Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’ALD sur nos screeners actions.

[+4]    #1 07/06/2017 21h18

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   46  

ALD lance son introduction en bourse sur le marche reglemente d’Euronext Paris. Fourchette indicative de prix entre 14,20 € et 17,40 € par action

PARIS (Reuters) - Société générale a annoncé lundi un prix indicatif entre 14,20 euros et 17,40 euros par action pour la mise en Bourse sur Euronext Paris d’au moins 20% du capital de sa filiale ALD, ce qui valorise la société de location automobile de longue durée entre 5,7 milliards et 7 milliards d’euros.

La banque française espère ainsi récolter au moins 1,148 milliard à 1,406 milliard d’euros. Ce montant brut initial pourrait être porté entre 1,32 milliard et 1,617 milliard d’euros en cas d’exercice intégral de l’option de surallocation, par laquelle Société générale céderait jusqu’à 92,9 millions d’actions, soit 23% du capital de la société.

La mise en Bourse est destinée à accroître la visibilité et la notoriété du gestionnaire de flottes automobiles, dont les perspectives de croissance sont portées par l’essor de l’économie collaborative et les nouveaux usages de la voiture, et doit lui permettre de financer des acquisitions par actions.

Société générale restera l’actionnaire de contrôle d’ALD, dont elle détient actuellement 100% du capital valorisés dans ses comptes à 3,1 milliards d’euros, et elle a réaffirmé dans un communiqué son "soutien durable" à sa filiale

"ALD, acteur international de premier plan pour les solutions de location automobile longue durée et de gestion de flotte avec plus de 1,4 million de véhicules gérés, annonce aujourd’hui le lancement de son introduction en bourse sur le marché réglementé d’Euronext Paris (Compartiment A). "

La société revendique la première place en Europe et la troisième dans le monde par la taille de sa flotte, qui dépasse 1,4 million de véhicules gérés.

Elle prévoit une croissance de 8% à 10% par an des véhicules sous gestion sur la période 2016-2020. En 2016, son résultat net part du groupe a progressé de 20,6% à 511,7 millions d’euros.

Mots-clés : action, ald, introduction en bourse, société générale

Hors ligne Hors ligne

 

#2 07/06/2017 22h39

Membre (2012)
Réputation :   55  

Pour moi, il s’agit de l’IPO la plus intéressante depuis l’introduction de Maisons du monde il y a 1 an.

La croissance du résultat net depuis 2011 est très régulière, en moyenne 23% par an.

Les chiffres ALD 2011 à 2016 sont disponibles dans ce document:
https://www.societegenerale.com/sites/d … 017_fr.pdf

L’opération sera également très bénéfique pour la Société générale car elle va permettre revaloriser l’une de ses "vaches à lait".

Le prix d’introduction me parait correct, je compte donc participer à l’opération.
Attention tout de même en cas de retournement de la conjoncture, la gestion de flotte est une activité cyclique.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 07/06/2017 22h52

Membre (2016)
Réputation :   16  

Je ne connaissais pas ALD. Je connais "Arval" qui semble être a priori le concurrent de la BNP (mais non côté en bourse ?).

Comment fonctionne une introduction en bourse ? Je ne comprends pas comment est calculé le prix de l’action. La fourchette est très large. Comment faire par exemple pour proposer d’acheter des actions au prix de 16 euros ?

Hors ligne Hors ligne

 

#4 07/06/2017 23h13

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   46  

Je suis également intéressé, je pense que c’est une bonne entreprise bien gérée. La SG va garder une grosse partie du capital donc fera sans doute attention a ce qu’il s’y passe.

Un des points qui m’interrogent c’est qu’on a déjà atteint un niveau de financement par crédit de flottes automobiles très important, comme ici au Royaume Uni ou aux USA. Est ce qu’ALD pourrait également souffrir de l’explosion d’une bulle de ce marché, je ne sais pas.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 07/06/2017 23h16

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Monétaire
Réputation :   249  

Bonsoir,

Je vois cette activité comme une activité purement financière. Achat de véhicules à crédit (auprès de la société mère bien sur), et facturation de la location de longue durée.

Donc activité très sensible aux taux des prêts obtenus. Par contre, la concurrence étant telle, que si les taux remontent, la hausse des coûts financiers ne sera pas reporter sur la facture client, tout du moins, pas en totalité.

Hors les taux sont aujourd’hui très bas, et le potentiel de baisse des taux étant beaucoup faible que le potentiel de hausse des taux, m’incite à penser que l’âge d’or de cette activité est bel et bien passé.

D’ailleurs, si la Société Générale voyait encore dans ALD un potentiel d’amélioration de son résultat, irait elle l’introduire en bourse ?

Je pense que ALD, ARVAL et consorts sont en haut de cycle. D’où une opération très intéressante pour la SG. Mais le sera t’elle pour l’actionnaire individuel ?

Comme pour toutes les introductions, j’attendrai de voir avant d’y investir.

"There is no free lunch".

Pour info, ALD signe des deals à prix très très bas prix (par exemple, mon ex employeur, société multinationale de l’informatique). ALD espère ensuite se récupérer sur les options, rayures, remise en état avant restitution, pénalité su révision fait après le kilométrage préconisé par le constructeur etc … Mes anciens collègues ont très peur de ce qu’il va se passer, tant les closes définissant les pénalités sont nombreuses et souvent ubuesques. En gros, pour ne rien payer en plus, il faut laisser la voiture au garage et prendre son vélo.
Donc en ce moment ALD "achète" des deals pour faire du volume et donc du bruit, mais sans garantie au final de faire sa marge.
Cette introduction m’éclaire maintenant sur ce "deal" assez étrange. Et je pense que ce n’est pas un exemple unique. La corbeille de la mariée doit être la plus belle possible pour cette introduction.

A+
Zeb

Dernière modification par zeb (07/06/2017 23h30)


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 07/06/2017 23h20

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Réputation :   46  

Zeb, effectivement c’est une activité financière, ce qui est normal, cela fait juste partie d’une des activité d’une banque. Ce n’est pas spécialement un problème de mon point de vue.

Je suis d’accord sur le fait qu’une remontée des taux puisse affecter le business par contre je pense que la SG introduit la société en bourse uniquement pour la faire valoriser par le marché et montrer que le groupe SG est "sous valorisé" en bourse. Il ne s’agit d’introduire que 20% en bourse, pas d’un désengagement.

edit: effectivement, quand je parlais du risque de bulle, il y a le risque d’avoir une crise sur le marché de l’occasion et donc des prix de revente inférieurs à ceux retenus dans les comptes.

Dernière modification par gorn (08/06/2017 09h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 08/06/2017 07h05

Banni
Réputation :   115  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Tout comme zeb, je me pose la question de la valorisation.
Je n’ai pas étudié l’action mais il y a quelques nuages à l’horizon : le haut de cycle, la concurrence accrue des filiales financières des constructeurs, les loueurs avis-hertz-europcar (nb qui peuvent vous proposer une loc de longue duree ou bien une loc d’occasion).
Le business est basé sur un prix de revente estimé (si le marché de l’occasion s’ecroule…)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 08/06/2017 12h20

Membre (2015)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   169  

Grosse introduction, les souscriptions démarrent rapidement.
Je souscris pour le très court terme ordre A + 600


Mon blog L'argent travaille pour moi et pas l'inverse

Hors ligne Hors ligne

 

#9 08/06/2017 13h47

Membre (2016)
Réputation :   100  

Je rejoins FrancoisOlivier dans son analyse surtout quand on voit les cours de Hertz/Avis aux US qui sont en chute libre. Alors certes on est sur de la longue durée et non courte durée mais le business reste le même et repose en grande partie sur la valeur à la revente des véhicules.
Et la j’ai une grande inquiétude avec la désaffection des Francais pour le Diesel qui fait commence a faire baisser les prix de l’occaz. Quid si cela continue ?
Je passe mon tour sur coup la.
Q.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne Hors ligne

 

#10 08/06/2017 18h47

Membre (2016)
Réputation :   13  

Je suis d’accord que la tenue du marché de l’occasion est un facteur de risque clé pour le business d’ALD.

Pendant la crise de 2008, quand les gouvernements ont multiplié les primes à la casse pour soutenir le marché du neuf, les valeurs résiduelles ont plongé et ça s’est vu dans les comptes. C’est d’ailleurs mentionné dans le prospectus (p17) :

For example, the onset of the global economic crisis in 2008 caused a decrease in the Group’s sales proceeds from previously leased vehicles, resulting in negative car sales margins as well as additional depreciation recorded during the years 2008-2010 (with a negative Car Sales
Results of €(149) million in 2009 and €(43) million in 2010. Losses reduced significantly in
2011 and 2012 (€(5.2) million and €(2.3) million respectively and since 2013, market prices
have recovered and, combined with the Group’s more pro-active residual value management
setting from 2008 onwards, this has contributed to a growth in Car Sales Results in each of
the years since 2013.

Et en effet l’essentiel du parc de véhicules d’ALD est diesel (même page du prospectus):

As of 31 December 2016, diesel engine vehicles
constituted 80% of the Group’s fleet and 93% of the Group’s fleet in France.

Ceci dit les inquiétudes mentionnées pour Hertz/Avis existent surtout sur le marché américain qui est en fin de cycle avec beaucoup de crédits auto en défaut et donc le risque d’un afflux de véhicules d’occasion bradés sur le marché.
Or ALD n’est pas présent aux US. Et en Europe on semble plutôt être sur un marché auto en croissance. Reste l’incertitude sur une accélération des mesures réglementaires anti-diesel qui viendrait plomber la valeur de revente spécifique de ces véhicules. Vu les enjeux politiques, j’ai du mal à imaginer que ça se fasse vite.

Tetrapil

Hors ligne Hors ligne

 

#11 15/06/2017 18h10

Membre (2014)
Réputation :   46  

Juste pour faire remonter le fil :
L’introduction est un succès
Société Générale: succès de l’introduction d’ALD.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 15/06/2017 18h29

Membre (2016)
Réputation :   13  

A 14,3 euros donc dans le bas de la fourchette de prix.
Ça ne devait donc pas être un enthousiasme démesuré dans le carnet d’ordre.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 17/06/2017 19h05

Membre (2014)
Réputation :   46  

La SG a exercé l’option de surallocation malgré le prix en bas de fourchette

ébauche d’explication

article a écrit :

Le choix de Société Générale qui exercera sans doute l’option de surallocation de 15% de l’offre totale, portant ainsi le flottant à 23% d’ALD, pour un prix en bas de fourchette est plutôt une surprise. Grâce à la plus-value générée - directement affectée sur ses fonds propres, sans passer par le compte de résultats –, la banque va améliorer son ratio de solvabilité CET1 de 0,12% environ.  En optant pour un prix agressif, elle a sans doute voulu offrir à sa filiale une base de valorisation favorable, préalable à un parcours boursier durable.

Ce qui à mon sens signifie que la SG croit malgré tout à un potentiel haussier à court ou moyen terme

disclaimer : j’ai participé à l’introduction

Hors ligne Hors ligne

 

#14 17/06/2017 20h30

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2590  

Les ordres des petits porteurs (A1 comme A2) semblent avoir été servis à 100%.

Il faudra au moins attendre quelques semaines voire mois (le temps que tous ceux qui ont été servi bien plus qu’ils ne l’escomptaient aient vendu) avant d’avoir un marché susceptible de refléter la vrai valeur d’ALD.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 26/11/2017 14h43

Membre (2017)
Réputation :   7  

Bonjour,

J’ai commencé une rapide étude du titre, attiré par le faible PER.
La dette me semble très élevée. Est-ce que cela fait partie du business model ?

Hors ligne Hors ligne

 

#16 26/11/2017 18h00

Membre (2016)
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   664  

Oui, c’est comme une foncière : la dette finance des actifs (les voitures) destinées à être loués ; le gain se fait sur le spread

Message édité par l’équipe de modération (28/11/2017 00h18) :
- suppression de la citation du message immédiatement précédent

Hors ligne Hors ligne

 

#17 27/11/2017 22h51

Membre (2017)
Réputation :   7  

J’ai poursuivi mon analyse.

Le risque concernant la dette semble assez maîtrisé. Outre le fait que le management soit issu de la société général, j’ai noté les éléments suivants :
- l’endettement est à taux fixe, ce qui instaure une assez bonne stabilité des coûts et limite le risque d’une remontée des taux
- les recettes sont assez prévisibles du fait de la nature du business (contrats sur 4 ans en moyenne)

N’étant pas un habitué des sociétés endettées, j’ai quand même du mal à m’imaginer ce que peut représenter une notation BBB dans la pratique. Je peux juste dire qu’il ont l’air de s’en satisfaire puisqu’ils visent une stabilité de la notation.

Un élément de risque : la possible dépréciation de la flotte diésel qui aurait un impact sur la revente.

La Rcp est à un niveau alléchant de 17% mais ce n’est pas non plus étonnant vu le niveau de dette.
A coté de cela, la rentabilité économique est légèrement supérieure à 3%.

Je sui partagé entre un business qui me semble avoir globalement une bonne visibilité et une rentabilité sur CP attrayante et un effet de levier qui ne pardonnera pas en cas d’écart.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 04/03/2019 12h06

Membre (2017)
Réputation :   19  

Hausse du dividende pour 2018 : 0.58e (0.55e / 2017)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 06/05/2020 10h38

Membre (2014)
Réputation :   133  

ALD maintient son dividende, le bénéfice net résiste au premier trimestre

PARIS (Agefi-Dow Jones)--ALD Automotive, filiale spécialisée dans le financement longue durée de véhicules de Société Générale, a annoncé mercredi qu’elle maintenait sa proposition de dividende au titre de 2019, de 0,63 euro par action, alors que son bénéfice net a légèrement reculé au premier trimestre.

A 0,63 €, le dividende augmente de 8,6 % par rapport à celui versé l’année dernière.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 18/02/2021 20h58

Membre (2019)
Top 20 Portefeuille
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   284  

Résultats annuels, impact de la Covid sur les entreprises, marché de la LLD et du fleet management, situation en bourse : Gilles Bellemere, Directeur général d’ALD Automotive France, était l’invité de l’émission Ecorama du 18 février 2021, présentée par Julien Gagliardi sur Boursorama

Vidéo de 17 minutes qui permet de mieux connaître ALD

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Yvan (18/02/2021 20h59)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 15/09/2021 11h39

Membre (2013)
Top 20 Année 2021
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   736  

Extraits d’article sur l’acquisition envisageable de LeasePlan, leader européen par ALD

Les Echos a écrit :

La croissance externe est une solution. La gestion de flotte automobile est un marché de volume, où productivité et rentabilité se mesurent à la taille des parcs gérés. Le marché bruisse d’ailleurs de rumeurs sur une possible acquisition par ALD du leader européen du marché , le néerlandais LeasePlan, qui gère 1,9 million de véhicules. Le rapprochement des deux groupes donnerait naissance à un nouveau géant, aux perspectives de croissance séduisantes.

Gilles Bellemère, le directeur général délégué d’ALD, « ne souhaite pas commenter ces rumeurs ». « Dans notre métier, les volumes permettent toujours d’être plus efficaces », reconnait-il toutefois. Selon nos informations, le groupe est bel et bien à la manoeuvre, même s’il n’a pas encore présenté d’offre aux actionnaires, qui en réclament quelque 10 milliards d’euros.

Par ailleurs, l’excellente conjoncture actuelle :

Les Echos a écrit :

Début août, … ALD dévoilait un bénéfice net en augmentation de 70 %, à 352 millions d’euros, pour 1,76 million de contrats de location.

Outre la bonne tenue du marché de la location longue durée en entreprise, les deux groupes profitent du boom du marché de l’occasion , avec un prix de revente des véhicules en nette augmentation.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Par vent fort, même les pintades arrivent à voler

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #22 18/09/2021 11h48

Membre (2013)
Top 20 Année 2021
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   736  

Un article intéressant dans la presse professionnel de l’automobile sur ALD Automotive ALD Automotive vise la diversification pour croître ? L’argus PRO

Il explique pourquoi la crise des semi-conducteurs à peu d’impact sur ALD (prolongement des contrats) et comment l’envolée des prix de l’occasion profite à la boite (740€ de bénéfice par voiture vendue en fin de contrat)

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Par vent fort, même les pintades arrivent à voler

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 27/10/2021 18h43

Membre (2010)
Réputation :   6  

Bonjour à tous. Le rapprochement avec Lease Plan se précise.

Ca vient de tomber:

Boursier a écrit :

La Société Générale a confirmé avoir entamé des discussions en vue d’un éventuel rapprochement entre sa filiale de leasing de voitures ALD et son concurrent Lease Plan. Ces discussions sont initiées par la Société Générale auprès des actionnaires de Lease Plan.

" A ce stade, il n’y a aucune certitude quant au fait que les discussions en cours puissent aboutir à un accord ou une transaction ", prend soin de préciser la banque.

Cette éventuelle transaction serait soumise à différentes conditions suspensives, incluant l’obtention de l’ensemble des autorisations réglementaires nécessaires et l’obtention d’une dérogation à l’obligation de déposer une offre publique sur les titres ALD. Société Générale précise en effet que l’opération, le cas échéant, ne donnerait pas lieu à une offre publique sur ALD.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par bibine222 (27/10/2021 19h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#24 06/01/2022 15h50

Membre (2017)
Réputation :   19  

Acquisition de LeasePlan confirmée : ALD-LeasePlan

Bonne nouvelle, bien recu par le marché !

Hors ligne Hors ligne

 

#25 29/01/2022 20h58

Membre (2019)
Top 20 Portefeuille
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   284  

ALD Automotive et corporate benefits s’associent pour élaborer une offre de véhicules en LLD qui s’adresse aux salariés des entreprises, proposée comme un outil de motivation.

Source.

En synthèse :
- Corporate benefits est un spécialiste des offres promotionnelles à destination des employés,
- offre que le loueur limite pour l’instant à l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas. Corporate benefits est un spécialiste des offres promotionnelles à destination des employés,l’entreprise est accessible aux salariés de 12 800 entreprises, avec un potentiel de 8,2 millions d’utilisateurs,
- Les offres de voitures en location longue durée concernent aussi bien des véhicules neufs que d’occasion,
- Pour les entreprises, le loueur présente cette offre comme un outil « à moindre coût » de motivation, de fidélisation et de recrutement des salariés,


Yvan

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’ALD sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur