Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Pour quel candidat voterez-vous au 1er tour de la présidentielle 2017


Marine LE PEN

7% - 51
Emmanuel MACRON

42% - 282
Benoît HAMON

2% - 16
Jean-Luc MÉLENCHON

11% - 74
François FILLON

25% - 170
Philippe POUTOU

0% - 5
Jacques CHEMINADE

1% - 7
Jean LASSALLE

1% - 11
Nicolas DUPONT-AIGNAN

3% - 25
François ASSELINEAU

4% - 28
Nombre de votants : 669

[+1]    #1226 19/06/2020 09h54

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Alors que l’on attend le dénouement sur l’affaire Fillon, nous avons confirmation que le zèle initial dans cette affaire était bien due à des pressions politiques :

Le monde a écrit :

Réputée pour sa discrétion lorsqu’elle était à la tête du Parquet national financier (PNF), Eliane Houlette, à la retraite depuis 2019, s’est « lâchée » devant la commission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale sur « l’indépendance du pouvoir judiciaire », ainsi que l’a rapporté Le Point, jeudi 18 juin. L’ex-magistrate a notamment dénoncé les « pressions » qu’elle aurait subies de la part de sa supérieure hiérarchique, la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault – placée sous tutelle de la chancellerie −, début 2017, en pleine campagne présidentielle, alors que la justice venait d’être saisie du scandale Fillon. Evoquant les « très, très nombreuses demandes » de sa supérieure, elle assure que le parquet général s’ingérait « au quotidien dans l’action publique ». Ces demandes étaient « d’un degré de précision ahurissante (…). Je les ai ressenties comme une énorme pression ».

Affaire Fillon : l?ancienne procureure financière évoque une pression de sa hiérarchie

On comprend aussi d’où venaient les fuites sur le déroulement de l’instruction, qui ne cessaient d’alimenter certains médias, de manière à faire enfler l’affaire.

Hors ligne Hors ligne

 

#1227 19/06/2020 10h13

Membre
Réputation :   64  

InvestisseurHeureux a écrit :

Alors que l’on attend le dénouement sur l’affaire Fillon, nous avons confirmation que le zèle initial dans cette affaire était bien due à des pressions politiques

On comprend aussi d’où venaient les fuites sur le déroulement de l’instruction (…)

Sur le premier point, la Procureure Générale ne me semble pas pouvoir être assimilé à un organe  « politique », et donc les  « pressions » qu’il peut exercer sur ses subordonnés comme des  « pressions politiques ».

Sur le second point, je ne vois pas bien ce que vous comprenez, moi je ne suis pas plus informé après ça.

Hors ligne Hors ligne

 

#1228 19/06/2020 10h22

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   583  

Et qui était ministre de la justice ? Un type qui a eu une tape sur l’épaule ( 1 mois avec sursis ) pour avoir transmis à un ami, via Telegram (sic), des éléments de l’enquête le concernant …
Dans d’autres pays, il aurait fini en prison.

"Violation du secret" : Jean-Jacques Urvoas condamné à un mois de prison avec sursis - L’Express

L’ancien ministre socialiste était jugé pour avoir transmis, les 4 et 5 mai 2017 au député LR (devenu LREM) Thierry Solère, des éléments de l’enquête qui le visait pour fraude fiscale et trafic d’influence, via la messagerie cryptée Telegram. Jean-Jacques Urvoas n’a jamais nié la matérialité des faits, mais conteste que les documents transmis soient couverts par un quelconque secret. "Si on me donne un document, c’est pour que je m’en serve!", a-t-il répété à l’audience.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#1229 19/06/2020 10h47

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   165  

GillesDeNantes a écrit :

Sur le premier point, la Procureure Générale ne me semble pas pouvoir être assimilé à un organe  « politique », et donc les  « pressions » qu’il peut exercer sur ses subordonnés comme des  « pressions politiques ».

Il y a quand même un doute sur l’aspect politique :

Le Figaro a écrit :

L’ex-patronne du parquet national financier (PNF) (…) charge le parquet général d’alors, tenu par Catherine Champrenault, une proche de Ségolène Royal dont la nomination fut pilotée personnellement par François Hollande.

L?ex-procureure qui a poursuivi François Fillon sème le doute

Dernière modification par Tahure (19/06/2020 10h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#1230 19/06/2020 13h40

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Oui, l’élection a été truquée, ce n’est pas une surprise, mais c’est rassurant pour notre "démocratie" que l’affaire ait été révélée au grand jour.

Dernière modification par Vibe (19/06/2020 13h41)

Hors ligne Hors ligne

 

#1231 19/06/2020 14h07

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   607  

Fillon n’était pas présent au premier tour ? Sa mise en examen l’avait empêché de se présenter ?


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1232 19/06/2020 14h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

Je fais partie de ceux qui pense qu’on nous a volé cette élection. Mais franchement, j’ai un gros doute sur une manipulation commanditée en direct depuis le gouvernement de l’époque.

En revanche, il est évident que les juges se sont immiscés dans l’élection présidentielle. Avec de très gros soupçons d’intentions purement politiques, i.e. de manipulation du scrutin.

A la tête du parquet, on trouvait Mme Catherine Champrenault … une dame manifestement compétente mais avec une nomination qui ressemble très très fort à un choix politique, tendance ’gauche’ voire ’ultra gauche’ (cf. par exemple ici : Catherine Champrenault au parquet général de Paris, une nomination stratégique).

Quand à Eliane Houlette, je ne la connais. Mais on ne peut pas exclure qu’avec ses dernières déclarations, elle cherche en fait à se couvrir (elle risque quand même lourd si des éléments démontrant une manipulation commencent à sortir).

Patience et longueur de temps…tout finit par se savoir (les saloperies de François Mitterand sont bien sorties. Celles-ci finiront bien aussi par sortir).

EDIT : Simouss, il n’y a pas besoin d’être grand clerc de notaire pour comprendre que coller une mise en examen à un candidat deux mois avant le scrutin plombe toute chance de victoire électorale. La question n’est pas de savoir s’il a pu se présenter ou non. La question est de savoir si les juges (et éventuellement d’autres) ont manipulé ce scrutin.

Dernière modification par carignan99 (19/06/2020 15h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#1233 19/06/2020 14h53

Membre
Réputation :   94  

Quelle election n’a pas été volée ?
Mon exemple préféré reste le financement libyen de la campagne de Sarkozy, on a quand même atteint un sommet avec lui !

Hors ligne Hors ligne

 

#1234 19/06/2020 15h52

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   166  

carignan99 a écrit :

Je fais partie de ceux qui pense qu’on nous a volé cette élection. Mais franchement, j’ai un gros doute sur une manipulation commanditée en direct depuis le gouvernement de l’époque.

En revanche, il est évident que les juges se sont immiscés dans l’élection présidentielle. Avec de très gros soupçons d’intentions purement politiques, i.e. de manipulation du scrutin.

A la tête du parquet, on trouvait Mme Catherine Champrenault … une dame manifestement compétente mais avec une nomination qui ressemble très très fort à un choix politique, tendance ’gauche’ voire ’ultra gauche’

Dans tous les postes à nomination des fonctionnaires, il faut être politisés pour les atteindre. C’est connu des fonctionnaires. Si on joue le jeu on peut monter mais faut accepter de faire ce qu’on dit.
Les fonctionnaires qui ont la mauvaise étiquette quand le gouvernement change sont relayés dans les archives en attendant que le vent tourne.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1235 19/06/2020 17h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

chlorate a écrit :

Quelle election n’a pas été volée ?

Toutes celles où "votre" candidat (quel que soit votre bord) aura été élu, bien sûr.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1236 19/06/2020 19h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

Il est absurde (pour rester poli) de dire qu’une élection volée est une élection où son candidat ne gagne pas.

Une élection volée, c’est une élection manipulée 1) au travers de procédés délictueux et/ou 2) par une caste ou une institution qui n’a pas à y intervenir.

Je part du principe qu’une élection présidentielle est un processus qui se déroule entre trois ’corps’ : les candidats (et leurs soutiens publics), les électeurs et les médias/leaders d’opinion qui aiment s’écouter.

Les juges n’ont rien à faire à dedans. La République des juges, je n’en veut pas. En temps normal et encore plus en période d’élection présidentielle, j’attends d’eux qu’ils fassent leur job sans qu’on en entende parler (avec discrétion donc). Et sans fuites quotidiennes ou hebdomadaires envers la presse (ce qui, rappelons-le est délictueux).

Imaginons un seul instant que ça se passe en Russie : l’adversaire de Poutine (celui qui ne s’est pas fait embastiller pour ne même pas concourir) se fait mettre en examen 2 mois avant le scrutin, avec des fuites hebdomadaires ou quotidiennes du dossier. Que de cris d’orfraie n’auront t-on entendu : on nous aurait expliqué avec des tremolos dans la voix que c’est digne d’une dictature (et on n’aurait peut être pas tort). Je ne vois pas pourquoi ce devrait être considéré de façon différente sous prétexte que c’est en France.

Dernière modification par carignan99 (19/06/2020 19h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#1237 19/06/2020 21h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

carignan99 a écrit :

Une élection volée, c’est une élection manipulée (…) par une caste ou une institution qui n’a pas à y intervenir.

Souffrez que je remette en cause votre vision de ceux "qui n’ont pas à intervenir" dans une élection au suffrage universel.
Ca me fait d’ailleurs penser qu’une partie non-négligeable de la population (sur ce forum également) réclame que les gens ayant eu affaire avec la justice ne soient pas autorisés à se présenter, ce qui inclut de fait la justice dans le processus démocratique (et ce que je trouve être une mesure absurde et dangereuse)

Les juges n’ont rien à faire à dedans. La République des juges, je n’en veut pas. En temps normal et encore plus en période d’élection présidentielle, j’attends d’eux qu’ils fassent leur job sans qu’on en entende parler (avec discrétion donc). Et sans fuites quotidiennes ou hebdomadaires envers la presse (ce qui, rappelons-le est délictueux).

L’affaire des costumes n’est pas née dans la magistrature mais dans la presse et a été amplifiée par les réseaux sociaux. La presse et les réseaux sociaux vous semblent-ils autorisés à s’exprimer en période d’élection ?

Quant au parquet, c’est son devoir de mener une enquête quand ils ont des soupçons forts d’illégalité. A ma connaissance, le parquet n’a pas interdit à Fillon de se présenter à l’élection… et pour cause !

l’adversaire de Poutine (…) Je ne vois pas pourquoi ce devrait être considéré de façon différente sous prétexte que c’est en France.

En fait, toute la différence tient dans l’article que vous avez utilisé devant le mot "adversaire": c’est un article défini que vous avez choisi: le " l’ ". En France, c’est un candidat parmi une dizaine dont au moins 4 qui avaient des chances non-nulles.

carignan99 a écrit :

Il est absurde (pour rester poli) de dire qu’une élection volée est une élection où son candidat ne gagne pas.

Je conclus sur ce point: si le concept d’élection volée était objectif, à peu près tous les gens de bonne foi arriveraient à se mettre d’accord sur ce point, et surtout, il se mettraient d’accord sur "à qui" elle a été volée.
Entre moi (et un paquet de macronistes) qui ne vois pas comment elle a été volée, les Insoumis qui sont convaincus qu’on leur a volé, les LePenistes qui reprochent la collusion contre leur parti… l’objectivité du vol semble assez complexe à mettre en évidence.

Vous remarquerez que, comme je l’annonçais, le camp des vainqueurs ne voit pas de vol, tandis que les grands perdants trouvent tous qu’on les a lésés (eux, pas les autres…)
Bref, absurde, peut-être, mais plus réaliste qu’il n’y parait.

Dernière modification par Faith (19/06/2020 21h13)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#1238 19/06/2020 22h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

@Faith

je vais reprendre l’ensemble de vos points, en essayant d’y appliquer autant de mauvaise foi que vous :

Faith a écrit :

Ca me fait d’ailleurs penser qu’une partie non-négligeable de la population (sur ce forum également) réclame que les gens ayant eu affaire avec la justice ne soient pas autorisés à se présenter

ayant eu affaire à la justice…vous vouliez sans doute dire condamné par la justice? Parce que vous n’êtes pas sans savoir qu’avoir affaire avec la justice, ça ce signifie pas qu’on soit coupable… (je crois que l’expression consacrée est la présomption d’innocence).

J’espère que vous ne pensez pas réellement qu’avoir affaire à la justice vous rende inéligible. Parce que là, on entre dans une autre dimension.

Faith a écrit :

L’affaire des costumes n’est pas née dans la magistrature mais dans la presse et a été amplifiée par les réseaux sociaux.

Tiens c’est rigolo. Pourquoi n’évoquez vous pas le reste du raisonnement - en particulier les fuites dans la presse, qui étaient quasi hebdomadaires (on attendait la sortie le mercredi matin du Canard enchainé et les fuites qu’il  allait y avoir dedans).

Après ’présomption d’innocence’, voici le second concept auquel je tiens : secret de l’instruction.

Faith a écrit :

La presse et les réseaux sociaux vous semblent-ils autorisés à s’exprimer en période d’élection ?

Vous devenez presque impoli, en n’ayant pas fait l’effort de me lire (bon, c’est vrai que je n’acris pas super bien mais quand même…). Parmi les ’corps’ qui amha doivent particper à une élection, de façon publique, je citais : "médias/leaders d’opinion qui aiment s’écouter". Vous pouvez ajouter ’réseaux sociaux’ si vous ne les considérez pas comme un média. Cela répond-il à votre question?

Faith a écrit :

Quant au parquet, c’est son devoir de mener une enquête quand ils ont des soupçons forts d’illégalité.

Oui, on est d’accord. Cela ne tombe t-il pas sous le sens (pour ne pas dire trivial)?
Sinon, n’oubliez pas de mentionner qu’il est attendu que ce soit fait a) dans la discrétion et b) sans fuites des pièces du dossier dans la presse. Bref, que ça ne se retrouve pas sur la place publique.

Faith a écrit :

A ma connaissance, le parquet n’a pas interdit à Fillon de se présenter à l’élection… et pour cause !

Je vous renvoi à mon post précédent :
EDIT : Simouss, il n’y a pas besoin d’être grand clerc de notaire pour comprendre que coller une mise en examen à un candidat deux mois avant le scrutin plombe toute chance de victoire électorale. La question n’est pas de savoir s’il a pu se présenter ou non. La question est de savoir si les juges (et éventuellement d’autres) ont manipulé ce scrutin.

Je suis sûr que vous saisissez parfaitement les (grandes) différences qui existent entre enquêter, mettre en examen dans un laps de temps record et fuiter des éléments du dossier d’un justiciable comme les autres (jusqu’à preuve du contraire parfaitement innocent).

Personnellement, je ne suis pas un grand adepte de la mise sur la place publique des différends qui peuvent exister entre un citoyen et la justice de son pays. Mais vous avez bien entendu le droit d’avoir un avis différent.

Faith a écrit :

En fait, toute la différence tient dans l’article que vous avez utilisé devant le mot "adversaire": c’est un article défini que vous avez choisi: le " l’ ". En France, c’est un candidat parmi une dizaine dont au moins 4 qui avaient des chances non-nulles.

Je citais la Russie. Mais bon, vous avez raison. Remplacez ’l’ par ’les’ et nous serons donc d’accord.
Sinon, je vous trouve fort peu amène avec les 6 autres candidats, qui avaient donc des chances nulles d’être élu. Allez savoir…

Dernière modification par carignan99 (19/06/2020 23h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#1239 19/06/2020 23h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

carignan99 a écrit :

autant de mauvaise foi que vous

Un bonne chose d’avoir été clair en début de message. Deux insultes en deux message sont trop pour moi, ici.

Je ne lis donc pas la suite, et je serai dans l’impossibilité d’y répondre.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#1240 19/06/2020 23h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

"mauvaise foi" = "insulte". …c’est de mauvaise foi ou une blague.
Deux insultes? J’ai bien relu : je n’en voit pas une seule. Vous devez confondre avec d’autres échanges (ça arrive aux meilleurs d’entre nous).

Par contre, tronquer des propos ou les déformer, ce n’est pas joli joli (limite insultant). Pareil quand on ironise sur les propos de collègues forumeurs (Quelle élection n’a pas été volée ? … Faith répond : Toutes celles où "votre" candidat (quel que soit votre bord) aura été élu, bien sûr.).

Sur le fond, j’espère avoir le droit de considérer que la présomption d’innocence ou le secret de l’instruction sont importants…chacun son truc hein.

Bien à vous

Dernière modification par carignan99 (19/06/2020 23h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#1241 20/06/2020 12h07

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

En tous cas, ces heureuses révélations (que je n’espérais pas), ajoutées aux nombreuses mesures visant à limiter les libertés individuelles prises par le gouvernement actuel, m’encouragent à ne pas m’abstenir (comme en 2017) si on a second tour Macron/Le Pen en 2022. Advienne que pourra ensuite.

Et pourtant je suis un modéré, donc imaginez ce que ce sera dans la France "profonde" (y compris chez les Mélenchonistes

Bref il est temps de fuir ce pays en décrépitude (j’espère bien voter de l’étranger en 2022).

Dernière modification par Vibe (20/06/2020 12h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#1242 20/06/2020 12h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   315  

Ce n’est pas ce pays qui est mauvais, ni les personnes corrompues qui l’administrent.

Ce sont les hommes qui sont mauvais, et le pouvoir qui les corrompt. Vous retrouverez les mêmes partout.

Dernière modification par Trahcoh (20/06/2020 13h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#1243 20/06/2020 13h22

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   153  

Trahcoh a écrit :

Vous retrouverez les même partout.

Pas dans les pays à religion protestante (Europe septentrionale par exemple) là, le moindre écart de conduite se paye cash


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur