Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 14/10/2017 13h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   159  

Il est impossible de ne pas faire d’erreur même celui qui ne fait rien par peur d’en faire peut tout de même en faire une car l’inaction est bien souvent une erreur .

Un bon moyen de lutter contre ces biais est d’accepter l’erreur comme faisant parti du processus d’apprentissage , il faut se réjouir lorsqu’on prend conscience d’une de nos erreur et remercier les personnes qui nous aident a nous en rendre compte car cela nous améliore . 

Soyez sans cesse à la recherche de vos erreurs , prenez-en conscience à chaque fois qu’elles se produisent essayez la prochaine fois de les éviter .

Si vous n’arrivez pas à en trouver ou rarement c’est que vous êtes surement dans le déni et que vous souffrez de ces biais dans ce cas c’est triste pour vous car vous n’évoluez ou n’apprenez plus ou faiblement ,préférant ainsi protéger votre ego de façon non légitime et tomber dans l’auto-complaisance , à court terme c’est surement agréable et rassurant mais cela vous fait passer au près de votre entourage comme quelqu’un de désagréable et à long terme en ne vous améliorant pas ou peu vous peinerez à obtenir les petites réussites qui aident l’homme à se sentir bien au contraire en étant à la recherche de vos erreurs vos réussites se révéleront plus prolifiques voila de quoi apaiser plus sainement son ego .

Personnellement je compte faire des erreurs tout au long de ma vie et j’accepte mal de perdre un centime pour protéger mon ego à la rigueur investir pour protéger ma réputation pourquoi pas car cela peut s’avérer profitable mais jamais pour mon ego .

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #27 01/07/2018 12h46

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2575  

Voici un autre "biais" que j’ai constaté au fil des années :

La participation aux forums et particulièrement le partage de son portefeuille d’actions/d’actifs avec les autres membres est inversement proportionnellement proportionnelle à la performance du portefeuille.

En gros, d’une manière générale, les intervenants ont le succès communicatif, mais pas "l’échec" : ceci est d’autant plus vrai qu’ils sont jeunes "investisseurs".

Les quelques files "portefeuille de cryptomonnaies" qui avaient été initiées pendant la "bulle" de celles-ci en sont l’exemple parfait. Aucune n’a été mise à jour depuis plusieurs mois.

Pourtant, il me semble qu’au contraire, les "échecs" sont les plus intéressants à discuter, pour éviter [à tous] de les répéter…

EDIT : correction de la phrase en gras.

Hors ligne Hors ligne

 

#28 01/07/2018 13h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   464  

InvestisseurHeureux a écrit :

La participation aux forums et particulièrement le partage de son portefeuille d’actions/d’actifs avec les autres membres est inversement proportionnellement à la performance du portefeuille.

En gros, d’une manière générale, les intervenants ont le succès communicatif, mais pas "l’échec" : ceci est d’autant plus vrai qu’ils sont jeunes "investisseurs".

Dans ce cas c’est plutôt l’inverse, la participation est proportionnelle à la performance. Plus la perf est élevée, plus la participation est élevée.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 01/07/2018 15h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   482  

Disons qu’il est bien plus facile (et surtout valorisant) de présenter ses réussites plutôt que ses échecs. Et ceci est valable pour tout le monde.

Après, dans une optique de progression et d’apprentissage personnel, poursuivre ses interventions malgré un coup de mou de la performance (voir même un échec) reste l’idéal.
Mais cela nécessite de savoir se remettre en cause et de reconnaître ses faiblesses et/ou erreurs. C’est certes compliqué, mais selon moi nécessaire.

"L’échec fait partie de la vie. Seulement, certaines personnes ne peuvent l’assumer. À ne vivre que pour la victoire, ils échoueront à comprendre l’origine de leurs échecs. Ils ne saurons l’analyser et se défausseront sur le hasard."


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#30 01/07/2018 17h53

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   120  

C’est tout à fait normal, afficher et partager son porte-feuille relève bien souvent d’une démarche trés moderne qui contient une certaine dose d’impudeur (pour ne pas dire d’exhibitionnisme) et de prétention (pour ne pas dire d’arrogance). Lorsque les performances ne sont pas au rendez-vous, le deuxième facteur de motivation devient rapidement caduque et la pudeur, bizarrement, redevient de mise ! Cela démontre aussi que certains n’ont pas encore passé le cap des complexes de l’adolescence… lol

Il n’y a que ceux qui sont vraiment dans une démarche d’apprentissage sur le LT et, avec une capacité de remise en cause,  qui tiennent la distance. (En tout cas, je suis content pour vous, IH, par rapport à votre porte-feuille, qui s’est bien repris ces derniers temps. Car cela commençait à devenir inquiétant, à un moment, avec une évolution en décalage complet avec le marché. Mais ces 2 derniers mois, cela s’est bien repris alors que le marché était plutôt difficile)

D’un autre côté, sur les cryptos, cela n’a rien d’étonnant (et cela rejoint l’idée sur l’adolescence) !

Dernière modification par WhiteTiger (01/07/2018 17h56)


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#31 02/07/2018 18h11

Membre
Réputation :   42  

En phase avec vos propos.

La conclusion d’IH comporte clairement un biais : celui du survivant .

Sans remettre en question l’utilité et la qualité du forum , difficile en effet de généraliser sur le lien de causalité:
-Est ce parce que je fais une bonne perf que je suis prolixe sur les forums ?
-Est ce parce que je suis sur les forums que je fais une bonne perf ?
-où est ce un peu des 2 ?

J’en retire 3 sujets d’intérêts :

1) Pourquoi IH ne pas créer une file sur les plus grosses erreurs des forumeurs ? En espérant que la bienveillance soit au rendez-vous et que l’administration ne soit du coup pas trop compliquée…

2) Comment entretenez vous votre motivation / abaissez- vous votre niveau de stress dans les points bas ?

3) à partir de quel moment avez vous pour habitude de remettre en cause votre théorie d’investissement ?

Hors ligne Hors ligne

 

#32 02/07/2018 18h16

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2575  

Bergamote a écrit :

1) Pourquoi IH ne pas créer une file sur les plus grosses erreurs des forumeurs ? En espérant que la bienveillance soit au rendez-vous et que l’administration ne soit du coup pas trop compliquée…

Les files de discussion existent déjà :
- Bourse : vos pires erreurs d’investissement en bourse ?
- Vos pires erreurs dans la gestion de vos dépenses !

Hors ligne Hors ligne

 

#33 10/04/2019 13h30

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   588  

Le Monde publie un article sur les principaux biais comportementaux des investisseurs qui ne sont pas pleinement rationnels.
Adeptes du momentum (l’un des biais plus redoutables) et du statu quo (buy and hold) ne lisez pas …

Le Monde Par Eric Leroux Publié le 10/04 à 06h15, mis à jour à 08h22 a écrit :

Le biais de momentum

C’est l’un des plus redoutables, puisqu’il conduit à anticiper une évolution future par rapport aux évolutions récentes. Autrement dit, vous serez incité à acheter des actions après une hausse de la Bourse, persuadé que le mouvement se poursuivra, et au contraire tenté de fuir les marchés d’actions après une baisse, de peur qu’elle se poursuive. « C’est ce qui explique que beaucoup d’investisseurs achètent au plus haut et revendent au plus bas », constate M. Mangot, qui rappelle que c’est évidemment l’inverse qu’il faut faire.

Le momentum s’ajoute à une aversion pour le risque, ce qui conduit à se focaliser sur le potentiel de perte à court terme, et à se tenir à l’écart des marchés boursiers de peur d’y perdre sa chemise. « Si on investit à long terme [au-delà de dix ans] au travers de versements ­réguliers, les actions sont le placement le plus performant et le moins risqué, malgré les variations parfois brutales à court terme. »

Le biais de statu quo

Il conduit à ne jamais revoir les choix effectués précédemment, même si l’environnement économique ou la situation personnelle a changé. Un biais qui désespère les assureurs, qui voient les assurés accrochés à leurs fonds en euros, alors même que les rendements ont baissé et ne permettent plus d’affronter l’inflation.

L’effet de disposition

On le rencontre chez les investisseurs boursiers en ­direct, qui ont une fâcheuse tendance à revendre vite les titres sur lesquels ils enregistrent des gains, et à conserver − voire à renforcer – ceux qui perdent. Des portefeuilles se retrouvent principalement composés de valeurs aux faibles qualités, qui laissent peu d’espoir de gains. Pire : « Lorsqu’on est en perte sur des actions, on peut facilement être victime d’un biais d’optimisme, qui va conduire à prendre plus de risque, en achetant les ­mêmes titres à un cours plus bas, afin de réaliser les fameuses moyennes à la baisse, qui conduisent souvent à augmenter encore les pertes », observe M. Mangot.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #34 10/04/2019 15h39

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   120  

Ce ne sont pas des biais comportement mais plutôt des biais ou défauts de chacune des stratégies décrites.

Typiquement, le B&H fonctionnait bien … il y a  20 ans. C’est grâce à des statistiques et back log trés LT, sur une période qui n’est pas réellement réaliste pour un investisseur "moyen", que les adeptes de cette stratégie s’accrochent encore à cette stratégie et renforcent leurs convictions, si besoin.

Le Momentum est connu et s’explique bien par la théorie comportementale des marchés. Mais là aussi, on a tendance à oublier que le poids du Momentum diminue avec le temps. Il ne peut donc pas être le moteur d’une stratégie LT. Et, évidemment, il y a de fortes chances pour que le déphasage temporel, lié à l’achat et la vente a posteriori (après constat du Momentum), ne conduise au mieux qu’à une performance similaire à cette du marché (moins les frais liés aux aller-retour).

Quant à la légendaire "moyenne à la baisse", il n’y a qu’à lire un peu ce forum pour se rendre compte des "plantages en beauté" que cela peut engendrer.

Dernière modification par WhiteTiger (10/04/2019 15h39)


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #35 10/04/2019 22h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   464  

Concernant le B&H, avez-vous une meilleure stratégie ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #36 11/04/2019 14h30

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   120  

Si vous tenez en estime la stratégie B&H, plutôt que de faire cela, il vaut mieux faire du B&H sur un tracker d’index, du genre CAC40, ou DAX30 ou DOW30.

Vous allez me dire que c’est pareil. Mais en fait pas vraiment, cette sélection de valeur est assez mouvante sur le LT. Donc cela ne revient pas au même que de se constituer un portefeuille en B&H sur lequel on reste "scotché" coûte que coûte sur chaque valeur.

Typiquement, le CAC40 est un index représentant les 40 plus grosses capi… ou presque. Car c’est défini par un comité qui fait rentrer ou sortir certaines valeurs… Typiquement, lorsqu’une valeur sort parce que sa capi diminue, tandis qu’une autre prend sa place parce que sa capi a grossi, c’est en quelque sorte une façon de faire du Momentum (certes sur 1 ou 2 40ième du porte-feuille). (Donc acheter en B&H, un index, n’est pas totalement du B&H).

Aussi, je me souviens que ce comité avait fait sortir des bancaires et rentrer des technos dans l’index à une époque, estimant que les bancaires étaient sur-représentées dans l’index, tandis que les technos ne l’étaient pas du tout. Une façon d’avoir une diversification de l’index plus en accord avec l’économie française. Mais cela correspond quelque peu à des choix relativement subjectifs par ce comité.

Bien-sûr, il y a plein d’autres stratégies plus performantes que le B&H… dans certaines conditions. Dans l’absolu, il n’y a pas de meilleure ou moins bonne stratégie (B&H, Momentum, ou autres), cela dépend du contexte… Contexte de marché, objectif de l’investissement/ de l’investisseur, de la durée envisagée, …

Dernière modification par WhiteTiger (11/04/2019 14h33)


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "investissement en actions et forums boursiers : les biais d'ancrage et d'engagement"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur