Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 29/05/2017 16h17 → FlorianDuVaucel : étude de cas (SCI IS, location meublée et assujettissement TVA) (is, location, meublée, sci, tva)

Membre
Réputation :   

Bonjour amis investisseurs,

Je vous présente mon problème du jour.

Un individu souhaite créer une SCI soumise à l’IS. Cette société sera constituée uniquement d’un lot d’appartements meublés qu’il compte louer. Nous précisons qu’il s’agit juste de location meublée (pour étudiant par exemple) et il n’y a pas de prestations annexes (pas de fourniture de linge ni de petit déjeuner etc..)

Après avoir regardé plusieurs sites et textes de lois un problème se pose :

Nous ne sommes pas sûr si nous sommes assujetti à la TVA sur les locations meublées ? En effet si cet assujettissement est confirmé cela va rendre l’opération bien moins rentable (ajouter 20% de TVA sur le loyer va le rendre prohibitif).

Merci d’avance pour vos réponses

Mots-clés : is, location, meublée, sci, tva

Hors ligne

 

#2 29/05/2017 16h33 → FlorianDuVaucel : étude de cas (SCI IS, location meublée et assujettissement TVA) (is, location, meublée, sci, tva)

Modérateur
Réputation :   1243 

Vous ne pouvez pas être assujetti à la TVA s’il n’y a pas 3 des 4 services, et dans votre cas il n’y a pas.
(En général, il est plutôt avantageux d’être assujetti à la TVA pour ce genre d’investissement…)

Bien sur, pas de récupération de TVA possible sur le prix des appartements (et paiement du pro-rata de TVA au fisc, si l’acquisition a donné lieu à remboursement de la TVA par le fisc il y a moins de 20 ans). 

Par ailleurs, une SCI, ça concerne au minimum 2 associés, et pas seulement "un individu".

Vous devriez faire valider votre Business Plan par l’expert-comptable qui suivra votre SCI…

Sinon, il est bien souvent préférable, pour de la location meublée, d’éviter la SCI. Ainsi avec une SNC (qui a quelques autres inconvénients), transparente à l’IR, vous pourriez amortir les biens, et bénéficier de la fiscalité très favorable des particuliers sur la plus-value (qui ne tiendra pas compte des amortissements) lors de la revente des appartements. Avec une SCI IS la revente des appartements dégagera une énorme plus-value (qui tiendra compte des amortissements) fiscalisée à l’IS (et la distribution du bénéfice sera aussi lourdement taxé à l’IR).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 29/05/2017 17h08 → FlorianDuVaucel : étude de cas (SCI IS, location meublée et assujettissement TVA) (is, location, meublée, sci, tva)

Membre
Réputation :   

Tout d’abord merci pour votre réponse.

En effet il n’y a pas les services qui rendent la SCI éligible à la TVA (mais les informations sur internet étaient relativement contradictoires sur ces points).

La SCI en question serait propriété de l’individu en question ainsi que sa compagne (pardon pour l’oubli).

Je viens de regarder les caractéristiques d’une SNC et en effet elle semble avantageuse sur plusieurs points. Mais la SCI IS semble être préféré dans le cas du couple en question:

- Ils comptent faire que cette SCI soit structurellement déficitaire (via un remboursement d’emprunt) pour éviter autant que faire se peut de payer des impôts.
- Ils comptent mettre toutes les parts de la SCI dans une SAS (type holding passive) à la constitution de la SAS pour être exonéré de droits d’enregistrement.
- Ils le font aussi pour faciliter la succession pour leurs enfants.

Hors ligne

 

#4 29/05/2017 17h33 → FlorianDuVaucel : étude de cas (SCI IS, location meublée et assujettissement TVA) (is, location, meublée, sci, tva)

Modérateur
Réputation :   1243 

Avec une SNC détenue directement par M et Mme (ou même une SARL de famille s’ils sont mariés), il est probable qu’il n’y aurait pas plus d’impôt à payer au cours de la vie de la SNC (cf amortissements et intérêts d’emprunts : les mêmes que pour une SCI), et la succession serait tout aussi bien préparée (voire mieux : le cash sera plus facilement récupérable par les enfants avec une coquille en moins, et les parts de la SNC plus facile à "donner").

Par contre, lors de la vente des appartements il n’y aurait pas plusieurs dizaines de % du prix de vente qui irait enrichir le trésor public, comme avec la SCI IS non transparente.

Sans oublier qu’une SNC pourrait aussi être contrôlée par la SAS un jour (si jamais on change d’avis, l’inverse , passer de l’IS à l’IR nétant pas possible).

Mais il manque peut-être une info qui pourrait justifier de vouloir dès maintenant opter pour une société à l’IS pour détenir ces meublés.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech