Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 25/07/2017 22h05 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   48 

Pandora SA est un fabricant danois de bijoux fondé en 1982 par les orfèvres Per et Winnie Enevoldson.
La société est connue pour ses bracelets personnalisables et leurs breloques (charms), qui représentent la majorité de son chiffre d’affaires. Elle possède quatre sites de production situés en Thaïlande et commercialise ses produits dans plus de 10 000 boutiques réparties dans 65 pays.
Listée à l’indice OMX 20 de la bourse de Copenhague depuis 2010, Pandora est la 3e entreprise de joaillerie dans le monde après Cartier et Tiffany & Co.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_pandora1.jpg

cette société que je surveillais depuis quelque temps a retenu mon attention pour les points suivants:

Pour les chiffres, je vous invite à parcourir la fiche IH et la présentation investisseur du Q1 2017

Points forts
L’activité de la société présente une très forte rentabilité grâce à des marges nettes élevées,
L’entreprise bénéficie d’une situation financière solide,
L’entreprise me semble attractive en termes de valorisation basée sur les multiples de résultat,
La société est une valeur de rendement avec un dividende de 5,52%,
L’objectif de cours moyen des analystes suivant la valeur est relativement éloigné et suppose un potentiel d’appréciation important,
Le F-score Piotroski est de 8

Points faibles
Les prévisions de chiffre d’affaires ont été récemment revues à la baisse en ce qui concerne l’exercice en cours et le suivant.

Mon avis
La croissance du CA est impressionnante avec probablement un beau réservoir de croissance en Chine et en Inde.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_pandora_3.jpg

La personnalisation des bijoux, l’élargissement de la gamme de produits et la mise en scéne de l’acte de vente devrait contribuer à maintenir le niveau de croissance

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_pandora_2.jpg

Concernant le Q1 2017, la performance n’est pas bonne (+9%) sur les principaux marchés de la société (USA, UK et ALLEMAGNE)
L’avis suivant sur seeking alpha donne quelques éléments de réponse à cette piétre performance

Conclusion: j’ai initié une position sur PANDORA pour le long voir très long terme

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Mots-clés : bijoux, luxe, pandora

Hors ligne

 

#2 25/07/2017 22h41 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   192 

Bonjour corsaire00,

J’avais remarqué également cette société qui apparaît dans les screeners de l’IH depuis un moment déjà au plus bas à 52 semaines.

Trois choses m’avaient freinés :
- la retenue à la source sur les dividendes
- le courtage
- l’effet retail qui fait que nombre de boites qui distribuent quelque chose sont massacrées en ce moment et qu’il est trop tentant de toutes les attraper !

Quelles valorisations avez vous trouvées et sur quels multiples ?

Début juin elle était à 615 DKK (elle a donc repris 15% depuis) et j’avais trouvé 1280 avec les multiples historiques et 573 DKK avec les comparables.

Je n’avais pas poussé plus loin non plus car je trouvais des valorisations très disparates suivant les multiples et la monnaie et le pays ne me sont pas familier du tout.

Bonne soirée.

Dernière modification par bibike (25/07/2017 22h42)


Parrain Ing Direct Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - ASV.com (MP) - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

#3 26/07/2017 09h07 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   48 

Bonjour bibike,

Pour la retenue à la source je n’ai pas regardé en partant du principe que c’est un état européen coopératif fiscalement avec pour conséquence une probable neutralité de la retenue à la source: je dois creuser.
Pour le courtage via binck c’est en effet cher 0,4% mais comme il s’agit d’une ligne destinée à rester en portefeuille pour de nombreuses années cela n’a pas beaucoup d’impact
pour le PER, j’ai note 12,3 pour 2017 et 10,7 pour 2018.

Pour le prix, j’ai regardé la courbe sur 5 ans/1 an/ 6 mois/3 mois + le consensus ci-dessous et les éléments dans mon post ci-dessus et j’ai pris position.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_pandora_4.jpg

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#4 26/07/2017 10h00 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

Quelques éléments provenant de la file actions danoises :

okavongo le 28/06/17 a écrit :

Binck propose Copenhague à un coût raisonnable : 15€ + 0,15%

J’ai craqué pour quelques actions Pandora (d’habitude c’est ma femme qui craque…). Mon analyse a été très succincte, car c’est avant tout en tant que client (enfin ma femme…) que je trouve le concept particulièrement bien pensé. Le trou d’air récent m’a permis de rentrer ce que j’aurai du faire il y a quelques années mais je n’aime pas prendre le train en marche. Je préfère les couteaux qui tombent, question de caractère. D’après ce que je comprends, ce "coup de mou" semble du à des craintes sur les ventes aux US. Le retail souffre en général et ça ne doit pas aider mais on peut aussi craindre que Pandora passe de mode. C’est un point sur lequel j’ai une perception différente car je trouve au contraire qu’ils sont très malins chez Pandora. Plutôt que de se reposer sur leur idée de base du simple bracelet que les clientes remplissent plus ou moins compulsivement de charms, il décline aussi le concept avec des bracelets plus fins, des bracelets en cuir, en tissu, des bagues ou encore des boucles d’oreilles. Voilà de quoi ravir les aficionados.

J’apprécie aussi les points suivants :

L’argent. Là aussi c’est une question de sensibilité mais ce métal m’a toujours attiré ce qui m’a conduit à accumuler les Semeuses et autres Hercules. Avantage, je suis couvert contre le risque d’augmentation de leur matière première. Et même largement avec mes action de mines d’argent. Pour ceux qui ne seraient pas dans ce cas, on peut noter que Pandora en diversifiant les matières utilisées est moins dépendant des cours de l’or et de l’argent. L’argent est 74 fois moins cher que l’or. Il me sembvle que la perception générale est un peu différente et que les gens accordent plus de valeur à l’argent. Jouer les bijoux en argent est donc de la part de Pandora une belle trouvaille.

La marque. Une grande partie des ventes de bijoux ne se font pas sous une marque. Si j’en crois cet article, 20% seulement du marché est contrôlé par les marques, contre par exemple 60% pour les montres. Je crois que les marques peuvent progresser et si c’est le cas Pandora devrait en profiter.

L’Asie. C’est le continent sur lequel Pandora peut trouver des relais de croissance. Tout est à faire par exemple en Inde. Gros avantage, les indiens sont très friands d’argent qui est la marque de fabrique de Pandora. Gros inconvénient, ils connaissent sa valeur et achète des bijoux comme une réserve de valeur. Et comparé aux cours de l’argent, les bijoux Pandora sont très chers…

Coté finances, la boite gagne beaucoup d’argent, a augmenté son CA de manière très importante ces dernières années, a racheté des actions, a peu de dettes, a un score IH de 8,5 et est citée dans une newsletter sur les big caps les plus rentables de la planète. Malgré tout ces chiffres je suis bien incapable de valoriser Pandora. Et puis tout ça c’est le passé. Si Mr Market continue de penser que la belle histoire est moins jolie que prévue, l’action va souffrir et il faudra songer à renforcer. Si au contraire le concept ne passe pas de mode et si l’entreprise arrive même à continuer son développement alors voilà une ligne brillante à conserver au fond d’un portefeuille diversifié.

Le dividende 2017 représente 5,78 % sur les cours actuels mais le site de l’entreprise parle de dividendes exceptionnels, je n’ai donc aucune idée sur sa pérennité. Les années précédentes il tournait plutôt autour de 1 - 1,5 %.

Ma femme trouve qu’un vrai plus serait d’avoir des avantages actionnaires sous forme de bijoux gratuits. Mais je n’ai rien trouvé de tel pour l’instant…

Charles a écrit :

J’avais analysé Pandora AS, et j’ai plutôt décidé de rester à l’écart pour 4 raisons:
1/ Le titre est shorté par les meilleurs fonds Maverick, Lone Pine et Coatue Management
2/ Toutes les régions ralentissent en LFL depuis le Q3 2015. C’est passé de près de 10% à 3% aujourd’hui. Ce qui alimente les craintes que ces bijoux passent de mode
3/ La concurrence se réveille (Signet, Tiphany, Cho tai fook); d’ailleurs Okavongo, montrez à votre femme le site de Soufeel, vous ferez des économies. Ce n’était d’ailleurs pas normal qu’un produit avec autant de marge ne soit pas plus concurrencé
4/ Le reporting change trop souvent pour ne pas être suspect. Ils ont changé deux fois en environ deux ans.

Petite remarque concernant Soufeel, ma femme connaissait mais trouve que ça fait "cheap".

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne

 

#5 26/07/2017 10h14 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   57 

Je partage le le risque, soulevé par Okavongo, sur leur matière première: les cours de l’argent sont plutôt bas. Leur baisse depuis 2012 a pu participer à leur marge d’EBITDA.
Et je n’ai pas assez de connaissance sur les minières or/argent ou cuivre/argent pour me couvrir à la source.

Dernière modification par Mi345 (26/07/2017 10h16)


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#6 26/07/2017 17h12 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   34 

Je viens moi-même d’initier une position de long terme en début de semaine.
Séduit par la faible valorisation malgré le réservoir de croissance et la très forte rentabilité et le levier sur le CA. Contrairement à ce qui est écrit dans le premier message, ce n’est pas forcément une valeur de rendement, le dividende ordinaire au titre de 2016 a été de 9 DKK, soit un rendement brut de 1.25% au cours actuel ; il y aura certes 3 dividendes exceptionnels de 9 DKK cette année, mais c’est spécifique à 2017 (c’est la première fois que la société paie un dividende exceptionnel) et je ne compterais pas dessus pour le futur

Les frais de transaction sont modérés chez Degiro (4€ + 0.04%) ; la retenue à la source est de 27%, mais, compte tenu de l’absence de convention fiscale entre les 2 pays, elle est 100% récupérable par un crédit d’impôts du montant équivalent (sous réserve que le taux d’imposition + prélèvements sociaux soit supérieur ou égal à 27%)

INT - Convention fiscale entre la France et le Danemark

L’impôt prélevé au Danemark sur les revenus de source danoise, autres que les pensions, perçus par les personnes physiques ayant leur domicile fiscal en France au sens de l’article 4 B du CGI et les personnes morales soumises à l’impôt sur les sociétés en France, soit directement, soit indirectement au prorata des droits détenus dans des sociétés ou groupements relevant de l’article 8 du CGI, de l’article 8 bis du CGI et de l’article 8 ter du CGI et dont le siège social est situé en France, ouvre droit, à compter du 1er janvier 2009, à un crédit d’impôt, sous réserve toutefois que l’impôt danois prélevé à la source soit un impôt comparable à l’impôt dû en France par le contribuable.

Le montant de ce crédit est égal au montant de l’impôt effectivement acquitté au Danemark conformément à la législation danoise sur les revenus concernés. Il est imputable sur l’impôt dû en France au titre des-dits revenus majorés du montant de l’impôt prélevé au Danemark, dans la limite de l’impôt français dû au titre de ces revenus.

Cette mesure est instaurée à titre provisoire. Il y sera mis fin au plus tard au jour de l’entrée en vigueur d’une nouvelle convention en vue d’éliminer les doubles impositions liant la France et le Danemark.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par corran (26/07/2017 17h22)

Hors ligne

 

#7 11/08/2017 00h26 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   48 

Bonjour,

Pandora a publié le 8 août 2017 les résultats du T2 2017

J’ai lu un verre à moitié plein, le marché un verre à moitié vide avec -13% en clôture le 8 août 2017 qui m’a permis de doubler ma ligne sur 650 NOK et je garde en tête le solide support graphique des 600 NOK pour un 2nd renforcement au cas où.

CA +12% par rapport au T2 2016 mais baisse de l’EBIDTA à 33,4% du CA contre 37,2% au T2 2016

La direction maitient malgré tout sa prévision annuelle de CA à 23-24 Md NOK contre 20 Md NOK pour 2016 et un % d’EBIDTA à 38% du CA.

le CA et la marge sont toujours pénalisés par les difficultés dans le retail aux USA.
A contrario la croissance repart en Allemagne et en Angleterre par rapport au Q1 2017
et toujours une belle poussée en chine.

Mon avis
soit le management est suicidaire en maintenant ses prévisions pour 2017 avec un Q1 et Q2 2017 mitigé soit il y a une très bonne connaissance de ses marchés et des chiffres de la société.
car la prévision de croissance du CA est de 15% en rythme annuel.

En regardant en séquentiel cela signifie que la croissance attendue du CA pour le Q3 et Q4 2017 sera de 16% contre 11% pour le H1 2017 ce qui ne parait pas fou compte tenu de la forte poussée de la chine et de l’élargissement de la gamme de produits.
Pour l’EBIDTA c’est un autre challenge car pour tenir la prévision il faut qu’elle passe de 33% du CA à 40% du CA sur le H2 2017.
Ce semestre est traditionnellement meilleur de 300 points par rapport au H1 mais la cela revient à gagner 700 points.
C’est probablement ce qui laisse le marché dubitatif.

A mon avis le management a déja une bonne visibilité sur le carnet de commandes pour le H2 2017 et sur les ouvertures de boutiques ce qui lui permet de maintenir sa guidance.
Dans cette hypoyhèse nous devrions rejoindre un cours de 900 à 1000 NOK sur février-mars 2018.

Dans le cas contraire, j’estime que le risque est de rester dans la zone de cours actuel.

Rendez vous dans 6 mois -) et dans 3 mois pour les chiffres du Q3 2017.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par corsaire00 (11/08/2017 00h28)

Hors ligne

 

#8 31/08/2017 10h20 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   48 

Bonjour,

Article sur seeking alpha

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#9 26/09/2017 16h13 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   48 

Bonjour,

Poursuite du programme de rachat d’actions votés en février 2017.

Au 25/09/2017: 1 336 M DKK d’actions rachetées sur un total de 1 800 M DKK autorisé.

Baisse de 6% ce jour. L’action est sur une zone de support au environ de 600 DKK. Je viens de doubler ma position un peu en aveugle car je n’ai pas trouvé l’origine de la baisse du jour.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#10 31/12/2017 19h50 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   48 

Bonjour,

Mise à jour de ma principale convocation 2018 avec le T3 2017 publié le 7 novembre 2017

Progression du CA en séquentiel T3 2017/T3 2016: +16% en devises et +13% en DKK soit légèrement en dessous des 16% que j’évoquais dans mon post d’aout 2017

EBIDTDA: 37,8% qui remonte mais toujours pénalisé par les promotions aux US

la chine continue de pousser comme les ventes web

86 millions de visites sur le site web en glissant sur un an

La direction maitient sa prévision annuelle de CA à 23-24 Md NOK contre 20 Md NOK pour 2016 et un % d’EBIDTA à 38% du CA.

IH score: 8,5
Score Piotroski: 8

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#11 11/01/2018 10h36 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   

Publication : Publication PANDORA

Suite à l’annonce le titre perd 14%.

Les chiffres sont en dessous la guidance de peu :
- 22.8M DKK pour le CA contre 23/24M
- 37.3% marge EBITDA contre 38%
- CAPEX a 6% contre 5%
- Ouverture de 308 magasins vs 300 attendu

J’ai loupé des informations ? Une telle baisse semble excessive pour des résultats comme cela.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#12 11/01/2018 21h24 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   12 

Il y avait peut-etre plus d’attente principalement pour l’asie.
Personnelement je pense aussi que cette baisse est exagérée et que le cours remontera tranquillement au fil de l’an. C’est quand meme une belle machine a fric a un très bon prix.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Rastapopoulos (11/01/2018 21h25)

Hors ligne

 

#13 12/01/2018 01h10 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   14 

Az a écrit :

J’ai loupé des informations ? Une telle baisse semble excessive pour des résultats comme cela.

non vous n’avez rien loupé. Pandora est une entreprise bien gérée, rentable et qui s’améliore année après année.

Malheureusement je n’ai pas réussi à renforcer au plus bas à 555 DKK, j’ai due remonter mon prix d’achat jusqu’à 570 pour faire passer mon ordre.

Le marché a complètement sur-réagit et traité Pandora comme une entreprise médiocre, ce qui n’est pas le cas.
Elle est à très bon prix mais il faut faire attention à ne pas renforcer trop vite et trop fort car statistiquement quand un titre décroche à cause d’une mauvaise nouvelle, l’effet négatif perdure sur une période de 3 mois. (voir l’étude de Greeg S Fisher)

Ça avait fait la même chose avec Novozyme et Novo NordisK, j’en avait profité pour faire les soldes.

Toute fois dans ce genre de situation, il est plus sage de laisser consolider le titre et d’attendre que les pessimistes vendent leur actions avant d’y retourner. Pour cela il suffit d’analyser la volumétrie et d’attendre une baisse de la volatilité.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par vschmitt (12/01/2018 01h11)

Hors ligne

 

#14 16/01/2018 11h48 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   48 

Bonjour,

pour celles et ceux qui suivent PANDORA GROUP présentation ce jour du plan stratégique 2018-2022

files.shareholder.com/downloads/ABEA-4Z … y_2018.pdf

CA: croissance de 7 à 10% en monnaie locale en rythme annuel
EBITDA: 35%

Accentuation de l’effort sur l’innovation
Investissement sur le site internet notamment aux US pour accompagner la transformation du RETAIL aux US
Forte progression de la notoriété de PANDORA aux US en 2017 par rapport à 2016
Augmentation de la flexibilité au niveau de l’outil de production
Accélération du nombre de nouveaux produits
Accroitre la régionalisation de son offre produit
Lancement d’un nouveau concept en 2018 (entrée des bijoux en or)

Explication de la baisse du % de l’EBITDA liée en partie au rachat et développement de boutiques propres

J’aime bien ce slide qui résume à mon avis la dynamique de Pandora

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_pnd1.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_pnd2.png

162 slides trés riches en informations
Y a plus qu’à dérouler

et mon rappel des métriques sur les chiffres 2017
PER: 11
EDIDTA : 8 X

Un petit défi: trouver une société parmi les 5 grands dans le secteur des bijoux avec des métriques comme ceux de PANDORA avec un tel rythme de croissance.

Cerise sur le gateau: valeur opéable
Toujours pas compris pourquoi un LVMH, KERING ou RICHEMONT ne l’ont pas acheté

RDV en 2022

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par corsaire00 (16/01/2018 11h52)

Hors ligne

 

#15 16/01/2018 13h04 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   12 

Les fonds "short" Lone Pine et Coatue ont réduit les expositions, ce qui est plutôt bon signe. Dans le Q3 ils annoncent de bons résultats en Chine. Ils ont aussi fait des efforts en termes de communication d’après les analystes.

Apparamment, la croissance aura trois sources : 1/ Le rachat des franchisés 2/ L’E-commerce 3/ Ouverture de magasins

Pour le rachat des franchisés, je suis partagé car l’activité de Franchiseur a des retours sur capitaux plus élevés et un risque plus faible que le "O&O" donc un multiple beaucoup plus élevés, mais ils ont l’air de les racheter vraiment pas cher ce qui est assez positif!

Je connais mal l’E-commerce de biens, d’après Quora, c’est plutôt mauvais pour la marge

Quora a écrit :

"Kohl’s Corp. says its profitability online is less than half what it reaps in its store", and "Target Corp. says its margins will shrink as its online sales grow".

Est ce qu’un expert du forum sait si l’Ecommerce de bien est une activité plutôt à cout fixe ou à cout variable ? J’ai lu que dans le vêtement les retours produits tuent la marge, est ce pareil dans les autres catégories ou c’est spécifique aux vétements de différentes tailles ? J’imagine que la valeur ajoutée par kilo compte beaucoup dans la profitabilité d’une vente, est ce qu’il y a des raisons de pensées que pour Pandora avec une forte valeur ajoutée au kilo c’est plus avantageux que pour la moyenne? Ca m’aiderait beaucoup à mieux comprendre le retail :)

Dans le Brick and Mortar le LFL est très positif pour la marge, ici avec l’intégration de l’Ecommerce dans le LFL c’est possible qu’il y ait une baisse de l’EBITDA malgrès un LFL positif à cause de la cannibailisation et de cet effet de mix.

Hors ligne

 

#16 17/01/2018 15h47 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1768 

Charles a écrit :

Est ce qu’un expert du forum sait si l’Ecommerce de bien est une activité plutôt à cout fixe ou à cout variable ? J’ai lu que dans le vêtement les retours produits tuent la marge, est ce pareil dans les autres catégories ou c’est spécifique aux vétements de différentes tailles ? J’imagine que la valeur ajoutée par kilo compte beaucoup dans la profitabilité d’une vente, est ce qu’il y a des raisons de pensées que pour Pandora avec une forte valeur ajoutée au kilo c’est plus avantageux que pour la moyenne? Ca m’aiderait beaucoup à mieux comprendre le retail

Je ne connais pas le cas particulier de Pandora, mais effectivement, la marge dans l’eCommerce est faible et cela empire.

D’ailleurs, dans toutes les présentations de sociétés cotées, si le chiffre de la croissance de l’activité internet est communiqué, jamais celui de la marge n’est donné.

La marge est faible pour de multiples raisons  :
- la concurrence exacerbée qui tire les prix vers le bas,
- les dépenses publicitaires qui sont de plus en plus élevées (Google Adwords, Facebook ou la commission Amazon de 15% si vous vendez via leur place de marché),
- les frais de port et d’emballages qui sont élevés et quasi jamais payés par le client qui s’attend à ce qu’ils soient offerts,
- les envois qui se "perdent" ou qui arrivent "endommagés" qu’il faut renvoyer purement et simplement,
- les retours clients, puisque certes vous récupérez in fine la marchandise, mais cela vous a coûté les FDP et d’emballages initiaux,
- les nombreuses remises en tout genre pour attirer le prospect ou fidéliser le client (code promotion, remise fidélité).

Dans le cas de Pandora, il y a tout de même plusieurs avantages a priori :
- les frais de port ne sont pas si élevés car le poids des bijoux est restreint,
- ils maîtrisent leur marque et donc ont une concurrence moindre,
- le prix des bijoux reste "modique" et Pandora n’a peut-être pas besoin de jouer autant sur les remises pour attirer le chaland.

En ligne

 

#17 06/02/2018 19h52 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   48 

Bonsoir,

résultat du Q4 2017 publié ce matin

CA 22,7 Md NOK contre un budget entre 23-24
EBITDA 37,3% contre 38% (trés beau T4 2017 avec taux de 40%)

Contexte retail toujours difficile aux USA
ca secoue un peu aussi en autralie -10% Q4 2017/Q4 2016
ca pousse toujours en chine + 53%

Je suis plutot content de m’être intéressé à cette valeur qui à mon avis gagne à être connu surtout sur le niveau de cours actuel 580 NOK
je vais encore renforcer gentiment car je suis convaincu par les chiffres et le plan stratégique.

La belle histoire pandora finira en OPA, impossible comme boite comme celle-ci n’interesse pas un richemont ou LVMH

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#18 06/02/2018 19h57 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   67 

LVMH et Richemont font du luxe. Pandora pour moi n’est pas du luxe.

Hors ligne

 

#19 06/02/2018 21h19 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   12 

Ce n’est pas côté en NOK mais en DKK ! Cela vaut 580 DKK soit 755 NOK c’est déjà beaucoup moins intéressant que 580 NOK.

Le DKK est peggué a l’Euro alors que le NOK est flottant mais dans le cas d’une multinationale comme Pandora ça ne change pas grand chose.

Je suis partagé sur le statut de luxe : les marges d’EBITDA de Pandora sont bien plus élevées que celles de LVMH (40% vs. 25%) et les produits se prêtent au luxe : Tiffany fait aussi des charmes. Par contre la marque Pandora est construite pour être "Blanche" et pour laisser l’histoire du consommateur imprégner le produit. Le prix sont aussi tout public à mon avis même si certains charmes de Tiffany sont moins cher que Pandora.

Dernière modification par Charles (06/02/2018 21h26)

Hors ligne

 

#20 06/02/2018 22h03 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   67 

Pandora fait beaucoup de franchise. Les marges sont du coup plus élevées mais le contrôle de l’expérience client plus ténu.
LVMH et Richemont en font peu (sinon pas du tout?) par exemple.

Hors ligne

 

#21 07/02/2018 08h51 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   11 

kiwijuice a écrit :

LVMH et Richemont font du luxe. Pandora pour moi n’est pas du luxe.

Pandora c’est une entrée de gamme de luxe et peut à mon sens susciter l’intérêt des holding qui n’achète pas que du luxe. Par exemple Sephora est-ce que c’est du luxe ?
Les holding s’intéressent aux marques « emblématiques », puis si c’est du luxe ou pas – c’est la deuxième question. Donc les marques comme Pandora et Swarovski sont tout à fait éligibles.

Dernière modification par PavelK (07/02/2018 08h53)

Hors ligne

 

#22 07/02/2018 09h09 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   67 

Sephora est un ovni pour LVMH mais lui permet d’écouler les cosmétiques et parfums du groupe tout en contrôlant l’expérience client. 
Les Sephora sont opérés par LVMH et non franchisés.

Hors ligne

 

#23 07/02/2018 10h30 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

Avec ses propres réseaux de distribution (magasins en propre et le net) Pandora contrôle déjà directement un peu plus de 50% de ses ventes. Le reste c’est essentiellement des franchisés. De plus, la tendance en faveur d’une réduction de la part des franchisés est très claire via la création de concept stores en propre et le rachat de franchisés (200 magasins en 2017 et rachat des distributeurs en Espagne, Belgique et Afrique du Sud)). Donc, il y a peut-être beaucoup de franchisés, notamment en nombre de points de vente, mais en CA le tableau est un peu différent puisque Pandora en génère en direct plus de la moitié.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne

 

#24 07/02/2018 21h14 → Pandora : des bijoux et des breloques (bijoux, luxe, pandora)

Membre
Réputation :   48 

Charles a écrit :

Ce n’est pas côté en NOK mais en DKK ! Cela vaut 580 DKK soit 755 NOK c’est déjà beaucoup moins intéressant que 580 NOK.

Merci pour cette précision, je corrigerais pour mes futurs posts.

Pandora luxe ou pas luxe.
Pour l’instant, je pense que Pandora n’est pas encore une marque de luxe mais l’élargissement de sa gamme va contribuer à positionner Pandora en zone Luxe. Ca prendra probablement quelques années.
Je trouve que l’internalisation du réseau est une bonne idée.
L’élargissement de la gamme vers l’or et l’inetrnalisation du réseau font faire baisser le rationEBIDTA/CA et le taux de ROI mais en valeur absolue ca devrait donner quelque chose de sympathique

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3667_captureq.png

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "pandora : des bijoux et des breloques"

Discussion Réponses Vues Dernier message
7 20 631 26/02/2014 09h34 par vitrinedubijou
11 3 031 15/09/2012 00h18 par Victoire

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech