Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/07/2017 20h32 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   102 

Je suis curieux de voir depuis quelques temps que les actions des constructeurs automobiles sont particulièrement délaissés vs le reste du marché.

Evidemment, l’automobile est le marché cyclique par excellence. En cas de retournement de cycle économique, c’est probablement l’un des marchés les plus exposés. Cependant, au vu de la croissance auto mondiale et des niveaux de valorisation des autres marchés actions, je suis dubitatif sur cet écart de valorisation.

Comment expliquer ce faible intérêt alors que :
- Les valorisations des constructeurs auto (Renault, Daimler, BMW, etc.) sont à des PER entre 6 et 8 VS le marché bigcap est plutôt entre 15 et 20
- Les constructeurs cités précédemment sont en forte croissances depuis plusieurs années. Les CA et RN actuels sont à des niveaux historiques (mais pas les cours de bourse !) et la tendance MT est toujours positive. Même en cas de retournement partiel de cycle, je vois mal les niveaux de rentabilité actuels s’effondrer.
- Les sous-traitant Auto sont également sur ce marché cyclique et s’échangent eux à des niveaux plus élevés (MGI, Plastic Omnium, Valéo, etc). Leur croissance sont également importantes mais pas forcement bcp plus que les constructeurs (ex : MGI croissance < Renault)
- Les rendements proposés sont corrects pour les chasseurs de dividendes (ex : Daimler: 5,5%)
- Les investissement dans l’automobile sont importants (CAPEX++), etc. Cependant, 1/ les CAPEX sont amortis dans le temps, ils sont donc déjà intégrés sur la diff entre EBITDA et RN et 2/ le marché Aero me semble être dans ce même cas de figure. Les valorisations de ce dernier est pourtant 2 à 3x supérieur…

Je comprends bien les risques cycliques, les risques de rupture techno, les risques de dieselgate, les niveaux de CAPEX importants; etc. Cependant, ce retard de valorisation me semble disproportionné…

Ma première position en portefeuille reste Renault. Avec une croissance de 10% sur le CA au S1, on attend le RN S1 demain matin, il devrait de nouveau être en forte hausse… Je suis même tenté de prendre du BMW.. Mais cela me rendrait encore plus concentré sur l’automobile…

Qu’en pensez-vous ?

Dernière modification par Tanuky (27/07/2017 20h34)

Mots-clés : automobile, constructeurs, cyclique, valorisation

Hors ligne

 

#2 27/07/2017 22h00 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   83 

1. Suite au scandale Volkswagen, il y a de nombreux doutes sur les autres constructeurs. Il y a eu des perquisition chez Renault par exemple.
2. Les constructeurs sont cycliques. Il faut considérer leur PER sur l’ensemble du cycle. On est aujourd’hui loin des points bas. Le marché auto US est en haut de cycle et semble fragile.

Hors ligne

 

#3 27/07/2017 22h24 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   118 

Je vois beaucoup plus d’avantages dans l’aéronautique :
- 2 constructeurs sur tous les segments et toute la gamme (pas le cas de renault)
- pas d’avion électrique (pas le cas de tesla)
- les compagnies aériennes sont obligées de respecter la sécurité
- les compagnies achètent régulièrement des avions neufs plus performant et c’est un véritable gain financier de changer d’avion
- les citadins qui ont du pognon n’achètent plus de voiture

Hors ligne

 

#4 27/07/2017 23h30 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

Bonsoir

Evidemment, l’automobile est une activité cyclique, mais il est bien difficile aujourd’hui de voir quand commence et quand s’inverse le cycle. Les CA sont en permanence en hausse, comme les résultats. Même les deux estropiés que sont PSA et FIAT-Chrysler remonte la pente aujourd’hui. Et, la demande est soutenue. Il se vendait 56 Millions de véhicules en 2012, environ 80 aujourd’hui, et dans quelques années, près de 120. Alors les cycles …

Mais le scandale du diesel pèse sur les cours de tous les constructeurs. Peugeot a des comptes qui s’améliorent. Daimler a publié des résultats que je souhaite à beaucoup d’entreprises. Pour le moment, le marché n’a pas réagi généreusement. Dans l’état actuel du marché (l’expectative, mais de quoi ??), si vous gagnez 10 % mais que les analystes ont prévu 11, c’est un échec. C’est un peu aberrant.

Concernant les constructeurs allemands, attention à 3 choses.
1) Daimler semble offrir une croissance future potentielle plus affirmée que celle de BMW.
2) Daimler a reconnu la fraude auprès des autorités. S’il y a pénalités, elles devraient être beaucoup moins importantes pour Dailmler que pour BMW qui nie en bloc. N’oubliez pas que les pénalités peuvent atteindre 10 % du CA concerné.
3) C’est maintenant Porsche qui est visé puisqu’un logiciel malveillant est venu tout seul s’installer sur les Cayennes. Je crois que 22.000 unités sont rappelées uniquement en Allemagne. Porsche faisant partie du Groupe VW, il vaut mieux rester à l’écart de celui-ci.

Cordialement

PS: j’ai des actions Daimler.

Dernière modification par Durun (27/07/2017 23h31)


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#5 28/07/2017 08h55 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1710 

Le problème des constructeurs automobiles, c’est qu’il y a souvent une grande dichotomie entre les profits et les flux de trésorerie.

Exemple de Daimler :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_daimler-20170728.gif

Pourtant, la société paye un dividende, qui du coup est également financé par de l’endettement :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_daimler-20170728bis.gif

Au final, nous avons maintenant $50 Md d’endettement alors que le FCF est toujours négatif.

Tous les constructeurs suivent la même logique, et quand il y a un retournement de cycles, la surcapacité pénalise tout le monde, et le FCF est à nouveau négatif, cette fois non pas à cause des Capex, mais parce que le CA baisse.

Donc au final, quand est on gagnant avec les constructeurs automobiles ?

Le FCF est négatif en haut de cycle, et également négatif en bas de cycle !

Comme de par hasard, les quelques exceptions concernent le segment du luxe, avec Ferrari ou Harley-Davidson.

Evidemment, cela n’exclut pas d’investir dans ce type d’entreprises, mais probablement pas pour du buy & hold.

Hors ligne

 

#6 28/07/2017 09h03 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   48 

En dehors des pénalités, avez-vous une idée du coût engendré par le respect des normes ? Quel serait l’impact sur la marge des constructeurs ? Lesquels seront le moins impacté, opérationnellement parlant ?

Je me pose plutôt ces questions, sachant que s’il y a une entente entre plusieurs gros constructeurs, ce n’est probablement pas pour économiser quelques millions d’euros… ?

S’il s’avérait que la/les fraudes étaient encore plus répandues que ce que l’on en sait aujourd’hui, il me semble également que cela accélérera le développement de véhicules "propres". Quel constructeur saura tirer son épingle du jeu dans ce domaine ?

Hors ligne

 

#7 28/07/2017 09h56 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   34 

InvestisseurHeureux a écrit :

Le problème des constructeurs automobiles, c’est qu’il y a souvent une grande dichotomie entre les profits et les flux de trésorerie.

Le FCF est négatif en haut de cycle, et également négatif en bas de cycle !

Comme de par hasard, les quelques exceptions concernent le segment du luxe, avec Ferrari ou Harley-Davidson.

Evidemment, cela n’exclut pas d’investir dans ce type d’entreprises, mais probablement pas pour du buy & hold.

Renault a un FCF positif depuis longtemps et un endettement nul.

Hors ligne

 

#8 28/07/2017 11h33 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   50 

Je suis rentré sur Daimler avant hier (trop tôt donc, évidemment…) - le soucis de FCF est réel mais l’entreprise se valorise quand même pas cher, la marque à une vrai valeur (toute l’Asie rêve de rouler en Classe S) et je trouve qu’ils ont une gamme particulièrement attrayante, complète et renouvelée.

Hors ligne

 

#9 28/07/2017 12h29 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   102 

InvestisseurHeureux a écrit :

Le problème des constructeurs automobiles, c’est qu’il y a souvent une grande dichotomie entre les profits et les flux de trésorerie.

En effet, vos chiffres sur Daimler sont édifiants.

Il faudrait trouver l’origine de cet écart pour comprendre la situation.

Prenons l’année 2016 Daimler :
www.daimler.com/documents/investors/rep … t-2016.pdf

Prenons le Statement of Cash Flows
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6209_daimler_-_cashflow.png

* Analyse CAPEX Tangible Asset : Dépenses : -5,8md vs amortissement -5,5md -> Ecart Cashflow de 300ms qui peuvent s’expliquer par la croissance

* Analyse CAPEX Intangible : Dépenses : -3mds vs 0 en amortissement -> Élément critique à analyser. Page 251 du rapport annuel, 50% de ces dépenses semblent liées à des développements en cours non terminés passés en Actifs plutôt qu’en charge… Ensuite, il y a une augmentation du Goodwill lié au rachat de Athlon Group. Bon, pas très claire à mon niveau d’analyse…

* Stocks : -1,3mds de cash flow : environ 5% -> normal au vu de la croissance

* Receivables from financial services & Vehicles on operating leases : -11mds de casflow !!! C’est de la que provient le principal écart entre RN et Freecahflow me semble-t-il… En prenant les différentes notes sur le sujet (notamment la note 14), on voit bien l’actif Receivables from financial services est passé de 73mds en 2015 à 80,5mds en 2016 dans le bilan. Cela semble donc correspondre à +7,5mds d’encours client.

* +2,1mds -> Other operating assets and liabilities / note 28 p265 : (The line item other non-cash expense and income within the reconciliation of profit before income taxes to cash provided by operating activities in the reporting year primarily comprised the Group’s share in the profit/loss of companies accounted for using the equity method.)

* Acquisition of marketable debt – Process from sales marketable : -2,4mds…

=> Si on additionne ces différents cashflows négatifs, on arrive donc à 0,3+3+1,3+10+2,4-2,1 = quasi 15mds d’écart de cashflow sur l’activité… Ecart principalement lié au mode de financement (financial services & Vehicles on operating leases), et très peu à la croissance industrielle (ecart CAPEX - dépenses et augmentation stock). Il y a également cette dépense cash en actif intelligible assez mystérieuse…

L’activité en croissance a donc une augmentation du BFR très importante lié au financement des véhicules.
J’ai donc tendance à penser que lorsque la croissance va ralentir, le décalage entre financement et CA devrait s’estomper. On devrait alors retrouver un Freecashflow bcp plus important ?

Dernière modification par Tanuky (28/07/2017 12h30)

Hors ligne

 

#10 28/07/2017 13h48 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   

Tanuky,

Que vous inspire la chute du cours de Renault en ce jour suite à des résultats qui, selon moi, sont plutôt positifs??

Avez-vous profité de cette chute pour vous renforcer?

Merci pour votre éclairage!

A+

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#11 28/07/2017 14h50 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   34 

Yolatengo3 a écrit :

Tanuky,

Que vous inspire la chute du cours de Renault en ce jour suite à des résultats qui, selon moi, sont plutôt positifs??

Ces résultats sont bons mais inférieurs aux attentes des analystes :

Bernstein a écrit :

"L’effet mix/prix/enrichissement chez Renault est négatif de 180 millions d’euros, ce qui est surprenant au vu des nouveaux modèles Mégane, Scenic, Kadjar, Espace et Talisman et alors que le chiffre d’affaires offre une image plus positive", commente Bernstein dans une note. "Nous avons déjà dit que 2017 pourrait représenter un pic pour Renault. Ces craintes vont maintenant se renforcer."

Hors ligne

 

#12 28/07/2017 15h24 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   

Tahure,

Merci pour la réponse mais j’avoue ne pas trop savoir ce que Bernstein veut dire par "L’effet mix/prix/enrichissement chez Renault est négatif de 180 millions d’euros" ni comment ils arrivent à ce chiffre de 180M€…

Et, est-ce que cela justifie une valorisation qui amène à des ratios aussi bas que ceux-ci (en sachant que la société est en position de trésoreri nette) :

PE : 5.5
EV/EBITDA : 3
Ren.Div (en %) : 4.6
P/B : 0.61

Hors ligne

 

#13 28/07/2017 15h42 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   34 

Ce chiffre de 180 Meur est donné par Renault dans la présentation S1 aux analystes .

Documents & Présentation Renault

A priori, pour les pays émergents, Renault n’a pas pu augmenter (comme en 2016) les prix de vente locaux pour compenser l’impact des dévaluations de certaines devises (rouble notamment je pense). 

Par ailleurs, je suis ok avec vous sur la faible valorisation du titre mais ce point a l’air de l’emporter sur les autres facteurs positifs comme le retour dans le vert d’Avtovaz et surtout la croissances des ventes aux partenaires.

Hors ligne

 

#14 28/07/2017 16h02 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   102 

Yolatengo3 a écrit :

Tanuky,
Que vous inspire la chute du cours de Renault en ce jour suite à des résultats qui, selon moi, sont plutôt positifs??
Avez-vous profité de cette chute pour vous renforcer?
Merci pour votre éclairage!
A+

Je suis bien dubitatif par rapport à cette nouvelle baisse…
Comme vous le préciser à juste titre, la valorisation est vraiment faiblarde et malgré des news très positives sur la croissance, ce sont des éléments qui me semblent secondaires qui font baisser le marché…

Au delà des ratios sur RN, EBIT, etc, il y a aussi la participation dans Nissan… Au cours actuel de Nissan et avec 43,4% des parts, la valorisation de cette participation est de + de 16mds€. Actuellement Renault seul est donc "pricé" à 22,6-16 = 6,5mds€………. (soit 2x le Rexploitation 2016 (qui ne tient pas compte de Nissan biensûr))

Enfin, contrairement à Daimler, Renault a effectivement un situation tréso nette positive et son free cashflow annuel est également positif car, si j’ai bien compris le rapport annuel, il se fait re-financer les "leasing" des clients pour éviter d’avancer l’ensemble de la tréso.
group.renault.com/wp-content/uploads/20 … -2016-.pdf

Ce qui m’embête c’est finalement de ne pas bien comprendre la situation… Je vais prendre le temps de relire le rapport annuel ce weekend pour éventuellement me renforcer. Ma position actuelle est en effet déjà proche des 10% de mon portefeuille.

En tous cas, quand j’entends que tous les marchés sont en situation de bulle et à des niveaux de prix stratosphériques, Renault est bien la preuve du contraire…

A suivre,

Dernière modification par Tanuky (28/07/2017 16h07)

Hors ligne

 

#15 28/07/2017 16h20 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   

Tanuky,

Merci pour votre réponse.

Vos remarques vont dans le même sens que cet article sur seeking alpha :

seekingalpha.com/article/4088320-renaul … ing-nissan

Je suis curieux de voir ce qu’il ressortira de votre lecture dominicale… Tenez nous au courant ;-)

A+

Dernière modification par Yolatengo3 (28/07/2017 16h21)

Hors ligne

 

#16 28/07/2017 16h36 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   102 

Effectivement, merci pour cet article !
Je n’avais du coup même pas mis la participation de 1.55% sur Daimler.
L’article seeking alpha date du 18/07; depuis si on refait le calcul, on a donc :

Renault : 22,6mds€
43,4% Nissan : 16mds€
1.55% Daimler : 1mds
Cela fait donc même Renault seul à 5,5mds€…
Je ne compte pas AutoVaz…

Bon, si tout le marché automobile baisse, les participations vont baissées de façon proportionnelles. Cependant, 17/22.6 = 0.75. Cela veut donc dire que dans le cas d’une hausse ou baisse équivalente des 3 actions (Renault, Nissan, Daimler), 75% de la capitalisation de Renault sera couverte par ses participations.

A suivre,

Hors ligne

 

#17 28/07/2017 21h26 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

J’ai supprimé ce message car je ne veux pas qu’il soit mal interprété et crée de nouvelles polémiques.

Dernière modification par Durun (30/07/2017 21h17)


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#18 31/07/2017 13h11 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   320 

L’harmonisation Européenne et le durcissement du contrôle technique en mai 2018, aura sans doute des répercussions importantes sur le marché automobile.

En France par exemple, nous passerons de 124 points de contrôle à 400, avec une sévérité plus grande dans l’application de l’interdiction de circuler. Des tests ont été réalisés, les véhicules ne passant plus favorablement le contrôle technique passeraient de 15% actuellement à 50%, un nombre non négligeable d’entre eux ne seront économiquement pas réparables.

Publication de l’arrêté du 2 mars 2017 modifiant l’arrêté du 18/06/91


"Cesse de croire, instruis toi"- André Gide

Hors ligne

 

#19 31/07/2017 13h25 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   115 

Durun a écrit :

J’ai supprimé ce message car je ne veux pas qu’il soit mal interprété et crée de nouvelles polémiques.

Où voyez vous s’amorcer une polémique ? Vous avez fait un très bon travail qui m’a bien éclairé sur le sujet, pourquoi le supprimer ?

Hors ligne

 

#20 31/07/2017 17h10 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

Iqce

Je suis heureux que mon article vous ai été utile.

Mais si vous approfondissez, ce que je vous suggère de faire, vous comprendrez que l’approche développée remet en cause nombre des approches suivies par une grande majorité des membres de ce forum, concernant la sélection des valeurs, les méthodes de valorisation et la diversification du portefeuille.
Comme je recherche principalement des valeurs de croissance, je privilégie les marges et les Résultats Nets plus que les Cash Flow, car je ne conserve pas les valeurs une fois les tendances court et moyen terme épuisées. Donc non seulement j’utilise l’analyse technique, ce que l’on me reproche assez, mais aussi mon analyse financière est assez différente de ce que je lis. C’est pourquoi il y avait un risque que ce message génère une nouvelle polémique. J’ai préféré le supprimer pour cette raison.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#21 31/07/2017 17h16 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   

Dommage…

J’aurais bien voulu pouvoir lire votre analyse…

Hors ligne

 

#22 31/07/2017 18h40 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   115 

Je comprends que le ton parfois agressif des interventions vis à vis de l’analyse technique et de certains de vos posts par le passé (mais est ce vraiment ainsi qu’il faille systématiquement le comprendre ?) puisse vous rebuter, mais votre participation conséquente me semblait aller largement au delà de l’analyse technique, qui en elle même, isolément, ne m’est effectivement d’aucune utilité sur un titre tel que RNO (on est d’accord : dans d’autres cas de figures cela à un sens à condition de connaître/soupçonner le comment du pourquoi).

Et justement je comptais revenir sur ces écrits vu leur portée plus générale et complémentaires avec les autres interventions.

Dommage que vous n’ayez pas changé d’avis.

Déontologie : actionnaire…

Hors ligne

 

#23 02/08/2017 13h16 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Réputation :   

Tanuky,

Est-ce que votre lecture de ce weekend vous a permis d’y voir plus clair sur le cas Renault?

Si oui, envisagez-vous de renforcer?

Merci,

A+

Hors ligne

 

#24 03/08/2017 07h43 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   114 

Bonjour Tanuky,

Votre réponse m’intéresse aussi parce que je suis attentivement Renault depuis plusieurs mois.

Et là, quand même, entre le cours anormalement décôté, un PER ridiculement bas (enfin il me semble), le rendement très attrayant, les résultats solides (même si il y a une épée de Damoclès sur le secteur auto), je me tâte pour rentrer sur la valeur. J’ai l’impression qu’elle peut encore baisser dans les jours à venir alors je suis dans l’expectative.

Le journal Investir recommande de rester à l’écart (sans réelle justification) mais à priori, les autres analystes pensent tout à fait le contraire.

Mais quand même, le groupe Renault-Nissan est devenu le premier constructeur mondial ! Excusez du peu ! Moi je trouve que ça déchire quand même d’être le plus grand vendeur de voitures du monde ! wink

Hors ligne

 

#25 03/08/2017 08h15 → Constructeurs automobiles européens : opportunité d'achats ? (automobile, constructeurs, cyclique, valorisation)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   280 

Un lien pour ceux qui aiment -comme moi- les détails :

carsalesbase.com - Automotive Industry analysis, opinions and data

Pour RNO, ci dessous l’évolution du consensus sur 18 mois :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_rno_consensus_zonebourse.jpg

La configuration graphique est intéressante…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_rno_config_graphique_382017.jpg

@suivre
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech