Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Pour qui allez-vous voter au 2e tour des Présidentielles 2017 ?


Marine Le Pen

20% - 98
Emmanuel Macron

79% - 386
Nombre de votants : 484

#426 03/05/2017 22h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Pit a écrit :

Quand on voit le niveau de MLP, faut vraiment être demeuré pour voter pour elle

Vous insultez des millions de français avec votre petite pique purement gratuite et clivante.
Parlez d’arguments et évitons ces réflexions à l’emporte-pièce.

Dernière modification par kc44 (03/05/2017 22h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#427 03/05/2017 23h04

Membre
Réputation :   7  

Débat très faiblard oui.
MLP s’améliore un peu en arrêtant d’attaquer à tout va. Elle déroule d’abord ses proposition et ensuite elle attaque. Dommage qu’elle sorte des chiffres facilement vérifiables et qui sont faux apparemment. Ça ne l’aide pas.
Je suis assez surpris par EM qui s’en sort plutôt bien.

Mais la vraie info ce soir, c’est la nullité des deux "journalistes" incapable de tenir le débat.

Hors ligne Hors ligne

 

#428 03/05/2017 23h06

Membre
Réputation :   105  

Le chomage a effectivement été plus important dans le milieu des années 90 en France qu’aujourd’hui. Madame Lepen aurait du prendre plus de dossiers. Et cela n’a pas de rapport avec les électeurs.


Embrassez tous ceux que vous aimez

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #429 03/05/2017 23h09

Membre
Réputation :   70  

Il est vrai que ce soir Le Pen a fait tout l’étalage de son vide, sa démagogie et son inculture crasse. Qu’une femme pareille soit au 2e tour… On n’est pas fier d’être français ce soir.
Macron a par contre enfin été clair, net et brillant. Il s’est qualifié haut la main pour le job !

Hors ligne Hors ligne

 

#430 03/05/2017 23h36

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   145  

Forcé de constater que EM a survolé le débat. A trop vouloir attaquer son adversaire et ne pas présenter ses solutions, elle s’est en grande partie décrédibilisée. Je ne comprends pas très bien quelle a été sa stratégie.

Une chose tend néanmoins à se confirmer: MLP est forte sur une tribune face à ses partisans, mais beaucoup moins en face à face avec des concurrents. Les 3 débats l’ont bien montré il me semble.

Dernière modification par Cerrano (03/05/2017 23h38)


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#431 04/05/2017 00h14

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   130  

MLP a fait dans "le gros rouge qui tache", elle a fait du Trump. Je pense que c’était délibéré et réfléchi de sa part. On verra dimanche soir dans quelle mesure cette stratégie a pu marcher.

A sa place, j’aurais moi aussi cogné sur EM mais peut-être de manière un peu plus finaude. Je ne suis de toute façon pas sûr que ce genre de débat change beaucoup le résultat des élections. EM sera sans doute élu, le mieux serait qu’il ne le soit pas trop largement pour rester (ou devenir) conscient des réalités et faire en sorte d’être un bon président… parce que sinon, en 2022…

Dernière modification par Froidevaux (04/05/2017 00h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#432 04/05/2017 00h39

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2352  

Je crois que ce n’est nullement la largesse du score du 2ème tour qui déterminera 2022 (le FN n’y sera peut-être pas au 2nd tour), mais plutôt le niveau de réussite de l’action du président durant le quinquennat.

Et ceci dépendra de multiples facteurs : du président bien sur, mais aussi du contexte international (qu’il contrôle peu), de ses adversaires/opposants et de leur attitude (qui semblent nombreux et virulents), et des français (très divisés et assez râleurs, mais pas que), etc. La tâche est immense et difficile, et il n’y aura guère d’état de grâce…


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#433 04/05/2017 03h04

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Vu la nullité de MLP ce soir, je peux m’abstenir sans crainte, Macron sera largement élu.

Hors ligne Hors ligne

 

#434 04/05/2017 08h00

Banni
Réputation :   286  

Job a écrit :

Stockes
vous persistez dans la caricature : retenez que le contraire de gros est maigre et celui de petit est grand

Bonjour,

Bah, si vous voulez on peut remplacer gros riche par gros patrimoine et petit riche par petit bourgeois ; cela ne changera rien au fond de l’affaire : les petits bourgeois auront un taux moyen d’imposition supérieur à celui des gros patrimoines dont les dividendes constituent l’essentiel des revenus.

Ce débat m’a endormi et j’ai éteint la TV vers 22h50 ; je ’ai pas le sentiment qu’il aura modifié la ligne de partage. Comme l’énonce Vibe, le vote blanc peut donc être envisagé sans grand risque.

Hors ligne Hors ligne

 

#435 04/05/2017 08h01

Membre
Réputation :   70  

@Vibe

On a du mal à vous suivre…. Il suffit que tout le monde agisse comme vous pour que Macron ne soit pas ou soit mal élu… ? Or, pour une fois hier, il a enfin montré de vraies qualités, de plus son programme est bon, alors pourquoi hésiter à soutenir qqn qui nous a montré qu’il avait tout ce qu’il fallait pour faire le job ?

Hors ligne Hors ligne

 

#436 04/05/2017 08h11

Membre
Réputation :   63  

La "bien-pensance", si elle existe, doit aussi s’appliquer dans ce sens là. Evidement qu’on a le droit de dire que les électeurs de MLP font une connerie monnumetale. En votant FN, cette population se laisser volontairement berner par des affirmations gratuites, des attaques personnelles et des arguments d’autorités. Rien de concret. Comment une personne sensée peut elle croire quelqu’un qui dit "avec moi il n’y aurait pas eut d’attentat" ?

Hors ligne Hors ligne

 

#437 04/05/2017 08h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   246  

On a trouvé les deux perdants du débat: les deux journalistes qui n’ont pu empêcher que ce moment important de la campagne ne tourne que sur une forme détestable sans parvenir à remettre le débat sur les programmes ou trop peu et que dire des sujets non abordés par dépassement de temps des premiers sujets.

Décidément, cette campagne restera comme une campagne à part.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #438 04/05/2017 08h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

Je n’étais pas du tout fan du banquier de Rothschild mais je dois avouer qu’hier soir il a largement pris le dessus, ses idées étaient claires, son argumentaire robuste et son air parfois sarcastique était bien calculé.

L’autre dame était perdue dans ses fiches, dans ses idées farfelues ( l’écu, le système à deux monnaies … ), elle s’est trompée en disant que SFR avait été rachetée quand Macron était ministre et n’a pas su se rattraper.

Pour moi le verdict est tombé quand il l’a piégée sur le prix des médicaments qui allaient augmenter à cause des taxes de l’importation qu’elle veut mettre en place, vu que 80% d’eux sont fabriqués à l’étranger !

Pour résumer, le coup des "vos amis socialistes", "vos amis de la haute finance", "bébé hollande" fonctionne bien quand elle est auprès d’un public acquis à sa cause ou face à un journaliste mollasson mais ça ne marche pas face à un candidat crédible avec des idées claires et un programme cohérent.

Désolé pour ceux qui votent MLP mais celle-ci a démontré hier soir qu’elle était réellement une coquille vide, complètement perdue dans ses dossiers, incapable de tenir un discours cohérent, totalement perdue sans les habituels éléments de langage préparés à l’avance.

Dernière modification par ZeBonder (04/05/2017 08h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#439 04/05/2017 08h21

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2737  

TyrionLannister a écrit :

Apres 20 minutes de debat, il faut avouer que contre toute attente, EM fait un bien meilleur debut que MLP, il s’en sort tres tres bien.

Comme vous, j’ai été très surpris par EM, que j’ai trouvé bien au-dessus de ses anciennes prestations lors des débats précédents.

Il était bcp plus clair (autant que faire se peut…), "s’agitait" moins et d’un calme olympien malgré les piques répétés et la mauvaise foi de MLP.

Je ne sais pas comment il a fait pour s’améliorer autant en quelques semaines, alors que le contexte était bien plus difficile.

Quant à MLP, à part ses attaques, c’est le flou complet, elle en arrive même à rire de ses propres excès et sa posture caricaturale.

Bref, à un moment j’aurais voté par EM par défaut, mais là j’ai été plutôt charmé.

Et MLP, franchement, au secours !

Hors ligne Hors ligne

 

#440 04/05/2017 08h27

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   241  

Surin a écrit :

Pit a écrit :

Quand on voit le niveau de MLP, faut vraiment être demeuré pour voter pour elle

Vous insultez des millions de français avec votre petite pique purement gratuite et clivante.
Parlez d’arguments et évitons ces réflexions à l’emporte-pièce.

Quand on a entendu et vu le débat d’hier il faut bien reconnaître qu’il faut soit être très désespéré, trop en colère, trop obnubilé par "c’est la faute des autres" ou… un peu demeuré pour voter MLP.
L’argument on l’a eu sous nos yeux et oreilles ébahis et atterrés hier soir pendant 2 heures.

Dernière modification par bajb (04/05/2017 08h28)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#441 04/05/2017 08h43

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   162  

A se demander si elle n’a pas fait exprès pour ne pas être élue…

Nulle.

Voila ce qu’elle a été.

Hors ligne Hors ligne

 

#442 04/05/2017 08h50

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   150  

bajb a écrit :

sous nos yeux et oreilles ébahis et atterrés hier soir pendant 2 heures.

Je partage cet avis, elle a irrémédiablement perdu toute crédibilité à être élue
Elle a cependant bien commencé mais j’ai senti qu’elle perdait pied (déstabilisée par l’erreur SFR ?)
et aucune réponse précise
l’énarque s’en sortait mieux…

NDA n’a pas du bien dormir non plus.


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#443 04/05/2017 09h14

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   241  

Si NDA a dû mal dormir (on ne récolte jamais que ce qu’on l’on sème) MLP quant à elle a dû bien dormir.
Je parle bien évidemment de Marion Le Pen. Après le crash de sa tata et compte tenu des traditions familiales en cours, elle n’a plus qu’à se préparer.
Retour au FN, maintien du Bleu Marine ou nouvelle trouvaille marketing ? smile


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#444 04/05/2017 09h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

On sent qu’il a été coaché sur tout : la gestuelle, la maitrise de la respiration, les chiffres, le self-contrôle …
Autant je n’aimais pas ce banquier énarque quand il s’excitait et criait dans ses meetings, autant hier soir on a vu quelqu’un qui a la stature d’un futur chef d’état.

MLP n’avait rien à gagner hier soir, sa clientèle est fidèle, elle n’allait pas changer de boutique suite à cette prestation, par contre Macron avait à gagner chez les indécis, les "insoumis" et ceux qui étaient prêts à voter blanc ou à s’abstenir.

Même sur Whirlpool Macron ne s’est pas laissé faire, le tout avec calme et cohérence, loin de la candidate perdue dans ses fiches.

Hors ligne Hors ligne

 

#445 04/05/2017 09h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

Pauvre France… Je n’avais jamais entendu la voix des candidats (me limitant habituellement à lire sur Internet), alors j’ai voulu être un peu citoyen hier soir et suivre le débat. J’ai bien du regarder 40 minutes de cette discussion qui aurait pu avoir lieu au PMU du coin avant de capituler.

Puisqu’il n’y a pas eu de débat de fond, parlons de la forme : MLP farfouillait dans ses dossiers et bafouillait, incapable de s’en tenir au sujet sans attaques ad hominem, comme un cancre railleur face à un EM petit professeur des écoles, laborieusement répétant sa "liste à la Prévert" (alors qu’il s’agit d’Inventaire…) pour s’assurer que le spectateur comprenne bien qu’une Référence Culturelle venait d’être déployée sur le champ de bataille ; et amidonnant un discours déjà guindé avec une diction Sarkozienne et cette pesante litanie de "celles et ceux". Un bon point tout de même pour être parvenu à dire "poudre de perlimpinpin" sans perdre sa contenance.

Qu’est-ce qu’on est loin de la finesse oratoire de Mittérrand et de la solennité du Grand Charles.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#446 04/05/2017 09h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   395  

Pour le fun, ce serait bien d’avoir l’opinion du papa sur la prestation ; il devait bouillir.

Avec le recul de quelques heures, c’est vraiment surprenant un tel débat, limite incroyable "à ce point ce n’est pas possible".


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#447 04/05/2017 09h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

Idem pour Nicolas Bay, l’autre jour il parlait à un journaliste de manière posée et ordonnée et là une info tombe en plein interview "Jean-François Jalkh a été ’démissionné’" et de suite on voit le cafouillage, il se met à bafouiller, ne trouve plus ses mots, ne sait plus quoi dire.
On sent qu’on a affaire des "amateurs" qui apprennent par cœur des éléments de langage mais qui ont du mal à réfléchir par eux-mêmes, qui sont perdus dès qu’on les secoue un peu.

D’ailleurs on a appris dans ce reportage que ce type gagnait 11ke par mois via ses différents mandats politiques et habitait dans un appartement cossu d’une banlieue chic de Paris, loin voire très loin de leur cœur de cible smile

Hors ligne Hors ligne

 

#448 04/05/2017 09h35

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   159  

ZeBonder a écrit :

elle s’est trompée en disant que SFR avait été rachetée quand Macron était ministre et n’a pas su se rattraper.

FastHand a écrit :

Pour l’instant, les fausses vérités sont plutot données par Marine le Pen […] le fait qu’Emmanuel Macro ait participé à la vente de SFR

Dernière modification par Gog (04/05/2017 09h36)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #449 04/05/2017 09h49

Membre
Réputation :   70  

Avec un peu plus de recul, la soirée d’hier, qui fut à sens unique tant l’écart était grand entre les deux opposants, doit nous interpeller sur le maintien réel de la dangerosité de l’extreme droite. Nous avons assisté hier en effet à une constante des partis extrémistes : lors d’un débat, on ne débat pas, on cherche à tuer le débat, on cherche la violence, l’émotion, on ne sollicite jamais l’intellect et le raisonnement de l’auditeur. Il y a là une constante historique lourde que l’on retrouvait déjà dans les années 1930 par exemple, toute proportion gardée.
Macron a eu le grand mérite de descendre dans l’arène et de faire face à ce genre de personnage hier. Il a fait face aux attaques basses que Le Pen n’a cessé de multiplier pour le désarçonner sans y parvenir et est parvenu néanmoins à revenir, chaque fois que possible, à un vrai débat démocratique, j’entend par là un véritable échange d’idées, ce que n’a cessé de fuir Le Pen. C’est tout à son honneur. Chirac l’avait refusé en 2002. Or s’opposer à ce genre d’individu est d’une impérieuse nécessité tant leur dangerosité est grande. Il faut aller mouiller la chemise, expliquer encore et encore, faire appel à la raison humaine contre la démagogie que manipulent les extrêmes. Comparons aussi les attitudes qu’ils ont eu à Whirlpool : Macron a été très bon ce jour-là en ne promettant rien et en cherchant à expliquer ce qu’on pouvait faire pdt que Le Pen venait faire des selfies… Quelle honte et quel risque cette femme fait courir à notre pays et à toute l’Europe.
Ne l’oublions pas : les partis extrémistes, de droite comme de gauche, n’aspirent qu’à la violence du propos et la violence de la rue. Leur fond de commerce est le ressentiment des classes populaires en difficulté qu’il s’agit de capter et d’instrumentaliser à des fins politiques. En cela ils sont une menace redoutable pour notre démocratie. Plus jamais un candidat comme Le Pen ne doit parvenir à ce stade des élections car avec elle, on le voit, il n’y a plus de débat, il n’y a plus d’idées, il n’y a plus que de l’invective, de l’émotionnel, de la violence.
Face à ce genre de candidat, s’abstenir est une faute grave.

Hors ligne Hors ligne

 

#450 04/05/2017 09h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

La décision avait été prise du temps de Montebourg ( malgré ses réticences ), Macron n’était donc pas ministre lors de la prise de décision en haut lieu.
En tant que ministre, il a donc dû donner le feu vert pour une décision prise 4 mois auparavant.

Macron n’était pas ministre de l’Economie quand SFR a été vendu - L’Express

En effet, il n’était pas ministre de l’Economie, mais secrétaire général adjoint de l’Elysée, quand la vente de SFR à Patrick Drahi a été décidée. Emmanuel Macron a été nommé à Bercy le 26 août 2014. La vente de SFR, alors propriété de Vivendi, à Numericable, propriété de Patrick Drahi, a été actée près de quatre mois auparavant, le 5 avril 2014. 
Cette décision avait en revanche été prise malgré les réticences du ministre de l’Economie de l’époque, Arnaud Montebourg, qui avait fait savoir sa préférence pour le deuxième candidat à la reprise de l’opérateur mobile: le groupe Bouygues.

Par contre il y a bien un mélange des genres entre Macron et les hommes de Drahi ( raison pour laquelle BFM soutient Macron à fond ).

Emmanuel Macron est par ailleurs en lien avec Bernard Mourad, ancien banquier conseil de Patrick Drahi, qui l’a notamment épaulé durant le rachat de SFR. Bernard Mourad a d’ailleurs démissionné en octobre 2016 de ses fonctions de directeur général adjoint du pôle médias du groupe SFR pour rejoindre le mouvement En Marche!

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur