Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 17/05/2017 14h06 → Redlantern : étude de cas immobilier (T2 en centre-ville) (immobilier, location, rendement)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Je souhaite recueillir avis et conseils sur une opportunité qui m’est offerte. C’est pour moi l’occasion de mettre en pratique ce que je lis sur forum depuis quelques années même si je l’avoue je tâtonne encore dans les détails.

VOTRE PROFIL

- Statut : 28 ans, en couple, PACS à venir dans l’année
- TMI / Revenus : 2000€/mois, pas de crédit, TMI 14%

VOS APTITUDES / VOTRE DISCIPLINE

- Comptables : dépend du régime fiscal retenu
- Fiscales : notions de base
- Artisanales (plomberie / électricité / maçonnerie / menuiserie) : première expérience de rafraichissement d’un T2 (sols et murs)
- Sociales : bonne
- Temps disponible : quelques heures par semaine

CARACTÉRISTIQUES DU BIEN

- Type : Appartement T2 dans une copropriété d’une douzaine d’appartements, 2 caves.
- Étage, luminosité, surface : Appartement sur un étage au RDC, bonne luminosité, 53m², sans ascenseur
- Déjà occupé ? Inhabité ? Inhabité, le précédent propriétaire vient de mourir (mise en vente par l’héritier)
- Syndic professionnel
- Chauffage individuel au gaz
- Volets : persiennes
- Espaces verts dans la copropriété ? Non
- Compteurs d’eau et d’électricité individuels, manuels
- Décoration : légèrement vieille (ancien propriétaire de +90 ans)

LOCALISATION DU BIEN

- Ville d’Ille-et-Vilaine bientôt desservie par la LGV.
- Plein centre-ville, 100m de la gare, proche superette, médecins, poste, cinémas, etc.
- L’emplacement va-t-il faire prendre de la valeur au bien ? Clairement oui.

RENTABILITÉ DU BIEN

C’est ici que je sollicite vos différents avis. Je multiplie les calculs de rentabilité sans parvenir à un cashflow nul.
- Coût du bien avec frais de notaire : 100k€ + 8k€
- Loyer déjà pratiqué ou envisagé : Entre 685€ / mois
- Taux de vacance envisagé : Estimé à pas plus de 3%
- Frais de gestion locative envisagé si délégation : gestion en direct

- Travaux immédiats : Salle de bain à moderniser, rafraichissement des murs, cuisine à équiper un minimum. Environ 15k€ (fourchette haute).
- Travaux votés par la copropriété à financer dans les 3 ans qui viennent : aucun à ma connaissance
- Coût des travaux à 5 ans (isolation thermique obligatoire) : bonne question
- Coût des travaux à 10 ans (façade, toiture) : idem

- Taxe foncière hors TEOM : le précédent propriétaire en était exempté, je l’estime à environ 1000€
- Assurance PNO (propriétaire non occupant) : environ 70€ / an
- Assurance GRL (garantie risques locatifs) ou GLI Garantie Loyers Impayés : plusieurs simulations me donnent 2% du loyer (soit environ 14€/mois). 

- Rentabilité brute : loyers / coût du bien avec frais de notaire : 7,6 % brut (hypothèse d’un loyer à 685€/mois)
- Rendement net : 4,7% d’après Rendement Locatif

FINANCEMENT DU BIEN

- Montant de l’apport : 0, le but est d’emprunter à 110%.
- Type de crédit : amortissable
- Taux du crédit avec assurance : 1,9%
- Durée du crédit : 25 ans, afin d’avoir les plus petites mensualités possibles.
- Épargne de précaution en cas d’impayés ou de vacance suite à problème (locataire indélicat, vente forcée en copropriété qui ne couvre pas la dette du syndic, etc.) : 6 mois de salaire sur un LDD.

RÉGIME D’EXPLOITATION
J’ai, à l’heure actuelle, 3 pistes :
- location nue : la disposition des pièces ne permet pas de créer de chambre supplémentaire ce qui empêchera toute colocation.
- meublé : sachant que loyer est assez élevé, le meublé intéresse-t-il d’autres personnes que les étudiants ?
- profiter du RDC pour louer à une profession libérale.

CASH FLOW

- Cash flow positif ou négatif ? Négatif pour le moment, quelles pistes pour le rendre nul ?

Pour résumer, je compte sur l’arrivée de la LGV pour que le bien prenne de la valeur. A l’heure actuelle, l’héritier (neveu du défunt) souhaite revendre l’appartement pour payer les frais de succession. Il a fixé le prix de l’appartement à 100k€ bien qu’un notaire lui ai expliqué qu’il pourrait en demander plus.
Je n’ose donc pas réellement négocier le prix d’achat même si mes simulations font apparaitre un cashflow positif lorsque le prix d’achat est de 90k€.
J’ai effectué 2 visites, dont une avec un artisan. J’en effectuerai une 3ème demain soir.
Il s’agit de mon premier achat immobilier et je ne souhaite pas grever mes capacités d’emprunt futures (d’où le refus du cashflow négatif pour le moment).
L’héritier m’a informé avoir reçu une offre au prix de 100k€ mais attend la mienne d’ici la fin de la semaine par courtoisie.
J’espère avoir exposé l’ensemble du projet.
Pensez-vous que ce soit une opération intéressante ? Quels sont selon vous les axes d’amélioration et les leviers sur lesquels jouer afin d’obtenir un cashflow à minima nul ?

Mots-clés : immobilier, location, rendement

Hors ligne

 

#2 17/05/2017 16h32 → Redlantern : étude de cas immobilier (T2 en centre-ville) (immobilier, location, rendement)

Membre
Réputation :   764 

Bonjour,

quelques remarques rapides :
- si le vendeur a reçu une offre au prix, il est légalement tenu de vendre à cette personne. S’il vous préférait vous, il prend un risque juridique non nul, et vous par contrecoup (le risque est que le premier acheteur contraigne le vendeur à lui vendre lui, ce qui rendrait votre propre achat caduque). Même si les vendeurs font ce genre trucs tout le temps, le risque est non nul.

- si vous avez 15 k€ de travaux, votre investissement initial est 108 + 15 k€, donc votre rentabilité est inférieure à celle calculée.

Hors ligne

 

#3 17/05/2017 16h39 → Redlantern : étude de cas immobilier (T2 en centre-ville) (immobilier, location, rendement)

Membre
Réputation :   312 

redlantern a écrit :

- Cash flow positif ou négatif ? Négatif pour le moment, quelles pistes pour le rendre nul ?

Chercher un autre bien smile
La rentabilité que vous affichez n’est déjà pas fameuse et vous semblez oublier d’intégrer des coûts dans le calcul.

D’autre part cette question

redlantern a écrit :

le meublé intéresse-t-il d’autres personnes que les étudiants ?

indique que vous êtes vraiment au tout début de votre quête et que vous ne vous n’êtes pas encore assez formé pour devenir un investisseur immobilier efficace.

Bonnes lectures et surtout bons succès !


"Cesse de croire, instruis toi"- André Gide

Hors ligne

 

#4 17/05/2017 16h48 → Redlantern : étude de cas immobilier (T2 en centre-ville) (immobilier, location, rendement)

Membre
Réputation :   239 

redlantern a écrit :

L’héritier m’a informé avoir reçu une offre au prix de 100k€ mais attend la mienne d’ici la fin de la semaine par courtoisie.

Pourquoi attend-il?
Soit il vous ment (il n’a pas d’offre), soit l’appartement est vendu, passez à autre chose.

Avez-vous regardé les prix au m² dans le quartier sur le site meilleursagents?

Hors ligne

 

#5 17/05/2017 17h49 → Redlantern : étude de cas immobilier (T2 en centre-ville) (immobilier, location, rendement)

Membre
Réputation :   

@Bernard2K : Merci pour cette précision, je vais clarifier la situation.

@DDtee : Concernant la rentabilité, je me suis intéressé à ce bien par pure opportunité (l’héritier est le père d’un ami). Sachant que l’appartement était vendu sous le prix du m² habituel, j’ai entrepris de m’y intéresser. Malgré cela, je constante effectivement que la rentabilité n’est pas au rendez-vous.
Pour ce qui est de mes lacunes, je vais continuer à me former sans mettre la charrue avant les boeufs.

@kc44 : Je ne suis pas passé par ce site spécifiquement, mais ai pris connaissance du prix moyen au m² des différents quartiers la ville ailleurs. Je vais me pencher sur votre recommandation.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech