Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Pour quel candidat voterez-vous au 1er tour de la présidentielle 2017


Marine LE PEN

7% - 49
Emmanuel MACRON

41% - 268
Benoît HAMON

2% - 15
Jean-Luc MÉLENCHON

11% - 72
François FILLON

25% - 166
Philippe POUTOU

0% - 4
Jacques CHEMINADE

0% - 6
Jean LASSALLE

1% - 11
Nicolas DUPONT-AIGNAN

3% - 25
François ASSELINEAU

4% - 27
Nombre de votants : 783

#176 12/04/2017 10h48 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   173 

gunday a écrit :

Pour vous taquiner, on pourra vous dire qu’on a eut la même réponse sur le travail des enfants, sur l’instauration des congés payés, sur la mise en place de la sécurité sociale, sur l’école obligatoire pour les enfants, …

Pour répondre de façon un peu plus philosophique qu’économique, je parle souvent de totalitarisme et de libéralisme.
J’expose que le totalitarisme démarre avec la conception que les gens sont atteints d’une forme d’incapacité, qu’il faut décider pour eux. En découle une longue pente vers de moins en moins d’autodétermination et de moins en moins de choix laissé aux individus.

Concernant les enfants, il me semble logique d’admettre que tant que l’individu n’est pas majeur, il est incapable (toujours au sens juridique du terme). Ne pas le laisser faire n’importe quel choix peut donc avoir du sens. L’interdiction du travail des enfants ne me semble donc pas anti-libérale. De même pour l’école obligatoire.

Après on peut discuter des termes et de l’échéance de la majorité. Ce n’est pas non plus idiot de faire de l’apprentissage avant 18 ans par exemple.

Hors ligne

 

#177 12/04/2017 10h52 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   97 

Hors ligne

 

#178 12/04/2017 11h07 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   197 

Combien avait juré de partir si Sarkozy passait en 2007 ?

Ca serait intéressant de faire le parallèle.

Combien peuvent réellement partir ? Combien attendrait de voir la couleur de l’assemblée ?

Dernière modification par AleaJactaEst (12/04/2017 11h23)

Hors ligne

 

#179 12/04/2017 11h26 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   667 

Une preuve de plus que les sondages ne sont qu’un défouloir.
J’ai regardé quelques professions de foi des candidats, celle de Mélenchon fait particulièrement pitié avec son monde idéal fait de promesses qui ne serviront qu’un marginal exemple. De plus le choix des prénoms (Karim et Sarah) est pathétique, certains trouveront que c’est mon message qui l’est, ça ne me fera que bien rire. Voici un candidat qui veut plaire et c’est tout, c’est bien creux si l’on regarde ses mesures.

Hors ligne

 

#180 12/04/2017 11h27 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

Igorgonzola a écrit :

Concernant les enfants, il me semble logique d’admettre que tant que l’individu n’est pas majeur, il est incapable (toujours au sens juridique du terme). Ne pas le laisser faire n’importe quel choix peut donc avoir du sens. L’interdiction du travail des enfants ne me semble donc pas anti-libérale. De même pour l’école obligatoire.

Là, je vais pinailler, mais votre version du libéralisme indique que c’est tolérable.
Si je veux être cynique, je trouve que les enfants sont de bons travailleurs : ils mangent peu, ont une carrure et une masse limité permettant de passer partout (pratique dans le batiment entre autre), ont des doigts fins, plus apte a faire des travaux de précision, etc.
Non, franchement, interdire le travail des enfants réduits fortement la capacité de notre grande nation à produire de l’excellence à prix abordable!
Sans compter le coût financier pour un ménage d’avoir des bouches inutiles à nourrir!

Donc l’interdiction du travail des enfants est clairement un frein à notre économie et à nos entreprises!

Bon, j’arrête de pousser les théories dans le retranchement.
Mais au moins, je constate que dés qu’on pousse un peu dans l’exagération, il n’y a pas de limite à la manipulation d’un argument! wink

Hors ligne

 

#181 12/04/2017 11h29 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   48 

Est-ce qu’on parle des mêmes français qui refusent l’accueil d’immigrés politiques ? Avouez que c’est cocasse.

Trêves de sarcasme, je me marre aujourd’hui devant les pages web du Figaro, leur poulain venant de se faire voler la vedette par un bolchévique:
Un projet dévastateur pour la France
Le coup de massue fiscal sans précédent
Le big bang social d’un autre temps
Et tout ca, ce ne sont pas des extraits, mais des titres d’articles entiers. Sans compter sur le sondage moisi : le programme de Mélenchon est-il crédible ? Les lecteurs du Figaro semblent dire que non. Surprise !

Je ne peux m’empêcher de partager cet article de blogde Samuel Gontier (Ma vie au poste).

Hors ligne

 

#182 12/04/2017 11h35 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   57 

Gaetanlh a écrit :

Le programme de chaque candidat est une utopie, dans le meilleur des mondes, sans contestation, ni vote à l’AN. Leur application modifiera incontestablement le programme original. Nous n’avons pour le moment que des lignes directrices.

Entièrement d’accord, ça ne sert à rien de regarder dans le détail telle ou telle flat tax ou réduction de charge, ça ne sera probablement pas appliqué. Ou alors ça sera peut-être appliqué par le candidat qui ne l’aura pas proposé ! Même Fillon ne supprimera pas 500 000 fonctionnaires. 200 000 ou 100 000 à la rigueur, mais pas plus.

Il faut simplement voir, au delà des discours, l’essence du candidat. Et je le répète, de ce point de vue, la politique de Fillon et celle de Macron, c’est grosso-modo la même. La seule différence, et de taille, c’est pour la politique étrangère. Asselineau nous dirait que le vrai programme de ces deux candidats, c’est les GOPE (et je pense qu’il a raison, mais comme les GOPE me conviennent, ça me va).

Ensuite on a des candidats avec des programmes plus ou moins socialistes/étatiques à divers degrés : Le Pen, Hamon et Mélenchon (qui n’est pas communiste, ni par son parcours au PS et encore moins quand on regarde son programme). Avec une politique étrangère comparable pour Le Pen et Mélenchon, et totalement néo-conservatrice pour Hamon. Et bien sûr l’aspect "anti-immigration" qui caractérise Le Pen, qui ne serait sans ça que l’équivalent féminin de Mélenchon.

Enfin, dans le même registre étatique, mais avec un zeste de socialisme en moins, on a Dupont-Aignan et Asselineau. Sauf que ce dernier me parait le plus cohérent : impossible de faire une politique socialiste/étatique en suivant les GOPE : la sortie de l’UE est donc inéluctable, c’est logique.

Pour simplifier, si on est libéral, on a Fillon/Macron ; si on est socialiste, on a Asselineau qui est un point de passage obligé permettant que tous les autres Mélenchon and co puissent appliquer leur politique. Pour faire une super synthèse :
- Fillon/Macron : d’accord avec les GOPE et leur application
- Tous les autres : pas d’accord avec les GOPE mais seul Asselineau assume

Et si on est interventionniste "droit de l’hommiste",  on a Hamon, et dans une moindre mesure Macron. Et si on est gaulliste "kissingerien" on a tous les autres (sauf Artaud, Poutou et Cheminade dont je ne connais pas les opinions).

Dernière modification par Vibe (12/04/2017 11h49)

Hors ligne

 

#183 12/04/2017 11h40 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   104 

Surin a écrit :

J’ai regardé quelques professions de foi des candidats, celle de Mélenchon… De plus le choix des prénoms (Karim et Sarah) est pathétique

d’accord, il ne nous manque plus que Charles-Henri et Marie-Chantal à l’autre bord !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#184 12/04/2017 11h46 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   29 

Bonjour ,
Ce que je trouve réjouissant c’est que sur le forum le deuxième tour serait un combat Fillon-Macron.
Peut être que le bon sens que l’on dit populaire sélectionnera ces deux candidats.
Il y aura des gagnants et des perdants mais la seule chose qui m’intéresse c’est qu’a la fin nos jeunes trouvent des raisons d’espérer et de rester en France .
J’ai 57 ans et je pense que  la "cohorte" née entre 1945 et 1955 est très favorisée .
L’ajustement des retraites se fait toujours par une augmentation des trimestres cotisés , ou des cotisations ou d’un recul de l’age de la retraite.
pourquoi au risque d’en faire hurler certains ne pas revenir sur certains avantages acquis générationnels qui ne peuvent plus être financer qu’en spoliant les plus jeunes.
A titre d’exemple cela n’ a pas  été fait chez les dentistes, quand j’ai commencé il y a 32 ans un dentiste pouvait en 5 ans récupérer la totalité de ses cotisations une fois a la retraite
Maintenant il faut plus de 30 ans voir 40.
Nos cotisations ont été multipliées par 6 et notre retraite a baissée et je ne vous parle même pas des contraintes pendant la vie active.
Mais bien sur les vieux retraités qui ont donc peu cotisé ne vois pas leur retraite baissée.
Je pense donc que supprimer le mot Egalité pour le remplacer par le mot équité entre les générations redonnerai de l’espoir aux jeunes.
Par contre je n’ai vu dans aucun programme une quelconque recherche de justice intergénérationnelle.
Cordialement et je ne cherche pas la polémique mais juste a nourrir sur le fond un débat qui a été complètement occulté par la forme.

Hors ligne

 

#185 12/04/2017 11h49 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   229 

stokes a écrit :

Bah, le patronat prédisait déjà la ruine économique quand le gouvernement a interdit le travail des enfants dans les mines. Il me semble aussi avoir entendu cette rengaine en 1981, la 1ère année où j’ai voté.

On peut débattre de ce que l’on veut, je ne suis d’ailleurs pas néo-libéral, ce n’est pas le marché "à tout prix" mais le programme -économique- de mélanchon c’est un choc de confiance très négatif pour le pays. En économie la confiance c’est plutôt très important pour l’investissement.

Maintenant à titre personnel je suis préssé comme un citron par les impôts et mon foyer a plus de 4k de revenus par mois mais pas 11k/mois non plus et je peux vous dire que je réagirais très mal à plus d’impôt car à Paris il faut pas mal de sous pour vivre.

Il est complétement à la rue économiquement et le fait qu’autant de "jeunes" souhaitent voter pour lui c’est quand même le signe qu’ils ne se projettent pas dans l’avenir.

Hors ligne

 

[+1]    #186 12/04/2017 11h58 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   85 

sonced69 a écrit :

Adrien,

Peut-importe qui vous allez voter, s’il souhaite rester dans l’UE il devra appliquer les politiques économiques et sociales imposées par la commission européenne (vous savez cette commission non élue qui ne représente aucunement le peuple).

Message édité par l’équipe de modération (11/04/2017 17h11) :
- suppression de la citation du message immédiatement précédent : merci de respecter la charte

Ce n’est pas la Commission qui décide, c’est le Conseil des Ministres. Et les Ministres viennent des états membres. Vous racontez n’importe quoi.


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne

 

[+1]    #187 12/04/2017 12h15 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

roudoudou a écrit :

Il est complétement à la rue économiquement et le fait qu’autant de "jeunes" souhaitent voter pour lui c’est quand même le signe qu’ils ne se projettent pas dans l’avenir.

Disons, plutôt qu’ils ne se projettent pas dans l’avenir que vous leur souhaitez! wink

Hors ligne

 

#188 12/04/2017 12h27 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Banni
Réputation :   116 

Mélenchon (qui n’est pas communiste, ni par son parcours …

Ouais quand on regarde sa fiche wikipédia :
- Franc macon membre du grand orient de france ( dont il n’est jamais parti)
- Trokiste pendant 11ans, membre puis dirigeant de l’OCI de besançon ( l’Organisation communiste internationaliste (OCI), courant trotskiste d’obédience lambertiste).
- Lambertiste
- Representant de l’UNEF

Certes il n’a jamais été communiste mais trokyste, c’est en effet mieux.

Hors ligne

 

[+1]    #189 12/04/2017 12h36 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   250 

@roudoudou
Surtout, je constate qu’il y prévalence chez les jeunes d’aspirations écolos (et pas la version réac des verts, mais celle qui se soucie du changement climatique), solidarité, remise en cause du statut quo économique. Ca a toujours été le cas, mais la dernière génération est particulièrement sensible, je pense. Et pas seulement dans les milieux naturellement de gauche.

Le message de Mélenchon, s’il est économiquement irréaliste et de mon point de vue absurde, frappe une corde sensible qui ne l’est plus par le PS sur ces sujets. Tous les autres sont inaudibles, en particulier ceux qui rejettent l’Europe. Ceux qui ne vont pas chez Meluche vont chez Le Pen.

Hors ligne

 

#190 12/04/2017 12h37 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   48 

roudoudou a écrit :

Maintenant à titre personnel je suis préssé comme un citron par les impôts et mon foyer a plus de 4k de revenus par mois mais pas 11k/mois non plus et je peux vous dire que je réagirais très mal à plus d’impôt car à Paris il faut pas mal de sous pour vivre.

Quels seraient vos impots sur Jean Luc Mélenchon ?
JLM 2017 - La révolution fiscale

roudoudou a écrit :

Il est complétement à la rue économiquement et le fait qu’autant de "jeunes" souhaitent voter pour lui c’est quand même le signe qu’ils ne se projettent pas dans l’avenir.

Je trouve que supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, c’est un choc très négatif pour le pays, par exemple. Ce n’est clairement pas un avenir que je souhaite.

Hors ligne

 

#191 12/04/2017 12h43 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Banni
Réputation :   116 

Chlorate a écrit :

Quels seraient vos impots sur Jean Luc Mélenchon ?
JLM 2017 - La révolution fiscale

Mort de rire. D’après ce site, je devrais gagner de l’argent 1850€.

Vraiment mort de rire.

Hors ligne

 

[+2]    #192 12/04/2017 12h49 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1769 

Igorgonzola a écrit :

100% des pays qui font plus d’Etat providence et plus de collectivisme sont déclassés économiquement. L’état du savoir mondial, le recul sur 2000 ans d’histoire, permet d’acquérir certaines certitudes sur ce qui marche et ce qui ne marche pas.

Malgré vos certitudes, vous ne connaissez pas certains pays semble-t-il. Je vous suggère de commencez par visiter le Danemark par exemple.

Igorgonzola a écrit :

chlorate a écrit :

Les économistes sont partagés …/…  c’est bien que la "solution" n’est pas si évidente…

C’est faux.

Igorgonzola a écrit :

Quand picketty fait des raisonnements du style 1+1 = 12, ça n’est pas de l’économie, c’est de l’idéologie. Il veut prouver quelque chose et tort les chiffres pour y arriver. Poser un préconçu factuellement faux et mettre 1000 pages derrière pour le justifier n’est pas une démarche scientifique.

Mais je ne vous demande pas de croire les chercheurs de l’autre camp sur parole. Juste d’observer les faits sur les deux derniers siècles.

Vous ne semblez décidément pas avoir lu les 1000 pages dont vous parlez, ou alors vous avez lu une version fort différente de celle que j’ai lu. On a déjà échangé sur ce livre de 1000 pages de Piketti et nos avis divergent. Pour moi, il comporte 3 choses : des données chiffrées et factuelles sur le passé (que quasiment personne n’a remises en cause), l’interprétation et la lecture qu’en fait Piketti (qui décrit et discute d’ailleurs dans son livre et sur son site aussi certaines interprétations différentes de la sienne) (à ce niveau il y a eu des objections, et des soutiens, et c’est bien normal pour une interprétation), et enfin les propositions de Piketti pour l’avenir (et à ce niveau il y a encore eu plus de contestations, encore tout à fait normal).
Votre remarque concernant l’idéologie me semble cocasse, car vous semblez en être un bien plus parfait exemple que l’auteur du livre de Piketti, qui lui distingue dans son livre les aspects factuels de ses analyses et de ses propositions, et ne prétend pas (tout seul) détenir la seule vérité. Il me semble qu’il y a bien plus que "2 camps" (celui de votre "Vérité" et celui du mensonge des autres).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

[+1]    #193 12/04/2017 13h13 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   173 

Et vous l’avez vous lu ? Parce que pour faire 3x la faute sur PikettY. C’est vrai qu’on a plutôt tendance à l’appeler Piketou mais bon…

Le Danemark garantit bien plus de libertés économiques que la France. Il n’y que sur le taux de prélèvements qu’ils sont plus collectivistes que nous.

Il y a bien d’autres éléments à prendre en compte d’ailleurs.

Enfin et surtout, le Danemark est une puissance économique totalement négligeable. La croissance y est ridicule.

Combien d’entreprises internationales s’y sont implantées récemment ? Combien d’entreprises internationales ont vu le jour au Danemark sur les 25 dernières années ?

On peut parler du modèle Suédois si vous voulez, pour continuer sur l’Europe du nord. Modèle vanté par les sociaux-démocrates de toute l’Europe jusqu’à ce qu’il explose en plein vol au début des années 90. Idem pour la Finlande qui a des petits soucis actuellement.

Hors ligne

 

#194 12/04/2017 13h40 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   57 

La mentalité n’est surtout pas la même. Un de mes amis qui a vécu 4 ans au Danemark m’a dit que si on transposait leur système en France, il y aurait tellement d’abus qu’il s’écroulerait en quelques mois. Une chose qui m’avait marqué à Copenhague dans l’équivalent du RER : quand la rame arrive, les gens font spontanément la queue, en fonction de l’ordre approximatif d’arrivée sur le quai, des deux côtés de chaque porte !

Ça serait inconcevable en France !

Hors ligne

 

#195 12/04/2017 14h08 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Banni
Réputation :   60 

Mélenchon & le pen : ça se trouve on aura le krach immobilier à Paris tant attendu.

Pas sur qu’on puisse en profiter : chomage / taux d’interet élevés mais ça pourrait etre rigolo de voir l’évolution du prix des actifs non délocalisables.

Hors ligne

 

#196 12/04/2017 14h33 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   159 

francoisolivier a écrit :

Mélenchon (qui n’est pas communiste, ni par son parcours …

Ouais quand on regarde sa fiche wikipédia :
- Franc macon membre du grand orient de france ( dont il n’est jamais parti)
- Trokiste pendant 11ans, membre puis dirigeant de l’OCI de besançon ( l’Organisation communiste internationaliste (OCI), courant trotskiste d’obédience lambertiste).
- Lambertiste
- Representant de l’UNEF

Certes il n’a jamais été communiste mais trokyste, c’est en effet mieux.

Les Trotskistes sont communistes, marxiste-léniniste, mais pas Stalinien, puisque Staline l’a fait assassiner.
Bien que ses déclarations anti-immigrés le rend plus Stalinien, mais en fait il se Lepénise de plus en plus.

Hors ligne

 

[+6]    #197 12/04/2017 14h38 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   85 

Après avoir finalement tout lu de cette file, et n’ayant pas le droit de voter puisque je suis étrangère, j’ai envie de faire quelques commentaires :

- les discours sur "le pouvoir au Peuple" me font rire (ou pleurer) car, depuis bientôt 7 ans que je vis dans votre beau pays, j’ai pu constater qu’une bonne part de vos concitoyens sont restés figés à une conception très monarchique de la société (comme si en tuant le père, vous vous étiez interdits d’en faire le deuil et de passer à autre chose, ce que de nombreuses monarchies parlementaires ont accompli depuis), avec tout ce que cela implique : culte du sauveur, conception très hiérarchique de toutes les structures, esprit et pratiques de cour, pas de culture de la concertation. C’est désolant et cela explique en partie les problèmes de ce pays

- j’ai envie de redire que la France m’a permis de réussir. Je m’y suis installée (dentiste) il y a bientôt 7 ans, certes dans une situation particulière (zone de revitalisation rurale avec des avantages fiscaux - ce n’est pas la raison de mon choix, c’est juste que j’adore la campagne), et j’y suis très heureuse, à tous les niveaux : tout est beau autour de moi, j’ai une qualité de vie extraordinaire, je gagne très bien ma vie

- et ça me sidère de voir à quel point les Français, hyper privilégiés, bénéficiant d’avantages qui n’existent vraiment nulle part ailleurs, passent leur vie à se plaindre. Je vais être un peu triviale : les gars, les filles, vous êtes le cul dans le beurre ici! Dernier exemple en date (j’en ai des tonnes) : ma compagne et épouse vient de signer une rupture conventionnelle pour créer sa microentreprise (en arrivant ici elle a pris un job sous ses qualifications pour avoir quelque chose à faire, et maintenant elle souhaite passer à autre chose). Elle vit donc sous le même toit que moi qui ai des revenus de dentiste. Quand j’ai vu les allocations de chômage dont elle peut bénéficier, j’ai failli tomber de ma chaise. En Belgique si vous êtes cohabitant, on regarde ce que gagne la personne qui vit avec vous et on réduit vos alloc en proportion. Ici non, c’est jackpot. Et en plus elle peut choisir de toucher directement 45% de ces alloc comme "prime de démarrage" de son entreprise. C’est un système extraordinairement généreux - bien trop à mon avis!

-Stokes a raison, la France a un petit côté URSS. Cela m’irrite souvent, mais en même temps je vois bien que ça n’est pas toujours aussi idiot qu’on le pense de premier abord. Ici tous les vieux vont en cure chaque année. C’est de la gabegie. Mais ça fait vivre combien de villages thermaux, ça donne du boulot à combien de gens, ça fait vivre combien de commerces? Ce n’est peut-être pas la manière la plus académique de créer de la richesse (mieux vaut une silicon valley sans doute) mais ça a certainement une utilité sociale.

- Je l’ai déjà écrit, je n’attends rien des dirigeants parisiens qui sont paralysés par le système, mais je garde espoir quand je vois la vitalité associative et la solidarité spontanée au niveau local. Pour moi les solutions viendront de là

- sinon, comme d’autres, cette élection me terrorise car pour nous, si Le Pen passe, c’est le départ immédiat, ça ne se discute même pas.

Voilà, un peu en vrac et pas toujours sur le sujet, mais j’avais envie de donner mon regard d’étrangère.


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne

 

#198 12/04/2017 14h48 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Réputation :   57 

Entièrement d’accord avec tous vos propos ! Notamment sur la Monarchie républicaine. Personnellement, je ne suis pas pour la 6ème République, mais pour une Monarchie parlementaire. Il faut l’avouer, nous sommes nombreux à avoir la nostalgie bonapartiste du Chef de l’État paternaliste, et qui paradoxalement, est d’autant plus apprécié qu’il ne prend aucune décision. Bref, le portrait idéal d’un Roi (ou d’une Reine).

Mais la restauration ne me semble - hélas - pas pour demain.

Dernière modification par Vibe (12/04/2017 14h48)

Hors ligne

 

[+4]    #199 12/04/2017 15h21 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2261 

sonced69 a écrit :

Tant que les citoyens n’auront pas pu comprendre la priorité absolue, #1, de sortir de l’UE comme le dit si bien Etienne Chouard (pour les connaisseurs) et bien rien ne changera.

Ça doit être ça, oui… ;-)

Dans l’historique de vos messages, ce que je trouve inquiétant, c’est à quel point quelques vidéos YT arrivent à vous retourner et à vous transformer vous-même en prêcheur.

Je doute fortement que vous ayez visualisé toutes les vidéos que vous nous soumettez, sinon vous auriez vu que sous son apparente technicité, François Asselineau est surtout un indécrottable "conspirationniste", qui voit la main-mise des USA partout.

-

Enfin, nous avons quelques exemples autour de nous de ce qui se passe quand un président populiste ou une idée populiste est approuvée.

Tsípras en Grèce, et quelques jours plus tard les banques fermaient et les citoyens ne pouvaient plus récupérer leur argent. Aujourd’hui où en est la Grèce ? Non seulement Tsípras n’a pu tenir aucun de ses engagements, mais il doit pleurnicher tous les six mois pour obtenir un énième sauvetage de la part de l’UE. Et le PIB de la Grèce qui commençait à se redresser avant son élection, continue sa descente.

Brexit : Nigel Farrage et consorts, après avoir fait la promotion du Brexit par des mensonges, ce sont purement et simplement carapatés ! Juste incroyable.

Trump : il affiche déjà le taux d’impopularité le plus élevé d’un Président des USA à ce stade, et déjà il se parjure sur ses promesses (de manière plus ou moins forcée il est vrai). Cela dit c’est sûrement pas plus mal…

Et chez nous, François Mitterrand en 1981. Déjà à l’époque : "Les deux premières années des gouvernements Mauroy se caractérisent par une série de mesures économiques à rebours des autres pays qui diminuent leurs dépenses publiques et par des relances keynésiennes qui ne fonctionnent pas." Il a au moins eu l’intelligence de changer complètement de vision en moins de trois ans avec le gouvernement de Fabius de 1984.

-

Sur la force de l’Euro, c’est quand même de moins en moins vrai maintenant qu’on est revenu proche de la parité. On est quand même passé d’un taux de 1,40 par rapport au dollar américain à 1,06 en 3 ans, et franchement, la situation économique de la France a-t-elle tellement changé ?

-

Les deux seuls candidats crédibles sur le plan économique sont FF et EM (et dans une moindre mesure Benoît Hamon). Je m’étonne vraiment que sur notre forum, on puisse penser autrement sans virer vers la schizophrénie ou la dissonance cognitive…

Pour FF, la motivation de l’enquête rapide sur ses affaires, était d’aboutir avant qu’il ne puisse devenir Président, gageons que la Justice indépendante saura rendre ses conclusions avant le premier tour de l’élection présidentielle et que chacun puisse voter en connaissance de cause…

Hors ligne

 

[+1]    #200 12/04/2017 15h27 → Sondage Présidentielle 2017 (1er tour) : pour qui allez-vous voter ? (politique, sondage, élection présidentielle 2017)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

chlorate a écrit :

Je trouve que supprimer 500 000 postes de fonctionnaires, c’est un choc très négatif pour le pays, par exemple. Ce n’est clairement pas un avenir que je souhaite.

Vous comprenez rien!
C’est une nouvelle théorie.
Il parait que si on licencie à minimum un demi-million de personne, ça diminue le nombre de chômeurs en France! smile

Vibe a écrit :

Il faut l’avouer, nous sommes nombreux à avoir la nostalgie bonapartiste du Chef de l’État paternaliste.

Tout comme nous sommes nombreux à vouloir en finir avec ce dogme du chef tout puissant! wink

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech