Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Pour qui allez-vous voter au 2e tour des Présidentielles 2017 ?


Marine Le Pen

20% - 98
Emmanuel Macron

79% - 386
Nombre de votants : 484

#401 02/05/2017 14h31

Banni
Réputation :   286  

Igorgonzola a écrit :

stokes a écrit :

Un président mal élu autour de 55% des suffrages exprimés avec une forte abstention, cela me conviendrait personnellement très bien.

Et comment voyez vous la suite ?

La suite sera déterminée par les élections législatives qui seront cette année le scrutin décisif ; 4 hypothèses sont envisageables :

1 "En marche" obtient la majorité absolue : Macron monarque absolu fait ce qu’il veut pendant la mandature, avec sans doute pas mal de jours de pluie et de mauvais temps. Assainissement des finances publiques à grands coups de coupes budgétaires, réformes libérales à n’en plus finir, alignement euro-atlantiste inconditionnel nonobstant le risque de conflit armé, réseau ferroviaire anéanti, grandes entreprises publiques démantelées (EDF, Poste, SNCF,…), professions règlementées dérégulées (des notaires et des pharmaciens à chaque coin de rue, des centaines de milliers de taxis vides en maraude…), services publics marchandisés, code du travail réécrit en 5 pages, grèves et manifestations au quotidien. Grosso modo, regardez le rapport Attali de 2007 pour le détail. Bon, si les premières semaines du nouveau gouvernement sont à l’image des deux dernières semaines de campagne présidentielle, ce scénario semble improbable.

2 Aucun bloc n’obtient la majorité absolue. Macron monarque constitutionnel continue à gouverner en s’appuyant sur une majorité relative enrichie par quelques transfuges. La peur de la censure étant au chef de l’Etat ce que la peur du gendarme est au cambrioleur, les réformes dites "structurelles" ou "courageuses, toutes celles qu’adorent les gouvernants mais que détestent les gouvernés, seront mises au rencart. Cela peut durer toute une mandature : Mitterrand a gouverné ainsi de 1988 à 1993 sans majorité absolue, pouvant compter sur le concours de Pierre Guillain de Bénouville et quelques amis de droite lorsque les communistes se décidaient à voter la censure.

3 LR obtient la majorité absolue : Macron roi fainéant nomme le premier ministre proposé par le parti majoritaire. Le nom de Baroin est fréquemment avancé, mais cela ne pourrait être qu’un leurre vu le nombre de crabes qui bataillent dans ce panier. Un personnage plus âgé et plus apte au compromis, tel le président Larcher, pourrait alors émerger. Avec l’épée de Damoclès de la dissolution au-dessus de sa tête, la droite ne conservera pas grand-chose du programme de Fillon ; ce sera de la gestion à la petite semaine en veillant par-dessus tout à éviter les troubles sociaux.

4 La gauche plurielle (ce qui restera du PS, PCF, verts, insoumis) emporte la majorité absolue. On se ramène au cas précédent : Macron toujours roi fainéant nomme un Premier Ministre adoubé par la coalition majoritaire, pas nécessairement Mélenchon, mais plus vraisemblablement le premier dirigeant de la première composante de la gauche en nombre de députés. Après cela, il ne se passe plus grand-chose : quelques transferts de charges des pauvres vers les riches ou les demi-pauvres, mais il ne restera rien des velléités de réécriture des traités européens ou de sortie de l’OTAN.

Les hypothèses 2,3 et 4 sous-tendent un partage plus ou moins équilibré des pouvoirs et, de façon corollaire, une victoire du parti immobiliste. Chacune de ces hypothèses me semble largement préférable à la 1ère.

Je n’ai pas envisagé l’hypothèse où le FN emporterait la majorité absolue.

S’agissant de Manuel Valls, voici les dernières nouvelles le concernant :

IBernard Gaudin a écrit :

Tiré depuis près d’un mois, le bilan de l’action de Manuel Valls dans la 1ère circonscription de l’Essonne attend chez l’imprimeur. Pour le député socialiste sortant qui devrait être candidat à sa propre succession, l’équation du scrutin législatif semble se compliquer un peu plus chaque jour.

Tiré à 50.000 exemplaires, le bilan de l’actuelle mandature de Manuel Valls (PS), député sortant de la 1ère circonscription de l’Essonne, attendrait désespérément depuis près d’un mois qu’on vienne le chercher chez l’imprimeur. Des proches du candidat à sa succession contestent toutefois cette information et tiennent à préciser que seulement 10.000 exemplaires du document seraient encore stockés dans l’imprimerie. « La distribution de ce tract qui sera étalée dans le temps a déjà commencé », insiste-t-on en évoquant des questions d’organisation. Pour beaucoup, la position actuelle de l’ex-Premier ministre concernant sa participation aux législatives des dimanches 11 et 18 juin suscite un certain nombre de questions. Il faut savoir tout d’abord si Manuel Valls conservera l’investiture du Parti Socialiste après sa décision de soutenir ouvertement Emmanuel Macron dans le cadre de l’élection présidentielle. Dans le cas contraire, l’ex-maire d’Evry ne pourrait pas compter sur le mouvement « En Marche ! » pour l’investir, sachant que « quelqu’un de chouette » serait déjà pressenti pour tenter sa chance dans la 1ère circonscription essonnienne.

Une circonscription à la croisée des chemins

Par ailleurs, si le PS maintient sa confiance au député sortant, ce que confirme son entourage, il faut bien admettre que la donne électorale n’est plus la même qu’en 2012 à Evry, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses et Villabé. Cette année là, Manuel Valls s’était largement imposé, avec 65,58 % des suffrages exprimés, face à Cristela de Oliveira, la candidate UMP qui avait recueilli 34,42 % des voix. Les résultats du 1er tour de la présidentielle de 2017 confirment un changement de tendance, surtout à Evry, le fief de l’ex-Premier ministre, mais aussi à Corbeil-Essonnes. Habituellement acquis à sa cause, les électeurs évryens ont nettement préféré, au cours du scrutin du 23 avril dernier, Mélenchon (34,69 %) à Macron (26,93 %) malgré l’appel à voter pour le candidat d’ « En Marche ! » lancé en commun par Manuel Valls et Francis Chouat, le maire d’Evry. Dans ces conditions, la victoire est loin d’être facilement acquise pour celui qui détient la 1ère circonscription de l’Essonne depuis maintenant quinze ans et qui espère conserver son siège de député.

Dernière modification par stokes (02/05/2017 15h11)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #402 02/05/2017 14h43

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

Pourquoi pas.

Je rajouterais 1 option 1 bis : les candidats avec l’étiquette "en marche" obtiennent la majorité absolue mais sont divisés entre les différents tendances / courants dont ils sont issus : droite, centre droit, centre gauche, gauche, écolos…

Les réformes structurelles ultra-libérales qui mangent des bébés communistes au ptit déj sont écartées aussi.

Par contre l’option 4 me semble assez compromise vu les alliances que cela nécessiterait.

Hors ligne Hors ligne

 

#403 02/05/2017 17h49

Banni
Réputation :   286  

Disons que si l’option 1 se met à "foirer", elle pourrait se transformer en 1bis avec l’apparition de frondeurs du macronisme ; au final, les effets sont les mêmes que pour l’option 1 en utilisant le 49.3.

Manger des bébés au petit-déjeuner ? Du coup, je vais me mettre à vouloir manger des curés, mais la viande risque d’être nettement moins tendre vu l’âge de cette population.

Dernière modification par stokes (02/05/2017 17h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#404 02/05/2017 18h02

Membre
Réputation :   67  

Pour ceux qui ont encore du temps je les convie à  lire les deux bouquins que je viens de terminer et qui  sont  d’excellente  facture…
Les candidats du système ou sociologie du conflit d’intérêts  en politique de Nicolas Framont
Ce qu’ils disent vraiment ou les politiques pris aux mots de Cécile Alduy


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #405 02/05/2017 20h49

Membre
Réputation :   4  

Bonsoir à tous,

Un article fort intéressant à lire ici  en cas de victoire de E.Macron.

Et bien évidement, sous réserve d’une majorité parlementaire, qui selon moi est très peu probable dans un contexte aussi déchiré

Qu’en pensez vous?

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #406 02/05/2017 21h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1031  

Que comme président des riches, on ne peut pas faire mieux.
Les riches paieront moins mais les pauvres paieront plus en augmentant la CSG-RDS pour tous. Ce genre de mesure ne peut qu’accroitre l’impression de clivage entre un candidat qui s’adresse à ceux qui possèdent le capital et un autre faisant mine de s’adresser au peuple, sous-entendu ceux qui travaillent.

Hors ligne Hors ligne

 

#407 02/05/2017 22h20

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   147  

Voici un débat entre deux économistes MLP VS EM. Je vous préviens, j’ai été très déçu du niveau général des échanges que je résumerais en un mot : consternant

J’ai notamment été très déçu par le "stratège" économique de MLP qui est loin de m’avoir convaincu (c’est un euphémisme). Je n’ai notamment pas compris comment fonctionnerait concrètement la coexistence du franc et de l’euro monnaie commune…(position que je ne défends pas. Je préfère le préciser avant de lire des retours disant l’inverse).C’est quand même un comble de ne pas arriver à expliquer facilement la mesure phare de son programme!

Voici le lien :
Macron-Le Pen, le match des économistes !

Dernière modification par Cerrano (02/05/2017 22h23)


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #408 02/05/2017 23h02

Banni
Réputation :   286  

Surin a écrit :

Que comme président des riches, on ne peut pas faire mieux.
Les riches paieront moins mais les pauvres paieront plus en augmentant la CSG-RDS pour tous. Ce genre de mesure ne peut qu’accroitre l’impression de clivage entre un candidat qui s’adresse à ceux qui possèdent le capital et un autre faisant mine de s’adresser au peuple, sous-entendu ceux qui travaillent.

Bien sûr : avec une "flat tax" à 30%, les gros riches, ceux dont les revenus sont composés pour l’essentiel de dividendes, échapperont à nouveau au taux marginal de l’IR. Ce faisant, il déferait le peu de justice fiscale qu’Hollande avait instaurée en début de mandat en supprimant le prélèvement libératoire. La situation de ces gros riches serait même plus favorable que sous Sarkozy qui avait porté le PL à 21% hors prélèvements sociaux.

Cette largesse pour les gros riches coûtera au bas mot 2Md€ de dépenses fiscales. En retirant de ces 30% les 15,5% de prélèvements sociaux, il ne restera plus que 14,5% d’impôts et même moins si la CSG doit être augmentée.

In fine, la "flat tax" permettra aux gros riches de ne pas être touchés par le relèvement annoncé de la CSG.

Quant aux petits riches, ils gagneront des clopinettes, mais cela leur suffira pour imaginer qu’ils font partie des classes possédantes.

Dernière modification par stokes (02/05/2017 23h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#409 03/05/2017 07h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

@Investir75 : sans parler "politique" je ne comprends pas non plus ; au second degrés et dans un sens pour le coup "politique" cela est révélateur de pas mal de choses du coté FN. A ce demander s’ils ont peur d’être élus par exemple et entre autre.

Dernière modification par Iqce (03/05/2017 08h51)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#410 03/05/2017 08h47

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   147  

Voici un assez bon article du Monde sur la proposition de MLP sur la monnaie commune qui décrypte assez bien le modèle, même si pour la vie de tous les jours, ce n’est pas détaillé.
Monnaie unique ou monnaie commune : Marine Le Pen veut-elle ou non sortir de l?euro ?


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#411 03/05/2017 08h47

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   153  

Stockes
vous persistez dans la caricature : retenez que le contraire de gros est maigre et celui de petit est grand


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#412 03/05/2017 08h59

Membre
Réputation :   70  

Investir75 a écrit :

C’est quand même un comble de ne pas arriver à expliquer facilement la mesure phare de son programme!

Pas tant surprenant : le FN est en pleine improvisation. Cette affaire de deux monnaies vient de sortir pour tenter de rassurer les électeurs… La démagogie et l’amateurisme sont à des niveaux affolants… Et l’élection de MLP ne manquerait pas de provoquer une crise financière d’ampleur.
Bon, de toute façon pas de panique, même en cas d’élection de MLP il n’y aura pas de sortie de l’euro : le FN promet un referendum sur la question et on sait que les Français restent massivement attachés à l’euro. Même les Grecs, en pleine tourmente, ont refusé l’abandon de la monnaie unique.
Question : que fait-elle alors ? Car tout son programme devient caduque…
Bref, on évitera de se permettre un scénario aussi pathétique. Le FN doit être battu de façon clair et net et les politiques aborder sérieusement nos pbs.

Dernière modification par nik66 (03/05/2017 09h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#413 03/05/2017 09h08

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   153  

Au fait, ce soir, débat ou Juventus/Monaco ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#414 03/05/2017 09h28

Membre
Réputation :   90  

Sans aucune hésitation, le match pour ma part.


Parrainage possible pour Boursorama (80€), Linxea (20€), Bourse Direct (50€) et Binck (100€).

Hors ligne Hors ligne

 

#415 03/05/2017 10h26

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

Investir75 a écrit :

Voici un débat entre deux économistes MLP VS EM. Je vous préviens, j’ai été très déçu du niveau général des échanges que je résumerais en un mot : consternant

En même temps, Bernard Monot se prétend économiquement libéral. A partir de là, le débat va forcément être consternant.

@Stokes

Je préfère des gros riches (toujours l’imagerie du capitaliste façon XIXème, gros, le haut de forme, un cigare à une main et un sac avec un dollar à l’autre main, ou la variante assis sur une montagne de sacs) qui payent une flat tax de 30% à la Frnace que des gros riches qui payent des impôts dans un autre pays.

Taxe proportionnelle ou progressive sont toute deux justes, selon que l’on préfère la justice distributive ou commutative. Un débat vieux comme Aristote.

Que signifie contribuer selon ses moyens ? Taxe proportionnelle ou progressive ? Chacun le comprendra selon sa sensibilité et la Constitution ne le précise pas.

Personnellement, je suis évidemment pour la taxe proportionnelle. J’ajouterais qu’en termes d’efficacité du système fiscal, il faut privilégier assiette large et taux bas + simplicité => le système de TVA & CSG sans aucune exception ou déduction est à la fois plus efficace, plus facile à recouvrer, plus lisible par les individus et plus rémunérateur pour l’Etat.

Un système fiscal idéal serait carrément de supprimer l’IR pour le remplacer par une hausse de 6 à 7 points de CSG.
En gros, 15% de prélèvements à la source sur tous les salaires (au lieu de 8% actuellement), et l’on pourrait imaginer, à la façon de la TVA, un taux réduit pour des revenus faibles (ex : 10%).

Pour diminuer le choc, taux réduit + mise en place progressive, avec allègement de charges salariales / patronales en face. Cela nécessiterait une meilleure efficacité de la dépense sociale mais compte tenu des montants gaspillés, je ne crois pas que cela soit infaisable.

Hors ligne Hors ligne

 

#416 03/05/2017 11h28

Membre
Réputation :   0  

Surin a écrit :

Que comme président des riches, on ne peut pas faire mieux.
Les riches paieront moins mais les pauvres paieront plus en augmentant la CSG-RDS pour tous. Ce genre de mesure ne peut qu’accroitre l’impression de clivage entre un candidat qui s’adresse à ceux qui possèdent le capital et un autre faisant mine de s’adresser au peuple, sous-entendu ceux qui travaillent.

Faux: Les plus pauvres, salariés qui n’ont aucun placement seront gagnants grâce à la suppression de leur cotisations maladie et chômage.

Hors ligne Hors ligne

 

#417 03/05/2017 11h31

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

…Et suppression de la taxe d’habitation sauf pour les rentiers (sous entendu : propriétaires bailleurs qui ont des revenus) non ?

Dernière modification par Iqce (03/05/2017 11h32)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#418 03/05/2017 15h33

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   147  

nik66 a écrit :

Investir75 a écrit :

C’est quand même un comble de ne pas arriver à expliquer facilement la mesure phare de son programme!

Pas tant surprenant : le FN est en pleine improvisation. Cette affaire de deux monnaies vient de sortir pour tenter de rassurer les électeurs… La démagogie et l’amateurisme sont à des niveaux affolants… Et l’élection de MLP ne manquerait pas de provoquer une crise financière d’ampleur.
Bon, de toute façon pas de panique, même en cas d’élection de MLP il n’y aura pas de sortie de l’euro : le FN promet un referendum sur la question et on sait que les Français restent massivement attachés à l’euro. Même les Grecs, en pleine tourmente, ont refusé l’abandon de la monnaie unique.
Question : que fait-elle alors ? Car tout son programme devient caduque…
Bref, on évitera de se permettre un scénario aussi pathétique. Le FN doit être battu de façon clair et net et les politiques aborder sérieusement nos pbs.

Vous vous trompez (voir mon message 305 sur cette file), et c’est bien le problème. La solution franc+monnaie commune était bien leur plan A. Ne pas réussir à l’expliquer simplement est d’autant plus surprenant.

Comme je l’ai déjà dit avant, cette histoire de renégociation, c’est du vent, pour plusieurs raisons:
1-MLP n’a pas la crédibilité pour imposer quoi que ce soit à l’UE;
2- Elle n’obtiendra jamais l’unanimité des pays membres.

Partant de là, la solution pour eux la plus crédible est une sortie de l’euro et de l’UE, suite à l’accord des français par référendum.

Nous aurions alors 2 cas de figure :
A/les français votent le frexit, et dans ce cas MLP pourra mener son programme économique dans sa globalité.
B/ les français votent le maintien. Alors MLP démissionne.

Mais je ne crois pas non plus à ces hypothèses car si l’on prend en compte l’élection législative, il est quasi impossible pour le FN d’avoir une majorité seul. Ils devront, au mieux, s’allier avec la droite, et là, c’est pas gagné, vu la digue entre le FN et les LR. Sans vouloir jouer à madame Irma, je m’attends plus, en cas de victoire de MLP (ce qui est déjà fortement improbable mais sait-on jamais), à une majorité LR ou une majorité LR+EM pour contrer le FN, et dans ces cas, le programme de MLP sauterait purement et simplement.


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#419 03/05/2017 21h24

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   212  

Apres 20 minutes de debat, il faut avouer que contre toute attente, EM fait un bien meilleur debut que MLP, il s’en sort tres tres bien.

De son cote elle l’attaque regulierement, et il tient plutot bon. A voir si l’un arrive à déstabiliser l’autre.

Vu les 20 premieres minutes, je ne serai pas étonné que l’un ou l’autre dérape. Au final peut être plus de sport que le match de foot.

T.


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne Hors ligne

 

#420 03/05/2017 21h31

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

TyrionLannister a écrit :

De son cote elle l’attaque regulierement

C’est une agression permanente.
J’espérais programme vs programme, on en est loin.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #421 03/05/2017 21h34

Membre
Réputation :   109  

Oui,

Emmanuel Macron tente d’expliquer son programme via des propositions pendant que Marine Le Pen l’attaque sur le fait qu’il a été 4 ans dans le gouvernement.

Il est dommage que l’on entende pas assez le programme de Marine Le Pen. Elle ne fait qu’attaquer Emmanuel Macron.

Mais doit-on croire sur parole quelqu’un qui fait des propositions alors qu’il a fait tout le contraire pendant le dernier quinquennat ?

Dernière modification par Jeff33 (03/05/2017 21h34)


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne Hors ligne

 

#422 03/05/2017 21h38

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

MLP se pose en parti d’opposition, pas en candidate qui porte un programme ; dommage que Macron ne réalise pas vraiment l’opportunité qui s’offre à lui.

Tout cela est affligeant.


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#423 03/05/2017 21h44

Membre
Réputation :   55  

A noter sur plusieurs directs de journaux en ligne, le fact checking des candidats. Pour l’instant, les fausses vérités sont plutot données par Marine le Pen, notamment sur le nombre de travailleurs détachés, ou le fait qu’Emmanuel Macro ait participé à la vente de SFR, ou enfin le coût du budget européen pour la France.

Dernière modification par FastHand (03/05/2017 21h46)

Hors ligne Hors ligne

 

[+9]    #424 03/05/2017 22h00

Membre
Réputation :   63  

Quand on voit le niveau de MLP, faut vraiment être demeuré pour voter pour elle

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #425 03/05/2017 22h23

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   151  

Chacun ses opinions, mais insulter les électeurs (quelque soit le parti) n’est pas très "gentlemen" …


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur