Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Pour qui allez-vous voter au 2e tour des Présidentielles 2017 ?


Marine Le Pen

20% - 98
Emmanuel Macron

79% - 386
Nombre de votants : 484

#501 08/05/2017 14h26

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

Je serai aussi tenté de lancer un sondage pour les ministres clés (Défense, Justice, Intérieur, Economie, affaires étrangères, etc).

D’ailleurs je me demande si la prudence de Macron sur ces sujet ne dépends pas d’une éventuelle alliance qu’il devrait faire (soit avec le PS ou LR/centre) après les législatives.

Hors ligne Hors ligne

 

#502 08/05/2017 14h26

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   150  

Autre rumeur PM : Parisot

Dernière modification par Job (08/05/2017 14h27)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#503 08/05/2017 14h27

Membre
Réputation :   64  

MichelPlatini a écrit :

On peut maintenant lancer un nouveau sondage.
Qui sera Premier Ministre ?

Je tente deux noms :
Marielle de Sarnez
Jean Paul Delevoye

Juste pour troller un peu : François Hollande ?

Hors ligne Hors ligne

 

#504 08/05/2017 15h07

Membre
Réputation :   0  

Virginie Calmels

Hors ligne Hors ligne

 

#505 08/05/2017 16h01

Membre
Réputation :   94  

J’avais proposé il y a quelques pages les noms suivants :

1. Christine Lagarde
2. Jean Louis Borloo
3. Pascal Lamy
4. Henri de Castries
5. Thierry Breton
6. Jean Yves Le Drian
7. Francois Barouin (possible si LR fait un bon score aux législatives)
8. Xavier Bertrand
9. Gérard Collomb
10. Francois Bayrou

Dans tous les cas, le premier ministre n’aura de sens qu’une fois les législatives passées. Avant, EM pourrait conserver le gouvernement en place que ca marcherait mieux ainsi - économies importantes à la clé.

Cette image m’a fait rire :

Hors ligne Hors ligne

 

#506 08/05/2017 16h16

Membre
Réputation :   54  

Sachant qu’Emmanuel Macron a une préférence pour nommer une femme premier ministre, je mettrai une grosse pièce sur la députée modem Sylvie Goulard qui serait un excellent choix.

Les "éléphants" Delevoye, Collomb, le Drian etc.. qui suivent Macron depuis longtemps se verront je pense attribuer des ministères importants.

Macron sera surement contraint de laisser un ministère aussi à Bayrou pour "service rendu", mais j’espère qu’il tiendra le plus possible éloigné les démagos que l’on voit depuis 30 ans du type Royal, De Villepin(conférencier professionnel) etc…
Quand on voyait Royal hier soir vanter 5 fois les vertus de la mondialisation pour suivre le sens du vent alors qu’elle disait l’inverse il y a 6 mois…

Sinon pour ceux qui disent aujourd’hui que Macron devra cohabiter(les mêmes qui parlaient de la bulle Macron il y a 4 mois), je prend les paris qu’il aura bien la majorité.
Il a été annoncé la semaine dernière que les candidats choisis par en marche pourront au final bien avoir la double étiquette "en marche + autre parti" et ça change tout!

Pour un grand nombre de députés PS la seule chance d’être réélu sera d’avoir ce tampon "en marche".
Bien sûr il n’est pas dans l’intérêt d’EM de devenir la recyclerie du PS et EM va seulement récupérer le top 10% du PS: aile sociale démocrate + députés populaires dans leur circonscription ayant le plus de chances d’être réélus.

Pour les républicains c’est plus compliqué car ils ont une petite chance de cohabitation et leur parti est mort s’ils acceptent ce type d’alliance (alors que le PS est mort dans tous les cas).
Je pense que les députés LR les plus opportunistes vont donc quitter leur parti pour être accrédité en marche.

Hors ligne Hors ligne

 

#507 08/05/2017 16h25

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   126  

Moi je verrais bien un (ex-)LR aux commandes.
Ne serait-ce que pour tenter de gagner plus de voix aux législatives.

Sinon :

Jouez-la comme Emmanuel Macron et composez votre gouvernement idéal

Voilà mon 5 de départ :


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne Hors ligne

 

#508 08/05/2017 17h13

Banni
Réputation :   286  

chlorate a écrit :

J’avais proposé il y a quelques pages les noms suivants :

1. Christine Lagarde
2. Jean Louis Borloo
3. Pascal Lamy
4. Henri de Castries
5. Thierry Breton
6. Jean Yves Le Drian
7. Francois Barouin (possible si LR fait un bon score aux législatives)
8. Xavier Bertrand
9. Gérard Collomb
10. Francois Bayrou

Dans tous les cas, le premier ministre n’aura de sens qu’une fois les législatives passées. Avant, EM pourrait conserver le gouvernement en place que ca marcherait mieux ainsi - économies importantes à la clé.

Bonjour,

A voir votre liste, on en conclut que vous aimeriez bien que le président élu perde les législatives ; je suis dans le même état d’esprit et j’espère qu’a minima En marche n’obtiendra pas la majorité absolue. Avec 42% des inscrits au scrutin d’hier, ils font bien de la jouer modeste.

Reprenons votre liste :

- Lagarde : coupable dispensée de peine dans l’affaire Tapie, capable de faire une boulette/jour d’ici le 11 juin,
- Borloo : autre expert en boulettes, a fait perdre au bas mot 50 députés à la droite entre les 2 tours des législatives de 2007,
- Lamy : technocrate européen et européiste, tout ce que l’opinion déteste,
- De Castries : grand patron du secteur financier, impopularité assurée dès le 1er jour,
- Breton : idem, autre grand patron de surcroît médiocre chef d’entreprise,
- Le Drian : trop de continuité avec le gouvernement actuel et de toute façon la Bretagne est acquise à "En Marche", plus rien à ’gratter’ pour EM dans cette région,
- Baroin : pas avant les législatives,
- Bertrand : ne se laissera pas débaucher, vise la présidentielle 2022
- Collomb : pourquoi pas, sans doute le meilleur de cette liste, expert en débauchages de la droite à Lyon,
- Bayrou : autant faire campagne avec des semelles de plomb, collectionne les gamelles électorales,
- Cazeneuve : impossible dans l’immédiat, il a été désigné pour conduire la campagne du PS et éviter l’effondrement du parti. Futur dirigeant de l’opposition en concurrence avec Mélenchon si EM gagne les législatives. Si les partis de gauche parviennent à emporter la majorité absolue, ce qui semble difficile mais quand même pas hors d’atteinte, il pourrait retrouver son poste dès la mi-juin.

Le bon PM pour Macron, c’est celui qui lui fera gagner les élections, ce qui ne sera pas si simple….

Si j’étais à sa place, je nommerais Villepin pour flanquer la "garouille" à droite ; chiraquien historique, peu suspect d’atlantisme, expérimenté politiquement, il apporterait tout ce qui manque à Macron et ferait taire les critiques sur la servilité euro-atlantiste supposée du nouveau président. Il pourra toujours s’en débarrasser s’il gagne les élections….pas tout de suite, après quelques mois quand même.

Le nom de Sylvie Goulard-Grassi, mentionné supra, serait une surprise mais sans doute un bon choix : cette énarque méridionale passée par le Quai apporterait la chaleur humaine qui manque tant au président et une parfaite connaissance des dossiers européens. Peut-être lui manque-t-il encore la rouerie qui sied au poste, mais elle a les qualités pour l’apprendre.

Dernière modification par stokes (08/05/2017 17h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#509 08/05/2017 17h27

Membre
Réputation :   67  

Pour moi Gérard Collomb me paraît incontournable… d’autant la participation de 84% des lyonnais en faveur de Macron.

Ceci étant tout le monde devrait écouter et pas seulement entendre Présidentielle 2017 53min Histoire des rêves (1/4) Rêves et cauchemars politiques au XXème siècle avec Marc Ferro
le poadcast est évidemment à mettre en bibliothèque.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#510 08/05/2017 19h08

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   201  

Le choix de Bayrou me semble évident. Il n’a été ministre que durant 4 ans (de 93 à 97) et n’est donc pas comptable des résultats des 20 dernières années. Il éviterait aussi à EM de pencher à droite ou à gauche et donc de mécontenter une partie de ses électeurs. Il me semble avoir les épaules, l’expérience et la crédibilité pour gérer une assemblée qui sera peut-être fractionnée sans groupe ayant la majorité absolue. Un élément que l’on néglige en cherchant des personnages loin de l’entourage d’EM : il serait préférable qu’EM s’entende bien avec son premier ministre et soit capable de travailler en symbiose. Après un automne délicat lorsque EM a piqué à Bayrou son fonds de commerce, ces 2 là semblent bien bosser ensemble depuis et me paraissent complémentaires.

Sylvie Goulard serait également un bon choix, mais elle manque d’expérience il me semble. Avec EM qui n’a été ministre que durant 2 ans, le risque serait de retrouver un quasi duo Hollande-Ayrault où aucun n’avait jamais été ministre. Par contre, elle a toute sa place dans un gouvernement.

On lit aussi beaucoup le nom d’Edouard Philippe. Ça aurait l’avantage d’embarquer les juppéistes dans l’aventure. Mais EM et lui sont-ils capables de travailler en étroite collaboration ? Se connaissent-ils bien ? Je n’y crois pas pour avant les législatives.

Colomb et Le Drian sont crédibles mais je doute de leur charisme et de leur talent de communicant pour mener la campagne des législatives. Enfin, Colomb n’a jamais été ministres et tous les 2 sont et "font" plus vieux que Bayrou. Il pourraient victimes de la vague de jeunisme qui a été fatal à Juppé.

Bon, je me plante peut-être complètement dans mes pronostics (j’ai un biais pro-Bayrou) wink

Hors ligne Hors ligne

 

#511 08/05/2017 19h23

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Sylvie Goulard semble effectivement bien partie, même si je trouve qu’elle manque de charisme (je l’ai écoutée plusieurs fois aux experts sur BFM Business et je la trouvais assez insupportable).

Ma préférence irait à Collomb : réservé, centriste, reconnu comme compétent. Mais je suis partial, étant lyonnais smile

Le problème de Bayrou est qu’il pourrait faire fuir certains électeurs qui lui sont allergiques.

Dans tous les cas, il faut un "vieux" qui ait de la bouteille.

Pour finir quelques stats intéressantes sur le second tour : » Quelques données sur le 2e tour de la présidentielle

Hors ligne Hors ligne

 

#512 08/05/2017 19h54

Membre
Réputation :   3  

Je penche plutôt pour 2 profils :

Mon favori : Jean Arthuis - Grande expérience en tant qu’élu -  Ancien Ministre de l’Économie (Gouvernement Juppé) - Centriste - a été proche de Bayrou - Pro européen (Député & Président de la Commission des Budgets du Parlement européen). Il n’a plus rien à prouver, car plutôt en fin de carrière. Selon les médias, il avait certes envisager de se présenter à la primaire de droite de 2017, mais avait renoncé.

Anne-Marie Idrac - Ancienne ministre (Juppé et Fillon) - proche de Bayrou - Carrière dans le privé (RATP) - Administration dans de nombreuses sociétés du CAC40 (Total, Bouygues, …). Le seul hic c’est qu’elle va stigmatiser les critiques des insoumis du fait de ses postes d’administratrices.

Dernière modification par Abistodenas (08/05/2017 19h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#513 08/05/2017 19h55

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   147  

C Estrosi démissionne de la présidence de la région PACA. Les premiers crabes rejoignent leur panier…👎🏻


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#514 08/05/2017 19h55

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   130  

Christian Estrosi vient de démissionner de la présidence de la région PACA… pour une investiture "La République en marche" aux législatives ? Une place au sein du futur gouvernement ? Les deux à la fois ?

Quand on se souvient que celui-ci a débuté en politique avec Jacques Médecin, ça ne manque pas de sel…

Message édité :

J’étais mauvaise langue. En fait, il souhaite redevenir maire de Nice.

Christian Estrosi va redevenir maire de Nice - Nice-Matin

Dernière modification par Froidevaux (08/05/2017 20h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#515 08/05/2017 20h24

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   147  

Message d’E Merkel a ceux qui proposent (promettent aux français) de réformer l’Union Européenne :

Andrea Thomas, The Wall Street Journal a écrit :

Merkel exprime ses réserves face aux idées d’Emmanuel Macron pour la zone euro


BERLIN (Agefi-Dow Jones)--La chancelière allemande, Angela Merkel, s’est dite ouverte lundi aux propositions d’Emmanuel Macron pour réformer la France et l’Europe, mais a prévenu que l’Allemagne ne comptait pas faire de concessions rapides.

Angela Merkel a félicité le président français élu pour sa "magnifique" victoire dimanche et a indiqué que son pays était prêt à discuter des façons de contribuer à réduire le chômage en France. Mais la France doit surtout s’attacher à mener ses propres réformes, a souligné la dirigeante, qui briguera un quatrième mandat de chancelière lors des élections législatives prévues en septembre en Allemagne.

"Compte tenu de la situation actuelle en Allemagne, je ne pense pas que nous devrions donner la priorité à un changement de politique", a affirmé Angela Merkel. "Le soutien de l’Allemagne ne peut pas se substituer à la politique en France. La France doit prendre ses propres décisions et prendra ses propres décisions".

Emmanuel Macron souhaite renforcer l’union monétaire, notamment en dotant la zone euro de son propre budget. Angela Merkel est opposée à l’idée d’une capacité budgétaire commune pour les Etats membres de la zone euro. Pour le nouveau président français, une zone euro possédant son propre budget et pouvant émettre ses propres emprunts obligataires pourrait financer des investissements, notamment dans les infrastructures, et ainsi soutenir la croissance. Mais Emmanuel Macron risque d’avoir du mal à faire convaincre l’Allemagne d’accepter la création d’euro-obligations, ou "eurobonds", qui implique une mutualisation des dettes jusqu’ici refusée par Berlin.

"L’opinion négative du gouvernement allemand sur les eurobonds n’a pas changé", a déclaré Steffen Seibert, porte-parole d’Angela Merkel.

La chancelière allemande a également affirmé qu’une augmentation des investissements n’était pas la panacée.

"Je crois qu’en ce qui concerne la façon de créer plus d’emplois, il ne s’agit pas seulement de savoir combien d’argent doit être consacré à l’investissement public", a martelé Angela Merkel. "D’ailleurs, la France n’a pas un si mauvais taux d’investissement".

Pour certaines de ses idées, Emmanuel Macron a trouvé un soutien en la personne de Sigmar Gabriel, le ministre allemand des Affaires étrangères. Sigmar Gabriel, membre du parti social-démocrate SPD, grand rival de la CDU d’Angela Merkel, a appelé dimanche cette dernière à desserrer l’étau budgétaire dans la zone euro.


-Andrea Thomas, The Wall Street Journal

(Version française Lydie Boucher) ed: ECH

Dernière modification par Cerrano (08/05/2017 20h27)


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#516 08/05/2017 20h31

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   150  

Investir75
ce post ne serait pas mieux dans la discussion
situation éco de la France et avenir de la France ?
les Présidentielles sont derrière nous désormais !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #517 08/05/2017 21h36

Membre
Réputation :   70  

@Investir75

Ce que vous citez est le point clé. Si Macron et l’Allemagne ne s’entendent pas pour un meilleur fonctionnement de la zone euro alors Macron échouera à obtenir de bons résultats économiques. Car la marge de manoeuvre en France est pratiquement nulle : déjà, il faut voir partout sur les réseaux, Le Pen et Mélenchon (surtout) fourbissent leurs armes et feront tout pour faire échouer Macron. Il faut bien réaliser le niveau de haine qui fracture cette société. Pour moi, c’est irrécupérable. On a passé le point de non retour, sauf si Macron obtient des améliorations très significatifs. Mais l’état de notre société, la violence latente (et de plus en plus souvent exprimée), ses divisions, empêchent toute réforme sociale avec un consensus à l’allemande. Si l’Allemagne ne le comprend pas et ne lache pas du lest, Macron ne pourra pas faire grand chose.
La première réaction de Merkel n’est pas encourageante. Il faudra que Macron les force, en engageant en échange des réformes en France. L’Allemagne peut céder car pour elle l’UE est vitale.
S’il échoue, l’étape suivante serait alors inévitablement un gonflement des extrêmes anti-européens (ils sont déjà très nombreux) et la fin programmée de l’UE. Pour moi, vu la rapidité de la dégradation de ces dernières années, Macron serait alors le dernier président avec UE et zone euro si aucune réorientation majeure n’est organisée.

Hors ligne Hors ligne

 

#518 08/05/2017 22h37

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Un bon moyen d’éviter la hausse des extrêmes serait précisément d’arrêter, au moins momentanément, l’intégration européenne. Ça n’est pas en proposant un Ministre des finances européens qu’il calmera les eurosceptiques. Ça serait absolument contre-productif pour une mesure pas forcément efficace.

Si il applique rapidement, avant les législatives, certaines mesures de son programme, ça pourrait être bien perçu par l’électorat de droite. Il faudrait bien sûr que ce soit des mesures pas trop "hard" pour les extrêmes.

Ça va être compliqué. Je lui souhaite bien du courage, et s’il réussit, chapeau.

Hors ligne Hors ligne

 

#519 08/05/2017 22h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   726  

Etant Lyonnais, et contrairement à Vibe, je dis "par pitié pas Collomb". Je n’ai jamais entendu beaucoup d’intelligence chez notre maire. Surtout, l’écologie est le dernier de ses soucis alors que c’est un de mes premiers. Ha non, il y aurait pire que Collomb : Christine Lagarde. Elle a déjà dit quelque chose digne d’être gardé en mémoire ? Sylvie Goulard, à chaque fois que je l’entends je me dis qu’elle a l’air intègre, bosseuse et pas bête du tout. Ma préférence va pour Bayrou, lui me semble intelligent, contrairement à la caricature bizarre des guignols.
Vous croyez que Macron lit cette file ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #520 08/05/2017 22h56

Membre
Réputation :   70  

@Vibe

Le problème est qu’on n’a guère le choix. On ne peut pas rester sur le statu quo actuel, totalement bancal. Il faut que l’UE bouge. Des solutions il n’y en a pas quarante, je n’en vois que deux :
- Soit on intègre plus pour rendre la zone euro optimale, et là ça veut dire aller assez loin. Probabilité de succès très limité vu l’état des pays et des opinions publiques.
- Soit on échoue à rendre l’euro plus efficace. Et à terme, il est mort. C’est ce qu’explique simplement Stiglitz, entre autre. Ni les pays du sud, ni la France ne peuvent tenir dans ces conditions de fonctionnement de l’UE. Les écarts de compétitivité sont trop grands. Donc budget fédéral, redistribution, gvt plus intégré ou… échec de l’euro à terme. Quand ? Impossible de le savoir, mais les populations tiendront combien de temps avec les conditions actuelles ? Imprévisible…
Observez bien le paysage politique en France : qui reste-t-il pour croire encore en l’UE et l’euro ? En gros, plus que Macron. S’il échoue à réformer l’UE et à améliorer la situation en France, qui en 2022 défendra encore l’euro ? Si bien sûr l’UE tient jusque là… Les pays d’Europe du sud sont plus que limites… L’Italie sombre doucement mais surement… Tiendra-t-elle encore 5 ans ainsi ? Toute la question est de savoir combien de temps les populations européennes tiendront le coup. La crise de l’euro et de l’UE est loin d’être derrière nous. Depuis le règlement partiel et bancal de la crise grecque, on est en sursis.

Dernière modification par nik66 (08/05/2017 22h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#521 08/05/2017 23h01

Membre
Réputation :   17  

- Bayrou : trop détesté à droite en vue des législatives.
- Lagarde : aucun sens, affaire tapis, image déplorable dans l’opinion.
- Borloo : plutôt une bonne idée. De droite avec une vision sociale et écologique…
- Le Drian : du PS mais avec une bonne image même à droite. Cela me semble l’option la plus probable.

Hors ligne Hors ligne

 

#522 08/05/2017 23h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   130  

Même si je ne suis pas vraiment un "pro Macron" (ce qui ne m’empêche pas d’espérer qu’il me surprenne agréablement car c’est l’avenir de notre pays qui m’importe avant tout), je pourrais trouver intéressante (et assez cohérente) la nomination de Sylvie Goulard au poste de premier ministre.

Parce que bon et indépendamment des qualités qu’ils peuvent avoir ou pas, avec les Le Drian, Collomb, Arthuis, Bayrou et autres Borloo, on tape dans le premier ministre septuagénaire… ou presque. Bonjour le renouvellement !

Aurait-on imaginé VGE nommant, en 1974, Antoine Pinay premier ministre ?

Hors ligne Hors ligne

 

#523 08/05/2017 23h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

Je plussoie le post de Nik66.
Je me demande comment on peut avoir foi (mais ce doit être le seul mot qui explique tout cet engouement) en ce qu’on nous a donné en spectacle, car pour moi c’est du grand spectacle.
C’est quand même étonnant : pendant toute la campagne, aucun moyen pour les candidats d’apparaître avec un drapeau français, et là au Louvre, tout le monde avec, alors qu’on nous met dans juste plus d’Europe (je ne suis pas nationaliste, mais j’aime bien que l’identité des choses soit claire, et là on mélange allègrement le contenant et le contenu, à mon très humble avis).

J’ai aussi hautement apprécié que nous n’ayons pas seulement assisté à l’élection d’un président des français, mais d’un couple et d’une famille règnante.
Ce n’est pas cette idée que j’ai de la fonction présidentielle, après tout avec cette représentation qu’on nous impose, Fillon aurait eu bien tort de ne pas faire profiter tout son clan familial des avantages de la fonction!
Mais ce mélange des genres destiné à flatter le cerveau émotionnel et à squizzer la raison, m’insupporte, en fait.
Moi j’emmène pas ma femme et mon fils au boulot, j’y vais tout seul.
Mais bon, j’avais juste cru que c’était vraiment des élections présidentielles.
Là j’ai surtout vu un supershow à l’américaine, et en fait j’aimerais mieux que l’on investisse de l’argent dans des trucs réellement plus utiles que des brillants et du strass.
De toutes façons je n’ai pas voulu regarder plus loin: ça me met mal à l’aise, et je ne crois en rien du tout qui vaille derrière tout ça.

Hors ligne Hors ligne

 

#524 08/05/2017 23h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Lausm, la quintessence de la frenchitude: grognon jusqu’au bout, grognon pour toujours, grognon pour se sentir vivre!

Breathe and let go, trust in yourself and in others, just for a minute and the world would be better! ;-)


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne Hors ligne

 

#525 09/05/2017 00h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   201  

Bamaki a écrit :

- Bayrou : trop détesté à droite en vue des législatives.

C’est effectivement ce que l’on entend beaucoup ces jours-ci. Mais Juppé, soutenu par Bayrou, a quand même fait presque 30 % au premier tour de la primaire de la droite et du centre, donc sur un panel plutôt militant. Si Bayrou amène 30% des LR + UDI à EM, je crois que c’est suffisant pour obtenir une majorité absolue à l’assemblée. Et ne pas oublier que quand on dit la Droite c’est LR + UDI donc c’est aussi le centre droit. Si les caciques de l’UDI sont en partie anti-Bayrou, il me semble qu’il est compatible avec l’immense majorité des électeurs de l’UDI.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur