviendrais sur le sujet plus tard, lors des résultats Q3.

Enfin, pour ma part, je n’ai pas constaté que le marché restait irrationnel longtemps sur un titre donné… Par longtemps, j’entends une durée au delà de 2 publications trimestriels.

Pa contre, c’est peut être vrai au niveau des indices de marché.

Quant au risk reward, je ne cherchais pas une performance au delà de 100%, ce qui est impossible en short, mais possible en long. Sur cette position, 1800 titres vendus à peu près 18USD, conservée 69 jours ouvrés, j’ai réalisé 27% de PV ( à la louche). En annualisé, ça fait 87% (27*220/69) , à mettre en regard des 63% de frais.

Je retiens quand même que mon point d’entrée était trop précoce, trop bas, et la taille trop importante pour que je puisse accroitre. J’ai eu une periode de moins value latente car le titre est monté jusqu’à 29USD!  Je n’ai pas profité de ces excès temporaires…

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #25 03/10/2019 00h16

Membre (2012)
Top 5 Portefeuille
Top 10 Dvpt perso.
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   950  

Très intéressantes vos remarques sur Overstock, galerien. Overstock est à mon sens une des plus belles actions à shorter en ce moment même si je n’ai pas encore franchi le pas (manque de temps pour creuser tous les méandres du dossier).

En revanche, je suis en désaccord avec votre phrase "Quant au risk reward, je ne cherchais pas une performance au delà de 100%, ce qui est impossible en short"

J’imagine que par shorter, vous entendiez vendre à découvert. Mais shorter, c’est aussi acheter des puts et l’on peut faire bien bien plus que +100 % dans ce cas (et parfois très rapidement si l’on conjugue baisse du prix forte avec augmentation de la volatilité implicite). J’ai réalisé des +250 % sur des achats de puts Tesla ce qui n’a rien de merveilleux et d’original d’ailleurs puisque le marché a beaucoup gagné en 2019 en shortant Tesla, nous sommes très nombreux sur ce bateau puisque c’est le short le plus juteux de l’année : https://www.bloomberg.com/news/articles … -short-bet


Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe. Meduse Paris :)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur