Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Pour qui allez-vous voter au 2e tour des Présidentielles 2017 ?


Marine Le Pen

19% - 95
Emmanuel Macron

80% - 386
Nombre de votants : 593

#651 30/06/2017 09h24 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

gimli a écrit :

Je ne comprends pas bien votre message… Quand on abstient on consent.

Je vais être trash, ça me rappelle l’argument des violeurs : elle était consentant, elle s’est pas débattu.

Désolé pour cette image, mais c’est vraiment celle que j’ai eut en lisant la définition!

Sinon, il n’y a pas de différence entre un vote blanc et une abstention.
Donc en votant blanc, vous vous abstenez.
Même si vous justifiez d’une différence, légalement, il n’y en a pas!

Hors ligne

 

[+1]    #652 30/06/2017 09h35 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1314 

Vibe a écrit :

Je m’inquiète de plus en plus de la dérive autoritaire de ce régime … je m’y attendais, mais pas à ce point. Je ne regrette pour rien au monde de m’être abstenu au second tour : le risque fasciste n’est pas là où on le croit.

Personnellement je rejoins les préoccupations de Vibe. Pour qui veut bien ouvrir les yeux, ces dernières semaines, et plus nettement encore ces derniers jours, se sont multipliés les signes d’une dérive - qu’on l’appelle "jupitérienne" ou "autocratique" - d’un affaiblissement systématique de tous les contre-pouvoirs qui doivent normalement exister dans une démocratie en bonne santé :

1) Le Parlement : L’élection, bien sûr entièrement démocratique mais sur une base électorale très réduite avec une abstention record, d’une majorité écrasante de députés majoritairement novices et manifestement d’une docilité sans limite (comment ne pourraient-ils pas être reconnaissants au Président : la plupart sans expérience ni ancrage local, ils lui doivent entièrement leur élection). Je ne reviens pas sur le niveau de compétence de certains nouveaux députés (personnellement je ne les embaucherais jamais comme simples stagiaires). Tout indique que le Parlement ne sera pas un contre-pouvoir efficace (pas au sens d’opposition, mais au sens de contrepoids, d’organe de vérification) au Président ces 5 prochaines années.

2) L’opposition : les débauchages individuels au sein de l’opposition, avec le but manifeste d’affaiblir toute opposition modérée (de gauche ou de droite) afin de réduire l’opposition à ses extrêmes, sont profondément malsains. Le pire a été atteint cette semaine avec l’élection d’un "vrai-faux" opposant (M. Solère) à un poste normalement réservé à l’opposition, crucial pour le contrôle du Parlement (questeur). Dans les pays africains autocratiques où je travaille, on appelle cela la "transhumance" : régulièrement, le pouvoir fait "paître" des responsables de l’opposition en leur donnant des postes bien payés, afin d’affaiblir l’opposition.

3) Le Premier Ministre : la désignation d’un Premier Ministre du centre-droit a pu être saluée comme un geste positif d’"ouverture". Mais il semble que le Président, en lui refusant même la lumière de son discours programmatique, veuille définitivement le reléguer au rang de "collaborateur". C’est encore un contrepoids qui est affaibli, en rupture de la tradition de la Ve République.

4) Les médias : Sans revenir sur le rôle majeur que certains médias ont joué dans l’élection de M. Macron et l’affaiblissement de ses opposants, la "macronmania" excessive, avec une absence de tout sens critique, que l’on observe dans la plupart des médias est inquiétante : comment peut-on alors moquer la soumission des médias russes à M. Poutine ? Encore plus inquiétant est le ré-alignement manifeste de certains médias sur l’apologie systématique du pouvoir : le cas le plus clair est le groupe Lagardère, avec des nominations qui redéfinissent la ligne d’Europe 1 et l’élimination des voix dissidentes (Mme Polony). Autres signes inquiétants : l’Elysée qui choisit directement les journalistes invités (choix normalement réservé aux rédactions), le porte-parole du Gouvernement qui "invite" les journalistes à épargner la ministre du Travail dans le contexte de l’affaire Business France / Las Vegas…

5) La justice : Personnellement je suis inquiet du traitement manifestement très différent par le système judiciaire des "affaires" touchant les responsables de l’opposition (notamment pendant la campagne présidentielle) et ceux du pouvoir : célérité et communiqués de presse virulents pour les premiers, prudence de Sioux et indulgence pour les seconds. Il faudra être très attentif au traitement par la justice des affaires récemment révélées concernant le premier cercle du pouvoir.

6) L’opinion publique : l’abstention record aux législatives est le signe d’une indifférence de l’opinion, qui permet à une minorité (15% du corps électoral) d’exercer un pouvoir sans partage. Je suis inquiet que les dérives "jupitériennes" de ces dernières semaines puissent s’étendre sans critiques ni inquiétudes majeures de la très grande majorité de l’opinion (au regard des sondages très flatteurs pour le pouvoir). Mais depuis La Boétie on sait bien que la vraie servitude est volontaire.

Tous ces signes inquiétants, ces dérives, déclencheraient une vague de protestations s’ils étaient le fait d’un pouvoir de droite (à la Sarkozy) ou de gauche à la Mélenchon. Mais comme M. Macron appartient au "camp du bien", et donne avec talent une image moderne, ces dérives sont acceptées. Mon inquiétude n’en est que plus vive.

Ce n’est pas offenser le nouveau pouvoir que de le soupçonner de dérive autocratique. Au contraire, c’est penser, dans la ligne de la tradition de la philosophie politique française (Montesquieu, Tocqueville et d’autres), que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser (même un "gentil", un "modéré", comme M. Macron) - particulièrement quand les contre-pouvoirs naturels sont fragilisés. La démocratie est un bien précieux, jamais définitivement acquis, qui demande une vigilance de tous les instants.

PS: Désolé pour ce message très politique sur ce forum d’investissement (j’évite cela en général), mais partageant la préoccupation manifestement minoritaire exprimée par Vibe, je voulais exprimer aussi mon inquiétude - même si je reste optimiste sur la résilience de notre belle démocratie.

Dernière modification par Scipion8 (30/06/2017 10h05)

Hors ligne

 

#653 30/06/2017 10h13 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   57 

+1 à Scipion qui a parfaitement expliqué les choses !

Ensuite j’ai voté au premier tour (pas pour Macron) et aux législatives (pas pour LREM) donc je n’estime pas m’être défilé. Simplement il ne sera pas trop étonnant de comprendre que je n’allais pas voter MLP au second tour de la présidentielle.

En m’abstenant j’ai simplement considéré que le risque de dérive "autoritaire" était équivalent pour l’un et pour l’autre. En fait il me semblait même plus important pour Macron, mais sa compétence compensait ce risque.

Enfin j’ajoute une nuance : un régime autoritaire n’est pas forcément une dictature. Un dictateur c’est Kim Jung Un, un Président autoritaire c’est Poutine.

Dernier point : un Président autoritaire ne me dérangerait pas trop s’il défendait corps et âme les intérêts du peuple et de son pays (comme De Gaulle) mais c’est tres loin d’être le cas avec Macron.

Dernière modification par Vibe (30/06/2017 10h16)

Hors ligne

 

#654 30/06/2017 14h49 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

La description de Scipion8 correspond à mes appréhensions.
Quand on rajoute le programme de notre président, je commence sincèrement à craindre que notre qualité de vie française soit dégradé dans un but économique.

Quand j’entend que le code du travail est bloquant pour les entreprises, je suis choqué.
Dans la plupart des boites où j’ai travaillé, le code du travail est l’idéal à atteindre, et non le minimum à suivre!

Scipion8 a écrit :

6) L’opinion publique : l’abstention record aux législatives est le signe d’une indifférence de l’opinion, qui permet à une minorité (15% du corps électoral) d’exercer un pouvoir sans partage. Je suis inquiet que les dérives "jupitériennes" de ces dernières semaines puissent s’étendre sans critiques ni inquiétudes majeures de la très grande majorité de l’opinion (au regard des sondages très flatteurs pour le pouvoir). Mais depuis La Boétie on sait bien que la vraie servitude est volontaire.

Pas sûr que l’absention soit de l’indifférence.
Mais entre MLP et EM, j’avoue que faire le choix est compliqué pour beaucoup.
Certains n’ont pas été capable de faire le choix et en l’abence de reconnaissance du vote blanc, ont choisi l’abstention.

Hors ligne

 

#655 30/06/2017 15h15 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   443 

gunday a écrit :

Pas sûr que l’absention soit de l’indifférence.
Mais entre MLP et EM, j’avoue que faire le choix est compliqué pour beaucoup.
Certains n’ont pas été capable de faire le choix et en l’abence de reconnaissance du vote blanc, ont choisi l’abstention.

Attention à bien interpréter les chiffres.

Abstention à l’élection présidentielle:
- 1er tour = 22%
- 2ème tour = 25%
Abstention aux législatives:
- 1er tour = 50%
- 2ème tour = 57%

Autrement dit, il y a 3 et 7% d’abstentionnistes supplémentaires au deuxième tour par rapport au premier. Nouveaux abstentionnistes dont on peut effectivement penser qu’ils n’ont pas su départager les finalistes.
Mais pour la base d’abstentionniste (respectivement 22% et 50%), on peut difficilement penser qu’aucun des 15/20 candidats n’aient pu les satisfaire du tout.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#656 30/06/2017 17h55 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1782 

Pour interpréter les chiffres, il faut sans doute au minimum les comparer avec ceux de 2007 et 2012…
 
Abstention à l’élection présidentielle:
- 1er tour = 22% / 21% / 16% / 28%  (chiffres de 2017 / 2012 / 2007 / 2002)
- 2è tour  = 25% / 20% / 16% / 20%
Abstention aux législatives:
- 1er tour = 50% / 43% / 40% / 36%
- 2è tour  = 57% / 45% / 40% / 40%

Tentative d’analyse :
   Pour la présidentielle au 2e tour (vs 1er tour), en 2002 forte mobilisation (rejet de Le Pen), en 2007 et 2012 même mobilisation (résultat pas complètement acquis d’avance, et reports assez logiques), en 2017 faible mobilisation (résultat acquis d’avance, et reports épars).
   Pour les législatives, toujours moins de mobilisation au second tour, abstention et écart 1er/2è tour d’autant plus fort que le résultat semblait acquis d’avance, en 2017 moins de triangulaires (1, vs 34 en 2012 après 12 retraits, 1 en 2007 après 11 retraits) et d’élus au 1er tour (4, vs 36 en 2012, 110 en 2007), et en 2017 plus d’électeurs ne retrouve pas au 2è tour un candidat défendant leur choix préféré ou honnis du 1er tour de la présidentielle.     
   Pour 2017 : plus d’abstention aussi parce qu’il y a eu tous les tours des primaires au préalable (certains se lassent).

Pour reprendre les points de Scipions8 (je suis aussi un simple membre du forum, et j’ai droit de temps à autre à mon petit "hors-sujet) :
  1) Le Parlement : il y a eu dans le passé des majorités plus pléthoriques et des parlement avec d’importants renouvellements (renouveler semblait un désir fort des électeurs), pour l’abstention voir ci-haut, pour la "docilité" on verra à l’usage mais l’exemple des "frondeurs" dans le passé ne donne pas forcément envie, pour les compétences des nouveaux députés on verra à l’usage (ne pas confondre compétence et expérience dans la fonction).
Les institutions et usages donnaient il y a quelques années moins de poids au parlement "au sens de contrepoids, d’organe de vérification"…

2) L’opposition : s’en prendre à la majorité parce qu’elle n’aurait pas une opposition "comme on la voudrait" me semble un peu se tromper de cible… Est-ce mieux d’avoir une opposition qui vote contre tout ce que la majorité propose, même quand elle est largement d’accord sur le fond ?

3) Le Premier Ministre : attendez les discours de EM et du 1er ministre avant de considérer que "le Président lui refuse même la lumière de son discours programmatique" (ce même Président que certains critiquait  quand il était candidat, au prétexte qu’il n’aurait pas de programme).

4) Les médias : dans les média hors de France (pour ne pas soupçonner quelques magnats français de contrôler les journalistes de leurs medias), on trouve aussi une certaine "macronmania". Par ailleurs, il y a toujours un "sens critique" dans la plupart des médias (celles que je lis en tout cas). Effectivement, le pouvoir actuel semble vouloir plus contrôler l’information qu’il laisse sortir, et ne pas laisser les journalistes avoir accès à tout et n’importe quoi (et quand on voit comment certains dossiers ont été montés en épingle dans un passé récent, pas vraiment dans le sens de l’intérêt général, on peut penser que ça peut aussi éviter certaines dérives). La comparaison avec les media russe m’a fait sourire.

5) La justice : J’ai du mal à voir de réelles différences de traitement, à niveau de gravité d’affaires similaires. Pendant la campagne présidentielle, un candidat me semble avoir vraiment donné le bâton pour se faire battre… Mais je peux me tromper.

6) L’opinion publique : Elle évoluera lorsque des vrais actes du gouvernement ne lui conviendront pas. Je n’en doute guère, car gouverner c’est largement choisir et faire des mécontents. Pour l’instant le gouvernement a pu éviter de mécontenter en insistant sur une intention d’efficacité (qui reste largement à démontrer) plutôt que de partisanisme.

Pour ma part, je ne vois pour le moment guère de signes de "dérives" inquiétantes. Les Institutions sont solides et non menacées (et elle donnent au PR certaines "autorités"). Il y a des changements, et, même si je ne les approuve pas tous, je suis conscient de certaines causes des (relatifs ?) échecs des quinquennats précédents. Et ce n’est pas en agissant de même que le résultat changera.   

@Vibe : Comparez ce que deviennent des opposants à Poutine et à Macron. Y a-t-il des similitudes ?


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

#657 30/06/2017 18h08 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   57 

Je n’ai pas directement comparé Macron à Poutine, mon propos était de faire la différence entre régime autoritaire et dictature (Poutine vs Kim Jung Un). Évidement qu’il y a plein de degré entre les différents régimes autoritaires. Et pour l’instant, la France n’en n’est pas un, je crains juste qu’on y tende.

Bizarrement, quand beaucoup avait peur de la vague "fasciste" lepéniste, on entend moins de gens pour dire "ah mais comment vous osez comparer MLP à Poutine, blablaba ?". Pourquoi la crainte qui vaut (et tous les qualificatifs délirants de nazi etc) pour MLP ne vaudrait-elle pas pour Macron ?

Mais quoiqu’il en soit, je ne dis pas qu’on aille vers un pouvoir répressif, mais il y a une tendance à un certain autoritarisme c’est certain (ne serait-ce que par la banalisation de l’état d’urgence dans le droit courant).

Hors ligne

 

[+2]    #658 30/06/2017 18h24 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1782 

Pourquoi ?

Peut-être parce qu’on n’a pas encore vu par exemple des élus locaux du parti d’EM couper les subventions de certaines associations, voter une motion "Ma commune sans migrants", estimer qu’un mémorial des enfants juifs exterminés serait «trop politisée» car portant trop à «la repentance», des élues et militantes (d’autres bords) dénoncer un climat d’intimidation permanent à leur égard dans des communes EM, etc. Peut-être parce qu’il n’y a pas le même genre de recherche de bouc-émissaire.
Mais il parait que c’était le FN d’avant, et actuellement il n’y a guère de communes/départements/régions EM…

Peut-être parce que ces gens trouvent plus de similitudes avec Poutine chez MLP que chez EM.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

#659 01/07/2017 00h12 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   57 

Tout ce que vous stigmatisez, ça n’est pas de l’autoritarisme, c’est une ligne politique (qui est par ailleurs contestable on est d’accord). On peut ne pas être d’accord avec le fond mais sur la forme il n’y a rien de fasciste.

Hors ligne

 

#660 01/07/2017 00h32 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1782 

Un "climat d’intimidation permanent" serait une "ligne politique" ?

Rappel de la définition de "Autoritarisme" : Le terme autoritarisme peut désigner aussi bien un comportement que le mode de fonctionnement d’une structure politique. L’autoritarisme consiste dans les deux cas en une prééminence, une hypertrophie de l’autorité érigée en valeur suprême.

On peut jouer sur les mots, mais ce n’est pas ce qui semble être le cas de EM.

Ceci sera la fin du "hors-sujet" (par rapport au thème de ce forum) pour moi.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

#661 01/07/2017 00h48 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   57 

Je trouve que la définition colle pas mal au sytème macrono-médiatique.

Je vais m’arrêter aussi … par prudence, on ne sait pas ce que le pouvoir va réserver aux dissidents …

Hors ligne

 

[+2]    #662 02/07/2017 17h41 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   23 

J’ai dû mal à comprendre les avis des uns et des autres. La ligne politique la plus "fascisante" a toujours été celle de la gauche socialiste et de sa pensée unique.  Principalement, celle la gauche bobo bien pensante, celle qui vit à droite et qui pense à gauche pour satisfaire son égo hypertrophié.

D’ailleurs à ce jeu du placement de l’extrême sur l’échiquier politique, je pense que si les journaleux qui distillent à tour de bras la pensée unique depuis des années n’auront jamais le courage de comparer les mesures prises par la gauche française par rapport à leurs homologues anglais ou allemands.
Ce qu’est la gauche française, à l’étranger c’est le communisme
Ce qu’est la droite française à l’étranger c’est la gauche (travailliste en UK)
Alors la droite dans les pays étrangers quel est elle ? Probablement un mix de De Villiers et Dupont Aignan en France.

Le  classement qu’on fait en France est totalement en décalage avec le reste du monde.

Dernière modification par Mettero (02/07/2017 17h43)

Hors ligne

 

#663 03/07/2017 06h36 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   23 

gunday a écrit :

gimli a écrit :

Je ne comprends pas bien votre message… Quand on abstient on consent.

Je vais être trash, ça me rappelle l’argument des violeurs : elle était consentant, elle s’est pas débattu.

Désolé pour cette image, mais c’est vraiment celle que j’ai eut en lisant la définition!

Sinon, il n’y a pas de différence entre un vote blanc et une abstention.
Donc en votant blanc, vous vous abstenez.
Même si vous justifiez d’une différence, légalement, il n’y en a pas!

Je n’ai jamais justifié légalement relisez puisque légalement il n’y en a pas…
c’est un débat stérile donc je n’irai pas plus loin … Se déplacer pour voter blanc fait une différence pour moi … Pas pour vous j’en prend note

Désolé que le terme ait pu vous choquer car il a dépassé ce que je souhaitais exprimer

Faites vous une différence entre celui qui préfère aller à la pêche et ne jamais voter  et Vibe qui argumente sur les forums après coup ?
Difficile techniquement alors qu’il y en a une aussi…

Je suis capable de très bien interpreter 20 000 000 de votes blancs, sans équivoque a moins qu’Alzheimer ne soit en recrudescence….
Comment interprétez-vous 20 000 000 d’abstention un jour férié? Je suis désolé je ne sais pas faire… Et chacun saura interpréter en sa faveur, ce qui a d’ailleurs été constaté

Pour ma part j’ai voté 100% des fois où l’on m’a donné l’occasion de le faire y compris pour signifier qu’aucun candidat ne me correspondait….
Si vous pensez qu’un post sur un forum a la même valeur, je comprend votre choix mais ce n’est pas le mien

Voila tout ce que je souhaitais exprimer… J’espère que c’est plus clair

Dernière modification par gimli (03/07/2017 06h49)

Hors ligne

 

[+1]    #664 03/07/2017 14h55 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

gimli a écrit :

Se déplacer pour voter blanc fait une différence pour moi … Pas pour vous j’en prend note

Pour moi également il y  une différence entre vote blanc et absention.

Mais d’un point de vue économie d’effort (et de temps), dans le système actuel, l’abstention est justifié.

Exemple : si on ne souhaite pas trancher entre le candidat 1 et le candidat 2, chercher sa carte d’électeur, aller à la mairie, attendre son tour, signer les documents, voter, et rentrer prend du temps.
Alors que pour un résultat similaire, on peux rester chez soi et ne rien faire.

C’est juste un constat de l’utilité du vote blanc allié avec une notion d’efficacité d’une action.

Hors ligne

 

#665 03/07/2017 18h45 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   57 

L’intérêt de l’abstention c’est surtout qu’elle est bien plus visible que le vote blanc. Le % de votes blanc est mentionné de manière anecdotique au cours d’une émission électorale. Au contraire le chiffre de l’abstention est diffus et commenté toute la journée.

Pour moi il n’y a donc pas photo. Par contre ça reste un outil de protestation de second tour. Au premier l’offre est pléthorique je ne comprend pas comment on peut ne pas y trouver quelqu’un dont on se rapproche.

Hors ligne

 

#666 04/07/2017 08h44 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   23 

Je vous l’accorde vibe mais c’est le côté interprétable qui me rebute…

Je vais vous donner un exemple caricatural mais bien réel puisqu’il s’agit des dernières municipales dans ma commune….
Il y avait une seule liste et je ne souhaitais pas du maire sortant, "démocratiquement" réélu avec 100% des voix depuis 2 mandats au moins.

Que faire?
S’abstenir et rejoindre ceux qui s’en foutent des élections, ceux qui se disent et ils ont raison que quoi qu’il arrive le maire sera élu avec 100% des suffrages exprimés (parmi eux il y aura des gens qui sont pour ce maire, d’autres qui seront contre) ?
Ou voter blanc pour clairement dire qu’on ne veut pas de ce maire, même si ça compte pour du beurre ?

J’ai voté blanc comme 10% des inscrits ce jour-là… Mais comme il y a eu 50% d’abstention environ, cela représente 20% des votants…
Au final, certes le maire est élu avec 100% des suffrages exprimés au premier tour mais je sais que potentiellement une personne sur 5 est dans mon camp…
Quant aux abstentionnistes je ne sais toujours pas dans quel camp les ranger

Hors ligne

 

#667 04/07/2017 10h15 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   563 

Vous pouviez aussi vous présenter à l’élection.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#668 04/07/2017 14h41 → Sondage Présidentielle 2017 (2e tour) : pour qui allez-vous voter ? (emmanuel macron, marine le pen, présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   23 

Exact mais je suis tout récent habitant de cette commune et les ragots expliquant pourquoi il n’y a qu’une liste a chaque élection municipale depuis belle lurette ne sont pas jolis jolis

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech