Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/05/2017 16h47 → Stradim : un promoteur immobiliser alsacien discret (immobilier, promoteur immobilier, stradim)

Membre
Réputation :   260 

Attention l’action a une faible liquidité, la volatilité est forte et l’entreprise est cotée sur Alternext au fixing de 15h30.

Pour continuer notre recherche sur les promoteurs immobiliers français (le secteur bénéficie de plusieurs facteurs favorables : taux d’intérêt bas, dispositif fiscaux favorables) nous avons Stradim. Ce dernier est un promoteur immobilier surtout présent en Alsace et qui a la volonté de se développer en Ile-de France.

En 2016, le résultat opérationnel (RO) a augmenté de 84% et le résultat net (RN) a doublé à 2,6 MEUR. Ce décalage dans la progression entre le RN et du RO s’explique par la quote part (49%) d’une société mise en équivalence (SCI Grande Allée : 0,8 MEUR de RO en 2016).

L’attrait de l’activité d’un promoteur immobilier est qu’elle bénéficie de produits constatés d’avance (l’acheteur d’un appartement ou d’une maison verse l’argent avant que la maison ou appartement lui soit attribuée). L’activité bénéficie d’une certaine visibilité à travers les réservations. Ce dernier terme indique les ventes fermes qui vont être livrées dans le temps (il n’y a plus de possibilité pour l’acheteur de se rétracter).

L’activité en Alsace est la cash machine de l’entreprise. L’effet d’échelle explique ce point. L’activité en Pays de la Loire, en Ile-de-France et en Midi-Pyrénées ne sont que très faiblement rentables voir en pertes.

Les charges de personnel représentent 10,6% du CA (8,8% en 2015). Des cadres ont été recrutés et explique cette hausse. La marge d’EBIT (hors quote part des sociétés mises en équivalence) s’établit à 4,4%. D’autres promoteurs français ont des marges plus élevées qui trouvent leur explication dans l’effet d’échelle (levier opérationnel).

La valorisation peut être faite de deux manières :
-soit par le ratio P(Capitalisation Boursière)/(Capitaux propres par action) : 1,7
-par le ratio VE (valeur d’entreprise)/EBITDA. Pour la VE, on ne retient que l’endettement qui n’est pas lié au crédit d’accompagnement (emprunt adossé à un programme immobilier). Côté EBITDA, on va rajouter au 3,5 MEUR d’EBITDA de Stradim, les 0,5 MEUR d’EBITDA représentant la quote part de Stradim dans la SCI Grande Allée (0,8 MEUR d’EBIT en 2016). Le ratio VE/EBITDA s’élève à 4,9.
La contribution de la SCI Grande Allée devrait diminuer dans le temps au fur et à mesure que les logements sont vendus.

Au niveau des réservations, on sait que 884 réservations ont été obtenues en 2016 et qu’un objectif de 950 est visé en 2017. Historiquement, l’entreprise est relativement conservatrice dans ses objectifs.  Cette progression de 7,4% est correcte mais peut apparaître un peu faible par rapport à d’autres acteurs du marché. Une explication peut être la difficulté à trouver des terrains à des prix satisfaisants et retrouve sa traduction dans le montant des stocks qui s’établit à 80,6 MEUR en baisse par rapport à 2015 81,7 MEUR et au plus haut de 2014 (89,7 MEUR).

Cheers

Jeremy

Pas d’actions Stradim.

Mots-clés : immobilier, promoteur immobilier, stradim

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech