Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Sondage 

Résultat du sondage :

Etes vous prêt à utiliser un agrégateur de comptes bancaires ?


oui

58% - 51
non

41% - 36
Nombre de votants : 87

#1 11/07/2017 10h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

Bonjour,

+ de 1,5 millions d’utilisateurs pour Bankin, + de 1 million pour Linxo

Interview interessante sur le site CBANQUE d’une réprésentante de la CNIL sur l’utilisation des données personnelles par les banques et les Fintech.

Morceau choisi

Certains tiers non bancaires - des agrégateurs de comptes (Bankin’, Linxo, etc.) notamment - accèdent déjà à certaines données bancaires. Quel est le point de vue de la CNIL sur ces pratiques ?

C.S. : « C’est du simple bon sens : en fournissant vos identifiants de compte et vos mots de passe à un tiers, vous augmentez le risque que ces données soient usurpées. C’est un peu comme confier les clés de votre maison à un tiers, même de confiance ; vous augmentez le risque qu’elles soient volées. Ce n’est donc pas une pratique à encourager. Par ailleurs, les obligations de sécurisation des données personnelles définies dans le cadre de la loi informatique et libertés valent pour tout le monde, les banques comme les agrégateurs et autres tiers. »

Quand c’est gratuit le produit c’est vous

Il suffit de lire les CGU de ses services pour s’en rendre compte malgré le fait qu’elles sont très bien rédigées et que tout est fait pour rassurer les utilisateurs de ces services.

Le gain de temps de ces services et le confort apporté justifie t’il de donner accès à vos données personnelles à ces services.

Pour ma part, j’ai du mal à comprendre le succès de ces services car il est hors de question de donner accès à un tiers à mes comptes bancaires.

Dernière modification par corsaire00 (11/07/2017 10h35)

Mots-clés : bankin, données personnelles, linxo

Hors ligne Hors ligne

 

#2 11/07/2017 11h04

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

Sauf que GDPR arrive.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 11/07/2017 11h26

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

Il faut espérer que règlement Européen Data Protection Régulation (GDRP) sera plus efficace que la réglementation actuelle.

Le GDPR, «general data protection regulation», est le nouveau règlement européen décidé en décembre 2015 qui s’appliquera dès 2018 à toute entreprise qui collecte, traite et stocke des données personnelles dont l’utilisation peut directement ou indirectement identifier une personne.

Il repose sur le droit fondamental inaliénable que constitue, pour chaque citoyen, la protection de sa vie privée et de ses données personnelles. La notion d’identification indirecte a son importance : si une entreprise ne peut déterminer directement l’identité d’un individu à partir des données collectées, un tiers pourrait potentiellement le faire.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 11/07/2017 11h37

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2789  

corsaire00 a écrit :

Pour ma part, j’ai du mal à comprendre le succès de ces services car il est hors de question de donner accès à un tiers à mes comptes bancaires.

C’est bien mon avis et le "succès" actuel me dépasse.

Pour se connecter aux différentes banques en ligne, c’est de plus en plus compliqué pour éviter le "sniffing" : il faut saisir tout ou partie de son mot de passe en cliquant sur des touches virtuelles, voire utiliser un boîtier.

Cela en devient même pénible.

Mais a contrario, des utilisateurs semblent près à donner à des tiers les clés pour se connecter à leur place : c’est une pure folie !

En ligne En ligne

 

#5 11/07/2017 12h03

Membre
Réputation :   76  

Réticent au début, avec l’abandon de Money je suis passé à ces agrégateurs.

J’apprécie comme beaucoup le regroupement de tous mes comptes et les alertes sur soldes ou prélèvements.

Il n’est pas obligatoire non plus de laisser ses mots de passe en automatique, ils peuvent être saisie à chaque demande de relevé, un par un.

Je préférerai évidement une solution sur mon PC (et encore, ça se pirate peut être plus facilement que les serveurs d’une société pro) et lorsque je relevai mes comptes sur Money c’était très bien, avec possibilité de ventiler les dépenses. Mais j’ai fini par enchainer les bugs, puis les mises à jours non compatibles…etc.

Au final, l’inconvénient c’est que ce n’est pas personnalisable, car suivant l’agrégateur  tous les établissements financiers ne sont pas compris.
Et je serai plus rassuré question sécurité si les banques mettaient en place un système d’envoi de données qui ne passe par le même identifiant mot de passe que pour l’accès aux opérations de virements/ paiements.

Et si la banque voit que j’ai de l’argent ailleurs ? Et bien tant mieux, peut être fera elle ce qu’il faut pour me le faire rapatrier.


Dispo parrain VIVID, Ebuyclub, AFER, MAX, Fortunéo, Bourso, ING, AFER, Linxea, orange bk……

Hors ligne Hors ligne

 

#6 11/07/2017 12h16

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

Bonjour titkoi,

A titre personnel, j’ai remplacé money par un logiciel en mode SAAS accessible via PC, tablette et smartphone.
Cet outil permet de personnaliser les catégories à volonté avec des comparatifs poussés et extraction excel

Inconvénients:
je saisie les données (montant et catégorie) manuellement mais comme je le fais quasiment en temps réel sur mon téléphone cela me consomme peu de temps. max 30mn par mois
cout 2€/mois

Avantages
personnalisation des catégories et pertinence dans l’affectation des dépenses
Anonymisation des données saisies
pas de mot de passe bancaire communiqué

pour éviter toute publicité, je communique le nom de l’outil sur demande par mp

Hors ligne Hors ligne

 

#7 11/07/2017 12h26

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

InvestisseurHeureux a écrit :

Mais a contrario, des utilisateurs semblent près à donner à des tiers les clés pour se connecter à leur place : c’est une pure folie !

Bah, avec la DSP2, les banques vont être obligées d’ouvrir leurs SI à ce type d’acteur… Donc ça sera portes ouvertes pour tout le monde

Ce qui conjugué à GDPR va devenir un casse tête pour les banques.

Le régulateur EU est complètement schizophrène dans cette histoire, pour ne pas dire complètement taré.

En matière de régulation bancaire, on voit l’étendue de la stupidité des personnes qui sont à la commande : tuer le business, favoriser les concurrents hors UE, demandes contradictoires, perte de la maîtrise du risque, échec sur l’objectif recherché (ici la protection du consommateur).

Surtout, à la fin, on fabrique un système où toute forme de concurrence est factice, puisque les acteurs ont tellement de contraintes qu’ils sont obligés de se comporter tous exactement de la même façon, ce qui selon moi accroît le risque systémique.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 11/07/2017 12h49

Membre
Réputation :   93  

Igorgonzola a écrit :

Bah, avec la DSP2, les banques vont être obligées d’ouvrir leurs SI à ce type d’acteur… Donc ça sera portes ouvertes pour tout le monde.

Les SI n’ont jamais était fermés. On se pose aujourd’hui la question car on propose l’agrégation pour les particuliers.
Mais ça fait des années que des solutions existent pour les professionnels.
Depuis une seule interface ils peuvent voir des comptes dans différentes banques et faire des virements sans qu’aucune des banques ou intermédiaire n’est le mot de passe ou les données d’un autre.


Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 11/07/2017 13h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

Oui et non.
L’essentiel des agrégateurs font aujourd’hui du scraping, qui est du bricolage (équivalent à se connecter à la place du client au SI de la banque) pour accéder aux données car il n’y a pas d’interface "propre".

C’est d’ailleurs visible des banques qui arrivent parfois à les bloquer (= ne pas répondre à une requête de masse identifiée à une certaine heure).

Hors ligne Hors ligne

 

#10 11/07/2017 15h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   276  

Perso, j’ai répondu non, car je n’utilise pas ses outils, si la banque me permet d’extraire sous un format simple (tableur) mes mouvements pour que je les retravaille.
De nombreuses banques ne proposent pas cette option, ou le propose de manière complexe (boursorama par exemple, c’est une usine à gaz pour récupérer les données)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 11/07/2017 16h27

Membre
Réputation :   93  

@Igorgonzola
J’ai bien compris que ces acteurs faisaient du bricolage.
C’est cela que je trouve peu compréhensible alors même qu’il n’y a pas de "barrière" de la part des banques, il n’ y à rien à inventer ou développer.
Techniquement ça se fait depuis des années pour les professionnels.


Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 12/07/2017 09h06

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

Nek a écrit :

Les SI n’ont jamais était fermés. On se pose aujourd’hui la question car on propose l’agrégation pour les particuliers.
Mais ça fait des années que des solutions existent pour les professionnels.
Depuis une seule interface ils peuvent voir des comptes dans différentes banques et faire des virements sans qu’aucune des banques ou intermédiaire n’est le mot de passe ou les données d’un autre.

Bonjour,
Il est intéressant d’apprendre qu’il s’agit de bricolage pour les particuliers avec obligation de fournir les mots de passe alors que cela n’est pas nécessaire pour les professionnels.

avec la PSD2 qui arrive et le GDPR cela risque d’être encore le far wart pendant quelques années le temps que tout cela se stabilise.

Entre temps, le miroir aux alouettes aura permis d’attraper quelques millions de clients avec des pseudos solutions et d’amasser pour pas très chère une quantité colossale de données personnelles.

Au final cela ressemble un peu à la ruée vers l’or avant que l’état ne régule tout cela.

Dernière modification par corsaire00 (12/07/2017 09h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 12/07/2017 10h30

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

Le far west pendant encore 6 mois, pas quelques années.

Après, je me pose quand même la question de savoir à quoi peuvent bien servir les données personnelles en question.

Savoir que vous payer 3,8759€ chez le boulanger 3X par semaine, ou que vous payez le pressing 8,6330€ ou que vous faites vos courses tel jour chez telle enseigne. So what ?

Sans compter qu’effectivement, tout le monde collecte tout un tas de données, ne sait pas forcément s’en servir (cf "big data", mot valise pour parler des projets sur le traitement de la masse de toutes ces données passablement inutiles) et pour en faire quoi in fine ?

Vous dire que vous pouvez à la boulangerie d’en face pour y payer 0,0344397 € de moins lorsque la super offre bidule est en cours ?

Qui est aujourd’hui capable de mesurer précisément le retour sur investissement de la collecte et de l’utilisation des données personnelles ?

Les gros annonceurs sont en train de revoir leur stratégie pub justement parce que l’efficacité sur les médias type internet etc ne sont pas vérifiées. Ma conviction est d’ailleurs que le consommateur moyen est plus actif sur smartphone, pc et tablette que lorsqu’il regarde la télé, et que par conséquent il recherche à se débarrasser de la pub vécu comme une intrusion, et a fortiori comme une intrusion dans sa vie privée lorsque c’est trop ciblé.
Si demain, sur votre smartphone vous voyez un message "bah alors t’es pas allé à la boulangerie ajd à telle heure, c’est pas normal, tiens voilà les 3 adresses les plus proches" vous allez le vivre comment ?

Cette ruée vers l’or des données personnelles est certes une bénédiction pour les gouvernements en marche vers la surveillance de masse, mais pour un usage privé commercial, je ne vois toujours pas le ROI.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 20/07/2017 15h57

Membre
Réputation :   17  

Bonjour,

J’utilise Bankin au quotidien et c’est quand même bien pratique. Même si en effet les banques recommandent de ne pas donner nos informations de connexion à des tiers mais après tout elles se mettent à faire la même chose quand elle propose de rajouter le compte d’une autre banque dans son espace perso.

Bankin me tri directement toutes mes dépenses en catégorie automatiquement en ne se trompant que rarement et il est très simple de voir chaque poste de dépense sur 1 mois/1trimestre ou 1 an.

Je me vois mal revenir à un tableur et remettre une à une mes dépenses.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 20/07/2017 17h54

Membre
Réputation :   17  

J’avoue que l’aspect protection des données personnelles est ce qui fait que je n’ai pas encore utilisé ce type d’appli.
Bankin par exemple indique sur son site "Bankin’ est encadré par la Directive Européenne sur les services de paiement n°2 (DSP2)."
Parallèlement, il semble qu’ils demandent encore que l’utilisateur fournisse ses identifiants d’accès.
Cela me semble un peu étonnant puisque la DSP2 avait notamment pour objectif de mettre un terme à cette pratique.

Savez-vous ce qu’il en est réellement ?
Est-ce que des banques françaises ont réellement mis en place les API conformes permettant aux diverses Fintech d’exploiter les données de leurs clients ?

Hors ligne Hors ligne

 

#16 04/03/2018 17h44

Membre
Réputation :   13  

Je relance le sujet pour vous demandez si - et comment - vous gérez le suivi de vos comptes.

Dans l’idée je trouve le principe des agrégateurs très pratique. Bémol sur la sécurité en espérant qu’il n’y ait plus besoin à l’avenir de confier nos mots de passe.

J’ai testé récemment celui de Boursorama (mais par exemple la connexion avec Bourse direct ne marche pas) ou encore Bankin’ (idem, il manque un certain nombre de banques).

J’ai le sentiment que d’ici quelques années l’offre sera plus complète, moins d’acteurs, plus de participation des banques pour "ouvrir" l’accès à leurs comptes.

En attendant comment faites vous?

Pour ma part je fais le suivi quand j’y pense sur un document excel. Pour le moment je n’ai que le montant total mais pas la répartition (ça ne doit pas être bien compliqué à faire). Par contre ça me parait compliqué de rentrer dans le détail (consommation quotidienne, épargne, risque des placements …).

Avez vous un logiciel à me conseiller? J’ai vu que MS Money a disparu … y’a t’il un successeur de qualité?

Hors ligne Hors ligne

 

#17 10/05/2018 13h04

Membre
Réputation :   0  

Je tombe par hasard sur ce topic, mais le nombre d’approximations et de préjugés m’oblige à répondre.

Manifestement, la plupart des intervenants font preuve d’à priori, sans s’être renseigné exhaustivement sur le service qu’il critique.

Donc, concernant la collecte de données, qu’on soit bien d’accord, les agrégateurs peuvent les collecter et sont susceptibles d’en abuser (un peu moins avec la GPDR) … mais tout autant que vos banques !

C’est à dire que vos banques en savent beaucoup plus sur vous depuis de très nombreuses années que n’importe quel agrégateur.

D’autres part, les agrégateurs se sont engagés DES le départ à ne pas abuser de vos données (ne pas les revendre notamment) contrairement aux banques qui sont issues d’une génération où le sujet étaient beaucoup moins sensibles et qui sont donc beaucoup moins respectueuse de ce point dont elles abusent déjà depuis plusieurs années.

Donc l’argument de la sensibilité de vos données est irrecevable.

Ensuite, en ce qui concerne l’accès à vos comptes en banques et l’usurpation d’identité, vous semblez tous ignorés que les aggregateurs n’ont aucun droit sur vos comptes et l’accès qu’on leur donne (car on ne leur donne pas le mot de passe en réalité) ne leur donne qu’un droit de consultation.

Donc aucune agrégateur ne pourra faire de mouvement d’argent ou de demande en votre nom.

Donc là encore, l’argument n’est pas recevable. Si votre banque n’est pas en mesure de fournir 2 accès différents, avec des droits différents (consultation pour l’un et accès complet pour l’autre) c’est à votre banque qu’il faut en vouloir, pas aux agrégateurs.

Enfin, pour le posteur original, qui a souligné que "quand c’est gratuit, c’est vous le produit" je suis assez d’accord avec cet adage….sauf que Linxo ne repose pas sur un business-model gratuit mais sur un modèle de Premium qui vont payer pour les autres et qui auront accès à des fonctionnalité plus avancées (budget prévisionnel, catégorisation personnalisable, graphique illimité dans le temps, suppression des publicités). Donc ils n’ont pas besoin de revendre vos données pour survivre.

Voilà, voilà, je suis évidement utilisateur payant de Linxo depuis 3 ans environ, et je n’aurai jamais pensé que cette application ce serait révélé si efficace et si utile pour me faire gagner du temps, tout en gérant bien mieux que moi mes comptes et mon budget.

Dernière modification par Nashan (10/05/2018 14h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#18 11/05/2018 07h48

Membre
Réputation :   2  

Pour ma part j’utilise "Lafinbox", c’est la seule application que j’ai trouvé qui gère autant de banque y compris Degiro et Sylvea (pour mon contrat d’assurance vie), ainsi que la possibilité d’y ajouter ses biens immobilier, ce qui permet d’avoir une vision global du patrimoine contrairement aux autres acteurs.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 11/04/2019 14h49

Membre
Réputation :   9  

Je reviens sur ce sujet car je serais intéressé par un agrégateur de comptes bancaires, non pas tant pour la catégorisation des dépenses (que je fais moi-même avec ma compta personnelle) mais surtout pour une visibilité sur l’épargne et les risques associés : mon logiciel de comptabilité est moins adapté à cela.

Je ne souhaite pas donner accès en modification à mes comptes, seulement en consultation.

Nashan a écrit :

Ensuite, en ce qui concerne l’accès à vos comptes en banques et l’usurpation d’identité, vous semblez tous ignorés que les aggregateurs n’ont aucun droit sur vos comptes et l’accès qu’on leur donne (car on ne leur donne pas le mot de passe en réalité) ne leur donne qu’un droit de consultation.

Je n’ai regardé qu’un seul agrégateur, et il fallait que j’entre l’unique mot de passe que je connais pour ma banque.
Quand vous dites que les agrégateurs n’ont aucun droit sur les comptes, est-ce un droit juridique (c’est interdit donc s’ils le font ils risquent une grosse amende, sauf s’ils peuvent démontrer s’être fait pirater et ont un cas de force majeure) ou un droit informatique (avec une mesure technique par la banque où sont mes comptes qui donnerait un accès spécial aux agrégateurs) ?

Hors ligne Hors ligne

 

#20 01/05/2020 11h31

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Je n’ai pas trouvé de fil spécifique en utilisant la recherche. J’espère ne pas m’être trompé.
Je suis à la recherche d’un agrégateur de comptes qui supporte les banques traditionnelles, en ligne ainsi que les contrats AV chez Linxea (Spirit pour ma part en l’occurence).

Avez-vous des recommandations à faire ?
A ce jour j’utilise Linxo qui me convient pas mal, mais il ne supporte pas Linxea Spirit malheureusement. Et cela est frustrant de ne pas pouvoir tout agréger.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 01/05/2020 12h06

Membre
Réputation :   36  

Bonjour aimge.

Je m’étais intéressé au sujet à un moment.

La FAQ de LINXEA a écrit :

LINXEA ne permet pas actuellement l’agrégation de ses contrats sur des services d’agrégation tiers comme Bankin’ ou Linxo.

Source

Cependant, en regardant un peu sur le net, il pourrait y avoir des pistes à creuser :
- l’agrégateur de Boursorama serait capable de gérer les comptes Linxea (si vous êtes dans cette banque) ;
- de même que LaFinBox ;
- ou encore WeSave Conseil

Personnellement, j’ai désinstallé Bankin et consorts pour me créer un fichier Google Sheets qui se remplit automatiquement en partie et à la mano pour le reste. Cela me permet de mieux suivre ce que je fais.

N’hésitez pas à nous faire un retour si vous testez les applications citées ci-dessus.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 01/05/2020 12h29

Membre
Réputation :   33  

LaFinBox permet effectivement d’agréger une bonne partie des comptes / épargne. Chez moi, c’est : Fortuneo, Boursorama, Bourse Direct, Binck, Linxea Avenir, Mes-Placements Libertés, PERCO chez Prado Epargne, immobilier, etc.

WeSave Conseil propose peu ou prou les mêmes fonctionalités.

Si l’on est confortables avec le fait d’entrer ses login / password, c’est une bonne façon de suivre son épargne.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 01/05/2020 14h36

Membre
Réputation :   0  

Merci pour vos réponses.

Effectivement c’est bien indiqué sur la FAQ Linxea, même s’ils font partie de la liste des banques supportées par Linxo. J’avais posé la question à Linxo :
"Seuls les contrats Previ-Direct utilisant ce lien de connexion sont compatibles avec Linxo : Espace client - Linxea - Connexion

J’ai testé LafinBox, cela me semble pas mal et couvre tous mes besoins : Crédit Mutuel, Société générale, Fortuneo, Linxea Spirit, Natixis Interepargne.
Le vrai plus que je vois comparé à Linxo, c’est le suivi de l’évolution des comptes bourse / assurance vie. Là où Linxo n’affiche que le montant total à l’instant T, Lafinbox permet de visualiser le détail des supports et leur évolution dans le temps.
C’est pratique pour moi car je suis plusieurs comptes chez Fortuneo (avec des identifiants différents), mais je ne peux installer qu’une fois l’appli et c’est impossible de retenir tous les identifiants !

Je ne suis pas super à l’aise avec cette idée de fournir les identifiants/mots de passe, mais je ne vois pas comment faire autrement. Semble-t-il qu’on puisse leur faire confiance…

Dernière modification par aimge (01/05/2020 14h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 01/05/2020 15h10

Membre
Réputation :   2  

Pour ma part je fais la distinction pour mes comptes courants / épargnes court terme et investissement long terme.
Du coup j’utilise Bankin pour les comptes courants / livrets, et lafinbox pour les assurances vies Linxea (Avenir et Spirit) ainsi que BourseDirect pour le PEA et le CTO, et j’y ajoute également manuellement mes SCPI détenu en direct et y ajouterai mon investissement d’immobilier locatif.
J’ai ainsi un aperçu rapide sur la première applications de mes dépenses, la seconde de mon patrimoine smile

Dernière modification par DaminouTav (01/05/2020 15h11)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 18/11/2020 15h14

Membre
Réputation :   0  

Pour ceux que ça intéresse, la connexion à Spirica est désormais disponible chez Linxo. Cela me permet enfin de voir mon AV Linxea Spirit.

Ceci dit pour avoir testé aussi Lafinbox, les usages sont complémentaires. Linxo est très pratique pour consulter le solde et voir les opérations. Lafinbox permet en revanche de rentrer au sein de chaque compte (notamment les AV) et visualiser la valeur de chacune des lignes. Je dirais que Lafinbox est plus adapté à qui veut suivre ses placements.

Bon j’en profite aussi pour relancer le débat sur les mots de passe… en dehors du Crédit Mutuel pour lequel je n’ai pas à saisir de mot de passe (l’autorisation bascule sur l’App CMUT, Linxo semble récupérer un jeton d’accès à durée limitée), tous les autres établissements nécessitent de fournir identifiant et mot de passe… quid du risque réel ?

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "linxo, bankin et consors et les données personnelles : attention !"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur