Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 01/06/2017 16h08

Membre (2016)
Réputation :   4  

Hello,

Au hasard de mes navigations, je suis tombé sur un article parlant du lancement de "l’emprunt patriotique" par Marine Le Pen.

Il s’agit de prêter de l’argent au Front National, à un taux de 3% sur 12 mois.

Emprunt patriotique ? Protéger les Français, défendre la France

Quid de la garantie du remboursement ? Légalement cela donne quoi ?

Pour préciser avant que l’orage ne gronde, ce sujet est là pour parler du produit de placement, en dehors de toutes considérations politiques, éthiques et convictions personnelles.

Message édité par l’équipe de modération (02/04/2019 12h06) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : 3%, argent, emprunt, patriotique, prêt

Hors ligne Hors ligne

 

#2 01/06/2017 17h12

Membre (2017)
Réputation :   12  

Dreamin a écrit :

Pour préciser avant que l’orage ne gronde, ce sujet est là pour parler du produit de placement, en dehors de toutes considérations politiques, éthiques et convictions personnelles.

Vous avez bon espoir wink

Sinon pour info voici ce que j’ai trouvé :

Chaque prêteur recevra une lettre de remerciements signée de la main de Marine Le Pen ainsi qu’un certificat nominatif témoignant de la reconnaissance du Front national.

Les Français en mesure de nous accorder un soutien supérieur à 15 000 € seront en plus invités à un événement de prestige en présence de Marine Le Pen.

Les compatriotes les plus fortunés, pouvant prêter au-delà de 75 000 €, auront l’opportunité exceptionnelle de rencontrer personnellement Marine Le Pen à l’occasion d’un dîner privé.

Voici les paliers pour entrer dans les "petits papiers" !

Hors ligne Hors ligne

 

#3 01/06/2017 17h22

Membre (2017)
Réputation :   0  

Dans la foire aux question la garantie du remboursement n’est pas clairement signalée. Elle se base sur la probabilité que des candidats fassent plus de 5%
Et rien n’est indiqué dans le cas où l’un des candidats ne ferait pas ces 5%

Hors ligne Hors ligne

 

#4 01/06/2017 18h00

Banni
Réputation :   38  

Membre clivantMembre clivant Membre clivant

Tiens donc Vladimir P.outine lui a coupé les vivres?
L"argent européen ne lui a pas suffi elle veut siphonner les français  aussi
On a peut etre le chateau de MONTRETOUT en garantie?

Hors ligne Hors ligne

 

#5 01/06/2017 18h06

Membre (2014)
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Entreprendre
Réputation :   185  

Chaque prêteur recevra une lettre de remerciements signée de la main de Marine Le Pen ainsi qu’un certificat nominatif témoignant de la reconnaissance du Front national.

Les termes sont choisis pour créer de la confusion j’ai l’impression. pour un emprunt, une "reconnaissance de dette" serait mieux qu’un "témoignage de reconnaissance"

A fuir en terme de placement imho.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 01/06/2017 20h15

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2604  

J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 03/06/2017 13h30

Membre (2016)
Réputation :   16  

Je ne pense pas qu’il y a vraiment de risque de défaut de paiement …

La majorité des candidats devraient avoir plus de 5 % de votes et se faire rembourser les frais de campagne par l’état.

Pour les autres, ils pourront rembourser comme ils le font classiquement sans emprunter auprès des particuliers. Je pense d’ailleurs que les banques doivent leur prêter à plus de 3 % d’intérêts annuels … Dans le pire des cas le parti remboursera ou fera appel à ses électeurs pour renflouer les caisses.

Par contre je trouve le rendement très peu intéressant. 3 % c’est moins que le taux de redistribution du CAC 40 en dividende. Je ne sais pas exactement quelle est la fiscalité qui s’applique mais j’imagine qu’on doit au moins payer l’impôt sur le revenu et éventuellement les prélèvements sociaux ? Ca donnerait 1.5 % net … Je préfère investir mon argent ailleurs !

Hors ligne Hors ligne

 

#8 17/12/2017 00h24

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Réputation :   116  

Bonjour,

Je cherche à évaluer l’attrait purement économique de l’emprunt proposé par le Front National et éviter une discussion politique, morale ou d’objet autre que financier. Nous voilà face à un nouvel émetteur et je trouve intéressant d’en évaluer le risque.

Le site du FN propose d’emprunter à 1 an à 3% . Ce qui fait un taux après PFU de 2,1% en ce qui me concerne. Ce rendement à un an correspond à des prises de risques considérables. Je dirais équivalent à un rating qui irait de "B" à "BB".
Quel risque? Le site parle d’un remboursement des frais de campagne à hauteur de 47% pour tout candidat (aux législatives européennes) dépassant les 5% de suffrage.
Il semble que le FN se refuse à publier ses comptes. J’ai lu bien sûr que leurs banquiers les avaient abandonnés ou avaient refusé des concours.

Sur un plan purement financier, le risque vous semble-t-il bien rémunéré?

L’absence de publications de compte d’un côté, me dit que le risque est très élevé. D’un autre côté, les (grands) partis politiques ne semblent pas avoir un historique de défauts (et d’emprunts) élevés.

Qu’en pensez-vous ?

Message édité par l’équipe de modération (17/12/2017 21h43) :
- Sujet déjà discuté => discussion déplacé

Hors ligne Hors ligne

 

#9 17/12/2017 00h46

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1383  

Bonsoir,

Je ne suis pas calé en obligations mais cela n’empêche pas quelques réflexions :

Oubliez un instant qu’il s’agit d’un parti politique connu.

Prêteriez vous quoi que ce soit à une entreprise X, qui ne publie pas ses comptes et dont la/les banques se désengagent ?

Pour 2 % net de PFU ? Grosso modo, le rendement net d’un fonds euros (dont le capital est disponible et "garanti").

Concernant l’historique, sans juger du cas en question, il faut bien un début à tout.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal Saxo RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#10 17/12/2017 00h57

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Réputation :   116  

Merci, vous avez raison d’insister sur l’absence de comptes. 2,1% ne justifie pas un saut dans l’inconnu.
Je m’interroge sur le business model de partis politiques ayant pignon sur rue. Sont-ce des agents économiques viables, aux ressources (cotisations, aides publiques, remboursements de frais, produits dérivés) assises? Ou bien est-ce un "objet chevelu" d’une rare opacité économique.
ça me fait penser dans une certaine mesure aux clubs sportifs.
Nous avons en France un historique d’agents (publics surtout) structurellement déficitaires et pas en défaut.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 17/12/2017 01h13

Membre (2014)
Réputation :   135  

Bonsoir Flavius,

Flavius" a écrit :

Il semble que le FN se refuse à publier ses comptes.

Avez-vous une source ?

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) contrôle les obligations comptables et financières des partis politiques, en contrepartie du versement d’une aide publique (voir leur site), ce qui est quand même bien le moins quand il s’agit de versement d’argent public et je ne vois pas comment le Front National ou d’autres partis politiques pourraient s’y soustraire.

Après, s’agissant de "l’emprunt patriotique" (c’est sa dénomination officielle) lancé par le parti présidé par Marine Le Pen, j’ai l’impression qu’il s’agit avant tout d’une opération de communication et que seuls y souscriront éventuellement des militants ou des sympathisants de ce parti. Je pense que l’épargnant lambda a sans doute mieux à faire en matière de "placement".

Même si, malgré un certain nombre de défections, le Front National n’a sans doute jamais eu autant d’élus qu’actuellement, je ne me suis pas trop renseigné sur la situation financière réelle de ce parti. Cela dit, en tant justement qu’épargnant lambda, je ne me verrais pas davantage souscrire à un emprunt lancé par le Parti Socialiste ou Les Républicains, pour ne citer que ces deux autres partis, au regard de leurs situations respectives en cette fin d’année 2017 où tellement de cartes ont été ou sont encore en train d’être rebattues.

Dernière modification par Froidevaux (17/12/2017 01h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 17/12/2017 01h37

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Réputation :   116  

Bonsoir Froidevaux
Je n’ai pas été très clair: il est très probable que le FN comme les autres partis se laisse contrôler par la CNCCFP pour être en conformité et se faire rembourser des frais de campagne.
Mais pour avoir épluché le site relatif à l’emprunt patriotique en cherchant des éléments financiers, je n’ai rien trouvé de comptable, ce qui est pour le moins surprenant quand on fait appel à l’épargne publique.
En tant qu’épargnant lambda je ne peux me désintéresser d’un placement à un an à 3% . C’est aussi l’occasion de découvrir la situation financière d’un parti et son mode de fonctionnement en ce qui me concerne. Et je découvre l’opacité de ces agents économiques.
Après si des facteurs exogènes à la rationalité économique interviennent, c’est un autre débat.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #13 17/12/2017 05h08

Membre (2017)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 5 Crypto-actifs
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   2514  

Bonjour,

A mon avis il faut se poser quelques questions importantes :

1) Le niveau de transparence financière fourni par le FN au prêteur est-il suffisant ? A mon sens, la transparence sur la capacité du FN à rembourser est très faible. Les mécanismes de décision sur l’emprunt ne sont pas plus transparents. Que se passerait-il, par exemple, en cas de "révolution de palais" conduisant à des changements à la tête du FN ? Pour ces raisons de manque de transparence et d’incertitude politique (un facteur de risque supplémentaire s’ajoutant à l’incertitude financière), prêter à un parti politique (FN ou autre) est toujours risqué.

2) Le FN a-t-il les capacités opérationnelles de rembourser son emprunt, en temps et en heure ? Il s’agit, par exemple, de ne pas "perdre" le fichier des prêteurs.

3) L’emprunt "patriotique" du FN est-il conforme à la loi ?

Selon la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) :

CNCCFP a écrit :

Un emprunt effectué auprès d’une personne physique constitue une source légale de financement des partis politiques. Cette possibilité est prévue dans le plan comptable spécifique aux partis politiques défini par l’avis n° 95–02 du Conseil national de la comptabilité et doit être déclarée au passif du bilan d’ensemble. Les différents textes encadrant le financement des formations ne prévoient aucun plafond ou condition de forme particulière. Si ce prêt est assorti d’intérêts, référence devra en être faite dans le contrat établi entre les parties, ce taux devant être celui du marché. Il convient de préciser qu’un éventuel abandon de créance sera qualifié de don de personne physique et à ce titre, devra respecter le plafonnement légal de 7 500 euros par an, par personne et par parti. En tout état de cause, il appartiendra aux commissaires aux comptes dans l’exercice de la certification des comptes de la formation politique de vérifier la régularité des procédures mises en oeuvre et de leur exécution.

De plus, il ne faut pas que le prêt consenti soit directement affecté à la campagne du candidat. En effet, si le parti reversait par un prêt miroir au candidat qu’il soutient et avec les mêmes intérêts, les sommes qu’il a lui–même empruntées, la commission pourrait considérer que cette procédure a pour finalité de détourner l’interdiction de prêt de personnes physiques prescrite par le 3e alinéa du II de l’article 3 de la loi n° 62–1292 du 6 novembre 1962.

A mon sens, l’emprunt du FN pose plusieurs problèmes en regard du cadre légal :

Un taux de 3% sur 12 mois correspond-il au "taux du marché", requis par la CNCCFP ? Je serais curieux de savoir comment le FN est arrivé à ce taux, mais pour moi la réponse serait non. Je ne suis pas rassuré quand je lis ce genre de confusions entre prêt et dépôt :

FN a écrit :

L’emprunt patriotique rémunère à 3% sur douze mois les fonds prêtés au Front National. Il suffit de se rendre sur un comparateur bancaire pour observer que les taux proposés par les banques pour la rémunération des livrets bancaires varient de 0,10% à 1%.

Sous un angle juridique, ce taux très bas de 3% pourrait être perçu comme une subvention cachée, permettant de contourner la limitation des dons aux partis politiques par des personnes physiques à 7500€ par an. Devant un juge, cette interprétation pourrait être confirmée par la communication même du FN sur son emprunt "patriotique" :

FN a écrit :

Il y a-t-il (sic) un montant maximum de sommes que l’on peut prêter au Front National ? Non, la loi ne fixe aucun plafond aux sommes qu’un particulier peut prêter à une formation politique. La rémunération de 3% que nous proposons rend même ce placement très attractif pour des personnes qui souhaitent placer des sommes importantes sur douze mois.

FN a écrit :

Les Français en mesure de nous accorder un soutien supérieur à 15 000 € seront en plus invités à un événement de prestige en présence de Marine Le Pen. Les compatriotes les plus fortunés, pouvant prêter au-delà de 75 000 €, auront l’opportunité exceptionnelle de rencontrer personnellement Marine Le Pen à l’occasion d’un dîner privé.

A mon sens, ce dispositif, avec ces encouragements explicites, par des "avantages exclusifs", à prêter à un taux anormalement bas des sommes déraisonnables à un parti politique (une opération par nature risquée), pourrait tomber sur le coup de la loi à double titre : (1) contournement de la limitation des dons aux partis politiques par des personnes physiques, et (2) abus probable du point de vue de la protection des consommateurs (ce genre d’incitations à des "prêts" déraisonnables se retrouve souvent dans le cadre des sectes).

Enfin, la description de l’emprunt "patriotique" suggère un lien direct avec le financement de la campagne des législatives de 2017, ce qui semble poser question par rapport aux conditions définies par la CNCCFP (pas d’affectation directe aux frais de campagne).

4) Un taux de 3% sur 12 mois est-il vraiment attractif ?

Une comparaison valable de ce rendement n’est pas avec le livret A ou les dépôts bancaires (sauf à être aveuglé par excès de "patriotisme"), mais, par exemple, les rendements obtenus sur des opérations de crowdlending. Sur diverses plateformes de crowdlending, on peut aisément trouver des opportunités de prêt à 12-18 mois à des rendements bruts de 4% à 7%, à des entreprises dont les fondamentaux sont assez sains et qui publient leur comptabilité. (Pour réduire le risque, personnellement je n’utilise que des plateformes de crowdlending qui prêtent aux côtés de leurs utilisateurs, ce qui garantit une certaine qualité dans l’analyse des dossiers présentés sur la plateforme.)

Personnellement, je ne trouve pas très "patriotique" de la part du FN d’entourlouper ses partisans par des comparaisons trompeuses.

Les risques inhérents à ce placement, accrus par sa légalité incertaine, n’en font à mon sens pas un bon placement financier. Le FN compte sur le "patriotisme" (ou l’aveuglement ?) de ses partisans pour le renflouer, plutôt que sur une véritable rationalité financière. Mais il n’est pas très honnête (et peut-être illégal) de maquiller en prêt ce qui s’apparente en réalité à des dons.

Dernière modification par Scipion8 (17/12/2017 06h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 17/12/2017 08h46

Membre (2012)
Réputation :   30  

Bonjour,

On parle aussi d’un parti dont les dirigeants ont été sous le coup de procédure judiciaires : Evasion fiscale, abus de bien sociaux, emploi fictif. Et je parle seulement des procédures financières….

L’argent prêté irait directement pour rembourser la commission européenne et les frais d’avocats, car les dirigeants de ce parti ont aussi une facheuse tendance a confondre leur finances personnelles avec celles du parti.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 17/12/2017 10h26

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   416  

C’est plus un emprunt idéologique noté BBR+ qu’une vraie obligation où on cherche à évaluer le risque de l’émetteur, le rendement …
Ceux qui adhèrent à leurs idées y participeront sans s’interroger sur les risques financiers.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 17/12/2017 11h43

Membre (2012)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   228  

J’ajouterais que le milieu politique n’incite pas vraiment à faire des prêts. Vu comment la majorité d’entre eux gèrent les finances du pays, leur prêteriez vous de l’argent avec moins de caution et moins de contrôle que l’état lui même ? Au dela des capacités à rembourser théoriques il y a la volonté de rembourser et le risque de fraude qui est très élevé à mon sens. Mon analyse serait identique pour LREM, PS, LR, NPA, LFI etc…

La est la question, également.

Dernière modification par roudoudou (17/12/2017 11h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 17/12/2017 18h21

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Réputation :   116  

Vos arguments ont tous beaucoup de sens et je suis loin d’être convaincu de la pertinence d’investir dans l’emprunt patriote.
Toutefois il me semble que le risque de réputation (imaginez le battage médiatique en cas de défaut envers sa "clientèle-créancière") rend tacitement le créancier de l’emprunt patriote prioritaire à bien d’autres créanciers du FN.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 17/12/2017 19h24

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   416  

Il ne faut pas non plus oublier que le FN a des emprunts Russes à rembourser et la justice risque de le condamner à rembourser tous les salaires indus payés sur les fonds du parlement Européen.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 13/07/2018 18h14

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3378  

INTJ

Je ne sais pas si l’emprunt patriotique a fonctionné, le site y faisant référence est KO.

Par contre, à peine six mois après la discussion : Le FN au bord de la faillite

Le point a écrit :

Selon les informations du JDD, le Front national serait en grande difficulté financière. Malgré l’arrivée de huit députés frontistes à l’Assemblée, les deux dernières élections auraient considérablement mis à mal les finances du parti. Si le trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just se refuse à commenter le chiffre de 4 à 5 millions avancé par le JDD, certains cadres du parti confirment que le "manque" est bien de "cet ordre-là". Avant les élections législatives, le Front national avait d’ailleurs multiplié les initiatives pour trouver des fonds. Marine Le Pen avait même contacté par mail l’ensemble des militants pour les inviter à souscrire à "un emprunt patriotique", avec à la clé pour les plus généreux donateurs, un diner en tête à tête avec elle, détaille le JDD. À ces difficultés financières, s’ajoute une menace de faillite. Les recettes du FN étant inférieures à ses besoins. Les cinq prochaines années s’annoncent donc compliquées pour le parti qui va également devoir rembourser plusieurs prêts, dont un, à Jean-Marie Le Pen, estimé à 6 millions d’euros.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 13/07/2018 18h53

Membre (2015)
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   174  

Peccadille si on compare à d’autres formations politiques (qui nous expliquent, à chaque campagne, comment ils vont assainir les finances de l’État) :

L’audit présenté mardi établit à 74,5 millions d’euros la dette financière fin juin et préconise des coupes sévères.

Un verdict sans appel. Les représentants du cabinet AdVolis ont présenté mardi au triumvirat des anciens premiers ministres -Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon-, puis au bureau politique, les conclusions de leur enquête sur l’état des finances de l’UMP. Fin 2013, la dette financière de la première formation d’opposition était de 79,1 millions d’euros, avec un solde négatif des fonds propres de 40 millions d’euros.

source : L’UMP au bord de la faillite

Plus sérieusement : les partis politiques sont réputés des clients très solvables pour les banques car c’est en fait l’État, via le remboursement des frais de campagnes, qui est le vrai débiteur. Le créancier ne porte le risque que sur la possibilité du parti emprunteur d’obtenir le score permettant d’accéder aux remboursements ce qui se passe bien pour les gros partis (sauf si Bygmalion ou autre… mais là on trouve toujours des adhérents pour combler le définit). Le FN a un gros réservoir de voix, en tout cas suffisant pour convaincre des banquiers de remettre au pot. À mon humble avis, la SARL familiale a encore des longues années devant elle…

Dernière modification par Gog (13/07/2018 19h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#21 13/07/2018 19h18

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   416  

@IH : sans oublier les 2 millions d’euros récemment saisis par la justice.

Saisie conservatoire : le Rassemblement national fait-il l?objet d?une mesure exceptionnelle ?

L’ex-Front national, rebaptisé Rassemblement national, se voit priver lundi de deux millions d’euros par la justice française en attendant une éventuelle condamnation dans l’affaire des emplois fictifs présumés au Parlement européen.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 13/07/2018 20h05

Membre (2012)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   228  

/mode ironie : J’imagine que tyron y a participé ;-))

Hors ligne Hors ligne

 

#23 01/04/2019 21h27

Membre (2015)
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   174  

Vous pouvez prêter à la France Insoumise pour les Européennes : ça semble être un prêt à taux nul.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 01/04/2019 21h32

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   976  

INTJ

Est ce qu’ils acceptent les dons en Bolivars ?


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#25 01/04/2019 21h47

Membre (2015)
Réputation :   162  

Et quelle est donc la notation financière du parti attribuée par les agences Moody’s, Standard & Poor’s et Fitch ? :-)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur