Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 07/10/2017 19h44

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2017  

Ce que vous relevez, et qui peut sembler incohérent, provient du fait que le nombre de parts en pleine jouissance a beaucoup changé au cours de l’exercice (il a été multiplié par 10 au cours de l’exercice), et que ces montants/parts sont le quotient d’un montant comptable (tout à fait cohérent au niveau de la SCPI) par un nombre de parts qui n’est pas chaque fois le même.

A noter que le différé de jouissance peut aussi, pour une telle SCPI, beaucoup (de 1 ou 2% voire plus) majorer (si les fond collectés sont investis très vite) ou minorer (s’il sont investis trop lentement) le résultat net par part, et qu’il faut donc prendre ce dernier (comme tous les montants/part dans le cas d’une telle SCPI) avec des pincettes.

Mots-clés : amortissement, crédit, scpi (société civile de placement immobilier), vendome capital, vendome régions, vendome


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

En ligne En ligne

 

[+2]    #2 06/02/2018 19h04

Membre
Réputation :   71  

La société "Vendôme capital Partners qui gère la SCPI Vendôme Régions se voit retirer son agrément par l’AMF. Il faut donc que la SCPI soit transmise à une autre société de gestion avant le 27 avril.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 03/03/2018 09h44

Membre
Réputation :   1  

bonjour le suis jeune associé de cette SCPI.
JE suis navré de voir les commentaires navrants de Surin qui m’oblige à prendre la plume.
Il y aura un BT 4, car c’est une obligation légale pour les SCPI … quand aux bruits de couloir, ils n’intéressent que ceux qui ont le temps de les écouter.

Je suis très satisfait du travail du conseil de surveillance et de son président qui gère la transition du départ de la société de gestion. Le soucis de discrétion est à souligner, car il permettra un redémarrage de la collecte au plus tôt, ce qui est à souhaiter pour une SCPI de cette taille.

La convocation à l’AGM a été reçu hier et j’y ai découvert le travail du conseil qui a sélectionné 5 sociétés de gestion pour reprendre la tâche de VCP.
Sur les 5, 3 possèdent dans leur direction des anciens de VCP et 2 sont tiers. Cela laisse entrevoir les dissensions au sein des équipes

Si il y a des associés, j’aimerais échanger sur le choix de la société. Soit choisir celle tiers au nom prestigieux ou reprendre une composée d’anciens pour garder l’ADN et la philosophie?

J’attends vos réflexions.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 04/03/2018 15h34

Membre
Réputation :   71  

Je possède pas mal de SCPI et notamment Vendôme régions mais je ne connais aucune des sociétés repreneuses. Concernant Norma Capital avec le fait de pouvoir souscrire au travers d’un contrat d’assurance vie est pour moi rédhibitoire. Il n’a qu’a voir le rendement décroissant année après année des SCPI ouvertes en assurance vie. Concernant Alderan on reprend deux responsables qui ont quand même amené cette situation. Donc pour moi c’est non.  Beauveau capital souhaite rééquilibrer vers des actifs "commerces" 50%, je ne penses pas que de sur pondérer en commerce soit dans l’air du temps si le phénomène amazon s’intensifie en France. Swiss life veut réguler la collecte  à 20 millions en 2018, c’est une grosse boite avec expérience mais sera t’elle intégrée un jour dans leurs assurance vie ?
Quand à Apicap leur annonce de gestion d’expérience de SCPI est plutôt nébuleuse. ils font référence à des SCPI gérés par BNP paribas reim qui ont fusionnée et dont j’ai quelques doutes sur leur placements en tête des SCPI. Donc leurs com est plutôt douteuse.
Du coup je pencherai plutôt pour Swiss life. D’autres avis ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 12/03/2018 15h09

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,
je suis directeur commercial de Norma Capital. Je suis à votre disposition si vous souhaitez échanger sur notre projet de reprise de la SCPI Vendôme Régions.
Bien cordialement,
Mr FEUILLET
06 63 51 03 36

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 15/03/2018 08h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   881  

Bonjour,
J’ai pu avancer un peu en interrogeant quelques protagonistes suivant l’affaire.
Tout d’abord il semble que la cause de perte d’agrément de la société de gestion Vendôme Capital Partners soit due à un conflit au niveau des actionnaires de cette entité qui gère tout de même 4,3 milliards d’euros d’actifs, principalement des OPCI. A comparer aux 40 millions d’euros de capitalisation de la SCPI Vendôme Régions soit 100 fois moins, le conflit ne vient donc pas spécialement de la gestion de la SCPI.
Je fais donc mon mea culpa sur les suspicions que je pouvais avoir quant à d’éventuelles malversations ou autre, non pas que j’ai la garantie qu’il n’y en ait pas mais rien ne permet en tout cas de l’affirmer ou être particulièrement suspicieux.

Je n’ai entendu que du positif concernant le conseil de surveillance de la SCPI donc on peut leur accorder qu’ils font un travail sérieux et qui va dans l’intérêt des associés. Je leur reprocherai simplement le communiqué qu’ils ont fait et qui me semblait vouloir détourner l’associé de tout regard critique, ce n’est pas ainsi que j’aurais fait mais je n’y suis pas.

Je ne suis pas apte à juger de la qualité des prétendants à la reprise de la gestion de la SCPI Vendôme Régions, j’ai eu un échange avec Mr Feuillet qui s’est gentiment présenté sur notre forum et voici ce que j’ai pu en tirer:
Norma est une société de gestion composée d’anciens salariés de Vendôme Capital Partners et/ou fondateurs de la SCPI Vendôme Régions qui ont subi les problèmes en interne avec leur ancienne direction et qui souhaitent faire suivre à Vendôme Régions sa marche initiale, à savoir une SCPI diversifiée de bureaux et commerces dans des centre-ville de province avec pour objectif d’acquérir des biens offrant entre 7,5% et 8,5% de loyer afin que la SCPI distribue 6% a ses associés. L’ambition est de pouvoir continuer la collecte, nous n’avons pas parlé d’objectifs chiffrés.
Qu’il me reprenne si certains points lui semblent utile d’être précisés.

Il me semble avoir compris que parmi les autres sociétés de gestion prétendantes à la reprise, il y a aussi d’autres anciens salariés de Vendôme Capital Partners, qu’ils viennent présenter leur projet s’ils souhaitent se faire entendre, je n’ai pas d’informations à leur sujet.

En ligne En ligne

 

[+1]    #7 20/03/2018 16h51

Membre
Réputation :   6  

Sortie de l’ornière en vue !
Norma Capital va remplacer Vendôme Capital Partners dans la gestion de Vendôme Régions d’après LinXea.

Dernière modification par Nickpeps (20/03/2018 16h52)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 15/09/2019 16h19

Membre
Réputation :   58  

Bonjour à tous,

Je viens poser ici une question concernant la SCPI Vendôme Régions.
Dans le rapport annuel, la valeur de réalisation était de 570,61 €.
Dans le rapport T1-2019, celle-ci était de 569,11 €.
Dans le rapport du T2, celle-ci est désormais de 545,82 €.

Alors que la part est passée de 640 € en 2018 à 655 € depuis le 1er Janvier 2019.

Comment expliquer cet effet ciseau ?
Une explication pourrait elle être une augmentation de cash non encore investi lié à une augmentation de part sans investissement en face ?

Bien à vous.
Yvan

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #9 15/09/2019 22h47

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   147  

Bonsoir,

Le sujet vient d’être évoqué à nouveau dans une autre file (ANR des SCPI).

1 - Comme indiqué dans le BT2 2019 de Vendôme régions, la valeur de réalisation est la valeur vénale des immeubles augmentée de la valeur nette des autres actifs de la SCPI.

2 - Pour cette SCPI, quand une nouvelle part est créée, soit 655 euros, 65,5 sont versés à la société de gestion, reste 589,50 euros. Quand un immeuble est acquis, les frais d’acquisition sont prélevés sur la prime d’émission et la valeur prise en compte pour le calcul de la valeur de réalisation est la valeur de l’immeuble hors frais. Si on estime les frais d’acquisition à 8 %, seuls 545 € s’ajoutent la valeur de réalisation pour toute part crée !

Les créations de nouvelles parts sont donc dans la majorité des cas dilutives…

3 - Le phénomène est renforcé par la très forte croissance de la SCPI : + 51,1 % au cours de 2T 2019, + 77,2% au cous de 1S 2019.

4 - Le tableau d’emploi des fonds propres (page 17 du rapport annuel 2018) et le tableau de variation des capitaux propres (page 25) permettent de se faire une idée de l’emploi des fonds.

Canyonneur

PS : je ne suis pas associé de cette SCPI

Dernière modification par Canyonneur75 (15/09/2019 23h14)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 22/04/2020 18h55

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   894  

J’ai passé une bonne partie de la journée à lire les bulletins trimestriels et les rapports annuels de Vendôme Régions.
La SCPI est relativement jeune donc il n’y avait que 19 BT et 4 RA à feuilleter.

Au gré de cette lecture, je regardais sur Google Maps les biens achetés, histoire de voir un peu les quartiers où il se trouvaient. J’ai donc noté à côté de chaque bien mon appréciation personnelle sur l’emplacement, etc (même si ça reste personnel et sans doute subjectif).
C’est rigolo car j’avais un avis négatif sur certains biens et ô hasard, certains d’entre eux se sont vite retrouvés en vacance peu de temps après ! Comme quoi…   

Je regrette que le rendement AEM des acquisitions ne figurent plus dans les bulletins trimestriels depuis le T4 2018 (ni dans les rapports annuels depuis l’édition 2018), alors que c’était le cas au début des publications.

J’ai un doute sur l’intérêt des 9 acquisitions réalisées au T4 2017 (et plus particulièrement les 6 petits commerces implantés dans des petites villes comme Jarny, Thionville ou Saint-Avold) juste avant le changement de gestionnaire.

J’ai d’ailleurs joint Norma Capital pour avoir un explication.

---

Voilà un copier/coller de mes notes sur cette SCPI.

Vendôme Régions (création mai 2015)

Commission de souscription : 12% TTC
Commission de gestion : 12% TTC
Commission de cession / mutation : 90 € TTC
Commission d’arbitrage / actifs : 2% du prix de vente si vente < 5 M€ et 1,5% au-delà.
Commission de suivi / pilotage travaux : 1% HT si travaux > 100 K€ HT



Bulletin 1 - 2015 T2 (capi 0,99 M€)

Acquisitions :
(1) Commerce pied d’immeuble 168 m2 – 0,566 M€ - Pau (bcp locaux disponibles fin 2018) – Agence bancaire CIC : rendement AEM 9,2%
(2) Immeuble commerces / bureaux 1109 m2 – 0,972 M€ – 5 locataires (Biotope, Cité formation…) – Orléans : rendement 10,9% - Pas trop mal
 
--

Bulletin 2 - 2015 T3 (capi 1,5 M€)

TOF 97% (Orléans : vacance 14 parkings + 29 m2 caves)

--

Bulletin 3 - 2015 T4 (capi 2,4 M€)

Acquisition en 2016
(3) Immeuble bureaux : activités – 4015 m2 – SECA (construction ascenseurs - siège social) – Migné (Poitiers) (86) – 1,98 M€ - Bail ferme 6 ans - rendement AEM 9,1% - Zone industrielle  récente)
(4) Bureaux – 1574 m2 – Direction Rég. Du Ministère Jeunesse / Sports / Cohésion sociale (DRJSCS) – Orléans -  1,341 M€ - rendement AEM 13,20% - Pas trop mal

TOF 97% (Orléans : vacance 14 parkings + 29 m2 caves)

--

Bulletin 4 - 2016 T1 (capi 4,45 M€)

Promesse de vente signé pour un parking à Orléans
TOF 99% (Orléans : vacance 14 parkings + 29 m2 caves)

--

Bulletin 5 - 2016 T2 (capi 11,99 M€)

(5) Local commercial – 2427 m2 – 2,087 M€ - Wissembourg – Locataire : Vima - rendement AEM 8,70%
Google photos 10-2017 : Vima a fermé (remplacé par Zoé confetti & Centrakor : déstockage, style Saultiferm) dans une petite ZAC
Location de 2 parkings à Orléans
TOF 99% (Orléans : vacance 12 parkings + 29 m2 caves)

--

Bulletin 6 - 2016 T3 (capi 16,25 M€)

Délai de jouissance : 2 mois
(6) Commerce – 802 m2 – 1,873 M€ - Pertuis (Vaucluse) – 7 locataires (CE, pressing, coiffeur) – Zone industrielle (bof bof, « à louer ») - Rendement AEM 8,70%
(7) Bureaux – Rennes – 1455 m2 - 2,306 M€ - 5 locataires (Google, Sword…) - Rendement AEM 8,40% - Neuf
(8) Commerce – Libourne – 145 m2 – 0,608 M€ - Locataire : Beauty Success – Rend. AEM 7,40% - Centre
(9) Bureaux – Paris 7ème – 90 m2 – 0,978 M€ - Locataire : Debauve & Gallais – Rend. AEM 6,80% - Centre
(10) Bureaux – Salon de Provence – 768 m2 - 2,092 M€ - Locataire : Groupe Terlat - Rendement AEM 9,00% - Centre (bâtiment ancien) – Google : avril 2019 : locaux disponibles
Location de 6 parkings à Orléans (société Regus)
TOF 100% (Orléans : vacance 29 m2 caves)

--

Bulletin 7 - 2016 T4 (capi 22,45 M€)

TDVM 2016 : 6,13%
Composition patrimoine : 60% bureaux – 31% commerces – 9% activités
    (11) Bureaux – Saint-Herblain (Nantes) – 1247 m2 – 2,65 M€ - Locataire : Banque Tarneaud CN & BPD Marignan (promoteur immo) - Rendement AEM 7,20% - Bâtiment récent (2011) – Proche Nantes     
TOF 100% (Orléans : vacance 29 m2 caves)

--

Bulletin 8 - 2017 T1 (capi 28,5 M€)

(12) Bureaux (rénovés) – Rennes (8 bis, rue du Pastis Tatelin) – 890 m2 – 1,73 M€ - Locataire : Sopra Stéria - Rendement AEM 7,20% - Bien
(13) Commerce – 888 m2 – 1,893 M€ - Locataire : Optic 2000 – Le Mans 32, rue des Minimes (plein centre) – Rendement AEM 6,40% 
(14) Commerce – 707 m2 – 1,028 M€ - Locataire : FNAC – Dijon 20, rue du Bourg – Rendement AEM 6,80% - Dijon (plein centre)
(15) Bureaux (neufs 2013) – 888 m2 – 1,52 M€ - Valenciennes 10, chemin du Noir Mouton – 6 locataires - Rendement AEM 7,60%
TOF 100% (aucune relocation, Orléans : vacance 29 m2 caves)

--

Bulletin 9 - 2017 T2 (capi 32,2 M€)

(16) Bureaux commerciaux (Synergie, Adecco, ManPower, Crit…) – Amiens 3, rue Jean-Jacques Mention – 1,35 M€ - 1279 M2 dans le village PMI - Rendement AEM 10,25% - Pas mal
TOF 99% (relocation bureaux de Rennes à Orthèse Prothèse)
Vacances : Orléans (29 m2 caves), Pertuis (106 m2 de commerces / 802)

--

Bulletin 10 - 2017 T3 (capi 37,9 M€)

(17) Bureaux – Villers-les-Nancy (54) 8, allée de Longchamp – 4,54 M€ - 3800 m2 - Office National des forêts (centre national de formation) – Bail civil 8 ans (6 ans fermes) - Rendement AEM 7,7% - Bien
(18) Commerce – Brie-Comte-Robert (77) 7, rue du Général Leclerc – 2,42 M€ - 3800 m2 - Concessionnaire Peugeot, proche du centre – Rendement AEM 8,1% - Bien
(19) Commerce – Creil (60) 15, rue Antoine Chanut – Prêt-à-porter Burton – 1270 m2 – 0,63 M€ - Bail classique 9 ans – Plein centre de Creil - Rendement AEM 12,7% - Bien

TOF 92,3%
Vacances : Orléans (29 m2 caves), Pertuis (106 m2 de commerces / 802), Salon de Provence (bureaux 768 m2).

--

Bulletin 11 - 2017 T4 (capi 37,9 M€)

JAMAIS PARU (reprise par Norma Capital)

--

RAPPORT ANNUEL 2017

27 actifs immobiliers au 31 12 2017
(20) Bureaux – Paris 19ème - 75, boulevard McDonald – 356 m2 – 1,642 M€ - Locataire : fédération Nationale solidarité des femmes - Rendement AEM 5,7% - Immeuble correct
(21) Bureaux Le Ronsard – Avignon 631, chemin des Meinajariès – 1403 m2 - 2,295 M€ – 10 locataires (Spie, Inovaciel, MFP…) - Rendement AEM 8,6% - Immeuble correct, près de l’aéroport.
(22) Commerce – Carcassonne, route de Beriac – 2762 m2 – 1,68 M€ - 4 locataires (Ad forme, Lorenzo, Soleil d’Asie, Karl et Adeline) - Rendement AEM 5,1% - Tôles ondulées dans ZAC (bof, bof)   
Google maps : Adforme fermé, repris…
(23) Commerce – Crèches sur Saône, lieu-dit aux molards - rue de Bourgogne – 1545 m2 – 0,87 M€ - Vacant avec garantie locative (concession moto + Floriane - Rendement AEM 8,4% - Située au Sud de Macon (zone industrielle) - Correct
(24) Commerce – Forbach, rue Emile Galle – 1200 m2 – 0,837 M€ - Rendement AEM 9,6% - 3 locataires : Carglass, La Pataterie, Restaurant Pasha – Dans une petite ZAC. Correct
(25) Commerce – Metz 1, rue en Nexirure – 326 m2 – 0,295 M€ - Rendement AEM 9,1% - Locataire OLSEM – Route du centre, près d’un sex shop – Bof Bof
(26) Commerce – Saint-Avold 19, place de la Victoire – 126 m2 – 0,161 M€ - Rendement AEM 14,28% - Locataire : Julie Guerlande (prêt à porter) – Centre-ville, correct
(27) Commerce – Thionville 4, rue des deux places – 70 m2 – 0,084 M€ - Locataire : M. Izzi – Bof bof (petite rue piétonne, pas mal de commerces fermés) - Rendement AEM 14,28%
(28) Commerce – Jarny 38, rue Gambetta (est de Metz) – 380 m2 – 0.268 M€ - Rendement AEM 7,14% - Locataire : Brasserie (Messieurs Hesnel) – Bof bof

Composition patrimoine : 57,61% bureaux – 37,55% commerces – 4,83% activités
Vacances : Pertuis (106 m2 de commerces / 802), Salon de Provence (bureaux 768 m2) et lots 15 22 23 en garantie locative 24 mois.

--

Bulletin 12 - 2018 T1 (capi 41,97 M€)

Changement de gestionnaire acté le 29 mars 2018.
TDVM 2017 : 5,61%
Composition patrimoine : 61% bureaux – 33% commerces – 6% activités

(29) Commerce – Bourges – 0,83 M€ - 1600 m2 – Locataire : Basic fit – Rendement AEM 11% - Correct (dans zone pas trop mal avec Subway, cinémas, pizzeria…)

Vacances : Pertuis (106 m2 de commerces / 802), Salon de Provence (bureaux 768 m2), Orléans (bureaux 104 m2), Carcassonne (GL 800m2 24 mois), Crèches/Saône (GL 1030 m2 24 mois), Valenciennes (GL 71m2 24 mois)
TOF 92%

--

Bulletin 13 - 2018 T2 (capi 42,9 M€)

Relocation sur Carcassonne (800 m2) + renouvellement baux (Avignon, Orléans, Valenciennes).
TOF 95%

--

Bulletin 14 - 2018 T3 (capi 46,2 M€)

(30) Commerce Colmar – 2,33 M€ - 1430 m2 – Locataire : FNAC - Rendement AEM 7,45% - Plein centre.

Bulletin 15 - 2018 T4 (capi 52,6 M€)

TDVM 2018 : 6,03%
Composition patrimoine : 52% bureaux – 41% commerces – 7% activités
(31) Bureaux 382 m2 – Rennes (nord) – 0,65 M€ - Locataire : SATT Ouest valorisation – Rendement ? – Bien (immeuble récent, non loin de Sword)
(32) Mixte bureaux/activités 2662 m2 – Le Creusot – 1,175 M€ - Locataire : Spie – Rendement ? – Zone industrielle
(33) Commerces 1080 m2 – Cergy – 1,47 M€ - Locataire : Leader Price – Rendement ? – Bien (centre)
(34) Commerces 1738 m2 – Trests (13) – 1,59 M€ - Locataire : Casino – Rendement ? - Bien
(35) Bureaux 569 m2 – Jonage (Lyon) – 1,185 M€ - Locataire : Infans (forma pro) – Rendement : ? – Près de Meyzieu, bâtiment récent

Vacances : Pertuis (106 m2 de commerces / 802), Salon de Provence (bureaux 768 m2), Orléans (bureaux 104 m2), Avignon (bureaux 82 m2), Thionville (commerces 70 m2), Carcassonne (GL 800m2 24 mois), Crèches/Saône (GL 1030 m2 24 mois), Valenciennes (GL 71m2 24 mois)
TOF 96%

--

RAPPORT ANNUEL 2018

Délai de jouissance : 4 mois

--

Bulletin 16 - 2019 T1 (capi 62 M€)

(36) Bureaux – Marc-en-Baroeul – 1,97 M€ - 790 m2 – Locataire : Optimix Software et Randstadt – Bien (récent), cadre sympa
(37) Bureaux – Sainghin en Mélantois – 1,629 M€ - 694 m2 – Locataire : Intractiv – Campus de VDA bien

Bulletin 17 - 2019 T2 (capi 95,6 M€)

Composition patrimoine : 63% bureaux – 31% commerces – 6% activités
(38) Bureaux – Ramonville-Ste-Agne (31) – 1393 m2 – 2,048 M€ - 5 locataires
(39) Bureaux – Toulouse (31) – 2205 m2 – 3,84 M€ - Locataire : EDF
(40) Bureaux - Nantes – 2604 m2 – 5,44 M€ - Locataire : Geofit Group
TOF 97%
Vacances : Salon de Provence (bureaux 768 m2), Avignon (bureaux 316 m2), Thionville (commerces 70 m2),  Crèches/Saône (GL 1545 m2 24 mois)

--

Bulletin 18 - 2019 T3 (capi 109,5 M€)

(41) Commerce – Nogent/Marne (94) – 1,415 M€ - 462 m2 – locataire : Hippopotamus – Bof (aucun parking)
(42) Bureaux – Lambersart – 2233 m2 – 6,56 M€ - locataire : administration française
(43) Bureaux – Nantes Saint Herblain – 1303 m2 – 2,725 M€ - 6 locataires

VENTE : Burton Creil – 0,7 M€ - PV 70k€ > donc 42 actifs !
Vacances : Salon de Provence (bureaux 768 m2), Avignon (bureaux 316 m2), Thionville (commerces 70 m2), Jarny (commerces 380 m2), Valenciennes (bureaux 71 m2), Crèches/Saône (GL 1545 m2 24 mois), Lambersart (GL 685 m2 24 mois)

--

Bulletin 19 - 2019 T4 (capi 136 M€)

TDVM 2019 : 6,10%
Composition patrimoine : 73% bureaux – 19% commerces – 8% activités
Vacances : Salon de Provence (bureaux 768 m2), Avignon (bureaux 165 m2), Thionville (commerces 70 m2), Jarny (commerces 380 m2), Valenciennes (bureaux 71 m2), Rennes-Jouanet (bureaux 482 m2), Crèches/Saône (GL 1545 m2 24 mois), Lambersart (GL 685 m2 24 mois), Ramonville-Saint-Agne (bureaux 295 m2, GL)
TOF 97%

(43) Bureaux – Toulouse – 2155 m2 – 4,9 M€ - Garantie locative (VEFA)
(44) Bureaux – Pessac – 2718 m2 – 4,8 M€ - 3 locataires
(45) Commerces – Brétigny/Orge (91) – 1292 m2 – 2,598 M€ - Locataire : Naturalia – ZAC Auchan drive - bien
(46) Bureaux – Blagnac (31) – 5535 m2 – 13,04 M€ - Locataire : In Situ (management), Scalian (software) – bien, récent (près de l’aéroport)
(47) Bureaux – Montigny-le-Bretonneux (78) – 886 m2 – 1,51 M€ - locataire : Megger (équipt tests électriques) – Pas mal, boisé, cadre sympa, près lycée.
(48) Bureaux – Montpellier – 5428 m2 – 11,377 M€ - 7 locataires 
(49) Bureaux – Toulouse – 3233 m2 – 5,949 M€ - locataire : Asten Santé (services médicaux domicile) – En indivision avec la SCPI Fair Invest (création juillet 2018) – Bien IUCT Oncopôle - récent. 
(50) Activités – Le Mans – 17323 m2 – 6,247 M€ - locataire : GPDis (électroménager) – ZA ZIS sud correct

--

Mes commentaires

Les premières années, des achats modestes (aux alentours de 0,75 - 1,5 M€) assez équilibré entre commerces et bureaux.
Peu de temps avant le changement de gestionnaires, des achats de qualité moyenne (des achats compulsifs ?) dans des petites villes du nord-est, autour de Metz.
Ces 2 dernières années, des achats vers des agglomérations plus grandes et des biens qui me semblent plus qualitatifs, avec une orientation marquée vers les bureaux (73% actuellement, seulement 52% fin 2018).

Le prix des derniers achats a bien augmenté (> 5M€ voir 10 M€), ces derniers se sont tournées vers de grandes métropoles (Toulouse, Montpellier).

J’ai le sentiment que la SCPI évolue plutôt bien dans ses achats. 
Quelques achats me semblent être de "bonnes trouvailles".
Exemples :
> Les bureaux commerciaux (Synergie, Adecco, ManPower, Crit…) à Amiens dans le village des PMI (rendement AEM 10,25%)
> La concession Peugeot à Brie-Comte-Robert, proche du centre (rendement AEM 8,1%)
> Le centre de formation à Villers-les-Nancy (54) de l’Office National des forêts, avec un bail civil de 8 ans (6 ans fermes) au rendement AEM de 7,7%

Une seule cession (une boutique du centre-ville de Creil), vendu à peu de chose près au prix d’achat.
Un recours à l’endettement pour les achats, mais de manière modérée.   

Dommage que l’on ne connaisse plus les rendements et la durée des baux depuis 2018 !
Toujours est-il que le rendement se tient. Il faudra voir les 2 prochaines années lorsque les baux arriveront à 6 ans (avec la possibilité de partir).

Dernière modification par maxicool (22/04/2020 19h23)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur