Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Pour quel candidat voterez-vous au 1er tour de la présidentielle 2017


Marine LE PEN

7% - 51
Emmanuel MACRON

42% - 282
Benoît HAMON

2% - 16
Jean-Luc MÉLENCHON

11% - 74
François FILLON

25% - 170
Philippe POUTOU

0% - 5
Jacques CHEMINADE

1% - 7
Jean LASSALLE

1% - 11
Nicolas DUPONT-AIGNAN

3% - 25
François ASSELINEAU

4% - 28
Nombre de votants : 669

#776 19/04/2017 18h28

Membre
Réputation :   32  

GillesDeNantes a écrit :

Tiens, voilà une source qui discute cette procédure, avec citation in extenso des paragraphes du programme qui vont bien. Source délicieuse d’ailleurs, dans laquelle Charlotte Girard, maîtresse de conférences en droit constitutionnel et auteure de cette partie du programme décrit le Conseil constitutionnel comme "neuf personnes issues de l’Ancien Régime".

Merci pour l’article, qui me conforte dans l’idée que ce serait un sujet de dissertation pour quelques décennies. Si l’idée que le CC est composée de membres de l’Ancien Régime est absurde (et c’est oublier l’immense qualité de la majorité de ses membres), l’argument selon lequel passer par l’Article 11 est possible me paraît tout à fait acceptable, à l’inverse de certains de mes anciens professeurs cités par l’article.

Investir75 a écrit :

N’est-ce pas antinomique ?! Pro UE et franchement gaulliste ?! De Gaulle a toujours été pour une Europe des Nations. Croyez-vous sincèrement que de Gaulle aurait accepter de perdre sa souveraineté monétaire, judiciaire et territoriale?

Je vous rappelle que De Gaulle a proposé la fusion de la France et du Royaume-Uni en 1940. Du coup, l’intégrité du territoire…

Par ailleurs, Investir75, inclure dans chaque phrase trois points d’exclamation et deux points d’interrogation ne me semble pas participer d’un débat argumenté et se rapproche plus du café du commerce.  Enfin, le fait d’appartenir "à un parti pro-UE" ne me semble pas non plus constituer une tare qui justifie l’agressivité qui se dégage de votre prose.

Igorgonzola a écrit :

qdedroit a écrit :

Je n’ai (toujours) pas reçu les professions de foi.

A ma connaissance, et dans plusieurs régions, personne n’a, au 19 avril soit à J-4, reçu les professions de foi

C’est tout simplement un scandale dans un pays où l’on se revendique quotidiennement comme étant le pays des "Droits de l’Homme". J’ai encore rencontré le week-end dernier un certain nombre de personnes qui m’indiquaient vouloir décider après lecture des professions de foi. Ne pas les avoir en main interdit une décision éclairée. Et tout le monde n’a pas la télévision ou internet (même si cela devient rare). Et, encore plus, certains souhaitent se faire leur propre idée.

Dernière modification par qdedroit (19/04/2017 18h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #777 19/04/2017 18h37

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Petite parenthèse : c’est l’Angleterre le pays des Droits de l’Homme. La France, c’est le pays de la Déclaration des Droits de l’Homme (un siècle après les britanniques !).

Pour revenir à Fillon :
- on peut être pro-européen en étant euro-sceptique, ça n’est pas antinomique. Euro-sceptique, c’est différent de euro-hostile
- peu importe le débat sur le gaullisme, l’essentiel c’est qu’on s’entende sur sa politique étrangère, et elle est claire, contrairement à d’autres.

Hors ligne Hors ligne

 

#778 19/04/2017 18h39

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   147  

Qdedroit a écrit :

Investir75 a écrit :

N’est-ce pas antinomique ?! Pro UE et franchement gaulliste ?! De Gaulle a toujours été pour une Europe des Nations. Croyez-vous sincèrement que de Gaulle aurait accepter de perdre sa souveraineté monétaire, judiciaire et territoriale?
Je vous rappelle que De Gaulle a proposé la fusion de la France et du Royaume-Uni en 1940. Du coup, l’intégrité du territoire…

Par ailleurs, Investir75, inclure dans chaque phrase trois points d’exclamation et deux points d’interrogation ne me semble pas participer d’un débat argumenté et se rapproche plus du café du commerce.  Enfin, le fait d’appartenir "à un parti pro-UE" ne me semble pas non plus constituer une tare qui justifie l’agressivité qui se dégage de votre prose.

Les points d’exclamation ne font que marquer mon étonnement sur des contres vérités historiques flagrantes. Il n’y a aucune agressivité dans tout cela.


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#779 19/04/2017 18h52

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   255  

Vibe a écrit :

C’est exactement ce que de
mandent tous les soutiens de Fillon depuis le début, heureux que vous soyez d’accord.

Au détail près que les soutiens de Fillon ne demandent pas qu’on arrête de polémiquer sur le rapport entre les revenus et le patrimoine déclaré … Ils demandent qu’on oublie le Pénélope gat. Or c’est une toute autre histoire. La stratégie de défense, sur ce sujet, me laisse dubitatif … de la part d’un politicien chevronné.

Laissons cette histoire à la justice.

Vibe a écrit :

Fillon : croissance - 0,6 pts PIB ; chômage - 1,7 pts ; comptes publics + 6,2 pts PIB

Je crains que l’important soit le "s’il parvient à mettre en oeuvre". Or une bonne partie des économies prévues repose sur la diminution du nombre de fonctionnaires. Entre le programme d’origine (bien avant les primaires) et le programme final, les fonctionnaires concernés sont devenus territoriaux.

Or, le président des maires de France a rappelé que ce n’est pas de la prérogative du gouvernement (liberté d’administration des collectivités locales). Il peut  avoir discussion, mais pas décision unilatérale, même présidentielle.

Pour mémoire, le dit président des maires de France s’appelle François Baroin.

Si vous videz le programme de cette mesure, c’est une partie très importante des économies qui disparait.

Igorgonzola a écrit :

Je suis plutôt d’accord avec vous sur les différents items, néanmoins, c’est bien la réforme des retraites de Fillon de 2010 qui a permis à Touraine de fanfaronner en fin d’année dernière.

Je n’ai pas émis d’avis sur les réformes en elles-mêmes. C’est plus la manière de communiquer qui m’agace, comme si la prochaine réforme était la dernière nécessaire, le dernier effort, la dernière concession. Ce n’est pas le seul à avoir ce défaut. En fait, c’est un classique des "vieux politiciens".

C’est un peu ce qui me fait l’éliminer : une comme "à l’ancienne". J’apprécierais plus de pédagogie dans la présentation des réformes, et moins de "yakafokon".

Pour donner un exemple dans son programme, cf plus haut : la diminution du nombre de fonctionnaires. Il ne pourra pas décréter cette mesure pour les collectivités, alors pourquoi la vendre ainsi ? Parce que l’électeur n’entend pas la version complexe ? Mais peut être ne l’entend-il pas, parce qu’on ne prend plus le temps de lui expliquer.

Donc il résume à "on va diminuer le nombre de fonctionnaires", on reste là, on évite de fâcher l’électeur en lui annoncant la réalité de ce qu’il y a derrière une idée en 7 mots. Pourtant, je suis pleinement convaincu qu’il y a des marges de "productivité" dans les différentes strates de l’état francais. Mais je pense qu’il faut les expliquer réellement, expliquer les impacts, la mise en pratique, les étapes.

En ligne En ligne

 

#780 19/04/2017 19h03

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

On est d’accord, il n’appliquera pas son programme intégralement. Sur les 500 000 fonctionnaires, il y en aura sans doute la moitié au maximum qui sera supprimée.

Je pense que dans les faits, c’est plutôt un programme proche de celui de Juppé qui s’appliquera : croissance - 0,3 pts PIB ; chômage - 1,2 pts ; finances publiques + 4,7 pts PIB.

Dernière modification par Vibe (19/04/2017 19h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#781 19/04/2017 19h15

Banni
Réputation :   115  

Il faut bien voir que ff et em espèrent que d’autres (les collectivités locales) réduisent leur nombre de fonctionnaires.
Une fin de non recevoir est plus qu’évidente.

Hors ligne Hors ligne

 

#782 19/04/2017 19h25

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Oui, ça paraît inéluctable. Dans l’idéal, l’état ne devrait pas être solidaire des collectivités locales. Il devrait y avoir la possibilité pour celles mal gérées de faire faillite. Mais je doute qu’on puisse imposer une telle mesure.

Un article qui résume très bien ma position, et celle de beaucoup de fillonistes, accusés à tord d’être des gens immoraux :

Agoravox a écrit :

L’idéal, évidemment, c’est d’élire un candidat qui soit à la fois honnête, compétent et efficace. L’essentiel dans le choix du candidat, c’est de savoir mettre les priorités sur ces qualités.

[…]

Le choix entre François Fillon et Emmanuel Macron, c’est le choix entre d’un côté une moralité mise effectivement en doute, mais une efficacité à redresser l’économie de la France reconnue de tous les grands acteurs économiques, et de l’autre côté, une honnêteté qu’on ne peut mettre en doute (aujourd’hui), mais une inefficacité inéluctable par son positionnement mi-figue mi-raisin et par la configuration institutionnelle qui lui apporterait, le cas échéant, une majorité sans cohérence politique, ce qui aboutirait à cinq nouvelles années d’immobilisme et de retard.

En somme, la campagne présidentielle rappelle que l’exercice du pouvoir ne peut exclure une certaine dose de cynisme. C’est regrettable. C’est loin d’être idéal car l’idéal, c’est bien entendu l’honnêteté à tous les étages, mais la politique, c’est l’art du réalisable, l’équilibre périlleux entre le souhaitable et la réalité.

Nous mettons simplement comme priorité principale l’intérêt de la France. Après, on peut effectivement débattre de la pertinence du projet.

Dernière modification par Vibe (19/04/2017 19h28)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #783 19/04/2017 20h34

Banni
Réputation :   286  

InvestisseurHeureux a écrit :

Il n’a pas du vous échapper que je n’avais pas été ministre de l’économie ni n’était candidat à l’élection Présidentielle ?

Mince alors !

Dans la seconde hypothèse, peut-être aurais-je voté à droite pour la 1ère fois de mon existence.

Dans la 1ère hypothèse, je suis à peu près certain que vous diriez et surtout feriez moins de bêtises que Thierry Breton ou Christine Lagarde……..pour ceux qui s’en souviennent.

Hors ligne Hors ligne

 

#784 19/04/2017 21h17

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

stokes a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Il n’a pas du vous échapper que je n’avais pas été ministre de l’économie ni n’était candidat à l’élection Présidentielle ?

Mince alors !

Dans la seconde hypothèse, peut-être aurais-je voté à droite pour la 1ère fois de mon existence.

Dans la 1ère hypothèse, je suis à peu près certain que vous diriez et surtout feriez moins de bêtises que Thierry Breton ou Christine Lagarde……..pour ceux qui s’en souviennent.

Stokes je vais vous mettre un point de réputation positive car vous amusez la galerie autant que Melenchon et ses hologrammes

Vibe a écrit :

Oui, ça paraît inéluctable. Dans l’idéal, l’état ne devrait pas être solidaire des collectivités locales. Il devrait y avoir la possibilité pour celles mal gérées de faire faillite. Mais je doute qu’on puisse imposer une telle mesure.

Un article qui résume très bien ma position, et celle de beaucoup de fillonistes, accusés à tord d’être des gens immoraux :

Nous mettons simplement comme priorité principale l’intérêt de la France. Après, on peut effectivement débattre de la pertinence du projet.

Je ne peux qu’être d’accord j’en ai un peu marre des lecons de morale, je mets l’interêt du pays avant tout. D’autre part ma ligne de raisonnement est bien plus simple que la plupart des électeurs sur la morale, je vote pour le meilleur programme (à mon sens).

Dernière modification par roudoudou (19/04/2017 21h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#785 19/04/2017 21h38

Banni
Réputation :   286  

Ma gratitude vous est acquise Roudoudou pour ce point, mais prenez-garde, car, ce faisant, vous prenez le risque d’encourager et d’alimenter ma verve.

MartinGall a écrit :

stokes a écrit :

Message de ce soir de JLM, depuis Dijon la bonne ville du truculent chanoine Kir, à l’intention des redevables qui croiraient pouvoir échapper à la taxation différentielle en émigrant sous des cieux plus accueillants : "les agents du fisc les poursuivront jusqu’en en enfer !".  C’est en effet la destination qui est promise par la plupart des religions à ceux qui ne pensent qu’à accumuler sans partager quoi que ce soit….

N’oubliez pas les candidats français au programme Mars One. Sans doute de dangereux contre-révolutionnaires cherchant à échapper à l’impôt citoyen. Sus à la fuite à Varennes intercosmique ! smile

Cheminade propose bien de coloniser la lune ou d’autres planètes ; il saura donc mettre au point les équipements qui permettront aux agents du fisc d’aller y traquer les fraudeurs. Bref, Mélenchon ou Cheminade, les inspecteurs des impôts n’ont pas fini de voir du pays et de connaître des aventures ! Je suis quand même prêt à vous prendre le pari qu’ils vont plutôt voter pour JLM.

Il serait quand même utile que les candidats qui proposent de supprimer les postes de fonctionnaires comme on ponctionne la mauvaise graisse se rendent compte que les agents sont aussi des électeurs….et qu’ils sont nombreux ! Je ne sais pas s’il y en a beaucoup qui apporteront leurs suffrages aux apprentis-sorciers réducteurs de têtes, comme on en connaît dans les forêts amazoniennes. De ce point de vue, Mélenchon est quand même un peu plus malin : hier soir, il n’a pas manqué de souligner à quel point "les fonctionnaires, de toutes opinions, aiment avant tout à servir l’Etat" avant de terminer par un hommage appuyé aux enseignants ("gloire à l’école publique et à ses maîtres").

Ce qui est d’ailleurs amusant, c’est de constater que la réunion d’hier soir et ses déclinaisons par hologramme tenaient davantage de l’amphithéâtre de faculté que du meeting électoral : l’assistance était calme, attentive, studieuse…tout reflétait la force tranquille et inexorable du peuple en mouvement.

Comme je l’ai indiqué supra, j’ai passé la fin de l’après-midi avec mes copains dans une cité HLM de ma banlieue, cité bien entretenue et plutôt coquette, dont la population est globalement âgée et métissée. L’accueil a été plutôt chaleureux et la candidature de JLM y reçoit un écho favorable. Toute la clé du scrutin de dimanche est là : Mélenchon ne peut envisager de qualification autrement que par une mobilisation sans faille des classes populaires. N’étant pas devin, je suis bien incapable de prédire si elle se produira.

Il y a ici des collègues qui croient pouvoir prédire que Mélenchon finira à 15% et rappellent qu’en 2012 il a fait 7 points de moins que les derniers sondage. Bon, et après ? Si en 2017, il fait 7 points de plus, ils auront l’air malin !

Comme je l’ai indiqué il y a quelques jours, je suis incapable de formuler le moindre pronostic si ce n’est que les 4 "gros" candidats finiront dans un mouchoir de poche entre 20 et 25%. Cela pourra se jouer à quelques centaines de suffrages à l’issue du dépouillement de l’outre-mer.

Si certains ici ont des certitudes, tant mieux pour eux. Pour terminer, je vais quand même essayer de me mettre à la place d’un grand bourgeois "compradore" qui découvrirait ce soir ce forum : il va y trouver un sondage non redressé avec un échantillon quand même déjà significatif mais un biais patrimonial avéré. Les personnes qui ont répondu au sondage sont relativement aisées ou aspirent à le devenir, en gros des "petits riches" actuels ou potentiels, des gens qui ont quand même plutôt propension à aimer les sous et y regardent à 2 fois avant de les consommer. Le grand bourgeois "compradore" va alors découvrir avec effroi qu’il y a des traîtres à sa classe et que, même chez les amateurs de sous, Mélenchon fait du 11%.

Le "compradore" va alors essayer d’extrapoler, va se demander ce qu’il peut en être dans les classes moyennes, ceux qui ne sont pas juste mais qui dépensent tout ce qu’ils gagnent, un peu comme chez les Macron où l’on semble tenir les sous dans la même estime que les chiens portent aux puces : cela gratte tellement qu’il faut s’en débarrasser au plus vite ! Le "compradore" même en étant optimiste aura du mal à évaluer à moins de 20% le score de JLM dans ces classes.

3ème étape de la réflexion du "compradore" : les pauvres, ceux qui ont du mal à boucler leur budget et comptent à l’€ près pour arriver à la fin du mois….Là, le "compradore", il n’essaie même plus d’évaluer la part de Mélenchon dans cet électorat, car il sait trop bien, le bougre, que des pauvres il y en a des millions et que c’est lui qui contribue à les rendre encore plus pauvres !

Arrivé au terme de sa réflexion, le "compradore" ne sait plus compter et perd le sommeil pour les 4 nuits qui le séparent du scrutin. Dès demain matin, il va se précipiter chez Cheminade qui a mis au point sa navette inter-sidérale pour Saturne et en bon libéral met aux enchères les 10 places disponibles : comme le "compradore" l’a bien senti, le prix du billet va monter jusqu’aux astres célestes d’ici dimanche.

Dernière modification par stokes (19/04/2017 22h20)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #786 19/04/2017 21h45

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Je vous encourage à nous monter à quel point vous êtes un insoumis, et à quel point vous irez traquer le bourgeois jusque dans sa cave ou cohabitent grands crus classés et lingots d’or cachés, bien mal acquis sur le dos des plus faibles.

Les milliards accumulés indûment seront redistribués à tous, et la ou Jean Luc passe, le Cac40 trépasse. Grace aux yeux aiguisés de l’administration fiscale, l’impôt sera enfin levé avec vigueur et tous ces apparatchiks des stocks options et parachutes dorés passeront sous les fourches caudines de la main lourde des contrôleurs téléguidés par le peuple et sa volonté, sans égale, de liberté et justice.

Dernière modification par roudoudou (19/04/2017 21h46)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #787 19/04/2017 22h41

Membre
Réputation :   64  

@ InvestisseurHeureux (et les autres)

Chose promise, chose due. Voici un post un peu substantiel sur ce que j’ai compris des "affaires" du train de vie Macron.

Il y a plein de notes de bas de page indiquées par un numéro entre parenthèses.

Sources :

* trois articles du blog les-crises ; le premier contient un lien vers la déclaration de patrimoine de 2014, le troisième une copie d’un article du JDD du 19 mars qui contient des explications intéressantes de l’équipe Macron. Un, Deux, Trois.

* une déclaration très récentes (ce lundi 17 avril) de Macron que je reproduis ci-après :

Emmanuel Macron a écrit :

Donc, j’ai gagné pendant six ans, entre 2009 et 2014, un peu plus de trois millions d’euros. J’ai payé 1,4 million d’impôts. Il restait 1,9 million d’euros. J’ai remboursé des emprunts que j’avais : 500.000 euros. J’ai fait des travaux, en particulier dans la maison de ma femme, pour 300.000 euros. J’ai fait 100.000 euros de travaux à Paris. Et j’avais à la fin de cette période 270.000 euros d’épargne. J’ai consommé, durant ces 6 années, 700.000 euros de vie courante.

(source).

A) Le patrimoine en 2014

On le lit sur la déclaration idoine.

Actif (1) : appartement parisien 935 k€ + actions 75 k€ + PEA 52 k€ + assurance vie 86 k€ + liquidités 56 k€ + voiture 6 k€ = 1210 k€

Passif (2) : prêt bancaire pour travaux au Touquet 296 k€ + prêt bancaire pour appartement Paris 559 k€ + prêt amical Henry Hermand 200 k€ = 1055 k€

Patrimoine net en 2014 (3) : 1210 - 1055 = 150 k€ (j’arrondis).

B) Les produits de 2008 à 2014

Salaires et assimilables (4) : 3300 k€
Produits financiers : non connus, vraisemblablement négligeables.

Total produits : 3300 k€.

C) Les charges de 2008 à 2014

Train de vie, selon estimation Macron de lundi : 700 k€
Impôts : 1400 k€.
Travaux au Touquet (5) : 300 k€
Moins-value à Paris (6) : 50 k€
Intérêts bancaires (7) : 200 k€

Total charges : 2650 k€

D) Conclusion : sii tout ce qui précède est exact, le patrimoine en 2008 était donc de 150 + 2650 - 3300 = -500 kiloeuros.

Je discute de ce résultat surprenant dans un autre commentaire plus bas.

Notes :

(1) Olivier Berruyer du blog les-crises observe que Mme Macron semble posséder une part d’indivision dans l’appartement parisien ; l’actif est donc peut-être surestimé, sans que ça ne change les ordres de grandeur.

(2) Olivier Berruyer observe que les intérêts sur le prêt Hermand, dûs in fine, n’ont pas été intégrés dans ce passif. Ce détail sera important plus bas pour estimer les charges financières payées par EM (note 7).

(3) Dans sa déclaration de lundi dernier, EM estime son "épargne" à 270k€, ce qui semble correspondre à actif moins appartement.

(4) Lundi dernier EM a dit : "j’ai gagné pendant six ans, entre 2009 et 2014, un peu plus de trois millions d’euros. J’ai payé 1,4 million d’impôts. Il restait 1,9 million d’euros." Il semble donc qu’il faille comprendre que le "un peu plus" c’est 300 k€ de plus.

(5) Ces travaux sont imputés en charges puisque destinés à un immeuble extérieur au patrimoine d’EM. J’ai choisi de garder le chiffre fourni par EM lundi. On aurait pu préférer le montant du prêt souscrit pour ces travaux, soit 350 k€, ou celui publié au JDD du 19 mars informé par l’équipe Macron, soit 500 k€.

(6) Calcul personnel détaillé ici : valeur d’ acquisition 890 k€ + travaux 100 k€ - estimation figurant à la déclaration de patrimoine 935 k€, le tout arrondi. Le montant de travaux est tiré de la déclaration Macron de lundi, le JDD du 19 mars faisait état de 250 k€.

(7) Estimation personnelle très très approximative sur la base de 30 k€ par an environ pendant 7 ans. Des critiques d’investisseurs plus au fait que moi des emprunts immobiliers sont bienvenues.

Hors ligne Hors ligne

 

#788 19/04/2017 22h44

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   666  

C’est plutôt calme aujourd’hui !
Pas de nouvelle affaire Fillon, le Canard enchaîné est un peu décevant.
Pas de nouvelle invention de Mélenchon.

Le seul événement notable aurait pu être le retour d’Alain Juppé,
pour afficher avec François Fillon une unité dont beaucoup doutent.
Alain Juppé avait posé ses conditions :

Alain Juppé selon le Canard enchaîné a écrit :

Je ne soutiendrai pas un gouvernement dont la ligne serait dictée par Sens commun. C’est simple, je serai dans l’opposition.

La position d’Alain Juppé est donc claire : "c’est eux (les cathos réac de Sens commun) ou c’est moi".
Et FF a choisi Juppé. Et en théorie il a bien fait. Sauf qu’il n’a plus qu’à expliquer aux autres pourquoi il les largue après avoir passé la semaine dernière à les draguer.

Donc les 2, bras dessus bras dessous, devaient visiter l’Ecole 42 des développeurs informatiques.
Sauf qu’en analysant les sondages, les étudiants sont plutôt pour JLM et toujours farceurs. Et ce n’est pas de directeur de l’école - Xavier Niel qui roule pour Macron - qui va les retenir.
Donc courage fuyons !

Passons au plan B : la société de streaming musical Deezer.
Et là aussi, le salarié peut être farceur : on a vu fleurir les écrans "Rends l’argent François".
Il est possible que François Fillon et Alain Juppé aient dit quelque chose, mais les journalistes n’en ont rien retenu.

Donc finalement, le retour d’Alain Juppé, l’homme qui aurait pu être président, est un bide.
(ce n’est pas Le Retour du grand blond).

Quant à François Fillon, plus il refuse de parler des affaires, moins on écoute son programme.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#789 19/04/2017 22h48

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   147  

qdedroit a écrit :

Investir75 a écrit :

N’est-ce pas antinomique ?! Pro UE et franchement gaulliste ?! De Gaulle a toujours été pour une Europe des Nations. Croyez-vous sincèrement que de Gaulle aurait accepter de perdre sa souveraineté monétaire, judiciaire et territoriale?

Je vous rappelle que De Gaulle a proposé la fusion de la France et du Royaume-Uni en 1940. Du coup, l’intégrité du territoire.

Pour être précis…

Dans ses Mémoires de guerre, le général de Gaulle replace cet épisode historique dans le contexte précédant l’appel du 18 juin. Selon lui, l’Union franco-britannique n’était pas un projet sérieux à long terme mais avait pour objectif de rendre espoir et énergie à ceux qui souhaitaient poursuivre la lutte. Source:Wikipedia


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#790 19/04/2017 22h54

Membre
Réputation :   64  

Après un post aride, quelques commentaires personnels :

* un patrimoine négatif de 500000 euros à 29 ans, c’est assez étrange. En même temps, la vie privée de M. Macron a été assez atypique et on peut imaginer des combinaisons financières atypiques, par exemple un prêt de Mme Brigitte Trogneux… Le montant que j’ai obtenu est étonnamment compatible avec la seule donnée non exploitée des explications données lundi par Emmanuel Macron, à savoir qu’il aurait remboursé un prêt de 500000 euros ;

* mais réciproquement, cet élément peut être de l’enfumage, basé sur les remboursements partiels effectués sur l’emprunt bancaire immobilier et sur l’emprunt amical. Un article du JDD de février fait état d’"un prêt familial de 50.000€". Dommage il manque un zéro !

* durant mon enquête j’ai été extrêmement agacé par les incohérences des explications données par l’équipe Macron. Les montants de travaux évoqués d’une source à l’autre varient du simple au double !

* la question de savoir si on peut vraiment réaliser une moins-value immobilière à Paris XVeme entre 2008 et 2014 sans qu’il n’y ait anguille sous roche reste ouverte…

Disclaimer AMF : je compte voter Macron dimanche mais ne suis pas membre de son fan-club.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -2]    #791 19/04/2017 22h59

Banni
Réputation :   286  

Il a peut-être du patrimoine M. Macron, mais on n’en est pas moins affligé par l’ignorance crasse dont il fait état sans vergogne en qualifiant la Guyane d’île :

Emmanuel Macron et "l’île" de Guyane - Le Point

Si un "gros" candidat sorti dans la botte de l’ENA n’est même pas fichu de situer la Guyane, il y en a qui auront du mal à effrayer le bon peuple en brandissant à tort et à travers l’épouvantail du Vénézuela….

Avec ce genre de saillie verbale, Emmanuel "Rothschild" Macron ne risque pas de faire un tabac dans les DOM-TOM, dommage pour lui, car les Antilles, la Guyane et bien sûr Saint Pierre et Miquelon seront les derniers  départements à voter.

Hors ligne Hors ligne

 

#792 19/04/2017 23h04

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   666  

GillesDeNantes a écrit :

* une déclaration très récentes (ce lundi 17 avril) de Macron que je reproduis ci-après :
Emmanuel Macron a écrit :

Donc, j’ai gagné pendant six ans, entre 2009 et 2014, un peu plus de trois millions d’euros. J’ai payé 1,4 million d’impôts. Il restait 1,9 million d’euros. J’ai remboursé des emprunts que j’avais : 500.000 euros. J’ai fait des travaux, en particulier dans la maison de ma femme, pour 300.000 euros. J’ai fait 100.000 euros de travaux à Paris. Et j’avais à la fin de cette période 270.000 euros d’épargne. J’ai consommé, durant ces 6 années, 700.000 euros de vie courante.

Beau travail, mais ce n’est pas qu’une question de montant.
Le but n’est pas de dire qu’entre Emmanuel Macron, et ses 3 millions disparus, et François Fillon, qui cumule environ 1 million, l’un est 3 fois plus voleur que l’autre.

Il y a aussi la question de la nature de l’argent.

François Fillon, sa femme, ses enfants, ont toujours été payés par de l’argent public (Etat, Assemblée nationale, diverses collectivités locales).
L’argent public doit toujours être utilisé dans l’intérêt général, chaque citoyen peut demander des comptes.

Emmanuel Macron a gagné beaucoup d’argent avec un employeur privé.
On n’a pas à s’immiscer dans un contrat de droit privé.
Ce qui n’empêche pas de se poser la question de l’indépendance future.

Donc personnellement, je ne suis fan qu’aucun des 2,
mais ce que EM a fait de l’argent de la banque m’indiffère assez,
par contre je trouve grave les accusations contre FF.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#793 19/04/2017 23h06

Membre
Réputation :   64  

stokes a écrit :

les Antilles, la Guyane et bien sûr Saint Pierre et Miquelon seront les derniers  départements à voter.

Ah non, depuis quelques années la Polynésie et l’Amérique françaises votent le samedi.

Hors ligne Hors ligne

 

#794 19/04/2017 23h11

Banni
Réputation :   286  

Il n’y a donc aucun bureau de vote ouvert dans le monde après que 20h aient sonné en métropole ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #795 19/04/2017 23h15

Membre
Réputation :   64  

ArnvaldIngofson a écrit :

Donc personnellement, je ne suis fan qu’aucun des 2,
mais ce que EM a fait de l’argent de la banque m’indiffère assez,
par contre je trouve grave les accusations contre FF.

Une autre différence intéressante est leur gestion des prêts de potes milliardaires : EM le fait établir par acte notarié, le prêt porte intérêt, il apparaît dans la déclaration patrimoniale, il a d’ailleurs été partiellement remboursé le jour où EM est pour la première fois soumis à déclaration de patrimoine. Dans le cas de FF, le prêt est informel, sans intérêt, est oublié dans la déclaration de patrimoine et on ne pense à le rembourser qu’à partir du moment où la police se plonge dans les relevés bancaires du candidat..

Hors ligne Hors ligne

 

#796 19/04/2017 23h19

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   130  

stokes a écrit :

Il n’y a donc aucun bureau de vote ouvert dans le monde après que 20h aient sonné en métropole ?

Le scrutin a lieu le samedi précédent, soit le samedi 22 avril 2017 pour le premier tour et le samedi 6 mai 2017 pour le second tour, dans les bureaux de vote situés en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin, à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Polynésie française et dans les ambassades et postes consulaires situés sur le continent américain, y compris Hawaï pour le territoire des États-Unis d’Amérique (art. 3, II, dernier alinéa de la loi organique n° 62-1292 du 6 novembre 1962 précitée).

kernel (20) - Ministère de l’Intérieur

Hors ligne Hors ligne

 

#797 19/04/2017 23h20

Membre
Réputation :   64  

stokes a écrit :

Il n’y a donc aucun bureau de vote ouvert dans le monde après que 20h aient sonné en métropole ?

Sauf erreur de ma part, les bureaux de vote du Sénégal (Dakar, Saly et Saint Louis) ferment à 19 heures locale, soit 21 heures à Paris. Je ne sais s’il y a d,’autres exemples (Mauritanie ? Açores ? Islande ?).

Hors ligne Hors ligne

 

#798 19/04/2017 23h25

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

stokes a écrit :

Avec ce genre de saillie verbale, Emmanuel "Rothschild" Macron ne risque pas de faire un tabac dans les DOM-TOM, dommage pour lui, car les Antilles, la Guyane et bien sûr Saint Pierre et Miquelon seront les derniers  départements à voter.

Je trouve que vous et votre patron, pour des gens pour qui l’argent importe peu, en parlent tout le temps et en sont obsédés.

Le texte en gras ci-dessus me semble de trop.

Hors ligne Hors ligne

 

#799 19/04/2017 23h27

Banni
Réputation :   286  

Bigre….s’il faut attendre les résultats du Sénégal pour être fixé, cela sera chaud dans tous les sens du terme.

Je connais mal le contexte de ces petits bureaux de vote consulaires ; il m’étonnerait que chacun des candidats soit en capacité d’envoyer un délégué pour surveiller les opérations.

Hors ligne Hors ligne

 

#800 19/04/2017 23h37

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

Puisqu’on regarde tout ça d’un peu plus loin, un article sur le point de vue de nos voisins suisses sur ce qu’il se passe dans notre beau pays.
Le constat est, il faut le dire, fort peu flatteur.
Et malheureusement, je partage leur avis.

Elections françaises: Les élus suisses jugent la France dans un état décadent -   Suisse - 24heures.ch

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur